Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par holokian le Sam 24 Fév 2018 - 23:50

Merci pour ce partage, et déjà bravo pour ce bel extrait Smile

Même si je suis intimement convaincue que le long travail sur moi et les recherches que j'ai effectuées par moi-même ces dernières années sont aussi utiles, sinon plus, que bien des activités rémunérées, je souffre d'être à peu près la seule à le penser. De ne pas appartenir à un groupe qui comprenne, cautionne et encourage le genre de travail que j'ai réalisé. Je souffre du fait que, parce que je n'ai pas gagné d'argent grâce à ces activités, je ne puisse pas les présenter comme du travail à part entière. Je souffre de la fermeture d'esprit de notre société à l'égard de ce que l'on peut considérer comme du travail...

J'adore vraiment ce passage. Et je suis très content de me sentir moins seul également.

Même si je suis intimement convaincue que le long travail sur moi et les recherches que j'ai effectuées par moi-même ces dernières années sont aussi utiles, sinon plus, que bien des activités rémunérées, je souffre d'être à peu près la seule à le penser.

Je zoome sur cette phrase pour dire, que j'aurai pu écrire EXACTEMENT la même chose. (sauf le "la seule" en "le seul Wink). Donc y compris sur le long travail sur moi et les recherches, ainsi que ce sentiment de solitude...

holokian

Messages : 526
Date d'inscription : 11/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Asperzebre le Dim 25 Fév 2018 - 0:06

davidabricot:
davidabricot a écrit:
La mesure des 80km/h est une bonne chose en ce sens, pour peu que quelqu'un la suive... mon aller/retour Castres-Cognac ce jour, sur autoroute à km/h en régulateur à me faire doubler par 90% des voitures me laisse pas très optimiste... à moins que ce soit mon régulateur qui déconne...

Je reviens là dessus, parce que tu es victime d'un biais de perception, biais que j'ai eu moi-même, avec des conclusions similaires aux tiennes, avant de me creuser un peu plus l'esprit.

Je vais essayer d'expliquer avec un exemple.
Imagines que tu soies sur autoroute, à 130km/h (vitesse max autorisée).
Dans les 10km derrière toi, il y a 200 voitures.
80% de ces 200 voitures (soit 160) roulent à 130 km/h, ou moins.
Les 20% restants sont en excès de vitesse.

Roulant toi-même à 130 km/h, tu ne verras jamais les 160 'bons' conducteurs, qui resteront loin derrière toi.
Par contre, les 40 'mauvais' conducteurs vont te rattraper et te doubler, d'où une impression que la majorité des gens sont en excès de vitesse: 90% des voitures que tu as dans ton rétro vont plus vite que toi.

Il y a pas mal de chauffards, c'est sûr, mais notre expérience sur la route a tendance à nous faire ne voir qu'eux...sauf si on est soi-même chauffard, dans ce cas c'est l'inverse: on ne voit pas les autres chauffards qui roulent à notre vitesse, mais on voit tous les gens qui roulent normalement, et on râle parce qu'ils ne vont pas assez vite tongue
avatar
Asperzebre

Messages : 1898
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Dim 25 Fév 2018 - 0:11

Je suis d'accord là dessus. En fait, ce qu'on ne sait pas c'est la masse que représentent ceux qui doublent ceux qui roulent aux limites. Je vois clairement qu'il y en a de plus en plus, mais je ne peux pas dire autre chose. Après il est évident que si je roule en régulateur, le type qui me suis à quelques km lui aussi en régulateur, ne me rattrapera jamais.

Finalement, plus que la vitesse, c'est le comportement aussi qui est dangereux. Et le mauvais conducteur roulera toujours mal, voire pire. A 90km/h, le mauvais conducteur est énervé à en avoir un arrêt cardiaque, à devenir fou, à doubler sur ligne continue, à se rabattre devant brutalement. Du coup, lorsqu'il suivra quelqu'un à 80km/h, il y a fort à parier qu'il sera encore plus énervé, et que la vitesse, plus faible, lui fasse faire des choses encore plus dangereuses qu'avant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Dim 25 Fév 2018 - 1:19

@ holokian: chouette, on est au moins 2 ! C'est un bon début Wink


@ Stitchette: merci pour l'info sur Lundi Carotte. J'ai regardé un peu, les articles sont concis, clairs et intéressants Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par 3615chuna le Dim 25 Fév 2018 - 10:13

Tu as déjà vécu à la campagne, en faisant ton potager et un certain nombre d'autres activités manuelles?

...

Et oui, je confirme lol

Mon rêve serait de mettre mon domaine en permaculture et nourrir moi et ma famille au moins quelques mois de l'année. (et l'hiver avec des conserves ou légumes congelés).
En pratique, ben faut avoir que ça à faire, quoi. Même en permaculture, je pense, bien que le travail soit à priori moindre.
Puis qd t'as par ex un troupeau de salopiauds de campagnols qui décident d'élire domicile dans ton potager, ben tu peux mourir de faim :'( (ce qui s'est passé l'an passé, les pieds de tomate prenaient, puis pof! desséchaient et mourraient...)

C'est ce sur quoi je t'ai répondu dans deux exemples sur les trois que je t'ai donnés. Pour parler plus largement, je suis capable de coopérer ou travailler en groupe mais ça me demande pas mal d'énergie et ça a tendance à me taper sur le système, surtout quand ça implique une vie communautaire. J'en ai donc conclu que j'en avais besoin, mais de façon modérée.

Moui. Je comprends TRES bien...
Le souci des associations, c'est que tu ne choisis pas les gens qui sont dedans.
Tu peux te heurter à des susceptibilités, qui vont vouloir tout gérer tout commander, au lieu d'utiliser tes capacités.
Je parle pas des gens qui comprennent pas et veulent bien faire mais...
Puis une fois engagé, difficile de se dégager ^^ On attend de toi, tu dois assurer.

ça fait partie des raisons pour lesquelles je fuis les associations.
Le mot vie communautaire me donne des boutons lol

Mais je me disais que tu n'étais ptèt pas aussi hérisson que moi.

Le mieux étant de trouver une ou deux personnes avec qui ça colle, pour lancer son truc à soi.
J'ai eu cette chance, ya des années, et on a fait mille trucs.
Depuis c'est le néant pour trouver une telle harmonie intellectuelle (elle avait un coût fort élevé dans mon cas, mais c'est un autre souci)

Ce que je constate en tout cas en lisant vos témoignages, c'est que je suis beaucoup plus touchée que la plupart d'entre vous par les problématiques environnementales. Je vais essayer de mieux comprendre pourquoi et de trouver des façons de me détacher un peu.

C'est ennuyeux si ça te rend triste et que ça t'empêche d'agir, sinon en soi, je trouve ça plutôt positif.
Moi j'ai tendance à faire l'autruche, et me concentrer sur mes autres projets.
J'ai assez déprimé qd j'étais en master écologie...

Toi le souci, c'est faire la part des choses avec ta dépression... ça c'est compliqué...
Est-ce la dépression qui te fait voir les choses négativement ? Ou bien est-ce une part de toi qui n'a rien à voir ?


J'aime bien ce que tu dis sur le travail.
Compliquée, notre société Rolling Eyes
avatar
3615chuna

Messages : 10621
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Dim 4 Mar 2018 - 4:43

Pour ceux que ça intéresse, il y a régulièrement sur la plate-forme FUN (France Université Numérique) des MOOC sur l'environnement et le développement durable.

Il y en a bientôt un intitulé "Climat: un défi pour la finance" et un autre sur les monnaies complémentaires (ou monnaies locales). Je me suis inscrite aux deux, histoire d'enrichir ma collection de MOOC non suivis Laughing

Et je viens de voir qu'en avril débutera le MOOC "Bio: Comprendre et questionner l’agriculture biologique" proposé par VetAgroSup. Pour se forger un avis objectif et avisé sur le bio. C'est eux qui le disent...

Je vous recommande particulièrement les cours de l'UVED (Université Virtuelle Environnement et Développement Durable) qui sont régulièrement proposés sur FUN. Je les trouve d'excellente qualité.

Si quelqu'un pense se lancer dans un de ces MOOC bientôt, ça peut être sympa de le dire sur ce fil: à plusieurs, ça peut être plus motivant?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Stegos le Dim 4 Mar 2018 - 8:56

Tempête a écrit:
Ma question, qui s’adresse bien sûr aux personnes sensibles à l’écologie, est donc double :

- comment parvenez-vous à ne pas être découragé, anxieux et/ou déprimé face à toutes les problématiques environnementales qui secouent notre monde ?

- parvenez-vous à agir en faveur de l’écologie et si oui, de quelle façon ? Quelles sont à vos yeux les avantages, les difficultés et les limites de votre action ?


Je ne vais pas être populaire....je m'en excuse par avance.

L'énorme majorité des écolos ne comprend rien ni à l'écologie, ni aux flux financiers, ni à l'énergie, ni à l'exergie.
L'écologie est populaire, ils sont donc écolos parce que c'est "cool", et à part ça....ben leur raisonnement ne tient pas la route.

J'ai vécu sur 4 continents, j'ai pris du plaisir à apprendre quantité de biotopes, à m'y fondre, à y survivre, à admirer la nature, à la respecter.
En prime, a écouter et admirer les êtres humains qui ont accepté de partageur leur savoir de leur milieu avec moi, pauvre petite chose insignifiante.

Les écolos professionnels sont majoritairement des tartuffes, qui appliquent au plus haut point le "faites ce que je dis, pas ce que je fais"....on peut discuter de Ushaïa, 30 millions d'amis, et Koh Lanta si vous en avez envie....c'est pas de l'écologie...c'est de la poudre aux yeux.

Les écolos ont découvert que sous cette thématique, ils avaient le pouvoir de dire NON, et de tout bloquer, donc d'exister....donc ils disent NON...a tout, partout, toujours.

Les écolos apportent des problèmes, ce sont des chercheurs à emmerdes....c'est pas comme ça qu'on avance....c'est en apportant des solutions, et ça, intellectuellement, ils ne savent pas faire.

Ce que je fais pour faire avancer l'écologie....

Je suis un salaud, je force les gens à réfléchir...et dans certains cas, ça leur fait mal...ils ont pas l'habitude

Et si je détecte un problème, je cherche une solution, qui respecte l'exergie, et l'argent...le reste, c'est du pipeau.

Ok, le mec il discute beaucoup, mais dans la réalité, il fait quoi ?....alors le mec....il à quelques petites réalisations à son palmarès.

Les européens sont des imbéciles, ils ont peur des requins, ils ont trop vu la TV.
Moi je respecte et j'aime les requins, ils sont indispensables à la chaîne alimentaire océanique...si les océans déconnent, l'espèce humaine va être vite, très vite, mal..
Les chinois les massacrent pour bouffer leur ailerons, pas parce que c'est bon, mais parce que ça fait "bien" dans leur culture...

Alors, ben on va faire dérailler tout ça..


On va commencer par les cousines des requins, les raies, et parmi elles, la plus grande, la raie manta.
Bien sur, les chinois les tuent (depuis peu), pour des raisons aussi "géniales" que l'homéopathie (et là, j'ai plein d'amis en plus du coup).

Ok, on active le processus de sabotage

  • - Mettre au point une méthode d'identification et de reconnaissance d'une raie manta
  • - Mettre en place une procédure pour avoir des aides bénévoles (les plongeurs)
  • - Mettre en place une base de données
  • - Recycler un logiciel libre d'analyses d'étoiles.....pour l'adapter a l'identification des raies manta.


Avec ça....tu donnes un nom à la bestiole....tu mets en place un programme d'adoption de l'animal...
C'est plus "une raie manta", c'est Ticath, Bubbles, Sabrina, Blondie....

Tu demandes aux plongeurs de faire des vidéos des bestioles bien vivantes...et on les colle sur Youtube....et on les fait reprendre par les offices du tourisme

Et avec ça, tu vas voir les membres du gouvernement, et tu leur dit...

Voila une raie manta....pour vous c'est un poisson....pour vos pêcheurs, elle à une valeur marchande de US$50....en plus, sa viande est pas bonne..ça n'intéresse QUE les chinois...
Sauf que c'est pas UNE raie manta...c'est "Ticath", et on peut le prouver.....et on la voit là, et là, et là....
Il y a des centaines de touristes qui viennent ici juste pour la voir elle et ses copines...


Une raie manta, morte, elle vaut US$50
Une raie manta, vivante, elle vaut 1'000'000US$ en écotourisme.....par AN....et elle à une espérance de vie de 50 ans !!

Donc, cher gouvernement, pour un gain immédiat de 50US$....tu vas bouziller 50'000'000US$


Et on ajoute....votre peuple, vos pêcheurs, ils savent les capturer, donc ils savent OÙ les trouver...donc on à besoin de leur savoir pour satisfaire les touristes...dites donc qu'il faut au moins un "local" par bateau, qu'un capitaine ne peux être que qqun de votre nationalité....et vous n'aurez PAS de pêcheur au chômage.

Et vous savez quoi....la lumière, ils la voyent....et dans la semaine, la raie manta....elle devient une icône du pays, et les pêcheurs ils deviennent les pitbulls de l'écologie...

Pendant qu'on y est...on fait pile poil la même chose avec les requins baleine...eux aussi ils ont leur base de données....et dans la foulée....espèce protégée.

Et, heu...les autres cousins, les requins....on les protégerait pas en prime...oui, merci, sympa....

C'est cool, vous êtes les chevaliers blancs de l'écologie...

Et après, on fait la tache d'huile....on va voir l'archipel à côté, et on leur dit....vous savez, eux, ils protègent...vous êtes au moins aussi intelligents qu'eux...

Théorie des dominos...

Un autre exemple...
les touristes arrivent dans des pays avec des produits extrêmement polluants....l'aluminium, et le lithium...
L'aluminium est toxique, et brûle dans l'eau (si si...allez vérifier avant de penser que je déraille), ses oxydes sont stables, mais toxiques...
le lithium....c'est cool dans les piles, c'est aussi un produit qui requiert l'usage d'enfants esclaves pour l'extraction...et qui sert à soigner la folie....ou qui peut la causer..

Vous en voulez dans votre environnement....vous allez en avoir...

Les pays du tiers monde n'ont pas nos ressources pour recycler....donc ils brûlent...qui à fait un peu ce chimie sait que cela ne résout pas le problème....
Donc, un petit truc facile à faire....aller en vacances, et revenir avec des déchets polluants (canettes en alu, piles rechargeables ou non), pour les faire retraiter ICI...
Accessoirement....râler sur un occidental qui jette à la mer son mégot, sa bouteille, ou qui se tartine de crème solaire au dioxide de titane...

Ahhhh, et ici....ici...essayer de faire "penser" les écolos....mais c'est pas facile...ils "ont tout compris", ils "savent tout", ils disent "non à tout", au nom de l'écologie.
Par contre, c'est jouissif de les faire dérailler....

Exemples....

  • Parler des centrales nucléaires NATURELLES d'Oklo, au Gabon (ok, ceux qui pensent que je suis con, allez vérifier, dissonance cognitive en approche).
  • Parler d'EXERGIE....non non, pas d'énergie, d'EXERGIE..
  • Demander à quelle vitesse bouge leur cul quand ils sont assis bien au chaud dans leur siège de sénateur / député / président
    Ok, ok, j'explique:

    Sauf erreur, z'êtes sur la terre (sauf si il y a un zèbre sur l'ISS, mais dans ce cas, il a le niveau, et il sait ce que je vais dire)

    La terre tourne en 24 heures, ça fait en gros 1600km.h⁻¹

    C'est la cause de la force de coriolis, et qui fait tourner les ouragans..

    J'ai PAS dit c'est ce qui CAUSE les ouragans, c'est ce qui les fait tourner

    La terre tourne autour du soleil, en 365.25 jours (en moyenne)...ça fait une vitesse de 107'000km.h⁻¹..c'est pas rien

    le soleil aussi bouge...et il entraîne le système solaire....en gros a 70'000km.h⁻¹

    Le soleil est dans la galaxie...voie lactée..qui elle aussi se bouge...à la vitesse repectable 792'000 km.h⁻¹

    La voie lactée AUSSI, elle bouge....à la vitesse intéressante de 2'100'000 km.h⁻¹.

    Donc, le cul du politicien, il bouge AU MOINS a 2'100'000 km.h⁻¹, soit 7'560'000'000'000 m.s⁻¹

    Si on accepte que le politicien moyen pèse 100kg (je suis une flemme, j'aime les claculs simples), alors son énergie cinétique est de
    E=1/2 m.V², soit 0.5x100x(7'560'000'000'000)², donc 2.8x10²⁹ joules...soit 285'768'000'000'000'000'000'000'000'000 joules...

    Pour vous donner une idée, une balle de fusil, c'est 2000 joules....peanuts....on va chercher les bombes atomiques ?

    63 TJ (Hiroshima) = 63 000 000 000 000 J 84 TJ (Nagasaki) = 84 000 000 000 000 J

    Donc, l'énergie cinétique du politicien, elle vaut 4'536'000'000'000'000 Hiroshima, sauf que...si elle est là...elle sert À RIEN...vous pouvez quasiment rien en faire....sauf, sauf...si vous vous prenez une planète dans la gueule...auquel cas...elle est là, et bien là...et là...ouille

    C'est la différence qui existe entre l'énergie, et l'exergie....
    L’énergie, c'est l'énergie....et l'exergie, c'est l’énergie que je peux utiliser....la qualité de l'énergie...

    Un exemple....Brad Pitt, Georges Clooney, Angelina Jolie, Catherine Zeta Jones....ils existent...mais vous pouvez pas les toucher, ni rien faire avec eux...
    L'exergie, c'est le mec / la nana qui est dans votre vie, dans votre pieu...

    Là, la différence, vous voyez mieux le concept...

    Un écolo qui ne comprend pas la différence entre énergie et exergie est au moins aussi intelligent qu'une nana qui va sur tinder pour revivre pretty Woman, ou un mec qui veut revivre Mr&Mrs Smith en allant sur Meetic !!!
  • Parler de réacteurs au Thorium....
  • Demander, pourquoi, ici, on "pisse et on chie" dans de l'eau propre à la consommation humaine alors que le manque d'eau "propre" est criant sur la planète....
  • Quand ils disent "montée des océans", leur répondre...tu as été quand aux Maldives....moi c'était il y a 15 jours / un mois / 3 mois...tu sais que les atolls MONTENT sur l'océan, et tu sais que EUX AUSSI ils savent construire et faire des digues...viens voir, j'ai pris des photos...
  • Demander si ils savent à quel point leur smartphone chéri pollue...que ce soit chimiquement ou énergétiquement.
  • Demander si ils savent à quel point leur gazout qui pue pollue et tue des gens (NOx et micro particules)
  • Demander a une boîte mondiale qui se pique d'écologie "mais pourquoi quand on va voir un client, on y va à 20, en avion", et "pourquoi vous interdisez le télé-travail" ?
  • Pourquoi le vélo électrique c'est "cool"...vous savez ce qu'il y a dedans ?
  • Demander POURQUOI ils prennent un système d'expoiltation qui, à chaque nouvelle version, CONSOMME 30% d'électricité en plus (et diminue le rendement humain de 30%...mais ça, tant qu'on ne fait pas les calculs financiers, ils s'en tapent)


Bref, je fais ce que je peux...je pense hors de la boîte...je force à réfléchir...et je suis un petit emmerdeur....mais j'assume...


Dernière édition par Stegos le Dim 4 Mar 2018 - 9:57, édité 1 fois
avatar
Stegos

Messages : 1198
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 99
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Dim 4 Mar 2018 - 9:28

alien


Dernière édition par danslesétoiles le Jeu 29 Mar 2018 - 17:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Dim 4 Mar 2018 - 16:02

@ stegos:

Le genre de message que tu as écrit n'est pas le bienvenu sur ce fil. Je ne l'ai pas lu jusqu'au bout parce que je trouve ton ton insupportable. Traiter tous les autres de cons pour mettre en valeur ce que tu penses ou fais ne fait pas partie de mes valeurs. Je te demanderai donc d'aller poster tes diatribes sur d'autres fils ou de t'exprimer de façon plus respectueuse. Merci d'avance.


Dernière édition par Tempête le Dim 4 Mar 2018 - 16:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Stegos le Dim 4 Mar 2018 - 16:38

danslesétoiles a écrit:

edit : j'ajoute à la liste de @stegos, nouvelle démarche soit-disant écologique poussée par notre gouvernement : la voiture électrique. qui déstabilise d'ores et déjà sous pression des grandes puissances mondiales des pays riches en cuivre, cobalt, comme  le congo, au détriment de milliers de vie et qui d'un point de vue écologique est plus que contesté dans la mesure ou nous ne savons toujours pas comment recycler les batteries & co.

+100
C'est toujours amusant de demander a bisounours heureux propriétaire de Tesla si il est content de sa voiture qui fonctionne à l'énergie atomique...ou bien au charbon qui pollue dans l'est de l'europe.
il aime bien aussi quand on lui parle de la toxicité du lithium.. ( http://sante.canoe.ca/drug/getdrug/pms-lithium-carbonate )
aussi quand on parle des conditions d'extraction de ce minerai ( https://reporterre.net/Corruption-pollution-consommation-les-ravages-du-lithium-en-Argentine )
aussi quand on expose le business model de Tesla, c'est taxes et déductions de taxes....
et on ne va pas chipoter avec l’autonomie....ce serait mesquin... Twisted Evil

Bref, la voiture 100% electrique, c'est l'avenir immédiat... Evil or Very Mad
avatar
Stegos

Messages : 1198
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 99
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Dim 4 Mar 2018 - 20:20

Une action simple : changer de banque. Bon, ce n'est pas parfait. Mais quelqu'un qui est chez Crédit Agricole ou chez BNP, les banques françaises les plus polluantes (à cause de leurs investissement dans les énergies et projets les plus dégueulasses qui soient), pollue via son épargne.

La placer chez ING par exemple ou chez Boursorama (Société Générale), améliore donc un peu la chose. C'est très imparfait. Mais c'est simple et rapide.

Autre chose, pour ceux qui possèdent Gmail, ne pas céder à la tentation de ne rien trier, parce que le stockage est quasi illimité. Les données, c'est du serveur, et ça dégage beaucoup de chaleur. Trier et trier sans cesse les données.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Stegos le Dim 4 Mar 2018 - 21:08

davidabricot a écrit:
Autre chose, pour ceux qui possèdent Gmail, ne pas céder à la tentation de ne rien trier, parce que le stockage est quasi illimité. Les données, c'est du serveur, et ça dégage beaucoup de chaleur. Trier et trier sans cesse les données.

En fait, chez Gmail, les données ne sont jamais "vraiment" effacées....au mieux, elles sont anonymisées...et stockées....pour la fin des temps, ou de la civilisation.

La solution, ne PAS aller chez Google, mais chez un autre hébergeur, télécharger ses e-mail en local, les effacer du serveur, et faire le tri.
avatar
Stegos

Messages : 1198
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 99
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment ne pas se décourager quand on est écologiste ?

Message par Invité le Mar 13 Mar 2018 - 23:00

danslesétoiles a écrit:merci pour les mooc @tempete, je suis très tentée par le second. à voir si j'ai le temps.

Le MOOC sur les monnaies complémentaires a commencé hier. J'ai regardé les premières vidéos et je les ai trouvées franchement pas mal. Le prof est clair et ses interventions sont bien structurées. Le mooc n'a pas l'air trop dense, il y a pour la première semaine 5 vidéos d'environ 7min, et pour la deuxième 7 vidéos (la suite n'est pas encore en ligne).

Il faut savoir aussi que tu peux t'inscrire sans pour autant suivre le mooc tout de suite. Il restera dans tes archives sur le compte que tu te seras créé. Tu pourras aussi télécharger les vidéos, et les supports de cours quand il y en a, et les garder pour tes prochaines vacances... Wink

danslesétoiles a écrit: (...) manger local est non seulement simple mais c'est aussi économique. (...) l'on ne peut toucher tout le monde car le travail que cela représente sera un frein. néanmoins l'intérêt financier est réel et motivant (...) l'économie réalisée lui permet de rentrer au bled tous les étés avec ses enfants qui passent 2 mois à la mer.

Je suis un peu surprise que faire soi-même son potager permette de réaliser de grosses économies. Déjà parce que jardiner a un coût (achat des graines et plants, et d'un peu de matériel) et surtout parce qu'aujourd'hui on est loin de ne manger que des légumes.

danslesétoiles a écrit: du coup les marginaux n'existent guère, car personne ne voit l'intérêt de se couper de la société alors qu'il est si simple d'intégrer l'écologie si on le souhaite dans sa vie quotidienne, surtout c'est beaucoup plus économique.

La "marginalité" que j'ai évoquée faisait allusion à des personnes ayant de forts idéaux écologiques et ayant tendance à beaucoup fonctionner via un réseau de personnes leur ressemblant. Elles ne sont pas complètement hors société (elles font même des courses dans les supermarchés  affraid ) mais essayent de bâtir leur alternative en prenant le contre-pied du système actuel. Je précise au cas où je n'ai pas été très claire...

danslesétoiles a écrit:d'ailleurs les anciens ne comprennent même pas de quoi on leur parle avec l'écologie. ils disent juste que les autres (ceux qui achètent tout à carrefour et se font livrer du bois) sont des fainéants.

Ah bah on n'a pas les mêmes anciens ici! Ma grand-mère, devenue urbaine à 25 ans environ, ne jurait que par Super U! Nan, j'exagère, mon grand-père faisait le potager (pas du tout bio je pense) et ma grand-père faisait les bocaux de haricots verts, les confitures, etc... Pour le bois: chauffage électrique, c'est plus simple!  Laughing

Ce qui est sûr, c'est qu'ils n'ont jamais capté l'intérêt du bio. Ma grand-mère se foutait de ma gueule avec mon biiiio (faut au moins 3 "i" parce que c'est comme ça qu'elle le disait). Bref, chui pas sûre que le progrès viendra des anciens  Perplexe

danslesétoiles a écrit:nous avons des amis hyper impliqués, enfants du pays, elle est institutrice en zep, lui a une maison d'hôtes. ils sont tout à fait "normaux dans la société normale"
à l'exception du boeuf et de quelques aliments sortant de l'ordinaire, ils sont quasiment auto-suffisants pour famille et clients (alimentation et chauffage),
du coup, peu de frais = petits tarifs = complets toute la saison avec marge +++  

Ça c'est le genre de maison d'hôtes qui me plairait Smile


danslesétoiles a écrit: j'ajoute à la liste de @stegos, nouvelle démarche soit-disant écologique poussée par notre gouvernement : la voiture électrique. qui déstabilise d'ores et déjà sous pression des grandes puissances mondiales des pays riches en cuivre, cobalt, comme  le congo, au détriment de milliers de vie et qui d'un point de vue écologique est plus que contesté dans la mesure ou nous ne savons toujours pas comment recycler les batteries & co.

Râleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum