Pourquoi pas après tout.

Aller en bas

Pourquoi pas après tout.

Message par esbeohD le Jeu 11 Jan 2018 - 22:30

Salut.

Je suis tombé sur ce forum en cherchant d'autres infos sur le surdouement, l'hypersensi et consorts sur le net. J'ai lu quelques threads sur la zébritude, j'ai trouvé des choses intéressantes, d'autres proches de ce que je vivais, donc je me suis dit que ça serait pas jouer le jeu que de pas poster ici. Smile

Pour le background : j'ai 28 ans, j'ai été testé positif (160) vers l'âge de 5 ans, comme mes deux petits frères, j'ai grandi entre les institutions mal spécialisées et un père PN qui a réussi à envoyer ses deux dernières femmes (ma mère puis ma belle-mère) en clinique psy pour dépression et qui s'est servi de notre surdouement comme moyen d'attirer l'attention sur lui et de négliger ses gosses au quotidien tout en pouvant s'en dédouaner en public.

Ayant, du coup, un rapport un peu compliqué à "mes spécificités" en général et une proficience sociale pas particulièrement dingue dû au ressenti d'avoir un fonctionnement cognitif, social et émotionnel à 10.000km d'une personne classique et de jamais me sentir réellement compris, j'ai pas vraiment cherché à en savoir plus sur le sujet après la sortie de l'appart familial à 16-17 ans, j'ai voulu essayer de laisser tout ça dans un coin et essayer de vivre et interagir "comme une personne normale" en essayant de pas trop montrer mes capacités de peur de paraître arrogant ou d'attirer l'attention.

Je me suis pas mal retrouvé dans l'article "IQ and social adjustment" de Grady Towers posté un peu plus loin dans le forum, je suis rapidement fatigué / énervé par le contact social avec les gens "normaux" et je suis quelqu'un d'extrêmement solitaire même si je suis arrivé à conserver un noyau de potes au fil des ans. J'ai des ambitions infinies et aucun désir d'en réaliser aucune parce que choisir c'est renoncer, quelques soucis avec les dépositaires d'autorité et je bosse jamais aussi bien que quand personne ne regarde.

Aujourd'hui je suis en attente d'un diagnostic pour savoir si j'ai d'autres spécificités (aspie et / ou hypersensibilité potentiellement) et comment je dois appréhender le tout parce que je me suis rendu compte que vivre et interagir en essayant de me conformer à l'idée de ce que je pensais être "une personne normale" ne fonctionnait pas et j'ai envie de savoir la part des différences de fonctionnement que je peux imputer à mon éducation pas finie et celle que je peux imputer à mes schémas neurologiques chelous.

Donc voilà, je suis pas complètement certain de ce que je cherche en m'inscrivant ici, mais ça m'empêche pas de lire tout, salut tout le monde.





Promis je ferai aussi un post dans la rubrique passions parce que celui-ci ressemble un peu trop à une introduction à un meeting d'AA à mon goût. Very Happy


Dernière édition par esbeohD le Mar 27 Mar 2018 - 16:29, édité 2 fois
avatar
esbeohD

Messages : 7
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas après tout.

Message par Invité le Ven 12 Jan 2018 - 11:16

Bonjour à toi et bienvenue flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas après tout.

Message par Invité le Ven 12 Jan 2018 - 13:25

bienvenue :-)


wow fameux parcours... mais t'es pas tout seul, on est quelques uns quelques unes ici à avoir eut des parcours compliqués, courage on finit par trouver quoi faire :-)

pour le " choisir c'est renoncer" oui mais rien n’empêche de toucher à tout et au fil du temps à certaines choses un peu plus ;-)

et

"je bosse jamais aussi bien que quand personne ne regarde."

pareil



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi pas après tout.

Message par esbeohD le Mar 27 Mar 2018 - 16:26

Suivi de la présentation, mise à jour, note de blog, je sais pas trop.

J'ai commencé à m'intéresser pas mal à la psycho (étrange...) depuis quelques mois. Je suis en cours de processus de diag, j'ai remis la main sur mes vieux dossiers scolaires, j'ai été squatter le discord et lire tout ce que je trouvais intéressant ici et sur d'autres forums sur le sujet, sans trop m'attendre à particulièrement trouver "la" réponse. Au final, il semblerait que je coche également 90% de la checklist des spécificités aspie, comme quoi tout le monde peut se tromper.

Je trouve l'utilisation du mot handicap intéressante, et si je m'attends ni à la validité de mon propre avis sur la question (ben oui...) ni à ce que la découverte du terme soit la panacée, pour autant j'imagine qu'elle peut apporter son lot de conseils.



Et je m'aperçois que j'ai pas encore trop parlé de moi, donc : j'ai toujours 28 ans, je suis webdev pour manger, rat de bibliothèque, un peu logico-matheux sur les bords, wannabe radio host, festivalier dilettante, nageur occasionnel, fan de jeu vidéo indé, de musique électro-acoustique expérimentale bizarre, existentialiste de comptoir et amateur devant l'éternel du diptyque thé au jasmin / carrot cake.

Comme je bosse en télétravail et que j'ai des centres d'intérêt de hikkikomori au rabais mais qu'il me reste un cercle social semi-correct j'alterne entre les semaines sans voir personne et celles où je suis jamais chez moi. Je me soignerais bien, mais on m'a dit de me méfier de l'automédication.

Je suis quelqu'un d'ultra indépendant et le fait que je laisse transparaître assez peu d'émotions est pas forcément représentatif de ce que je pense. Vous formalisez pas. Smile
avatar
esbeohD

Messages : 7
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum