La vie, une éternelle enseignante

Page 16 sur 20 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par siamois93 le Mer 25 Sep 2019 - 0:51

Sa vidéo ne sert évidemment pas a diagnostiquer un diabète.
C'est plutôt les processus décris ensuite qui sont intéressants.
Quand il dit que le potassium sert au stockage du sucre c'est également faux ?

siamois93

Messages : 6412
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 26 Sep 2019 - 11:58

Oui c’est faux. Le potassium n’est qu’un acteur dans des chaînes complexes.

Je ne regarderai pas cette vidéo, on voit direct quand c’est pas sérieux. 

La biochimie est une science à part entière car complexe. 

Tu as des pompes sur la membrane cellulaire, ce sont des cascades compliquées avec ou sans ATP qui vont permettre les échanges. L’insuline (et d’autres ions et cathecolamines) vont stimuler la pompe Na/K qui brûle de l’énergie (ATP) : K+ entre dans la cellule, Na+ sort de la cellule. Le sodium qui s’accumule dans le sang permet un symport de sodium et de glucose : les deux entrent passivement (pas besoin d’ATP) dans la cellule. Le potassium est ensuite évacué en dehors de la cellule par de simples canaux, passivement également. D’autres chaîne biochimiques compensent les désordres électrolytiques, jusqu’à un certain point. 

C’est l’insuline, l’adrenaline, la dopamine, la noradrénaline, le sodium et autres ions qui permettent au glucose de rentrer. Pas le potassium tout seul et pas de façon directe. 

Info extra : quand il y a diabète, c’est la polyurie qui cause l’hypokaliémie.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par siamois93 le Jeu 26 Sep 2019 - 12:15

On a vraiment un problème de langage.
siamois93
siamois93

Messages : 6412
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 26 Sep 2019 - 14:05

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:43, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 26 Sep 2019 - 18:52

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:42, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par QubiK le Ven 27 Sep 2019 - 1:57

Bonsoir My_illusion,

Je n'ai pas lu tout ton post, ça serait impossible en si peu de temps, tu es très prolixe, et même si je suis insomniaque il faut bien que j'aille me coucher, si ce n'est que je dois me réveiller à 6h30 pour mon môme.

En tout cas, dans les deux premières pages bien denses, tu décris fort bien ta famille délétère, ta mère, ton père, ton frère et ta pauvre sœur, "coupable" seulement d'être une victime moins forte que toi, ou que moi du reste, qui suis passé à travers tous les filets.
Tu peux t'imaginer donc mon état d'empathie et celui des autres ici, car comme quelqu'un te faisait noter, on ne participe pas à une discussion comme la tienne par hasard, et beaucoup de ceux qui te lisent et t'écrivent (o m'écrivent) sont probablement comme nous : des blessés ; des petites fleur zébrées qui ont poussé sur du purin sans jamais pouvoir enfoncer leurs racines dans la terre, et sans jamais toucher ces sentiments d'amour et de protection qui devraient entourer tout enfant qui nait sur cette putain de planète. Qui n'a pas ce vécu ne peux pas vraiment se rendre compte ce qui comporte ce manque de repères, du reste, nous avons nous même du mal à nous en rendre compte, à nous orienter e à trouver un équilibre acceptable, car ces repères là tu ne les reconstruis pas à l'âge adulte, tu peux seulement apprendre à compenser. Notre conscience n'est donc qu'un bricolage et notre ordre nait d'un désordre, et il est difficile dans ces conditions, sinon impossible, de ne pas se réfugier dans une posture défensive.

Ta posture est différente de la mienne, car je suis plutôt du genre "optimisme indéfectible" accompagné d'excès et dérapages de tout genre, même en mettant sérieusement en danger ma vie. Mais après à chacun sa forme de résistance et les excès qui lui sont propres. Nous avons chacun puisé sur ce que nous avions de plus fonctionnel et ça a fonctionné. Que dire de mieux. Je ne suis pas mort d'overdose ni devenu fou, et toi par des méthodes bien différentes tu en as fait autant. C'est la raison qui me porte vraiment à te féliciter et à t'adresser tous mes compliments. Bravo !
Sur un registre différent, je pourrais aussi te dire que j'admire ta capacité d'analyser et décortiquer tes sentiments, que contrairement à ceux que tu essaies de faire passer, je trouve extrêmement puissants (et surement cette dernière phrase va t'énerver, car tu n'aimes pas les compliments).

Niveau amour j'ai eu plus de chance que toi, car j'ai vraiment trouvé des gens qui m'ont aimé et qui continuent à le faire, même quand j'essaye de disparaitre des radars et de les rejeter. J'ai toujours eu ce genre "d'anges gardiens", toujours été entouré par ce genre de personnages qui veulent me sauver, et même quand j'étais ados de 15 ans et toxicomane, ils étaient là parmi les délinquants de 30 ans.
Aujourd'hui c'est pareil, sauf que depuis des lustres je ne suis plus ado ni toxicomane, et qu'il s'agit plutôt de personnes honnêtes qui ont bien réussi leur vie, même si je ne peux pas dire que j'ai raté la mienne, l'épilogue le plus logique aurait était celui de crever, donc même si j'ai la rage, au fond je ne peux pas me plaindre.
Je m'interroge beaucoup sur ce phénomène constant. Du reste j'ai un peu organisé mon existence en conséquence, et souvent je procrastine seulement pour provoquer un événement de ce genre, qu'inévitablement se produit. Deviendrais-je spirituel ? Pourquoi pas ? Avant je n'y pensais jamais sous cette optique, aujourd'hui je me pose des questions, car certains "sauvetages" de ma vie ne sont pas rationnels, même si je m'efforce depuis toujours de les ranger dans la sphère du possible.

En tout cas, je ne vais pas te raconter ma vie ni t'ennuyer avec mes délires cosmiques, mais plutôt lire la suite de ton post, demain. Dans l'espoir que tu puisses trouver un peu de bonheur, un de ces petits instants de bonheur qui te font oublier des longues nuits d'angoisses, et sans te donner aucun conseil, car chacun suit sa direction, et je ne me permettrais jamais d'indiquer celle d'autrui. J'aime trop le gens pour le faire, comme toi du reste...

Bonne nuit Dort
QubiK
QubiK

Messages : 264
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 27 Sep 2019 - 8:30

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:42, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Ven 27 Sep 2019 - 11:11

Hello My biche,
J'ai pensé à toi ce matin et je te poste un film psy et très humoristique ( avec Bill Murray ) que j'ai adoré il y a quelques années.

Si tu ne sais pas quoi faire ce week-end.... Very Happy

Zarbi docteur te fait une prescription, comme dans ce film : sur cette prescription il est écrit : te mettre en vacances de tes problèmes Razz
Parfois je le fais, c'est très bienfaisant...
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 27 Sep 2019 - 18:16

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:41, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Ven 27 Sep 2019 - 18:37

Il est surtout très amusant et assez instructif aussi.
Fais quand même gaffe que ton cerveau n'aille pas jusqu'à la liquéfaction quand même avec les télé-réalités affraid

Là tout de suite, je suis l'incarnation parfaite du légume. Mon corps lutte de toutes ses forces contre un envahisseur invisible! Saleté d'bestiole!!
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 27 Sep 2019 - 20:00

Soigne toi bien  I love you I love you


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:41, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Ven 27 Sep 2019 - 21:30

Merci my biche. Et ta jambe ?
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 27 Sep 2019 - 21:56

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:40, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Sam 28 Sep 2019 - 8:12

Rien de tel qu'une image Very Happy
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Sam 28 Sep 2019 - 8:31

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:40, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Sam 28 Sep 2019 - 9:35

Peut-être qu'en effet, le mot patient te renvoie à ton impatience....qui serait à travailler...
Une thérapie, ça prends du temps, mieux vaut le savoir car les choses, et ça tu le sais, ne vont pas se débloquer d'un coup.
Tu vas devoir être patiente avec toi-même et laisser sortir les choses comme elles viennent.
Lors de certaines séances, tu auras l'impression que rien ne bouge puis soudain, il se produit un déblocage parce qu'il y a un travail qui s'est fait en toi.

J'imagine que "prendre congé de soi" est ton interprétation de " se mettre en vacances de ses problèmes".
Zarbi - psy trouve ça intéressant..... Wink
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Sam 28 Sep 2019 - 15:33

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:40, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Sam 28 Sep 2019 - 18:31

Bin moi j'vois pas trop comment on peut prendre congé de soi-même mais ça doit être une question de vocabulaire LOL
Ici, prendre congé de quelqu'un ça équivaut à quitter la personne, à s'en aller. Or on ne peut pas se quitter soi-même, tu comprends ?

Aaaah comme je comprends, par contre, ton besoin de solitude. La plupart des humains me gonflent et c'est pas drôle.
Mon caractère ne s'arrange pas avec les années, on dirait.
J'ai justement eu une conversation à ce sujet avec mon ami cet aprèm. Mon problème c'est qu'il dit des choses qu'il ne pense pas. Il pense même tout l'inverse et moi je dois défaire ce sac de noeuds.
Stop quoi, dis les choses comme elles sont, dis la vérité, dis TA vérité!
Bon sang, c'est pas si compliqué !!
Y m'énerve lui !
Mais bon, je sais qu'il est fondamentalement gentil, trop peut-être.
Oui, des fois, c'est trop pour moi. J'me méfie quand on est trop gentil.
'tain, ça me fait penser à quelqu'un LOL
Mais lui, je crois qu'il est vraiment, vraiment gentil.
Quoi? Qui c'est qui a dit : qui se ressemble s'assemble ?
Ouaip, je crois qu'on est tous les deux de vrais gentils Razz
Allez my biche, courage!
J'espère que toutes les p'tites bébêtes se porteront bien et n'auront pas besoin de tes services.

Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 29 Sep 2019 - 3:24

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:39, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Dim 29 Sep 2019 - 8:42

Aaahh oui, je commence à compredre ce que tu veux dire mais ce n'était pas du tout l'idée de la prescription.
Là, dans le cadre du film dont je te parlais, il s'agissait plutôt de ne plus entretenir des pensées relatives à nos problèmes.

Bravo, tu as encore sauvé une vie!!!!

Oui il y a de ça je pense concernant mon ami, mais pas que.
On dirait qu'il est "accro" à me faire plaisir.
Quand il me voit, hop, ça y est, ça lui prends, il cherche un moyen de me faire plaisir.
C'est dingue hein ?
Enfin, je vais pas trop me plaindre non plus LOL
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 29 Sep 2019 - 9:36

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:39, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Dim 29 Sep 2019 - 10:00

Oui, c'est de mon ami amoureux dont je parlais.
Lui aussi il me dit qu'il est heureux rien qu'en étant à mes côtés, en passant du temps ensemble.
Il n'est pas zèbre. il dit qu'il apprend bcp de choses avec moi et qu'il aime ça.
Je crois qu'il doit être le seul au monde à ne pas être irrité par le fait que j'en sache plus que lui sur de nombreux sujets.
Il sait que je ne suis pas amoureuse et que je le considère comme un très bon ami et il ne m'ennuie pas avec ça.
On se connait depuis Avril 2017.
Je ne sais pas si ses sentiments deviennent plus intenses et je n'ai pas envie de le savoir.
Malgré tout il dit qu'il y trouve son compte dans notre relation.
Lui aussi il tient des propos concernant les sentiments comme quoi ça ne se commande pas. Je ne suis évidemment pas d'accord avec ça.
Si le coeur et le cerveau travaillent ensemble, y'a pas de raison que l'un l'emporte sur l'autre. On peut tout à fait aimer quelqu'un sans "tomber" amoureux.
Il dit des trucs comme : J'en peux rien, je t'aime.
Ouiap bon, et alors ?
Il me dit souvent que je le déstabilise, qu'il en perds ses moyens.
Bin si c'est ça être amoureux, non merci, je crois que je vais passer mon tour LOL

Je vais me faire une journée pyjama. C'est pas encore trop la forme.
Repose-toi bien aussi, c'est un excellent médoc
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par ortolan le Dim 29 Sep 2019 - 13:41

Zarbitude a écrit:Bravo, tu as encore sauvé une vie!!!!
ortolan
ortolan

Messages : 13381
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 29 Sep 2019 - 13:50

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:38, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Dim 29 Sep 2019 - 17:53

Non, il croit qu'il ne peut pas contrôler sa tête.
Parce que c'est une croyance très répandue et qu'il y adhère.
La plupart des gens croient qu'ils n'ont pas le contrôle quand ils parlent du sentiment amoureux qu'ils éprouvent envers une autre personne.
Ils croient que "ça leur tombe dessus".
D'ailleurs ils disent qu'ils sont "tombés" amoureux.
Je ne crois pas du tout à ça.
Moi, il me faudrait de très bonnes raisons pour tomber amoureuse Very Happy
Mais bon, il ne m'ennuie pas avec ça. Je lui ai dit que c'était son problème, pas le mien.
J'espère que le temps sera clément par chez toi et que tu trouveras le temps de nettoyer tes convecteurs.
Ca prend bcp de temps ?



Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 29 Sep 2019 - 21:17

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:38, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Lun 30 Sep 2019 - 8:41

Hahah oui, je serais donc une sorte de drogue pour lui LOL
Ca expliquerait son addiction et la difficulté qu'ont les gens amoureux à se passer l'un de l'autre.
Mais c'est affreux en fait !!
Je n'aime pas du tout l'effet que produit le fait d'être amoureux.
Le sentiment d'amitié est bcp plus serein et je le préfère de loin.
Au fond de moi, je sais que je l'aime mais je l'aime d'amitié.
Mais si on dit "je t'aime" à quelqu'un pour qui on a de l'amitié, ça porte à confusion.
Du coup, j'lui dirai jamais.

Moi aussi j'ai materné ma mère. Et ce n'était jamais assez. Ces personnes sont comme des puits sans fond.
Et tout doit venir de l'extérieur, comme si elles étaient vides à l'intérieur. Ca doit être affreux à vivre d'où sans doute la dépendance de ta génitrice pour l'alcool.
Ma mère ne buvait pas. Je me suis toujours demandé ce qui la faisait tenir à sa vie de mer*e.
J'aurais préféré mourir que de vivre sa vie! Mais elle, elle y tenait bcp, c'est très étrange.
Alors j'ai essayé de l'aider parce qu'elle me faisait pitié au fond.
Je connais aussi hélàs le sentiment puissant de culpabilité de ne pas avoir réussi à l'amener vers le bonheur.
Mais heureusement, j'ai appris qu'on ne sait pas aider tout le monde et du coup, je n'ai pas cette phobie de l'échec.
Je t'offre cette petite phrase que j'aime bcp : "l'échec n'est que ce qui montre le chemin vers la réussite. C'est une étape incontournable."

T'inquiète pour le film drôle. La série psy est probablement plus utile pour toi.
Je me sens un peu mieux ce matin. Je vais encore profiter de ce jour de congé Very Happy
Zoubiiiiiii
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Lun 30 Sep 2019 - 14:22

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:37, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Lun 30 Sep 2019 - 15:16

Je pensais à toi tout à l'heure et à notre discussion concernant la phobie de l'échec.
Et je me disais ceci : l'échec n'existe pas.
Ce que tu as fait pour génitrice, c'est ce que tu voulais faire parce que tu croyais que c'était "pour un mieux".
En cela, tu n'as pas échoué puisque tu l'as fait au delà de toutes tes espérances si on peut dire.
Tu as été au bout de ton idée. J'ai fait pareil avec ma mère.
Tu as donc réussi ce que tu voulais faire.
Bien sur, tu n'as pas obtenu le résultat escompté mais ça, ce n'est pas de ta responsabilité.
Si génitrice avait suivi tes conseils, rien n'aurait été pareil. C'est donc bien elle qui n'a pas fait ce qu'il fallait.
Moi, je résiste bcp lorsque quelqu'un veut m'aider quand je n'ai rien demandé. Mais ta génitrice, elle était demandeuse +++ comme tu dis. Ma mère l'était aussi.
Elle croyait qu'elle n'avait pas en elle les ressources nécessaires, ce qui est faux à mon avis.
Bcp de gens se trompent à ce sujet. Je crois profondément que nous avons en nous tout ce dont nous avons besoin. Lorsque je ressens l'impression de manque, j'investigue en moi-même et j'arrive tjrs à la même conclusion : je peux m'en sortir par moi-même, je ne manque de rien.
L'impression de manque est juste un moyen de se rendre compte du contraire.
De même pour l'impression d'échec. Faut juste regarder l'événement déclencheur de la manière adéquate pour s'en rendre compte.

Bon mais là, chuis pas contente de toi!!!
Une lessive chimique polluante !!???
Alors qu'il est si simple d'en fabriquer une sans danger pour l'environnement!
Paaaaaaas bien My biche!
Fait pour un mieux dans ce domaine là aussi ma pitchounette Very Happy
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Lun 30 Sep 2019 - 23:05

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:37, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 1 Oct 2019 - 7:20

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:36, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mar 1 Oct 2019 - 8:53

Mais oui, j'ai un côté psy, comme tout le monde LOL

Dans son excellent livre "Communion avec Dieu", N.D.Walsch fait une liste des dix principales illusions entretenues par les humains et les décortique savamment.
Ces illusions sont : le besoin, l'échec, la désunion, le manque, l'obligation, le jugement, la condamnation, les conditions, la supériorité et l'ignorance.
Ce serait un peu difficile à résumer mais en ce qui concerne l'illusion du manque, elle est, comme toutes les autres illusions, issue de la première illusion qui est le besoin.
Donc si tu veux, lorsque je ressens une illusion de manque, je remonte jusqu'à l'illusion du besoin.
Et comme la croyance crée l'expérience ( retiens bien ça ), si je cesse de croire que j'ai besoin de quoi que ce soit, j'annule toutes les autres illusions.
Neale dit ceci : On n'a besoin de quelque chose que si on exige un résultat précis.
Je n'ai pas d'exemple précis de mes illusions de manque car elles sont fugaces. Mon cerveau intervient très rapidement pour me faire prendre conscience de l'illusion.

J'ai adoré lire que tu pensais à présent qu'il n'y avait d'autre choix que de garder de l'optimisme.
Tu as illuminé ma journée !
Ouaip, sauf peut-être pour le coup de la lessive. Vilaine fifille! Mais bon, ça va te donner encore une occasion de t'améliorer Razz
Pfff, z'ai pô envie de travailler....ça tombe bien, c'est calme Wink


Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 1 Oct 2019 - 19:49

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:36, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mar 1 Oct 2019 - 20:51

Ce manque dont tu parles, je crois savoir que c'est le manque d'une ( vraie ) maman comme on imagine qu'elles devraient toutes être.
Tu ressens ce besoin.
Tu crois que si ta génitrice avait été une bonne mère, ta vie serait plus heureuse aujourd'hui.
Peut-être.... Qui peut le dire?
Ce calvaire que tu as vécu a fait de toi la personne formidable que tu es aujourd'hui et que tu ne parviens toujours pas à voir à cause de ton traumatisme qui est à soigner comme n'importe quelle autre blessure.
D'un mal peut naître un bien et ce bien, c'est toi!
Tu ne pourras jamais revenir en arrière et combler ce vide d'une vraie maman.
Tu peux pleurer sur ça. Je te le recommande même fortement parce que tu en as le droit!
On reparlera de l'illusion du besoin une autre fois. C'est un jeu de l'esprit que l'on peut par la suite transposer au monde matériel quand on a bien saisi l'idée.
Mais tu as autre chose de plus important à faire pour le moment. Soigner tes blessures.
Long hug


Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 1 Oct 2019 - 22:08

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:35, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mar 1 Oct 2019 - 22:17

Bien sur que non, je ne t'en tiens pas rigueur, tu as dit la vérité.
Me suis emballée un peu trop vite, c'est tout LOL
Mais ça viendra hihihiiiii
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7521
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Audette le Mer 2 Oct 2019 - 13:14

Coucou,

J'ai finalement pris rdv avec une vétérinaire spécialisée dans les médecines alternatives dont l'homéopathie.
Par rapport à l'autre véto, là le chat était tout calme, il s'est fait massé pendant une demi heure, il était très zen.

La véto a expliqué les prises de sang, tout fonctionnerait bien, il n'y aurait que le diabète.
Et il serait du à une piqûre antiallergique qu'il a eu au mois de juillet, ça aurait fait monté son taux de diabète.

Donc là, il a des gouttes pour le stress avec des phéromones en diffusion et un régime.
Apparemment il y aurait du sucre dans toutes les croquettes et dans celles de la véto pas de sucre mais de la pomme de terre qui apporterai aussi du sucre.
Donc il faudrait qu'il ne mange presque que de la viande et du poisson comme tu me l'avais dit avant du coup ça fait deux semaines déjà qu'il est au régime.
Il revoit la véto dans 50 jours pour vérifier son taux de diabète.

Audette

Messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 2 Oct 2019 - 17:44

Coucou Odette, 

Ton chat a du recevoir une injection de cortisone longue action pour contrer l’allergie, cortisone qui est effectivement contre indiquée lors de diabète. Ça a pu donner une flambée de l’hyperglycémie qui devrait alors diminuer ensuite (4 semaines d’effet pour la cortisone longue action (LA)). 

A voir la valeur prochainement, car si le taux de glucose sanguin ne descend pas sous les 2,5g, il faudrait quand même penser à ajouter l’insulinothérapie. Car une hyperglycémie chronique fait des lésions (rétine —> cécité/plantigrade/ischemie des extrémités, acidocétose hépatique et compagnie) Bien sûr, la nutrition reste le pilier central.

Le chien opéré dans la nuit de samedi à dimanche est sorti d’affaire, youpie, les trois jours post opératoires restent à risque suite à la détorsion de l’estomac qui relargue pas mal de toxines. Ça fait zizir’
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 3 Oct 2019 - 20:22

Long hug Merci zarbisou  Long hug
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Invité le Ven 4 Oct 2019 - 0:40

.


Dernière édition par Zebulon0 le Dim 6 Oct 2019 - 1:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 4 Oct 2019 - 9:11

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:34, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Invité le Ven 4 Oct 2019 - 13:16

.


Dernière édition par Zebulon0 le Dim 6 Oct 2019 - 1:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Invité le Ven 4 Oct 2019 - 13:42

alle pour le fun

quelle belle chanson


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 4 Oct 2019 - 17:40

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:34, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Invité le Dim 6 Oct 2019 - 1:17

"La psy que tu as vu, tu veux dire qu’elle a dépassé le cadre thérapeutique et qu’elle a joué le rôle de mère envers toi?"

non pas du tout, psy dans les règles

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 6 Oct 2019 - 5:45

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:34, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Invité le Dim 6 Oct 2019 - 15:12

.


Dernière édition par Zebulon0 le Dim 6 Oct 2019 - 23:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Invité le Dim 6 Oct 2019 - 15:16

.


Dernière édition par Zebulon0 le Dim 6 Oct 2019 - 23:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 6 Oct 2019 - 16:33

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:33, édité 2 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par ortolan le Dim 6 Oct 2019 - 16:48

Zebulon est beaucoup plus ancien que ça sur le forum ; il supprime assez souvent son compte quand quelque chose ne se passe pas comme il l'aurait souhaité et en recrée un quelques temps après. Ça a dû arriver au moins une dizaine de fois depuis que je suis inscrit ; on le reconnaît vite au fait qu'il laisse passer une ligne à chaque phrase, écrit tout en minuscules et sans point et à ses thèmes de prédilection qu'il traite sur son carnet de bord (bref, il ne s'en cache pas).
ortolan
ortolan

Messages : 13381
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 16 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 6 Oct 2019 - 17:06

.


Dernière édition par My_illusion le Dim 17 Nov 2019 - 19:32, édité 1 fois
My_illusion
My_illusion

Messages : 1673
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 20 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum