Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Aller en bas

Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Emma97 le Mar 27 Fév 2018 - 22:00

Bonjour à tous, je viens aujourd’hui pour me présenter et aussi avoir des réponses, des témoignages qui pourraient m’éclairer sur cette célèbre question du “qui suis-je?” qui depuis peu est devenu encore plus compliquée pour moi

Donc voila je me présente : Emma, 24 ans, stressée, mal dans sa peau et dans sa tête depuis toujours qui décide enfin de sauter le pas et d’aller voir un thérapeute. Après 1h de conversation avec ce dernier qui cherchait à comprendre qu’elle était le fond du problème il me suggère de lire “Je pense trop” de Christel Petitcollin, sans m’expliquer plus que ça de quoi ça parlait et en me disant “Soit ça va vous parler, soit pas du tout”. J’ai donc lu ce livre et le problème c’est que rien de trancher n’en est sorti, si bien que je me suis retrouvée à faire 2 colonnes avec les “oui c’est moi” et “non ce n’est pas moi”.
Je m’explique (ça risque d’être un peu long, pas sur que quelqu’un lira tout jusqu’au bout mais sait on jamais…) :

Pourquoi je me suis sentie concernée par ce livre :
J’ai une hyperesthésie olfactive : les odeurs sont amplifiée. Je sens tout, je reconnais des gens à leurs odeurs, associe des odeurs à des souvenirs, je ne supporte pas les mauvaises odeurs ou les odeurs trop fortes. Après, j’ai peut être tout simplement un sens un peu développé ce n’est pas non plus le caractère principal d’un surrefficient…

Clairement je pense trop, je me pose trop de questions, on me le dit d’ailleurs tout le temps. Mais ce sont surtout des questions sur moi, le regard des autres envers moi, ça en devient de la paranoïa des fois… “il a pas répondu à mon texto c’est parce que je l’ai mal tourné, je dérange..” Du coup je me retrouve à surenchérir, à réenvoyer des messages, à demander si j’ai mal dit, à dire “oui je sais je suis chiante désolée” alors qu’en fait la personne n’a juste pas son téléphone sur lui… Je me déteste de faire ça.

J’ai une hypersensibilité, je suis sensible au jugement, je ne sais pas relativiser, j’ai besoin d’être rassurée en permanence. Je suis très empathique, je pleure quand je vois des gens pleurer, ça me fait du mal de voir des gens malheureux.

Je suis très sujette au stress, pour plein de situations. Par exemple je suis quelqu’un de plutôt social mais cela m’arrive très souvent que je prenne la parole dans un groupe pour dire un truc, une blague, je controle pas ce que je dis donc je sors quelque chose de débile sans avoir eu le temps de réfléchir à ce que je voulais dire, je panique et puis ensuite je me sens bête et honteuse, inférieure dans le groupe. Je stress aussi beaucoup avec la notion du temps. Je veux toujours le rationaliser, essayer de faire un max en peu de temps, si par exemple je suis partie en retard je me retrouve à compter en disant que “j’aurai pu arriver à cette heure là”, à essayer de trouver un moyen de rattraper ce retard. J’ai du mal à expliquer ce qui me passe par la tête dans ces moments là, je me retrouve à faire des calculs débiles pour me persuader que c’est pas grave, j’en ai regagné à ce moment...etc.

Mon cerveau n’est jamais posé dans le présent, je pense toujours à ce que je vais faire ce week-end, le mois prochain, je suis impatiente de tout.

J’ai du mal à prendre des décisions, j’étudie les scénarios, les possibilités avant de la prendre et souvent je n’arrive pas à décider.

Je n’ai pas d’estime de moi-même et me sens inférieur aux autres. D’ailleurs c’est souvent que je me sens seule dans un groupe. Comme je me sens inférieure j’ai l’impression d’être exclue parce que par exemple je marche derrière les autres, alors qu’en fait ce n’est pas le cas, j’ai quand même pas mal d’amis qui m’apprécient, m’invitent régulièrement etc.. Et le comble c’est que les autres personnes du groupes qui par exemple n’hésite pas à être plus à l’écart je les vois comme des personnes fortes et indépendantes, qui n’ont pas besoin comme moi de faire le mouton pour ne pas se sentir exclue.

J’ai la peur maladive du rejet, de l’échec.

Je parle beaucoup trop, je suis hyperactive, j’ai des gros problèmes pour m'endormir car mon cerveau bouillonne de choses à faire (des futilités) et je fais beaucoup de rêves.

On me dit souvent que je vis dans “le monde des bisounours” parce que je ne vois pas le mal chez les gens.

Pourquoi je ne me suis pas sentie concernée :
Rien que l’organisation de ma pensée ici le prouve, j’ai besoin d’un cadre, d’une organisation linéaire pour m’y retrouver, chose qui n’est justement pas une caractéristique des surefficients qui eux arrivent à s’y retrouver avec des mind map par exemple.

Je n’ai pas l’impression de venir d’une autre planète puisque je fais tout pour rentrer dans le moule, pour ne pas être remarquée, ne pas sortir du lot, être invisible.

Mon attention et ma mémorisation ne sont pas intensifiés, au contraire je ne retiens rien et ait du mal à me concentrer.

Je ne suis pas du tout ouverte à tout ce qui est “expériences mystiques” comme c’est expliqué dans le livre. Je suis très terre-à-terre

Je ne suis pas curieuse de tout, n’ait pas ce goût d’apprendre parce que je suis découragée de ne rien retenir ou peut-être parce que je sens que je suis déjà trop surchargée d’info et j’ai juste envie de ne pas en rajouter...


Alors en essayant de conclure sur tout ça je me suis du coup posé encore plus de questions qu’avant la lecture de ce livre (le comble !)
- Je me suis retrouvé à beaucoup de moment et à d’autre pas du tout la première question est suis-je surefficiente ou non ?

- Suis-je une surefficiente “nombriliste” ? Les questions que je me pose ne sont pas vraiment existentielles, plutôt centrées sur moi-même, pourtant je ne pense pas être quelqu’un d'égoïste…Après j’ai une angoisse terrible de la mort et me refuse à penser à ces choses là. J’ai peur de me retrouver sans rien faire, sans aucune occupation, juste à penser à ma condition, à quel est le but d’être là...etc. D’où mes problèmes à m’endormir.

- Suis-je une fausse surrefficiente ? une surrefficiente skyzophrène ? Avec mes amis, les personnes que je viens de rencontrer, mes collègues… j’ai l’impression de coller vraiment à la description faite dans ce livre. Je me plie en 4 pour eux, je suis “trop bonne trop conne”, je me fais souvent avoir parce que je donne trop, je dis amen à tout, je ne donne pas mon avis, je m’efface, je n’ose pas répondre de peur de n’être pas aimée des autres...etc.Par contre, avec mon entourage très proche (famille, conjoint) je m’assume davantage, je n’ai pas peur de dire les choses, je n’aime pas avoir tord et même souvent je m'énerve trop vite comme si j'avais emmagasiné trop de colère et je deviens plus “méchante” avec ces personnes… Incompréhensible. Je me déteste d’être comme ça. Comme si avec d’autres personnes extérieures je faisais semblant par peur qu’on ne m’aime pas

- Suis-je une surrefficente bridée ? J’ai eu une enfance que j’ai vécu très difficilement, mes parents étaient ultra strictes, je n’avais aucune liberté, c’était respect total des règles, interdit de regarder la télé, de manger des choses trop sucrée, de voir des amis en dehors de l’école, dictée tous les dimanche, vérification des devoirs tous les soirs, affaires de bureau jetées par la fenêtre si c’était mal rangé, punition si moins de 15 de moyenne… Je me retrouvais à apprendre par coeur un cours sans prendre le temps de le comprendre juste pour m’assurer une bonne note, et puis 2 jours plus tard j’avais tout oublié. Après j’avais malgré tout des “facilités” à l’école et ait du coup toujours eu l’impression d’être un imposteur parce que je réussissais en ayant moins révisé que les autres…
C’est toujours le cas aujourd’hui, j’ai l’impression de ne réussir à rien retenir, une info rentre et ressort tout de suite. Du coup j’ai arrêté de me cultiver depuis des années, à chaque fois que je m'informe sur un sujet je n’arrive pas à me concentrer, je lis sans lire et je ne retiens rien à moins de répéter 15 fois, 20 fois comme quand j'apprenais mes cours par coeur. Je suis aussi devenu comme “flemmarde” d’aller chercher l’info, de m’informer. Du coup ça continue de diminuer mon estime de moi, je suis hors des conversations sur l’actualité, la politique, je me sens nulle, j’ai l’impression de rien savoir, de n’avoir d’avis sur rien, je n’arrive pas à prendre position et suis super influençable, je répète bêtement ce que j’entends pour paraître un minimum cultivée… J’ai l’impression de n’avoir aucune imagination, aucune créativité, je me sens vide, un peu comme un bon petit soldat, un robot qui suit ce qu’il a à faire et qui fait tout pour rentrer dans le moule.

Pour chercher des réponses j'ai aussi lu le livre “Trop intelligent pour être heureux” et je me suis du coup plutôt reconnu dans la description des « sages » ou la passivité dominante. Peut être que j’appartiens à ce type de personnes...

En fait en couchant tout ça par écrit j’ai l’impression que ce livre m’a fait encore plus de mal, qu’en fait je prends conscience que je ne suis pas quelqu’un de bien, comme si je me faisait passer pour une surefficiente (alors qu’il y a 2 jours je ne savais rien de tout ça…) à part ceux très proches comme ma famille avec qui c’est d’ailleurs conflictuel. Et je me déteste d’être comme ça avec eux d’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à être autant bienveillante, serviable, malléable qu’avec les autres ? Est-ce que c’est parce que je suis fatiguée de l’être avec tout le monde alors avec eux je deviens l’inverse ?

En plus de ça, j’ai énormément reconnu mon conjoint dans ce livre, personne avec qui je vis depuis longtemps mais avec qui c’est très tendu, très conflictuel, beaucoup de disputes, de colère...etc. Pour moi ça ne fait aucun doute, il est surefficient. Mais du coup, s’il l’est ça veut dire que je ne dois pas l’être parce que sinon nous serions pareil et nous nous entendrions mieux non… ?

Voila… A mon avis peu de gens iront au bout de ce texte ... Merci à ceux qui m’auront lu et qui pourront peut être m'apporter des réponses !

Emma97
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 27/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Chrystelle le Mar 27 Fév 2018 - 23:59

Bonjour Emma97,
Eh bien moi j'ai tout lu jusqu'au bout !!
Je vois que tu te fais beaucoup de nœuds au cerveau, mais le fait de ressasser les choses en boucle ne fait malheureusement pas avancer le schmilblick. Attention hein, ce n'est pas du tout une critique, je me permets de dire ça parce que je fonctionne pareil, je décortique tout (les intonations, l'emploi de tel ou tel adjectif, le regard de l'autre, son attitude, ce que j'ai fait, ce que j'aurais dû faire, ne pas faire...)
Je suis moi aussi passée par ces questionnements sans fin. Le mieux serait de SAVOIR une bonne fois pour toutes si tu fais partie ou non de cette catégorie que tu nommes la sur-efficience : passe les tests ! Et là cela posera un diagnostic. Peut-être es-tu zèbre, peut-être pas, mais au moins tu sauras ! Et puis le détail des résultats amène (je trouve) beaucoup à sa propre compréhension de son fonctionnement, cela aide à découvrir qui l'on est, que l'on soit zèbre ou non.
Je retrouve beaucoup de traits de TDA/H dans ta description. Le psychologue qui avait fait passé la WISC à mon fils lui avait également fait quelques tests complémentaires sur le processus attentionnel. Cela serait peut-être intéressant de se pencher là-dessus.
Une fois cela fait, tu sauras alors si tu t'engages sur cette voie-là ou pas. Mais pourquoi perdre du temps en cogitation si cela ne te correspond finalement pas ?
Pour ce qui est de ton conjoint, je dirais que ce n'est pas parce que vous êtes tous les 2 zèbres que vous allez mieux vous entendre qu'un couple Z+ non Z ! Je dirais même qu'il y a autant de personnalités différentes que de Z et non Z. Certains Z s'entendent super bien, d'autres ne peuvent pas supporter leurs congénères... Il faut de tout dans cette jungle !!  Smile
Je te souhaite beaucoup de courage dans ta recherche, mais si j'ai un conseil à te donner : avance, et pour cela cherche des réponses à tes questions.
Et tiens-nous au courant de tes démarches !

Chrystelle
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2017
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Fleur de Lotus le Mer 28 Fév 2018 - 0:02

Bonjour Emma97, j’ai tout lu, en diagonale ou vite, mais parce que j’ai ressenti la totalité de ce que tu écris comme «connu » ou expérimenté, non pas ton histoire personnelle, le roman familial qui est le tien, mais ce que tu décris de tes émotions, tes questionnements, tes peurs.

Il ne m’appartient pas de diagnostiquer ceci ou cela, mais il me semble évident que tu as ta place ici, et c’est déjà un point important.

Ensuite par exemple pour ce qui est de la mémoire, après les contraintes que tu as connues, il n’est pas étonnant que tu n’arrives plus à mémoriser. J’ai eu très longtemps le même problème (et je l’ai encore mais bien moins), tout simplement parce qu’il y avait un jeu débile entre mes deux parents qui m’a très longtemps dégoûtée de toute mémorisation supposée savante.    

De même, toujours à cause de ce que tu as vécu, il me semble tout à fait logique que tu puisses être « adorable » en société mais « exécrable » en famille.

Nous sommes tout de même modelés par notre éducation, notre environnement et notre histoire familiale. Et si on ne peut s’épanouir, pour telle ou telle raison, il est normal de devoir contourner le problème, en déviant,  en se repliant, en se rebellant ou en devenant invisible ! Voilà bien pourquoi il n’y a pas deux atypiques ou zèbres ou HP identiques.

Donc au final, toutes ces questions que tu te poses sont légitimes, non pas sur le bien-fondé de ta «zébritude » mais sur comment tu vas pouvoir structurer ta pensée et te reconstruire.

Bienvenue à toi Smile
avatar
Fleur de Lotus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 340
Date d'inscription : 01/12/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Zarbitude le Mer 28 Fév 2018 - 5:00

Hahahaa, je savais pas que j'avais une soeur jumelle lol!
Sois la bienvenue!
Et essaye de ne plus être aussi dure envers toi-même, de ne plus porter des jugements sur toi.
Tu vas voir que tu vas déjà te sentir beaucoup mieux, rien qu'en faisant ça.
Je te donne aussi une petite phrase que j'aime beaucoup et qui dit : inclus-toi dans la liste des gens que tu aimes.
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5713
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Emma97 le Mer 28 Fév 2018 - 19:28

Merci beaucoup pour vos réponses (et pour avoir eu le courage de tout lire) !
Si d'autres personnes pense et réagisse comme moi je me sens moins seule, ça fait plaisir d'avoir vos retours

Chrystelle : Oui c'est tout à fait ça je suis quelqu'un qui rabache tout le temps, qui décortique chaque mot, chaque attitude, ça tourne à la paranoïa et je suis hyper susceptible en plus (la chiante de service quoi...).
Pour le test j'avais déjà fait des tests de QI sur Internet (je sais que ce n'est pas fiable mais c'était par curiosité) et mes résultats n'étaient pas probant.. Je ne sais pas si j'ai vraiment envie de faire un réel test... Plutôt d'avoir des temoignages, de voir si je me reconnait dans d'autres personnes. Après je revois mon thérapeute bientôt, on verra comment ça va se passer...

Fleur de Lotus : Tu as vécu la même chose ? Tu penses vraiment que tous ces problèmes de mémoire, de concentration, de non intérêt d'apprentissage vient de là.. ?

Zarbitude : C'est vrai on est pareil ?? Bon je me sens moins seule ça fait plaisir Wink Oui je sais qu'il faudrait que je sois moins dure avec moi-même... Je vais y travailler

Merci pour votre accueil en tout cas !

Emma97
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 27/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Holi le Mer 28 Fév 2018 - 21:01

Bonjour Emma
Je suis suis comme toi pleine de questions et la révélation de ma zebritude est toute récente je n'ai donc aucune légitimité pour t'en parler.
Mais je me rends compte qu'il y a autant de zèbres différents que de possibilités de dessin de rayures, que selon les psy la façon d'aborder et de décrire le HP est très différente.
Je me retrouve dans certaines choses mais pas dans d'autres, ça me perturbe comme toi, et en même temps je crois qu'il n'y a pas de profil type. On ne va quand même pas ici encore essayer de rentrer à tout prix dans un moule... ;-)
Et puis la personne que nous sommes est aussi le fruit d'une éducation, d'un milieu, d'un parcours... Et là il semble que pour toi ça a été vraiment lourd.
Moi ce qui m'aide à avancer c'est d'avoir trouver la bonne thérapeute. C'est peut-être ça qu'il faut que tu trouves.
Je n'ai pas du tout le même profil que toi mais je me pose les mêmes questions, on a donc des points communs... Nos rayures qui émergent ?
avatar
Holi
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 17/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par ZORSE85 le Jeu 1 Mar 2018 - 3:26

Oh bah on dirait que tu as décrits ma pensée!

Merci Smile


ZORSE85
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 25/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cheval déguisé en zèbre ? Imposture ?

Message par Emma97 le Jeu 1 Mar 2018 - 15:22

Ça me rassure tellement de voir que d’autres personnes se retrouvent dans mon roman !
Yelle : oui tu as raison, difficile de mettre dans une case, on est tous différents quoi qu’il arrive. Je vais voir ce qu’il en ressort de ce rendez-vous avec mon thérapeute et ensuite j’essayerai d’en parler à mon copain. Lui aucun écoute il est zèbre !

Emma97
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 27/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum