Dysthymie

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Invité le Mer 21 Fév 2018 - 15:33

Spoiler:
À caméléonneandco : il y a plusieurs profils qui cohabitent ici. Certains très empathiques vont avoir une grande conscience de l'"enrobage" émotionnel à tout moment, et d'autres vont lancer leur idée aussitôt qu'elle vient et compartimenter les sentiments pour les présentations et les personnes manifestement en désarroi. L'enrobage ne me passionne pas et je n'ai pas le don d'être comme Greysome, pour prendre un exemple.

Tu as écrit "2+2=4", et j'ai rectifié en disant que selon moi c'est 5. Sans enrobage. Le sujet étant flou, j'ai cru qu'il pouvait être utile de brainstormer pour découvrir de quoi ça parle (et je ne préfère pas un terme plus qu'armure parce que ça ferait plus intello, j'aime bien quand c'est simple et vrai plus qu'ampoulé et juste ampoulé (frites)).

Ici contrairement à la vraie vie, tu peux mettre en ignoré si quelqu'un ne s'exprime pas comme tu le voudrais. Et dans la vraie vie, je ne t'imagine pas tenter de faire l'éducation de n'importe qui heurtant ton hypersensibilité. Ici, c'est mieux, tu peux mettre qui tu veux en sourdine.

Il n'y a pas du tout à s'excuser et encore moins à moi. Tu as le droit de t'exprimer Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Procrastination

Message par Aforgomon le Mer 21 Fév 2018 - 18:15

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:21, édité 2 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Réponse plus spécifique à Tempête

Message par Aforgomon le Mer 21 Fév 2018 - 18:59

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:22, édité 2 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Bimbang le Mer 21 Fév 2018 - 21:34

Oui, voila. C'est pas le manque d'émotions complétement, mais plutôt d'enthousiasme et d'envie. De motivations.
Je pense qu'en réfléchissant sur une problématique comme celle-là, on s'orientera mieux.

Depuis tout petit ? Il n'y a pas eu d'évolutions de ce phénomène ?
Est ce que tu as pensé que ça pouvait être physiologique aussi ? Une carence en quelque chose par exemple ?
Bimbang
Bimbang

Messages : 4034
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Sam 24 Fév 2018 - 22:34

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:22, édité 1 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Invité le Dim 25 Fév 2018 - 3:30

Aforgomon, j'ai sans doute été un peu désagréable, je m'en excuse. C'est vrai que certains éléments de contexte m'ont rendu irritable. caméléonneandco idem.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Dim 25 Fév 2018 - 10:29

Tu es pardonné Aldryge ! Smile
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Invité le Dim 25 Fév 2018 - 10:35

Aldryge a écrit:Aforgomon, j'ai sans doute été un peu désagréable, je m'en excuse. C'est vrai que certains éléments de contexte m'ont rendu irritable. caméléonneandco idem.
En ce qui me concerne,j'ai pas compris si je te rendais irritable ou si tu t'excusais... du coup je sais pas quoi répondre..! Razz remarque, je me suis déjà excusée d'avoir réagit excessivement donc... Amis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Invité le Dim 25 Fév 2018 - 11:26

Ah non, ça ne voulait pas dire que tu m'as rendu irritable. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Bimbang le Dim 25 Fév 2018 - 19:21

Il y a déjà pas mal confusion dans tout cela, pourquoi ne pas en rajouter ? (Mais ça me semble vraiment important, ça n'est pas pour m'amuser.) J'ai une autre piste importante pour expliquer pourquoi j'ai autant de mal à me lancer dans des activités : le manque d'estime de soi. En fait, si je n'ai pas l'impression que ce soit ça qui m'empêche d'agir, c'est clairement ça qui m'a fait arrêter pas mal de choses que depuis je n'ai pas reprises ou que je peine à reprendre. J'ai plein d'exemples que je peux vous donner si vous le désirez. Peut-être qu'inconsciemment, je suis toujours bloqué par cela au quotidien.

Donc, il y a eu des activités qui se sont arrêtées, dirait-on. C'était des choses qui t'enthousiasmaient au départ ? aux quelles tu tenais ?
Tu as fait le point sur la question du "pourquoi" tu as arrêté ou du mal à reprendre ?
En quoi ce serait le manque d'estime qui serait en question ?

Bimbang
Bimbang

Messages : 4034
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Dysthymie

Message par Aforgomon le Sam 3 Mar 2018 - 18:43

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:23, édité 1 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Sam 3 Mar 2018 - 21:04

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:23, édité 1 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Sam 3 Mar 2018 - 22:07

J'évoque rapidement les causes possibles de mon trouble actuel… Je soupçonne donc fortement mon année de cinquième, ayant lu que les traumatismes pouvaient en être à l'origine. De plus, un de mes parents a fait une dépression quand j'étais petit, et il semblerait qu'il y ait aussi une prédisposition génétique.

Que pensez-vous de tout cela ? Mon auto-diagnostic vous semble-t-il correct ?
Je pense prochainement contacter mon médecin pour qu'il détecte d'éventuelles causes pathologiques. Puis, je m'orienterai vers une thérapie, je ne sais pas encore laquelle. Cela m'aiderait d'avoir votre avis !
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Dim 4 Mar 2018 - 23:20

Salut.

J'ai pas bien tout tout (pas comme Aldryge... Mort de rire )
bien étudié ce que vous avez écrit, en particulier toi, Afor.
J'ai simplement adhéré au sérieux de vos propos.

Suite à ton dernier post, Afor, j'aurais bien quelque chose à préciser,
histoire de (te) servir à quelque chose.
Mais je souhaite d'abord ne pas taper à côté. C'est le genre de sujet qu'il faut prendre avec des pincettes.

Alors je vous recontacte demain, si vous le voulez bien.
if

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Invité le Lun 5 Mar 2018 - 4:10

Spoiler:
ifness a écrit:Salut.

J'ai pas bien tout tout (pas comme Aldryge... Mort de rire  )
bien étudié ce que vous avez écrit, en particulier toi, Afor.
Se prosterne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Lun 5 Mar 2018 - 18:45

Salut ifness ! J'attends ce que tu as à me dire avec (im)patience !

Tiens, Aldryge a disparu comme ça ?
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Lun 5 Mar 2018 - 19:37

A-y-est. J'ai bossé.

Je dois confesser que j'ai bien adhéré au fil parce que les questionnements existentiels sont clairement posés
et que
je me suis retrouvé, jeune. Y compris dans l'histoire de la 5ème, c'est aussi en 5ème que j'ai "changé"...

Il y a dans ce que tu contes de Toi des éléments qui doivent effectivement, je pense, te poser problème.
D'autres pas.
(Exemples : pourquoi on vit j'y suis encore pas confiance en ce que je fais, le présenter aux autres assez banal assez bénin, même s'il ne faut pas rester là-dedans;
plus rigolo je me couche à pas d'heure et reste dans mon lit tard le matin sans trop le désir de quelque chose moi aussi et ça fait des décennies Laughing Rolling Eyes ce ne sont qu'exemples)

En revanche, il ressort à la relecture de tes écrits quelque chose de curieux : l'impression que tu vis encore comme un enfant (alors que ta pensée est très évoluée, je ne dirai pas "mature").

Mais je ne m'aventurerai pas plus loin,
parce qu'il manque quelques éléments déterminants au profil de toi que tu dessines :
ils sont tous d'ordre relationnel.
- tes relations actuelles avec tes parents/ta famille
- as-tu des ami(e)s proches avec lesquels tu te sens (ou pas) une parenté de pensée, de vision de la vie ?
- où en es-tu d'un point de vue relationnel sentimental/affectif/ sexuel ? (La dysthymie s'y exprime-t-elle aussi ? Ou autre chose ?)
- enfin entrevois-tu quelque chose dont tu aies le désir de "faire ta vie avec", même si ce n'est pas obligatoirement une profession ?

..........En fait, hier, j'avais le projet de t'entretenir de
-autodiagnostic
-pathologies
thérapies
>>>bonnes pistes ou mauvaises idées.

Je te conterai simplement deux histoires persos.

-d'abord, oui, je suis HQI, et quand j'ai découvert les symptômes négatifs que cela pouvait induire, j'ai pensé  "ça y est : c'est ça". parce que je m'y retrouvais, et qu'il me semblait évident que trop penser/trop ressentir/trop tout ne simplifie pas la vie.
Bon, ne compte pas trop sur un psy ou un toubi pour prendre sérieusement en compte ce facteur, certes tu peux tomber sur le-a- bon-ne- ,
mais in my life je suis tombé de haut :effets + négatifs que positifs.

- Une amie (très) proche m'avait qualifié -après recherches- de "borderline". je n'y avais pas prêté trop d'attention, jusqu'à ce que j'entende sur France-Cul   Embarassed une chef de service de CHU à  Montpellier qui travaillait sur ce syndrome et venait de sortir un bouquin. J'ai lu, cherché, et
fait un auto-diagnostic !!
Bon sang mais c'est tout moi, ça ! RV pris au + vite -je vis pas loin de Montpellier-. Là je tombe sur une interne avec un questionnaire qui n'avait pas grand-chose à voir avec ce que j'avais vu précédemment. Issue : "Monsieur, vous ne pouvez pas être diagnostiqué borderline. De toutes façons nous n'avons d'unités de Dialogue/partage que pour les femmes"  Laughing  Laughing
Dég !!!!!!

Donc, au vu/lu de ton autodiagnostic , que tu as mené très sérieusement,
je penserais a priori que tu n'es pas dedans.


Voilà, je n'irai pas + loin aujourd'hui. Je ne désire pas écrire de bêtise,
ta réflexion est trop "sérieuse" pour qu'on joue avec et qu'on fasse les marioles.

Si tu préfères dire des trucs en mp, tu peux.

Mes respects à toutes et tousses.
Bises.
if

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Lun 5 Mar 2018 - 19:41

Oui, Aldryge a disparu.

Il y a des gens qui disparaissent, ça arrive souvent.

Et parfois qui reviennent. Et parfois sous un autre pseudo. Suspect

T'inquiète.
Bonne soirée.

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Lun 5 Mar 2018 - 21:53

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:24, édité 1 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Lun 5 Mar 2018 - 23:00

Bonsoir.

Oui, "pas dedans" = pas dans la dysthymie.
Mais chuis pas psy(chiatre).

Les dénominations des "maladies" psy sont imprécises, varient d'un pays à l'autre (States/Europa), et les psys de tout acabit ne peuvent identifier une "maladie" comme un biologiste identifie un virus.
Donc, il faut se méfier. Il n'y a pas si longtemps qu'on accablait encore les parents d'être responsables de l'autisme de leur enfant.

Non, je ne suis pas "pessimiste" concernant les psys. le mot est incorrect, en fait.
Je suis "méfiant".
Ce n'est pas un mec qui a à son actif 15 ans de psycha freudienne + il y a peu une TCC pour régler un problème précis qui t'éloignera de la psy. ! Smile Wink
Mais : prudence.
Et good luck, quoi...

Bon, pour faire vite,
il est évident qu'avec si peu de contacts relationnels et affectifs,
avec des blocages aussi puissants,
tu ne peux pas avoir une vie épanouie. Crying or Very sad Cool
De là à te dire ci ou ça... Avec, à ton âge, la vie que tu as, moi aussi, je serais sensiblement déprimé...

SI tes symptômes datent de cette foutue 5ème, tu peux prendre la chose à bras le corps : tu peux tout analyser de manière plutôt consciente.
A supposer que quelque chose ne vienne pas de plus haut (petite enfance, comme ce fut mon cas).

Donc tu as toutes raisons d'espérer.

Savoir qu'une Tc ou TCC combat principalement les symptômes en oubliant parfois le "fond", qui reste actif, et, comme on dit, gare au "retour du refoulé".

Une psycha ou des entretiens peuvent durer longtemps. Peut-être à reprendre ultérieurement, mais....

J'ai toujours bien du mal à "conseiller", en matière de psy.
Les psys de tout acabit, sont des connaissances, ou des pratiques, en aucun cas des "sciences", même si elles peuvent être désormais partiellement validées par la neurobiologie.
Non, je ne prends pas la responsabilité d'un "conseil". Juste d'éléments de réflexion. Smile

C'est curieux : on dirait que tu identifies bien les causes, on dirait...
Mais tu aurais en ce cas développé des "stratégies" dont tu es prisonnier.
Tu as une expression excellente. Anormal donc que tu te sentes si gauche.
Et puis tu sais, je ne dirai pas le bonheur, pas de gros mot,
mais la joie, elle est le plus souvent issue de la fréquentation des autres. Il faut que tu t'y colles. Razz Razz
Y'a plein de gens gentils.
Ici. Et des méchants aussi. Ici aussi.  Laughing Pas moi  Very Happy

De rien.
Dors bien.  Smile
if

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Mar 6 Mar 2018 - 20:22

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:25, édité 1 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Mar 6 Mar 2018 - 22:09

En principe, identifier l'origine des blocages permet de les identifier, de les débusquer,
et de réagir dès lors que leurs effets se font sentir,
par un processus d'identification et de distanciation.

Mais je pense qu'il est aussi
nécessaire de dire ces blocages à quelqu'un.
D'où tout l'intérêt du/de la psy.

J'ai vécu ce process.
Genre : pratiquer "l'introspection" ad libitum
en être plutôt autosatisfait
et se planter sur
Sur quoi ? Sur le non-dit.

Quoiqu'il en soit, tu poses des questions dont tu ne connais pas les réponses, ni moi.
Est-ce parce que.........????
Suis-je passé à côté de...........?????

Tu n'en sais rien.
Et moi encore moins !!!

D'où le travail de psych....quelque chose.

Quoiqu'il en soit,
et veuille m'excuser par avance de l'apparente "brutalité" de l'expression,
oui, elle n'est qu'apparente,
tu dois diminuer (pas cesser de; diminuer) ton tournoiement autour de ton nombril.
Ton "salut" ne peut advenir (surtout à ton âge) que d'interactions avec les autres.
Donc, apparemment, dans ton cas, que de diminuer ta "peur" des autres
(ben oui, que penses-tu ? Que moi j'ai pas peur ? Ben si ! Mais ça ne me bloque pas comme ça te bloque.
que d'augmenter tes interactions, et , ne cherche pas à diluer, je ne me cache pas derrière mon petit doigt, à épanouir un relationnel sexué, sauf si tu es asexuel, bien entendu, mais a priori je doute, c'est plutôt rare.

A quand tu veux.

Smile  Smile  Smile Il y a des moments où j'aimerais bien exercer encore mon travail d'écoute psy,
mais sur un forum... Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad

Bises à tou(te)s.
Avec tout mon amour.
if

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Aforgomon le Mer 7 Mar 2018 - 1:14

·


Dernière édition par Aforgomon le Mar 19 Mar 2019 - 15:26, édité 1 fois
Aforgomon
Aforgomon

Messages : 16
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Mer 7 Mar 2018 - 19:19

De rien, Aforgomon.

Heureux d'avoir éventuellement fait progresser le schmilbl......uc. Ic. Oc.

C'était le seul but.
Difficile, de parler psycho, tu sais.

Tu m'as l'air plein de courage. De volonté, quoiqu'il en soit.
Alors je te souhaite bonne route.

A quand tu veux.
Amical salut.
ifness

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par Caracol le Mer 8 Aoû 2018 - 21:21

Merci pour ce fil quand je l'ai découvert il m'a beaucoup touché. Je retrouve tellement d'années de ma vie là dedans.
Un bel assommoir dont je ne sais pas trop quoi faire. Ca me rappelle des phrases magiques qui me hantent encore.
" Tu as perdu ton sourire vers tes 7 ans " " On dirait que tu portes toutes la misère du monde " ou d'autres petites perles comme ça qui ont tant favorisé mes vies relationnelles compliquées et éphémères.
Et l'impression de surcompenser juste pour arriver à tenir.
Caracol
Caracol

Messages : 484
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 34
Localisation : francophonie dijonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Dysthymie - Page 2 Empty Re: Dysthymie

Message par ifness le Mer 8 Aoû 2018 - 23:21

En exergue : 
tu sais, c'est difficile, de parler depuis un vécu de 20 ans (dont ? de non-mémoire)
ou de 60 ans.
La "vie" ne nous apparaît pas sous les mêmes reflets.
Si je voulais faire poète (mais je n'aime pas a priori les métaphores)
j'écrirais : le même paysage nous apparaît sous des éclairages différents selon que l'on est au matin ou en l'après-midi.
.......................
Oui, la dysthymie est un beau concept, selon moi.
Il peut permettre de s'y retrouver, donc, ici, de partager.
.....
Caracol, nous t'attendons, dis-en nous davantage.
Les gens s'arrêtent parfois, sans que l'on puisse discerner leurs raisons ( = Aforgomon)

Tu dis que ce fil t'a beaucoup touché.
Alors : allons-y !

if

ifness

Messages : 2676
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum