Lulibérine #2

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 3:29

Ma première présentation s'étant distinguée par son indigence, je réitère de manière un peu plus complète. Qui plus est, beaucoup de choses ont changé depuis mon inscription, avec ou sans lien avec le forum, il était temps de remettre ça au propre.

Commençons par le sujet chaud, le sujet cuit, le sujet QI. J'ai fini par me faire tester au printemps dernier, après finalement 7-8 ans d'hésitations. En fin de compte, c'est le forum Discord qui m'aura fait douter du résultat, non pas que je m'y sois sentie stupide mais plutôt parce que des personnes malveillantes se sont avancées à faire des pronostics de type : toi, t'es pas HP. J'en avais vraiment marre de ne pas être sûre et de me laisser bouffer par des gens qui usaient, sciemment ou non, de mon manque d'assurance pour m'attribuer un très haut QI ou un très gros ego au gré de leurs humeurs. Ça me semblait évident la plupart du temps mais des fois, je me disais qu'ils avaient peut-être bien raison, mes parents et tous ces gens qui me taxaient d'être prétentieuse. Bah non, finalement c'est bon.

Oh que c'est indécent ! :
En ressortant de la passation, j'avais promis des scores et je me suis bien abstenue de les publier, finalement. Alors voilà mes perf, bon en pleine dépression, mais bon...
ICV 145
IRP 118
IMT 114
IVT 108

QIT 129 (non-pertinent du coup)
IAG 137

Autrement dit, je ne suis pas une matheuse, j'ai bien  fait d'aller en  1ère L et je suis hétérogène — j'aurais dû le dire à mes parents, eux qui détestent tant les homos, ça leur aurait fait plaisir !

Bon alors j'ai une vie bien chaotique globalement et si je n'ai, fort heureusement, aucun dys ou TDA/H ou autre, je cumule tout de même pas mal de trucs plus ou moins pénalisants.

D'abord, je n'ai pas la chance, comme certains ici, de venir d'une dynastie d'intellectuels. Mes quatre grands-parents étaient paysans, j'ai grandi dans une cité du nord-est, on était sept sur un salaire assez médiocre et je n'ai aucunement eu accès à des loisirs artistiques, à des séjours linguistiques ou autres trucs coûteux. Je jouais aux échecs mais personne n'a jamais eu l'idée de m'inscrire dans un club. J'avais un goût très prononcé pour la musique, le chant notamment mais je n'ai jamais pris de cours. Je m'étais inscrite dans un atelier de musique électro-acoustique mais j'ai arrêté quand j'ai compris que ça ne servait à rien si on n'avait pas de PC chez soi. J'ai essayé d'apprendre le piano seule sur un vieux synthé mais il y avait toujours quelqu'un pour me décourager ou me demander de faire moins de bruit. Je ne sais pas si vous comprenez ça mais on est surtout pauvres dans sa tête, en fait. C'est comme ça que je me suis rabattue sur l'écriture, parce que pour écrire, il ne faut que du papier et un crayon — un art de pauvre, parfait pour moi. Bon, ça a été compliqué aussi, vu que ma mère lisait en douce mes brouillons de lettres, mes carnets puis mes cahiers de classe des fois que j'y aie gribouillé quelque chose et me demandait de justifier ce qui ne lui plaisait pas après… J'en ai gardé un rapport tout particulier à l'intimité et au pouvoir.

À cela s'ajoute une apostasie précoce. À treize ans, j'ai compris que j'étais athée (d'ailleurs c'est plus vraiment le cas maintenant, j'ai eu une sorte de révélation mystique aux alentours de vingt-deux ans, une histoire compliquée…) J'ai attendu un peu pour être sûre et je l'ai dit à mes parents vers seize ans. Ils l'ont très mal pris, ma famille étant très traditionnelle. Concrètement, cette question a donné lieu à dix ans d'enfer relationnel avec eux, occasionnant un très gros problème de haine de moi-même qui a eu des répercussions physiques. Le sentiment de ne plus avoir de famille tout en ayant des gens à qui rendre des compte est très particulier, je crois que le désir de disparaître est la seule issue logique de cette configuration. Cette apostasie m'a au moins permis de m'émanciper, sans doute un peu trop violemment, du plus ardent désir de ma mère : que je devienne une parfaite femme musulmane, peut-être pas au foyer mais à mi-temps quand même.

Sinon à part ça, saut de classe il y eut et harcèlement scolaire il y eut aussi. Deux vagues, CE1 et 4ème, après le départ de la cité pour beauf-FNland. J'ai fini par somatiser mais, forts de l'idée que la vie est difficile et qu'il faudrait voir à se sortir les doigts du cul, on m'a gentiment laissée me débrouiller dans mon bahut pourri. Il y avait des issues pourtant, comme le fait d'intégrer une classe européenne mais c'était pour les riches pas pour nous qu'ils disaient mes parents et puis voilà. C'est pas si grave, on a connu pire et puis c'est quoi ce truc d'aller voir un psy dès que les enfants ont le moindre problème. Bon, du coup j'ai découvert au moment où le harcèlement est devenu physique les vertus de la paire de claques, que j'ai heureusement réussi à administrer en premier. Ça ne m'a pas rendue violente (enfin si, un peu), seulement très misanthrope.

Finalement, je m'en suis sortie avec un faux-self façon mille-feuille un peu mastoc, des fêlures innombrables et une absence totale de projet pour ma vie. J'avais de bonnes notes alors j'avais beau organiser les fréquents rencards entre ma peau et la pointe de mon compas sous les yeux des profs, multiplier les messages alarmants, me shooter avec ce que j'avais sous la main (du trichlo, de l'eau écarlate, du shit), fuguer, essayer de me foutre en l'air, personne ne s'en est inquiété. Pas de psy, pas de services sociaux, la seule fois qu'une personne s'est inquiétée c'était la CPE parce que j'avais vomi dans le hall de l'hôtel de ville en formation de délégués et elle a utilisé mes propos pour organiser une descente de flics dans le lycée voisin. J'ai écouté les gens qui me disaient de me cacher. Même le détour par la gendarmerie le jour où je me suis barrée n'a abouti sur rien. Quand je regarde The Virgin Suicides, je me dis qu'ils sont plutôt cools, les parents.

Bon, j'ai quand même réussi à avoir un master et à trouver un travail. Je suis donc aussi transfuge de classe. Et femme. Et racisée. Et métisse. Et… HPI. Hypersensible à mes heures perdues. Dépressive quand c'en est trop, inconstante, excessive, ce que vous voulez.

Parfois, j'aimerais être aimée, avoir une famille, me sentir appartenir à un truc inconditionnel, quoi, et l'évidence des liens avec les autres en IRL me dit que ça pourrait bien être ça, la belle et grande famille des surdoués, des gens qui ne sont pas comme les autres, des gens qui sont si délicats… et parfois je me rappelle tout le mal que certains zèbres ont pu me faire ou faire à d'autres sous mes yeux et je me dis que l'intelligence intensifie juste ce qui est là. Que c'est même pas la peine de rêver. Que les gens sont tous un peu des connards.

Souvent je me demande ce que je serais devenue avec un milieu d'origine différent, de ce qu'il se serait passé si je n'avais pas découvert l'existence de l'ENS le jour de la rentrée en hypokhâgne. Et puis je me mets à jalouser ceux qui ont eu ce que je n'ai pas eu, à commencer par des parents qui ne te disent pas durant toute ton adolescence que tu es un être mauvais, pire qu'un voleur, pire qu'un violeur, pire qu'un assassin, pire qu'un menteur, qui brûlera en enfer et eux aussi parce qu'Allah, qui est bon et miséricordieux, envoie les parents en enfer aussi… alors que ton auto-destruction ne les dérange pas plus que ça.



Maintenant, j'ai trente ans. Ça ne va toujours pas mais je compose avec ce que j'ai et ça va beaucoup mieux. J'ai toujours su donner le change parce que je n'aime pas l'idée que mes malheurs rendent les autres tristes ou mal à l'aise. Je n'aime pas l'idée que des jérémiades altèrent le comportement que les autres ont vis-à-vis de moi mais j'ai appris à parler un peu plus sinon toutes les merdes sont pour moi, "parce que [je suis] forte".

J'ai le caractère doux, très doux, sauf quand je suis blessée. Là, ça devient dur. Très dur. Et ça explose en suivant ce principe éjaculatoire subtilement amené à la phrase précédente. Je pense être ouverte d'esprit et tolérante mais il y a une liste de choses que je ne supporte pas, mais que je-ne-sup-por-rrrr-te-pas du tout, comme l'insincérité, la bêtise sans fond des groupes et des beaufs (le beauf, c'est celui qui arrive à être aussi con tout seul qu'en groupe, parce qu'il a son troupeau dans le cœur où qu'il débarque), le machisme déguisé, l'hypocrisie, l'instrumentalisation des autres, et la voix de Jean-Jacques Goldmann.

J'ai pour ambition d'écrire un bouquin. J'essaie d'y mettre du fiel, beaucoup de fiel, parce que ça aide à tenir, mais aussi d'y mettre du miel, parce qu'on a besoin de choses belles et bonnes.

Sinon, je m'efforce d'être quelqu'un de décent. Ça ne marche pas toujours mais je peux me regarder dans la glace et c'est déjà ça. J'ai guéri tant de maux, je me dis que je vais y arriver et que je serai une vieille heureuse. Souhaitez-moi bonne chance.


Dernière édition par Lulibérine le Mer 3 Jan 2018 - 11:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 6:40



Dernière édition par E.T. le Dim 11 Fév 2018 - 13:44, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Ceci n'est pas un tigrou le Mer 3 Jan 2018 - 10:02

Lulibérine a écrit:J'ai pour ambition d'être un bouquin.

Lapsus ? Smile
avatar
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 1179
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 38
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Pti renard le Mer 3 Jan 2018 - 10:25

Pti renard à ET:

Toi aussi tu es une belle personne. Cela se lit, cela se voit, cela se devine, cela se comprend.


Bonne nuit/journée sunny

Coucou Lulibérine: tu n'es plus seule: moi aussi je suis athée!


PS: moi aussi, j'allume mon PC, direct les news, mais la page ZC est toujours ouverte et mise en veille, et comme elle se rouvre dessus automatiquement, je me mets à causer à toi, à vous à eux, et à moi... inlassablement, indéfiniment, sans voir le temps couler...
avatar
Pti renard

Messages : 22
Date d'inscription : 29/12/2017
Localisation : Bordeaux et Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par boule-d-ombre le Mer 3 Jan 2018 - 11:00

c'est toujours difficile de redevenir d'un naturel ouvert et chaleureux quand on est empli de colère voire de haine. gérer ses blessures est difficile mais ça aide quand on ne se sens pas seul. je te souhaite de trouver des gens biens qui t'aideront à te rendre heureuse et surtout sereine. n'hésite pas à demander de l'aide aux autres les bonnes surprises n'arrivent qu'à ceux qui osent. bonne année aussi.
avatar
boule-d-ombre

Messages : 1241
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 11:19

Hello Luli, on ne se connait pas énormément mais je passais par le forum pour poster une humeur en musique , j'ai vu de la lumière sur ta présentation et je suis entrée...

J'aime bien ta façon de te raconter, je retrouve des bouts de ce que je suis aussi, notamment ma volcanicité intermittente, dans ta description... oui, on est une drôle de famille , parfois pas meilleure que celle de nos origines mais ici , on peut choisir, grand avantage (et je veux croire qu'il y des personnes qui méritent vraiment qu'on ouvre son cœur ) Smile Wink

Du coup , c'est ici que je vais la déposer , ma 'tite chanson, pour toi , et comme dans mal d'écrits, tu verras, c'est le final qui te parlera peut-être Wink (... à moins que tu ne supportes pas la voix de Joni Mitchell... oooops ! Razz )



See ya

+++


Dernière édition par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 11:28, édité 1 fois
avatar
Shazz

Messages : 584
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Rhône 'n roll (enfin, heu, surtout roll, actually ...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 11:20

j'ai une question, est-ce que tu aimes les légo ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 11:38

Erf, j'avais oublié qu'une fois qu'on a parlé de trucs personnels, les gens réagissent et disent des trucs gentils. Je ne sais pas quoi vous répondre. Vraiment. Enfin, merci, bien sûr !

-Olivier- a écrit:
Lulibérine a écrit:J'ai pour ambition d'être un bouquin.

Lapsus ? Smile
Oui, j'ai écrit tout ça tard sur mon téléphone, il y avait des tas de coquilles, je crois que je les ai eues.
Mais bon, depuis le temps, tu devrais le savoir que je n'ai pas pour ambition d'être quoi que ce soit !!! Smile


Merci Shazz, d'autant que j'aime bien les trucs de hippies et donc Joni Mitchell. La détestation est un privilège de JJG. ^^


Et Switch71… je ne sais pas ce que je suis censée te répondre… C'est du troll ? On dirait mais ça n'est pas drôle. Enfin je ne comprends pas. Ce serait cool d'éviter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 3 Jan 2018 - 11:50

Bienvenue Lulibérine Pété de rire

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 19941
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 39
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 11:59

Luliberine, je me souviens pas : tu as passé l'agrégation après ca ?

Et oui, ce talent ( la plume) est à toi seule.

J'imagine que tu connais par coeur Marguerite Duras Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 12:11

Hello Cacendre !

Non, pas d'agrégation, j'ai arrêté de la préparer en décembre, donc je ne l'ai même pas présentée à l'écrit et je n'ai jamais retenté le truc. Peut-être l'agrégation 2019, les programmes tombent en mars.

Sinon, je ne suis pas une inconditionnelle de Duras mais t'as vu quand même assez juste ; c'est sur elle que portait mon mémoire. Enfin, sur Le ravissement de Lol V. Stein. À l'époque, je ne comprenais pas pourquoi elle avait tapé une crise aussi longue après le bal, je devrais peut-être remercier mon ex et sa mère de m'avoir permis d'explorer dans ma chair tout ça ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mer 3 Jan 2018 - 12:13

(et voilà je traîne encore sur zc pfff).

Nous nous sommes croisées hier soir sur le vocal.

Hop moi aussi accrochée à tes mots, j'ai lu. Des similitudes. Ce besoin de nourriture pour l'esprit et l'âme si contrarié dans l'enfance et l'adolescence. L'art. Des ancêtres paysans, mais dont j'ai hérité l'amour de la terre, de la nature, de l'effort.
Des différences. Un QI homo, ça m'a fait sourire car j'ai eu cette pensée ce matin. Il manquerait le QI trans...

Je crois que Switch aime les légos et les femmes, il a sans doute voulu faire un raccourci Wink

(D'ailleurs je me suis découverte un amour des légos cette année, grâce à mon moustique et franchement, je comprends les mordus.)

Un parcours difficile, comme le mien également (même si différent) peut t'apporter beaucoup de richesses. Tu as trente ans, un bel âge pour se découvrir. Tous les possibles sont en toi. Reste juste à soigner les blessures pour qu'elle ne soit pas des éternelles automatismes empêchant l'épanouissement de l'être.

Je te souhaite une belle année!

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1058
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 12:32

@luli : go pour 2019, je suis folle mais je vais la tenter ( je pars de 0).
@aux autres : des bisous !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 12:45

Cacendre a écrit:@luli : go pour 2019, je suis folle mais je vais la tenter ( je pars de 0).
SÉRIEUX ?!? Mais alors… on pourrait… réviser ensemble, des fois ?! Et s'envoyer des fiches. ^^ flower



@Miss : ça me rassure, ton message. Smile Notamment parce que j'avais l'impression d'avoir pondu un truc juste plombant. Smile Ton QI trans m'a fait rire aussi, j'étais allée si loin !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 12:54

@ luli : complétement ! <3 mais je crains de te plomber. T'as une grosse culture littéraire. Mais je suis tellement ok pour qu'on bosse ensemble, s'encourage etc !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 3 Jan 2018 - 13:38

@Cacendre : le projet est toujours valable Very Happy !!! Cool cool fonce fonce et déchire Smile ! Si je peux aider (on ne sait jamais) mon offre est toujours valable !

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 19941
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 39
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 13:45

On peut déjà commencer avec ça :

Programme de comparée a écrit:Seconde question : « Expériences de l’histoire, poétiques de la mémoire »
- Joseph Conrad, Au coeur des ténèbres, traduit de l’anglais par Jean Deubergue, Paris, Gallimard, collection « Folio bilingue », n° 60.
- Antonio Lobo Antunes, Le Cul de Judas, traduit du portugais par Pierre Léglise-Costa, Paris, Éditions Métailié, collection « Suites ».
- Claude Simon, L’Acacia, Paris, Les Éditions de Minuit, collection de poche « double », n° 26.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 13:56

Allez ! On fait ! Je me rends à la librairie de ma ville avant la fin de la semaine 

Kalthu : Wink merci ! Jus de coudes pour le moment, mais je pense que les encouragements font toujours du bien au mental.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 14:02

Une pensée pour la Lyonnaise... Wink
Lyon, la ville d'Alexandre Astier, quelle chance ^_^

C'est sidérant de voir combien nous pouvons vivre des choses analogues, tout en vivant dans des endroits très différents...

C'est comme s'il y avait une certaine universalité dans ce côté galérien de la vie,
surtout quand il est causé par les autres...

Merci pour ce partage,
je te souhaite bon courage pour ton livre !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 14:53

Galériens oui, mais galériens optimistes :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Fleur de Lotus le Mer 3 Jan 2018 - 15:48

Merci pour ton texte Lulibérine, très vrai, il m'a fait énormément touchée  lorsque je l'ai lu ce matin.

On aurait pu parler de Duras, lorsque nous nous sommes rencontrées... "Le ravissement de Lol V.Stein" a été longtemps MA référence Wink

Difficile de faire passer toutes les bonnes choses que je te souhaite pour aujourd'hui, demain et même après demain. Si cela peut t'être d'une quelconque utilité, et pour ce qua ça vaut, moi qui n'ait plus ton âge, je t'assure, ça s'arrange avec le temps, les amours, les amis, les enfants et bien sûr les écrits !

Bisou.
avatar
Fleur de Lotus

Messages : 751
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Jeu 11 Jan 2018 - 12:26

Merci pour ce message, Fleur de lotus. Smile



Phrase aléatoire de l'instant :
Quand les poufs bitchent, les bitches pouffent.



-Olivier- a écrit:
Lulibérine a écrit:J'ai pour ambition d'être un bouquin.

Lapsus ? Smile
Après réflexion, j'ai changé d'avis. J'ambitionne dorénavant d'être un bouquetin. J'arrête les douches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Jeu 11 Jan 2018 - 15:56

Ca ne mange pas de foin :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Invité le Lun 15 Jan 2018 - 0:15


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lulibérine #2

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 15 Jan 2018 - 20:32

C'est l'histoire d'un canard qui a perdu son oeuf et qui le cherche dans tous les coins et recoins

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 19941
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 39
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum