WAIS IV par un neuropsychologue

Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Sam 3 Fév - 21:37

Je connaîtrai les résultats dans 3 jours.

Je valide ce test Q.I. et le psy qui les a menés
Je valide moins les "tests" psy qui sont trop légers et trop manipulables.

Ce neuropsy ne m'a pas laissée sous-entendre que j'étais hp, il est resté professionnel, j'apprécie. La psy pour la partie non QI laissait trop sous-entendre que je l'étais alors qu'elle savait encore si peu sur moi. Ça m'a semblé précipité et je me suis alors fermée.

J'accepterai plus facilement qu'ils me disent que je ne suis pas hp, car s'ils me disent oui en parlant d'hétérogénéité et de tendance à... là, je vais considérer que je ne le suis pas. Je comprends que ce n'est pas évident car il y a autant de profils hp que d'hp. La plupart des humains peuvent avoir un score élevé dans l'un ou l'autre test. C'est donc l'ensemble qui doit être bien calibré.

De ce que le neuropsy m'a dit c'est que :

- Je suis très rapide. Il me dit que les HP sont perfectionnistes et que moi j'allais trop vite. Mais il y a une nuance à noter, je ne suis pas perfectionniste lorsqu'il n'y a pas d'enjeu. Quand il s'agit de faire un travail qui a des conséquences, je suis beaucoup plus prudente, je relève beaucoup d'erreurs que les autres ne voient pas. Ici, c'était juste un jeu donc je n'ai pas mis la même pression, logique ou pas?
- Mon verbal est très élevé (maximum 19, je suis à 17-18). Et pourtant, je lis très peu (lire me fatigue car trop lent).
- Mes deux tests de mémoire à court terme n'étaient pas cohérents. Et pourtant... je n'étais pas étonnée de "rater" l'un et de "cartonner" l'autre. Le premier mesure une mémoire passive (faire le perroquet à répéter les chiffres et lettres qu'on te dit). Le second mesure une mémoire active (utiliser les éléments pour trouver la réponse à un problème arithmétique). Forcément, je suis stimulée par le second test et le premier m'ennuie profondément. Car j'ai besoin de sens... Je n'ai jamais été douée pour reproduire tel un perroquet, besoin de faire des liens, d'utiliser des astuces mnémotechniques pour retenir --> il m'a refait passer un test perroquet --> j'ai à nouveau été moyenne (malgré l'utilisation de mes doigts pour retenir deux chiffres sans utiliser la mémoire).
- Pour le perceptif, résultat cohérent.

A une question, il a rigolé de ma réponse. La question était de savoir qui avait écrit "le tour du monde en 80 jours" et je lui ai répondu "j'ai le mot 'balivernes' qui me vient mais c'est pas un nom!" Et puis j'ai dit au hasard "Gulliver"? HAHAHAH. C'est assez rigolo oui, car le premier mot avait le mot "vernes" et le second "Gull" (Jules) + "ver" (Vernes). Donc je devais le savoir mais ce genre d'informations ne m'est pas utile donc je ne les stocke pas bien.

Ce fut donc amusant pour moi, et 2 h c'était à nouveau trop court, j'étais en pleine forme, aucunement éreintée.

Je crois qu'il était étonné que je ne sois pas stressée. Pourquoi le serais-je? Je veux juste connaître mes capacités, je ne cherche pas à faire péter les scores. Quand je me trompe, ça fait partie de moi. Il n'y a aucune conséquence dramatique. Je n'ai aucune difficulté à reconnaître mes lacunes (d'ailleurs, je lui ai surtout dit tout ce en quoi j'étais nulle). C'est parce que je sais que je peux être très nulle en certains domaines que je doute autant sur ce que je suis. J'ai des bug's cérébraux, très souvent, et quand je m'en rends compte je me dis "'tain, c'est quoi ce cerveau pourri!?!"

Je lui ai demandé d'être sévère dans l'interprétation des résultats. Je crains que le diagnostic soit trop souvent donné et donc trop de faux positifs. Verdict mardi.

Et ensuite... voir ce que je vais en faire... Car si c'est clairement un oui, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de le dire autour de soi. Ça doit rester "secret" en quelque sorte. Car l'idée générale véhiculée par la notion de hp est celle du surdoué qui est bluffant de par ses connaissances, ses capacités à résoudre des problèmes complexes en ne faisant pratiquement aucune erreur. Et pourtant, la vraie définition est juste celle d'un fonctionnement différent.

Je connais la réponse oui, même si je prie fort de me tromper. Ce que les tests n'ont pas vraiment relevé (au niveau psy je parle) c'est cette hyper-conscience que j'ai... et qui ne fait pas du bien, loin de là. Comme si je pouvais piocher très rapidement une grosse quantité d'informations et en tirer des analyses, impressions et "vérités" qui vont me permettre de "savoir" et d'anticiper. Je crois que les voyants et fins psychologues utilisent beaucoup ça dans leur pratique. Souvent, on me dit "Comment as-tu deviné?" Il y énormément d'informations qui sont données mais je suppose que la plupart des humains ne les captent pas? Les tests psys n'ont duré que 30 minutes, ce n'était que deux questionnaires assez bidons. D'autant que je me suis clivée à la fin du premier, je n'étais "plus là" car déçue de leur manque de pertinence. C'est très loin d'évaluer l'ensemble. Ils ne révéleront donc pas grand chose.

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mar 6 Fév - 20:14

J'ai répondu ailleurs.

En résumé vraiment résumé :

Verdict + sans hésitation.
Comme je m'y attendais, je n'ai pas un QI de ouf : approximativement 134 (fenêtre entre 128 et 138). Non biaisé car je n'ai pas essayé de savoir en quoi consistait le WAIS 4 avant de le passer. L'effet de surprise était donc bien là et j'ai pu apprendre au moment même, utiliser mes vraies capacités et incapacités sans les avoir entraînées au préalable.
Donc ok, je valide. Je suis une basse surdouée HAHAHAHAHA.

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Invité le Mar 6 Fév - 22:07

Tu avais l'air anxieuse de ne pas l'être finalement, tu dois être rassurée. Smile
C'est surtout que quand on se reconnaît dans le profil, ça doit être rageant de s'entendre dire que ce n'est pas probant.
Je t'admire d'être restée zen, j'étais très stressée à cause des maths, et j'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de vocabulaire et de connaissances générales. Mon cerveau a fumé avec les problèmes de pourcentages, et j'essayais de négocier le contenu des problèmes. Par exemple : Noémie court tous les jours 60 tours de terrain, aujourd'hui elle est malade et n'en fait que 15%... Ca ne pourrait pas être 50% plutôt ? Et d'abord, si elle est malade, elle devrait rester chez elle. Et puis pourquoi Noémie, c'est plutôt rare comme prénom. Bref, je l'ai plus stressé encore que je ne l'étais.
Et bienvenue dans le club des tout petits HQI (132 pour moi) ! Razz On survit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mar 6 Fév - 22:43

Anxieuse de ne pas l'être ? Non je craignais que ces tests soient insuffisants et pas fiables. Ça ne mesure pas assez de paramètres mais c'est déjà pas si mal.

Yep bienvenue dans la classe des petits HQI haha. Je n'ai été angoissée que pour la mémoire perroquet car j'ai horreur de ça. Je n'ai de la mémoire que si elle peut s'ancrer sur quelque chose. Pour réussir les études, fallait que je la travaille cette petite feignasse (rires).


My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Invité le Mar 6 Fév - 22:58

J'ai été déçue aussi par le bilan, qui ne donnait selon moi aucune indication psychologique, sinon la description du profil atypique à la fin.
Tu as besoin de passer par l'affectif par exemple pour la mémoire ? Moi, j'ai besoin d'un support visuel ou affectif : par exemple, je suis incapable de me souvenir des enfants (âge, sexe) d'un(e) collègue qui ne m'intéresse pas ou à qui je ne parle pas souvent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mer 7 Fév - 0:25

Oui j'ai besoin d'un lien ou que ça serve à qqchose. Ma mémoire n'est pas passive, je dois la travailler (que ça passe par l'écriture, des schémas, des synthèses, que je l'entoure d'un contexte, d'émotions). En la travaillant elle est alors stockée dans le long terme. Elle est évidemment sélective aussi.

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Blossac le Mer 7 Fév - 8:03

Jules Verne, c'est la base de la base. Dire que ça n'est pas utile de le connaître, c'est faux. Il fait partie du socle indispensable de Culture Générale pour pouvoir évoluer dans tous les milieux.
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mer 7 Fév - 8:43

Indispensable ?

Pour pouvoir évoluer?

Redescends un petit peu Blossac. La base de la base, c'est de garder les pieds sur terre.


My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mer 7 Fév - 8:46

Sur ce forum, j'ai comme la vague impression qu'il faut également avoir un faux self (surtout ne pas montrer ses lacunes, faire des phrases alambiquées, se la péter tout en usant de fausse modestie)

Non merci.

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Blossac le Mer 7 Fév - 9:24

Ta réponse , c'est pour faire " modeste et proche du peuple, j'utilise leur vocabulaire"?
Cela ne marche pas avec moi.
Excuse moi, mais je trouve incroyable de ne pas connaître Jules Verne et je me permets de te le faire remarquer. Que ça te vexe, j'en conviens. J'ose espérer que tu ouvriras un jour un de ses livres. C'est un experience à ne pas manquer.
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par ortolan le Mer 7 Fév - 9:27

Hergé ça compte ? Huh
ortolan
ortolan

Messages : 13010
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Isa Tangerine le Mer 7 Fév - 9:45

Bonjour

Je suis de passage sur ce fil et je ne comprends pas ta remarque Blossac comme quoi " Jules Verne c'est la base , il faut l'avoir lu " J'ai comme l'impression que tu cherches la réaction voire même le clash.

J'ai l'impression qu'il y a une culture du clash sur ZC par moment c'est fatiguant.
ça m'est arrivé de me faire clasher par deux personnes sur un fil et c'est franchement désagréable et en plus totalement gratuit ( après les gens cools il y en aussi et heureusement )

Je suis d'accord avec toi My illusion quand tu dis que il faut se faire bien voir sur le forum avec des phrases compliquées , une fausse modestie.

Désolée ça n'a rien à voir avec le sujet de base mais je voulais le dire.
Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 239
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

http://demainseraunautrejour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par lunaa le Mer 7 Fév - 9:47

Perso, je suis nulle et inculte en classiques parce que tout simplement, comme pour beaucoup d'élèves, on m'en a dégoutée à l'école. On nous faisait lire des trucs imbuvables, pas adaptés à notre âge et qu'on ne comprenait pas, simplement, parce que c'était dans le programme. Moi, ce qui est obligé et que je n'aime pas, je ne sais pas l'intégrer. Du coup, je finis par m'en désintéresser et j'ai sûrement de grosses lacunes en la matière. Est-ce que ça a une incidence sur ma valeur en tant que personne? Est-ce que ça a quelque chose à voir avec l'intelligence? I don't think so.

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Mister_Seven le Mer 7 Fév - 11:15

Blossac a écrit:Jules Verne, c'est la base de la base. Dire que ça n'est pas utile de le connaître, c'est faux. Il fait partie du socle indispensable de Culture Générale pour pouvoir évoluer dans tous les milieux.

Si tu veux, on peut faire la liste de ce que nous autres on estime être la base de la base de la culture générale, je suis sûr qu'on trouvera au moins un bouquin que tu n'as pas lu ou un film que tu n'as pas vu, on te le balancera à la figure comme quoi tu es un inculte et que tu n'évolueras jamais dans aucun milieu à cause de ça. Et là, peut-être, tu deviendras un peu moins arrogant et hautain et tu apprendras ce qu'est l'humilité. Moi je n'ai pas lu Jules Verne, j'ai même oublié le nom pendant le test du WAIS, je ne pense pas être un inculte pour autant et je ne pense pas que ne pas avoir lu un seul des millions de livres dans le monde va m'empêcher de faire quoi que ce soit...

Pour en revenir au sujet, My_Illusion, content pour toi pour les résultats. Les résultats sont homogènes pour le coup ? Es-tu disposée à détailler tes notes aux subtests ?
Mister_Seven
Mister_Seven

Messages : 104
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par ortolan le Mer 7 Fév - 11:49

Bravo ! Tout à fait. L'ignorance crasse, c'est de croire qu'on sait tout ce qu'il y a à savoir, croire qu'on a tout lu ou du moins les ouvrages majeurs et se permettre de dire aux autres qu'ils sont des ignares.
ortolan
ortolan

Messages : 13010
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mer 7 Fév - 15:14

ortolan a écrit:Hergé ça compte ? Huh

Hahaha j'ai dit "Hervé, Euhhhh Hergé". Je n'aime pas cette culture G là j'avoue. Ce neuropsychologue a dit que bcp répondent Hervé spontanément.

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par dardar le Mer 7 Fév - 18:22

L'intervention de Blossac est indéniablement cavalière et peu pertinente... Malgré tout il faut bien admettre que toutes les réponses sont accessibles à tous à certains moments de notre vie d'enfant ou de jeune adulte.

Pour avoir passé le WAIS 4 récemment, il m'a paru évident que tous les sujets du subtest sont compris dans les programmes scolaires (et pourtant j'étais loin d'être un élève assidu dans un établissement bien coté, j'ai simplement la chance d'avoir un bonne mémoire), ou en étaient très proches.
Il ne faut pas oublier le but de l'épreuve: « INFORMATION », épreuve qui évalue la capacité à acquérir, retenir et restituer des connaissances générales et factuelles.
On ne juge pas la culture de quelqu'un, simplement sa capacité à fixer arbitrairement des informations... D’où le fait que les sujets traités soient assez éclectiques, allant de Jules Verne à l'anatomie du corps humain en passant par la géographie européenne.

Il n'y a pas de honte à répondre mal à une question de culture g, il y a tellement de facteurs qui peuvent entraver l’accès immédiat à une bonne réponse, même quand c'est un sujet maitrisé... mais il me parait tout aussi malsain de prétendre être légitime à l'ignorance que de vouloir la condamner. Mais il est claire que Jules Verne n'est pas un INCONTOURNABLE pour s'élever vers une forme de conscience supérieure ou méritante, tout comme Hergé ou Simone de Beauvoir par exemple (même si cela ferait du bien que plus de monde soit conscient des idées dont elle a traitées dans ses œuvres).
Il y a tant d'esprits étroits qui les ont lus (et s'en vante et/ou considère ça comme "la base de la base"), et tant de gens brillants qui ne sauraient citer le titre d'une de leurs œuvres...

Papy


Dernière édition par dardar le Mer 7 Fév - 22:40, édité 1 fois (Raison : des fautes, toujours des fautes...)
dardar
dardar

Messages : 264
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 29
Localisation : Montréal

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Blossac le Mer 7 Fév - 20:03

Je rentre du boulot et je lis vos messages avec effroi. Vos psychotez pour pas grand chose.
Cependant, je constate un nivellement par le bas. Nous sommes, il paraît, sur un forum de surdoués, et se vanter de ne jamais lire et de balancer la culture aux chiottes, je trouve ça antinomique.
Mais si ça vous va de vous contenter de  médiocrité alors je m'incline.
Mais quand même, le Tour du monde en 80 jours, tout le monde connaît, non?
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Isa Tangerine le Mer 7 Fév - 20:09

On ne se vante pas de ne jamais lire en disant " super soyez inculte, n'ouvrez jamais un livre " on note simplement que dire : si tu n'as pas lu Jules Verne c'est grave car c'est la base ce livre c'est assez réducteur.
On peut être cultivé et ne pas avoir lu Jules Verne.
Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 239
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

http://demainseraunautrejour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Blossac le Mer 7 Fév - 20:12

Comme disait Nabilla:" Non mais meuf, t'es surdouée et tu connais pas le Tour du Monde en 80 jours? Nan mais allô quoi!"
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Isa Tangerine le Mer 7 Fév - 20:14

C'est de l'humour ?
Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 239
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

http://demainseraunautrejour.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Blossac le Mer 7 Fév - 20:15

Pardon.
Je vais finir par vous froisser.
Je n'ai pas ma langue dans ma poche, mais certaines choses m'exaspèrent et je prends le droit de les exprimer.

Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Mer 7 Fév - 20:19

Mister_Seven a écrit:

Pour en revenir au sujet, My_Illusion, content pour toi pour les résultats. Les résultats sont homogènes pour le coup ? Es-tu disposée à détailler tes notes aux subtests ?

Merci Mister Seven. Pour moi, tout ce qui m'importait c'est que les tests et leur interprétation soient fiables. Je pense avoir été assez fidèle à moi-même même si les conditions "in vitro" ne peuvent jamais totalement refléter l'"in vivo".

Je suis disposée à détailler, ce n'est pas vraiment mon intimité que je déballe. Et puis, personne ne me connaît ici donc je n'ai aucun souci.

Symboles : 19
Similitudes : 18
Vocabulaire : 17
Arithmétique : 16 (sans fautes mais j'ai demandé à répéter 2 énoncés à cause de la mémoire)
Code : 15
Matrices : 14
Cubes : 13
Information : 13
Puzzle visuel : 11
Séquence lettres-chiffres : 10

On dirait mes points à l'école-unif. La mémoire des chiffres était à 9 alors il l'a remplacé par la séquence lettres-chiffres car il disait que ce n'était pas cohérent avec la mémoire arithmétique que ce soit si différent (et ça ne me choque pas, ce n'est pas le même type d'exercice (mémoire active vs passive)). Les puzzles sont mon second point faible, et ça ne m'étonne pas du tout. L'information est le troisième point faible (c'est à mon sens relié également à la mémoire, oubliant les domaines qui m'intéressent peu, j'ai eu un dégoût à l'école pour les livres, l'Histoire et la Géo). Les cubes ça demande un peu moins de représentation spatiale que les puzzles (du moins je trouve).

Ce qui donne :

- ICV = 135 (intervalle de confiance à 95% de 127-140)
- IRP = 116 (... 109-121)
- IMT = 117 (... 109-123)
- IVT = 140 (... 126-144)

d'où QIT = 134? (... 128-138)

La conclusion : "Outre les caractéristiques qualitatives, le test de QI confirme que My_illusion est une adulte à Haut Potentiel. My_illusion aurait intérêt à prendre en compte ses besoins spécifiques : besoin de partager sa grande sensibilité avec ses amis, besoin d'intensité, besoin de complexité et de sens afin de vivre pleinement son potentiel. Nous pensons également que son score au test de QI a été négativement impacté par de l'anxiété de performance et surtout par un manque de confiance en soi. My_illusion gagnerait à reconnaître ses nombreuses ressources et à s'appuyer sur elles pour atteindre ses objectifs. Nous espérons que ce diagnostic de haut potentiel sera une clé pour son avenir."

Cette conclusion m'a fait rire, on dirait que c'est écrit pour un enfant.

------> Je suis dans le bas du panier des HQI, c'est ce que j'aurais dit de moi.

Au fond, ce qui me pose problème c'est le coté plus psy. Je suis hypersensible sur tout ceux/ce qui m'entoure/nt. Et vis-à-vis de moi, je suis hyposensible si bien que je ne sais pas vraiment ce que je ressens ni ce dont j'ai besoin. Comme si j'étais montée à l'envers. J'ai beaucoup acquis cette inversion depuis l'enfance : apprendre à s'oublier et se centrer sur les autres en détresse. La faculté devait être "innée" et elle s'est intensifiée par l'acquis (c'est ainsi que je l'explique à présent). Se remettre à l'endroit n'est pas une mince affaire. Pour la suite, je sais donc à présent que j'aurais plutôt besoin d'un psy qui peut suivre les cerveaux différents. C'était le dessein de ces tests. Avancer dans la connaissance de soi.

Pour te répondre Blossac [Comme disait Nabilla:" Non mais meuf, t'es surdouée et tu connais pas le Tour du Monde en 80 jours? Nan mais allô quoi!"] Je ne suis pas surdouée, voilà pourquoi je ne connaissais pas cette réponse avec exactitude (cette réponse te convient-elle?). Je ne te connais pas mais vu le ton et la manière que tu utilises, je suppose que tu souffres pour avoir ce besoin-là d'attirer l'attention de manière insistante. Je ne t'en veux pas mais à un moment il vaut mieux stopper de tourner en boucle.

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Blossac le Mer 7 Fév - 20:30

Bonsoir My illusion, je n'utilise pas de ton particulier pour m'adresser à toi, et non je ne suis pas particulièrement en souffrance.
Je te souhaite de t'intéresser à Jules Verne puisque tu ne connais pas. Tu verras, c'est très sympa à lire. Si tu as des enfants, ses récits stimuleront leur imagination et laisseront sans doute une empreinte indélébile.
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Invité le Mer 7 Fév - 20:50

My_illusion a écrit:------> Je suis dans le bas du panier des HQI, c'est ce que j'aurais dit de moi.

Et si au lieu d'insister sur le fait que tu es dans le bas du panier des HQI (en disant même que tu n'es pas surdouée car seuls les THQI le sont "vraiment"), tu te réjouissais des très bonnes capacités cognitives que tu as? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Mister_Seven le Mer 7 Fév - 22:58

Blossac a écrit:Je rentre du boulot et je lis vos messages avec effroi. Vos psychotez pour pas grand chose.
Cependant, je constate un nivellement par le bas. Nous sommes, il paraît, sur un forum de surdoués, et se vanter de ne jamais lire et de balancer la culture aux chiottes, je trouve ça antinomique.
Mais si ça vous va de vous contenter de  médiocrité alors je m'incline.
Mais quand même, le Tour du monde en 80 jours, tout le monde connaît, non?

Nous avons affaire à un rare spécimen ici de surdoué dont la surdouance s'est traduite par un autre "sur", et ici la tête surgonflée mesdames et messieurs.

Alors mon p'tit père, soit tu es un beau troll, soit tu es tellement imbu de ta personne que tu crois sincèrement qu'un seul livre lu te place au-dessus d'une masse qui est déjà par définition au-dessus des autres. Et dans les deux cas, c'est une preuve de bêtise incroyable sur ce forum où la plupart des surdoués se sont pensés, et se pensent encore, des abrutis parce qu'ils ne font rien comme les autres. La différence c'est qu'au moins, la plupart d'entre nous ne parlons pas de notre HQI ou HPI comme si nous étions les maîtres du monde, parce que nous savons qu'il y autant de formes d'intelligences que de personnes, et pas seulement des surdoués. Donc complais-toi du haut de ta connaissance encyclopédique de Jules Verne si tu le souhaites, et laisse-nous diversifier la surdouance en étant doués dans des domaines que tu ne maîtrises visiblement pas, comme le tact et le respect des autres et de leurs sentiments - les remarques condescendantes frisant l'insultes à des internautes que tu ne connais ni d'Eve ni d'Adam, ça va deux minutes. Les "médiocres" te saluent bien et te rappellent qu'être surdoué, c'est penser différemment, pas être rangé dans une case "J'ai forcément lu tel livre". Ca marche par rapport aux non-surdoués, mais aussi par rapport aux autres surdoués qui ne sont donc pas tous obligés de connaître Jules Verne. En te souhaitant de grandir.

Je te salue donc en te remerciant d'avoir inventé ce parfait oxymoron de "surdoué médiocre". Je vais le ranger dans ma bibliothèque mentale, celui-là.

Maintenant que j'ai assez abîmé mes touches pour ce malotru, je reviens à toi My_Illusion. Des scores assez élevés, chapeau pour la vitesse de traitement ! Par contre le QI calculé, il vient de toi ou du psy ? Car les résultats sont hétérogènes et non interprétables, mais bien d'accord que tu as un haut potentiel. Et pourquoi dis-tu ne pas être surdouée ? HPI est synonyme de HQI il me semble (mais j'ai un petit doute. Mon propre test a révélé un THPI mais je ne pense pas que ça cache un THQI).


Dernière édition par Mister_Seven le Mer 7 Fév - 23:18, édité 3 fois
Mister_Seven
Mister_Seven

Messages : 104
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par dardar le Mer 7 Fév - 23:01

Blossac a écrit:Cependant, je constate un nivellement par le bas.

Je suis d'accord avec toi, et pour être franc, je pense que tu y participes toi-même avec tes interventions toutes sauf constructives.

D'ailleurs, par curiosité, as-tu fais le sans faute au subtest information?

Et dois-je te rappeler que "la base de la base" de la culture g dans l'ouest de la France (sachant que Rennes n'est qu'à 1h de route de Nantes, ville natale de Jules Verne) n'est pas forcément la même qu'en Belgique?
Le tour du monde en 80 jours ne permettrait donc pas "d'évoluer dans tous les milieux", notamment celui de l’ouverture d'esprit...
dardar
dardar

Messages : 264
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 29
Localisation : Montréal

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par lunaa le Mer 7 Fév - 23:16

Sérieux, les gars, arrêtez d'abîmer vos doigts sur le clavier. La mer..,c'est juste ce qu'il cherche ce @blossac. (très facile derrière un écran. A voir si en vrai, il en aurait osé autant). Laissez tomber, ça n'en vaut pas la peine.
Sur ce, bonne nuit :-)

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Invité le Mer 7 Fév - 23:19

je distingue savoir d'intelligence en ce qui me concerne, il est évident qu'on ne peut pas tout savoir même si certains classiques semblent incontournables

mais enlittérature par exemple il ya tellement delivres incontournables qu'ilvous faudrait la vie toute entière de bernard pivot pour les lire et parfois plus pour en compendre tous les sens

avant c'était plus simple un socle commun de connaissances était relativement bien défini

sinon je m'informe quand j'en ai envie ou par curiosité

le surdon c'est aussi la curiosité et l'envie de savoir mais dansles domaines qui nous branchent

question pour un champion c'est typique, déjà que j'aime pas du tout le nouveau présentateur ,mais bon ça c'est perso

cela reste du savoir, pas de l'intelligence, on ingurgite des infos ,l'intelligence peut etre dans lamémoire etles relier rapidement oui probablement

on peut apprendre par coeur ou avoir l'info à portée ce qui mange moins d'énergie selon moi

mais exercer sa mémoire a du bon aussi, c'est unmuscle en quelque sorte et sans mémoire l'intelligence perd un de ses supports évidents

faut donc probablement une base , ce que dans de nombreux mooc on appelle les fondamentaux d'unematière donnée

si on les a pas on les étudie, y a pas 36 manières

ou alors on refait le raisonnement intellectuel pour les repondre

ceal peut avoir du bon de partir de zero façon descartes, qu'est ce que je sais avec certitude ?aps grande chose, partons de là

le wais4 ne mesure pas le savoir mais l'intelligence sauf peut être sur le vocabulaire

choix des mots et compréhension des nuances

130 de qi c'est pas rien , c'est une intelligence supérieure à la moyenne

clairement

au delà je ne sais pas trop , toujours pas résolu la question




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par Mister_Seven le Mer 7 Fév - 23:24

lunaa a écrit:Sérieux, les gars, arrêtez d'abîmer vos doigts sur le clavier. La mer..,c'est juste ce qu'il cherche ce @blossac. (très facile derrière un écran. A voir si en vrai, il en aurait osé autant). Laissez tomber, ça n'en vaut pas la peine.
Sur ce, bonne nuit :-)

Tu as sans doute raison, mais que veux-tu, mon hypersensibilité m'empêche ce genre d'individu toxique de poster ce genre d'énormités, même en tant que troll... Car si moi ça me glisse dessus comme l'eau sur un galet, d'autres le prendront sérieusement et vu comment certains surdoués, fraîchement ou pas diagnostiqués, peuvent avoir une estime de soi précaire, ils n'ont vraiment pas besoin de se sentir encore plus nuls que beaucoup se sentent déjà être. C'est un avantage d'être surdoué ET gay dans mon cas, car je sais combien l'"humour" tournant à l'emploi décomplexé du mot "pédé" et consorts, peut être dévastateur pour de jeunes LGBT ne s'assumant pas, ou pas bien. Ca fait cliché, je sais, le cyber-justicier qui défend la veuve et l'orphelin de manière caricaturale, mais je ne peux pas m'en empêcher. Là où certains sont exaspérés parce que d'autres ne connaissent pas Jules Verne, moi c'est ce genre d'attitude condescendante qui m'énerve. J'ai déjà assez subi ça en famille.

Je soupçonne en fait cet individu de s'être cru surdoué et a été diagnostiqué "normal", d'où un désir de rabaisser ceux qui ont eu le diagnostic qu'il n'a pas eu lui-même, d'où son intervention sur le sujet de My_Illusion.
Mister_Seven
Mister_Seven

Messages : 104
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

WAIS IV par un neuropsychologue Empty Re: WAIS IV par un neuropsychologue

Message par My_illusion le Jeu 8 Fév - 0:05

C'est le psy qui a mis le point d'interrogation oui. Il a ajouté que c'était à lire avec prudence. C'est perturbant oui l'hétérogénéité. Mais fréquemment le cas visiblement. Si ça se trouve, il y a surestimation et donc je serais juste dans la haute moyenne. Félicitations mister 7 pour ton THQI. Faut que le psy montre aussi un intellectuel élevé pour que ça soit THPI jsuppose. Puisque le QI ne fait pas forcément le hp. J'ai confirmation de mes lacunes et facilités. Bien que je n'aurais pas pensé être si rapide que ça. Je sais juste que je m'adapte assez rapidement à ce qui est nouveau et que je trouve vite comment ça fonctionne. Ça c'est très cool comme facilité.

Mes lectures sont plus centrées sur l'EBM (evidence-based medicine). Car c'est mon dada. J'adore le factuel. Je n'ai aucune honte à ne pas aimer ce qui est romancé et/ou fantastique. J'ai encore plus de blocage encore avec la poésie. Enfant, je ne lisais quasi pas d'histoires et je ne regardais que peu les dessins animés. Peut être ai-je un blocage sur la fantaisie, l'évasion et l'optimisme, c'est possible. Je fais quand même l'effort pour mes jeunes neveux de leur lire une histoire avant le dodo. Ça peut développer le potentiel imaginatif.

Oui se réjouir, c'est pas mon fort. Hahaha. Nourrir le positif. Un apprentissage ardu.

Merci

My_illusion

Messages : 1326
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum