Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Vaness129 le Mar 30 Jan 2018 - 10:18

Bonjour à tous !
Je me prête à l'exercice de la présentation Smile
Ici c'est l'histoire d'une fille depuis toujours un peu tourmentée qui commence à entrevoir une explication à tout ce qu'elle peut ressentir depuis son enfance mais qui n'ose encore trop y croire Smile

Je m'appelle Vanessa, je vis à Lyon et j'ai 30 ans. Il y a 1 ou 2 ans de ça ma petite nièce a été diagnostiquée THP. Ce qui a apporté le sujet dans notre famille découvrant peu à peu le profil HP ou surdoué. Ma soeur disait souvent qu'elle retrouvait des traits de caractère de mon père dans les descriptions des profils et je pense que secrètement je m'y retrouvais un peu sans vraiment me l'avouer.

Il y a 2 mois de cela j'ai consulté pour un trouble du comportement alimentaire. Et c'est là que pour la première fois j'entends parler de HP avec moi pour sujet central. Le médecin m'a clairement dit "je n'ai pas vraiment besoin de vous tester pour vous dire que vous êtes précoce". J'ai été dubitative et ensuite il m'a décrit avec précision le profil HP et j'avais juste l'impression qu'il me décrivait.

Ça a fait l'effet d'une bombe, entre soulagement (c'était donc ça se sentiment d'être étrange!!) et en même temps de colère (tout ce temps perdu à ne pas comprendre qui j'étais !)
Bon après coup il faut quand même vérifier que tout cela est vrai car j'ai du mal à me dire que c'est assurément ça...
J'en ai parlé à mes parents qui n'ont pas eu l'air surpris. Ils m'ont même avoués qu'ils s'en doutaient depuis toujours (et là j'ai envie de dire " pkoi ne pas m'en avoir parlé avant ????' cela m'aurait peut-être évité quelques années de souffrances et questionnements, bref...!)

C'est ainsi que m'a soeur m'a parlé des zèbres et m'a prêté le livre de Jeanne Siaud-Facchin "l'adulte surdoué' . Autant vous dire que je le dévore actuellement et que chaque paragraphe me bouleverse. Il m'explique des choses de ma vie toujours ressenties, sans jamais avoir été comprises.

Aujourd'hui je me pose la question si je dois faire le test pour confirmer tout ça (cela me permettrait d'avoir un diagnostic officiel car j'ai quand même du mal à l'integrer et surtout l'affirmer. Cela me parait tellement " prétentieux" de ma part...) mais le test coûte très cher et je suis actuellement en réorientation professionnelle et donc au chômage...
Ensuite je voudrais être suivie par quelqu'un histoire de prendre le "problème" à bras le corps pour mieux vivre. Mais je ne sais pas bien à qui m'adresser car il me semble qu'il vaut mieux avoir à faire à un praticien qui connaît le sujet sur Lyon...

Enfin savez-vous s'il existe un groupe de zèbres sur Lyon ?

Voilà il est toujours difficile de présenter son histoire de manière courte et exhaustive. S'exprimer à l'écris et par ailleurs pour moi une vraio difficulté. J'espère avoir été assez synthétique et clair pour vous.
Au plaisir de vous lire et découvrir cette communauté Smile
Bien à vous
Vanessa

Vaness129

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Invité le Mar 30 Jan 2018 - 11:51

Bienvenue Vaness129 flower

On est plusieurs à ne pas s'être fait tester, pour différentes raisons. Pour ma part, j'ai fait tester mon fils pour une meilleure prise en charge, mais je n'ai plus les moyens de m'en payer donc... En même temps, comme il est dit à plusieurs endroits sur ZC, tu n'a aucune obligation au test !

Si tu te retrouves dans les caractéristiques zébresques et que ça t'aide d'être ici pour démêler tout ce tsunami, je pense que ça suffis... Et si tu as besoin d'une aide psy pour t'y retrouver, ta psy actuelle apparemment t'a "vu" donc continue avec elle si tu es en confiance..!

Le test n'est pas la priorité je pense, en premier c'est ton état émotionnel.

Bien à toi et bonne découverte ! sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Lainie le Mar 30 Jan 2018 - 13:32

Bienvenue Vaness129

Pour Lyon oui il y a beaucoup de monde, tu peux le voir dans la section tout en bas (les rencontres)

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3080
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Vaness129 le Mar 30 Jan 2018 - 14:15

Merci beaucoup pour votre retour si rapide !!!
En fouillant dans la fameuse section j'ai même pu voir qu'il y avait un groupe Facebook Smile

Par contre, un membre vient de m'écrire en message privé et comme je suis nouvelle impossible de lui répondre !!!!!!! Comment faire ?!

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Vaness129

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Vaness129 le Mar 30 Jan 2018 - 14:20

C'est bon j'ai eu ma rep n'es pour les post et les MP grâce aux admins !!! ^^ (et hop un post en plus Razz )

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Vaness129

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Shaloswa le Mar 30 Jan 2018 - 14:23

Alors moi je ne suis pas de Lyon mais je m'appelle Vanessa, j'ai 30ans et j'aime bien la rosette!^^
Bienvenue!

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Vaness129 le Mar 30 Jan 2018 - 14:27

Ahaha à une caractéristique prêt ça en aurait été flippant 😅😅
Merci !!!

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Vaness129

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Shaloswa le Mar 30 Jan 2018 - 15:24

ben oui grave! Shocked

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Butcher22 le Ven 2 Fév 2018 - 11:47

Salut,

Personnellement, si je n’ai qu’un conseil à te donner c’est : fais ce test.

Plusieurs raisons fondamentales justifient cet avis tranché (je précise, j’ai passé moi-même les tests voilà quasi 2 ans – j’ai 36 ans -, confirmé HP).
La première, et la plus importante, c’est que les réponses que tu cherches correspondent avant toutes choses à une quête de clés permettant de mieux te connaitre, mieux t’appréhender afin de mieux vivre après. De fait, quelques soient les résultats de ces tests, tu auras des réponses sur toi-même mais absolument pas les mêmes voies à emprunter selon qu’ils soient positifs ou négatifs. Ce qui se passe énormément ici (dans ce forum et en dehors aussi du coup je suppose), c’est que beaucoup de gens lisent un bouquin sur le sujet, ont l’impression de parfaitement correspondre aux descriptions des surdoués qui y sont faites, et s’auto-décretent dans la foulée zèbres, HP, ou tout autre terme de ce type. Du coup, derrière ils envisagent leurs vies via cet axe, via ce scope et finissent par se tromper lamentablement sur leurs besoins réels profonds et se perdent dans cet auto-qualificatif ultra valorisant. Pour mieux dégringoler le jour où la vérité éclate (car elle éclate toujours)

Car il y a aussi cet aspect dont il faut beaucoup se méfier : les gens, toi, lisent de la documentation sur ce sujet, se l’approprient et s’identifient à ce type de personnes, car au fond, ça fait super classe de se dire qu’on est surdoué. L’humain reste humain, dans toute sa splendeur narcissique mais surtout dans toute sa nécessité d’exister en tant qu’individu particulier par rapport aux autres. Par conséquent, vouloir correspondre à une catégorie rare de la population qui, dans notre société actuelle, est perçue comme exceptionnelle, au sens propre, est une bouée de sauvetage, une bouffée d’oxygène, inespérée pour cette foule en mal d’amour, de reconnaissance, d’intérêt.
Sauf que si on jette un regard pragmatique sur les choses, je peux te dire que si on lit de la documentation sur la schizophrénie, sur la bipolarité ou je ne sais quelle autre pathologie bien moins glamour, on trouvera également des points de correspondance avec nous-même mais on s’évitera bien de s’y associer car objectivement, c’est vachement moins sexy de dire en soirée qu’on est bipolaire que HP.
Bref, ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut surtout pas oublier que ton ambition originelle, c’est d’aller mieux, de te comprendre mieux, d’apprendre à savoir qui tu es. De là, il faut avoir une vision très mécanique des choses car l’idée n’est pas de rassurer un égo par des hypothèses mais de trouver des réponses par des certitudes. Donc ce test te permettra de clarifier tes doutes, une nouvelle fois, qu’elle qu’en soit le résultat. Tant que tu ne les auras pas fait, tu te demanderas toujours « et si je me trompais ».

Bien entendu, tu t’en doutes, ce que je te raconte fait totalement écho avec ma propre expérience, que je m’empresse de te synthétiser dans la mesure où je suis moi-même humain, donc un poil autocentré.
J’ai vécu 35 ans en décalage permanent sur tout dans ma tête mais en m’attachant néanmoins à construire une vie « comme il faut » (femme, enfants, boulot, tout ça tout ça). Un jour, j’ai craqué de vivre cette simulation et j’ai fini par aller voir un psy qui m’a émis l’hypothèse HP très rapidement. J’ai instantanément voulu faire le test, non pas pour conforter un égo démesuré mais juste car je ne voulais pas vivre dans l’expectative. J’étais allé voir un psy pour trouver des réponses, il fallait donc que je les obtienne. Bref, je les ai donc fait, et lors des résultats, j’ai eu 15 minutes d’intense soulagement car « enfin je comprenais tout ça, enfin tout s’expliquait », sauf que j’ai ensuite vécu 1 an ½ de profond désarroi. Je ne vis absolument pas la surdouance comme un cadeau mais clairement comme un fardeau. Je voudrais penser comme tout le monde, je voudrais que mon cerveau arrête de faire du bruit, je voudrais trouver la satisfaction dans un travail moyen, je voudrais arrêter de m’ennuyer en société, je voudrais arrêter d’avoir besoin d’être seul pour ne pas souffrir. Donc tu vois, ce test m’a permis d’avoir des réponses c’est évident, et aujourd’hui, je suis sûr de travailler sur les bonnes causes de mes problèmes.
La surdouance ne doit pas être appréhendée comme un facteur de valorisation par rapport à l’autre, elle doit juste être prise en compte comme un facteur de ce que tu es, de ce qui t’a amenée là, de ce que tu peux faire à l’avenir pour aller mieux. Pour moi, c’est une pathologie, au sens strict du terme. C’est une différence, une aberration, par rapport à ce que l’être humain générique est, donc à partir de là, ce n’est pas gratifiant.

En conclusion, ce que je cherche à te dire c’est que ta quête doit être une quête de réponses et pas une quête de gloire. Ce n’est pas une gloire que d’être HP. On est né comme ça, on n'a rien acquis par nous-même, on n'a fait aucun travail pour arriver à ça, on n’est absolument pas responsable de cela et ceux qui s’en prévalent ou s’en servent pour se valoriser ne valent autant rien que ceux qui se mettent en avant car ils sont nés avec une belle gueule ou dans une famille riche. Ils n’y sont pour rien, ils sont HP autant qu’ils ont les cheveux marrons ou blonds. C’est la mécanique génétique qui a parlé, pas leur talent.
Cette quête que tu entreprends doit être une quête identitaire, une quête personnelle. Dans mon cas, je n’en ai parlé qu’à 2 personnes et dans les deux cas, la réaction fut assez catastrophique, mes interlocuteurs ne trouvant important que de se confronter eux-mêmes à ce qu’ils pourraient être et la certitude de ce qu’ils ne sont pas. Dans les deux cas, leur égo a parlé avant leur empathie pour moi.

Je ne te dépeins pas forcément un tableau très reluisant mais ça me parait fondamental de comprendre que tout cela doit d’abord être fait pour toi et toi seule. Pour apprendre à te connaitre, savoir qui tu es. A aujourd’hui, 2 ans après donc, malgré ce que je t’ai décrit, je vis vraiment beaucoup mieux qu’avant. Je ne suis plus en apnée permanente, je me suis ouvert à des loisirs que je m’interdisais par principe, je m’autorise à ne plus réagir face aux gens avec ce qu’ils attendent précisément de moi mais à être moi-même et donc parfois, souvent, ne pas parler, je me sens libéré d’un poids. Donc très clairement, ce diagnostic m’a fait du bien, m’a soulagé, car il m’a permis de me prouver que j’avais bien un truc qui ne tournait pas rond par rapport au monde. Et donc de m’accepter avec ce dysfonctionnement.

Quant à l’aspect financier, je le comprends parfaitement mais même si cela est effectivement compliqué, cela ne doit pas être un frein, quitte à ce que tu mettes plusieurs mois à économiser.

Butcher22

Messages : 3
Date d'inscription : 01/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Shaloswa le Ven 2 Fév 2018 - 14:17

Butcher22, je ne suis pas testée et pourtant je pense comme toi,...je dis souvent que si ça pouvait se vérifier je serais sûre que c'est cette merde qui a gâchée ma vie.
Cependant, comme je le disais encore tout à l'heure sur un autre post, je sais que le test de QI tel qu'il est fait actuellement n'est pas pour moi et qu'il ne détecte qu'une sorte d'intelligence. Je ne suis pas, je pense, intelligente de cette façon (si tant est que je le sois) et pourtant j'ai de grandes raisons de penser que je n'ai pas tout à fait tort d'explorer cette piste. Il faut dire que je ne ressens pas le besoin de quantifier mon intelligence, pour moi il s'agit plutôt d'une façon de penser différente.

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Butcher22 le Ven 2 Fév 2018 - 14:48


Je n'ai eu aucun besoin de quantifier mon intelligence, toute relative je suis tout à fait d'accord avec toi, mais uniquement d'apporter un diagnostic. Là où je te rejoins totalement, c'est que ces tests sont finalement très subjectifs et n'identifient certainement pas chaque spécificité. A titre perso et au vu du déroulement de la session, je sais que j'aurais tout à la fois pu avoir un "score" moins élevé comme un score plus élevé, suivant mon état d'esprit, ma concentration etc. Ce qui tend à prouver la précarité des résultats. Néanmoins, ils sont indicateurs d'une "base" ça c'est une certitude car à moins de le faire volontairement, tu ne peux pas ne pas retenir, développer ou résoudre des problèmes qui sont à ta portée à toi. Idem, certains tests s'attachent à analyser ta perception/sensibilité, ta manière de définir des mots ou situation etc. Donc rien à voir avec de l'intelligence "pure" telle qu'on nous la décrit.

Bref, pour ma part, je vis cela vraiment comme une différence et absolument pas comme une sur-douance, une sur-intelligence, un raisonnement plus rapide, une reflexion plus fine, plus aboutie, etc. Je ne supporte pas ce nivellement qui est mis entre les autres et moi. Je suis juste différent, je raisonne différemment, ni mieux, ni pire, juste différemment. Parfois j'arrive aux mêmes conclusions que les autres plus vite, parfois j'arrive à des conclusions différentes mais au final merdiques.
Maintenant je le redis, si les gens se rendaient compte que ce qui leurs gâche la vie, comme tu dis, s'apparente plus à de la bipolarité (par exemple !), je suis profondément convaincu que pleins d'entre eux ne se la ramèneraient pas sur des forums de ce type pour dire "coucou, je crois que je suis un zèbre, j'ai lu un article dans Femme Actuelle et ça colle parfaitement !" (si tant est qu'on appelle également zèbre un bipolaire).

Je force le trait volontairement mais tu comprends l'idée, et je ne t'accuse absolument pas personnellement ! Chacun a son histoire, son chemin, mais vivant cela comme une pathologie parfois handicapante, j'ai du mal à supporter ces individus qui s'accaparent ce handicap pour en faire une force totalement factice de leur vie. Dans une comparaison extrème, digne d'une godwin-isation de mon discours, ça me fait penser à ce mec qui s'était fait passer pour un rescapé du Bataclan pour attirer l'empathie et l'affection sur lui, alors qu'en vérité il était dans un tout autre lieu au moment des faits.





Butcher22

Messages : 3
Date d'inscription : 01/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Shaloswa le Ven 2 Fév 2018 - 17:28

Je ne pense en aucun cas que tu éprouves le besoin de quantifier ton intelligence Very Happy , je parlais à titre personnel. C'est comme tout certains en ont besoin et ce n'est pas forcément mal. Moi je me connais, c'est pour cette raison que je dis ça.
Ensuite, beaucoup avant de venir sur ce forum ont pensé être fous ou autre donc je pense qu'il y a de tout c'est comme partout. Il n'y a pas de généralité.
Après je ne débat pas, on est d'accord même si on a choisi deux chemins opposés...

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ?? Empty Re: Vanessa, découverte d'une zebrette lyonnaise ??

Message par Invité le Ven 2 Fév 2018 - 18:14

Salut Vanessa,

Je connais une psychologue clinicienne et connait très bien le sujet sur les HP à Lyon. Bon courage.

Écoute Et Vous
Gaëlle Dibout

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum