La vie, une éternelle enseignante

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 5 Nov 2019 - 22:31

C’est un petit « ça va » ça zarbibise.

My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mer 6 Nov 2019 - 6:53

My_illusion a écrit:C’est un petit « ça va » ça zarbibise.

Y fonctionne pas bien ton ca va-o-mètre Very Happy
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7466
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 6 Nov 2019 - 9:15

J’aime bien me tromper dans ce cas Razz

J’apprends j’apprends même dans un contexte sous pression. Difficile de parvenir à poser et tenir des limites. Tout ce qui m’entoure m’impacte. Je m’exprime peu aux autres car ils prennent déjà toute la place dans la relation. Mais c’est à moi de dire « hey, j’existe i too ». C’est ma faute ça jle sais. Apres, c’est juste parce qu’il y a pas mal de gens en ce moment qui traversent des épreuves donc je ne leur en veux pas. Y’a des choses que j’arrive pas à exprimer c’est étrange. Alors ça s’accumule inside, je crois que c’est parce qu’en parler n’y changerait rien. Je devrais moins donner d’attention aux autres qui vont mal car je sais d’avance qu’ils ne seraient pas là autant pour moi. Puis je dois les laisser se résilier avec leurs capacités. Pour éviter la fragilisation et la dépendance vis-à-vis de moi. Car ensuite ce que je ressentirai c’est d’être un outil. Souci récurrent, je devrais laisser à César ce qui lui appartient. C’est ainsi que mon hypersensibilité et mon empathie s’expriment. Ça n’empêche pas d’être dur, sévère et juge. Lorsque je reconnais et comprends les sentiments et émotions d’autrui, et que c’est du domaine du registre dit « négatif » (tristesse, souffrances, pensées noires), j’ai systématiquement ce besoin de trouver une solution. Et ça passe aussi par la bousculade... plus la personne est enlisée plus je vais la pousser pour qu’elle réagisse. On me déteste souvent d’être ainsi puis plus tard on me remercie donc bon... c’est que ce n’est pas si mauvais. Par le virtuel, ça fonctionne trop peu donc je dois apprendre à moins voire plus du tout le faire. Ça me fait des vacances en plus lol. 

La psy semble se préoccuper d’une chose qui est pour moi anodine : la dureté envers moi-même. Il arrive que je manifeste cette dureté physique, lorsque je lui dis qqchose de pas correct, je me donne une tape au visage ou ailleurs et je dis une mini insulte à mon encontre. Pour moi, c’est juste pour me remettre dans le droit chemin. Ce n’est pas de la violence à proprement parlé. C’est « soft ». Faut dire qu’il y a eu une séance où j’étais particulièrement sur les nerfs. Du coup, ça se manifestait par des tremblements, tachycardie, polypnée, gesticulations et du coup j’ai été un peu plus violente qu’en état contrôle. Je l’ai rassurée de suite en lui disant que je ne frappais jamais les autres humains, même s’il y a eu des scènes qui étaient de la légitime défense, je préfère ramener la violence sur moi car ainsi personne ne peut me le reprocher. Du coup, elle creuse à ce niveau, me demandant la fréquence, l’intensité. J’ai dit quelques trucs mais pas encore le gros morceau car je ne sais pas si elle peut tout entendre. Je lui ai expliqué que la violence qu’on peut voir de l’extérieur est en fait une manière pour moi de calmer ma surcharge émotionnelle. Le seul moyen efficace que j’ai trouvé pour court-circuiter un émotionnel que je ne peux pas tjrs maîtriser par la force du mental. La douleur physique permet de réorienter vers le physique. C’est uniquement pour ça que j’en viens parfois à du choquant, ce n’est pas pour me punir. Enfin oui, je veux me remettre à un état plus maîtrisé mais ça n’a pas la signification de « je veux te détruire » ou « j’appelle à l’aide ». C’est assez rare en plus. Je ne prends pas de traitements médicamenteux, je ne me drogue pas et je ne bois pas, faut bien que je me maîtrise d’une façon ou l’autre. Lol. Trop de gens sont alcooliques car c’est facile de tomber là dedans. Et ça c’est hors de question pour moi. Je veux rester lucide. Et ne pas faire du mal aux autres. Raisonnement assez simple. 

Demain, elle me donnera enfin son compte rendu de deux tests passés : le Rorschach et le TAT. J’ai préféré le second. Et si sur le moment, je n’ai pas su comprendre ce qu’on pouvait en extraire, en y réfléchissant je parviens à tirer les analyses qu’elle va probablement me dire demain. J’aime bien anticiper. J’espère qu’elle aura réussi à en tirer suffisamment et pas que des banalités et évidences. Une analyse plus poussée et ce qui serait génial c’est qu’elle me dise des choses que je ne savais pas ! En somme d’apprendre qqchose. 

Elle veut maintenir une séance par semaine. J’accroche toujours pas mais je me laisse du temps. Sinon je passerai à du plus adéquat : thérapie corporelle. Je n’aime pas ça mais justement c’est qu’il faut travailler à ce niveau. 

Le reste.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 6 Nov 2019 - 10:57

Purée, je viens d’apprendre la mort d’un hypnotherapeute que j’ai vu en 2006... quelques mois de thérapie à laquelle je n’étais pas sensible, je n’avais pas confiance en lui. Il aidait des gens, entre autres, à arrêter de fumer et lui était un fumeur invétéré. J’ose lui faire la remarque. Et il me répond « pour moi, fumer n’est pas un problème » et avec mon irrévérence habituelle je lui réponds « pourtant ça devrait être un problème! » j’ai mis fin à cette «thérapie », nous avons eu quelques contacts par la suite. Car il a craint avoir fait une erreur thérapeutique. Il n’a juste pas pu m’aider. Il est mort en 2016, sous traitement mais je ne trouve pas la cause, à l’âge de 68 ans. Et s’il m’avait écoutée à l’époque... il fumait vraiment beaucoup trop, se grillant une cig entre deux patients, son bureau empestait, même s’il ouvrait la fenêtre, c’était très dérangeant. Nous avons eu des échanges assez rudes et il me prenait pour une gamine. J’avais 20 ans et il m’a sous-estimée. Je ressentais tout de sa propre vie, je ressens ça à chaque fois. Le corps exprime tant de choses. Il était connu, bcp de gens lui ont rendu hommage, son Facebook a été mis en page d’hommage et quand je lis ses publis, je le reconnais bien, c’était pas un mauvais type, du tout, il aimait bien rentrer dans les cordes, il avait raison d’être ainsi. Un homme solitaire à la voix grave et douce. Il touchait uniquement les mains pour accompagner l’hypnose. Sans geste déplacé. Apprendre sa mort m’a un peu choquée même si je n’en suis pas étonnée. Il a brûlé sa chandelle par les deux bouts comme on dit. 
La vie est fragile, on ne se le rappelle pas assez souvent. 

J’ai lu son premier livre sur l’hypnose. J’étais investie mais il n’a pas compris dans quoi j’étais, je ne lui en veux pas, mes mécanismes de défense étaient encore plus puissants avant. 

Il portait tout de même de bonnes valeurs et ça c’est important. Il dénonce l’économique, la planète qui va mal, la souffrance humaine. Donc respect tout de même. 

Hier j’ai ouvert un magazine que j’avais récupéré de ma sœur, ça fait plus de 3 ans que je l’ai, sur l’Afrique, qui date de 2006. Et je lis un article qui dit « nous connaissons la litanie : la planète va mal » 
2006 est une année visiblement importante, oui. Il s’en est passé des choses à cette époque. 

Je vis un peu trop dans le passé c’est exact. J’y tire des enseignements car on comprend pas tout du premier coup.


Dernière édition par My_illusion le Mer 6 Nov 2019 - 13:17, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 6 Nov 2019 - 13:14

La police m’a appelée, pendant 30 minutes. Le gars avait besoin de vider son sac, j’ai mis ma casquette psy car vraiment il avait besoin de se plaindre. D’abord un ton pas très sympa et puis il s’est adouci, c’est ma petite technique. 
J’ai signalé un site près de véhicules forains pour la plupart non immatriculés rempli de déchets et des ossements que je pense être ceux d’un chien de compagnie... en premier lieu j’ai voulu nettoyer le site moi même, même si ça me prendrait des heures. Puis un ami m’a dit d’avertir la police pour que ça puisse éventuellement éviter une récidive. Le policier me reproche limite de ne pas avoir envoyé ma plainte au bon endroit, que je devais m’adresse au service propreté de la ville. Sauf qu’il ne s’agissait pas uniquement de déchets, il y a des véhicules non immatriculés et un immatriculé qui jouxtent ce petit endroit boisé qui a été pollué sauvagement. C’est leur boulot de dispatcher. Il s’est plaint que les gens les dérangent pour tout et rien tout en me disant que j’avais bien fait. Il m’a raconté plein de choses qui se passent dans cette ville et je ne suis pas sure qu’il en avait le droit. Il dit qu’ils sont submergés, j’entends bien ça, je ne suis pas du genre à faire chier pour des broutilles. Je nettoie très souvent des déchets que je trouve là où je vais, je vais pas m’amuser à envoyer des tas de plaintes pour ça, je sais qu’il y aura tjrs des connards sans respect et que pour avoir un poids contre eux il faut les surprendre sur le fait. Le déchet est là, pas d’identifiant et bien je ramasse. Je lui ai dit que j’ai averti car je suppose que ce site-déchets n’est pas connu vu qu’il ne se voit pas de la route. Je lui ai dit que j’irai revoir dans trois mois et que si la ville n’a pas nettoyé je le ferai moi-même. Il me répond « ce n’est pas à vous de le faire » ok mais si les services sont débordés, je le fais pour la Nature. Personne ne le fera donc je le fais, c’est comme ça qu’on devrait tous réagir. Je n’ai jamais eu bcp d’espoir que la justice puisse ou veule faire son travail car bcp de contingences qui bloquent une procédure simple. La paperasse est étouffante. Il me dit qu’ils doivent laisser tomber certains dossiers. Je m’en doute bien. Je fais en sorte de n’avoir de problème avec personne. Je suis prudente et me méfie de tous les marchandeurs qui viennent, c’est abusé ce business. Ça n’arrive que très très rarement quand j’habitais au bois, dans cette ville c’est régulier. Je reçois aussi des pubs de vente flash à prix cassés de matelas sur un parking. Ça semble alléchant mais t’as même pas de vrai nom, d’origine, de gage de qualité. J’ai compris avec un peu de temps que c’était une arnaque, j’ai déposé la pub dans la boîte de la police, avec un petit mot explicatif. Ils en ont fait ou pas qqchose, j’ai fait mon devoir d’alerter. 

Y’a du taf... bcp de gens se font avoir, surtout les personnes âgées, les enfants doivent mettre en garde leur ainés. Je le faisais avec génitrice même quand j’étais jeune car je suis pas mal douée pour être limier, c’est un de mes dons hérités du haut potentiel je pense. Je dénonce des tas de hoax sur Facebook rien qu’en analysant rapidement, je suis effarée de la naïveté, mais si ça persiste c’est parce que ça fonctionne. Mon rôle est d’alerter, ce devrait être le rôle de tous. Pas de dire « c’est pas mon problème ». Ainsi, les gens ont parfois le réflexe de me demander « tu penses quoi de ceci? » si je peux éviter des emmerdes, je le fais c’est normal. Ça me nourrit aussi d’un petit sentiment d’utilité. 

Donc voila que je fais même la psy avec la police. C’est drôle non?
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mer 6 Nov 2019 - 18:17

Oui, c'est drôle mais ce qui l'est encore plus c'est que tu me fais penser à une femme - orchestre Very Happy
Où trouves-tu le temps de faire tout ça ??
Je dois être bien lente par rapport à toi.
C'est à peine si parfois j'ai le temps de poster sur ZC!
Faut dire que ce mois de Novembre est chargé niveau boulot mais de manière générale, je rentre sur les genoux très souvent et j'ai de la peine à trouver le temps de cuisiner ensuite je me larve dans le canapé!
Ouaip, tu dois avoir un sacré don ! Razz
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7466
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 6 Nov 2019 - 18:41

Oh tu sais je n’ai pas grand mérite, j’ai le luxe de pouvoir faire deux jours de télétravail donc je m’épargne deux fois les trajets, j’ai fait cinq mois en 4/5 eme. Fini mnt car charge de travail et congés que je sais plus placer lol. Je ne me tue pas aux tâches ménagères, j’essaie de me simplifier au Max la lourdeur des répétitions. Puis j’ai une forme d’hyperactivité physique et mentale. Des fois, ça fonctionne à fond, des fois ça rame. Mais j’angoisse si je fais rien du tout. Je dois pas être entourée non plus mais je dois agir. Ma voiture est en panne, un problème de démarreur ou contacteur. Et le garage n’a pas le temps de regarder mais je leur ai dit que j’étais de garde ce we, que j’en avais besoin, y’a le train mais la nuit c’est pas possible. Donc je les tanne un peu à me dire au moins quel est le problème. J’ai appris du coup tout ce qu’il y avait sous le volant, pour atteindre la pièce qu’on appelle contacteur qui se trouve derrière le barillet qu’on appelle Neimann. Une heure de main d’œuvre pour un garagiste aguerri pour démonter et remonter le tout. 25 euros la pièce. Si c’est bien ce fichu contacteur. Toute une histoire et j’ai eu une chance de cocue de passer le contrôle technique avec ce problème (la voiture a ronronné les trois fois qu’il a fallu la redémarrer entre les étapes de vérification. Et elle a eu son carton vert! Je devais y aller car je pouvais plus supprimer le rendez-vous sans frais. Le garage avait déjà vérifié la batterie qui est nickel. Elle a 10 ans et je venais de faire changer le kit de distribution (courroie, pompe à eau) + entretien. La belle facture. La semaine j’en ai pas besoin mais Jsuis stressée pour ce we. Deux amis m’ont dit vouloir me prêter leur voiture mais g refusé, je ne veux pas prendre le risque qu’il arrive qqchose à leur voiture. 

Je pensais depuis qqe mois à acheter une new voiture mais je me suis dis : elle n’a aucun souci majeur, autant l’user car elle ne vaut plus grand chose. J’aime bien user les choses jusqu’au bout. Car elle pollue peu même si elle a 10 ans. Et je suis sous les 4,5L/100km. C’est pas une poubelle polluante quoi. Même pas atteint ses 130 000 km. Je roule peu depuis ces dernières années. 

Je suis pas malade et c’est très étonnant. Les virus me fichent la paix donc j’suis en pile électrique. Tu crois que c’est la soupe au potiron de mon jardin? Looool plein de bonnes vitamines ahah. 

Tu veux que je te passe un peu de ma charge? Laughing

Bonne soirée biquette I love you
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mer 6 Nov 2019 - 18:46

Tu connais ma stratégie pour les bagnoles et ça fait que je n'ai jamais de soucis Very Happy
Les aliments de qualité sont les meilleurs médicaments Very Happy
Ouaip, file moi un bon coup d'ampérage LOL
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7466
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 6 Nov 2019 - 18:59

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 D1d02110Pété de rire

Oui tu as trouvé l’astuce, tu dois même pas te taper le CT (nan c’est pas coupe transversale mais contrôle technique). Mais ça ça prend pas bcp de temps, l’année passée j’ai eu carton rouge car phares pas équilibrés. Le garage était censé l’avoir fait, ils m’ont inventé qu’avec une bosse ça pouvait se dérégler. Ouais ouais bah alors entre le garage et le contrôle technique ça pourrait le faire systématiquement. Bull shit. Ils les les ont équilibrés gratuitement, moindre des choses. 

Mon système nerveux est très sollicité, des fois je me dis que ça va péter mais ça tient qd même, l’endurance maybe. Parfois ça me donne très mal à la tête, au dos, au bidou mais bon on peut pas être infaillible. J’ai aussi régulièrement des pointes au thorax, y paraît que ce sont des crises d’angoisse, quand ça arrive avant le dodo, ça prend du temps à partir. J’suis comme ça, une boule de nerfs avec des moments à plat aussi. Et ce n’est pas de la maniaco-dep ou bipolarité. Je ne sais pas ce que c’est, lol. Je me sens facilement emprisonnée, comme un chat enfermé dans une cage, grand besoin de liberté.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mer 6 Nov 2019 - 20:22

Aaaahh bin non, t'aurais pu choisir des piles rechargeables LOL

J'ai une sainte horreur du CT mais je pense surtout aux pannes qui peuvent survenir avec une voiture qui prend de l'âge.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7466
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 7 Nov 2019 - 13:44

Bé ça alors, celle-là je m’y attendais pas ! 
Le test TAT révèle en premier lieu que ... je suis une séductrice qui s’ignore !!! My god! Et elle dit que c’est rassurant ! 

Whattttt moi une séductrice??? 

Je lui dis « c’est pas juste parce que les hommes sont trop à me regarder et vouloir se rapprocher de moi et que ça m’agace du coup je décris des scènes de séduction ? » elle me répond « si les hommes sont attirés par vous, c’est que vous dégagez qqchose ». Je suis souriante, rigolote et pas méchante c’est tout en fait... j’aime pas faire de la peine aux gens (si si c’est vrai, lol). 

Je suis sur le cul. 

J’essaie de me justifier et lui « c’est à cause de mes cheveux!! » 

Mdrrrr. 

Bon bé je suis surprise donc ça titille ma curiosité, well done!
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 7 Nov 2019 - 14:04

Elle dit que ça ne révèle pas de colère envers la mère, un peu envers le père. Ah bon??? Non ça c’est vrai je crois. C’est plus de la tristesse que je ressens de me dire « comment on peut devenir de tels monstres? » et à vrai dire j’en veux moins au paternel car il a plutôt fui, il ne m’a pas maltraitée quotidiennement. Mais en fait je crois que j’ai juste davantage de « respect » pour le lien filial maternel que paternel. Mais rien à voir avec ce que j’ai reçu. 

Il y a surtout de la souffrance et de la tristesse, et de la dépression que je masque très bien dit-elle. Elle dit que je tiens tout sous contrôle. Et bonne nouvelle, même en ayant tout expliqué elle a dit que je n’étais pas suicidaire ! Bravo, je pense donc l’avoir sous-estimée. Elle a tout de même qqchose dans le bide. Elle ne part pas dans les clichés. Mais je manipule toujours un peu trop ce que je dis, je n’exprime pas bcp d’émotions. Et elle me répète encore ce que je veux pas trop entendre « vous êtes quelqu’un d’attachant! Pourquoi les gens veulent être en votre compagnie à votre avis? Vous dégagez du plaisant, de la bonté, du drôle, du dynamique ». 

Ça leur arrache pas trop les tripes de dire des compliments aux gens? A force, ça doit être fatigant non? C’est une technique pour fidéliser? 

Je crois jamais ce qu’on me dit. jchui dure de la feuille !!!

Du coup, j’lui dis « donc je fonctionne normalement et n’ai aucun problème? » et elle a bien répondu, elle retient bien, donc ok je vais commencer à m’adoucir et j’espère parvenir à ouvrir mon profond moi.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 7 Nov 2019 - 20:25

Un amie psy de 25 ans mon aînée qui me connaît très bien m’a répondu « c’est quoi ce bilan à la con! » loooooool pfffffff ouais mais bon sais plus qui croire. 

On verra la suite. 

Ma voiture est réparée : c’était un capteur au moteur : de l’arbre à cames. Je ne sais pas encore ce que c’est. Mais ça semble enfin rentré dans l’ordre. Je les ai trop vus les garagistes ces deux semaines. Joyeux 10 ans pour ma tuture, elle a été gâtée !! C’est une des voitures les moins électroniques que j’avais trouvé, je voulais pas de vitres électriques car ça merde. Tout ce qui est électronique c de la merde. Donc clairement, je ne veux aucune option sur la prochaine. Y’a tjrs de l’électronique évidemment, le minimum c’est mieux.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par siamois93 le Jeu 7 Nov 2019 - 20:37

Smile
J'ai bien aimé ton test, du coup j'ai été voir ce que c'est car je ne connaissais pas.

Pour les voitures, sans électronique, je vois passer de temps en temps dans les rues quelques 2CV en assez bon état, ce sont peut-être des modèles de collection vu l'époque. Aucune idée du prix.
Vu ton côté écolo, normalement l'électronique dans le moteur permet une moindre consommation. A toi de voir plus en détail si ça t'intéresse.
siamois93
siamois93

Messages : 6319
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 8 Nov 2019 - 7:08

Je dois prospecter les voitures yes. J’aimerais bien trouver une qu’on puisse recharger à l’électricité car je surproduis avec les panneaux photovoltaïques. Une hybride rechargeable directement de chez soi. Avec le minimum d’électronique et qui pollue peu. Taille petite familiale car je trimballe souvent pas mal de choses. Le coffre surtout qui m’intéresse, avec haillon et sièges rabattables.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 8 Nov 2019 - 7:56

Quand je dis que je ne veux pas d’électronique, il s’agit de toutes les options débiles comme caméra de recul, essuies glace qui se mettent en route tout seuls, dual band pour la température, start stop, Cruise control, coffre qui s’ouvre avec un bouton électronique, phares qui s’allument tout seul, gps intégré, freinage automatique et Dieu sait quoi d’autres. J’aimerais bien les vitres à manivelles de ma première auto mais ça c devenu très rare. J’ai du changer le moteur des vitres électriques et ça recommence à déconner, ça saoule, je veux des manivelles qui pètent pas les couilles, hum. Le marché est ce qu’il est, les gens sont cons d’être demandeurs de toutes ces assistances électroniques, ils n’anticipent pas! Je hais la domotique.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Sam 9 Nov 2019 - 14:22

Il La vie, une éternelle enseignante - Page 19 251eae10Seconde fournée, les oiseaux granivores apprécient! C’est très simple à faire. Récupérer noix de coco de glace, fait un trou à la perceuse (mèche 4 pour bois), passer une corde, faire un noeud bien serré. Fondre du beurre à feu doux, ajouter des graines et verser. Attendre quelques heures que ça durcisse. Et c ready. 

Jvais en donner un à la psy pour semer une petite graine dans son univers, j’aime le principe relais. Offrir à d’autres dans l’espoir qui transmettent à leur tour. Ça donne un peu de sens à mon existence. Elle a dit qu’elle avait garder les graines des tomates cerise que je lui avais apporté. C’est un geste très simple et qui ne me coûte rien, c’est mon seul moteur. Je ne cherche pas à lui plaire... juste à transmettre. Je donne mes impulsions, les autres en font ce qu’ils veulent. Petite ou plus jeune j’aurais aimé que quelqu’un m’initie mais j’ai dû grandir seule, j’ai mis trop d’années à survire puis mnt je découvre enfin un monde qui me fascine. 

Je me forme aussi à la mycologie. J’ai eu des cours donc je connais le cycle d’un champignon par exemple mais je ne me suis lancée qu’il n’y a que deux ans à identifier les champignons. Et c’est un univers insatiable. J’apprends des tonnes, ça me nourrit c’est génial. Chaque année, j’ajoute de nouvelles identifications dans ma banque de données. Et c’est un kiff. Mon frère voudrait que j’utilise ce qui me passionne pour tenter d’en vivre. Je lui ai dit que je vais tester de relever un nouveau challenge et que je le tiens au courant.

JJ’ai trouvé ce qui fait sens à ma vie et je pense que je vais me diriger vers ça à temps plein à terme quand je sentirai que j’aurai suffisamment de compétences et de moyens. 

Tadaaaaam.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Hirondelle78 le Sam 9 Nov 2019 - 15:26

Tu m'autorises à te répondre sur ton fil plutôt que sur celui qui parle de la victimisation ?
Je n'ai pas de fil perso car me parler à moi même boaf.. j'ai besoin d'interactions pour comprendre comment je réagis, ce qui me fait réagir, me voir réagir me permet de me corriger (ou pas ^^).
.

Ceci explique que la culpabilité de la victime et les mécanismes de la manipulation perverse sont des sujets très brûlants pour moi et que je travaille dessus depuis plus de 2 ans afin de m'en libérer et que ce forum m'a aidé et tant qu'il m'aidera, j'y resterai.
Alors, oui, il y a encore du taff^^ et ce que j'écris je ne l'applique pas encore mais écrire ici m'aide davantage que de "verbaliser" (même si je l'ai fait aussi et continue mais beaucoup moins).
voir aussi les autres avancer (ou pas) m'aide car j'identifie mes blocages.
Voir les réactions à mes réactions aussi.
Bref, je pense comme toi qu'il faut prendre ici ce qui nous aide, mais que se protéger de ce qui nous blesse ne nous aide pas à les dépasser. Il faut s'y confronter, sinon, on va tous finir comme des ermites et perso, moi, tes toilettes sèches et ta cabane au fond des bois.. euh, bah ça me fait pas rêver !  Laughing

Hirondelle78

Messages : 3735
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Sam 9 Nov 2019 - 20:24

Merci pour tes confidences Hiron’. 

Un sujet perso permet de lâcher son trop plein, permet de savoir qui se cache derrière un pseudo, sauf quand tout est noyé par des échanges de copinages. 

Il doit y avoir des sujets déjà ouverts sur les PN. J’ai lu sur le sujet, j’ai identifié mon frère 2 comme en faisant partie puis je me suis remise également en question pour comprendre que j’ai ma part de responsabilité. Quand j’ai cessé de marcher dans son jeu, il a perdu toute emprise et la relation toxique s’est petit à petit envolée parce que pour déterminer un PN, il faut lui laisser des prises.
Pas pour rien que ces liens toxiques se passent tjrs quand il y a de l’affect en jeu. Il était le seul à avoir pris soin de sa petite sœur, prenant un peu un rôle paternel. Ce lien où tantôt il me plaçait très haut dans son estime et l’instant d’après il m’assenait des coups psychologiques. Son besoin de me contrôler et de me réduire à « la petite dernière qui n’a pas son mot à dire ». Il pouvait être d’une belle cruauté. Ça prend du temps pour s’en rendre compte et trouver comment y mettre un terme. 

Chapeau si tu y es parvenue en 15 jours à t’en défaire !! Ce trauma est derrière toi mais il marque à vie. Est ce que tu parviens à voir ce qui a fait que tu as « alimenté/provoqué » ce comportement de sa part? Je n’attaque pas. 
C’est difficile à admettre, je ne sais pas où tu en es, ça ne fait que près de 3 ans, c’est donc encore plutôt récent... 

Je trouverai bien un système de toilette qui pue pas trop Laughing
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Sam 9 Nov 2019 - 20:59

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 E5bc2710Je me lance : ma première confiture ! Avec les fraises du jardin que j’avais congelées car trop en un coup. Ça commence à bouillir et ça sent bon miam. J’espère que ça va être réussi!!!
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Heldé le Sam 9 Nov 2019 - 21:01

Une noisette de beurre aidera à réduire l'écume! Wink
Heldé
Heldé

Messages : 554
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Sam 9 Nov 2019 - 21:32

Paraît que c bon l’écume et qu’il faut laisser ? C’est de la pectine. J’ai utilisé du sucre gélifiant. Fallait le savoir l’astuce où on fait couler un peu sur une assiette et ça doit couler très lent. Quand g fait c resté bien figé en gel. J’espère que ce n’est pas trop cuit du coup. C la première fois que je fais ça et j’ai jamais vu qqn en faire. C’est surprenant que ce soit liquide quand c chaud et une fois refroidi ça fait du gel. A voir à la dégustation huhu.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Heldé le Sam 9 Nov 2019 - 22:04

L'écume est certes chargée en pectine mais aussi en impuretés et en eau ; voilà pourquoi il est préférable de s'en débarasser quand il est question de faire une conserve car des soucis de moisissure peuvent survenir. L'écume peut se recycler en patisserie par exemple.

La confiture de fraise est la plus difficile à faire pour qui veut une texture figée sans surcuisson et ça nécessite un équipement (réfractomètre, PHmètre) dont on dispose que très rarement dans nos tiroirs de cuisine.

Beau défi pour une première. Bonne dégustation! Smile
Heldé
Heldé

Messages : 554
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 10 Nov 2019 - 8:50

Comment sait-on que c’est surcuit? Au goût ?
Je n’aime pas trop la confiture, c pour donner.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Hirondelle78 le Dim 10 Nov 2019 - 10:46

My_illusion a écrit:Est ce que tu parviens à voir ce qui a fait que tu as « alimenté/provoqué » ce comportement de sa part? Je n’attaque pas. 
C’est difficile à admettre, je ne sais pas où tu en es, ça ne fait que près de 3 ans, c’est donc encore plutôt récent... 

Ah mais non seulement tu ne m'attaques pas mais je vois bien pourquoi tu me dis ça.
J'ai lu les sujets sur le PN, pour moi, c'est du nawak.. quand je dis que j'ai subi un prétendu PN et vécu avec tous les symptômes d'une victime, c'est bien parce qu'il m'a fallu du temps et du travail pour admettre que je n'étais déjà pas victime, pas plus que coupable et que s'il était PN, alors moi aussi, je l'étais.
c'est moi qui l'ai rendu fou autant qu'il m'a rendu folle, moi qui l'ai blessé autant qu'il m'a blessée, moi qui l'ai manipulé autant qu'il m'a manipulée, moi qu'il a détruite autant lui que j'ai détruit. Action / réaction.
Si on veut avancer, il faut entamer une démarche psy avec le doute en soi, être capable d'admettre qu'on est un psychopathe, un PN ou un serial killer lol ! sinon, ça ne sert à rien d'aller voir un psy pour l'entendre nous dire ce qu'on sait déjà.

ça parait évident de dire que le déni est un poison et pourtant...

Tant que tu as des certitudes, sur toi, sur les autres, tu es dans le jugement, le déni, le bien, le mal, tout ce manichéisme qui t'enferme dans la culpabilité, dans la posture de victime, faut les oublier et leur faire la peau quand tu entames une démarche de reconstruction. Faut aller à la rencontre de soi sans jugement et sans peur si tu veux découvrir qui tu es.

Bon courage Wink

Hirondelle78

Messages : 3735
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 10 Nov 2019 - 11:03

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 25872110
Ça n’est pas mauvais, Ça a un goût fort et je trouve que que c trop sucré —> ne pas respecter les indications en sucre. 

Merci Hiron’ de ne pas prendre la mouche et d’être sincère Smile
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 10 Nov 2019 - 20:20

Si moi je suis une séductrice qui s’ignore et bien la plupart des femmes sont des allumeuses-putes. 

LooooooooooooooooooooL
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Heldé le Dim 10 Nov 2019 - 20:42

La texture (figeage trop excessif), le goût (sucre trop concentré) et dans une moindre mesure la couleur sont de bons indicateurs d'une éventuelle surcuisson.

Sauf que ces indicateurs ne te servent seulement qu'à posteriori, jamais pendant que tu es devant ta confiture en ébulllition ; c'est là où le matos pré-cité trouve son utilité pour maîtriser ladite cuisson. La technique de l'assiette n'est que très approximative.





Heldé
Heldé

Messages : 554
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 10 Nov 2019 - 21:59

Vi je crois que j’ai donc surcuit, légèrement. Ça reste mangeable, ouf. J’ai un pH mètre que j’utilise pour le sol. Quel pH ça doit avoir, si on ajoute du jus de citron ça va le faire varier d’ailleurs. 

Un tiers de sucre gélifiant doit suffire, 50% comme écrit sur le paquet, c’est trop. Surtout que ce sont des fraises bio du jardin, naturellement très sucrées. 

Fallait bien que ça passe par la main, l’année prochaine je ne me ferai plus avoir.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion Hier à 14:21

Voici ce qu'on me dit souvent : "Je préfère parler avec toi en vrai que par écrit". Ici ça vient d'une collègue qui ajoute "j'espère que la soirée était aussi bonne pour toi que pour moi". Ce à quoi je ne sais en général pas quoi répondre.

Je crois que ça explique aussi en partie pourquoi la psy que je vois en face à face analyse certaines choses et que mon amie-psy avec qui j'écris analyse d'autres choses parfois diamétralement opposées. Va falloir me rendre à l'évidence, je suis deux personnes différentes. La psychiatre-psychothérapeute à mes 20 ans me disait "c'est normal de se comporter différemment selon la personne, nous avons plusieurs facettes!". Ce n'est pas conscient. Pour moi, je suis un mélange des deux. Et dans tous les cas, je le dis systématiquement : je ne sais pas ce que je ressens vis-à-vis de moi. Il faut croire que mon corps exprime inconsciemment ce que je refuse consciemment et que c'est pour cela qu'on me dit qu'en visu, je suis attachante. De mon point de vue conscient, c'est faux, je ne suis pas attachante.
Je suppose que je manipule les gens. Tout ce que je sais, c'est que je fais en sorte de ne jamais être une charge pour qui que ce soit. Je préfère donner que de recevoir car je pense que personne ne peut m'apporter ce dont j'aurais inconsciemment besoin. Pour cela, que lorsque je me retrouve en tête à tête avec qqn, j'ai cette fâcheuse tendance à me placer en "thérapeute" ou en "clown", et jamais dans l'attente d'un retour. Pourquoi je souris autant aux autres, pourquoi je cherche à les faire rire/sourire, pourquoi je cherche à les soulager? Ma collègue me dit "parce que comme tout le monde, tu as besoin de plaire?" Mais je ne pense pas que j'ai ce besoin-là. Je rentre dans les cordes pas mal aussi (lors de liens plus intimes) donc si je voulais plaire, je fermerais ma gueule pour tout ce qui est désagréable à entendre. J'ai davantage la sensation que je fais cela pour ne pas imposer aux autres ma noirceur, ma mélancolie et mes pensées pessimistes. Comme si pour moi, c'était interdit d'imposer aux autres ses états d'âme négatifs. Car on m'en a imposé trop et trop longtemps dans ma jeunesse. Je ne veux pas reproduire ce qu'on m'a fait, c'est plutôt comme ça que je vois la chose. Je mets un masque social oui. Mais je ne dis pas de choses que je ne pense pas. Après, je me mens probablement en partie. Tsssst !

My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude Hier à 14:33

Je pencherais plutôt vers cette envie que nous avons tous, de soigner, lorsqu'on perçoit une souffrance.
C'est une réaction naturelle et innée qui a probablement pour but ultime de permettre à notre espèce de perdurer.
Et comme tu as très bon coeur et que tu ne désires pas être un poids pour quiconque.... Wink
Je ne sais pas si on se ment. Je crois que nous ne nous connaissons jamais vraiment en globalité et que nous découvrons progressivement des aspects de nous-mêmes qui ne nous étaient pas encore venus à la conscience ou que nous n'avons pas encore réussi à accepter.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7466
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Heldé Hier à 18:56

Sauf exceptions, Il faut avoir au moins un PH compris entre 3,30 et 3,50 pour bien faire.

Je fais principalement mes confitures avec la recette 1/3 - 2/3 et j'avoue largement préféré tant le goût du fruit est bien plus perceptible car non masqué par cet excès de sucre qui te beurre le palais.
Par contre,  cette recette implique une cuisson plus longue et je suppose alors que le rendu final doit être plus pauvre d'un point de vue nutritif.

Mais bon, on mange pas de confiote pour être en bonne santé ça se saurait sinon! ^^
Heldé
Heldé

Messages : 554
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion Hier à 21:18

Cet excès de sucre est en fait écœurant, faut mettre une mini couche de confiture du coup. 
Merci pour toutes ces infos Heldé, comment sais tu tout ça? 

Mon prochain challenge est de réussir une culture de champignon à la cave. Je glane les infos et je vais tester plusieurs substrats. Trouver du mycélium. Demander à un café pour récupérer leur Marc de café mais vu que je zone pas dans les cafés c un peu chaud à demander, lol. 

@ zarbi’ tu es trop aimable avec moi, tu peux me bousculer parfois aussi hehe.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1647
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 19 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude Hier à 21:48

J'vais essayer, promis Very Happy
Fais gaffe à ta fraise LOL
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7466
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum