Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Aller en bas

Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Wood le Mer 7 Fév 2018 - 22:17

Bonjour a tous,
je viens vers vous pour votre avis et j’apprécierai particulièrement celui d'une femme HPE ou de quiconque ayant vécu la situation d'un coté ou de l'autre, afin de m'aider a avancer dans ma réflexion.
Je m'explique, j'ai 34 ans, testé enfant mais sans suivi, j'ai recemment fait les demarches et assimilé ce que c'était que d'être HPI, ce qui me permet de repenser avec une perspective différente mon histoire.
Ca m'a apporté de nombreuses réponses, mais aussi pas mal de questions evidemment, notamment concernant la femme avec qui j'ai passé 10 ans.
Je soupçonne qu'elle soit HPE, a vrai dire j'en suis presque convaincu, mais je ne vous apprends rien, le doute est constant.
Je ne vais pas rentrer dans les détails de mon histoire ici, mais nous sommes séparés sans fracas depuis plus de deux ans et sommes devenus/restés amis.

J'ai plusieurs interrogations :
Dois je aborder l'éventualité de sa surduance avec elle, sachant qu'elle a tjs été en souffrance et que je pense que ca pourrait énormément l'aider à s'aligner et se débarrasser du faux self si ca s'avérait vrai? et si oui, quelle approche serait la plus douce ?
Si non, pourquoi a votre avis ? Pour moi c'est une évidence qu'elle devrait avoir l'information, mon opinion, et prendre sa decision informée, mais ce ne serait pas la première fois que j'évaluerai mal la reaction émotionelle potentielle de quelqu'un :p
Quel est l'impact selon vous si elle est "normo-pensante" avec une mauvaise estime de soi d'echouer le test, si elle est HPE, de le réussir ?
Dans un soucis d’honnêteté avec vous et moi même, je dois préciser que ma démarche n'est pas complètement désintéressé non plus, bien sur je ne lui en parlerai que si la conclusion est que c'est bénéfique pour elle, mais de savoir si elle est HPE ou pas me permettrait de me comprendre encore davantage dans la relation a l'autre, et particulièrement dans la relation amoureuse...un détail quoi
Merci de m'avoir lu

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Invité le Mer 7 Fév 2018 - 22:28

Bonsoir Wood,

Je ne sais pas trop quoi dire, mais tu peux amener le sujet de façon explicite en lui trouvant tous pleins de qualités et de lui exposé le fait qu'elle est intelligente voir très intelligente.

Découle ce qui adviendra le passage du test de QI.

J'ai un ami que je suis sûr qu'il est HPI mais ne me crois, et je lui es même dit qu'il était plus intelligent que moi, car il a une mémoire énorme (hypermnésie tout comme moi), je/il retiens toutes les nouveautés même en l'ayant vu ou entendu une seule fois(quoique ma mémoire est moins qu'avant à cause des médicaments que je prends.

J'espère que tout se passeras bien.

kenshin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Invité le Mer 7 Fév 2018 - 22:31

Ah excuses moi c'était sur le HPE, et bien tu peux lui qu'elle très emphatique, qu'elle a un bon relationnelle sociable, enfin de lui faire des compliment comme ça elle pourra s'engager à le faire.

kenshin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par gpf le Ven 9 Fév 2018 - 16:31

Sans distinguo HPI/HPE, pas convaincu que les choses soient aussi binaires dans nos petites cervelles, est-ce que justement la bonne solution ne serait pas dans une démarche purement désintéressée ? Je me suis également posé le même genre de question suite à mon diagnostic (tardif - 32 ans), avec cependant une situation différente. Je m'explique.. comme ça, je vois deux gros écueils possibles, ce que j'appellerais "le syndrôme du sauveur" et "l'auto-persuasion que tu étais le gentil et elle la méchante dans votre histoire".. Le syndrome du sauveur serait le fait de penser pouvoir l'aider (c'est ce qui te fait t'interroger, ça c'est pas forcément mal) mais surtout tomber dans l'excès de chercher absolument à la convaincre, presque contre sa volonté, alors qu'au fond c'est sa vie, pas la tienne.. L'auto-persuasion (ou la revanche des rancuniers) serait plutôt une situation ou tu chercherais à bien lui mettre dans la tronche que tu avais raison, que c'est elle qui déconnait à pleins tubes et ne comprenait rien etc... Mouais, pas folichons dans les deux cas ! Donc quel est ton intérêt à toi ? Tu dis, mieux te connaitre.. OK ! Que changerait son potentiel diagnostic ? Elle est HP, tu la crois, elle n'est pas HP tu ne la crois pas quand elle t'a dit que t'étais insupportable, capable d'autant de tendresse que de "bourrinitude" ? Est-ce que c'est à elle de te répondre d'ailleurs ? A t-elle seulement envie de te répondre ? C'est chiant les forums de zèbres, tu poses une question, tu repars avec dix !  Laughing

Pour ma pomme, comme j'ai quand même pensé que j'aurais bien aimé avoir l'info plus tôt, ce qui aurait permis peut-être de faire certaines choses différemment, travailler plus tôt à la résolution de blocages émotionnels et moins avoir le sentiment d'avoir perdu du temps, je n'ai pas pu me résoudre à ne rien dire à deux ex que je suspecte aussi (et une 3e l'a découvert toute seule, avant moi même, c'est fou qu’inconsciemment on s'attire bref !). Après ce n'était que des débuts de relations, quelques mois tout au plus.. pas 10 ans avec quelqu'un et surtout avec l'incompréhension des derniers instants et des mots pas toujours très heureux, nos vies ont divergé, on ne se voit ni ne nous parlons (quasiment) plus, donc égoïstement pas grand chose à perdre... J'ai donc "transmis l'info" que les zèbres ça existe, que suite à un épisode dépressif j'ai parcouru le petit chemin menant aux rayures, et que d'après moi on partageait un certains nombres de caractéristiques, que le diagnostic et le suivi avaient répondu à beaucoup de questions, et que si elle s'en posait toujours au point de mal le vivre (je sais qu'à une période au moins c'était le cas), ben qu'elle cherche les réponses avec une info de plus :-) tout ça le plus neutrement possible et voilà. Qu'elles suivent la piste ou pas, ça les regarde désormais.. Et j'ai d'ailleurs eu deux réactions différentes ! Dans un cas ce qu'on pourrait résumer par "Fous moi la paix avec tes idées à la con!" et dans l'autre "J'ai arrêté de me poser des questions, je fais avec, fais pareil !.." Very Happy

Voilà en vrac une réflexion qui peut-être pourra t'aider
gpf (bourrin malgré lui  Neutral )
avatar
gpf
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 31
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Wood le Sam 10 Fév 2018 - 9:57

Merci à vous deux d'avoir pris le temps de répondre et de partager votre bout de vie Smile
@gpf Comme tu dis je ne pense absolument pas que ce soit binaire, j'ai horreur des cases et appellations limitantes car au contraire tout est nuances. Si je fais cette distinction  ici c'est dans un soucis de commodité, pour que vous puissiez percevoir les dynamiques de couples et les enjeux qui en découle. En effet on a un rapport aux émotions et sensations complètement a l'opposé du spectre (même si qq chose se débloque en moi dernièrement ) et je soulignais plus mon incapacité émotionnelle a comprendre profondément ce qu'elle pourrait ressentir à l'annonce de sa zebritude.

J'ai la chance qu'a ce stade de ma vie mes rayures viennent sans douleurs, aucune colère ou regret pour le chemin parcouru, car j'avais déjà fait ce travail sur moi et  "pardonné" depuis longtemps ceux qui m'ont fait du mal, volontairement ou involontairement. Après tout, tout ce qu'un individu peut faire, c'est du mieux qu'il peut avec ce qu'il a. Pour moi la prise de conscience de mon état  fut comme une pièce manquante dans ce grand puzzle qu'est ma vie et c'est ce que je lui souhaite, mais j'ai compris que pour certaines personnes ca pouvait être très douloureux voir dangereux. Dans mon état d'ébulition actuel, en obsession sur le sujet comme ca m'arrive souvent a coup de + de 15h/j avec 3h de sommeil quotidien, je ne voulais pas précipiter les choses, être maladroit, et causer des dégats somme toute évitable, d'ou mes questions ici Smile
En ce qui concerne ma relation avec elle, amoureuse ou amicale, elle a toujours été bienveillante et nourrissante, et ce dans les deux sens, sans aucune exception... Je ne veux pas dire qu'on a pas eu des moments difficiles ou que l'on ne s'est jamais fait du mal, évidemment que oui, mais absolument jamais volontairement, ni avec l'intention de nuire. Je pense que ce n'est fondamentalement pas dans sa nature et force est de constater avec les années, pas dans la mienne non plus. On a donc jamais eu de "mots malheureux" l'un pour l'autre, juste des dégâts collatéraux lié au fait de se chercher et de s'affirmer dans ce monde qui marche sur la tête.

Je n'ai donc rien a gagner a la "convaincre", je ne crois pas qu'on puisse vraiment convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit d'ailleurs, on peut juste se guider les uns les autres vers des réponses qu'on a en nous, mais je crois réellement (mais comment être sur, quand l'enjeu est grand ?) que de se comprendre zebre va la bouleverser dans un premier temps mais serait potentiellement une étape supplémentaire dans sa compréhension d'elle même, et alléger voir faire disparaître complètement, a terme, sa souffrance, vivre mieux dans sa peau et dans sa tête.
Te répondre m'a permis d'organiser un peu mes pensées et de soulager mes doutes, pour ca je te remercies encore. Il n'y a aucune raison que ca puisse mal se passer j'en suis maintenant convaincu, difficile, peut être, mais finalement, inévitablement positif et constructeur.
Du coup l'envie est forte d'effacer tout le message et ne pas garder trace écrite de ma réflexion(c'est la première fois de ma vie que je fais ce genre de texte sur un forum communautaire, alors que jusqu'a aujourdhui je n'ai même jamais laissé un commentaire sur youtube lol) mais bon, je vais assumer, après tout, on est tous la pour ca je crois.
Je la vois ce soir, si jamais ca intéresse qui que ce soit je partagerai l’expérience... bonne journée à vous tous

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par gpf le Sam 10 Fév 2018 - 13:51

Je me permets de remettre une petite pièce dans le nourrain quand même car j'ai noté ce qui me parait être des incohérences, peut-être serait-ce judicieux de s'y attarder encore un peu..
"ma démarche n'est pas complètement désintéressée", 2e post : "je ne cherche pas à la convaincre"..
me laisse penser que ce la question de ton propre intérêt n'est pas encore très claire
Et dans le 2e post :
"j'ai compris que pour certaines personnes ca pouvait être très douloureux voir dangereux" puis "Il n'y a aucune raison que ca puisse mal se passer j'en suis maintenant convaincu"

J'ai pas de solution absolue à te communiquer, mon propos vise surtout à t'interroger sur à qui appartient le choix de dérouler le fil de la pelote et est-ce que tu ne t'accorderais pas trop de responsabilités ou ne voudrait inconsciemment le faire pour elle ? Dans les quelques rencontres zèbres auxquelles j'ai participé, j'ai croisé des gens qui dans les premières interrogations sur leur possible douance avaient je cite : "un besoin viscéral de savoir", d'autres qui "n'avait pas besoin d'une étiquette", d'autres qui se "refusaient catégoriquement à admettre qu'ils avaient un truc différent" etc... Libre à chacun à mon avis d'y accorder l'importance (probablement variable dans le temps en plus) que l'on souhaite ou dont on ressent le besoin. Mon choix a été de me contenter de présenter le bout du fil, libre à elles de laisser ça de côté, temporairement ou durablement, de tirer un peu et s'empresser de cacher ça sous le tapis parce que trop perturbant, de dérouler de toutes ses forces parce que woa tout s’éclaire, de tout dérouler vitesse grand V pour conclure "bah ça change quoi au final ?" etc... Etre présent si questions me parait bien, se garder de lui déballer ce que tu connais déjà du sujet si elle n'est pas demandeuse me parait bien, se garder d'extrapoler quelle pourrait être sa réaction et vouloir avoir une quelconque influence sur celle-ci me parait bien aussi. Voilà !Very Happy
avatar
gpf
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 31
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Wood le Sam 10 Fév 2018 - 14:58

Très perspicace et très vrai, j'ai (et je le fais peut etre encore mais j'y ferai très attention) un peu projeté sur elle, comme si ca validerai ma propre perception, ca répondrait a MON besoin de "comprendre" car si ce n'est pas le cas... alors ca n'a pas de sens pour moi et ca c'est dur ...lol
Cela étant dit, j'arrive a la même conclusion, c'est pas son problème, je me dois juste de parler pour moi, échanger sur le sujet, et lui présenter mon avis la concernant pour ce qu'il est, une opinion. Après elle choisira de creuser ou pas, et je serai juste présent si elle ressent le besoin d'en parler. C'est en ce sens la que je dis que j'en suis convaincu, car étant progressivement plus serein sur le sujet, et en ayant confiance en la nature de notre relation et de notre communication, je sais qu'il se passera ce qu'il doit se passer et on calibrera notre échange en douceur comme d'hab.
Merci à toi en tout cas, bonne journée (pour de bon :p)

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Bimbang le Sam 10 Fév 2018 - 16:58

Perso j'en ai parlé à deux amies. Chacune d'elles n'allaient pas très bien, donc je leur en ai parlé brièvement et j'ai prêté mon bouquin "je pense trop" en leur disant que peut être que...
Après j'en ai pas trop reparlé, j'ai laissé venir les questions éventuelles.

Pour moi, le savoir ne suffit pas. Il y a touuuuuute une démarche à faire, très personnelle, pour comprendre tout ce que ça induit. C'est juste un début pour autre chose.
Je ne me serais pas permis de le faire si je ne les avais pas vues en difficultés, je pense.

Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3587
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Wood le Lun 12 Fév 2018 - 13:09

Bimbang a écrit:
Pour moi, le savoir ne suffit pas. Il y a touuuuuute une démarche à faire, très personnelle, pour comprendre tout ce que ça induit. C'est juste un début pour autre chose.
Je ne me serais pas permis de le faire si je ne les avais pas vues en difficultés, je pense.

Tout à fait d'accord, en ce qui me concerne, j'étais enfin bien dans ma peau, j'avais progressivement accepté mes différences, mais comprendre exactement en QUOI /COMMENT on est différent permet de sentir... complet, aligné. C'est pour moi une information indispensable a la compréhension de soi (surtout quand le mal être est profond et le manque d'estime de soi aveuglante) dans sa globalité pour pouvoir continuer à travailler sur soi, pas la panacée.

Pour ceux qui seraient curieux, on a commencé a discuter vers 21h, j'ai commencé par parler de moi, de mon diagnostique et comment ça me permettait de réévaluer mon histoire, j'ai préparé le terrain en évoquant les différences de profils, notamment dans la gestion des émotions car nous sommes fondamentalement différent, puis j'ai abordé la question la concernant.
Je percevait bien qu'elle me voyait venir, et en m'entendant prononcer les mots la concernant, elle a pleuré ("sans même savoir pourquoi") et timidement nié, évidemment. Je n'ai pas poussé, j'ai répondu a ses questions et on a  échangé et partagé, avec une connexion, un flow et une intimité inégalée, et ce jusqu’à 6h du matin. Puis ensuite tout le lendemain. Un moment assez précieux dont on sort grandi.

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Invité le Lun 12 Fév 2018 - 13:57

J'en suis heureuse pour toi wood! La sérénité dans une relation est si importante mais difficile que c'est précieux ces moments-là... sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Grenouille75 le Lun 12 Fév 2018 - 16:11

Personnellement avant que je ne fasse un travail sur moi me permettant de me découvrir comme potentiellement zèbre (je ne suis pas testée), on avait beau m'en parler, je ne l'intégrais pas.
Je m'explique: depuis que je suis toute petite, les signes se sont multipliés. Au lycée, ma meilleure amie m'avait dit "tu es sûre que tu n'es pas surdouée?", il y a un an un collègue de travail me dit un jour "tu serais pas surintelligente toi?"... bref des signes de ce type il y en a eu plein. Et bien sûr, j'en rigolais à chaque fois. Souffrant d'un énorme syndrome de l'imposteur et pour le dire simplement mais c'est littéralement cela "ça rentrait par une oreille et ça sortait par une autre".
Bref, je remercie toutes ces personnes car rétroactivement ça m'a fait avancer mais ce que je veux dire c'est que le cheminement devra avant tout venir de ton amie... tu peux lui suggérer mais si elle n'est pas prête à accepter sa "différence", je ne suis pas sûre qu'elle ait le déclic...

Grenouille75
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Invité le Lun 12 Fév 2018 - 19:26

C’est chouette pour toi que ça ce soit bien passé.

Si je peux me permettre, concernant tes motivations pas complètement désintéressées, à lire ton dernier message, je ne pense ni au syndrome du sauveur ni à l’auto-persuasion qu’elle était la méchante, mais plutôt que c’est un moyen efficace de la lier émotionnellement à toi.
Le temps passé ensemble, la connexion, l’intimité, et le fait que la question de sa zébritude semble finalement moins importante pour toi que le fait d'avoir passé un moment précieux... tout ça me fait penser plus à une relation amoureuse qu’amicale. Tu ne chercherais pas tout simplement à sortir avec elle à nouveau ? (la réponse est pour toi)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Wood le Lun 12 Fév 2018 - 20:17

Merci pour vos messages Smile

@Guizm0e, notre relation amoureuse de couple est finie, et nous sommes tous deux dans notre recherche individuelle du bonheur. Il y'a encore de l'amour entre nous en effet, on en parle librement, et elle en parle librement avec son conjoint. On a toujours été plus ou moins à l'aise avec l’ambiguïté des sentiments, dont quelques années a tatonner ensemble une relation "libre", en revanche ni l'un ni l'autre n'irions trahir la personne qui partage un bout de nos vies... si elle creait juste la tentation elle perdrait instantanément de la valeur, car ca irait a l'encontre de sa nature et de ce que je cherie chez elle, et évidemment, réciproquement.
Je savais que je faisais ca pour elle, mon questionnement était dans comment faire la démarche, et m'assurer que mon désir de comprendre ne prime pas sur son bien être en abordant le sujet trop vite ou maladroitement, c'est en ca que j'évoquais mes motivations.
Donc non je ne cherche pas a sortir avec elle pour faire simple Wink

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par Wood le Lun 12 Fév 2018 - 20:19

Ah oui la réponse aurait pu être pour moi mais je tenais a partager mes pensées en sachant que je serai majoritairement compris Smile

Wood
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aborder une amie concernant sa douance ? Vos avis

Message par EÏzae le Sam 17 Fév 2018 - 8:07

En discutant avec un homme virtuellement, il m a juste dit : tu es différente...Ah oui, ça se voit tant que ça?? Il a mis des gants, s est excusé d'avance de ce qu'il allait écrire et m'a expliqué quelques aspects de mon fonctionnement...Il a terminé en écrivant : je pense que tu es une vraie zèbre. Sais tu ce que c'est?
Vu ma curiosité et ma capacité d apprentissage, je savais. J'ai donc été voir une psy spécialisée...

Quand j'ai rencontré cet homme de visu, j'ai rencontré un zèbre...J'étais enfin à ma place...
avatar
EÏzae
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 47
Localisation : Montauban

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum