Laisser partir...

Aller en bas

Laisser partir... Empty Laisser partir...

Message par Paradoxa le Dim 14 Jan 2018 - 19:34

Bonsoir à tous !

Je viens ce soir pour vous demander si vous avez des astuces ou  solutions ou je sais pas trop quoi pour apprendre à concretement ; laisser partir les gens de votre vie... Comment lâcher prise lorsqu'une personne prend de la distance, que ce soit définitif ou pas ? Comment acceptez de lâcher prise face à un départ qu'il soit définitif ou pas ? Je n'ai pas la meme difficulté avec tout le monde qui rentre dans ma vie ( encore heureux me direz vous lol ) mais lorsque j'apprécie qqn ( faut quand meme avouer que c'est assez rare pour ça aussi que je m'accroche... ) Pk cette putain d'impression d'abandon à chaque fois ? Le pire c'est que meme si c'est moi qui quitte, je peux être triste de justement... ce fini... Mais, limite c'est pas parce-que la personne en face s'en va,enfin si, enfin non, enfin,  c'est presque le principe en fait, ça me ramene à ce truc général, ce truc d'éphémère,cette colere contre le fait que les choses ne durent jamais ? Meme les plus sinceres ?Ca me ramène a un truc genre je suis un numéro dans cette société, ou pouf, on passe au suivant d'une maniere cru... J'sais pas, c'est égocentrique je crois, mais j'ai un profond besoin de marqué un peu les gens... pas les marqué mais j'ai besoin qu'ils voient que je suis authentique, que je suis vraie.. que je ne joue pas. Ca me fatigue en fait de toujours être dans ce truc en mode " jespere que tu me vois pas comme un simple numéro, j'espere que tu ne me vois pas comme un simple numéro " C'est qqch de terrible pour moi... et une fois de plus paradoxal... j'oscille entre " je veux que tu sentes que je suis differente et que j'ai besoin de profondeur " et en meme temps, ça me terrifie mais en face d'une personne qu'on aime justement, le but est avant tout d'etre sois. Il n'y a pas de limite à la liberté d'etre.

Faut que je change. J'ai beau me répéter des théories un peu toutes faites comme quoi ça ne sert à rien de s'accrocher, que je dois utiliser cette énergie pour moi, que je dois lâcher le contrôle, accepter la vie tel qu'elle est etc, non... ça marche absolument pas.

J'ai un tel besoin de sentir que le lien est toujours là. J'ai du mal à couper quand je tiens à qqn. J'ai pourtant l'impression que les gens autour de moi, le font avec une facilité qui m'est parfois un peu déconcertante.. je me répète, je ne suis pas comme ça dans toutes mes relations mais je n'accepte pas en fait que l'autre puisse partir, si notre relation est profonde ? ou comment passez d'une relation profonde genre vivre de moments intenses avec qqn, et qu'après on ne puisse plus rien ressentir, que le temps efface tout lien, tout souvenirs j'ai du mal a expliquer...Comment certains peuvent-ils être si absent d'empathie soudainement, ou glacial face a une personne avec qui le lien à été si fort ?

J'ai une certaine grosse tristesse d'une maniere générale avec le temps qui passe... les choses ephemeres, les " the end ". Bien-sure que tout n'est qu'éternel recommencement mais ça me fait peur, ça me rend triste... nostalgique parfois... c'est paradoxal parce-que j'ai besoin de changement perpétuel, que les choses bougent, mais j'ai quand meme l'impression que les gens avec qui la relation était intense, bah que beaucoup de choses restent chez moi je sais pas comment dire... presque comme si le lien était maintenu d'une manière spirituel parfois... mais quand j'écris, je me rend compte que c'est surtout la MANIERE dont le lien se rompt qui me pose probleme... Si dans ma tete je me dois de faire un deuil, mais qu'intellectuellement et émotionnellement, je l'ai compris, alors je peux le vivre d'une manière saine et plus paisible...j'ai besoin de douceur dans ces liens qui parfois s'estompent en fait...
Ce besoin intense de sentir que le lien est toujours là... meme si une distance physique est là, j'ai besoin de sentir qu'on se respecte, qu'on pense parfois l'un a l'autre, je sais pas comment dire, j'ai besoin de sentir que le lien existe lorsqu'une relation est forte. Ce lien. Ce fil presque immaginaire, difficilement palpable qui relie deux humains qui s'aiment d'une quelqu'onque maniere et qui se respectent.

La vie n'est que changement j'en suis consciente mais si l'on AIME qqn, je vous parle pas d'amour amoureux, ou amical ou blablabla, je parle d'amour tout court en fait. A partir du moment ou vous tenez à qqn, je pense que meme si la personne sort de votre vie, cela peut être fait dans l'amour aussi non ? Je sais pas comment m'exprimer ce soir, j'ai du mal à trouver les mots justes mais je sais pas... Ca m'est arrivé de faire du tri dans ma vie, de vouloir prendre de la distance avec certaines personnes qui je l'avouent, m'apportaient plus rien de profond... Eh bah  non je ne les ai pas expédiés en mode coup d'pied au cul. Ce que je veux dire c'est que, je prend en compte le lien qu'on a eu...Je prend en compte que cette personne était importante à un moment donné de ma vie. MEME si je souhaite lui dire au revoir, ça doit être fait dans l'amour aussi en fait...  Putain je m'exprime mal ça me gave.. j'en ai pleins la tete...

J'aimerais juste être qqn de plus simple parfois.. qui arrive à s'en foutre des gens, qui pense qu'a elle, qui hop peut dire à qqn avec une froideur à faire peur bon c'est finit, on a passé des moments intenses. Next.

J'aimerais arrêter de me poser des questions sur ce qui a merdé, sachant que parfois il n'y a aucunes putain d'explications c'est comme ça et c'est tout.
J'aimerais arrêter de me demander comment c'est possible d'aimer parfois si fort une personne et que ça disparaisse un jour, que ça puisse meme finir dans la haine, la rage, des insultes... c'est con comme ça mais... La notion d'engagement dans une relation au final qu'est-ce que c'est... Est-ce que la valeur des mots est importantes pour vous aussi ? Je tiens à toi, je t'aime, je te respecte... Je vois beaucoup trop de constraste entre l'importance de ces mots et ce qu'on en fait vulgairement en fait... Bref


Merci à ceux et celles qui auront lu Smile

Paradoxa

Messages : 228
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Laisser partir... Empty Re: Laisser partir...

Message par amesauvage le Dim 14 Jan 2018 - 20:27

Alors mon exemple sera ciblé sur une relation de couple mais jme dis plutôt qu'une grande théorie...

Lorsqu'elle m'a quittée, elle l'a fait, comme tu dis, en prenant en compte notre relation, nos sentiments etc. Elle a pris le temps de m'expliquer, de m'apporter des réponses, de me dire au revoir. J'ai compris que, finalement, me quitter lui permettait de plus me respecter plutôt que de rester en attendant que la relation s'étiole. Je sais pas si mon charabia a du sens ?
Cela ne m'a pas empêché de ressentir de la colère par moment, plus ou moins souvent, plus ou moins fortes, toujours corrélé à ce sentiment d'abandon (as-tu lu Lise Bourbeau les 5 blessures qui empêchent d'être soi même ?)

Bref tout ça pour dire que, par définition, un changement, en l’occurrence une rupture quelconque, est douloureux et qu'on ne connait pas de meilleur allié que le temps... Après c'est chacun ses petits trucs : marcher, bosser, apprendre, lire, sortir, etc etc. Mais, surtout, il est important de se laisser vivre les différents sentiments du deuil avec ses pas en avant mais aussi ses pas en arrière.

J'ai écouté plusieurs fois, ce matin encore, la vidéo de Solange te parle sir la rupture (coeur brisé) et à un moment elle dit, qu'après tout, si on avait croisé cette personne plus tard ou plus tôt dans notre vie on ne l'aurait peut être même pas remarqué (pour résumer hein).

Apprendre à laisser partir est sûrement le travail de toute une vie mais on ne peut y échapper...

Trouve tes petits trucs et fais confiance au temps surtout,

Prend soin de toi !  Au galop !

amesauvage

Messages : 62
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 28
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Laisser partir... Empty Re: Laisser partir...

Message par Paradoxa le Dim 4 Fév 2018 - 17:13

Merci beaucoup pour ton message amesauvage, il m'a fait beaucoup de bien.. en effet je pense que c'est un travail de toute une vie et que peu importe la manière dont l'autre nous dis au revoir, cela n'empêchera pas de déclencher certains ressentiment ou ce sentiment d'abandon...

J'irai écouter la vidéo de solange


Merci encore !

Prend soin de toi aussi

Paradoxa

Messages : 228
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Laisser partir... Empty Re: Laisser partir...

Message par Zarbitude le Dim 4 Fév 2018 - 17:34

Moi aussi j'ai lu le livre de Lise Bourbeau et ça m'a permis de comprendre que ma blessure principale, comme beaucoup d'êtres humains, c'est l'abandon.
Et puis d'un autre côté, je sais que les êtres sont reliés par un je ne sais quoi d'invisible et que la séparation, si elle est physique, n'est pas spirituelle.
Nos âmes ne font qu'un.
C'est aussi ce qui pourrait expliquer que dans le monde physique, la séparation quelle qu'elle soit, est si difficile car elle ne correspond pas à notre essence profonde.
La séparation est une illusion mais elle peut faire mal si on n'est pas "axés" sur la spiritualité.
Tiens bon!
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7391
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Laisser partir... Empty Re: Laisser partir...

Message par Paradoxa le Dim 4 Fév 2018 - 18:43

Je vais foncer acheter ce livre Smile .

Ca fait vraiment du sens ce que tu dis Zarbitude, merci.

" C'est aussi ce qui pourrait expliquer que dans le monde physique, la séparation quelle qu'elle soit, est si difficile car elle ne correspond pas à notre essence profonde. " Je prend note de celle la Smile.
Effectivement, ça pourrait clairement être difficile du coup cette dissonance entre les 2, ça me parle totalement.. A creuser...

Paradoxa

Messages : 228
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Laisser partir... Empty Re: Laisser partir...

Message par Zarbitude le Dim 4 Fév 2018 - 19:00

Long hug
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7391
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum