Rupture soudaine

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Rupture soudaine Empty Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Lun 15 Jan 2018 - 14:00

Salut,

Ca fait bien longtemps que j'ai rien posté sur ce forum.
Il y a plus de 4 ans, j'allais à une des IRL organisées par les gens de ce forum, et j'y rencontrais une jeune femme avec qui j'allais ensuite passer plus de 4 ans de ma vie.
Très amoureuse, semblait-il, après relativement peu de temps, elle me demande quand j'allais lui demander en mariage. Bientôt, elle me demande ça au moins chaque mois. Je finis par lui dire que ça doit venir de moi, que si je lui demande une semaine, deux semaines après qu'elle me l'ai demandé, elle aura l'impression que c'est parce que je réponds à une demande à elle. Je lui demande donc d'arrêter. Elle a un peu de mal, vu qu'elle continue encore un peu, mais moins. Après un moment, elle ne me le demande plus, et je profite, comme prévu, de notre date anniversaire de rencontre pour faire ma demande... Avec un an de retard. Vu qu'elle m'a demandé ça chaque mois pendant bien un an. Elle est d'abord choquée, puis me dit oui, en pleurant de joie.
Ca, c'était le 6 octobre 2017.

Le 27 novembre 2017, je soutiens ma thèse et me voilà docteur. Entre ces deux dates, on a commencé à organiser pas mal de choses par rapport au mariage (choix de la salle, publication des bans, prévenir toute la famille, etc). Surtout elle, comme j'étais fort occupé dans le boulot. Durant le pot de thèse, elle demande à ma soeur ce qu'elle pense des petits fours, parce que c'est un test pour le vin d'honneur lors du mariage.
Le soir même, alors qu'on se retrouve enfin seuls après avoir fêté l'obtention du doctorat avec SA famille (la mienne étant rentrée, nous avions prévu de fêter ça avec eux le dimanche), elle me dit que maintenant que je suis docteur, je vais être moins accessible. Je la rassure, je suis toujours le même. Le titre ne change rien.

Puis, jusqu'au dimanche 3 décembre 2017, c'est la descente aux enfers. D'abord, pas un soir où on peut se retrouver seuls. Soit son petit frère vient squatter. Soit des amis viennent, soit l'ami d'un de nos témoins vient squatter, voir s'invite. Visiblement, ce dernier et ma fiancée sont plutôt proches. Elle m'apprend à un moment qu'ils ont discuté toute la nuit, jusqu'à 7h du matin. Je lui dis que je ne suis pas d'accord avec ça. Qu'elle est en arrêt notamment pour la fatigue accumulée, et que ce n'est pas comme ça qu'elle va aller mieux. J'ajoute que vis à vis de moi, c'est pas très correct. Le soir même, le gars vient à la maison. Et je lui dis la même chose. S'ils doivent parler, notamment des problèmes que ce monsieur a avec ses parents, qu'ils en parlent pendant la journée. Ils sont d'accord tous les deux. Plus tard, je reparlerai de ça à ma fiancée qui visiblement a pensé depuis à quoi répondre à cet argument...

Le jeudi, j'avais prévu d'aller voir mes parents. Notamment parce qu'ils n'avaient pas pu profiter beaucoup de moi avant et depuis l'obtention de la thèse. Et également, parce que ma mère avait des soucis de santé, et je souhaitais être présent. Ombre au tableau, l'arrière grand-mère de ma fiancée est décédée durant cette semaine. Je me suis arrangé pour être le plus présent que je pouvais, j'allais la voir et passer du temps avec elle régulièrement, au moins une fois par heure (je travaillais chez moi à l'époque). Bon ceci dit... Quand elle a eu son arrêt, elle a envoyé un message à ses amis disant "je suis en arrêt, je fais la chouille toute la semaine!"... J'avoue que j'ai été un peu déçu.

Nous sommes maintenant le vendredi. J'apprends par ma fiancée que le monsieur avec qui elle est proche est resté dormir à la maison. Chose que je n'avais pas prévu. Chose qu'elle avait omis de me dire avant que cela n'arrive également. Donc qu'il est resté dormir, sans ma présence, puisque j'étais chez mes parents à 40km. Je rentre donc immédiatement. Je retrouve ma fiancée, et je congédie le monsieur. Aussitôt fait, ma fiancée s'effondre, elle pleure. Je lui demande ce qui se passe, je pense à son arrière grand-mère. Je lui en parle... Et elle me dit : "j'aurais voulu qu'il reste plus longtemps". ...

...

Elle ne va pas bien du tout, et je ne vois qu'une chose à faire pour la faire aller mieux... Ramener le loup dans la bergerie.
Il y a tout de même une certaine tension entre nous trois quand le monsieur revient. On finit par en discuter. Alors qu'ils sont assis tous les deux côte à côte sur le canapé, et que je suis assis face à eux sur une chaise, ils m'assurent qu'il n'y a rien entre eux... C'est en tout cas ce que prétend ma fiancée, en ayant posé sa tête contre son épaule...

...

Bon... Je n'en crois pas un mot, mais je fais l'effort de faire confiance. La journée passe, le monsieur s'en va et nous accueillons le petit frère de ma fiancée. On profite d'un moment calme, dans la cuisine, pour échanger quelques mots. Je lui dis "Si jamais tu rencontres quelqu'un d'autre. Que tu te sens mieux avec lui. S'il te plait, dis-le moi. Ne me laisse pas dans la merde.". Elle me répond en souriant et en me prenant dans les bras qu'elle m'aime.

Samedi arrive. Je lui dis que j'ai tout de même besoin de parler de tout ça. Et elle me fait la gueule. Nous accompagnions son petit frère au trampoline comme prévu, accompagné par des collègues à elle. Je pensais pouvoir passer un moment avec elle, enfin. Comme un couple. En fin de compte, elle a passé tout son temps, connectée sur facebook via la 4G, à discuter avec l'autre monsieur. Ce dernier m'envoie un message pour me dire que ma fiancée a son petit caractère et que ça va aller, que je dois avoir confiance. J'avoue être très agacé par cette remarque sur le fonctionnement d'une personne avec qui je vis depuis 4 ans, alors qu'il existe dans notre vie depuis 2 semaines. Je lui réponds donc "tu sais, je la connais depuis 4 ans.". Observant ce qui se passe autour de moi, et notamment elle, je ne peux empêcher mon regard de se poser sur son téléphone, qu'elle ne cherche pas vraiment à cacher. Je vois les mots : "Il m'a mit en PLS, si jamais il a vu notre conversation, on est mal.".

...

Ah ? Il y a donc des choses à cacher ?... J'envoie au monsieur "en pls sérieux ?..". Ma fiancée suite à ça me fait la gueule de plus belle, le monsieur a transmit le message signifiant que j'ai vu une partie de leur conversation. Elle m'en veut. J'ai fait quelque chose de mal, etc. Bref, c'est moi le coupable.

Le soir même, une fois rentrés, le petit frère parti, des amis viennent à la maison, accompagnés du monsieur. Je dis à ma fiancée que ça ne me va pas. Ca fait une semaine qu'on a pas eu de moments juste à deux. Elle me répond que c'est bon, on en aura lundi. Sauf qu'elle termine à 21h, et commence tôt du mardi, donc c'est mal barré....
La soirée se passe, et j'essaie de faire bonne figure, d'être joyeux. Mais tout dans le comportement de ma fiancée m'indique ce que j'avais deviné déjà vendredi matin. Par exemple, alors qu'il y a une place sur le canapé à côté de moi, et aucune place à côté de la chaise sur laquelle le monsieur est assis, elle bouge les meubles de place (une chaise et un peu la table) pour se faire une place à côté de lui, loin de moi.

La soirée se termine. Notre autre ami s'en va. Ne reste plus qu'à la maison le monsieur, elle et moi. Lui a trop bu pour reprendre la route. On va se coucher, lui dans le canapé-lit, ma fiancée et moi dans notre lit. 30min max après s'être couchés, elle me dit qu'elle va rejoindre le monsieur en bas, pour discuter des problèmes qu'il a avec ses parents et me demande si ça me dérange. Choqué et dans le gaz, je réponds que non. Elle descend. Puis je réalise... Je descends boire un coup, et je les trouve sur le canapé-lit, visages à 20cm max.

"Tout va bien on discute."
"... ok...."

Je remonte, décidant de faire confiance, une fois de plus. puis, entendant des bruits aquatiques, est-ce le chien qui est en train de boire, ou eux en train de s'embrasser ?... Je redescend. Pas de chien. Eux-deux, toujours à 20cm. Ils comprennent pas pourquoi je redescend. Me redisent que tout va bien, qu'ils ne font que discuter.

Et là, j'explique à ma fiancée que peu importe. Elle préfère lui parler à lui plutôt qu'à moi. S'en suit une dispute. Elle remonte se coucher. Moi, pas satisfait de ses réponses évasives suivies par son silence, je lui demande des explications, dans notre lit, alors qu'elle a les yeux fermés et fait une moue mécontente.

Je reçois un texto. C'est le monsieur qui m'annonce qu'il va s'en aller. Ma fiancée me demande qui c'est. Je lui informe de ce qu'il veut faire. Elle sort du lit en quelques secondes, fulminant que "non, il ne part pas, il y a du verglas dehors, si quelqu'un doit partir c'est moi" (donc elle, sa mère habitant à 500m). On descend, je lui explique en même temps que si elle fait ça, elle sait très bien ce qui se passera. Que lui partira également de toute façon.

Peu importe, elle n'écoute plus rien, elle s'enfuit.



Le lendemain, on a une nouvelle discussion, tout est fini. Il aura suffit de moins d'une semaine, pour foutre en l'air 4 ans et un projet de mariage.



Epilogue.

Depuis janvier, ces deux là vivent dans l'appart que je paye, avec une partie de mes meubles que j'ai décidé de laissé à mon ex-fiancée, par bienveillance. Elle semble aller très bien. Elle a récemment vu la famille de son nouveau mec qu'elle a embrassé devant moi il y a une semaine, lors d'un bal... Bals que je pratique depuis 10 ans et dont j'ai voulu faire profiter ma fiancée au début de notre relation.

De mon côté... Durant le mois de décembre, je dormais environ 3h par nuit. Là je dors un peu mieux, mais... Je crois n'avoir goût à rien.
J'ai pris du recul sur la relation que j'ai eue avec elle pendant 4 ans. J'en suis venu à certaines conclusions. Notamment qu'elle me tyrannisait pour rétablir une sorte d'équilibre entre elle et moi (moi étant docteur et elle ayant une formation d'un an).

Et aujourd'hui, c'est un jour vraiment difficile. Déjà hier ça l'était.



Ce que j'attends de ce sujet ?... Franchement, j'en sais rien. J'ai déjà raconté cette histoire des centaines de fois à mes proches (qui sont nombreux). Ils ont évidemment plus de détails. Comme par exemple le fait qu'elle essayait de chauffer d'autres hommes en se frottant à eux lors de soirée... Mais bref. Passons.

Je me doute que je prends un risque en racontant ça ici. Exposer ça "publiquement" à des inconnus sur le net, c'est s'exposer à des remarques désobligeantes venant de personnes s'imaginant qu'elles sont en mesure de parfaitement juger une situation dont elles ne savent qu'un court et incomplet résumé. Mais dans le même temps, je me dis que vous vous targuez d'être des "zèbres". Des gens logiquement un peu intelligents et avec un certain sens de la justice au moins. Mais aussi, ma fiancée était censée être ainsi également.... Bon ça ne l'a pas empêchée d'être hypocrite toutes ces années avec ses proches... (pour avoir discuté l'autre jour avec son nouveau mec, lui même la dit hypocrite).

Donc je sais pas... Voilà. J'avais peut-être besoin de raconter ça là où j'ai d'abord rencontrée cette fille.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par isadora le Lun 15 Jan 2018 - 14:24

1. Félicitations pour ta thèse : ça, c'est acquis pour la vie et personne ne te l'enlèvera.
2. Tu as bien fait d'écrire ici, ça s'appelle forum gratuit d'entraide.
3. C'est pas plus mal que cela se soit passé avant le mariage plutôt qu'une semaine après.
4. Tu as le droit d'être en colère bien plus que tu ne l'exprimes, et aussi celui d'être triste, perdu, insomniaque.
5. C'est injuste que tu payes pour l'appartement. (tu as demandé de la logique et le sens de la justice de notre part)
6. Bon courage.
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Madame Poulpe le Lun 15 Jan 2018 - 14:30

Je suis tellement désolée… Je ne peux rien faire à part lire et compatir, mais voilà : je compatis… Et je tenais à te le dire. Je te souhaite du bonheur et de guérir le plus rapidement possible de cette terrible histoire.
Madame Poulpe
Madame Poulpe

Messages : 14
Date d'inscription : 02/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par MrMerlin le Lun 15 Jan 2018 - 15:25

Bonjour.
100% d'accord avec Isadora (y compris sur l'appartement...).
J'ajouterai que d'après ton récit, tu as fait preuve de compréhension et de gentillesse pendant cette épreuve.
Je te souhaite de "guérir" vite de cet épisode malheureux et de retrouver rapidement une vie équilibrée et satisfaisante.
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par The_Last_Sorrow le Lun 15 Jan 2018 - 15:46

Je penses que nos mots et toute la compassion du monde ne changeront rien à ce que tu dois ressentir en ce moment-même... bien sûr je le souhaite quand même, mais je n'y crois pas une seconde.

Je suis sincèrement désolé pour ce qui t'arrive. Aucune de nos histoires n'est pareille, mais les zèbres ici ayant eu le cœur brisé te comprendront parfaitement. J'en fais parti. Si tu veux discuter par MP, c'est avec plaisir.

Sois fort.
The_Last_Sorrow
The_Last_Sorrow

Messages : 21
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 27
Localisation : Rousset (13)

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Lun 15 Jan 2018 - 16:05

Hello.

Isadora a tout dit, semble-t-il. Pour avoir moi-même laissé un appartement à un ex alors que la rupture n'était pas mon souhait — contexte de préparation de mariage aussi, soit dit en passant —, je ne peux qu'abonder dans ce sens : il faut que la gestion des choses matérielles soit juste. Tu ferais mieux de rendre cet appartement et de reprendre tes meubles, quitte à en laisser certains de ceux qui ont été acquis à deux par largesse. Elle n'a pas à jouir de tes biens si elle n'est plus avec toi, surtout après avoir manigancé comme cela. Ce n'est pas de l'inélégance, c'est de l'auto-protection. Il en va de même sur la gestion des lieux et des personnes communes : sans être tyrannique, tu pourrais attendre d'elle qu'elle fasse preuve de délicatesse à ton encontre et l'attitude que tu dépeins semble pour le moins insouciante. En fait assez égoïste. il faut qu'elle comprenne que tu n'es plus sous sa protection et que tu n'as plus de raison de faire passer ses envies avant tes besoins.

Il est souvent long et difficile de comprendre que les liens de protection mutuelle sont rompus. Dorénavant, il faut que tu te recentres sur toi, sur ta famille, tes amis, tes projets. Évidemment, il est difficile de s'y faire mais je te souhaite que cela vienne au plus vite.

Bon courage à toi.


Dernière édition par Lulibérine le Mar 16 Jan 2018 - 4:41, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par izo le Lun 15 Jan 2018 - 16:18

C'est fou, les gens ont des lubies, comme une étoile qu'ils s'accrochent au fond du couloir et qu'ils convoitent comme pour se faire peur, va savoir. Du coup quand tu les y conduit ils s'enfuient. c'est ainsi que je vois la demande insistante en mariage. Y répondant favorablement, ça a provoqué en elle une brisure, brisant le seul rêve qu'elle portait en elle ainsi que votre amour. Les gens sont ainsi irrationnels et mystérieux. Tu peux y casser tes dents, leur logique n'entrera jamais dans la tienne ou la plus courante.
Quant aux biens matériels c'est à toi de voir. Une scission est une scission qui n'implique plus aucun partage de quelque manière que ce soit. La formule est nulle à mon sens, (le fameux "bon courage"), je peux juste de dire de veiller à ne pas t'atteindre davantage dans cette néfaste affaire.
izo
izo

Messages : 3076
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par isadora le Lun 15 Jan 2018 - 16:48

j'aime bien cette formule de "bon courage". le courage, c'est de l'ordre de l'intention, dans les moments difficiles, le courage, c'est important. ce n'est pas "donné" à tout le monde. c'est une part de nous qui décide de ne pas se laisser dévaster, une toute petite part suffit. un endroit où laisser la lumière allumée, un fil de soie que l'on tire doucement pour aller vers la guérison, la cicatrisation.
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Lun 15 Jan 2018 - 17:48

Bonjour @adcvh,

Les personnes fréquentant ce forum ne sont point différentes des autres, si ce n'est davantage présomptueuses peut-être (cf. celles "chargeant" indélicatement votre ancienne compagne alors que nous avons une seule version -la vôtre- de ces désirs asynchrones et de leurs conséquences).


Amour  Have a break, have a KitKat.  Amour
Rupture soudaine Kitkat-snap

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Lun 15 Jan 2018 - 18:07

Tout d'abord, merci pour vos messages, notamment en privé. Ca fait du bien.

Pour Hyaden, d'accord. Je comprends ton point de vue. Laisse-moi donc énumérer quelques faits. Après tout, si nous restons objectif, je pense qu'on peut se mettre d'accord.

Plus d'une fois la demoiselle s'est frottée à d'autres hommes. Notamment des positions suggestives, par exemple assise sur un ami (notre témoin), dans un sens, puis dans l'autre. Ceci en ma présence.

Une fois, nous avons été invités au mariage d'une amie d'enfance à elle. Elle n'avait pas envie d'y aller. Que cette fille ne lui apportait rien. Je lui ai dit que si c'était le cas, elle devait le lui dire, et par la même occasion lui faire comprendre que leurs chemins s'étaient trop éloignés, qu'elle n'y trouvait plus son compte et préférait en rester là avec cette amitié. Elle m'a répondu qu'elle ne voulait pas lui dire ça, qu'elle préférait lui faire croire à une amitié, parce qu'il fallait un certain "quota". Ensuite, le jour même du mariage, elle lui a dit par texto qu'elle ne pouvait pas venir, que sa mère était aux urgences (à l'époque sa mère avait un souci de santé). Bien entendu, sa mère n'était pas aux urgences, elle allait bien ce jour là. A la place du mariage, nous sommes allés à un bal où elle s'est vantée de la supercherie auprès de toutes les personnes que nous connaissions.

Une fois, elle a rencontré une fille via un site de rencontre amicale. La fille avait un pseudo "camillia". Mon ex-compagne l'a envoyée se faire voir à partir du moment où elle a sû qu'elle était arabe et que son vrai prénom était "Kamilia" avec un K. Parce que "ça ne se fait pas de mentir sur son prénom.".. Passons le fait qu'elle n'utilisait pas elle même son prénom dans ce site de rencontres.

Il y a deux ans, elle a fait connaissance au travail d'un jeune homme qui l'a séduite. Elle a dormi chez lui et s'en est suivi tromperie de sa part. C'est à dire mensonges dans tous les cas. Je ne peux dire s'il y a eu rapport ou non. Toujours est-il qu'après cette histoire, elle m'a bien fait comprendre qu'elle voulait emménager très vite avec moi, et que c'était la raison de son comportement. Nous étions pourtant d'accord pour emménager 4 mois plus tard. Elle même disait à ses proches que nous n'étions pas pressés quand ils nous le demandaient.

Elle a dénigré ma famille ("ils cuisinent mal", "ta mère harasse ton père", "les gamins de ta soeur sont handicapés mentaux", "je vois pas ce qu'elle trouve à ton beau-frère", "excuse-moi, mais l'avis de ta soeur ne vaut rien"), en particulier celle de ma soeur, que je ne voyais donc presque plus. En 4 ans, nous avons dû rendre visite moins de 10 fois à mes parents et moins de 3 à ma soeur. Chaque semaine, nous voyions sa famille 2 à 3 fois. Et avons accueilli plusieurs fois son petit frère de 6 ans chez nous.

Je peux continuer, le problème est que la liste est bien longue.

Après bien entendu, on peut parler des versions de chacun, mais les faits sont là.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Lun 15 Jan 2018 - 18:43

La phrase de rupture d'un de mes ex : "Le plaisir de la pêche, c'est d'attraper le poisson. Une fois attrapé, on le remet à l'eau, quitte à le pêcher une seconde fois". C'est la dernière chose que j'ai entendu de lui, je ne l'ai jamais revu et n'ai jamais cherché à le revoir.

Courage. Essaies de ne pas accepter, tu ne lui dois plus. (cf appartement).

I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par 5terlin9 le Lun 15 Jan 2018 - 18:52

Au vu des nombreux comportements déplacés que votre ex-compagne aurait eus, vu ce que vous semblez avoir supporté de sa part, pourquoi être resté aussi longtemps avec elle ?
5terlin9
5terlin9

Messages : 299
Date d'inscription : 12/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Lun 15 Jan 2018 - 18:59

Je ne compte pas les points, @adcvh, mais d'autres le feront probablement et vous (ré-)conforteront.

Bonne continuation.

Rupture soudaine 278352217f2e86021bc1bf1d6788255c--bob-sponge-spongebob-squarepants

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Madame Poulpe le Lun 15 Jan 2018 - 20:32

De ce que je lis @adcvh, au final c'est pour le mieux... Bien sûr ce n'en est pas moins douloureux mais en tous les cas, tu mérites probablement bien mieux ! On se met pas en couple pour se faire souffrir sur le long terme, que je sache.

Ne te laisse pas davantage marcher sur les pieds (par rapport à ton appartement surtout). Cette rupture doit te libérer, pas t'enchaîner de quelque manière que ce soit !
Madame Poulpe
Madame Poulpe

Messages : 14
Date d'inscription : 02/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Le Cocu malgré lui

Message par MoojiKadja le Mar 16 Jan 2018 - 4:25

Hyaden a écrit:Les personnes fréquentant ce forum ne sont point différentes des autres, si ce n'est davantage présomptueuses peut-être
Je pense que cette précision est, en l’occurrence, parfaitement inutile, puisque l’auteur de ce fil est bien placé pour le savoir, lui qui a précisément rencontré ici cette immonde mule déguisée en zèbre qu’il a failli épouser – la catastrophe évitée in extremis, ouf ! Dieu t’as manifestement dans Ses bonnes grâces, adcvh. Trèfle

Par contre, je peux comprendre la suite de ce commentaire perspicacement défiant :
Hyaden a écrit:cf. celles "chargeant" indélicatement votre ancienne compagne alors que nous avons une seule version -la vôtre- de ces désirs asynchrones et de leurs conséquences.
On pourrait effectivement penser que tu en rajoutes ici, en chargeant la mule, tant on a immanquablement l’impression de lire ici le manuel du parfait cocu, auquel ne manque aucun des écueils ni des clichés imaginables dans un tel volume (Le Cocuage pour les nuls) ; ou encore au menu d’un film examinant ce phénomène troublant : l'auto-cocuage (Comment je me suis cocufié… (Ma vie sexuelle)). Parce que, tout de même, on peut légitimement se demander, face à ce faisceau d’aberrantes complaisances vis-à-vis de cette mule ingrate, si tu n’as pas instigué tout cela, en quelque sorte, « à l’insu de ton plein gré », sous l’effet d’une complicité morbide que ton haut potentiel t’aidera logiquement à saisir.
Idée
MoojiKadja a écrit:« Le pire malheur quand on est victime serait, au fond, de ne pas comprendre que l’on est à moitié complice – comme tout le monde. »

adcvh a écrit:Je remonte, décidant de faire confiance, une fois de plus. puis, entendant des bruits aquatiques, est-ce le chien qui est en train de boire, ou eux en train de s'embrasser ?... Je redescend. Pas de chien. Eux-deux, toujours à 20cm. Ils comprennent pas pourquoi je redescend. Me redisent que tout va bien, qu'ils ne font que discuter.
Rupture soudaine Keskes10

Tu as bien fait de laisser cet appartement à l’abjecte mule, en tout cas : on ne saurait que fuir raisonnablement une si mauvaise isolation phonique, qui vous laisse entendre, depuis le premier étage, des activités au rez-de-chaussée aussi discrète, a priori, qu’un chien lapant sa gamelle d’eau dans la cuisine ou bien la langoureuse succion d’un couple adultérin suscitant la suspicion au salon. (« Baiser, cette soudure de deux tubes digestifs. » — Albert Cohen)

adcvh a écrit:Quand elle a eu son arrêt, elle a envoyé un message à ses amis disant "je suis en arrêt, je fais la chouille toute la semaine!"... J'avoue que j'ai été un peu déçu.
Pas autant qu’aurait pu l’être le médecin abusé par l’odieuse mule manipulatrice, à qui il aura hasardeusement accordé cet arrêt-maladie visiblement injustifié, aux frais du contribuable – qui, lui aussi, pourrait légitimement se déclarer «  un peu déçu ». Suspect
Colère rentrée

adcvh a écrit:Une fois, elle a rencontré une fille via un site de rencontre amicale. La fille avait un pseudo "camillia". Mon ex-compagne l'a envoyée se faire voir à partir du moment où elle a su qu'elle était arabe et que son vrai prénom était "Kamilia" avec un K. Parce que "ça ne se fait pas de mentir sur son prénom.".. Passons le fait qu'elle n'utilisait pas elle même son prénom dans ce site de rencontres.
On passera aussi, donc, sur le racisme crasse de cette mule surdouée dans l’intolérance généralisée. Neutral

adcvh a écrit:Durant le pot de thèse, elle demande à ma sœur ce qu'elle pense des petits fours, parce que c'est un test pour le vin d'honneur lors du mariage.
adcvh a écrit:Elle a dénigré ma famille ([…] "excuse-moi, mais l'avis de ta sœur ne vaut rien")
Mais alors, combien as-tu de sœurs, du coup ? confused Parce qu’il ne s’agit manifestement pas ici de la même, sans quoi la mule qui fait des émules n’en serait guère cohérente… scratch

Pardonnez cette faute de goût qu’est mon post si subversif, sur ce forum de surdoués où, apparemment, l’unique modalité du commentaire devant un tel cas d’école (exposé d’un procès de cocuage prémédité, au sein duquel la victime présumée – ici à la barre – devrait lucidement être condamnée pour complicité) serait plutôt celle-ci :
Toute l’assistance sauf la farouche, intraitable et méfiante Hyaden a écrit:La vache ! Je compatis sincèrement. Bon courage. Console

adcvh a écrit:Je peux continuer, le problème est que la liste est bien longue.
Rupture soudaine GEGhZVr

Pas sûr, par contre, que cet inventaire prolongé nous aide à comprendre pourquoi tu aimais et tenais tant à épouser cette saloperie de mule – bien au contraire, même... Non désolé
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 291
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Caracol le Mar 16 Jan 2018 - 6:33

Une situation qui n'est pas sans échos...
Tant sur le contexte que sur ta bienveillance.

La bienveillance dans ces situations c'est chiant.
Dans un sens on reste soi et dans ces moments où tout fout le camp c'est important de pouvoir se raccrocher à une forme d'intégrité.

Et rejoins aussi ce qui a été dit, une rupture doit ramener la liberté d'être à soi entièrement
pour s'ouvrir à nouveau à d'autres.
Ta bienveillance à son égard n'a pas lieu d'être, ne culpabilise pas de la lui enlever, ce n'est pas ton choix.







Caracol
Caracol

Messages : 520
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds dans la drôme

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Vibrisse le Mar 16 Jan 2018 - 6:47

Rupture soudaine Medite11
qu'est-ce que ça enfile les substantifs ?
combien peu ça agit ?

échoue mieux ?
Vibrisse
Vibrisse

Messages : 29
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Mar 16 Jan 2018 - 10:45

(:

A celui qui se reconnaîtra et qui illustre parfaitement mes propos "ici, c'est comme ailleurs, la prétention en plus peut-être" :

Mécontent d'avoir été poliment éconduit à plusieurs reprises ?
Vexé d'avoir été définitivement écarté suite à votre insistance crasse et à votre attitude carrément déplacée ?
Tant pis, vous n'aviez qu'à réfléchir avant et sachez faire avec maintenant.

Il y a peu, vous me caressiez élogieusement dans le sens du poil, alors que je ne demandais rien. Aujourd'hui, piqué, vous changez de bord et préférez l'ironie, la méchanceté, etc. (bref, l'ensemble de cette emphase éculée et non-maîtrisée que vous resservez ci et là à ceux ne vous admirant point), alors que je ne demande toujours rien. Sincèrement, c'est glauque et même les hommes identifiés comme trolls de la gent féminine sont davantage sains et respectueux.

Vous êtes aigri, on le sent bien, mais il va falloir passer à autre chose et me ficher la paix une fois pour toutes, en salon ou en privé. Sous-entendu, ne réagissez plus à mes interventions, citations incluses ; ne m'envoyez plus rien ; ne faites plus rien à mon égard.

Sachez aussi que, dorénavant, je ne lis plus vos messages ampoulés car j'ai bloqué vos deux comptes : celui où vous sévissez en femme (enfin, en homme-femme après que je vous aie confié que la mascarade ne faisait pas illusion) et celui où vous évoluez en homme puisque vous avez trouvé finaud de revenir m'importuner ainsi (grande classe).

Si j'interviens là, c'est juste parce deux personnes bien intentionnées -merci à elles- m'ont prévenue de votre nouveau délire dithyrambique public. Pour le reste, je répète : cessez, Monsieur, quel que soit le support.

Sujet clos.


Dernière édition par Hyaden le Mar 16 Jan 2018 - 10:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Lainie le Mar 16 Jan 2018 - 10:57

adcvh: elle t'a bien prise pour un con. Mais au vu de la longue liste de faits impressionnants que tu mentionnes et qu'apparemment tu as acceptés sans broncher, ben on peut dire qu'elle en a bien profiter. Malheureusement on ne peut pas changer les autres. En revanche on peut se changer soit. Et si j'ai bien un conseil face à tout ça c'est "ne permet plus à une femme -ou n'importe qui- de te prendre pour un con". Je ne prêche pas la tolérance 0 mais franchement je n'aurais pas accepté le quart de tout ce que tu cites. Et je ne me trouve pourtant pas si dure.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Mar 16 Jan 2018 - 12:30

J'ai bien ri en te lisant MoojiKadja, merci, sincèrement. Je n'ai qu'une soeur. Donc en effet, ça peut sembler incohérent de sa part.

En effet, tout cet étalage ne permet pas de comprendre pourquoi je l'aimais et pourquoi je comptais l'épouser.

Il lui arrivait d'être tendre, malgré tout. Elle était fort en demande vis à vis de moi. Dire qu'elle était dépendante de moi, je ne sais pas, car finalement, par moments je me demande si elle a jamais été sincère ne serait-ce qu'une seule fois avec moi. J'ose espérer que oui, et que c'est le choc qui me fait penser ça.

Elle m'a tout de même soutenu, ne serait-ce qu'un peu, pour ma thèse. Ainsi qu'un autre projet.

Et nous avons passés de nombreux bons moments, notamment un voyage en Islande.

Elle avait toujours un problème, soit avec sa famille ou avec le boulot. Ou les deux. Et elle m'a bien souvent dit que j'étais le seul point de repère sur lequel elle pouvait s'appuyer.
De mon côté, je me disais que je pouvais bien supporter ses manies, que c'était temporaire, que ça lui passerait quand les problèmes se résolveraient. Qu'elle était jeune, qu'elle grandirait. Et qu'étant donné la situation, je ne pouvais pas lui rajouter une couche de problèmes en lui reprochant d'être désagréable à tout bout de champ, alors que cette humeur, me semblait-il, lui venait du contexte.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Suivel le Mar 16 Jan 2018 - 13:56

adcvh, tu sembles une personne adorable.
Reste comme tu es! Que cette histoire ne te ferme pas à l'amour, la confiance et la bienveillance dont tu es doué, nous en avons tous - et toutes - tant besoin dans ce monde!
Il me semble que la demoiselle dont tu parles a besoin de grandir encore un peu......... Cela n'enlève pas les bons moments passés ensemble, il ne me semble point nécessaire de refaire l'histoire dans sa mauvaise version, au contraire. A présent vos chemins se séparent, cela aurait pu se faire d'une meilleure façon, mais cela aurait pu être pire aussi. Prends le temps de te reconstruire et de redessiner ta vie, sans rancœur, doute, ou regret/remord.
Et ne change pas, tu es bon!

Félicitations pour ta thèse également, au passage.


Dernière édition par Suivel le Mar 16 Jan 2018 - 16:46, édité 1 fois

Suivel

Messages : 36
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Hybris&Pontalis le Mar 16 Jan 2018 - 15:37

ma "théorie" : Cette femme, qui semble avoir début vingtaine, t'a apprécié pour la sécurité affective et matérielle que tu lui as apporté. En toi elle a vu un père et non un mari. Peut être trouveras tu des réponses en regardant son histoire avec ses parents (manquait-elle d'un père ? A-t-elle eu peu de considération de la part de ses parents ?, etc.) Je ne pense donc pas qu'on puisse parler d'amour. Dans un couple "amant-amant" chacun se considère comme l'égal de l'autre et comme des personnes responsables. Toi, dans ce que tu écris ici, tu sembles avoir une position hiérarchique de parent (tu grondes, tu places les limites, tu donnes en sécurité affective et matérielle) alors qu'elle semble être ton adolescente (provocations, remise en question des limites, profite de la sécurité sans t'en donner : ce que font les enfants, se trouve un "petit copain").

Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'elle n'était pas sincère envers toi mais envers elle même. Je ne pense pas non plus qu'on puisse dire qu'elle est malveillante mais qu'elle manque de maturité, de responsabilité et d'empathie.

Aussi, je pense qu'il est important que tu comprennes (avec bienveillance envers toi-même et sans flagellation), comme il a été plus ou moins dit auparavant, pourquoi tu es resté avec quelqu'un qui t'a si peu considéré et de vouloir aller même jusqu'au mariage? (quels sont tes manques ? tes blessures ? Ton histoire ? l'histoire de tes parents ?, etc.).

Ces questions sont pour toi-même et je ne cherche pas à avoir les réponses ici ou ailleurs. J'espère juste t'aider à trouver du sens à tout cela, à guérir et à avancer en paix.

En tout cas je compatis. Il est très difficile de se rendre compte après 4 ans d'amour que finalement cette personne n'est pas celle que tu croyais être et qu'elle ne t'a jamais considéré assez pour t'épargner toutes ces blessures.


Hybris&Pontalis

Messages : 140
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 30
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Confiteor le Mar 16 Jan 2018 - 15:51

adcvh a écrit:
Plus d'une fois la demoiselle s'est frottée à d'autres hommes. Notamment des positions suggestives, par exemple assise sur un ami (notre témoin), dans un sens, puis dans l'autre. Ceci en ma présence.

Une fois, nous avons été invités au mariage d'une amie d'enfance à elle. Elle n'avait pas envie d'y aller. Que cette fille ne lui apportait rien. Je lui ai dit que si c'était le cas, elle devait le lui dire, et par la même occasion lui faire comprendre que leurs chemins s'étaient trop éloignés, qu'elle n'y trouvait plus son compte et préférait en rester là avec cette amitié. Elle m'a répondu qu'elle ne voulait pas lui dire ça, qu'elle préférait lui faire croire à une amitié, parce qu'il fallait un certain "quota". Ensuite, le jour même du mariage, elle lui a dit par texto qu'elle ne pouvait pas venir, que sa mère était aux urgences (à l'époque sa mère avait un souci de santé). Bien entendu, sa mère n'était pas aux urgences, elle allait bien ce jour là. A la place du mariage, nous sommes allés à un bal où elle s'est vantée de la supercherie auprès de toutes les personnes que nous connaissions.

Une fois, elle a rencontré une fille via un site de rencontre amicale. La fille avait un pseudo "camillia". Mon ex-compagne l'a envoyée se faire voir à partir du moment où elle a sû qu'elle était arabe et que son vrai prénom était "Kamilia" avec un K. Parce que "ça ne se fait pas de mentir sur son prénom.".. Passons le fait qu'elle n'utilisait pas elle même son prénom dans ce site de rencontres.

Il y a deux ans, elle a fait connaissance au travail d'un jeune homme qui l'a séduite. Elle a dormi chez lui et s'en est suivi tromperie de sa part. C'est à dire mensonges dans tous les cas. Je ne peux dire s'il y a eu rapport ou non. Toujours est-il qu'après cette histoire, elle m'a bien fait comprendre qu'elle voulait emménager très vite avec moi, et que c'était la raison de son comportement. Nous étions pourtant d'accord pour emménager 4 mois plus tard. Elle même disait à ses proches que nous n'étions pas pressés quand ils nous le demandaient.
Tout est dit.
En gros, c'est une garce raciste égoïste qui a le feu au cul.
Par amour, aveuglement, naïveté, maintien d'une illusion qui t'arrangeait à ce moment de ta vie, etc. (cocher les cases qui ...) tu n'as pas pris une conscience aigüe de la vraie nature de la personne avec qui tu envisageais de passer une partie de la vie.
Dans le fond la vision très critique qui est la tienne ce jour est sans doute proche d'une réalité que tu t'es masquée.

Tu viens de prendre une énorme claque et c'est ultra douloureux.
Tu viens d'éviter de te pourrir les années que tu aurais passées dans l'attente d'une inévitable séparation si cette personne est conforme à la description que tu en fais.
Tu n'auras même pas à porter la responsabilité de la quitter.
Tu viens d'avoir la chance de ta vie même si c'est un peu difficile à percevoir pour toi à l'instant.


Dernière édition par Confiteor le Mar 16 Jan 2018 - 15:57, édité 2 fois (Raison : Orthographe (avec récidive ...))
Confiteor
Confiteor

Messages : 2412
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Nuanceleste le Mar 16 Jan 2018 - 15:52

Hyaden a écrit:Les personnes fréquentant ce forum ne sont point différentes des autres, si ce n'est davantage présomptueuses peut-être (cf. celles "chargeant" indélicatement votre ancienne compagne alors que nous avons une seule version -la vôtre- de ces désirs asynchrones et de leurs conséquences).


Je rejoins le propos de Hyaden qui permet de nuancer. On peut accueillir le témoignage d'une personne - ne pas tomber dans le scepticisme, et le soutenir dans sa détresse mais pour autant se préserver de tout jugement à l'égard de son histoire dont on ne connait qu'une version. Nous savons tous ici que le monde est plus complexe qu'il n'en a l'air, non manichéen.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Hybris&Pontalis le Mar 16 Jan 2018 - 16:12

Confiteor tu nous refais "the best thing I never had" de Beyonce ? Laughing

Hybris&Pontalis

Messages : 140
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 30
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Confiteor le Mar 16 Jan 2018 - 16:48

Hihihi !
Y'a de ça ...
J'avoue avoir eu besoin d'aller ici pour comprendre !
Confiteor
Confiteor

Messages : 2412
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Hybris&Pontalis le Mar 16 Jan 2018 - 17:46

Laughing

Hybris&Pontalis

Messages : 140
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 30
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Sleepwalker le Mar 16 Jan 2018 - 17:51

Je décerne à ce topic la note parfaite de Popcorn Popcorn Popcorn Popcorn Popcorn sur 5.
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Confiteor le Mar 16 Jan 2018 - 18:16

Sleepwalker, un peu d'explicite ne nuirait pas !
Confiteor
Confiteor

Messages : 2412
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par MoojiKadja le Mar 16 Jan 2018 - 20:47

Un ultime MP, donc.:
Hyaden a écrit:
(:

A celui qui se reconnaîtra et qui illustre parfaitement mes propos "ici, c'est comme ailleurs, la prétention en plus peut-être" :

Mécontent d'avoir été poliment éconduit à plusieurs reprises ?
Vexé d'avoir été définitivement écarté suite à votre insistance crasse et à votre attitude carrément déplacée ?
Tant pis, vous n'aviez qu'à réfléchir avant et sachez faire avec maintenant.

Il y a peu, vous me caressiez élogieusement dans le sens du poil, alors que je ne demandais rien. Aujourd'hui, piqué, vous changez de bord et préférez l'ironie, la méchanceté, etc. (bref, l'ensemble de cette emphase éculée et non-maîtrisée que vous resservez ci et là à ceux ne vous admirant point), alors que je ne demande toujours rien. Sincèrement, c'est glauque et même les hommes identifiés comme trolls de la gent féminine sont davantage sains et respectueux.

Vous êtes aigri, on le sent bien, mais il va falloir passer à autre chose et me ficher la paix une fois pour toutes, en salon ou en privé. Sous-entendu, ne réagissez plus à mes interventions, citations incluses ; ne m'envoyez plus rien ; ne faites plus rien à mon égard.

Sachez aussi que, dorénavant, je ne lis plus vos messages ampoulés car j'ai bloqué vos deux comptes : celui où vous sévissez en femme (enfin, en homme-femme après que je vous aie confié que la mascarade ne faisait pas illusion) et celui où vous évoluez en homme puisque vous avez trouvé finaud de revenir m'importuner ainsi (grande classe).

Si j'interviens là, c'est juste parce deux personnes bien intentionnées -merci à elles- m'ont prévenue de votre nouveau délire dithyrambique public. Pour le reste, je répète : cessez, Monsieur, quel que soit le support.

Sujet clos.
Je ne vais pas trouver les mots justes pour exprimer mon dépit face à cette nouvelle faillite de l'intellect et de l’incompréhension – celle que je constate hélas quotidiennement sur ce forum surdouesque.
On m’avait préparé à la découverte de votre message, mais son impact est resté très vif, très cuisant, en cela qu’il souligne deux choses que je pouvais redouter : 1) que mon improbable soutien à votre cause passe mal, soit automatiquement suspect, fatalement douteux (« ironie » ?? Je ne crois en avoir tellement usé ici, non ; mais suis-je encore objectif…) ; 2) que la prière que je faisais ici à « mes chers contempteurs » (ceux qui m’ont fait l’inimitié de m’ajouter à leur listes d’ignorés) : http://www.zebrascrossing.net/t33196p500-baisse-de-frequentation#1371974
J’aurais peut-être dû glisser ce message, sur le mode plus ou moins subliminal, dans mon intervention : « Je ne me sens proche que d’une intervention, ici : celle, soi-disant impitoyable et sagacement méfiante, de Hyaden ». En fait, j’ai même eu la naïveté de l’avoir fait, en louant ainsi «  ce commentaire perspicacement défiant » – le vôtre, Hyaden, qui se distinguait avantageusement de tous les autres, englués de cette compassion convenue et de ce soutien automatique que je me refuse à avoir pour celui qui prétend chercher non seulement l’attention, mais aussi et surtout une aide. Et cette aide, elle passe souvent par l’invitation à observer avec lucidité ses erreurs, à apprendre d’elles, jusqu’à envisager de prendre résolument sa part de responsabilité.
J’estime ainsi que mon intervention, couplée à celle d’Hyaden – n’en déplaise à celle-ci –, fut la seule susceptible d’aider notre ami à progresser à partir de ce marasme qu’il nous aura soumis là et pour lequel j’exprime, sans doute maladroitement, avec force empathie paradoxale, une sincère sollicitude. Car je t’ai lu, adcvh, avec rigueur et intérêt, et peut-être bien mieux que tous les autres, ici. Et je te remercie pour ton supplément d’information ainsi que pour le caractère sympathique, ou à tout le moins cordial, avec lequel tu auras choisi de répondre à mon message si déconcertant – je le conçois à présent, devant ce gâchis incarné par ce spoiler que je veux assumer ici, en le conservant précieusement dans l’ambre d’une citation, cristallisé pour servir d’exemple.

La compréhension mutuelle n’est décidément pas facilitée par nos singularités ; et le facteur humain ruine tant d’efforts s’évertuant à l’objectivité.

Je remercie sincèrement l’un de vos deux amis « délateurs » (je dis cela avec affection, concernant FR, qui est également un ami formidable), pour avoir permis cet étalage sordide sans doute nécessaire – non pas pour crever l’abcès (nous ne nous trouverons jamais, après ce catastrophique démarrage), mais pour apprendre, toujours mieux, dans la douleur, la difficulté et l’adversité, ces prérequis au véritable progrès humain.

@Sleeplwalker : C’est ma tournée !  À votre santé ! (Et j’espère sincèrement qu’on ira se boire un verre ensemble, à l’occasion, pour se trouver d’autres affinités encore que ce réflexe pop-cornesque devant les échanges scabreux. Popcorn )
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 291
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Mar 16 Jan 2018 - 21:28

Je ne suis pas vraiment au courant des ... derniers événements, en particulier de nature privée, sur ce forum. J'y remets tout juste les pieds et je n'ai pas du tout pris le temps de lire d'autres messages attentivement, jusqu'ici, que celui-ci.

Néanmoins, j'aimerais préciser quelque chose concernant les "commentaires perspicacement défiants". Je n'ai pas vraiment ressenti d'agression ou de malveillance dans aucun de vos commentaires. En tout cas, pas à mon égard.
En fait, je suis même plutôt content de la présence de ces commentaires. En particulier le premier de MoojiKadja, qui est plus détaillé, qui pose de bonnes questions.

J'ai un peu plus de mal avec celui de Hayden, parce qu'il ne pose pas ces fameuses questions. Sans vouloir te vexer, Hayden, mon but est juste de préciser mon ressenti ici face à tous ces événements. Mon ex-fiancée a mentionné, il y a quelques semaines, l'impossibilité qu'elle a eu de donner sa version des faits à certains amis communs qui maintenant refusent de lui parler (me disait-elle).
Ce qui m'ennuie, dans le fond, avec cette histoire de version est qu'à entendre ce genre de remarque, on a presque l'impression qu'on peut s'attendre à pouvoir complètement réécrire l'histoire. Et mon ex est connue pour controuver la vérité. L'homme avec qui elle vit actuellement me l'a lui-même dit l'autre jour. Ensuite, on peut toujours tourner les choses comme on veut, mais certaines choses sont là et parlent d'elles-même.

Il a été dit ici qu'elle est une perverse narcissique. Nous avons un ami commun qui m'a dit qu'elle avait certains traits de caractère et comportements que les pervers narcissiques ont. Il ajouta aussi que ça ne veut pas dire qu'elle l'est.
Personnellement, j'ajouterai que je n'aime pas ce terme, imprécis et qui n'a aucune valeur scientifique. Il n'est pas reconnu comme un terme psychatrique, notamment. Ce terme me semble plus souvent utilisé pour mettre les gens dont on a décidé qu'ils étaient "mauvais" dans un même panier étiqueté "la lie de l'humanité". Je ne suis pas d'accord pour faire ce genre de choses. Je pense qu'il faut être précis dans son discours.

Maintenant, il convient sûrement de dire que si on souhaitait mettre le doigt sur la réalité des choses, de ce qui s'est réellement passé, il faudrait qu'elle et moi ayons une conversation avec notamment un médiateur spécialisé, comme un psychologue. Chose qui n'arrivera jamais. Mais dans le fond, cela m'aiderait-il, de savoir ? Je cesserai probablement de me poser certaines questions concernant notre passé commun. Mais ça ne m'aiderait pas à considérer de nouvelles rencontres comme potentiellement enrichissantes en premier lieu. Car aujourd'hui, je ne sais pas dire si faire de nouvelles rencontres me fait peur ou me fatigue avant même de commencer. Peut-être les deux. Tout est emprunt d'une phrase "à quoi bon".

Aujourd'hui, j'ai dormi à peu près correctement pendant la nuit. J'ai dormi tout le matin. de 7 à 11:30. Et j'ai dormi de 14 à 18:30. Voilà où j'en suis.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par fleurblanche le Mar 16 Jan 2018 - 22:41

Les "bon courage" ont déjà été prononcés. Je m'associe à eux.

Mais ceci dit...


On ne construit pas quelque chose de durable (un mariage) avec une personne immature...

Je n'en reviens pas de tout ce que tu as laissé passer. C'est comme si tu ne t'aimais pas toi-même suffisamment.

Tu la voyais chauffer d'autres hommes et tu as poursuivi avec elle ? ? ? Comment est-ce possible ??? Tu trouvais ça normal ? Si tu ne trouvais pas normal une bonne partie de ce qu'elle faisait, pourquoi as-tu accepté cela pendant si longtemps ? 4 ans ? Et pendant ces 4 ans, tu n'as eu aucun ami pour t'ouvrir les yeux sur la qualité de ta relation avec elle ?

Il faut aimer, c'est vrai. Mais il faut aussi avoir un peu d'amour-propre, de considération pour soi-même.

Il y a d'autres histoires de relations qui vont dans le même sens ici, sur ZC. Et chaque fois que je les lis, je me pose une question : est-ce que les hommes ont en tête le critère maturité (=bien dans la tête) quand ils envisagent de choisir une femme ? ? ?


Ce que je sais, c'est qu'il doit y avoir une forme d'éducation affective des personnes. Afin d'éviter, au possible, les relations bâties sur du vent. Ainsi, il est presque inévitable de souffrir avec une personne immature, ou infidèle, ou avec laquelle on a une vision du monde complètement opposée, etc.  Mais dans les sociétés d'aujourd'hui, ce qui est à la mode c'est le "tout rapide": on rencontre aujourd'hui, si possible on couche aujourd'hui ou demain, on se met ensemble sans se connaitre etc. Il paraît que c'est ça être  "moderne" !



Tu lui as donné 4 ans de ta vie, c'est beaucoup. Tires-en des leçons, et ne te laisse plus avoir. D'ailleurs, tu communiques avec son nouveau mec ? Pourquoi tu fais ça ? Va de l'avant, arrête de payer le loyer de là où ils vivent, tourne la page : cette demoiselle ne peut pas rester ton centre du monde. A moins ce que tu considères que tu es né pour elle ?


Mon ton peut paraitre..., mais c'est parce que j'en ai marre de voir/lire des gens souffrir bêtement (=dans le sens où ils se sont laissés avoir eux-mêmes) alors qu'avec un peu de jugeotte ils auraient pu l'éviter.

Cette femme ne mérite pas que tu te morfondes à cause d'elle.

Bref : Réveilles-toi !
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4400
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Mer 17 Jan 2018 - 17:11

adcvh a écrit:Aujourd'hui, j'ai dormi à peu près correctement pendant la nuit. J'ai dormi tout le matin. de 7 à 11:30. Et j'ai dormi de 14 à 18:30. Voilà où j'en suis.
Salut...

Je compatis sincèrement à ce que tu vis...
Je vis une histoire analogue et j'en suis au même point que toi Neutral

Courage l'ami.


Dernière édition par AelSter le Mer 24 Jan 2018 - 13:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Mer 17 Jan 2018 - 17:26

C'est vraiment quelque chose que j'ai énormément de mal à comprendre. Ou alors, si je le comprends peut-être, mais c'est d'autant plus misérable je trouve.

Tout se résume en une question : comment peut-on infliger ça à quelqu'un qu'on a prétendu aimer ? Avec qui on avait un projet de mariage en route, qui plus est. Comment du jour au lendemain, on peut passer d'un "je t'aime" à "tu me harcèles", "je vais appeler les flics pour te faire partir", alors qu'on ne fait que régler ce qui doit l'être...

Une rupture, un amour qui cesse, je veux bien. Et encore, pas du jour au lendemain. Mais ça... C'est quand même assez fou de se faire traiter comme un pestiféré de la sorte alors que 3 jours plus tôt on est la personne avec qui l'autre veut finir sa vie.

La seule raison que j'y vois, c'est la thune.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Confiteor le Mer 17 Jan 2018 - 17:34

AelSter, pas très original ni constructif mais je te souhaite d'avoir du courage et de te reconstruire.

Durant les passages désespérants de la vie il semble qu'il ne pourra exister un demain meilleur, que la douleur sera une compagne définitive qui ne nous quittera jamais.
Ce sentiment d’inéluctable, d'irrévocable ajoute encore à la détresse.

Et pourtant la réalité est là :
"On n'est jamais à l'abri d'un succès même s'il est souvent involontaire.
Même s'il est très improbable, le meilleur peut survenir."
Confiteor
Confiteor

Messages : 2412
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par isadora le Mer 17 Jan 2018 - 18:38

@aelSter : juste une hypothèse. la chronologie ne serait elle pas plutôt : elle s'est trouvé un taff et un nouveau mec et elle m'a largué ensuite...

souvent on néglige l'aspect financier, en effet. parce que, quand on aime, on ne compte pas.

je me souviens avoir prédit en rigolant à un collègue que sa femme allait le quitter lorsqu'il m'a dit qu'elle s'achetait de nouveaux vêtements avec le compte joint et qu'elle mettait de côté ses revenus personnels. j'étais confuse d'avoir eu raison par la suite. mais il m'a remerciée de l'avoir prévenu, il parait que ça a atténué le choc (et renforcé notre amitié au passage)

j'ai aussi eu une amie qui a pris des rdv pendant 6 mois chez le dentiste pour elle et ses filles en anticipant une séparation et le risque de ne plus bénéficier de la mutuelle de son compagnon avantageuse pour les soins dentaires. (au final elle est restée et en plus elle avait des jolies dents, donc il s'en est bien sorti !)

isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Entrer en philosophie par la nécessaire souffrance

Message par MoojiKadja le Mer 17 Jan 2018 - 18:44

N’en déplaise à certains (l’ami Sleepwalker, bien calé dans son fauteuil, avide de trash porn Popcorn , et qui risque donc d’être frustré par mon renoncement soudain à la flame ware), je vais tâcher de participer de façon plus digne et constructive à ce fil qui prend décidément une tournure très émouvante, après les derniers retours d’adcvh et le poignant témoignage d’AelSter. Ce dernier nous a déjà parlé, par le passé, de son beau projet d’essai philosophique. Et je profite encore de la présence encourageante de Confiteor, qui vient de se déclarer « fidèle lecteur de Cioran » (sur son magnifique topic confessionnel : http://www.zebrascrossing.net/t33549-nous-sommes-subitement-retombes-follement-amoureux-apres-40-ans-de-vie-commune  Amour ) pour partager avec vous ceci, à toutes fins utiles. J’espère que le message passera mieux, cette fois. Je suis devenu très fébrile, dernièrement, à l’endroit de ma capacité à m’exprimer convenablement, au regard de terribles malentendus, si délétères, vecteurs de souffrance bilatérale. Et cette brutale crise de confiance envers ma faculté à bien (me) dire m’incite à laisser prudemment ma parole à d’autres ; en l’occurrence, à retranscrire soigneusement un paragraphe introuvable (?) sur le Net – ce post trouvera ainsi, à tout le moins, cette utilité dans l’absolu. Il s’agit d’un extrait des Cahiers de Talamanca, que Cioran rédigea en Espagne en 1966, sorte de journal intime tenu l’été de ses 55 ans, donc :
Cioran a écrit:« Tout ce qui est vrai en moi vient des timidités de ma jeunesse. Je leur dois d’être celui que je suis, dans le bon sens du mot. Sans elles, je ne serais strictement rien et ne pourrais connaître nul répit dans la honte de moi-même. Ce que, jeune, j’ai pu souffrir à cause d’elles. Et maintenant, ce sont ces souffrances qui me rachètent à mes propres yeux.
Je me suis souvenu l’autre jour d’un moment capital et particulièrement douloureux de mon adolescence ; j’aimais en secret une jeune fille de Sibiu, Cela Schian, qui devait avoir 15 ans ; j’en avais 16. Pour rien au monde je n’aurais osé lui adresser la parole ; ma famille connaissait la sienne ; j’aurais pu avoir des occasions de l’approcher. Mais cela dépassait mes forces.
Pendant deux ans, j’ai vécu des tourments d’enfer. Un jour, dans les environs de Sibiu, en pleine forêt, où j’étais avec mon frère, j’aperçois cette fille avec un camarade d’école, le plus antipathique de tous. Ce fut pour moi un coup à peine supportable. Même maintenant il me fait mal. À partir de cet instant, je décidai qu’il fallait en finir, qu’il était indigne de moi d’encaisser la "trahison". Je commençai à me détacher de la fille, à la mépriser et finalement à la haïr. Je me rappelle qu’au moment où le jeune couple passait, je lisais Shakespeare. Je donnerais beaucoup pour savoir quelle pièce. Impossible de m’en souvenir. Mais cet instant a décidé de ma "carrière", de tout mon avenir. Des années de complète solitude s’ensuivirent. Et je devins celui que je devais devenir. »

Voilà : nous n’avons heureusement pas tous vocation à devenir philosophe ou moraliste (mais je te le souhaite sincèrement, AelSter – et pas seulement parce que ton prénom est également celui de mon cher frère, ce qui te vaut automatiquement un supplément de sympathie partiale à mes yeux ! Amis ), mais nous devons apprendre à nous appuyer sur l’adversité d'une (grave) blessure narcissique pour mieux rebondir et assumer résolument notre destin :
« Toujours tournés vers la création, nous ne voyons sur elle que le reflet du libre, par nous obscurci. À moins qu’un animal, muet, levant le regard, nous traverse calmement de part en part. Ceci s’appelle le destin : être en face – et rien d’autre et toujours en face. » — Rainer Maria Rilke, Huitième élégie [de Duino].
L’ancien judoka que je suis ne le sait que trop bien : utiliser la force adverse ; voilà l’axiome premier. Plus on essayera de me détruire, plus je saurai m’en nourrir ; plus on me jettera la pierre, plus j’en serai fier. « Avec mes pierres elles construiraient leur forteresse... » nous dit la chanson. Toujours Nietzsche pour enfoncer le clou de la transcendance par la (nécessaire) souffrance : « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. » Et Cioran, encore, pour clore : « Annulation par la délivrance : une âme ne s'agrandit et ne périt que par la quantité d'insupportable qu'elle assume. »

Alors : prêt ou pas pour la transcendance/délivrance ? Cowboy

MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 291
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Jeu 18 Jan 2018 - 2:11

Je voulais vous remercier pour vos retours super sympas !


Dernière édition par AelSter le Mer 24 Jan 2018 - 13:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par ProfDeLettres le Jeu 18 Jan 2018 - 15:33

Bonjour,

Tout d'abord je ne suis pas prof de lettres. Peu importe.

Ensuite merci ! Car il n'y a pas que nos mauvaises expériences qui nous font grandir, il y a aussi celles des autres.
Je n'ai pas lu tous les messages, juste les tiens, adcvh, donc je vais peut-être dire des choses qui l'ont déjà été.
Mais après tout, ça peut me faire du bien aussi.

Merci car ça m'a fait réfléchir à certains points, personnellement.

Après, je n'aurais pas la prétention de ne pas vous dire deux trois trucs.

Je crois par exemple que toute souffrance nous indique un changement à suivre. Une souffrance mentale, un changement mental, une souffrance physique, etc. (pourquoi pas des changements intermêlés (je sais, ce mot n'existe que depuis deux secondes !) aussi).
Tout le travail consiste bien sûr à chercher et trouver en quoi consiste ce changement. Peut-être n'est-ce d'ailleurs pas le bon moment pour changer, peut-être que ce sera dans un an, 10 ans...

Euh.. ben finalement je n'avais qu'un truc à dire !!

Mathieu
ProfDeLettres
ProfDeLettres

Messages : 121
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 39
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Sâdhanâ le Mer 21 Fév 2018 - 16:39

Chère âme en peine,
regarde le ciel et réjouis toi. Tu ne l'as pas épousée. L'univers veille sur toi.
imagine ce que cela aurait été dans quelques années, toi le coeur couvert de plaies qui ne guérissent plus, mari, père peut être!!
Tu as accepté plus qu'il n'est raisonnable, il est possible que ce soit toi qui serait parti à un moment, excédé et désespéré.
Elle n'aurait pas changé, quelque soit ta gentillesse. Peut être attendait elle en effet, la fessée de papa?
rien de sain là dedans, aussi, encore une fois, réjouis toi!
Il y a de par ce monde des filles bien, au coeur tendre, et l'une ou plusieurs t'aimeront et te respecteront, ce dont je n'ai lu trace ici.
Quand tu auras moins mal, essaie de voir quels sont tes besoins en matière de couple. Elle, te castrait petit à petit. C'est affreux. Réjouis toi!!

moi aussi, j'ai connu des engouements masculins à mon égard, parti à fond les casseroles, viens vivre avec moi, et on fera ceci et cela, ou encore très récemment, prends soin de ton sommeil, car j'espère bien vieillir avec toi...
Je restais à chaque fois sur la réserve, arguant de la précocité de projets de long terme, au bout de quelques mois de feu follet.
Enflammé, puis une brise et s'éteint en un instant qui ne ressemble à rien mais " tu es une femme extraordinaire, la plus rock n roll que je connaisse, disait l'un, tu m'as ouvert à moi même disait le deuxième,cette rencontre est, certitude absolue, une pierre angulaire de ma vie, j'ai tant de respect pour toi, mais tu n'es pas anarcho écolo radicale, je ne peux faire ma vie avec quelqu'un dont l'éthique n'est pas aussi rigoureuse que la mienne".

Ah ouais? Ecoute, everything is as it is meant to be.
A chaque fois que je me suis faite plaquer ( j'ai un petit palmares de gloire), je me suis rendue compte que je serais partie, par ennui, chlaustrophobie, à péter les murs.

Sorry. Je parle trop de moi, mon larguage en plein ciel est récent.
Mais pas grave, j'adore sauter des avions.
SOIS SUR QUE LA PROCHAINE SERA UNE PERLE,CE QUI NE SERA PAS DUR AU VU DE CE QUE TU DECRIS.
hONTE A CETTE FEMME DE T AVOIR AINSI MALTRAITE.

Quand tu auras pansé tes plaies, ouvre  à nouveau ton coeur à celle dont la précédente n'était qu'un brouillon de brouillon.
LOVE LIFE
Winner  
Ouais.

je t'aime
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1136
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Sâdhanâ le Mer 21 Fév 2018 - 16:48

Rupture soudaine Gopr7010

Vivre, c'est toujours sauter dans le vide.
Saute.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1136
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Ven 23 Fév 2018 - 1:10

C'est joli Porquerolles quand même.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Hypo63 le Ven 23 Fév 2018 - 11:31

Adcvh,

Tu as été manipulé je compatis car je l'ai été également par le même genre de personne sans que cela aille aussi loin.
Le fait qu'elle t'ai manipulé ne signifie pas qu'elle ne t'ai pas aimé, reste à savoir ce que l'amour signifie pour elle Wink
Elle a bien profité de toi et de tes principales faiblesses, la gentillesse et l’honnêteté.
Difficile pour nous de concevoir qu'on puisse être trompé à ce point.
Difficile pour nous de ne pas avoir l’espoir d'être aimé par cette personne a qui on est fortement attaché .

Il y a un certains nombre de situations qui t'ont parues anormales et qui ont été en quelque sorte des tests qu'elle a passé et que tu aurais du invalider, mais tu as laissé passer parce que inconsciemment tu ne voulais pas la perdre (c'est le problème d'être amoureux).

De son coté, ça lui a permis de savoir qu'elle pouvait à chaque fois, aller de plus en plus loin, comme un enfant qui teste les limites de son entourage.

Le simple fait qu'elle te demande en mariage tous les mois était un signe de manipulation.

Ah un moment donné, tu aurais du te mettre en colère et taper du point sur la table et EXIGER ! ce que tu n'as pas fait (du moins il me semble) parce que pour nous, c'est dur de se mettre en colère, voir impossible.
Péter une crise, ça permet aux autres de comprendre qu'on peut être dangereux et ça force le respect.

Personnellement j'ai acheté un bouquin nommé "comment récupérer son ex" et j'ai appliqué les leçons à la lettre avec ma nouvelle compagne.
En gros ça dit qu'il faut se comporter en connard, ce qui n'est pas du tout intuitif pour nous pauvres naifs de con de gentils lol
En tout cas, ça a marché puisqu'au bout de presque 10 ans de vie commune, ma nouvelle compagne est folle de moi malgré tout mes défauts, je n'avais jamais eu ça dans ma vie lol.

On dit que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.
je suis sur que tu vas rebondir et apprendre de tes erreurs.
le plus dur étant de tourner la page.
débarrasse toi d'elle définitivement, c'est mon conseil.

bise et bon courage l'ami.

ps: quand quelqu'un me dit "fait moi confiance", j'ai toutes les raisons de penser que je n'ai aucune raison de lui faire confiance, parce que la confiance, ça se mérite, ça se gagne, et que c'est la phrase préférée des manipulateurs Smile

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 45
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Ven 23 Fév 2018 - 11:38

lol, Hypo63, tu fais exprès de te comporter en gros con égoïste pour que ta compagne ne voie pas qu'au fond tu es gentil et ne t'exploite pas ? Mais c'est de la manipulation, ça ! Laughing
Et en plus, si tu constates que ça marche... Moi ça me ferait plutôt désespérer du genre humain le fait que ça marche. Perplexe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Arkhèss le Ven 23 Fév 2018 - 11:54

+1 pour zebra sara.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Hypo63 le Ven 23 Fév 2018 - 11:54

Ce n'est pas aussi simple.
Je ne pourrais jamais être un vrai gros con égoïste, et je suis toujours beaucoup trop gentils au fond de moi.
disons qu'il y a certaines règles à respecter pour ne pas tomber dans la faiblesse.

je t'assure que si je ne les avait pas suivi ces règles, de son aveux même, elle m'aurait jeté comme une merde dans les 3 mois
Eh oui car l'honnêteté étant mon péché mignon, je n'ai pas pu garder pour moi le secret
Je lui ai tout avoué
Ce qui ne m'empêche pas de continuer à respecter ces règles quand c'est nécessaire.

Quant à la manipulation, je la pratique, mais de façon positive pour son intérêt et aussi pour notre intérêt commun, jamais dans un but égoïste et profiteur, du moins je ne l’espère pas Smile

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 45
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Invité le Ven 23 Fév 2018 - 13:55

Je ne sais pas de quelles règles il s'agit, mais tu vois, ça me fait penser aux trucs des magazines féminins : il faut que ça soit dur avec un homme pour avoir envie de s'accrocher.
Ca me débecte ce genre d'attitude convenue, mais si cela revient à poser des limites, savoir dire stop, oui pourquoi pas ? Je trouve que ça devient trop, si le truc, c'est de faire exprès d'être mystérieux, par exemple.
Et puis je ne sais pas, mais ça ne me viendrait pas à l'esprit (mais suis-je vraiment "une femme" à vrai dire ??) d'abuser de quelqu'un parce qu'il serait gentil. Il me semble que je ne ferais pas de caprices, et que je profiterais pas d'une situation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par holokian le Ven 23 Fév 2018 - 14:08

Je comprends la souffrance qu'on peut ressentir qu'une femme nous jette parce qu'on n'est pas assez "masculin" (et je mets des guillemets, parce que pour moi ça veut rien dire). Ça m'est arrivé...

Mais disons que je trouve que c'est un jeu à perte. Autant jouer la durabilité avec une personne qui aime ce qu'on est et pas ce qu'on joue. Et oui, il y a certaines femmes qui ont certains goûts, mais d'autres ont d'autres goûts. Il y a des caricatures qui circulent parmi les hommes sur ce qu'aiment les femmes... mais ça reste des caricatures et pas la réalité individuelle.

Voilà, c'est mon simple avis.
holokian
holokian

Messages : 601
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Mowa le Ven 23 Fév 2018 - 14:16

Vas-y Hypo... balance tes règles. Ça peut toujours servir, qui sait...

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?
Mowa
Mowa

Messages : 4392
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 51
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Rupture soudaine Empty Re: Rupture soudaine

Message par Hypo63 le Ven 23 Fév 2018 - 15:00

j'aurais rêvé que ça puisse marcher si j'avais été 100% moi même dés le départ (houlala je sais pas conjuguer sos)
si je rencontrais mon clone féminin je pourrais le faire vu que je m'entends bien avec moi même lol

mais ce n'est pas pour rien que les zèbres se créent un faux self adaptatif n'est-ce pas ? (je n'en suis pas un)

J'ai toute ma vie, été obligé de me mettre en colère pour ne pas me faire bouffer par les autres, (une colère simulée car ce n'est pas ma nature que l'on me crois ou non), pour me faire respecter sinon les gens pensent que je n'ai pas de personnalité et se permettent tout.

J'ai beau avoir le physique qu'on ne veut pas emmerder, on me disait plus jeune que j’étais un gros nounours qui ne ferais jamais de mal à une mouche.
Je n'ai jamais eu trop de problème avec les hommes, vois-tu, j'ai grandi dans un domaine de mâles, le rugby, j'en ai rencontré des pseudos dur, aucun ne m'a fait peur. Le plus méchant, c'etait mon père, et quand on a affronté ça, on n'a plus peur de rien.

Mais avec les femmes, c'est plus compliqué. Certaines s'autorisent à me parler et a me traiter sur un ton comme aucun mec n'a jamais osé le faire. Et j'avoue que la je suis désemparé quand ça se produit.

Je sais très bien suis une victime potentielle des manipulateurs, je suis obligé de me protéger car j'ai tous les défauts et faiblesses des zèbres sans en être un. Le zèbre la proie idéale du pervers narcissique ! Je n'ai pas toujours été conscient de ça. Ma découverte des manipulateur est très récente même si j'ai résisté à mon père, je ne savais pas que ça en était un.

Avec ma femme, le courant est bien passé du départ, je me suis senti tellement à l'aise pendant les 1ers temps, c'etait magique. Jusqu’au ce quelle commence à me traiter comme de la merde.
Alors je suis parti, je l'ai laissé revenir en rampant vers moi.
J'ai été très dur. Ce n'est pas facile pour moi, je souffre beaucoup quand je fait cela.
ça s'est reproduit plein de fois, on s'est beaucoup disputé, mais j'ai fini par la mater.
Je ne lui donne pas 100% tord dans nos disputes, c'etait partagé.
Mais je me suis senti quand même pas mal pris au piège pendant un moment.

En revanche, j'ai toujours été bienveillant à son égard.
Quand je parle de manipulation positive, c'est que je l'ai forcé à faire des choses qu'elle ne voulait pas faire, pour son bien, pour notre bien.
Je lui ai montré qu'elle pouvait accomplir des choses qu'elle n'imaginait pas possible, notamment dans le sport.
Je l'ai forcé à changer de mode alimentaire pour sa santé, notre santé.
Je l'ai aidé a affronter les problèmes qu'elle pouvait avoir dans son boulot (j'ai une capacité instinctive à trouver ce qui cloche dans les comportements qu'elle me décrivait)

S'il y a des pervers narcissiques qui veulent détruire l'autre pour s'en nourrir, moi je souhaite me nourrir en construisant l'autre et en le sublimant, j'en suis l'opposé, du moins j'essaye.

Aujourd'hui, je suis 100% moi même avec elle, elle m'est reconnaissante de ce que je lui ai apporté.
Si on se quitte demain, elle sortira de notre relation avec un + avec pas avec un -

Les effets positifs elle les ressent tous les jours, quand ses collègues lui font des compliments, lui demandent des conseils parce qu'elle a trop changé. Ses chefs aussi lui font des compliments, elle à la côte au boulot, elle est heureuse et c'est ce qui compte.

Après ce n'est pas que grâce a moi, elle a beaucoup travaillé sur elle même pour y arriver.

On va dire que je me lance des fleurs.
Mais dans la vie, je reste dans l'ombre, je ne rayonne pas comme elle, personne ne me complimente et en fait ... je m'en fou Smile

Tout ça pour dire qu'elle n'est pas à plaindre et qu'elle ne se plaint pas.
elle me dit que je lui ai sauvé la vie, et moi je lui dit que c'est elle qui m'a sauvé.
à chacun de trouver son équilibre.

Malheureusement, c'est la seule personne que j'ai réussi à aider (à part mon fils), j'ai toujours subit des échecs quand j'ai voulu aider les autres Crying or Very sad



Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 45
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum