Je suis nouvelle^^

Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Je suis nouvelle^^

Message par ClairObscuur le Ven 2 Fév 2018 - 10:33

Hello tout le monde! Je suis nouvelle sur ce forum...

Je ne me considère pas du tout comme étant zèbre, mais alors pas du tout. Mais bon.. je ne suis pas ici pour rien. Je me pose énormément de questions.

Petite présentation :
Very Happy


Hello,

Comme tu le constates certainement, je suis nouvelle sur ce forum.
Je me pose depuis pas mal de jours énormément de questions. Énormément.
J'ai besoin que l'on m'aide à mettre des mots sur ce que je ressent. Sur ce que je pense. J'ai besoin que l'on m'aiguille ou bien même le contraire, qu'on me dise que je me fait des films.
Ce n'est pas dans mes habitudes d'écrire sur des forums, mais comprends ma détresse psychologique du moment.

Je vais donc me décrire, ou plutôt décrire un peu de ma courte vie pour que tu puisses comprendre pourquoi je suis ici aujourd'hui.

< J'ai grandit dans une famille qui s'est rapidement déchirée. Mes parents ont divorcés beaucoup trop tôt, je devais avoir certainement 7 ou 8 ans. Je me souviens que ma petite tête blonde (ainsi que celle de ma petite soeur) sortait timidement de la pièce qu'était notre chambre pour regarder au loin mon père envoyer des coups violent agrémenté d'objets sur le crâne de ma mère. Je ne savais pas comment réagir par peur mais je comprenais parfaitement ce qui se déroulait sous mes yeux d'enfants.  (J'ai déjà les larmes qui me montent au yeux). Je me souvient également du jour où mon père a quitté l'appartement, ma petite tête d'enfant posée sur le coussin pleurait à chaude larme car étant très consciente que c'était définitivement terminée.

... Mes notes ont chutées apparemment car je fus extrêmement marquée par cet événement. (Récemment, j'ai demandé à ma mère si j'avais appris à lire rapidement et si j'étais un enfant éveillé et intelligent; elle me dit que oui, j'avais apparemment des notes convenable).

Enfin bref, j'en reviens à ce que je voulais véhiculer premièrement: j'ai subis une enfance difficile (même si j'ai bien conscience qu'il y a toujours pire), une enfance ou j'ai du me battre avec mon esprit. Ou j'ai du subir l'injustice et les coups. Car oui, j'ai souffert de coups, au point ou mon corps était constamment marqué de bleu. Marqué au point ou je devais mentir à mon professeur car c'était piscine. Marquée au point ou je me souviens principalement que de cela. Uniquement de cela.
Coups sur coups et jamais un mot tendre. Jamais un je t'aime. Ou tu es belle. Tu es intelligente.
Non, c'était plutôt: ' ma fille tu es bizarre, tu n'est pas comme les autres enfants, parfois tu dis des paroles bizarre etc...'
et même:' tu es bête, ta soeur est mieux que toi, regardes ta soeur, c'est ma préférée etc..'
tout pour que l'enfant développe des problèmes psychologiques et manque de confiance en lui.

...

Je me souviens également du jour ou je regardais par la fenêtre du 6e étages, je méditais sur ma vie. Je devais être au collège en 6eme. Je voulais en finir. Définitivement. Je voulais manquer à ma mère, et à tout ceux qui sont mauvais avec moi.
'Qu'est ce qui cloche chez moi?' Je ne méritais pas de vivre. J'étais qu'une moins que rien.
La hauteur m'impressionnait, autant que mon désespoir. La hauteur m'effrayait autant que ce monde que je ne comprenais pas.
Les yeux rivés sur le sol, je me disais alors:' Mais Rose(appelons moi Rose) tu ne veux pas savoir ce que tu deviendras lorsque tu seras adolescente voir femme? Tu ne veux pas te voir avec un joli rouge à lèvre, au summum de ta féminité, alors qu aujourd'hui tu n'est qu'un enfant méprisé et méprisable au yeux des gens?' Je me disais que si. Je voulais voir. J'allais voir.

Je me souviens de ma fugue, des cigarettes qui me donnait envie, l'alcool et tout autres choses qui me permettait de m'évader.

Tu dois te dire, mais attend? Tu ne parles que de tes traumatismes.. ok mais quel rapport avec la douance? J'en viens.. j'en viens..

Je ne me sentais pas non plus très bien à l'école. Je me sentais extrêmement bizarre, et différente. Ce n'était pas une impression énorme car je ne me posait pas de questions. Tant que j'étais hors de chez moi tout allait bien.
Je me souviens d'une fois dans la cours de recrée (en primaire), une prof, sur le banc, bavardait avec les élèves.
Je lui disait une première fois donc:' mais c'est vrai qu'on en parle pas mais on va tous mourir.... c'est incroyable. J'aimerais voir ce qu'il y a après.' Quelque chose du genre. Et elle ne me répondait pas. Sentiment de mal-être en moi. Je lui répétait cela, las ensuite, je pris la décision de me taire.
Je me souvenais également, au cours de la même année, lorsque je feuilletais un magasine sur l'astronomie, rêver sur ce que peux contenir l'espace et me dire qu'au final je n'aimerais pas y être car tellement peur de me perdre... tellement immense.
Je me souviens d'une enfance ou j'étais extrêmement éveillée. Je me souviens, que je comprenais ce qui m'entourais avec aisance bien que je ne réussissait pas à synthétiser mes pensées et à paraître 'intelligente?' Au contraire... réflexion idiote, et idiote.

Je n'ai jamais sautée une classe, jamais goûtée au joie d'être première, deuxième ou troisième de la classe. Je n'ai jamais qualifié mon parcours scolaire de brillant. Au contraire.. bien trop feneante à la maison, je préférais me regarder un bon dessin animé devant des gâteaux délicieux. Jamais de devoirs; d'ailleurs je n'ai jamais appris mes tables de multiplication, jamais de mémorisations, je préférais feindre tranquillement. Les cours ne m'intéressaient pas(et en plus trop dans mes pensées donc je n'écoutais même pas).

Enfin bref.. ne faites pas attentions aux fautes d'orthographe car je n'ai rien appris depuis mon enfance. J'ai toujours appris la veille, toujours toujours. Je détestais appendre, j'étais trop déconcentrée, j'essayais sans cesse de ruser pour réussir sans rien faire.
__
Par contre, j'aimais lire(j'aime). Tellement tellement. Je ne lisais pas, je dévorais. Que c'était bon de lire. Aussi bon que de manger, de dormir et de ne rien faire.
Je piquais tout les bouquins à ma mère. Même en primaire, j'aimais emprunter des livres en classe. Chair de poule, je me souviens.
Je pouvais rester une journée entière à lire, sans ennuie, sans lassitude. Je disais même avec fierté que c'était une passion.

J'aimais le théâtre aussi. J'en bavais. Lorsque je passais devant un atelier de théâtre, je me disais toujours:' Rose patiente, tu y seras aussi un jour'. Je savais que ma mère ne me laisserait jamais y aller.
Je m'enfermait dans la chambre à lire à haute voix des textes de Molière, et je m'amusais, autant que je me rendais comptes de ma mémoire efficace.

Donc (presque finis ne t'inquiètes pas-) les jours passèrent rapidement. J'ai laissée derrière moi des moments d'harcèlement scolaire. Des moqueries. Jamais à ma place. Je fréquentais les plus petits car personne ne s'intéressait à moi. Trop bizarre quoi. Toujours à vouloir plaire, rentrer dans le moule.
J'ai laissée aussi derrière moi des bon moments, des rencontres intéressante etc etc.
Mais rien d'alarmant.

Rien d'alarmant jusqu'au jour où je décidais de faire un grand Break dans ma vie pour me retrouver moi ainsi que mon père. J'ai pliée bagage et j'ai rejoins mon père à 1h de route de Paris. Je commençais ma première littéraire. J'étais heureuse. Mais je ne me doutais pas un seul instant que ma vie basculerais à ce moment là.
J'ai rencontrée des nouvelles personnes qui ont été la cause de mes nombreuses interrogations existentielles. Je commençais à sombrer de plus en plus dans mes questionnements au point ou je délaissais complètement le lycée. Je passais de la fille super motivée qui lisait les manuels en avance pour être à jour à la fille qui ne mettais plus un pied en cours. J'étais incapable de dire quel devoir je devais faire pour quelle matière, en bref: je me suis déconnectée radicalement.

Mes notes ont chutées incroyablement, passant de 13 environs à 8 puis 6 puis 4 en terminal, il n'y avais plus d'espoir pour moi.
J'errais dans les couloirs comme un zombie,et plus le temps passait plus mes pensées se concrétisaient. Je voulais arrêter tout. Arrêter le théâtre qui était enfin à ma portée, arrêter la lecture que j'aimais tant, arrêter de fréquenter les gens que je ne comprenais plus. Arrêter tout en enviant ceux qui continuait sans se poser les mêmes questions que moi. J'enviais l'insouciance et leur mode de vie tellement banal que j'en avais des nausées. J'enviais et je m'enivrais tout à la fois. Je m'enivrais de ce sur quoi j'étais enfin prise de passion. Je me réveillais en pensant à cela et je m'endormais en pensant à cela. J'étais devenu cela. (Je ne souhaite pas dire quel était cette passion pour écarter la polémique et ne pas s'éloigner du sujet principale). En BREF, j'avais changé, je n'étais plus la même.


Pourquoi je te dis tout cela? Pour que tu comprennes mieux la suite...

Le moment arriva ou je devais passer mes premières épreuves du bac. Je n'avais pas mis les pieds dans une salle de cours depuis des mois. Et je ne savais même pas ce qu'ils lisaient en français. Que faire? Je ne pouvais pas baisser les bras aussi rapidement. J'ai donc continuée jusqu'au bout... à mes risques et périls. Personne ne croyaient en moi. Mais je gardais une once d'espoir. Pourquoi pas moi?
Je suis donc partie dans un grand magasin (bien sûr je n'avais aucun cours) où je savais que j'allais trouver des annales. J'ai chopée un annal de science, un de français. Et j'ai littéralement mangée les livres la veilles des épreuves. Je ne révisais certes pas, j'apprenais. Et seule.
Oui la débile, la moins que rien avait un espoir.

Le moment des résultats approchait (j'espère que c'est pour toi une histoire intéressante ou tu t'amuses) et qu'elle fut la surprise?

16 en science
12 à l'oral de français
Et 10 à l'écrit.

J'ai eu la moyenne donc.... la moyenne partout.. j'étais déboussolée.

Je pars avec des points d'avance alors que je ne connaissais plus depuis longtemps la sensation d'étudier. La fille débile a réussis à ruser jusqu'au bout pour arriver à ses fins.

Je me vois donc rêver à donner mon maximum en terminal pour l'avoir enfin. Chose que je n'ai absolument pas respectée. Bien au contraire... c'était encore pire.

Pire, pire, pire.

Arrivée donc en terminal, je me revois m'ennuyer en cours. Et me dire: c'est si simple? Si logique. Qu'est ce que je fais ici? Les profs ont décelés des capacités en moi, surtout le prof de philo, qui ne cessait de dire que j'avais des capacités. Moi? Jamais. Jamais. Impossible.
Il m'a convoqué une fois après les cours, j'étais heureuse. J'avais besoin d'aide. J'avais besoin qu'on me complimente. Il me disait d'emblée que j'étais dû gâchis énorme et que je pourrais être aisément première de la classe. Je n'y croyais pas du tout. Il me disait aussi que si je continuais ainsi; je n'aurais pas mon bac. Car il ne suffit pas seulement d'être dotées de capacités mais également de connaissances. Et c'était vrai.

Enfin bon.. arrivée au bac, je n'avais pas plus de cours que de connaissances. J'étais complètement à la ramasse. Dans toute les matières. Nul en langue, nul en français, nul en philo, que vais-je faire? Pareil que l'année passée: direction les magasins et hop 100 euros d'annales.
J'avais deux semaines de révisons, et pas une Minutes à perdre. (Enfin si.. j'ai perdu une semaine à dormir et pleurer sur mon sort) mais la deuxième je n'ai pas fermée l'œil une seule seconde de peur de ne pas entendre le réveil et aussi pour que je puisse rattraper tout le retard que j'avais accumulée (encore une fois seule). Je visais la mention. J'ai osée.

Je passe les épreuves, satisfaite à chaque fois. Malgré les épreuves qui se sont rajoutée au bac (comme le fait que je me sois trompée en option renforcée, j'ai mis anglais au lieu d'espagnol alors que je ne parle pas un mot d'anglais), impatiente de découvrir le résultat...

Et enfin le résultat: évidemment je l'ai, et pas avec 10 mais 11.10; c'est à dire beaucoup plus que beaucoup de mes camarades qui étudiaient souvent. Choquée mais plus trop maintenant, je commençais enfin à voir le soleil caché derrière le nuage énorme qui me hantait toute ma vie.

J'étais libérée.

J'escaladais les marches direction la salle de classe pour récupérer mon bulletin avec fierté; le prof de philo en profite pour me confier qu'il a parié 200€ sur moi. Et qu'il a gagné. Choquée, je me disais qu'un prof a osé parier le contraire.
Je récupère mon bulletin et regarde mes professeurs avec fierté tout en remarquant mon 18 en théâtre alors que j'avais travaillée la veille, seule, monologue à l'appuie : une fille, un gars. Et j'en passe...

Je vais enfin conclure tout cela. Pourquoi j'en arrive à me poser des questions aujourd'hui? Alors que j'ai maintenant 22 ans, mariée depuis mes 19 ans. Les études très loin de ma pensée...
Tout simplement: mon mari me répète souvent que je suis sûrement surdouée alors que lui même est extrêmement intelligent. Il me dit très souvent qu'il me trouve profondément intelligente, éveillée, juste, emphatique, super sensible, drôle (mais pas trop car j'ai un humour particulier), dotée d'une mémoire incroyable (mémoire visuelle voir photographique, je retiens même un détail des années après) et j'en passe.
Il me dit aussi que je pense énormément et que je vais très loin dans mon raisonnement. Je passe souvent du coq à l'âne, je ne cible pas correctement ce qui pourrait être LA phrase qui va interpellée les gens. Je regarde le mur, puis je vais penser à quelque chose en rapport avec le mur jusqu'à faire un cheminement long et extrêmement rapide pour arriver à penser à l'hamburger que j'ai mangée il y a 5 mois (ceci est un exemple) et dire enfin à mon mari: 'au faite, c'était bon ou pas le ......' et lui me regardant choqué :' mais d'où tu sors ça? Expliques moi ton raisonnement'.
Je vais ressentir les émotions des gens au plus profond de moi, jusqu'à devenir une confidente hors pair, je sais sans savoir.
Je vais déceler le moindre détail dans une assemblée; un regard triste, perdu, heureux, vicieux. Et me sentir comme concernée; l'envie irrésistible de lui parler mais également comme gênée; l'envie urgent de me cacher, de ne pas croiser le regard.
Je sais quand je vexe, quand je plais quand je déplais, je sais car je le ressens, je ressens énormément.
Je vais être triste quand on me demande la charité dans le métro, j'ai envie de demander l'histoire de la personne, je ne veux pas l'humilier la rabaisser.
Je veux aider la prostituée, être proche d'elle, aider l'orphelin, l'opprimé, le pauvre, être celle qui clame haut et fort que le mauvais c'est lui et non l'autre.
Je veux laisser une image douce de moi,recevoir l'affection que je donne, qu'on arrête de me prendre de haut, de profiter de moi, qu'on arrête de croire que je suis débile parce que  je vais dire une parole étrange, qu'on arrête de me mettre de côté, que l'on me considère.
......


Je suis certaine d'une chose aujourd'hui: c'est que je ne suis pas normale. Je le sais même sans avoir fait de test. Par contre, je ne sais pas si je suis surdouée ou bien sous-douée ou bien débile, folle, psychopathe et j'en passe.
J'ai besoin de savoir qui je suis.

Qui suis-je?>
ClairObscuur
ClairObscuur

Messages : 13
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par Zouf le Ven 2 Fév 2018 - 11:39

[supprimé par l'auteur]


Dernière édition par Zouf le Sam 15 Sep 2018 - 19:21, édité 1 fois

Zouf

Messages : 7
Date d'inscription : 30/01/2018
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par Shaloswa le Ven 2 Fév 2018 - 12:07

Salut, ton début de récit n'est pas tout à fait vrai^^, tu te considères un peu zèbre, en tout cas tu t'es reconnu dans un certain profil, c'est pour ça que tu es ici: et c'est très bien! Very Happy
Bon ben moi c'est en parcourant le forum que je me suis rendu compte que le test de QI n'était pas pour moi (c'est un avis totalement personnel qui découle de mes recherches sur ce forum et ailleurs), je suis une littéraire née j'ai vite compris que le test de QI n'était pas pour moi et pourtant... je me reconnais dans ce que tu dis (je ne parle pas du parcours mais des "symptômes" si on peut appeler ça ainsi et encore j'en ai bien d'autres. Je suis convaincue que le test de QI actuellement proposé ne détecte qu'une seule forme d'intelligence alors qu'il en existe bien d'autres.
Cela dit je ne te pousse pas à ne pas passer ce test, j'ai été interpellé par ton côté littéraire qui me ressemble voilà pourquoi je t'en parle mais peut-être que le test est fait pour toi, il n'y a que toi qui peut le savoir.
Il y a autre chose que je veux te dire: tu sais déjà quelque chose! Wink

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par ClairObscuur le Ven 2 Fév 2018 - 12:51

Hello  Very Happy

C'est très gentil de me répondre.. cela me fait du bien. J'avais besoin de parler, de me vider. Je me sens terriblement seule et en même temps je ne le suis pas. Je suis même bien entourée..

J'ai parlée à une amie (surdouée semble t-il) et elle a lu mon récit. D'après elle: je ne le suis pas. Et pourtant nous avons énormément de point commun. Je ne me sens pas plus bête qu'elle en tout cas. Au contraire, je me retrouve en elle.
Je crois que j'aurais aimée qu'elle me prenne au sérieux et qu'elle s'intéresse réellement à moi. Elle a dit de suite: je ne pense pas. (Je tiens à préciser qu'elle ne me connaît pas vraiment car nous nous connaissons que depuis peu).

J'avais juste besoin qu'elle me dise d'aller consulter comme vous. Qu'elle me prenne au sérieux.

Je suis très heureuse lorsque je reçois des messages sur mon topic alors n'hésitez pas à me répondre Embarassed

Like a Star @ heaven J'ai vraiment besoin de savoir qui je suis. Et comme je ne suis pas en France actuellement, j'attends de rentrer pour consulter (enfin je verrais car je ne suis pas encore très motivée. Effectivement je ne veux pas me baser sur un chiffre mais j'ai besoin de prouver à ma mère que je suis différente, en bien)Like a Star @ heaven

Je ne pense qu'à cela jour et nuit. Je parcoure tout les sites possible, j'essaye de comprendre.

Je fais lire des récits à mon mari afin qu'il me dise si il m'identifie ou non. Et pour lui aucun doute.

Comme tu dis si bien Shaloswa: je pense au fond de moi être un zèbre.. Mais ma raison me dit:' Impossible. C'est plus probable que l'arbre enfante plutôt que tu sois zèbre.'

Quoi qu'il en soit: j'ai besoin de parler alors je pense écrire un texte sur moi tout à l'heure, sur comment je perçois le monde, sur ce qu'il y a dans mon cerveau.
J'espère que j'aurais des lecteurs attentifs I love you I love you
ClairObscuur
ClairObscuur

Messages : 13
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par Shaloswa le Ven 2 Fév 2018 - 13:58

Je note ton besoin d'attirer l'attention ou du moins la peur que tu as d'être dénigrée et ton besoin d'obtenir la fierté de ta mère. C'est tout à fait normal, je crois que c'est ce qu'on recherche tous. Cependant il y a plusieurs choses à propos desquelles j'ai envie de t'interpeller:
d'abord, pour que ta recherche soit fructueuse, il faudrait à mon sens que tu trie les éléments qui peuvent découler de ton enfance, ton histoire qui a été difficile et qui a du être traumatisante pour l'enfant que tu as été et qui peuvent avoir laissé de nombreuses séquelles sur l'adulte que tu es aujourd'hui. En clair, il y a ce qui pourrait venir d'une certaine douance et ce qui provient de ton vécu, ton enfance, ton éducation, etc...tes réactions pourraient, en partie venir de traumatismes. C'est ce qui a été très difficile à faire pour moi, tâche qui n'est certainement pas achevée à ce jour et qui ne le sera peut-être jamais.
D'autre part, il ne faut pas que tu envisages cette entreprise pour prouver quelque chose à quelqu'un, il faut le faire pour toi, pour en connaitre plus à ton sujet. Peut-être que tu arrives à un moment dans ta vie où il faut évaluer le passé différemment. Pour ma part j'ai arrêté de vouloir la fierté de mon père lorsque j'ai construit ma propre famille. Ce qui m'apporte satisfaction désormais est la fierté de mon mari et de mes enfants. J'en ai fini de penser que je devais des comptes à qui que ce soit à part à eux. Je ne connais pas ta maman mais il se pourrait (au vu du profil que tu dresses à son propos), que tu essuies une nouvelle déception.
Pour ce qui est des avis de tierce personnes sur le sujet, il me semble que personne ne peut finalement te donner de réponse exacte. Si, c'est ce que tu recherches, alors dans ce cas je te conseille effectivement de passer un test...

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par Invité le Ven 2 Fév 2018 - 13:59

Evil or Very Mad saleté de connexion de m....!! je t'avais répondu et tout c'est effacé!!

Bon, je recommence...Déjà bienvenue ! flower

Ce que tu racontes résonne en moi, dans mon histoire...des points communs...des traumatismes...mariée jeune également...bref, je te/me reconnais!

Tu sais que tu n'es ni débile, ni sous-douée au vu de tes résultats au bac par exemple!
Quant à savoir qui tu es, tu es la seule à pouvoir répondre, ni ton amie surdouée ni personne sur ZC ou ailleurs!.. Par contre tu peux trouver de l'aide, une écoute, d'autres points de vue, etc... qui te montreront un début de piste de compréhension! En tout cas tu sembles sur la bonne voie, déjà tu t'interroges, tu cherches...c'est une attitude constructive à mon avis.
Et tu as la chance de te poser toutes ces questions jeune et soutenue par ton mari donc continue d'avancer, tu trouveras ! trouver quoi exactement on ne sais pas mais c'est toute la beauté du mystère de la Vie!

Allez je te donne le conseil qu'on m'a souvent donné et que je m'efforce tant mieux que mal d'appliquer : "Commence par être bienveillante avec toi-même, le reste suivra!" sunny

Encore bienvenue en tout cas !! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par RoyJade le Ven 2 Fév 2018 - 14:25

Bienvenue à toi !

De ce que je lis dans tes messages, il y a clairement quelque chose. Est-ce de la douance ? N'étant pas agréé à faire les tests je ne saurait l'affirmer, mais il y a des affinités. Même si tu ne serai pas surdouée, je te pense totalement zébrée, possédant ces rayures te servant à la fois de camouflage et de distinction, de voile autant que de marque d'unicité, équidé à la fois apprivoisable et indomptable. Ton pseudo lui même en porte la marque de cette dualité semblant si incompatible à d'autres :p


ClairObscuur a écrit:Mais ma raison me dit:' Impossible. C'est plus probable que l'arbre enfante plutôt que tu sois zèbre.' :

Dans la mesure où l'arbre créée sa fleur, est fécondé, puis fait grandir l'enfant qu'est sa graine avant de la lancer dans la nature pour que cet enfant grandisse, ne peut-on pas dire qu'il enfante déjà ? Wink
RoyJade
RoyJade

Messages : 486
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 28
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par ClairObscuur le Ven 2 Fév 2018 - 18:27

Hellow!

Merci pour tout vos messages cela me touche énormément et me donne la larme à l'œil. Je ne vais citer personne car je ne veux vexer personne. Tout vos messages sont remplis d'amour I love you  

C'est fou comme j'ai envie de me connaître. Plus j'avance dans mes recherches, et plus j'ai l'impression de me rendre à l'évidence. J'ai l'impression de me rendre compte à quel point j'ai pu souffrir dans mon enfance. Plus par rapport aux autres que mes soucis perso.
Je me rends compte que les gens m'ont énormément rejetés, et que je faisais tout pour leur plaire et pouvoir rentrer dans ce moule.
´ trop ceci ´  ´ trop cela ´. Je ne me sentais pas particulièrement mature mais j'étais très éveillée.

Franchement... je n'ai pas envie que la psy me dise:' tu as un QI supérieur à la moyenne. Mais tu n'est pas zèbre.' Plutôt j'aimerais entendre que je suis dans la norme mais que je suis zèbre.

 Au galop ! Zébré parce que je suis toujours joyeuse.
Qu'un sourire me réchauffe le cœur, qu'un regard peux me faire frissonner. Qu'un dessin animé peux me faire pleurer. Qu'une âme charitable peux me bouleverser.
Zébré car j'aime vivre, j'aime respirer. J'aime sentir l'eau caresser ma peau, le soleil la murmurer.
J'aime rencontrer les gens; leur donner tout mon amour, les prendre dans mes bras.
J'aime rire seule lorsque je pense tout bas.
J'aime observer, méditer, rayonner.  J'aime regarder les enfants jouer, les gens rigoler, les âmes s'enlacer.
J'aime cacher mes larmes lorsque je ris avec ceux que j'ai aimée.
J'aime dire que le soleil est beau, que la lune est belle, que le monde est beau, que cette galaxie est immense, que je me sens si petite.
J'aime m'imaginer dans cet univers infinis.

Zébré parce que je peux passer de l'extase à l'horreur. Que je peux embrasser puis frapper.
Que je peux me vexer pour une petite chose. Que je repousse tout au lendemain. Que mes pensées ne sont pas Claire. Que je peux avoir le cœur dure comme la pierre. Des paroles lourde comme la terre. Moins d'empathie, moins d'amour. Amour au dégoût, dégoût à la haine: je peux être tout à la fois. Comme je peux ne rien être.

Je suis Clair et Obscur. Je suis moi...
Zèbre
ClairObscuur
ClairObscuur

Messages : 13
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par RoyJade le Ven 2 Fév 2018 - 20:58

ClairObscuur a écrit:Je suis Clair et Obscur. Je suis moi...

Alors tu vois l'essentiel, ce que certains mettent leur vie entière à chercher sans succès. C'est de très loin bien plus important que tout le reste !

Et c'est le seul chemin que j'ai trouvé vers le bonheur.
RoyJade
RoyJade

Messages : 486
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 28
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par Zarbitude le Sam 3 Fév 2018 - 7:24

Bonjour Clairobscuur,
Ton témoignage me touche beaucoup!
C'est comme si tu réveillais la petite fille blessée qui est en moi et en toi!
Je te trouve adorable dans la sincérité de ton récit et pour moi il n'y a aucun doute, tu es zébrée Very Happy
Ce qui m'a aidé? La psychothérapie.
Parce qu'avec toutes nos blessures, ce n'est pas du luxe.
Faut juste trouver le bon psy ( de préférence orienté zèbre ).
J'espère que tu recevras beaucoup de réponses ici et surtout que tu continueras à nous raconter "qui tu es" parce qu'au fond de nous, nous savons mais nous avons enfoui cette connaissance parce que nous avons été cruellement blessés.
Sois la bienvenue !
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7684
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par ClairObscuur le Mar 6 Fév 2018 - 9:49

Hello, Merci beaucoup pour vos messages Embarassed

J'en attends d'autres avec impatience..
ClairObscuur
ClairObscuur

Messages : 13
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Je suis nouvelle^^ Empty Re: Je suis nouvelle^^

Message par Bimbang le Jeu 8 Fév 2018 - 19:57

Il y a une chose qui m'intrigue fort dans tout ce que tu dis. Tu attends quelque chose des autres de façon intense.
Pourquoi ?

Ne crois tu pas que c'est à toi de te faire une idée ? avec un test ou pas, pas grave.
Peu importe ce que l'on peut te dire.
On ne saura jamais autant que toi ce que tu vis, ce que tu penses. Ça t'appartient.
Ça reste ta démarche et tes évolutions possibles ou pas... tes envies de.

Mais bienvenue à toi, évidemment ^^
Et bonne découverte du forum  flower
Bimbang
Bimbang

Messages : 4739
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum