Ecriture automatique et improvisée

Aller en bas

Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Mer 14 Fév 2018 - 15:23

Voilà, j'ai envie de me tenter... Je me donne la possibilité des corrections de fautes et c'est tout...

Ça commence :

Il avait définit la valeur. La valeur qui résoudrait l'équation. L'équation ultime, celle qui rendrait un, le multiple. Celle qui rendrait compte de la naissance de l'univers, et la température d'ébullition d'une tasse de café. Mais la police des pensées rodait, elle le cherchait patiemment, depuis de nombreux mois. Pour l'empêcher, oui c'est ça l'empêcher dans son oeuvre folle et considérée comme terroriste.

Il se cachait donc, de-ci de-là, et il cherchait encore et encore. Mais là, c'était la fin pour lui. Il se tenait là au dernier étage d'un grand immeuble, prêt à monter sur le toit. En regardant en bas, il voyait la police encercler l'immeuble. Il n'avait d'autre choix, que chercher là maintenant, et eurêka, la dernière pièce du puzzle se forma dans sa tête. Il écrivit l'équation sur une des cheminée, donnant l'air d'un vulgaire graffiti. Et qui sait, quelqu'un la trouverait peut-être. En attendant, les policiers l'amenèrent, l'enfermèrent et ce fut la fin. Enfin, presque... Car un jour, une jeune malicieuse trouva le graffiti... et l'aventure reprit !

Voili voilou, j'espère que vous avez apprécié, et j'espère que ça peut vous stimuler à faire de même.
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Bimbang le Dim 18 Fév 2018 - 12:50

Demande de précisions:
J'ai pas compriiis !!

"L’écriture automatique est un mode d'écriture dans lequel n'interviennent ni la conscience ni la volonté." dit wiki.
Je doute pouvoir le faire sur un clavier. Mais je me trompe peut être.

Ce que tu veux faire là, c'est quoi en fait ? Des petites histoires inventées en laissant son cerveau se vider sans corriger ?
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3765
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Dim 18 Fév 2018 - 14:28

En fait, ce n'est pas de la vraie écriture automatique ce que j'ai fait. Disons, que j'ai voulu inventer une histoire, avec les contraintes suivantes :
- je me donne le rythme d'un conte. Je ne peux donc réfléchir pendant 20 secondes, un conteur laisserait son public à vide.
- ne pas prévoir à l'avance. Quand j'ai commencé par "Il avait défini la valeur" je ne savais pas encore de quelle valeur il s'agissait. J'ai donc écrit au fil de l'eau
- quand un mot est écrit, il ne peut être effacé ou remis en question
- en revanche, fautes de frappe et fautes d'orthographe sont corrigeables en temps réel (ou même après relecture)

Mais c'est là toute la subtilité, c'est qu'au contraire de l'écriture automatique, je m'autorise à réfléchir et à tenter une histoire cohérente. C'est juste que je n'ai pas beaucoup le temps.

(il me semble possible sur ce fil de discuter également de l'écriture automatique et improvisée. Donc, on peut se passer des spoilers.)

Toute autre démarche que la mienne est bienvenue. Je me suis donné ces règles, mais d'autres règles sont bienvenues. La seule contrainte, c'est que l'écriture ne doit pas prendre trop de temps. L'écriture automatique me semble possible, c'est juste qu'il faut être à l'aise avec le clavier pour les pensées et l'écriture s'accorde.

Pour ceux qui auraient peur, je suis très bon public et je serai ravi qu'une autre personne tente (et puis je ne suis pas à mon premier coup d'essai pour inventer une histoire à la volée, mais d'habitude c'est pas à l'écrit)
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par izo le Dim 18 Fév 2018 - 14:37

Et l'aventure reprit. Elle ne pensait pas qu'elle puisse être reprise vue qu'elle était morte, mais c'est bien un coup de pied qu'elle reçue sur son corps inerte, gisant comme les gisants la main sur le cœur mort. Mort de chez mort au point qu'elle sentait le petit ver déjà se régaler d'elle. Elle voulut le dégager mais aucune force lui vint. c'est normal pour une morte mais quand même ces grattouilles étaient bien insupportables. Alors elle eut l'idée d’appeler à l'aide mais là encore aucun son ne sortit d'elle à part un formidable pet qui lui aurait fait en des circonstances normales monter le rouge au visage. Visage qu'elle ne sentait plus d’ailleurs. Son grain de peau partait en partance loin d'elle, en lambeaux dissémines ça et là. Elle espéra voyager ainsi, priant de toutes ces forces d'être ainsi transportée par une brise au delà de l'air qui l'emprisonnait encore. Elle se concentra juqu'à lépuisement et se rendit ainsi compte que l'éternité n'existait pas. Mais que la mort avait sa mort. Elle décida donc de se laisser en paix et de reposer ainsi sur ce qui était devenu son lit de mort mort.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2415
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Dim 18 Fév 2018 - 15:58

Ah super Smile

Aller je tente en écriture automatique cette fois-ci. Ça voudra rien dire du coup, parce qu'absence de réflexion consciente...

Un ver à deux pieds, lance enfin sa danse dans lequel se trouvait une vanne à incendie, qui traînait par là. Soudain un ange passe, il a le cœur sur les épaules et le vent dans les chaumières, c'est bien là-bas dans le cimetière Jaunoise. Il y fait beau et pourtant on n'y voit pas que des mots !
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par izo le Dim 18 Fév 2018 - 17:20

on n'y voit pas que des mots mais des nuages aussi une infinité de nuages qui se courbent sous le ciel qu'on croit plat alors que non il est incurvé comme une conque au dessus de nos têtes pas ou échappent des mots qui s'en vont s'enfiler sur des lignes qui s'en vont elles mêmes se coucher dans des livres qui sont commodes à porter à portée de main qui ne se lassent pas de les caresser ce cuir doux qui rappelle le frottement d'un nuage tout la haut dans un territoire où les yeux n'ont pas accès bien que l'on veille le voir alors on y envoie des oiseaux confectionnés tout en acier qui fendent l'air et les kilomètres au point de toucher les étoiles ou mieux les galaxies qui s’entrechoquent sans qu'on s'en rende compte comme Andromède.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2415
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Pola le Dim 18 Fév 2018 - 17:54

Tu vas la fermer oui ??

Une gifle vient alors fracasser sa dernière parole et mettre fin à toute tentativee d'explication. Gibelon a 7 ans, sa mère 40 ans. Il le sait, il n'a pas le droit de s'expliquer, sa mère le lui interdit. Il s'est promis qu'un jour, il démontrerait à sa mère que la parole peut être libératrice mais aujourd'hui il enfouit cette claque tout au fond et baisse la tête devant celle qui le condamne.

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5521
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Dim 18 Fév 2018 - 18:23

C'est marrant comme un univers peut se dégager d'un texte. Izo, avec le ciel au sens large et les mots. Et puis, Pola qui invite à la réflexion avec ce texte plein de sens.

Cette fois-ci, je tente un dialogue.

— Qu'est ce que tu fais ici ?
— Rien, j'ai prélevé le courrier
— Laisse-moi, je veux rester seule pour réfléchir
— Seule, seule, tu n'as que ce mot à la bouche
— Mais la solitude est la chair de ma chair, c'est mon inspiration, c'est ma source qui me ressource
— Ce n'est pas ce que je vois. Je te vois juste mélancolique à chercher au fond de toi, t'introspecter, je ne vois pas de détente ici
— Certes, alors aide-mon introspection, et tu seras alors compagnon de ma solitude
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par izo le Dim 18 Fév 2018 - 18:28

bonjour ma solitude comment vas tu ?
Moyen de déprime, je chute chute
chute tu bien au moins ?
Ben ma foi non, j'suis tout de travers
mince ça le fait pas une solitude traversière
ben non c'est gênant faut être doigt dans sa botte
pour botter au derrière de l'égo ?
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2415
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Pola le Dim 18 Fév 2018 - 18:34

- Tu crois que ça fait mal la première fois ?
- Oui... j'ai douillé grave, Moi.
- Que dois je faire pour ne pas souiller ?
- Euh... prends un antalgique avant de passer à la casserole. Enfin, c'est ce que je ferais si c'était à refaire.



Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5521
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Dim 18 Fév 2018 - 18:35

Et l'égo botta en touche,
touche, touche à tout, répondit l'intelligence,
la timidité n'eut rien à rétorquer,
elle laissa l'empathie en finir avec sa solitude,
et c'est là, que la parole ponctua tout ça : "laisse-moi, mais ne pars pas trop loin, j'ai besoin de présence"
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par izo le Dim 18 Fév 2018 - 18:39

- a refaire comme à l'identique les dents en tic tout ça ?
- Bah non en toc c'est bon ça croque et ça mord
- comme un hameçon ?
- oui tout comme en caleçon aussi quand même
- avec l’Alençon et la patarasse
- en rase mothe donc
- non en raz motte
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2415
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Pola le Dim 18 Fév 2018 - 18:40

Imagine un instant qu'on ne soit que tous les deux.

Seuls, au milieu de rien.

Tu crois qu'on pourrais... ?

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5521
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Dim 18 Fév 2018 - 18:42

Oui, on pourrait. Et même qu'on pourrait être seuls sur une étoile, comme ça. Rien d'autre que nous et l'infini. L'immensité ferait danser notre être, et nos idées, les étoiles seraient nos amis. On serait seuls au monde, mais ensemble.
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Bimbang le Dim 18 Fév 2018 - 21:24

Ensemble et pourtant si étrangers. On s'observe, on s'évalue, on s'ébauche, sans pouvoir se toucher vraiment au final. On se touche sans que l'autre sente nos doigts, ni même doucement, ni même violemment, car tout est dans la tête de celui qui sent. Étrangeté que l'intention qui échappe à la compréhension. Imperceptible, juste devinable. Intuition dans l'air, impalpabilité des pensées qui s'effacent sur un souffle, une note, un air (de musique) une vibration, un son, une onde, un refrain, une rime, un vers.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3765
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par holokian le Lun 19 Fév 2018 - 2:00

Un vers, une rime. Oui. Une rime, un refrain, certes ! Une chanson, un idéal. Peut-être mais on verra demain. Demain qui attend, demain qui lance ses bras tentaculaires, et nous enjoint à le rejoindre. Demain, qui devient un aujourd'hui !
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 523
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Invité le Mar 27 Fév 2018 - 18:26

Un happy end. Happy meal. Happy hour. Tout est happy, décidément. A piles, même, éclairage artificiel, lumière neurologique, soleil de nuit. La musique jaillit alors qu'il prend le volant, la vitre baissée, l'air doux de son visage. La route tourne, vire, il va passer sous un pont. La musique ponctue la route, comme les traits blancs au milieu des voies. Le chien fantôme sait ce qu'il fait... Grandes découvertes urbaines, de Troie à Detroit. Les feux clignotent sur sa route, ses yeux clignotent. Only : voie de droite ou voie de gauche ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Falling Feal le Mar 27 Fév 2018 - 19:18

Le chien la regardait. De ses yeux ternes, béants et humides. L'horloge, sur le mur, semblait donner le tempo de cette rencontre éternelle, interminable, lasse. Ella ne savait quoi dire, que faire. Fallait-elle qu'elle ferme la porte, laissant là l'animal à son triste sort d'abattu, de perdu, de dépressif ? Ou devait elle au contraire le laisser rentrer, le laisser envahir sa vie, son espace, son intimité par "altruisme" ? Altruisme... quel mot dégoûtant. On avait déjà bien assez à faire de sa propre merde pour aller chercher celle d'un autre. Un autre qui pue d'ailleurs, parce qu'il vient de pleuvoir. Il pue... D'un pas sur le côté, elle le laissa entrer chez elle.


Dernière édition par Falling Feal le Mar 27 Fév 2018 - 19:19, édité 1 fois (Raison : J'a fait une fôte de frappe)
avatar
Falling Feal
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 31/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Falling Feal le Mar 27 Fév 2018 - 19:25

La harpe brillait au fond du placard. Joyce n'avait jamais vu pareil instrument, si beau, si pur, si simple. De sa main vide, l'autre tenant le drap qui, il y a quelque instants cachait la beauté du monde, l'enfant effleura des doigts les cordes du monstre. Un son lentement, timidement s'échappa de la gueule d'ange de l'appareil. Un son de fée, d'ange justement. Cristallin, serein, défini, fini.
Quand vient son tour de jouer, de poser ses mains sur son instrument, entourée de ses camarades d'orchestre, Joyce y repense. A ce doux été de ses huit ans, où pour la première fois, elle avait compris ce qu'étais le paradis.
avatar
Falling Feal
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 31/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture automatique et improvisée

Message par Dô le Dim 25 Mar 2018 - 14:26

- ça fait longtemps, que deviens-tu?
- je tue le temps.
- mais...le temps ne se tue pas.
- ah crois-tu?
- ah ça oui le temps ça croit, enfin paraît-il, je ne le connais pas personnellement
- il me semblait bien
- le temps?
- ah ça...je ne sais pas, je pense que le temps se ressemble à lui-même...
avatar
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 38
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Vers Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum