Encore un zèbre dans le déni...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Encore un zèbre dans le déni...

Message par Fabulous le Lun 19 Fév 2018 - 10:17

Me voici arrivé sur ce forum après un parcours pour le moins chaotique et néanmoins caractéristique. Bien que ma douance ait été détectée très tôt je n'en ai pris conscience que tardivement. Un test psychologique réalisé alors que j'étais en classe de seconde avec deux ans de retard indiquait que j'avais le potentiel pour entrer dans une grande école. Mais comme le test se terminait par une phrase négative du genre "M. F n'ayant pas respecté le protocole il n'a pas pu être établi une mesure de son QI". Je n'ai conservé au cours de ma vie que cette conclusion. Deuxième étape, lors des tests réalisés au cours des "trois jours" de préparation militaire, à l'époque où le service national existait encore, le psychologue m'a dit que j'avais le meilleur score de ma promotion et que j'aurais pu prétendre à rentrer dans l'école des officiers de réserve et devenir Aspirant. Encore une fois je n'y ai pas cru, me focalisant sur le fait que l'armée est un ramassis de ratés qui recherchent des gens moins stupides que la moyenne pour jouer les petits chefs. Je précise que je rentrais à l'armée parce que j'étais en situation d’échec scolaire et que j'avais quitté le lycée sans me présenter au bac. J'ai préféré suivre un parcours ordinaire, triste et destructeur. Je passe sur les nombreuses étapes intermédiaires qui m'ont amené à passer mon bac en candidat libre, à obtenir une licence en droit, à me marier trois fois, à avoir six enfants. Et puis enfin, rencontrant quelques difficultés dans mon couple, je me décidais à rencontrer un psychiatre qui est parvenu à me faire prendre conscience de mon "haut potentiel" et des souffrances que cela avait pu induire dans mon parcours et mes rencontres. Encore une fois, devant l'évidence, j'ai fui. J'ai cessé de voir ce psychiatre. Non parce que je ne voulais pas le croire mais plutôt parce que je ne comprenais pas pourquoi on pouvait avoir un joli diplôme de "plus fort que les autres" et être dans une situation de souffrance extrême. Petit à petit néanmoins, l'idée fait son chemin, sans doute trop tard, j'ai 60 ans.
Et me voici parmi vous, un peu nu, en grande souffrance, toujours dans le doute, terriblement seul, ma femme m'ayant dit, pas plus tard qu'hier soir, qu'elle n'était plus amoureuse de moi.
Inutile de vous dire que cette situation est quelque peu compulsive. Pour autant, j'ai le sentiment, teinté d'espoir, d'avoir trouver le fil d'Ariane, le chemin de l'apaisement. Juste avant de prendre cette grande claque affective je me disais que j'étais prêt à accepter ce que je suis, c'est-à dire un homme qui n'a pas de but dans la vie si ce n'est de s'émerveiller de presque tout sur son chemin. J'ai un besoin constant d'apprendre, de comprendre, d'en parler, et cela pour rien, sans construire, sans objectif. On m'a parler de lâcher prise, je n'en suis pas capable, je ne suis pas sûr d'être perfectionniste ou manique, plutôt procrastinateur. Ma vie est un film dont je ne suis pas acteur mais spectateur. Je m'émerveille de tout et la seule chose qui alimente ma dépression c'est que j'ai le sentiment d'être seul dans cette vie splendide. Mon empathie pour tous m'isole rapidement plus qu'elle consolide mes liens sociaux, bizarrement. Il faut dire que les mécanismes de protection que j'ai scrupuleusement mis en place sont bien plus délétères que salvateurs. Les biais de ma rationalité s'accumulent et avec l'âge l’écheveau est inextricable.
C'est pourquoi je lance cette bouteille à la mer. Ce forum que je ne connais pas sera peut-être l'occasion de rencontres fructueuses. En tous cas je lirai avec l'attention que vous imaginez la moindre de vos réactions. Merci pour la porte ouverte.

Fabulous
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 14/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Stitchette le Lun 19 Fév 2018 - 16:05

.


Dernière édition par Stitchette le Sam 17 Mar 2018 - 13:58, édité 1 fois

Stitchette
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 102
Date d'inscription : 17/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Invité le Lun 19 Fév 2018 - 16:46

Bonjour Fabulous, bienvenue Smile

Tu peux discuter de tout ici, et il y aura bien des intervenants pour se reconnaître et partager avec toi Smile Être contemplatif est une belle qualité. Je ne doute pas que tu trouveras des semblables ici et en rencontres réelles Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Théo le Lun 19 Fév 2018 - 17:15

Bienvenue. Pour ma part j'ai été testé "demi zèbre" quand j'avais 12 ans avec un des scores au dessus de 130, du coup je me suis senti imposteur pendant tout ce temps, et j'ai été re testé à 30 ans et le diagnostic est zèbre. Si tu as un doute, peut-être que ça vaudrait mieux le coup de te retester aujourd'hui, car avec la maturité, tu aurais l'opportunité d'exprimer tout ton potentiel Smile.
avatar
Théo
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 242
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Lucas le Lun 19 Fév 2018 - 17:21

Bienvenue à toi Fabulous

Lucas
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 19/02/2018
Age : 22
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Fabulous le Mar 20 Fév 2018 - 15:06

Merci à tous pour votre attention et votre accueil. Effectivement il serait peut-être bon que je fasse un test actuel, encore que quel qu'en soit le résultat, je resterai la même personne, avec ses souffrances et ses joies. Je n'ai pas besoin d'une médaille ou d'une reconnaissance quelconque, juste avoir des éléments utiles pour comprendre la manière de fonctionner de mon petit paquet de neurones. J'ai rendez-vous dans une heure avec un psychiatre, j'initie la démarche, peut-être pour une nouvelle vie...

Fabulous
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 14/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bonjourc

Message par Belena le Mar 20 Fév 2018 - 21:06

Salut , Je vois bien les caractéristiques des H P qui essayent d’être comme les autres ...
Non , tu n’as pas passé à côté de la vie , tu y as vécu comme tu l’entendais ... La vie est assez dure déjà ... Je me dis que tout le monde rate un peu sa vie ... La différence est que nous prenons conscience, nous réalisons une meta pensée , analysons et décortication le vécu ... Tu peux esssayer d’écrire un livre ... Quand nous avons tout perdu il nous reste l’imagination pour vivre ... Bisous
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Candy rathon le Mar 20 Fév 2018 - 21:08

Ton profil m'a touchée Fabulous Wink
Au plaisir d'échanger avec toi !

Candy rathon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Hypo63 le Mar 20 Fév 2018 - 22:30

Salut Fabulous,

on se ressemble un peu dans le sens ou j'ai eu 2 années de retard en seconde également, on disait de moi que j’étais capable du meilleur comme du pire ... j'ai passé aussi le test des 3 jours que j'ai trouvé facile, et j'ai refusé aussi la possibilité de devenir officier de réserve. Mais avec le recul je me dis que j'aurais du rentrer dans l'armée ...
Je ne pense pas avoir ton QI mais je subis aussi l'isolement social, ce qui n'est pas très grave pour moi tant que ma compagne me supporte ...

A ce sujet, ne pas être amoureux n'est pas forcément grave, tout dépend de la définition d'être amoureux pour toi. Car pour moi c'est quelque chose d'ephemere qui n'a pas de chance de réussir dans le temps.

En grande solitude affective, sociale, et désespéré quand j'avais 35 ans, j'ai craqué sur meetic et trouvé ma femme que j'ai choisi pour ses qualités humaines et intellectuelles. Elle n'est pas non plus parfaite et je n'ai pas été amoureux d'elle, j'ai été clair avec elle des le début. Je l'aime profondément et c'est bien mieux qu'être "amoureux" pour moi car j'ai beaucoup d'amour à donner.

Ca n'a pas toujours été rose entre nous, beaucoup de disputes, je sais que je suis insupportable et toujours trop gentils, elle parfois agressive,dominatrice et  manipulatrice, mais je ne me suis pas laissé faire, au fil des années, on a fini par s'accorder, en ce moment ça va bien.

J'ai trouvé un sens à ma vie en fondant une famille et surtout avec l'arrivée de mon fils a qui je souhaite transmettre tout ce que je peux.

je partage ton ressenti de la 2e partie de ton message je cite "c'est-à dire un homme qui n'a pas de but dans la vie si ce n'est de s'émerveiller de presque tout sur son chemin"

Hypo63
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 44
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Stitchette le Mer 21 Fév 2018 - 9:18

.


Dernière édition par Stitchette le Sam 17 Mar 2018 - 13:58, édité 1 fois

Stitchette
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 102
Date d'inscription : 17/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Wood le Mer 21 Fév 2018 - 9:47

Bienvenue ici Fabulous.

C'est marrant je trouve, en autorisant la petite voix a parler plus fort, en s'acceptant progressivement on se retrouve face à une grande porte à ouvrir qui peut redéfinir notre notion de qui on est, comme si notre confiance et le lâcher prise étaient la clef de ce nouveau monde. A ta place j'irai au bout de la démarche, passer le test et enfin accepter ce que tu as nié toute ta vie, en comprendre les implications réelles et profondes et utiliser ces informations pour mener le reste de ta vie de manière épanoui, il n'est jamais trop tard, tu ne vis qu’aujourd’hui ... et peut être demain, mais qu'importe hier.
Tu n'es pas seul, laisses tomber tes barrières, abandonnes tes mécanismes de défense petit à petit(t'en as plus besoin maintenant) et tu trouveras compagnie, affection et amour autour de toi Smile

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Hypo63 le Mer 21 Fév 2018 - 10:46

salut,

pour moi la différence est très claire.
quand je suis amoureux, mon coeur vibre de façon très intense à l’intérieur de moi
c'est une sensation très forte, une attirance physique irrésistible.
je ressens une forte énergie, du genre qui donne des ailes et tu te sens capable de tout.
je suis obnubilé par la personne, elle ne sort plus de ma tête
en même temps je change complétement, je perds ma personnalité, mon identité
j'ai les jambes qui tremblent, je ne sais plus quoi dire, quoi faire
et surtout la souffrance de ne pas avoir de réciprocité de la personne peut être très forte.
j'ai toujours connu ce sentiment dans un seul sens
j'ai appris à me protéger en bloquant tout ça, je m'interdit de me laisser aller car après c'est la souffrance.
c'est aussi pour cela que je suis resté seul très longtemps.
toutes les femmes dont je suis tombé amoureux m'ont rejeté

j'ai compris que je n'ai pas besoin d’être amoureux pour aimer, je peux donner tout autant
en restant moi même et sans subir cette hyperdépendance de l'autre personne
je pense que si j'étais tombé amoureux de ma femme, ça n'aurait pas marché, elle m'aurait quitté tout simplement.
je n'aurais pas eu la force de lui tenir tête, de la dompter (c'est une personnalité de cheval)

le problème aussi avec le fait d'être amoureux, c'est qu'il y a cette attirance irrésistible qui n'est pas forcément logique
qui fait que certaines personnes qui n'ont rien à faire ensemble vont vivre cette passion sur le moment
et quand la passion s’éteint, il s'en rendent compte et se séparent.

Dans tous les cas, il est toujours possible de se lasser, mais il y a des solutions pour faire durer un couple
je pense aux homme viennent de Mars et les femmes de Venus
j'ai aussi lu un bouquin qui m'a permis de faire durer la relation sans me faire bouffer par l'autre

Hypo63
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 44
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Stitchette le Mer 21 Fév 2018 - 11:09

.


Dernière édition par Stitchette le Sam 17 Mar 2018 - 13:58, édité 1 fois

Stitchette
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 102
Date d'inscription : 17/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Hypo63 le Mer 21 Fév 2018 - 14:10

Eh bien, nous somme tous différent et tu es une fille, toute jeune, tu as tout le temps pour te faire ton expérience. Je suppose aussi que c'est plus facile pour une fille d'avoir des relations amoureuses même si ça peut être compliqué aussi.

Quand j'avais ton age j’étais encore plein d'illusion et d’idéalisme.
Bien que je me suis accommodé au fil du temps de ma solitude et de mon isolement, je savais que je n’étais pas heureux, il me manquait quelque chose.
Jusqu'au jour ou, une déception amoureuse de trop, une fois de plus je m’étais laissé allé, cette fois j'y avais cru, j'ai été manipulé, j'ai touché le fond et je me suis rendu compte à quel point j’étais seul et désespéré.

C'est ce qui m'a contraint à changer quelque chose dans "mes pensées idéalistes" sinon je ne sais pas combien de temps j'aurais pu supporter cette situation.

Hypo63
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 44
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 14:45

Fabulous, ta présentation qui résonne beaucoup en moi m'apparaît comme une "sortie du tunnel" du déni.
Tu sembles prêt enfin, a accepter ta particularité que tu connaissais et repoussais apparemment depuis longtemps.
Moi de même, j'ai occulté toute ma vie, ma battant contre moi même, pour m'insérer absolument et me renier, me changer. Je ne savais pas ce qui clochait en moi et ce n'est qu'à 43 ans que j'ai découvert ma douance et depuis quelques mois je l'accepte après 2 ans de déni..et tout ce que je peux dire c'est que je me sens enfin libérée  de cette injonction sociétale d'avoir un but dans la vie justement.
Je veux juste vivre en étant enfin libre d'être qui je suis, de ressentir librement, de m'émerveiller de toutes ces petites choses ahurissantes de la vie, de la nature, et ce sans me soucier que l'on puisse me juger puérile, immature, vaine.
JE sens, je sais, qu'en fait, voir la beauté du monde, la ressentir la rechercher et le seul but de ma vie. Ressentir voilà l Cela est le vrai sens de notre existence humaine et quelle chance avons nous d'en avoir conscience!
Notre petite vie est tellement insignifiante, il faut sortir des carcans sociétaux et vivre sa vie comme on le veux, comme on le peut.
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Belena le Mer 21 Fév 2018 - 15:11

Alba,
J’ai découvert ma douance il y a un an et j’ai du mal aussi à l’accepter... pas simple cette façon de fonctionner... Oui en effet , je suis d’accord avec vous on a peur de l’amour , de nos sentiments si forts , envahissants . Moi j’ai choisi quelqu’un de calme, intelligent , HPI aussi , je crois qu’on s’aime et on se respecte, mais j’ai sacrifié la passion , je ne pourrai pas non plus être avec quelqu’un qui me domine ou devant lequel je me sens faible . J’ai des amis qui préfèrent être seuls . Je n’ai pas envie d’avoir des enfants , j’ai peur de ça aussi , trop de stress pour moi , peur de perdre ma liberté etc...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 15:48

Passer le test m'a libéré en fait. Je me sens juste, légitime, de vivre comme je vis. J'ai un mode de vie normal pour moi!
J'ai eu la chance d'avoir un enfant quand je me suis sentie prête et quand j'en ai eu vraiment envie.J'ai vécu quelques années avec son père puis je l'ai quitté car j'étouffais dans cette vie de couple, de famille. Cela ne me correspondait pas et c'était partir ou "crever" à petit feu, m'éteindre.
En dépit de rencontres, d'histoires, je n'ai jamais réussi (depuis 14ans!) à avoir envie de revivre avec un homme. L'ennui vite, l'intensité qui s'étiole (lorsqu'elle a été là), l'insatisfaction rrrrrrrrrrrrrrrrrrrr...  
Je crois que surtout ces hommes ne me correspondaient pas car je ne me connaissais alors pas.
Depuis, que je sais pour ma douance, je me sens libérée de mon "anomalie".
Vivre seule me va parfaitement!  J'ai un besoin vital de solitude et d'avoir mon cocon. Mais partager des moments tendres , être amoureuse, complice, oui j'en ai besoin aussi...
Pas facile...
Mais, maintenant que je m'autorise à voir vraiment clair en mes besoins, je sais, je sens quel homme pourrait me convenir ..et auquel je pourrai convenir Wink
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 15:52

Par contre, toujours, je ne peux supporter la tiédeur affective, la tranquillité des sentiments "amoureux" ...
je préfère une joyeuse et harmonieuse solitude
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Belena le Mer 21 Fév 2018 - 15:56

Oui Alba, nous faisons des choix étonnants pour les autres ... l’ennui nous tue je pense ... une vie banale aussi ... On aime trop la solitude...
Pas simple quand tout le monde fait des choix semblables : une famille nombreuse, un mari ou une femme, des amants ... Boulot - dodó... Uffff impossible pour moi ça... Je dois préserver une partie de moi ... un cocon oui ...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Belena le Mer 21 Fév 2018 - 15:59

Ummm, oui un truc fade non ... pas un mec ennuyeux ... mais pour moi pas une passion avegle non plus ... un mec surprenant , pas comme les autres ... intello et intéressant ...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 16:05

Il faut accepter d'être différent du plus grand nombre.
Accepter qu'ils ne nous comprennent pas toujours... et ne plus se torturer avec cela.
Notre norme n'est pas celle du plus grand nombre; il faut vivre en parallèle,  du mieux possible sans se renier, en "interférant" de temps à autres...
Pas facile, quand on doit les côtoyer en permanence et, qu'en plus comme moi, on prend en charge l'instruction de "leurs petits" (je suis prof).. Le challenge consiste à entrer réellement en communication, à partager sans juger...et à se reconnaître parfois..çà c'est formidable, notamment avec des petits zèbres Smile
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par Belena le Mer 21 Fév 2018 - 16:08

Je suis d’accord , prof aussi !!! Very Happy
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 16:11

Oh ouiiiiii de la surprise et de l'intelligence! Quelqu'un d'intéressant qui pourrait me faire découvrir des choses, avec qui je pourrai partager d'égale à égal..cela je ne l'ai jamais vécu dans mes histoires d'amour...en amitié oui.
Mais, l'intelligence d'une femme fait toujours peur malheureusement je crains..
... la preuve: la fuite (encouragée par moi-même j'avoue) de mon  ex une semaine après le résultat de mon test...
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 16:12

Je crois qu'il y a un énorme troupeau de zèbres dans l'éducation nationale..mais peu ont pas fait leur "coming out" intellectuel
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un zèbre dans le déni...

Message par alba37 le Mer 21 Fév 2018 - 16:13

"peu ont fait" Laughing
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum