Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Aller en bas

Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Message par Leila000 le Dim 4 Fév 2018 - 14:20

La question résume bien Smile

Leila000
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Message par Blossac le Dim 4 Fév 2018 - 17:19

NON.
La réponse résume bien.
avatar
Blossac
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 797
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 41
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Message par Invité le Dim 4 Fév 2018 - 19:29

Encore faudrait-il définir ce qu'est la pensée en arborescence, en quoi elle est différente d'une pensée qui ne le serait pas, ce qu'est un zèbre, les définitions diffèrent en fonction de ce que veut croire celui qui voudrait l'être, ou pense l'être ou est sûr de l'être.

La question que je me pose est : en quoi est-ce indispensable de le savoir ? Faut-il absolument s'attacher à des paramètres plus ou moins définis, des catalogues de caractéristiques, se reconnaître comme différent pour se distinguer de l'autre, des autres, mais quels autres ? Et pourquoi ?

Comme si le contenant était plus important que le contenu, la façon de pensée plus importante que la pensée pensante et ses résultats, ou la définition de ce qu'on est plus importante que la personnalité, l'identité reconnue par le groupe plus importante que la liberté d'être. Peut-être est-ce le cas, mais je n'en suis pas certaine.

Par rapport à ce type de sujets, qui fleurissent régulièrement sur ce forum, c'est toujours ce que j'ai envie de dire : et si vous vous attachiez plus à ce que vous pensez, à cultiver ce que vous produisez, que ce soit reconnu ou non, à ce que vous êtes ou choisissez d'être, plutôt qu'à des définitions vagues, pratiques certes, mais qui ne disent rien d'autre que l'attachement au conformisme d'une différence idéalisée plus que vécue, et choisie (ou non). Quand on souffre de la différence, au sens de l'incompréhension ou du rejet, on cherche surtout les voies de la compréhension, de l'acceptation, et de sa propre liberté dans la sérénité de ce qu'on est. Les définitions, dans ce cas, importent moins que ce qui est vécu, et expérimenté, dans l'objectif de la réalisation de soi. Au sens de s'inscrire dans un réel qui ne soit plus douloureux, mais accepté.

Du mimétisme et de la liberté, vaste question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Message par Invité le Dim 4 Fév 2018 - 19:52

Je ne sais pas si des personnes non HP pensent en arborescence. Hors identification à un modèle, je trouve quand même que c'est une organisation particulière, qui distingue la personne qui pense en arborescence, et qui va faire plus de liens, de connexions, de la personne qui pense de manière séquentielle - une chose après l'autre.
Par exemple, je suis moins angoissée par une planification en mode carte mentale que chronologique ou séquentielle. Depuis que je le fais, je me sens plus rassurée par mes propres tentatives d'organisation.
Toutefois, c'est comme la différence cerveau droit/cerveau gauche : deux personnes pourtant HP peuvent bien différer, l'une aura une répartition assez équilibrée et sera plus analytique, une autre aura une prédominance très nette cerveau droit, et sera plus artiste. On dit aussi que les HP sont facilement multi-tâches, eh bien moi pas du tout, ou alors, ça dépend ce que ça implique. S'il s'agit d'écouter en faisant autre chose, je ne peux pas. Je n'arrive même pas à avoir de GPS dans la voiture, par exemple.
Enfin, des HP vont être surdoués en maths, d'autres apprendre plusieurs langues, d'autres être touche-à-tout dans les arts : pour moi, ce ne sont pas les mêmes attitudes mentales qui sont impliquées. Je suis et serais, même si je voulais m'y mettre, nulle en maths.
Je rejoins Zamzam, dans le sens où, si la "catégorie" HP peut faire du bien dans un premier temps en nous donnant le mode d'emploi de notre fonctionnement, c'est bénéfique ensuite de dépasser ça et d'aller vers la réconciliation, vers "la grande humanité" (titre d'un poème de Nazim Hikmet que j'adore) qui nous lie à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Message par Invité le Dim 4 Fév 2018 - 20:29

Je ne crois vraiment pas que la plupart des gens pensent de façon purement séquentielle. Faire plus de liens ou de connexions ou aller plus vite, ne veut pas dire qu'il n'y a qu'un lien ou qu'une connexion à la fois chez les autres. Une pensée séquentielle serait tellement lente que ça me semble impossible. On est dans le mythe du surdoué : le terme de pensée en arborescence est repris à l'envie sur les sites pour surdoués, ou les articles sur les surdoués, et pratiquement que là. Il n'y a qu'à voir la mauvaise foi possible dans n'importe quelle discussion politique ou sociétale pour s'apercevoir de l'imagination infinie que peuvent avoir les interlocuteurs pour se contredire ou s'opposer. En pensée séquentielle, ce serait impossible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que tous ceux qui pensent en arborescence sont forcément des zèbres ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum