Voici le sondage de fin d'année

Aller en bas

Heureux d'être zèbre ou pas

20% 20% 
[ 8 ]
23% 23% 
[ 9 ]
3% 3% 
[ 1 ]
10% 10% 
[ 4 ]
44% 44% 
[ 18 ]
 
Total des votes : 40

Voici le sondage de fin d'année

Message par Peaceandlive le Sam 30 Déc 2017 - 18:51

ahahah
avatar
Peaceandlive

Messages : 52
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 23
Localisation : Créteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par Invité le Sam 30 Déc 2017 - 19:32



Dernière édition par E.T. le Dim 11 Fév 2018 - 13:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par Invité le Dim 31 Déc 2017 - 14:03

Hello. J'ai voté "5. L'avons-nous choisi ? ahahah" mais j'ai beaucoup hésité avec la bénédiction. Les problèmes que je rencontre sont essentiellement de l'ordre de ces deux pôles :

1. je suis très hétérogène et ça implique un comportement parfois bizarre, épuisant pour moi-même avec un important clivage hypercérébrale/hyperémotive que je ne parviens pas encore à rendre fluide. Pour être plus claire, ça switche : je suis froide dans mes démarches parce que je cogite et au bout d'un moment, comme une cocotte-minute, je vais passer dans l'émotion et là ne plus rien gérer. Variante : je vais être chaleureuse (affect+), réfléchir, rebasculer dans l'affect mais avec plein de peurs et autres (affect-) ce qui donne l'impression aux autres et à moi-même que je suis tout-à-fait instable, cinglée, imprévisible voire malveillante et calculatrice. C'est incompréhensible pour les autres, ça me rend inconstante et je désespère parfois de trouver un mode de fonctionnement moins énergivore, plus lisible, plus cohérent. Ça, c'est pénible.

2. le HPI n'est pas forcément détecté et pris en charge. Si ça avait été un sujet moins tabou, si on m'avait détectée étant gamine et qu'on avait filé le mode d'emploi à mes parents, je ne doute pas que j'aurais pu me développer de manière plus harmonieuse et plus satisfaisante. Ça n'a pas été le cas, tant pis.

À part ça, je me dis que mon intelligence peut venir à bout de n'importe quel sujet qui me crée vraiment des problèmes, tant que le souci est réellement préoccupant. Je me dis qu'en travaillant sur soi, on parvient à trouver le remède à la plupart des difficultés que l'on rencontre et que c'est globalement une bénédiction que cette rapidité et cette intensité.

Je n'envie ni les esprits mornes, ni les paysages plats.


Dernière édition par Lulibérine le Mar 2 Jan 2018 - 18:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par Caracol le Dim 31 Déc 2017 - 14:46

Bon et bien réponse 6 pour ma part.

J'en suis content mais n'en tire pas profit.
avatar
Caracol

Messages : 409
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 34
Localisation : francophonie dijonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par jeachlo le Dim 31 Déc 2017 - 16:52

je rejoins lulibérine, j'ai un fonctionnement similaire et j'en suis encore à décoder mon fonctionnement, parce que ma découverte est assez récente...Pourtant, aujourd'hui j'ai moins peur, je me dis que j'ai ce qu'il faut en main pour réaliser mes projets, que je suis hors norme, fière et légitime de l'être et pas ...anormal, dépressive et bipolaire Very Happy et comme E.T. heureuse de plus en plus !!!

par contre, je souffre encore du tabou, et je sais pas comment gérer cette info avec les autres....

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 41
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par Invité le Dim 31 Déc 2017 - 17:51

J'ai voté 1, car pour moi c'est une vrai richesse que d'être zèbre.

Toujours à l'affût de ce qui peut se passer.

Je ne regrette rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par Peaceandlive le Ven 19 Jan 2018 - 18:32

Je n'ai moi-même pas répondu mais je dirais les 5 en même temps ahah Les facilités que j'ai à créer OUI mais le "je réfléchis tout le temps" dont je souffrais il y a encore pas longtemps NAN et puis je suis dans phase de perte de curiosité, je me sens moins zèbre en ce moment

Et socialement je pense que je serais plus épanouie si je n'étais pas zèbre bien que j'aime la solitude et sois devenue indépendante
avatar
Peaceandlive

Messages : 52
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 23
Localisation : Créteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le sondage de fin d'année

Message par drummerspirit le Mar 17 Avr 2018 - 0:35

jeachlo a écrit:je rejoins lulibérine, j'ai un fonctionnement similaire et j'en suis encore à décoder mon fonctionnement, parce que ma découverte est assez récente...Pourtant, aujourd'hui j'ai moins peur, je me dis que j'ai ce qu'il faut en main pour réaliser mes projets, que je suis hors norme, fière et légitime de l'être et pas ...anormal, dépressive et bipolaire  et comme E.T. heureuse de plus en plus !!!

Je me retrouve vraiment dans ton message et rejoins également @lulibérine  
Encore plus sur le fonctionnement hétérogène, en phase de décodage, de tenter de me "fixer" des bases stables pour pouvoir évoluer peut importe le ou plutôt les sens que je choisirais, mais c'est déjà un bon début et après m'être bloqué sur d'innombrables points/aspects de ma vie je commence enfin à m'y plonger en toute quiétude de plus en plus souvent, même si d'autres aspects/difficultés se révèlent à moi surtout du côté de l'hypersensibilité et du social surtout dans un environnement non controlé comme le travail ou les liens, protocoles, etc... sont plus imposés.
D'ailleurs étant au même poste qu'avant mon diagnostic, qu'avant de tomber mon masque d'envoyer valdinguer mes mécanismes d'adaptations, la transition n'as pas été facile et je me retrouve de plus en plus dans ce que dit:
lulibérine a écrit:Pour être plus claire, ça switche : je suis froide dans mes démarches parce que je cogite et au bout d'un moment, comme une cocotte-minute, je vais passer dans l'émotion et là ne plus rien gérer. Variante : je vais être chaleureuse (affect+)
switcher de plus en plus souvent dans une froideur, surtout dans un environnement "hostile" et surplus d'émotions qui viennent tout troubler quand environnement, rencontres trop intéressantes.

Si certains souhaitent partager leurs expérience d'évolution de "fonctionnement" suite au diagnostic, comme au travail, n'hésitez à me contacter en MP, et pourquoi pas monter un sujet (ou en chercher un ^^xd) 

Pour moi du coup au vue de mon parcours ce sera clairement le choix 2 "J'en suis content(e) et en tire profit (talents, études etc)", même si c'est encore tout progressif je commence enfin à dépasser mon perfectionnisme paralysant et même si les émotions pleinement retrouvées ne sont pas toujours faciles à gérer (et que je me demande encore grandement comment me les approprier, les apprivoiser au mieux) c'est un vrais régal de pouvoir à nouveau se permettre les jubilations qu'elles peuvent nous offrir conjointement avec notre "potentiel".
Mais petite hésitation avec le choix 5 ^^

EnregistrerEnregistrer
*désolé, bavard en action bounce
avatar
drummerspirit

Messages : 28
Date d'inscription : 22/03/2018
Age : 26
Localisation : Montpellier

http://hybridphotographer.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum