Des zèbrures colorées

Aller en bas

Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Dim 25 Fév 2018 - 13:06

Bien le bonjour à tous et à toutes !
J'ai découvert ce forum en préparant un travail sur les Zèbres (sujet d'intérêt infini) et il m'a parût plus qu'intéressant !
Voilà donc une (rapide) présentation de ma personne. Désolée si j'y raconte un peu ma vie, j'ai du mal à faire le tri dans les infos... Et bon courage pour la lecture à ceux ou celles qui s'accrochent ! Wink Zébré (je pense que vous pouvez lire en diagonale hein, vous aurez quand même l'essentiel du truc)
J'ai 18 ans, je suis actuellement en BTS Gestion et Protection de la Nature et j'ai fait un bac agricole (après avoir redoublé ma première et changé d'établissement...).
J'a commencé à voir une psychologue en seconde (mais j'en avait déjà vu dans ma petite enfance) quand ma tête a commencé à vraiment vouloir faire les choses à sa manière !
C'était déjà un peu le cas à l'école et au collège mais j'avais réussi à contrôler tout ça (à peu près) jusque là.
Peu à peu, durant mes deux premières années de lycée, j'ai commencé à partir discrètement dans la voie de la dépression, un peu comme un petit caillou, qui coule sans se faire remarquer quand il tombe, sans vouloir trop l'admettre : c'était un coup de mou, ça allait passer.
Puis, pour différentes raisons, j'ai décidé de quitter la S générale et la banlieue pour partir en internat, où je ne connaissais personne, en lycée agricole, au fin fond de l'ain, faire une S spé biologie et écologie.
Je ne sais pas encore si ça a été une des pires décisions de ma vie mais on doit pas en être loin.
Parce que c'est pendant ces deux autres années de lycée que j'ai totalement perdu le contrôle.
Dans ma chambre, je me suis retrouvée avec deux filles avec qui ça a bien marché plutôt vie. On savait pas trop ce qu'il se passait mais on sentait qu'il y avait un truc différent qui nous liait.
Un soir on en a parlé, à coeurs ouverts, et là, les points communs ont défilés, avec la compréhension mutuelle, le soulagement de pouvoir se dire "ouf, je suis plus toute seule" jusqu'à ce qu'une des deux fasse jaillir le mot "zèbre".
Elle s'est retrouvée confrontée à deux regard : un compréhensif, et, le mien, perdu. Je n'avais jamais entendu ce terme et même après explications, je ne connaissais pas du tout ce sujet. Mais après quelques détails, j'ai commencé à voir mon portrait se dessiner derrière les descriptions. On m'a donc conseillé des lectures, que j'ai dévoré, en attendant des réponses. Que j'ai trouvées. Et qui ont amené leur double de questions supplémentaires. Après réflexion, j'en ai parlé à ma mère (j'avais 16 ans), je lui ai parlé du WISC. Elle a compris (a peu près) et a accepté de m'emmener voir une autre psy afin de passer ce test. Les réponses sont arrivées : Précoce. C'était officiel, j'étais une de ces Zèbres dont les filles m'avaient tant parlé.
Au début, ça n'a pas changé grand chose. Mais, petit à petit, de nouveaux questionnements ont commencés à pointer le bout de leurs nez. J'ai commencer à me perdre un peu. Et un jour, pas du jour au lendemain mais presque, paf, ça a explosé. De partout
J'ai commencé par me noyer franchement et complétement dans la dépression. Je suis devenue une élève à problème, mes notes et appréciations ont chuté royalement,de toute leur hauteur. La peur que j'avais déjà un peu des gens, de la société, des regards, est devenu panique, presque phobie dans certains cas. Je suis devenue zébrée, au sens littéral du terme... Bref, c'est parti en cacahuètes.
Et ça a continué pendant deux ans, de pire en pire. A chaque fois que je me disais "là ça y est, on est au fond, on peut pas couler plus bas", bim, quelque chose que tirait encore vers cette noirceur qui paraissait ne pas en finir et être de plus en plus poisseuse.
J'ai changé une fois de psychologue, pour passer ensuite à une psychiatre, je me suis retrouvée sous médocs (c que j'avais toujours redouté).
C'était une ronde infernale de mes pires cauchemars, au quotidien.
Puis j'ai réussi miraculeusement à avoir mon bac, j'ai été acceptée dans l'école que je voulais, la rentrée est arrivée et j'y suis allée, pleine de motivation et d'espoir de voir les choses s'arranger.
Les trois premières semaines ont été horribles. J'y ai gagné de nouvelles rayures et de nouvelles peurs mais pas d'espoir.
Et vers la fin du mois de septembre, je sais pas trop ce qui s'est passé, une sorte de déclic, et, lentement, j'ai commencé à aller mieux.
Et, presque comme par magie, ça fait maintenant environ 4 mois et demi que je suis en "rémission". Bien sur, c'est pas tous les jours faciles, je sens parfois ma tête qui suit plus et qui le fait payer à mon corps (et bim les douleurs articulaires) mais je m'en sors à peu près, je peux profiter des petits trucs de tous les jours sans penser à "allez, aujourd'hui on essaye de pas mourir !"
Et ça fait du bien !
Mais, même si les problèmes liés à la dépression ont disparus, il y en a, liés à la précocité, qui sont restés. Et plus que prévu...
Donc j'essaye de faire avec, de les comprendre pour mieux les maitriser, pour plus perdre le contrôle (même si des fois c'est impossible)
Fin j'essaye de vivre, vraiment, quoi !

Merci à ceux qui ont eu le courage d'aller jusqu'en bas, d'avoir lu mes mots et merci à tous de publier sur ce forum, ça m'aide moi, et ça en aide pleins d'autre, et ça, c'est tout ce qui compte. Continuez ! Winner
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Théo le Dim 25 Fév 2018 - 15:30

Bienvenue parmi nous ! Smile

Et bon courage pour remonter la pente, avec de la patience et de l'indulgence pour soi même, les choses finissent par s'arranger Very Happy
avatar
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Dim 25 Fév 2018 - 15:56

Merci beaucoup ! Very Happy
L'indulgence devrait poser plus problème que le reste mais je perds pas trop trop espoir quand même de voir effectivement la route prendre une autre direction !
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Zarbitude le Lun 26 Fév 2018 - 6:18

Sois la bienvenue.....vraiment !!
Peut-être aurais-tu envie de raconter le "déclic" que tu as eu ?
Dis oui, dis oui, dis oui Very Happy

Pour ce qui est des douleurs articulaires, essaie le stretching, c'est intuitif, je crois que ça peut fonctionner pour toi.
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Stitchette le Lun 26 Fév 2018 - 15:34

.


Dernière édition par Stitchette le Sam 17 Mar 2018 - 14:11, édité 1 fois

Stitchette

Messages : 102
Date d'inscription : 17/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Lun 26 Fév 2018 - 18:22

Merci beaucoup ! Very Happy
Zarbitude a écrit:
Peut-être aurais-tu envie de raconter le "déclic" que tu as eu ?
Dis oui, dis oui, dis oui Very Happy
Boon, devant l'insistance de la foule en délire, je vais essayer de mettre des mots sur ce déclic. Ça a plutôt été une sorte d'épiphanie, un peu comme si on avait enlevé cette distance qu'il y avait entre moi et ma vie, comme si j'étais enfin une actrice à part entière et pas juste un figurant. J'ai eu le sentiment d'avoir une emprise sur moi même.
Après, je n'ai pas encore réussit à identifier l'élément déclencheur. Était-ce un sourire, une remarque, un regard tout simplement ? Peut être un peu des trois. La compréhension que peut être que ma tête regarde le monde dans un miroir déformant, qu'il faut redresser. Et surement aussi un ras le bol de voir le temps s'évaporer à mon contact, la sensation de ne pouvoir profiter de rien et de rater le Tout, les petites histoires comme la Grande.
Un mélange de tout cela qui m'a permis de remettre les couleurs à leur place, toujours avec une intensité particulière, mais dans un spectre plus étendu.
C'est plutôt nouveau donc j'ai du mal à mettre des mots précis dessus mais voilà à peu près ce que c'est ! (encore une fois désolée pour le pavé^^)


Zarbitude a écrit: Pour ce qui est des douleurs articulaires, essaie le stretching, c'est intuitif, je crois que ça peut fonctionner pour toi.
J'essaierai ça ! Je carbure déjà aux huiles essentielles, j'essaye différentes choses ! ^^

Stitchette a écrit:Bienvenue à toi

Et je te souhaite de réussir ta rémission pleinement

Merci beaucoup Stitchette ! Wink
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Zarbitude le Lun 26 Fév 2018 - 18:54

Moi ce qui me touche vraiment dans ton histoire c'est que tu as quitté la S générale pour partir dans un internat où tu as trouvé une personne qui t'a donné la "clé".
Et comme je ne crois pas au hasard, je me dis que tu dois avoir de fameuses petites "antennes".
Puis une fois l'info "digérée", tu as fini par prendre ta vie en main.
Franchement, c'est une super histoire de vie!
Comme quoi, on doit parfois passer par de grands "trous noirs" pour trouver la lumière Wink
J'en ai vécu aussi des trous noirs et avec le recul, j'ai vu à chaque fois, que derrière chaque difficulté, il y avait un "cadeau" derrière, un déclic.
Et maintenant, quand je passe dans un trou noir, je me dis avec courage que je vais trouver un cadeau et je parviens à me réjouir à l'avance.
Ca rend le trou noir beaucoup moins noir, du coup.
Ca permet de ne plus se crisper car cette crispation, je crois qu'elle finit par s'inscrire dans le corps, parfois sous la forme de douleurs articulaires.
C'est pour ça que je voulais aussi te dire de pratiquer aussi de la relaxation.
Tu as bien mérité de faire du bien à ton corps.
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par furette le Lun 26 Fév 2018 - 19:00

Zarbitude a écrit:Et maintenant, quand je passe dans un trou noir, je me dis avec courage que je vais trouver un cadeau et je parviens à me réjouir à l'avance.
Ca rend le trou noir beaucoup moins noir, du coup.

Waou c'est fort Very Happy et tellement vrai

Bienvenue Wherever Smile
avatar
furette

Messages : 35
Date d'inscription : 24/02/2018
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Lun 26 Fév 2018 - 19:20

Malheureusement cette clé comme tu dis s'est avérée être à double facette puisque totalement toxique ! Mais bon, un mal pour un bien comme qui dirait ! Ces deux années en internat ont beau contenir les pires souvenirs renfermés dans ma tête, je ne peux pas nier qu'il y a eu du bon. Et puis on apprend même dans les moments durs, si ce n'est plus !
Exact ce que tu dis sur les trous noirs ! C'est comme un tunnel, un trou, une chute : ils n'ont pas de raison d'exister sans sortie, fin, exutoire, et autres échappatoires.
J'essaye d'aborder les choses comme ça maintenant, de le forger dans ma tête même si c'est encore dur, mais je désespère pas !

Et merci bien Furette ! Wink
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Zarbitude le Lun 26 Fév 2018 - 19:27

furette a écrit:
Zarbitude a écrit:Et maintenant, quand je passe dans un trou noir, je me dis avec courage que je vais trouver un cadeau et je parviens à me réjouir à l'avance.
Ca rend le trou noir beaucoup moins noir, du coup.

Waou c'est fort Very Happy et tellement vrai

Je vois que tu as dû passer toi aussi par des trous noirs.
Alors, bienvenue dans la lumière :-))
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Zarbitude le Lun 26 Fév 2018 - 19:33

Wherever a écrit:Malheureusement cette clé comme tu dis s'est avérée être à double facette puisque totalement toxique ! Mais bon, un mal pour un bien comme qui dirait ! Ces deux années en internat ont beau contenir les pires souvenirs renfermés dans ma tête, je ne peux pas nier qu'il y a eu du bon. Et puis on apprend même dans les moments durs, si ce n'est plus !
Exact ce que tu dis sur les trous noirs ! C'est comme un tunnel, un trou, une chute : ils n'ont pas de raison d'exister sans sortie, fin, exutoire, et autres échappatoires.
J'essaye d'aborder les choses comme ça maintenant, de le forger dans ma tête même si c'est encore dur, mais je désespère pas !

Tu as bien raison de ne pas désespérer!
Tu es sortie du trou noir, tu y arriveras aussi la prochaine fois et en plus, ce sera beaucoup moins difficile maintenant que tu as acquis de l'expérience.
Et puis, je sais qu'il y a beaucoup d'espoirs en toi.
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Lun 26 Fév 2018 - 19:50

J'espère bien oui ! Tout en étant presque convaincue que je m'en sortirai et que je serai plus préparée, je redoute terriblement le jour où il arrivera
Tu as raison de mettre "espoirs" au pluriel
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Zarbitude le Lun 26 Fév 2018 - 20:23

Wherever a écrit:J'espère bien oui ! Tout en étant presque convaincue que je m'en sortirai et que je serai plus préparée, je redoute terriblement le jour où il arrivera
Tu as raison de mettre "espoirs" au pluriel

J'ai rarement lu quelqu'un qui dit " aujourd'hui, essayer de ne pas mourir".
Et pour parvenir à cet exploit, il faut une seule chose : l'espoir.
C'est ce qui nous tient en vie dans les moments pénibles.
Et toi, après avoir vécu tout ça, je me dis que la vie doit être vachement bien chevillée à toi :-)
N'est-ce pas merveilleux d'avoir traversé cette épreuve ?
Ca nous montre à quel point on est doués :-))
D'un point de vue spirituel, il est dit qu'on attire à soi ce qu'on redoute. Alors évite de faire ça, OK ?
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Lun 26 Fév 2018 - 21:51

Avec le recul, si, c'est assez incroyable et ça me donne une vision de certaines choses que je ne perdrais pour rien au monde.
Je vois maintenant les choses sous un autre angle, plus coloré et lumineux, mais plus réel aussi
Et j'essaye d'en profiter. Pour moi, mais aussi pour ceux qui ne le peuvent pas (encore). Et de le partager, le plus possible !
C'est ce que j'ai entendu aussi, alors effectivement, je vais essayer de pas le faire !
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Zarbitude le Lun 26 Fév 2018 - 22:07

Wherever a écrit:Avec le recul, si, c'est assez incroyable et ça me donne une vision de certaines choses que je ne perdrais pour rien au monde.
Je vois maintenant les choses sous un autre angle, plus coloré et lumineux, mais plus réel aussi
Et j'essaye d'en profiter. Pour moi, mais aussi pour ceux qui ne le peuvent pas (encore). Et de le partager, le plus possible !
C'est ce que j'ai entendu aussi, alors effectivement, je vais essayer de pas le faire !

Je ne connais rien de mieux qu'un témoignage pour aider.
Ca aide celui qui témoigne et ça aide aussi d'autres personnes.
Ca rend vivant, quoi! :-)
Bonne nuit. A bientôt
avatar
Zarbitude

Messages : 6345
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par pandableu le Lun 26 Fév 2018 - 23:16

Bienvenue! Vive les couleurs intenses et les belles lumières vive chagall! (entre autres)

pandableu

Messages : 19
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des zèbrures colorées

Message par Wherever le Mar 27 Fév 2018 - 17:15

C'est vrai, l'expérience des autres, leurs paroles peuvent nous aider à avancer dans la notre et/ou à prendre du recul sur notre situation.

Merci Pandableu ! Wink
Tout à fait d'accord pour tes trois "vive" et bien d'autres ! (notamment Debussy)
avatar
Wherever

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 19
Localisation : Lyon Vaise

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum