La vie, une éternelle enseignante

Page 7 sur 17 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 17  Suivant

Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 26 Juil 2019 - 11:53

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 4216f810
Mon premier mini melon qui a poussé chez moi. J’ai été trop impatiente et l’ai cueilli trop tôt. Y’en a d’autres qui arrivent ouf. Et les mini pastèques aussi arrivent. Et normalement les aubergines aussi. Bcp de fleurs mais peu de pollinisation.

My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Ven 26 Juil 2019 - 11:55

My_illusion a écrit:Je ne compte pas faire de vieux os, non. L’euthanasie c’est soit quand je poserai un acte que ma conscience ne supportera pas soit quand je perdrai en autonomie. Je ne veux être un boulet pour personne. Je songe à quitter le confort occidental dans 10 ans, pour retourner dans la Nature à passer mes journées à construire, planter, semer, cultiver, élever, aider la faune sauvage, vivre dans une petite cahute en bois avec un système de chauffage pour l’hiver. Et une fourniture électrique pour le soir. C de plus en plus clair dans mon esprit. C’est le monde industrialisé qui me rend malade. Je ne déteste pas l'espèce humaine en tant que telle mais sa dénaturalisation.  

Jsuis pas née au bon endroit, ça c claiiiiiiir.
Tu ne seras jamais un boulet pour personne, c'est toi qui as passé ton temps à les traîner.

Personnellement je n'aime pas la surconsommation à outrance, même si je reconnais que je contredis mes principes de temps à autre.

J'aimerais vivre dans une grande maison style "moderne" mais autonome et écologique. Histoire de pouvoir concilier les deux aspects.
Avoir du confort mais dans des pièces épurées pour justement valoriser l'essentiel.

C'est dommage que la propriété immobilière soit le premier signe extérieur de richesse, ça devrait être plus simple et abordable.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 26 Juil 2019 - 13:23

Vi ce n’est pas conciliable au vu de la population humaine. Grande villa = couper pas mal d’arbres + perte calorique plus élevée que d’entasser 100 personnes dans un immeuble à appartements. Pas besoin de grandeur, un petit nid douillet suffit. 

Pourquoi s’encombrer de l’image sociale? La richesse elle est en soi non? Quel bonheur ça procure d’avoir un voisin envieux voire jaloux? 

Frère 3 aime assez bien montrer qu’il a « réussi » et je trouve ça pauvre d’avoir besoin d’afficher ce qu’on peut s’acheter. Frère 2 aussi en fait, il a frimé récemment avec une villa en Indonésie, avec plage privée, à 150 euros la nuit. Je me suis dis « mais t’es trop con, montre moi autre chose que du matériel! »  y’a que frère 1 qui n’a pas ce besoin de pavaner. On attire à soi ce qu’on montre.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Ven 26 Juil 2019 - 14:39

My_illusion a écrit:Vi ce n’est pas conciliable au vu de la population humaine. Grande villa = couper pas mal d’arbres + perte calorique plus élevée que d’entasser 100 personnes dans un immeuble à appartements. Pas besoin de grandeur, un petit nid douillet suffit.

Je pensais plutôt à une maison neuve (donc pas de travaux) et à un jardin épuré sans trop de choses à devoir tailler (donc entretien facile). C'est sûr que les villas et les châteaux, c'est hyper contraignant sans personnel.
Je ne suis pas de ton avis pour la grandeur, tout dépend de tes besoins et de tes envies. Personnellement j'adorerais avoir des pièces dédiées : une bibliothèque pour mes livres, une salle de sport (quand il pleut et aussi pour éviter l'ambiance débile des salles de fitness), une salle pour le home cinéma et les jeux vidéo pour bénéficier d'une ambiance optimale, etc.
Après c'est sûr qu'un petit espace suffit pour de nombreuses personnes.


Pourquoi s’encombrer de l’image sociale? La richesse elle est en soi non? Quel bonheur ça procure d’avoir un voisin envieux voire jaloux? 

Frère 3 aime assez bien montrer qu’il a « réussi » et je trouve ça pauvre d’avoir besoin d’afficher ce qu’on peut s’acheter. Frère 2 aussi en fait, il a frimé récemment avec une villa en Indonésie, avec plage privée, à 150 euros la nuit. Je me suis dis « mais t’es trop con, montre moi autre chose que du matériel! »  y’a que frère 1 qui n’a pas ce besoin de pavaner. On attire à soi ce qu’on montre.

Tu prêches un convaincu, je suis tout à fait d'accord avec toi, je ne peux pas blairer la frime et les frimeurs. Je ne suis pas non plus fan des loisirs et des possessions des riches et des nouveaux riches, comme une collection de voitures de sport, des bouteilles de grands crus, des toiles de maître, etc.
Pour ma part ce serait uniquement pour mon plaisir personnel, d'autant que je ne parle à presque personne.
Mes loisirs sont relativement modestes mais les pratiquer dans un cadre spacieux, adapté et reposant me ferait plaisir, sans notion de frime ou ce genre de chose.

Contrairement à toi, j'aime le confort "occidental" mais mélangé avec un esprit zen et épuré "à l'asiatique".
J'ai pas mal d'effets personnels mais je range tout bien pour faciliter le ménage et éviter de polluer le champ visuel.
Je n'ai pas beaucoup de meubles par exemple, je n'aime pas ça. Je préfère les rangements discrets et intégrés de préférences.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 26 Juil 2019 - 15:41

Na mais toi tu veux être épicurien sans fournir d’efforts? 😅 je suis ok pour l’espace épuré. Je vis dans une maison mitoyenne où vivait un couple et des jeunes enfants. Je ne sais pas comment ils tenaient dedans, pour moi seule c trop grand mais du coup g une chambre d’amis et la chambre du haut (grenier) je dois encore la transformer en pièce « sport et détente ». C’est pas le plus urgent évidemment. Il y fait trop chaud en été. Le jardin n’est pas trop grand mais j’y suis tout de même une grande partie de mon temps libre (potager surtout), et j’enrichis et customise à ma manière pour rendre ça plus beau, plus vivant. Ça a déjà bien évolué et ça fait plaisir. J’adore jardiner, j’ai l’impression d'être plus proche de la Nature, c’est ma bulle. Je restaure la maison par moi même car je trouve ça plus jouissif que de le faire faire par qqn d’autre qui va probablement bâcler car au plus vite c’est fait au plus vite l’argent est empoché. Je suis à 4 pièces restaurées dont deux faux plafonds refaits, c’est vraiment bcp de boulot ça me prend 7-8 mois (pas du plein temps évidemment). Mais j’aime faire ça, apprendre sur tout et que ça passe par ma main. 

Je vais broyer des branches car le rhododendron n’a pas pu reprendre suite à l’hiver bizarre qu’on a eu. Et je profite du soleil pour utiliser l’électricité produite par les panneaux. Y’a une taxe qui va être ajoutée en janvier 2020, taxe prosumer, je trouve ça honteux quand tu envoies gratuitement de l’électricité dans le réseau. Genre c’est pour que les gens utilisent l’électricité au moment où elle est produite mais évidemment que ce n’est pas évident, on allume les lumières lorsqu’il fait sombre... on chauffe avec de l’électrique en hiver... argumentation bidon, faut tjrs aller gratter des sous partout et ça va faire chuter la mise en place de panneaux photovoltaïques. On veut de l’écologie? Pas si ça rapporte pas assez évidemment.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Ven 26 Juil 2019 - 16:12

Épicurien ? Bof, non. J'aime bien entretenir un espace, c'est juste que je n'aime pas les tâches envahissantes qui affaiblissent davantage le mental que le physique.
Pour moi une maison c'est avant tout un lieu de repos et de calme, pour recharger ses batteries. La vie en société n'est pas souvent agréable, alors si en plus on doit "se battre" chez soi, alors où trouver un havre de paix ?

Ça ne veut pas dire que je suis incapable de rien construire ou de ne rien faire par moi-même, mais je préférerais construire une maison neuve que de rafistoler un château dont les poutres sont pourries et où la température ne dépasse jamais les 10°C en hiver.

Mais c'est cool que tu sois aussi débrouillarde, encore une corde à ton arc.
Et t'as tellement raison par rapport au travail bâclé des entrepreneurs.

L'écologie sous sa forme politique est une arnaque. Un simple prétexte pour taxer les classes moyennes sur les ressources énergétiques.
Et d'ailleurs les partis "verts" sont des partis de gauche à tendance cosmopolites tout à fait classiques une fois qu'on a "gratté" cette "façade écologique".
L'écologie devrait se situer au-delà des clivages politiques.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 26 Juil 2019 - 17:30

Pureté a écrit:Épicurien ? Bof, non. J'aime bien entretenir un espace, c'est juste que je n'aime pas les tâches envahissantes qui affaiblissent davantage le mental que le physique.
Pour moi une maison c'est avant tout un lieu de repos et de calme, pour recharger ses batteries. La vie en société n'est pas souvent agréable, alors si en plus on doit "se battre" chez soi, alors où trouver un havre de paix ?

Ça ne veut pas dire que je suis incapable de rien construire ou de ne rien faire par moi-même, mais je préférerais construire une maison neuve que de rafistoler un château dont les poutres sont pourries et où la température ne dépasse jamais les 10°C en hiver.

Mais c'est cool que tu sois aussi débrouillarde, encore une corde à ton arc.
Et t'as tellement raison par rapport au travail bâclé des entrepreneurs.

L'écologie sous sa forme politique est une arnaque. Un simple prétexte pour taxer les classes moyennes sur les ressources énergétiques.
Et d'ailleurs les partis "verts" sont des partis de gauche à tendance cosmopolites tout à fait classiques une fois qu'on a "gratté" cette "façade écologique".
L'écologie devrait se situer au-delà des clivages politiques.

Où vis-tu pour le moment? C’est sûr que l’idéal c’est de trouver une maison toute refaite, passive, intelligemment agencée. Faut juste y mettre le prix du coup. L'interêt d’une maison à restaurer (pas à rénover, car rénover c plutôt quand c pas très habitable), c’est qu’elle est vendue pas trop chère et qu’on peut faire les travaux ensuite en renflouant petit à petit ses caisses. La salle de bain, je voudrais refaire et en plus g les sous mais j’arrive pas à faire confiance à qqn. Frère 3 veut bien le faire pour 7K euros, argent qu’il me doit d’ailleurs. Il sait faire pas mal de choses mais bon les relations d'argent dans une famille vaut mieux éviter... déjà le fait de lui avoir prêté de l’argent j'étais pas pour et en plus ça m’a lésée pour l’achat de la maison car c’était 14k euros bloqués que j’ai dû emprunter. En plus, on est jamais à l’abri d’une catastrophe. S’il avait eu un gros pépin, son business en faillite, je l’aurais pas revu cet argent. Je demanderai jamais d’argent à prêter, je fais avec ce que j’ai, j’économise et puis j’injecte dans quelque chose. Et je gagne pas tant que ça, c’est juste que je n’ai pas besoin de plein de choses que les autres pensent avoir besoin. Mes voyages en Europe c’est jamais plus de 500 euros. Le plus cher c’était Australie/nouvelle Zélande. 3 mois, 5K euros avec l’avion à plus de 1500. J’ai logé dans des auberges de jeunesse ou chez des gens contre qqes heures de travail, et j’allais chercher à manger au soir quand la viande était en reduc’ et je cuisais pour le soir et lendemain midi. Les patates douces de nouvelle zelande (kumara elles s’appellent la bas) elles étaient excellentes, rien à voir avec le goût de chez nous. Et l’agneau ça coûtait rien!! C’est une gestion qui demande du temps et des efforts mais bon, la détente pure et dure ça me saoule très vite. G la bougeotte physique et intellectuelle. S’il n’y a pas un minimum de challenge et de danger? Quel est l’intérêt? Un voyage d’aventure y’a que ca que j’aime, la farniente en all in c’est une torture, lol.  

Je vais aller à Malte bientôt, vélo et randonnée, youpieeeeee. 

Et le Costa Rica, pe pour mes 35 ans. 3 semaines minimum. 

Je n’ai en tout cas rien vu de plus impressionnant que la Nouvelle-Zélande. Et contente d’avoir pu y rester deux mois. L’Australie c’est moins bien. Trop chaud, trop longues distances, trop de plages, pas vraiment de paysages aussi contrastant que NZ. L’Australie a du succès pour le woofing et le surf je suppose. J’aurais bien aimé faire la Tasmanie mais on m’a dit que ça ressemblait à NZ alors g choisi Melbourne et ses alentours (la ville beurk, mais en s’éloignant waouw). 

Le soleil, les criquets ou autre qui sifflent, ça me fait penser aux vacs. 

Et oui pour la politique véreuse, je ne m’y intéresse aucunement depuis des années car ça pue la merde pour être polie, lol.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Ven 26 Juil 2019 - 18:12

Je vis dans une location.

C'est quoi ton projet de salle de bain ?

Ah tu es une voyageuse, c'est intéressant. Pour ma part je vois les côtés "tranquille" et "aventureux" comme complémentaires, selon l'humeur et/ou la somme versée.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 26 Juil 2019 - 21:22

Ah vi, en location ça fait râler de « perdre » de l’argent car bon une maison ou appart ça demande de l’entretien, puis faut qd même payer des trucs chaque année. Mais qd t’empruntes, au niveau impôts c intéressant. 

Pour la sdb, y’a un bain et douche séparés, pour gagner place je mettrai un bain-douche, changer le carrelage, virer le meuble abîmé, mettre des rangements plus malins et que je puisse y mettre des vêtements. Faut que je commence par refaire les combles (traiter le bois, améliorer l’isolation...) mettre une trappe car ici c’est une planche vissée, y’a du taf pour cette pièce... cet été et automne, c’est jardin, entretien du bois. Réparer un mur extérieur et idéalement repeindre l'extérieur... une maison, ce sont des années de boulot. Mais ça je savais et ça me va, c’est cool de voir l’avant-après. 

Tu as quel âge? 

Le voyage pour découvrir c’est top, pas besoin de tant de sous que ça. Par exemple, t’avait des endroits payants pour voir des glow worms, ce sont des larves qui émettent de la lumière pour attirer les mouches et s’en nourrir. Et bien j’en ai vu à plusieurs endroits, dans des grottes où murs végétaux. C’est 10 fois mieux d’en voir de façon inopinée. Ça c’etait en NZ. Et en Australie, j’ai vu un pélican me passer au dessus Et bien j’étais toute euphorique. J’ai découvert les cormorans que je connaissais pas, un mélange entre canard et héron. Des tas de rencontres mémorables. Même avec des immenses fourmis australiennes, les giant bull ants. Trois piqûres simultanées à la cheville, c’était mega douloureux, plus que des guêpes et vu que j’étais seule je demande aux gens si je risque qqchose car en Australie y’a bcp de bêtes mortelles. Ça a mis une semaine à dégonfler. C’était ma première semaine dans les environs de Perth (Sud Ouest australien, escale d’une semaine avant de reprendre vers NZ). J’y ai vu de magnifiques et immenses raies noir à Hamelin bay et des quokkas (marsupiaux) sur l’ile de rottnest. Magique!
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Ven 26 Juil 2019 - 21:40

L'avantage de la location c'est que tu peux te casser ailleurs quand tu veux.

Une baraque c'est pas comme une table de jardin, c'est un achat bien particulier qui "pèse" sur la personne.

Pour la salle de bain, il faut savoir "jouer" de la carreleuse. Après faire gaffe à l'étanchéité et à la ventilation pour éviter les moisissures.
C'est pas la partie la plus facile d'une maison, c'est sûr.

Je me rapproche de la trentaine.

Les voyages sont intéressants, mais ça me stresse un peu, surtout avec l'explosion des cambriolages.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Dim 28 Juil 2019 - 23:00

@pureté : oui c juste. Y’a des avantages à chaque situation. Tout est choix cornélien. 

J’ai pas mal bossé ce we (veto) et je me retrouve avec encore un hérisson de 172g. Des œufs de mouche sur la tête. Mais zéro puce et zéro tique, ça c’est étonnant. Je vais le garder que deux jours je pense car instinct très sauvage. 

Bientôt, je serai un refuge reconnu pour hérisson (rires). Borgnus n'est plus du tout sauvage, je ne le fais plus entrer et je diminue le lait. Pour le forcer à se nourrir par lui-même. Je surveille son poids. 259g. Je me demande vraiment si je pourrai le remettre en Nature. 

Passé un chouette moment avec ma nièce de 15 mois, âge qui commence à être chouette. J’adore voir comment elle m’offre sa confiance, qu’elle se sente en sécurité. Ça me renvoie cette sensation d’être un être aimable. Il n’y a que les enfants qui peuvent me le faire comprendre. Il y avait aussi d’autres enfants et je leur ai coupé une pomme et banane, ils étaient ravis et en redemandaient, chouette ça!
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Dim 28 Juil 2019 - 23:14

C'est sûr qu'on perd de l'argent en louant, mais on en perd également en remboursant les intérêts d'un prêt. Sans compter le coût des travaux, évidemment.

Décidément, tu aimes les hérissons toi. Peut-être qu'il n'y a pas assez de "piquant" dans ta vie Razz

C'est cool que tu puisses ressentir des choses agréables avec certains individus, ça prouve bien que ce sont "les autres" qui (te) posent des problèmes.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Lun 29 Juil 2019 - 16:21

La hérissonne de 172g est morte ce matin. J’ai ouvert et son foie était anormal (piqueté de points blancs) et de l’intestin adhérait à la paroi abdominale. Intestins remplis de liquides, elle avait la chiasse —> entérite + hépatite. Je n’avais jamais vu l'intérieur d’un hérisson, la vessie était toute petite et le système génital tout petit. Grosse rate relativement aux chats, gros reins aussi mais normaux. Le cœur et poumons étaient normaux aussi. 

Borgnus lui est en pleine forme. 269g il est enfin sevré du lait. 

Y’a assez de piquants t’inquiète. Je raconte juste pas tout. Lol. 
Mais si piquant = se faire des problèmes. Oui ça j’essaie d’éviter. Ma vie est un mélange organisé avec des soupçons d'imprévus et bcp d’inhabituel. Je ne vis pas comme la plupart des gens, je me satisfais d’une certaine solitude sans être seule. Je ne suis aucune ligne établie par la culture et la pression familiale. Hier le voisin de mon frère a osé me dire que je pouvais vivre égoïstement car je n’ai pas d’enfants. Je crois qu’il regrette d’avoir eu 3 filles tout simplement. Car dans la vie, on peut prendre soin d’autres vies et d’autres projets sans pour autant que ce soit taxé d’égoïsme. Il me répond « oui mais si tu veux te poser dans le jardin à lire tu le peux quand tu veux » déjà non c pas vrai et en en plus je ne fais jamais ça (me prélasser et lire, beurk!). Ils sont deux parents, ils peuvent très bien s’arranger. Et puis moi j’ai été un enfant qui a grandi seul en devant m’occuper d’adultes et grande sœur donc bon, s’ils font TOUT à la place de leurs gosses, faut pas s'étonner que si tu donnes leur donnés la main, ils te bouffent l'épaule par manque d'apprentissage de l’autonomie.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Lun 29 Juil 2019 - 16:44

Ah mince, décidément il y a eu trop de petits animaux morts ces derniers jours Mad  

Par contre c'est cool pour Borgnus, au moins il y a quand même une bonne nouvelle.

Je ne comprends pas ce que vient faire la notion "d'égoïsme" dans le fait de ne pas avoir d'enfants. Non seulement parce que ce n'est aucunement incompatible avec le fait de s'occuper d'autres personnes ou d'animaux, comme tu le soulignes, mais en plus ça n'a aucun sens de parler d'égoïsme parce qu'on ne s'occupe pas d'un gosse qui n'existe pas.
Les gens qui font des gosses, ils le font par altruisme peut-être ?
Bah oui c'est con, une fois qu'ils sont nés, on ne peut pas faire marche arrière.

Des fois je me demande si les gens réfléchissent avant de parler, ils répètent simplement des choses entendues ici et là, sans chercher à savoir si elles sont sensées ou non.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Lun 29 Juil 2019 - 22:18

Purée, c’est chiant, je viens de voir un film qui m’a tendue du coup mal de tête, plein de questions existentielles qui me reviennent et je plonge dans l’angoisse. Satané cycle! 

Un film qui traite du cannibalisme, ce ne sont pas les images en elle-mêmes qui me choque, car le sang, les chairs tout ça j’ai l’habitude mais c’est l’absence de conscience morale, le manque de sens des responsabilités, l’absence d’empathie et ... de justice. J’ai compris très vite l’origine. L’effet boule de neige par effet autruche. Les gens qui veulent fermer les yeux, fuit leurs responsabilités pour continuer à faire semblant que tout va bien. 
C’est un collègue qui me l’a conseillé car soi disant c’était filmé à la fac vete de Belgique. Peut-être juste la salle d’autopsie mais sinon c’est filmé en France. L’actrice qui me ressemble de profil... beurkkkk. Dès  le début, je dis à mon ami « mais enfin faut qu’elle aille dans un hospi psy!! » lui ça lui faisait rien. Oui c’est qu’un film mais ça véhicule qd même des thèmes réels. Les gens qui regardent que leur nombril, qui salissent, blessent, utilisent autrui pour satisfaire leurs envie sans l’once d’un scrupule. J’aurais dû me faire confiance, j’avais vu des extraits il y a des années et si le début avait l’air intéressant, c vite parti en n’importe quoi et fallait pas que je regarde. 
C’est comme avec la série game of trône, je me suis fais violence pour regarder la première saison, je pensais que ça serait moins injuste et Trash. Je regarderai jamais la suite, chaque épisode me crispait avec mal de tête. 

C’est là que je comprends comment s’exprime mon hypersensibilité. D'autres manière également qui me font pas du bien. Comment on perd sa conscience ? 

J’arrive pas à calmer cette angoisse mais je n’aime pas prendre des médocs! Je dois regarder un truc apaisant... et respirer. Ce n’était qu’un film!!! Même pas envie de donner le nom, je ne comprends pas du tout l’intérêt de cette daube! Je voulais couper et mon ami disait « je suis venu pour quoi sinon? » 

Purée c’est saoulant d’être comme ça! 

Sinon, borgnus ronronne !!! Truc de ouf, c comme une très légère vibration qd je lui caresse la tête! Trop rigolo
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Lun 29 Juil 2019 - 22:35

Personnellement j'ai déjà vu de vraies images de cannibalisme, relatives à la guerre civile au Centrafrique, opposant chrétiens et musulmans.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 30 Juil 2019 - 8:19

Oui mais pour se nourrir ? Pas tuer des gens juste parce qu’on est taré dans sa tête?
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 30 Juil 2019 - 8:27

Ce qui me gêne énormément dans ce genre de film, c l’absence totale de morale. Parce que la personne est malade et a besoin de viande-sang humaine, elle s’octroie le droit de tuer/faire du mal à d’autres humains sans que sa conscience n’en soit troublée? C’est vraiment cet aspect qui m’angoisse. Car des gens psychopathes y’en a partout et ça fait flipper quand y’a pas de garde-fou. Hier on entendait au journal qu’un homme de 40 ans a poussé une femme et un enfant sur les rails à Francfort au moment où le TGV arrivait. Le gosse écrabouillé. Le mec qui vient d’un pays que je connaissais pas en Afrique, ça donne quoi comme info de nommer son origine ethnique? Ça permet de mieux comprendre son geste ou juste de saucer le racisme? Cette nouvelle, moi ce que je veux savoir c’est le mobile, la raison, l’état psychiatrique de ce type, je m’en fous de son origine !!! C’est hyper frustrant les News (d’ailleurs je regarde pas mais ça vient tjrs à soi d’une façon ou l’autre) on décrit mais y’a aucune analyse derrière, on connaît pas les vraies raisons. Horrifier juste pour horrifier n’a aucune utilité à part de faire naître et grandir des peurs.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mar 30 Juil 2019 - 9:34

Les infos servent à ça : faire peur, entretenir un climat de peur.
C'est de la politique.
A moins que je sois parano, ce qui n'est pas tout à fait impossible Crying or Very sad
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7387
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Mar 30 Juil 2019 - 10:35

My_illusion a écrit:Oui mais pour se nourrir ? Pas tuer des gens juste parce qu’on est taré dans sa tête?
Non, juste après un lynchage. Cette consommation de chair humaine n'avait pas pour intention la survie à court terme.

Ce qui me gêne énormément dans ce genre de film, c l’absence totale de morale. Parce que la personne est malade et a besoin de viande-sang humaine, elle s’octroie le droit de tuer/faire du mal à d’autres humains sans que sa conscience n’en soit troublée? C’est vraiment cet aspect qui m’angoisse.
Tous les films n'ont pas pour intention de représenter la bonne morale. Après il faut prendre du recul par rapport à ce que l'on a vu, si on est choqué ou qu'au contraire ça nous donne des idées pour imiter la même chose dans la réalité, ce n'est pas de la faute des créateurs.

Hier on entendait au journal qu’un homme de 40 ans a poussé une femme et un enfant sur les rails à Francfort au moment où le TGV arrivait. Le gosse écrabouillé. Le mec qui vient d’un pays que je connaissais pas en Afrique, ça donne quoi comme info de nommer son origine ethnique? Ça permet de mieux comprendre son geste ou juste de saucer le racisme? Cette nouvelle, moi ce que je veux savoir c’est le mobile, la raison, l’état psychiatrique de ce type, je m’en fous de son origine !!!
Peut-être parce qu'il n'est pas de nationalité allemande. Apparemment ce serait un migrant d'origine érythréenne. Pourquoi il ne faudrait pas le dire ? Il y a énormément de faits divers concernant les migrants qui ne sont pas relayés par les médias de masse.
Surtout que les médias sont tous alignés sur l'idéologie politique dominante, pro-immigration de
masse.

Cette nouvelle, moi ce que je veux savoir c’est le mobile, la raison, l’état psychiatrique de ce type, je m’en fous de son origine !!!
Autant les "journalopes" font un boulot de merde, autant ils ne peuvent pas faire autre chose que de relayer les événements dans un premier temps.
Je ne sais pas si les victimes sont des allemands de souche (ou même des blancs tout court, ça suffit) mais à mon avis la raison ne doit pas être très "profonde". Peut-être un crime raciste, dans tous les cas ça reste de la violence gratuite.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 30 Juil 2019 - 17:27

Purée jsuis une vraie connasse là. Après une sangria, je me barre et je laisse même pas les 5 euros. Tain la loose, ils auraient pu me le dire les collègues !! Je me sens connasse là. Et elles me répondent pas, grrrrr. 

Non tu n’es pas parano zarbi’ miss optimiste tu es, hehe. 

On rentre et on regarde pour les vols vers Malte.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mar 30 Juil 2019 - 20:06

Ouille, la boulette affraid
Mais bon, tu te rattraperas la prochaine fois, t'inquiète!
J'aime bcp mon nouveau surnom Razz

Je croise les doigts pour que tu trouves un vol à bon prix.
Kissous
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7387
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mar 30 Juil 2019 - 23:10

C faittttt. Du 13 au 18 septembre. Pas le moins cher mais ça n’allait pas pour celui avec qui jv. Randonnée et vélo en perspective dans décor waouw. J’espère que c’est pas trop pollué par tourisme massif ...

Merci Miss gentille  Very Happy 

Je regarde une émission qui parle de l’épigénétique. On reçoit un code génétique et on déciderait d’activer ou éteindre l’expression de nos gène à 80-90%. Mhmmmmm jsuis assez dubitative. Les décisions elles-mêmes, elles émanent de quoi ? Lol.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Zarbitude le Mer 31 Juil 2019 - 6:41

On a de quoi s'amuser pdt des siècles avec notre cerveau Razz
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7387
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 31 Juil 2019 - 8:17

Vi, machine indomptable et heureusement aussi. Quand l’humain détruit tout ce qu’il touche...
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 31 Juil 2019 - 16:37

C fou je trouve la naïveté ambiante. Pour moi, c’est facile de sentir les coups fourrés et foireux, des tas d’éléments qui sont analysés en même temps et rapidement, une sorte de screening. Pour moi, c’est une évidence et je crois que ça fait partie de ce « haut potentiel ». Je passe pas mal de temps à mettre en garde les autres. Mon meilleur ami me demande de sonder quand lui ne sait pas trop si c’est ok ou pas. C’est une faculté que j’ai pas eu de naissance je présume, je l’ai développée à force de voir des abus, des mensonges, des tentatives d’arnaques en tout genre. J’alertais même génitrice qui voulait rien entendre au début et puis la queue entre les jambes « tu avais raison ». Tout ne peut pas forcément s’expliquer et se prouver à 100%. Quand y’a du doute, on continue de chercher, à trouver des preuves. C’est qqchose que je devrais utiliser professionnellement tiens. Je suis un petit Sherlock Holmes. Et on me nomme aussi parfois Mc Gyvette car je solutionne pas mal de problèmes techniques. 
De quoi je me plains, je suis douée bonté divine! 

Mon dentiste me dit depuis que j’ai 19 ans « toi tu te feras jamais entuber! » à quoi j’avais répondu en connasse intelligente « entuber non, juste intuber quelques fois »

Et j’arrive encore à ne pas m’aimer! c’est fou ça aussi !!!
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Mer 31 Juil 2019 - 20:44

Tu ne me réponds pas my_illusion ?

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 31 Juil 2019 - 21:41

Sorry, je n’avais pas grand chose à répondre. On peut mentionner l’origine ok mais ça n’apporte pas grand chose si ce n’est d’induire de la haine envers les immigrés. 

Les journalistes ne donnent pas l’origine ethnique des personnes qui ont été poussées. Doit-on deviner que ce sont des allemandes? Les infos me frustrent constamment car il n’y a aucune analyse, à quoi ça sert de savoir ça sans en connaître la raison? A rien. C’est comme qd qqn décède, on doit juste présenter « ses condoléances » et pas demander la cause de la mort. D'ailleurs, je n’ai jamais sorti cette phrase bidon sur les condoléances, je trouve tjrs qqchose de plus personnalisé pour autant que je connaisse un minimum la personne. Condoléances ça veut dire souffrir avec ? Agua con gas c’est eau gazeuse non? Et dol vient de douleur. 

Tu as vu où ce cannibalisme dont tu parlais ? (Pas besoin de lien lol, juste une petite explication suffira, lol)
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Mer 31 Juil 2019 - 22:08

Comme je l'ai déjà dit, il y a beaucoup de faits divers qui concernent des individus censés avoir fui la guerre dans leurs pays d'origine (dans les faits, seule une petite minorité a fui pour cette raison). Savoir que certains d'entre-eux sont venus en Europe pour y commettre des délits et des crimes, je trouve ça hallucinant.

Nous sommes censés vivre dans des sociétés dites démocratiques, mais aucun référendum n'a été organisé pour savoir si les gens étaient pour ou contre un accueil massif d'individus dont on ne sait rien, ou plutôt dont on ne veut rien nous dire. Quand on a le droit de voter, c'est toujours pour des conneries. On sait simplement que la plupart d'entre-eux sont des migrants économiques (et non des réfugiés), des individus de sexe masculin pour la quasi-totalité et jeunes en moyenne.

Après évidemment, les médias de masse privilégient le sensationnel et l'audimat au travail de fond, ce n'est pas un scoop.
Pour autant, ça ne me choque pas qu'ils dévoilent l'origine et/ou la nationalité d'une personne, c'est une forme d'identification primaire.

J'avais vu des reportages sur la guerre civile en Centrafrique qui faisaient référence à des cas de cannibalisme.
Ensuite j'ai fait des recherches sans pour autant chercher à voir du gore, mais j'ai vu des jambes rôties et un type en t-shirt jaune surnommé "Mad Dog" en train de manger de la chair humaine dans un bain de foule.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 31 Juil 2019 - 22:50

Tu fais peur là. J’ai justement vu ce matin une vidéo de MSF qui racontait l’histoire d’une famille d’émigrés d’Afrique. Ça a quand même réussi à faire verser une larme à gauche. Pour moi, les gens ne migrent pas pour le plaisir... peut-être pas tjrs pour des raisons graves, parfois juste pour pouvoir gagner plus d’argent mais où est le mal? Que ce soit un européen ou un africain qui bosse, du moment que le boulot est fait correctement, l’humain mérite de toucher le salaire. Peut-être que ça boosterait justement les européens à se sortir les doigts du... franchement pour moi, l’origine ethnique n’a aucune importance, la religion par contre ça peut être un réel problème. 

Les guerres en Syrie, ça ne suffit pas à vouloir fuir?
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Mer 31 Juil 2019 - 23:34

En quoi je ferais peur ? Selon le rapport 2016 de Médecins du Monde, 13,7 % déclarent fuir la guerre.

Je ne dis pas qu'aucun d'entre-eux ne vient en Europe "de bonne foi" mais en revanche on amalgame des cas très différents et on passe le tout à la moulinette pour justifier une arrivée massive d'individus dont on ne connaît pas grand chose et dont les intentions sont floues.

Tu me parles d'une famille et de la guerre en Syrie, certes, mais ces cas ne sont absolument pas représentatifs de la moyenne.

C'est "mal" dans la mesure où ils pénètrent illégalement sur le territoire et que la situation est déjà difficile pour des millions de personnes. La crise sociale des gilets jaunes l'a montré à maintes reprises (bon, même si le soufflet est retombé depuis, notamment en cette période estivale)

Ça n'a rien à voir avec de la simple discrimination basée sur l'origine de la personne.

L'émotionnel ne doit pas occulter la raison.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Mer 31 Juil 2019 - 23:49

Il n’y a pas que la guerre. Je connais un émigré du Congo qui a fuit à cause de son homosexualité, entré illégalement en Belgique à l’âge de 16 ans. Il a 20 ans et travaille et son employeur est content de lui. Il y a aussi l’european dream? 

Tu penses au terrorisme? C’est aussi une minorité non? Car vu qu’un occidental peut être endoctriné bah c’est que c’est plutôt la nature humaine sur laquelle il faut améliorer l'éducation, qui restera tjrs la meilleure arme. Faut un minimum d’enquête lors d'arrivée de migrants.
Pour moi, un terroriste peut facilement voyager là où il veut, y’a souvent un réseau derrière nan? Avec du fric et du pouvoir derrière. 

Mais bon, je suis probablement un peu naïve car vu que j’écoute pas les infos, pour moi c’est tjrs la nature humaine qui pose problème. Un pays opprimé par la violence d’un autre, peut légitiment avoir envie de se venger si on a tué sa famille ou autres. Quand on te prend tout ce qui t’est cher, la colère est légitime. Là pour le coup ça devient la loi du talion. Nous, qu’est ce qu’on sait vraiment de ce que nos pays font contre les autres? Ça me choque pas le terrorisme sauf celui qui est édicté par la voix de Dieu ou je ne sais quel endoctrinement.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 0:19

Oui, au cas par cas on retrouvera toujours des particularités, je ne dis pas le contraire. Cependant ce raisonnement à l'échelle individuelle ne peut pas servir à justifier la venue de tout et n'importe quoi, surtout dans un continent qui a grandement été touché par le terrorisme ces dernières années.

Pour moi il est évident que des terroristes se cachent dans le lot. Dans quelles proportions, ça je n'en sais rien, mais quelques centaines, voire même quelques dizaines d'individus suffisent.

Un occidental peut effectivement être endoctriné mais ce processus est plus favorable dans un environnement où la culture musulmane est solidement implantée. Et quand je dis culture je fais bien la distinction avec la lecture et la pratique théologique stricte.
Ceux qui commettent des actes terroristes ne sont pas forcément les plus assidus en matière d'apprentissage théologique.

D'ailleurs on ne sait pas vraiment comment sont financées les traversées, je doute que les passeurs fassent ça pour que dalle.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 1 Aoû 2019 - 0:32

Il faut un mobile, et je suis sûre qu’il y en a de très valables. 

Moi je pourrais être une passeuse gratuite si je connaissais la situation dramatique des migrants, je peux faire des choses gratuitement si c pour sauver des vies innocentes. 

Il me semble que les migrants non terroristes paient avec tout ce qu’il leur reste ... 

Y’a pas eu tant de terrorisme je trouve, ça a été gonflé par les médias. Comparativement au nombre d’immigrés, c’est faible tu penses pas? Tenant compte que je sais même pas si même un seul immigré est concerné.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:19

Apparemment le type aurait des problèmes psychiatriques.

Les passeurs ne font pas du bénévolat hein, et en plus ça coûte pas le prix d'un ticket de bus. Je ne serais pas surpris qu'une organisation voire même un pays soit derrière tout ça

Heu la France en particulier a été lourdement touchée, ensuite le reste se partagerait essentiellement entre l'Allemagne et la Belgique.
Après c'est vrai que jusqu'à présent, il n'y a pas eu d'acte terroriste causé par un migrant, mais la criminalité a néanmoins augmenté depuis leur arrivée massive en 2015. Enfin pour être tout à fait exact, la criminalité a tendance à baisser en global mais a augmenté en proportion, parmi cette population.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:23

Je dirais que ça peut être logique? Ils entrent dans un pays qui ne les aide pas forcément, la fin justifie les moyens? 

Pour moi, les frontières ne devrait pas exister.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par M4H3R le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:37

@ pureté
Les gens viennent ici parce qu'on fait la guerre là bas,
Les terroristes qu'on dit islamistes en sont rarement
pour ne pas dire jamais : réviser le grand jihad.
Les passeurs sont des mafias qu'ont peut aussi
présenter comme la police/sécurité des ethnies
un peu à l'image des vrais caïds dans les souks
Ce sont les familles qui cotisent pour payer les
passeurs, la traversée de la manche était à
3000 euros quand j'y étais mais certains ont
déjà payé 30 000 pour venir. La radicalisation
n'a pas besoin de religion mais c'est une bonne
excuse pour justifier LEURS politiques, je suis
souvent du côté des combats asymétriques
qui demandent quelques sacrifices pour faire
bouger les lignes... Quand il n'y a plus d'espoir
l'amour refoulé se transforme en haine et je
suis persuadé que la frange de surdoué est
plus importante dans les extrêmes, quels
que soient leur couleur ou les clichés liés.
En France on n'a pas le droit de dire
pourquoi les gens font des attentats
c'est pratique vu qu'il y a souvent
des raisons de se radicaliser ici
grâce à internet notamment je
considère que ça va de pair
avec la lucidité du coup une
question vu que c'est lié,
ton nom a un rapport
avec la race blanche
ou pas parce que
la peur ne doit
pas violer
la raison
non ?
...


Dernière édition par M4H3R le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:53, édité 1 fois
M4H3R
M4H3R

Messages : 391
Date d'inscription : 29/09/2015
Age : 44
Localisation : Paname, paname, paname...

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:52

Ils entrent illégalement dans les territoires européens, sont dispatchés à droite à gauche au lieu d'être expulsés, ils sont nourris et logés dans des centres d'hébergement alors qu'il n'y a parfois plus de places pour les SDF, on organise des programmes et des formations pour les insérer socialement alors qu'ils n'ont aucun moyen préalable pour le faire (à commencer par la maîtrise des bases d'une langue vivante), donc je ne vois pas en quoi les pays ne feraient rien pour eux, sachant qu'ils ne méritaient rien du tout en premier lieu.

Et quand bien même ils seraient laissés à l'abandon, ça n'excuserait pas pour autant un taux de criminalité supérieur aux moyennes nationales. On parle quand même d'agressions sexuelles, de viols, de meurtres...venant de types qui prétendent avoir fui la guerre ou du moins la misère. Ce serait de la fiction, je trouverais ça cocasse, malheureusement c'est la réalité.

Heureusement que les frontières existent. Je parle de façon pragmatique et non utopique.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par M4H3R le Jeu 1 Aoû 2019 - 21:01

Pureté a écrit:Ils entrent illégalement dans les territoires européens, sont dispatchés à droite à gauche au lieu d'être expulsés, ils sont nourris et logés dans des centres d'hébergement alors qu'il n'y a parfois plus de places pour les SDF, on organise des programmes et des formations pour les insérer socialement alors qu'ils n'ont aucun moyen préalable pour le faire (à commencer par la maîtrise des bases d'une langue vivante), donc je ne vois pas en quoi les pays ne feraient rien pour eux, sachant qu'ils ne méritaient rien du tout en premier lieu.

Et quand bien même ils seraient laissés à l'abandon, ça n'excuserait pas pour autant un taux de criminalité supérieur aux moyennes nationales. On parle quand même d'agressions sexuelles, de viols, de meurtres...venant de types qui prétendent avoir fui la guerre ou du moins la misère. Ce serait de la fiction, je trouverais ça cocasse, malheureusement c'est la réalité.

Heureusement que les frontières existent. Je parle de façon pragmatique et non utopique.

Il suffit de frotter un peu pour que ça sorte, la morale comme la loi ne comptent plus quand il s'agit de survie, il s'agit d'assumer notre politique extérieure pour comprendre qu'on est obligés de les accueillir, c'est pas les mêmes lignes budgétaires pour les migrants et pour les sdf, on se doit de leur garantir une vie ici avec tout ce que ça comporte, si tu est sur le mérite tu oublies le déterminisme et toujours la corruption des élites (y compris post)coloniales). Le taux de criminalité est toujours supérieures pour les racailles, encore plus pour les primo arrivant qui ne bénéficient pas des soutiens politiques ou familiaux, j'aime bien opposer les coûts de la corruption qui les fait venir ici justement, pour les ratios on est sur du 1 pour combien tu penses... 100 000 ou beaucoup beaucoup plus ? Les agressions sont le fruits de frustrations et les migrants sont des hommes comme les autres qui passent de femmes voilées à des collégiennes en string sur snapchat.... je suis contre les frontières parce qu'elles sont construites sur des morts souvent basanés d'ailleurs, je parle moi aussi de façon pragmatique et je ne connais que trop bien la facilité de ceux qui rejettent les fautes sur autrui sans comprendre que c'est eux que ça salit. Excuse-moi de te dire que tu dois arrêter de te rassurer à leurs dépens, si tu connais la loi tu sais qu'elle n'est pas pour toi, si tu connais l'histoire tu ne peux que te mentir et si tu veux leur faire la guerre, je te conseille d'aller les voir pour comprendre que ce sont souvent les meilleurs qui viennent non pas pour t'agresser mais pour espérer simplement, les étrangers sont des humains comme les autres et je finis avec Desproges "l'ennemi est stupide parce qu'il croit que c'est nous l'ennemi alors que l'ennemi c'est lui." Il faut que tu travailles sur ça urgemment, pour info j'ai été élevé dans un milieu raciste et à 20 ans je suis allé rencontrer des oncles salafistes quand mon parrain continue de voter pédiga, je suis déjà avec toi Wink
M4H3R
M4H3R

Messages : 391
Date d'inscription : 29/09/2015
Age : 44
Localisation : Paname, paname, paname...

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 1 Aoû 2019 - 21:24

C dommage Pureté que tu penses de cette façon. Je suppose que ça vient d’une certaine peur. 

Je n’ai pas vécu dans le racisme et je ne le comprends pas. J’ai juste une dent contre les religions qui font entrer des conneries dans la tête.  

Je suis d’ailleurs pour la peine de mort car il y a des humains vraiment irrécupérables et qu’il faut bien neutraliser pour qu’ils ne fassent plus de mal. Mais comme pour tout, faut pas tomber dans l’abus. Mais s’il faut faire de la place pour des migrants et des sdf’s, je sacrifierais des criminels multi récidivistes. Surtout que c’est une mort sans douleur, c’est même pas cruel. Juste une question de bon sens.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 21:30

M4H3R a écrit:@ pureté
Les gens viennent ici parce qu'on fait la guerre là bas,
Les terroristes qu'on dit islamistes en sont rarement
pour ne pas dire jamais : réviser le grand jihad.
Les passeurs sont des mafias qu'ont peut aussi
présenter comme la police/sécurité des ethnies
un peu à l'image des vrais caïds dans les souks
Ce sont les familles qui cotisent pour payer les
passeurs, la traversée de la manche était à
3000 euros quand j'y étais mais certains ont
déjà payé 30 000 pour venir. La radicalisation
n'a pas besoin de religion mais c'est une bonne
excuse pour justifier LEURS politiques, je suis
souvent du côté des combats asymétriques
qui demandent quelques sacrifices pour faire
bouger les lignes... Quand il n'y a plus d'espoir
l'amour refoulé se transforme en haine et je
suis persuadé que la frange de surdoué est
plus importante dans les extrêmes, quels
que soient leur couleur ou les clichés liés.
En France on n'a pas le droit de dire
pourquoi les gens font des attentats
c'est pratique vu qu'il y a souvent
des raisons de se radicaliser ici
grâce à internet notamment je
considère que ça va de pair
avec la lucidité
...

C'est faux, encore une fois seul un faible pourcentage a fui la guerre. Et en plus le "on" est un abus de langage. En ce qui me concerne on ne m'a jamais consulté quant à l'intérêt de bombarder tel ou tel pays. Je suppose que c'est la même chose pour toi.

Les terroristes tuent néanmoins au nom de l'islam, après savoir si leur lecture théologique est erronée ou non est un autre sujet, même si à la base je parlais surtout de la criminalité et pas spécialement du terrorisme islamique.

En ce qui concerne la nature des passeurs, beaucoup d'hypothèses sont possibles.


du coup une
question vu que c'est lié,
ton nom a un rapport
avec la race blanche
ou pas parce que
la peur ne doit
pas violer
la raison
non ?
...

Ça fait plusieurs fois qu'on me demande la signification de mon pseudo, comme si ce mot représentait un jugement moral en soi par défaut. C'est pas de ma faute si vous l'interprétez de cette manière, je ne pensais pas que ce mot pouvait générer et déclencher autant de réactions défensives chez certains.

Et non, aucun rapport avec quelconque notion de pureté raciale ou je ne sais quoi. La haine raciale n'a aucun intérêt pour moi, en revanche je n'amalgame pas tout et n'importe quoi dans le mot racisme, qui a perdu de sa signification dans le langage courant.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 21:51

M4H3R a écrit:
Pureté a écrit:Ils entrent illégalement dans les territoires européens, sont dispatchés à droite à gauche au lieu d'être expulsés, ils sont nourris et logés dans des centres d'hébergement alors qu'il n'y a parfois plus de places pour les SDF, on organise des programmes et des formations pour les insérer socialement alors qu'ils n'ont aucun moyen préalable pour le faire (à commencer par la maîtrise des bases d'une langue vivante), donc je ne vois pas en quoi les pays ne feraient rien pour eux, sachant qu'ils ne méritaient rien du tout en premier lieu.

Et quand bien même ils seraient laissés à l'abandon, ça n'excuserait pas pour autant un taux de criminalité supérieur aux moyennes nationales. On parle quand même d'agressions sexuelles, de viols, de meurtres...venant de types qui prétendent avoir fui la guerre ou du moins la misère. Ce serait de la fiction, je trouverais ça cocasse, malheureusement c'est la réalité.

Heureusement que les frontières existent. Je parle de façon pragmatique et non utopique.

Il suffit de frotter un peu pour que ça sorte, la morale comme la loi ne comptent plus quand il s'agit de survie, il s'agit d'assumer notre politique extérieure pour comprendre qu'on est obligés de les accueillir, c'est pas les mêmes lignes budgétaires pour les migrants et pour les sdf, on se doit de leur garantir une vie ici avec tout ce que ça comporte, si tu est sur le mérite tu oublies le déterminisme et toujours la corruption des élites (y compris post)coloniales). Le taux de criminalité est toujours supérieures pour les racailles, encore plus pour les primo arrivant qui ne bénéficient pas des soutiens politiques ou familiaux, j'aime bien opposer les coûts de la corruption qui les fait venir ici justement, pour les ratios on est sur du 1 pour combien tu penses... 100 000 ou beaucoup beaucoup plus ? Les agressions sont le fruits de frustrations et les migrants sont des hommes comme les autres qui passent de femmes voilées à des collégiennes en string sur snapchat.... je suis contre les frontières parce qu'elles sont construites sur des morts souvent basanés d'ailleurs, je parle moi aussi de façon pragmatique et je ne connais que trop bien la facilité de ceux qui rejettent les fautes sur autrui sans comprendre que c'est eux que ça salit. Excuse-moi de te dire que tu dois arrêter de te rassurer à leurs dépens, si tu connais la loi tu sais qu'elle n'est pas pour toi, si tu connais l'histoire tu ne peux que te mentir et si tu veux leur faire la guerre, je te conseille d'aller les voir pour comprendre que ce sont souvent les meilleurs qui viennent non pas pour t'agresser mais pour espérer simplement, les étrangers sont des humains comme les autres et je finis avec Desproges "l'ennemi est stupide parce qu'il croit que c'est nous l'ennemi alors que l'ennemi c'est lui." Il faut que tu travailles sur ça urgemment, pour info j'ai été élevé dans un milieu raciste et à 20 ans je suis allé rencontrer des oncles salafistes quand mon parrain continue de voter pédiga, je suis déjà avec toi Wink

Quel rapport entre le racisme et la simple volonté (légitime par ailleurs)/de garantir la sécurité et la paix sociale dans nos pays ?

Les élites sont effectivement corrompues et détestables, et je les méprise infiniment. Nos politiques prennent constamment des décisions allant à l'encontre des intérêts des peuples et à chaque fois ce sont toujours les quidams qui payent le prix fort. Merkel et Macron sont intouchables par exemple, si un quidam venait à effleurer leur épaule, il se prendrait 10 gardes du corps sur la tronche. Les gens normaux n'ont pas ce privilège eux.

Qu'est-ce que ça veut dire le "ils passent de femmes voilées à des collégiennes en string" ? Outre le fait que ce soit très caricatural (les femmes occidentales portent une tenue tout à fait décentes en moyenne, il ne faut pas confondre la vie quotidienne avec les médias au sens large), ça sous-entend qu'ils sont excusés d'avoir un comportement criminel. Ben ouais c'est pas de leur faute, c'est juste la fille qui n'était pas assez habillée à leur goût.
Ou alors il s'agit d'un aveu, signe de leur inaptitude à vivre dans nos sociétés.

Les frontières permettent, entre autres, de garantir une paix sociale. C'est un système qui est adopté au niveau mondial, ça va bien plus loin qu'une histoire de sang sur des "basanés".


Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:01

My_illusion a écrit:C dommage Pureté que tu penses de cette façon. Je suppose que ça vient d’une certaine peur. 

Je n’ai pas vécu dans le racisme et je ne le comprends pas. J’ai juste une dent contre les religions qui font entrer des conneries dans la tête.  

Je suis d’ailleurs pour la peine de mort car il y a des humains vraiment irrécupérables et qu’il faut bien neutraliser pour qu’ils ne fassent plus de mal. Mais comme pour tout, faut pas tomber dans l’abus. Mais s’il faut faire de la place pour des migrants et des sdf’s, je sacrifierais des criminels multi récidivistes. Surtout que c’est une mort sans douleur, c’est même pas cruel. Juste une question de bon sens.
Peur de quoi ?

C'est ton environnement culturel qui te fais croire que le racisme, c'est être contre l'immigration de masse sans limite et être contre l'ouverture des frontières pour tous, enfin surtout en Europe en fait.
Mais en vérité il s'agit d'un piège.

Bon après si tu veux on peut s'arrêter là, je ne voudrais pas gâcher ton topic.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:06

La peur de l’inconnu, de te faire voler ton boulot? De payer davantage d’impôts ? 

Le racisme a pourtant une définition large:
[Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat sans fondement scientifique[1] de l'existence de racesau sein de l'espèce humaine[2], considère que certaines catégories de personnes sont intrinsèquement supérieures à d'autres[2]. C'est sa différence avec le racialisme qui part du même postulat, mais ne considère pas les races comme inégales[3]. Cette idéologie peut amener à privilégier une catégorie donnée de personnes par rapport à d'autres[4]Le Petit Laroussedéfinit le racisme, au sens large du terme, comme « une attitude d’hostilité répétée voire systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes ».]
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:17

J’ai la chance de n’a pas avoir reçu d’éducation, personne ne m’a mis des choses dans la tête, j’ai pu sonder les comportements humains dans leurs pires expressions, c’est là que g appris que peu importe l’humain, c’est ce qu’il nourrit en lui qui est à juger.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:36

My_illusion a écrit:La peur de l’inconnu, de te faire voler ton boulot? De payer davantage d’impôts ? 

Le racisme a pourtant une définition large:
[Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat sans fondement scientifique[1] de l'existence de racesau sein de l'espèce humaine[2], considère que certaines catégories de personnes sont intrinsèquement supérieures à d'autres[2]. C'est sa différence avec le racialisme qui part du même postulat, mais ne considère pas les races comme inégales[3]. Cette idéologie peut amener à privilégier une catégorie donnée de personnes par rapport à d'autres[4]Le Petit Laroussedéfinit le racisme, au sens large du terme, comme « une attitude d’hostilité répétée voire systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes ».]

Non, rien de tout ça. La "peur de l'inconnu" peut aussi s'appliquer dans l'autre sens: on n'a pas peur parce qu'on ne se rend pas compte de ce que ça peut impliquer justement.

Oui le racisme a une définition qui implique des notions de haine, mais ça n'a rien à voir avec l'idée de vouloir maintenir une sécurité sur son sol.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par Pureté le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:40

My_illusion a écrit:J’ai la chance de n’a pas avoir reçu d’éducation, personne ne m’a mis des choses dans la tête, j’ai pu sonder les comportements humains dans leurs pires expressions, c’est là que g appris que peu importe l’humain, c’est ce qu’il nourrit en lui qui est à juger.

Il n'y à pas que les parents, il y a également les relations amicales, les médias de masse (TV, journaux, radio, internet, cinéma, livres...), l'école (qui véhicule l'idéologie de l'éducation nationale).

Tout ce petit monde exerce une influence plus ou moins importante et vise à nous formater.

Pureté

Messages : 281
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Jeu 1 Aoû 2019 - 22:43

Bah je suis informatable je crois et j’ai envie de quitter le monde industrialisé tellement il me file la nausée  pale
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 2 Aoû 2019 - 0:59

Bébé : je rejettais le sein. Pourquoi s'obstiner à faire téter un bb qui ne le veut pas? Adulte je n’aime toujours pas beaucoup le lait et ses produits dérivés. Parfois même ça m'éveille du dégoût. Mais g ça aussi avec les soupes. Va comprendre...
Enfant dès 6-7 ans : les élèves m’obligent à choisir un des deux clans de ma nouvelle école. Je refuse. Ils insistent avec menaces. Je résiste et j’argumente. (Déjà une petite rebelle). Mise de côté (ça, ça me dérangeait pas) mais de venir tenter de m’intimider physiquement et verbalement ça c’était saoulant, jamais je n’ai cédé, et j’ai développé une technique de défense qui a fait croire à l’école que je pratiquais des arts martiaux. Un jour, poussée à bout par un petit con, je me suis élancée vers lui, sauté et je l’ai poussé de toutes mes forces avec mon pied sur son torse, il a volé en arrière et plus jamais il ne m’a emmerdée. Je ne frappais jamais, je repoussais et je me défendais. 
Ado 13 ans : dans une plaine de jeux, je me balançais sur une balançoire. Deux jumeaux un peu plus jeune que moi s’approchent et veulent prendre ma balançoire pour qu’ils en fassent ensemble. Nous ne sommes que trois, j’attendais une copine. La façon dont l’un des deux me l’a demandé n’était pas correcte alors je refuse. Ils me font tomber, me frappent avec leurs pieds et finissent par me cracher dessus. Leur coups de pied étaient pourtant violents (ils faisaient du foot comme tout garçon bien formaté à ça) mais ce qui m’a le plus dégoûtée c’est ce crachat immonde que je me suis empressée de retirer. Ne jamais montrer de la peur, jamais! Ne jamais donner ce plaisir là à ceux qui n’ont aucune empathie. 
Ado 16 ans : choquée par l’inertie et le je m’en foutisme du prof d’histoire, j’assène ma colère « vous trouvez ça normal de mettre des beaux points aux tricheurs tout en le sachant pertinemment, vous pensez que ça motive les élèves honnêtes à continuer d'étudier? » silence radio de sa part. Je me lève et quitte la classe en disant « Je ne peux pas supporter ça! Ça me répugne trop! » il tente de me rattraper, trop tard. La même année je déchire un contrôle sous les yeux de la prof de chimie car je n’accepte pas les points donnés. L'année d’après, la prof de français m’ordonne d’écrire la biographie d’un auteur qu’elle récitait et je lui réponds « je suis ce que vous dites, j’ai pris de l’avance, j’ai déjà écrit la biographie en ayant regardé dans le cours de mon frère » c’était mot à mot ce qu’elle récitait. Malgré tout elle insiste pour que je fasse comme les autres et je réponds encore « ça n’a pas de sens d’écrire 2 fois la même chose! » et elle me menace de me renvoyer « écrivez ou vous me donnez votre journal de classe ! » je lui réponds avec un petit moment de latence « D’accord, je vous apporte mon journal de classe » et je fus renvoyée du cours. Dans la même période, on nous met le film « Germinal » pendant un cours d’histoire. La scène du viol était insupportable pour ma conscience, j’ai du quitter la classe aussi. Pour supporter certains cours, je buvais un peu de whisky mis dans une bouteille de fanta. Dieu soit en location, j’ai horreur du goût de l’alcool. 

Etc etc. Y’a rien ni personne qui a ce pouvoir là de prostituer ma conscience. J’ai une âme rebelle mais pas dans la violence. Je refuse ce qui me heurte, je m’en écarte, m’en préserve. 
Je n’ai fait aucune crise d’adolescence, en fait je ne me souviens même pas avoir été une enfant. Directement projetée dans un monde adulte. Pour moi, même aujourd’hui, chacun de mes comportements avait une raison légitime : ne jamais céder à l’intimidation, respecter mes valeurs, mes besoins moraux, dénoncer les abus. C’est en moi depuis toujours. On a voulu faire de moi une dévergondée sexuelle, goûter à la drogue, choisir une voie professionnelle que je ne voulais pas, on a voulu me traîner dans la boue et m’inciter à de très mauvais comportements, je n’ai tjrs fait confiance qu'à mon for intérieur. Un guide spirituel comme le nommerait Zarbitude. Il a tjrs été là, et je ne me suis jamais sentie seule! Ah voilà qu’un souvenir très enfoui vient de faire’ surface : le paternel m’a forcée à fumer sa pipe, ce truc immonde qui pue là. Je devais avoir une dizaine d'années, je n’ai jamais compris pourquoi il insistait autant. Me partager ses plaisirs? Tsssst. Heureusement, je me suis étouffée. Ça n’a jamais eu aucun sens pour moi de fumer, se droguer, boire et niquer à droite à gauche. Pourtant j’ai grandi là-dedans. J’ai sans doute reçu le plus beau kdo du monde : ma conscience morale. Vraiment pour moi, c la chose la plus précieuse que je possède et qu’on a jamais pu me voler. Cela dit, j’aime expérimenter donc j’ai testé plein de choses juste pour tenter de comprendre pourquoi ça rendait tant de gens addicts. Et je n’ai pas compris ce qu’on pouvait retirer de si bon à ce qui cause des dommages sur sa santé. Les drogues dures ça j’en ai un peu peur car déjà la cannabis je fais une réaction de myorelaxation exagéré alors j’ose pas imaginer avec de l’extasy ou héroïne. On m’a fait sniffer du poppers également, mais c’est horrible la sensation, mon cerveau j’avais la sensation qu’on l’écrabouillait. Aussi je suis trop sensible à l’alcool (un verre et je suis déjà pompette). Et pourtant j’ai des géniteurs qui sont champions pour tenir l’alcool! Je les remercie de ne pas m’avoir transmis cette tare. Le cannabis ça m’a fait m’écrouler car les muscles de mes jambes se sont relâchés d’un coup, j’ai juste eu le temps de dire « je vais tomber » que j’étais déjà à terre. On me relève et me demande si ça va, je réponds machinalement « oui oui » et je retombe aussitôt. Et le Space cake fiouuuuu une fois mais pas deux. C’était intéressant au début puis tous mes sens étaient trop sensibles, la musique qui m’faisait mal aux tympans, les phares des voitures qui m’faisaient mal aux yeux, le bonbon en bouche qui me piquait et ma jambe droite que je ne sentais plus. Ensuite, j’ai du faire arrêter la voiture sur l’autoroute car je pensais que j’allais vomir. Une fois un bol d’air pris, tout s’est arrêté. Ouffff. Une fois mais pas deux. J’pense à ça car on retourne à Amsterdam samedi mais non merci, je ne veux plus rien réitérer. Expérimenter une fois pour ne pas mourir bête, ça me suffit largement. 

Je ne me sens pas formatée en tout cas. J’ai des obligations ça oui. Mon rêve sera de quitter ce confort de vie pour retourner dans la Nature. Pas sans rien rien car je sais bien que je vais crever de froid. Quoique avec des peaux de bête ça le fera p-e. Quand je mourrai je veux être humusée? En gros, être recouverte d’un tas de matières végétales, hop dégradation naturelle. Alors si je meurs en pleine Nature, ce serait le top! 

Pour moi, c’est impossible de se sentir pleinement bien avec  nos modes de vie, j’y ressens trop de malsain. 

Dodo.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par M4H3R le Ven 2 Aoû 2019 - 12:15

Je me permets de répondre au fil de l’eau à pureté parce que je sais d’expérience qu’il faut du temps pour s’aimer et ne plus avoir besoin des autres pour se rassurer, ça fait partie du travail de libération personnel que je t’invite à amorcer… comme je l’ai fait de mon côté, ça m’a pris 24 ans mais là je suis apaisé.

Tes idées font que nous pouvons aller bombarder des barbares sans que la population ne pense qu’elle soit responsable (tu es solidaire en restant ici mais supporterais-tu d'être un expatrié vu que tu ne seras jamais immigré TOI pour personne ?) , le spectacle sert à ça et ta liberté à un coût que d’autres payent depuis longtemps déjà. Quand tu mets 8 ans pour venir en France ou qu’entre temps tu t’es fait torturer dans les prisons libyennes, je dirais que c’est la même et que c’est l’espoir de sur-vivre qui nous demande de bouger.

Le "on" n’est pas un abus de langage tant que tu dira « Ils » donc il faut déjà faire le tri entre les réfugiés et les migrants, les premiers fuient la guerre quand les second fuient les dictatures que nous avons mis en place et que nous continuons de soutenir en dépit du droit et donc de l'humanisme, pour moi les deux ont la légitimité de venir voir la maison mère parce que tu prends les conséquences pour des causes… le ratio dont je parlais hier est à l’image de celui entre les fraudes au RSA et les optimisations boursières. T’as un peu de chiffres ici qui sont moins alarmants que ça paraît (genre 1/3 des migrants sont européens déjà, ça compte comme frontière ou pas ?) , tu sais qu’on a besoin des immigrés pour rester compétitifs au moins vu que nous ne sommes plus capables de nous reproduire assez ? https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/03/20/combien-y-a-t-il-d-immigrants-et-de-demandeurs-d-asile-en-france-et-en-europe_5438852_4355770.html

Les terroristes peuvent tuer au nom de Mickey que ça ne changerait rien, c’est une radicalité qui trouve son origine dans notre histoire (post-guerre froide, zone tampon avec deux perceptions de la religion instrumentalisée par deux visions qui ne sont plus qujourd'hui que concurrentes)  donc normal que ce soit les tirailleurs de l’islam (je constate juste que c'est pratique pour nos affaires simplement drogue comprise si tu veux vraiment faire le tour des malversations... légalisées), il faudrait aller chercher du côté de la double absence et comprendre que ce sont les musulmans les premières victimes, en devenant raciste tu fais donc exactement ce qu’ils attendent de toi, c’est ça que tu ne vois peut-être pas. Pour la criminalité ce sont généralement les misères (sociale donc sexuelle en tête...) qui y poussent et souvent les pauvres qui la font (celle qu’on nous montre en tous cas à la télé tous les soirs mais j’ai pas vu grand chose sur les corruptions) et donc forcément des immigrés avec une autre culture qu’il s’agit d’accueillir plutôt que de gommer (on est bien allé les chercher non ?), l’intégration française est une désintégration avant tout et je remarque qu’on parle uniquement de déradicalisation sans se pencher sur les raisons qui les ont poussé à le faire donc on préfère parler de manipulations, de fanatisme donc d’absenceS de raisonS, facile non ?

Pour les passeurs, je suis allé leur parler donc les hypothèses sont ouvertes, je crois aussi aux magouilles étatiques et à celui qui disait «  je ne connais pas les hommes, je connais leur prix », du coup ça ne m’intéresse pas vraiment vu que c’est la même chose à un autre échelle, ça changerait quoi pour toi si tu le mettais encore sur le dos des élites ??

Le racisme intervient quand tu mets la frontière comme un rempart et que tu vois l’autre comme un étranger en lui demandant de montrer patte blanche, tu es sérieux quand tu parles de paix sociale ?!? Elle est pour qui à ton avis, pas le peuple en tous cas donc je ne vois pas l’intérêt de relâcher la pression, es-tu content du système parlementaire français et de tous les travers qu’il permet… toujours à nos dépens ? On se rejoint sur les élites mais là encore c’est un peu facile parce que si c’est une profession elle appelle forcément des gens qui ont besoin de s’affirmer et d’essayer de remplir des fêlures, je croise rarement des gens qui se sacrifient pour les autres et qui n’en font pas une fierté, je serai plus pour arrêter de les payer et faire appel à des citoyens.

Le "ils passent de femmes voilées à des collégiennes en string" était forcément un cliché en raccourci, je te parle juste du changement de contexte et du cadre qu’ils trouvent ici quand le corps de la femme est omniprésent, qu’on nous vend la libération sexuelle et que les femmes s’habillent sexy sans vouloir qu’on les réduise à leur sexe. Les choses comme le harcèlement que tu renvoies dans tes clichés, visent à l’instar de la drogue, les mêmes populations immigrées qui n’ont que la rue pour s’exprimer. Là encore ce que tu rapportes de la délinquance avec ton miroir grossissant est de les présenter comme des animaux, il sous entend juste que tu peux confondre les causes et les conséquences en voulant à tout prix faire une frontière avec ta partie animale. Tu sais que le racisme est aussi né de la libération de la femme qui avait comme pendant l’hypersexualisation des anciens colonisés qui ont concourus à la castration symbolique des petites français, c’est ce levier qui a servi à Zemmour ou Soral par exemple pour devenir les chefs de file de tes idées.

Je suis d’origine alsacienne, bretonne et algérienne, tu comprendras donc que tes frontières ne me concernent pas et que ta paix sociale est une chimère si elle a pour fondation les mensonges, par exemple tu verras que les attentats de 95 ont été fomenté en collaboration avec nos services pour servir un projet de lutte contre un parti musulman algérien qui allait conquérir le pouvoir, les événements ne sont que ça rien qu’à voir ce qu’ils ont fait aux moines. L’histoire est donc souvent la propagande des gagnants, on peut parler aussi de L’utilisation de l’Ei par Bachar et donc Poutine, ça donne quoi ? Je suis un peu parti en couilles quand l'état français a profité de tes idées pour tuer un cousin, j'imagine si c'était ma famille entière et qu'on me refusait en plus les secours qui sont dus à tout être humain...

Comme ils viennent au péril de leur vie, je dirais qu’ils ont réussi à dépasser leur peur tandis que toi tu fantasmes leurs périls, l’idée que je te propose c’est de comprendre que ces gens là peuvent aussi te servir d’exemple quand tu comprends ce qu’ils taisent, les syriens que j’ai rencontré étaient bien plus diplômés oui même généreux que moi et m’a rendu très triste pour vous qui leur crachez dessus.

Le racisme implique des notions de rejet simplement, si tu veux maintenir la sécurité en désignant une population pour des choses extra-personnelles ça reste du racisme, le fait de parler de pureté renvoie forcément à des exactions et si tu ne le sais pas c’est que tu veux qu’on te le dise parce que ton inconscient est déjà pour toi.

Tu parles ensuite du formatage et je te rejoins sur les liens qui nous étranglent, si tu acceptes que je te qualifie de raciste les questions qui se posent sont donc pour quoi ou pour qui ? Je dirais simplement que tu es ce que tu condamnes donc que tu es formaté sur ce modèle qui n’emmène que de la haine, tes discours ici vont donc instrumentaliser la souffrance de gens que tu réduis aux chiffres que tu veux, je finis ce cycle j'espère avec toi  et je pense qu’une discussion argumenté pourrait nous servir pour l’avenir, es-tu disponible pour en discuter quitte à tirer le fil et que tu te retrouves isolé de ceux qui pensent comme ça aujourd’hui (tes parents, tes amis, ceux qui te disent ce que tu veux entendre sans avoir à bouger ? Serais-tu prêt à faire des actions violentes en dernier recours par exemple toi aussi ?). Quel est ton projet de vie et qui tu serais sans eux ? Je vais souvent au contact des nids ennemis c’est pour ça que j’ai compris que ceux qui les rejetaient étaient souvent ceux qui n’avaient que leur couleur de peau comme levier d’identité (en plus d’être homme bien sûr !!!) et que la plupart avaient peur de devenir sdf et anticipaient qu’on leur donnerait moins si on donnait plus aux étrangers, comme tu sembles le croire toi aussi.

Je finis bien sûr avec le siècle des lumières, le pays des droits de l’homme et tout ce qui fait la grandeur de la France MAIS qui ne va pas dans le sens que tu revendiques puisque ton esprit les trahis (pour Napoléon ou Clovis d'ailleurs ?) , j’aimerais donc bien savoir quelle est (l’époque ?) de ta France idéale et jusqu’à quand tu penses avoir besoin de ça ? Si je te demande de te définir en 3 mots je pense que j'aurais homme, européen et quoi d'autres . Moi ça commencerait par être vivant sûrement...

La suite en mp si tu veux bien me rencontrer et My_Illusions excuse-moi de t’avoir ignoré ici et peut-être (vu que je ne t’ai pas lu) paraphrasé Wink
M4H3R
M4H3R

Messages : 391
Date d'inscription : 29/09/2015
Age : 44
Localisation : Paname, paname, paname...

Revenir en haut Aller en bas

La vie, une éternelle enseignante - Page 7 Empty Re: La vie, une éternelle enseignante

Message par My_illusion le Ven 2 Aoû 2019 - 13:33

Pas de souci, les croyances ont la peau très dure, pour cela que je n’insiste plus autant qu’avant. Cette discussion sur l’immigration n’aura pas de fin, donc à terme il vaut mieux en discuter en mp.

En plus, je m’inquiète de moins en moins de l’avenir de l'espèce humaine car ça va de toute façon s’intensifier en drames. Je fais ma part comme je me répète souvent. Je laisserai le monde aux inconscients et aux optimistes.
My_illusion
My_illusion

Messages : 1453
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 17 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 17  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum