qi incalculable et dyspraxie

Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty qi incalculable et dyspraxie

Message par lunaa le Jeu 15 Fév 2018 - 10:19

J'ouvre un nouveau sujet parce que je n'ai rien trouvé sur le forum au sujet de ce qui me turlupine.

J'ai récemment passé des tests de QI et j'ai eu comme réponse QI incalculable à cause d'un écart type de 38 entre deux indices et de mon état de santé. De plus, je me suis retrouvée avec un diagnostic de dyspraxie dans lequel, après 2 jours de recherche et de réflexion, je ne me retrouve pas.

J'ai des soucis pour descendre certains types de marche (Il m'arrive de rater une marche ou de croire que je vais rater une marche parce que je ne la vois pas). D'autres difficultés, parfois, pour traverser la rue, parce que j'ai la sensation que les voitures sont plus près de moi qu'elles ne le sont en réalité. Je suis nulle en jeu de ballons parce que je n'aime pas ça et que j'ai l'impression que la balle "fonce toujours sur moi". J'ai plus de mal que les autres à apprendre des pas de danse. Je ne savais pas sauter à cinq ans. Je me suis rendue compte que je ne nouais pas les lacets de mes chaussures comme la plupart des gens et c'est tout dont je me souviens ou dont je suis consciente.

Pour le reste, je n'ai pas de problème d'écriture, j'ai su m'habiller correctement à l'âge normal, je savais calculer à l'écrit sans souci, je n'ai pas eu de souci d'apprentissage à l'école (j'ai quasiment toujours été première de classe en primaire et en début de secondaire sans faire le moindre effort), j'ai un bon sens de l'orientation, j'ai très facilement appris à nager et à rouler à vélo (même si tard).

J'ai demandé à la psy pourquoi personne n'avait jamais remarqué et pourquoi je n'avais pas la plupart des symptômes et elle m'a répondu que j'avais du compenser grâce à ma douance (impossible à diagnostiquer, je le rappelle). Je lui ai demandé ce que je pouvais faire à l'âge adulte pour remédier à ce (soi-disant) problème de dyspraxie et elle m'a répondu "rien" parce que j'ai réussi à me débrouiller toute ma vie comme ça.

Bref, je commence à avoir l'impression que je me suis faite remballer avec des conclusions bancales dans la mesure où comme d'habitude, je ne rentre dans aucune case.
Mes questions sont les suivantes? Pour ceux qui s'y connaissent, est-ce que vous pensez que mes symptômes ont bien quelque chose à voir avec la dyspraxie? Si vous avez découvert votre dyspraxie à l'âge adulte, avez-vous été voir quelqu'un pour vous aider à y voir plus clair et tenter d'améliorer certains aspects? Est-ce que ce trouble est héréditaire ? Merci d'avance.

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par jeachlo le Jeu 15 Fév 2018 - 19:14

Bonsoir Lunaa,

Je suis pas directement concerné, mais je peux t'apporter un témoignage.

Mon fils a eu un diagnostic comparable au tien. La psy a résumé en plaisantant, qu'il était hors norme dans le hors norme...

Bref il a un écart type de 35 entre deux indices. Il n'est pas diagnostiqué dyspraxique ni même dysgraphique pourtant il a un vrai souci de motricité fine. Il écrit très mal, sa main tremble....et lui aussi a compensé très longtemps grâce à sa douance m'a t-on expliqué. Un psychomotricien le suit malgré tout.

j'ai un ami HP dyspraxique, j'ai reconnu dans ton discours des mots que j'ai entendu chez lui. Il n'a pas de suivi particulier et a aussi compensé.

Dans les deux cas, il n'y a pas d'hérédité.

Perso de mon côté j'ai développé d'autres troubles ignorant mes rayures jusqu'à peu. Idem, la psy m'a parlé de compensation qui m'aurait permis d'avancer malgré tout et elle m'a expliqué que lorsque la compensation était positive pourquoi chercher d'autre moyen pour vivre avec le trouble si cela n'apportait pas d'autres améliorations.

Pour une question de dyspraxie, peut être vaut-il mieux que tu consultes un psychométricien, bien entendu de préférence au courant des questions de douance...Pour mon fils c'est lui qui nous a mis sur la voie de la précocité.

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 43
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par lunaa le Jeu 15 Fév 2018 - 19:43

Merci Jeachlo! Je commençais à me sentir bien seule :-)

J'ai vu des vidéos sur les problèmes des dyspraxiques et je me dis quand même que c'est impossible que la douance permette de compenser autant car comme je te le disais, je ne me reconnais pas beaucoup. Par contre, et ce qui est étrange, c'est que j'ai reconnu pas mal de trucs chez mon fils de 6 ans (peur d'apprendre à nager, peur de rouler sans roulettes, descend toujours les escaliers un peu bizarrement, et court en bougeant la tête, peur de sauter du haut d'un muret de 50-60cm de hauteur, n'aime pas les jeux de balle, est très lent à l'école alors qu'il est hyper intelligent et qu'il parle excessivement bien pour son âge,)

Un psychomotricien spécialisé en douance pour lui, oui, car même s'il n'est pas surdoué (pas de diagnostic de notre côté encore, je reste prudente), au moins, perso, j'ai plus de chances de m'entendre avec lui.

Merci pour ton intervention :-)

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par jeachlo le Jeu 15 Fév 2018 - 21:00

une dernière anecdote, je sais pas ce que ça vaut. Mon fils a des soucis de vue hyper important, genre lunette triple foyer et un oeil caché H24 à 9 ans.

On a constaté ces soucis assez tard vers 3 ans et demi...aucun signe, il jouait même avec les petits lego de ses soeurs alors qu'on nous a expliqué qu'il voyait tout trouble.

Même explication, sa douance lui a permis de compenser et aurait empêcher un diagnostic rapide.

Bon j'avoue c'est plus facile à avaler que je suis sa mère et j'ai rien "vu"... Laughing

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 43
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par lunaa le Jeu 15 Fév 2018 - 21:10

Je suis méchamment astigmate d'un oeil et j'ai compensé avec l'autre... Smile
Je porte des lunettes depuis mes 4 ans, mais c'était une autre époque. 3,5 ans, c'est tard? ...J'ai quand même l'impression que la douance a bon dos...


lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Athena25 le Dim 18 Fév 2018 - 22:09

Bonsoir à tous,

J'ai l'impression que ce sujet date un peu, mais depuis mon zebrotesting, je n'ose trop m'intéresser à ce genre de "diagnostic" de peur de me laisser angoisser par la chose. Disons que je fais ce que je fais de temps à autres, quand quelque chose me fait peur, je le pousse du pied sous la table...

Mais là deux choses m'interpellent : j'ai de mon côté une hétérogénéité de plus de 30 points entre deux notes standards, puis vous parlez de dyspraxie et de psychomotricité (et la psychologue qui m'a testée m'a dit que j'avais sûrement un gros retard psychomoteur jamais résolu).

Comme je ne veux pas taper "dyspraxie" sur Google, me faire peur et ne plus m'y intéresser (non par manque d'intérêt mais par peur) pendant 5 ans, pouvez-vous m'expliquer avec vos mots à vous ce que vous appelez dyspraxie ?
Athena25
Athena25

Messages : 258
Date d'inscription : 02/10/2017
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty dyspraxie potentielle

Message par Chino le Mer 23 Jan 2019 - 1:08

Bonjour, Lunaa
Cela fait un moment que mon entourage ( travail, famille..) me demande si je suis HP. Par hasard il y a 6 ans ma psy me demande de me débrancher d'arrêter de trop penser et je tombe à la même période sur un livre " comment canaliser ce mental envahissant". Je me suis retrouvée pour ainsi dire dans ce livre.
Bon bref passons En décembre 2018 je décide de passer le cap.
J'ai fait le test en période d'examen juste avant les partiels de fin d'étude M2.
La psychologue détecte aussi une dyspraxie, elle ne comprend car certaines difficultés collent à la dyspraxie et d'autres non. Elle m'a conseillé d'aller voir un(e) psychomotricien (ne) pour un bilan.
Moi aussi mon Qi ne peut pas être interprétable car j'ai un écart de 40 entre mon ICV et mon IVT.
Cela ne m'étonne guère même si ça a fait l'effet d'une bombe.
Je ne sais pas faire du vélo. Pour écrire ça a été le calvaire j'appuyais comme une malade sur la feuille tremblement sudation le stylo qui tombe (2 manières voire 3 pour tenir le stylo, lenteur à écrire). Pour passer le permis j'ai galéré aussi je confondais ma droite et ma gauche. j'ai du faire un bilan orthoptique car ma droite je la voyais plus proche qu'elle ne l'était.
Mais en dessin et en perspective je n'ai aucun souci au contraire je me débrouille très bien (je pense que c'est plus la 3D qui est touché) et j'ai très vite appris à nager même si j'ai appris à 24 ans. j'ai toujours réussi à compenser je ne sais pas comment, quand je suis stressée  ou fatiguée ça revient (je confonds les chiffres je les inverse 64 au lieu de 46 je ne dois pas avoir de bonnes stratégies )
J'espère que mon témoignage t'a aidé en tout cas je te conseille ( comme la psy me l'a conseillé) un bilan psychomoteur et orthoptique .

Chino

Messages : 3
Date d'inscription : 23/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Ceci n'est pas un tigrou le Mer 23 Jan 2019 - 9:25


lunaa a écrit:Je suis méchamment astigmate d'un oeil et j'ai compensé avec l'autre... Smile
Je porte des lunettes depuis mes 4 ans, mais c'était une autre époque. 3,5 ans, c'est tard? ...J'ai quand même l'impression que la douance a bon dos...

Ce que tu décris dans ton premier post :

J'ai des soucis pour descendre certains types de marche (Il m'arrive de rater une marche ou de croire que je vais rater une marche parce que je ne la vois pas). D'autres difficultés, parfois, pour traverser la rue, parce que j'ai la sensation que les voitures sont plus près de moi qu'elles ne le sont en réalité. Je suis nulle en jeu de ballons parce que je n'aime pas ça et que j'ai l'impression que la balle "fonce toujours sur moi". J'ai plus de mal que les autres à apprendre des pas de danse. Je ne savais pas sauter à cinq ans. Je me suis rendue compte que je ne nouais pas les lacets de mes chaussures comme la plupart des gens et c'est tout dont je me souviens ou dont je suis consciente.  

tout ça peut très bien s'expliquer par une absence de vision binoculaire

Tu devrais te retrouver dans ce témoignage par exemple
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 1820
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 39
Localisation : Lyon 7

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par lunaa le Mer 23 Jan 2019 - 11:09

C'est très gentil de ta part et j'ai lu avec mon attention l'article mais je ne me reconnais que partiellement. Je n'ai jamais fait de strabisme par exemple. En tout cas merci.

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Invité le Jeu 24 Jan 2019 - 8:15

Salut lunaa... et les zaautres^^

Alors de mon côté HPI + DYSlexie. QI hétérogène avec un écart méga balèze entre la mémoire de travail et les autres indices (surtout ICV et IRP qui sont bien loin devant, bref.). Néanmoins la psy m'a calculé le QITotal.
Parce que le QI Total est TOUJOURS calculable ET interprétable (ça c'est pour chino Wink ).
C'est juste que la plupart des psys actuels ne le font pas quand l'hétérogénéité est trop importante parce que le résultat est "non représentatif".
Je rajouterai (mais on te l'a peut-être dit ailleurs depuis), que ce n'est pas parce que tes différents indices au WAIS présentent un écart type important que tu n'es pas HP! Si ton psy t'as dit que tu étais HP, fais lui confiance (je sais bien que ce n'est pas toujours facile Very Happy ).

Je ne connais pas vos résultats en ICV et IRP tous les deux, mais je crois que pour la plupart des psys ce sont ces deux indices les plus significatifs (à vérifier).
Il me semble aussi qu'un écart important entre ICV et IMT (et/ou IVT) à tendance à pencher vers un diag DYS.
Lunaa, je pense également indispensable que tu passes les bilans orthoptique et psychomoteur.
Ça t'éclairera sur ton fonctionnement.

Petite question pour lunaa et chino (ou éventuellement les autres ( je n'ai pas tout lu. Coupable, votre honneur! Embarassed ) :
Quand vous avez passé le WAIS, vos psys respectifs vous ont fait un bilan écrit ET oral, non?
Cest bien des fois de relire un peu plus tard le bilan écrit. À tête reposée on comprend mieux certaines choses ou des fois on ne les vois qu'à ce moment là...

Maintenant, est-ce que la Dyspraxie est, disons, corrigeable à nos âges? Je ne saurai te dire. C'est vrai que je regarde surtout pour la dyslexie en ce moment (la confirmation officielle par bilan orthophonique date de décembre 2018, donc c'est très récent), qui elle est encore "rattrapable".
Il faut bien avoir conscience que les troubles DYS sont (très) handicapants dans la plupart des cas. Alors c'est sûr qu'on a un gros avantage du fait d'être HP, puisque ça permet de compenser (comme ils disent). Enfin perso, ça ne m'empêche pas de sentir ce trouble comme un frein dans ma tête depuis que je suis gamin. J'ai vraiment l'impression que les gens ne se rendent pas compte...

En résumé :
- QIT hétérogène EST TOUJOURS calculable ET interprétable!
- QIT non calculÉ n'empêche pas d'être diagnostiqué HPI.
- Écart très important entre certains indices semblent pointer un trouble comme un DYS ou un TSA (peut être y en a t'il d'autres Non désolé ) à confirmer par les personnes habilitées à ce type de diagnostics (psy pour le QI, orthophonistes, orthoptistes, psychomotriciens pour les DYS et CRA pour les TSA (sachant qu'il y a toute une équipe pour ces derniers dont un psychomotricien) et personne d'autre! Le reste (internet, livres, "on dit") c'est des pistes mais pas des diagnostics !!!
- Et enfin, parce qu'il faut bien se faire du bien Very Happy . Arriver à s'en sortir seul en étant DYS pendant si longtemps, même compenser par le HP, on peut en tirer un peu de fierté (sans aller dans l'arrogance bien sûr...). Faut savoir flatter son égo de temps en temps (c'est un exercice hyper récent pour moi^^ mais c'est pas mal Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Invité le Jeu 24 Jan 2019 - 9:49

Chino, quand tu parles du stylo et des problèmes pour écrire ça me fait un peu penser à moi. École et collège, j'avais tendance à appuyer sur le stylo (involontairement, mais on ne manquait pas de me le signaler dans la marge) et j'avais du mal à être soigneux ("avais" Dumnos? T'es bien sûr de toi? Dent pétée ). Mais surtout, et ça n'a pas changé, je me crispe sur le stylo au point d'avoir la marque pendant un bon moment et c'est un peu douloureux (et quand je joue de la basse, j'ai tendance à me crisper sur le manche). Pour le moment je n'ai pas eut vraiment d'explications satisfaisantes.
Voili voilou, c'était un petit addendum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Chino le Mar 29 Jan 2019 - 0:51

Bonjour Dumnos
Merci pour ta gaieté dans tes messages.
Tu fais d'assez bonne déduction. Je n'ai pas parlé de mon éventuel diagnostic hp.
Je ne sais toujours pas si je le suis autour de moi les gens ( une psychomotricienne et étudiante avec moi, ma soeur psy, des gens depuis longtemps... ) d'après la psy je ne le suis pas car mon icv n'atteind pas 130 même s'il est supérieur à 125. Je sais que c'est selon les psy. Il n'y a pas consensus.
Mais la psy a des notes planchers que je n atteinds pas en matrices même si je connais des hp qui ont eu la même note que moi et en information
Je n'ai pas de comptes rendus écrits à ce jour. Elle va me l'envoyer
Comme tu dis ( je te tutoie je sais pas si ça te gêne)
Vaut mieux regarder ça à tête reposée avec du recul

Chino

Messages : 3
Date d'inscription : 23/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Chino le Mar 29 Jan 2019 - 0:54

Bonjour Dumnos
Merci pour ta gaieté dans tes messages.
Tu fais d'assez bonne déduction. Je n'ai pas parlé de mon éventuel diagnostic hp.
Je ne sais toujours pas si je le suis autour de moi les gens ne cessent de me le répéter ( une psychomotricienne et étudiante avec moi, ma soeur psy, des gens depuis longtemps... ) d'après la psy je ne le suis pas car mon icv n'atteind pas 130 même s'il est supérieur à 125. Je sais que c'est selon les psy. Il n'y a pas de consensus.
Mais la psy a des notes planchers que je n atteinds pas en matrices même si je connais des hp qui ont eu la même note que moi et aussi en information
Je n'ai pas de comptes rendus écrits à ce jour. Elle va me l'envoyer
Comme tu dis ( je te tutoie je sais pas si ça te gêne)
Vaut mieux regarder ça à tête reposée avec du recul

Chino

Messages : 3
Date d'inscription : 23/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

qi incalculable et dyspraxie Empty Re: qi incalculable et dyspraxie

Message par Invité le Mar 29 Jan 2019 - 12:52

Bonjour Chino.
Déjà, merci à toi Courbette
Je ne peux hélas rien te dire de plus.
Le compte rendu t'apportera sans doute des éclaircissements. Et il n'y a pas que les chiffres. Être HP c'est tout un fonctionnement différent.
Et d'ailleurs, Quid du Haut Potentiel Émotionnel également. Pour l'instant, aucune valeur scientifique. Mais ça ne veut pas dire que ça n'existe pas. Est-il corrélé au HPI?
Pour le moment, les réponses sont très subjectives. Je trouve...
Il faut aussi voir de quelle(s) façon(s) les différents DYS jouent sur nos capacités. Sans compter qu'il y a le stress, la fatigue, la prise éventuelle de neuroleptiques qui peuvent aussi influencer négativement nos prouesses!
Bref, je ne suis pas trop d'accord quand les psys restent bloqués sur ce fameux 130. Mais mes connaissances restent assez maigres.

Pour le tutoiement, aucun soucis!
Bien au contraire ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum