L'ironie du sort

Aller en bas

L'ironie du sort Empty L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 8:46

Je viens poser ici une anecdote récente qui s'est passé dans ma vie. ça me casse la tête et j'aimerais bien avoir vos avis.

Récemment, j'ai rencontré quelqu'un à une conférence. Le courant passe bien et on décide de se revoir.
Le jour du rendez-vous arrive donc. Après quelques minutes en tête à tête, je ne sais pas pourquoi, je me dis que non, ça ne passera pas. Un petit côté trop propre sur lui., trop mentalité fonctionnaire. Je ne sais pas. Puis la soirée se poursuit, on discute beaucoup et je me rends compte que le temps défile et que le courant passe toujours bien jusqu'à ce qu'en parlant de choses et d'autres, j'apprends qu'il est propriétaire de deux apparts et qu'il a refusé de louer à quelqu'un au chômage (et que cette personne s'est même mise à genoux pour l'implorer...)J'essaye alors de gratter un peu plus et je lui dis qu'un chômeur peut être aussi honnête, voire plus que quelqu'un qui travaille. Il me dit qu'il n'était pas en mesure d'"aider" (je mets aider entre guillemets car pour moi il ne s'agit pas d'aider mais de donner une opportunité) la personne et change de sujet. M'étant trouvée dans la position de la candidate ou du candidat locataire il y a cinq ans, je me bloque alors intérieurement. Je ne montre rien mais pour moi, c'est clair que là, ce sera "niet" pour un éventuel quelque chose.
La soirée se termine et il me demande s'il peut me raccompagner à mon arrêt de bus (nous ne conduisons ni l'un ni l'autre). J'accepte (il est correct, je me sens en sécurité) et alors que nous sommes en train d'attendre le fameux bus, il tente de m'embrasser (chose qui me surprend car même si j'avais remarqué plus tôt que j'avais l'air de lui plaire, je ne m'étais pas attendu à ce qu'il essaye quelque chose dès le premier rendez-vous). Je le repousse et je lui explique que je ne pense pas que ça le fera entre nous, à cause des idées qu'il semble avoir sur les gens qui n'ont pas un "parcours classique". Je lui révèle alors que je fais moi-même partie de la catégorie des gens aux "parcours atypiques". Il semble vexé et choqué. par ma réaction sur son anecdote. Devant sa réaction sur ma réaction, je me dis que je l'ai peut-être trop vite jugé et que 95% des gens font comme lui, à savoir ne pas louer à quelqu'un qui serait dans cette situation.
De retour chez moi, je vois qu'il m'a écrit sur fb. Il me dit qu'il est désolé s'il m'a donné une mauvaise image de lui. Je lui dis que ce n'est pas le cas mais en discutant encore un peu avec lui, je vois bien qu'un malaise s'est installé. Neutral

Depuis, je n'arrête pas de me poser des questions: "l'ai-je jugé trop vite?" "Est-t-il vraiment classiste"? Ne cherchais-t-il finalement qu'un coup d'un soir?" "S'est-t-il fait une mauvaise idée de ma personne"? etceteri, etcetera...

En ce qui me concerne, je sais bien que je vis très en marge de la plupart des gens et que mes idées, même si moi, je les trouve logiques, ne sont pas partagées par grand monde. Comme je me le dis souvent, beaucoup de choses pas très joyeuses me sont arrivées et je crois que je ne sais parfois plus faire la distinction entre ce qui est normal, correct et ce qui ne l'est pas. Question

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Théo le Sam 24 Fév 2018 - 8:53

Pour ma part j'ai tendance à ne pas juger les gens sur la base de leur réponse à une phrase. Il y a tellement de malentendus possibles que je m'interdis de le faire. J'essaie d'être charitable et d'être à l'écoute de la personne et de l'historique qui sous-tend ses opinions. Je n'aime pas trop soumettre les gens à des tests, je préfère plutôt passer de bons moments avec eux et puis on verra bien.

Mais bon, peut-être que d'une certaine façon il t'a mise mal à l'aise pour d'autres raisons. Pour ta question spécifique "l'ai-je jugé trop vite ?" si ton "niet" s'est avant tout basé sur sa réponse à une de tes questions test ma réponse serait oui.

Personnellement je me dis que si j'étais aussi tranché dans mes jugements, je n'aurais aucune occasion d'entamer une histoire avec quiconque parce que ça serait un parcours du combattant impossible à franchir pour toute personne qui serait intéressée pour faire un bout de chemin avec moi Smile .

Mais encore une fois ce n'est pas un jugement dirigé à ton endroit. Juste une remarque spécifique au "l'ai-je jugé trop vite". Je n'étais pas là pour voir l'intégralité de l'interaction entre vous deux Smile
Théo
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 9:01

Tu as raison :-) En fait, je trouvais notre conversation intéressante mais j'ai senti/eu l'impression qu'on semblait très différents et cette "anecdote" + un détail plus mineur n'ont fait que me conforter dans ce sens. Je pense que mon problème c'est que j'ai tellement peur que l'on me juge sur mon parcours totalement à l'opposé de celui de la plupart des gens, que je finis moi par juger, alors que je ne le veux pas Sad

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 9:03

Et ce n'était pas un test, ou alors, ce n'était pas fait exprès ...ohlala. Je reçois tellement d'infos dans ma tête que j'ai du mal à faire un tri. bounce

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Théo le Sam 24 Fév 2018 - 9:06

J'ai aussi un parcours un peu atypique (perdu trois ans d'étude, passé d'un bac ES à une thèse en chimie théorique), et je peux comprendre que les gens soient intrigués quand je leur parle de mon parcours. Plutôt que de m'enflammer je leur explique calmement pourquoi et comment j'ai fait mes choix. Et en général, ça passe. Et j'apprécie beaucoup de me trouver en face de gens qui ont des perspectives différentes de la mienne, de leur exposer mes opinions et points de vue et d'être complètement ouvert aux leurs, ça me permet d'affiner mes points de vue et attire mon attention sur des choses que je ne connaissais pas. Si quelqu'un me dit qu'il n'accepterait pas un chômeur chez lui (hors contexte) je lui demande pourquoi plutôt que de me dire directement qu'il est classiste. Et il y a des chances que j'en apprenne plus sur lui en comprenant le parcours et le raisonnement qui l'amènent à tenir cette opinion. Et il se peut qu'il précise son point de vue et dise "en fait tout bien réfléchi dans certaines conditions ça serait oui".

Qu'est-ce qui a fait que tu t'es retrouvée au chômage à une période de ta vie et qu'as-tu vécu comme une injustice ?
Théo
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 9:30

J'ai essayé de savoir pourquoi et il m'a répondu qu'il ne pouvait pas se permettre d'"aider" (verbe qui m'a déjà dérangé) et est passé à autre chose lorsque j'ai essayé de creuser. Moi qui ai été cette candidate, je n'avais pas besoin qu'on m'aide mais qu'on me donne ma chance. J'ai toujours payé mon loyer. Je trouve que c'est bien facile de, "s'asseoir" sur sa "chance", fermer les yeux et passer à autre chose.

En général, j'ai beaucoup plus facile à m'entendre avec les artistes et/ou les gens qui ont des parcours atypiques,(ce qui est logique dans mon cas) mais je le trouve sympa et je n'ai pas envie de rester sur ça, même si honnêtement, je suis incapable de dire s'il me plait ou pas. Je lui ai dit

Je suis impulsive, je réagis fort quand quelque chose me heurte mais je ne me ferme pas. Je suis toujours prête à entendre les arguments des autres. Le souci, c'est qu'il est clair qu'il m'a jugée (pour de bon) suite à ma réaction. Je lui ai dit que j'étais désolée de ma réaction mais qu'en ce qui me concerne, l'histoire de ma galère pour nous reloger mon fils et moi était encore trop fraîche.

Au chômage, c'est la maladie qui m'y a emmenée.

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Théo le Sam 24 Fév 2018 - 9:35

lunaa a écrit:J'ai essayé de savoir pourquoi et il m'a répondu qu'il ne pouvait pas se permettre d'"aider" (verbe qui m'a déjà dérangé) et est passé à autre chose lorsque j'ai essayé de creuser. Moi qui ai été cette candidate, je n'avais pas besoin qu'on m'aide mais qu'on me donne ma chance. J'ai toujours payé mon loyer. Je trouve que c'est bien facile de, "s'asseoir" sur sa "chance", fermer les yeux et passer à autre chose.

En général, j'ai beaucoup plus facile à m'entendre avec les artistes et/ou les gens qui ont des parcours atypiques,(ce qui est logique dans mon cas) mais je le trouve sympa et je n'ai pas envie de rester sur ça, même si honnêtement, je suis incapable de dire s'il me plait ou pas. Je lui ai dit

Je suis impulsive, je réagis fort quand quelque chose me heurte mais je ne me ferme pas. Je suis toujours prête à entendre les arguments des autres. Le souci, c'est qu'il est clair qu'il m'a jugée (pour de bon) suite à ma réaction. Je lui ai dit que j'étais désolée de ma réaction mais qu'en ce qui me concerne, l'histoire de ma galère pour nous reloger mon fils et moi était encore trop fraîche.

Au chômage, c'est la maladie qui m'y a emmenée.
Hmm je comprends pourquoi tu as vécu ce chômage difficilement, si en plus c'est un problème de santé qui t'y a conduite... Le manque de considération de la société pour ta situation particulièrement vulnérable a dû être une vraie source de frustration et d'agacement, donc je peux comprendre qu'un énervement monte quand des gens en face de toi prennent le sujet à la légère. Mais vois-tu, je n'avais pas imaginé que tu avais été dans cette situation jusqu'à ce que tu le dises, et ça donne un éclairage sur le "blocage" émotionnel que tu as eu en face de sa réponse, un peu laconique, à la question que tu posais qui n'était pas du tout anodine au regard de ton vécu Smile

Penses-tu qu'il t'a jugée au point qu'il ne voudra pas te revoir et que tu n'auras pas l'opportunité d'expliquer ta réaction ? Après, si tu as un tempérament impulsif, à voir si lui il est compatible avec ton type de tempérament Smile (je ne dis vraiment pas ça pour être désagréable hein, on a tous nos particularités, par exemple moi je suis un mec qui aime la simplicité et qui n'a pas besoin de sophistication, et une portion significative des femmes ne se sent pas compatible avec cette recherche de simplicité et ont besoin que la subtilité soit toujours présente, fair enough, j'assume)
Théo
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 9:43

Je ne sais pas s'il voudra me revoir...Il m'a proposé, avant de sembler changer d'avis...Et comme tu le dis, je ne sais pas si on sera compatibles car je suis impulsive (mes origines? mon vécu? un mélange?) et je risque encore de réagir de cette manière...humhum...La mentalité d'ici n'est pas la même que la mienne et souvent, les gens ne comprennent pas ces emportements...D'autant plus que d'apparence, je suis quelqu'un de calme et de studieux...

Je me suis aussi dit qu'il ne connaissait pas mon vécu et qu'il n'aurait pas pu se mettre à ma place...En même temps, même s'il le connaissait...

Mouais, je ne comprends pas les gens gens, les gens ne me comprennent pas...Toujours la même chose

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Théo le Sam 24 Fév 2018 - 9:52

lunaa a écrit:Je ne sais pas s'il voudra me revoir...Il m'a proposé, avant de sembler changer d'avis...Et comme tu le dis, je ne sais pas si on sera compatibles car je suis impulsive (mes origines? mon vécu? un mélange?) et je risque encore de réagir de cette manière...humhum...La mentalité d'ici n'est pas la même que la mienne et souvent, les gens ne comprennent pas ces emportements...D'autant plus que d'apparence, je suis quelqu'un de calme et de studieux...

Je me suis aussi dit qu'il ne connaissait pas mon vécu et qu'il n'aurait pas pu se mettre à ma place...En même temps, même s'il le connaissait...

Mouais, je ne comprends pas les gens gens, les gens ne me comprennent pas...Toujours la même chose
En fin de compte, ça dépend énormément de ce que tu entends par "impulsive". Si par impulsive tu entends réagir vivement à quelque chose puis, tout de suite après, expliquer le pourquoi du comment de la montée émotionnelle, je pense que c'est plus facile à suivre pour quelqu'un qui est moins impulsif que juste réagir vivement et laisser l'autre sur cette réaction.

Je pense que pour arriver à se comprendre il faut être patient. Je le vois comme ça, en tout cas. Je n'attends pas des autres qu'ils me comprennent en une fraction de seconde, j'attends d'eux qu'ils prennent leur temps pour faire ma connaissance comme moi j'essaie de le faire alien ressens-tu un besoin de "connexion directe" ?
Théo
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 10:00

Moi, je réagis émotionnellement et j'explique, sauf quand je reste bloquée...mais là, je ne suis pas restée bloquée...J'ai vraiment réussi à lui expliquer que le souci c'était qu'on s'était retrouvés des "deux côtés opposés de la barrière", peut-être maladroitement, mais quand même et j'étais même assez fière de moi, pour ça, parce que je me rends compte que j'ai fait beaucoup de progrès.

Je pense qu'à la base, je suis très "connexion directe (enfin, ça dépend de ce que tu entends par connexion directe)" mais j'ai évolué, grandi et je sais aujourd'hui que les malentendus font partie de la vie, que tout peut s'expliquer, que souvent les surmonter, permet de mieux se connaître, d'apprendre...

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Théo le Sam 24 Fév 2018 - 10:10

À ce moment là mon avis est "wait and see". Tu verras bien s'il te recontacte Smile
Théo
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Sam 24 Fév 2018 - 10:14

Je suis arrivée à la même conclusion que toi Smile ...C'est frustrant, mais en même temps, je me dis que s'il ne me recontacte pas, "juste pour ça", c'est qu'il est finalement bien dans le jugement. Ou pas. Mais en tout cas, qu'il ne sert à rien de se casser la tête :-). Merci pour cet échange

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Shamrock le Dim 25 Fév 2018 - 10:13

Et ton instinct, "la petite voix", elle, elle te dit quoi ? Des mecs mignons, sympa, drôles, bonne situation... (ou qui essaient de l'être), il y en a plein... Au fond de toi, est-ce que tu le "sens" ou pas ? L'instinct, qui sait lire derrière les apparences, est généralement de bon conseil.
Est-ce que lui acceptera tes différences, tes originalités ? est-ce qu'il t'acceptera telle que tu es ? (qu'il soit "normal" ou qu'il essaie de l'être). Est-ce que tu ne devras pas jouer un rôle, cacher ton moi pour être acceptée ?

Le bisou au premier date, ça peut être pour "faire comme dans les sites de coaching", ça ne veut pas dire grand chose.
Shamrock
Shamrock

Messages : 918
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Dim 25 Fév 2018 - 11:59

@shamrock, je n'ai plus eu de nouvelles depuis le dernier échange dont j'ai fait mention. Je crois donc de plus en plus que lui ne m'acceptera pas, non, comme je suis :-)
Pour ce qui est de ma petite voix, son radar est un peu brouillé depuis quelques années...je ne sais pas quoi trop te dire à part que moi, j'aurais bien voulu lui donner une seconde chance pour apprendre à le connaître ...je ne condamne pas les gens aussi vite :-)
Je n'ai pas compris ta remarque par rapport au bisou. Je disais juste que ça m'avait étonnée parce qu'il ne m'avait pas donné l'impression d'être le genre de mec qui "tente qqch" dès le premier rdv. Il ne m'avait envoyé aucun signe :-)

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Shamrock le Dim 25 Fév 2018 - 15:40

Ah ok je n'avais pas tout compris. Laisse tomber, en effet. Mieux vaut être seule que mal accompagnée ? Wink

Pour le bisou, peut-être qu'il a voulu faire comme ce qu'il a lu sur des sites de conseils de drague, qui disent qu'il faut embrasser à la fin du 1er rdv, ce qu'il a fait  (maladroitement). Voir un témoignage pas plus loin qu'ici.
Shamrock
Shamrock

Messages : 918
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Dim 25 Fév 2018 - 15:53

Oui, j'ai vu le témoignage et j'ai très mal réagi...hum...je ne suis pas du matin et j'ai eu la mauvaise idée de répondre le matin, bref Smile

Je lui laisse encore quelques jours avant de le rayer de mon fb, mais oui, vaut mieux être seule que mal accompagnée. C'est certain :-)

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Mar 27 Fév 2018 - 12:03

Coucou, je reviens vous donner des nouvelles. Nous nous sommes reparlés et je lui ai demandé de "but en blanc" s'il désirait me revoir ou pas. Il m'a répondu qu'à la base, il avait très envie mais entre le malentendu et le fait qu'il ne m'avait pas ressenti intéressée, il ne savait plus. Je lui ai répondu que mes deux histoires avaient été tellement pourries que j'avais perdu mon radar. Chose en grande partie vraie.
On a alors prévu de se voir samedi mais je ne sais pas, j'avoue que mon gros souci, à part celui du fameux radar, c'est que je ressens très fortement qu'il ne me comprendra pas, que je serais trop compliquée pour lui, trop intense dans mes réactions. En même temps, j'ai peur de me tromper car ce ne sont que des suppositions et des aprioris qui se basent sur pas grand chose ... Neutral

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Marquise45 le Mar 27 Fév 2018 - 12:30

Et si vous vous donniez le temps de faire connaissance ? Si je comprends bien vous avez envie l'un et l'autre de vous revoir, c'est le plus important. Après, des malentendus, des désaccords, il peut y en avoir, justement parlez-en, communiquez ! En évitant de chercher à juger l'autre sur des divergences de points de vue, qui bien souvent s'expliquent par des parcours de vie différents, et c'est ce qui fait toute la richesse humaine ! Vous verrez bien avec le temps comment la relation évolue, ce serait trop bête d'y mettre un terme sur des incertitudes, et de vous prendre la tête après chacun dans son coin... bonne chance à vous deux Smile

Marquise45

Messages : 112
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Mar 27 Fév 2018 - 12:37

Merci Marquise! Je suis bien d'accord avec toi et je suis comme ça, du genre à prendre mon temps, mais les hommes que j'ai rencontrés n'étaient pas du tout dans cette optique et j'avais du mal à suivre leur rythme. Ma première peur, c'est qu'il ait du mal à communiquer car c'est vraiment l'impression qu'il me donne...
Mais tu as raison, je me prends la tête pour rien. La vérité c'est que je suis morte de trouille :-)

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par Théo le Mar 27 Fév 2018 - 13:23

Un petit conseil, c'est mon vécu d'homme ... J'ai souvent eu tendance à précipiter les choses avec les femmes parce que j'avais peur que si je tarde trop, elles me cantonnent à une position d'ami (ça m'est trop arrivé dans ma vie et c'est la pire des positions qu'on puisse imaginer, quand tu souhaiterais aller plus loin mais qu'en face de toi c'est non et qu'il reste une relation amicale). Si tu souhaites prendre ton temps avec lui, dis-lui malgré tout dès le départ que tu es intéressée et que tu ne le cantonneras pas à cette position d'ami, sois claire avec lui que tu veux juste prendre ton temps pour laisser la relation s'installer.
Théo
Théo

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

L'ironie du sort Empty Re: L'ironie du sort

Message par lunaa le Mar 27 Fév 2018 - 14:30

Merci Théo, mais le souci, c'est que je ne sais pas s'il me plait, je sais juste que j'ai envie de le revoir parce que nous sommes partis du mauvais pied et qu'il a l'air "normal"(contraire de fou dans ce cas). Comme je le disais plus haut, j'ai eu deux histoires vraiment pourries l'une derrière l'autre (la dernière s'est terminée il y a près d'un an) qui m'ont laissé des marques et même si j'ai envie de construire, je m'aperçois que j'ai peur et que je me mets inconsciemment dans une position de défense.

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum