Souhaitez-moi bonne chance

Aller en bas

Souhaitez-moi bonne chance

Message par oyans le Mer 27 Déc 2017 - 17:31

Pour cette seule et unique raison, déménager pour le sud sous le soleil.
pourquoi bonne chance? Ma maladie et le climat me fatiguent...
Je me dis qu'il y en a peu, pour que j'y reste.(c'est pour vous dire, ça m'embête!)
J'ai de l'espoir et encore des rêves, un peu de courage toujours, quelques mois à tenir, quelques personnes à vaincre, à convaincre.
Et la vie reprend du sens (pour moi)
Là j'ai crevé, il neige...
et puis ne suis-je pas trop vieux pour espérer?

avatar
oyans
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-moi bonne chance

Message par colbie le Mer 27 Déc 2017 - 17:43

Bon courage à toi ce sont de nouvelles aventures quelques soient les difficultés il y a toujours du bonheur à la fin de chaque cycle bises Very Happy

colbie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 19
Date d'inscription : 03/09/2015
Age : 43
Localisation : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-moi bonne chance

Message par oyans le Mer 27 Déc 2017 - 17:51

Merci beaucoup colbie, c'est un grand défi contre ma famille et les institutions médicales.
J'essaie de faire dans les règles, d'habitudes je suis plutôt rapide et là ça fait 4 ans que cela tarde.
merci
avatar
oyans
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-moi bonne chance

Message par Zarbitude le Ven 29 Déc 2017 - 7:11

Bonne chance I love you
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6074
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-moi bonne chance

Message par oyans le Mer 3 Jan 2018 - 18:19

Merci zarbitude, malheureusement les choses me semblent si compliquées, en ce moment.

Il m'est arrivé nombre de déconvenances ces derniers jours, relativement nuisibles à mon état déjà plus que précaire, néanmoins cela s'arrangera.
Sans mentir je souffre d'apragmatisme ou plutôt d'un drôle de problème dont les mots pour l'exprimer me semblent nécessaires...
Il faut que je l'avoue, toutes mes pensées sont concentriques envers la mort et j'adopte une certaine relaxation, quant à mon positionnement; je fume beaucoup, ne fais plus de sport, non! je m'installe dans un confortable fauteuil, sirote mon café et regarde au dehors de la fenêtre, les bourrasques du vent, marteler les murs et volets, le temps est gris et j'attends bêtement l'arrivée inopinée d'une courte et violente crise cardiaque et rien ne se passe, donc j'attends toujours.

Cette fascination morbide qui, au début de mes déboires de santé suscitaient, chez-moi, un pur sentiment de révolte, m'est devenu familier, oui c'est cela familier et de ce fait en rien dangereux, mais hypnotisant.

Pourtant mon existence, ma petite existence s'avère avoir un but et, en laissant faire le destin (il faut dire que je crois encore à ces vieilles valeurs), l'art m'a subjugué, enseveli, retourné et emporté, vers un monde dont j'en ignorai jusqu'ici la beauté.

Pourquoi je te raconte cela? C'est ambigu à expliquer, mais comme je sais le concevoir, il me sera facile de l'expliquer, du moins dans les grandes lignes.
A la faveur de ce problème, j'enjoins cette antinomie, entre l'appel morbide auquel je voudrai faire défection et mon attirance pour les œuvres d'arts réussites constituant mon existence, en cet instant désœuvrée et résignée à sa fin.

Voilà donc le contrepoint qui me chevauche crûment, je crois qu'il s'agisse de l'âge, car plus jeune j'aurai pu trouver en la rencontre d'une ou de femmes, je dis bien juste la rencontre, un certain renouveau, un certain envoûtement, quant à pouvoir admirer de si jolies et fragiles créature et, s'enorgueillir une fois de plus, ou bien avec mon ami, délaisser le lourd et pesant poids de l'existence, pour une vie sans contrainte et basée essentiellement sur le "bonheur", le bonheur aussi étrange que cela soit, ne m'est pas étranger, j'ai toujours favorisé, avant tout le bien être, mais l'existence la destinée sont pour moi, quelque chose qui me motive, créature essentiellement nerveuse, il faut que je structure définitivement ma vie dans une certaine logique, un certain sens...

Il m'est bizarre de parler de sens, quant alors ma maladie relève d'un certain antagonisme, néanmoins c'est une priorité.
Après avoir vécu nombre d'aventures parmi lesquelles j'aurai perdues ma vie, il m'est arrivé (peut-être bien trop tard?) que je remise tout sur celle-ci même, qui au début me semblait si vide et si cruelle à la fois.
Aujourd'hui je crois que je suis investi du plus grand défi qu'il soit, c'est à dire éperonner mes flancs et remonter à l'assaut de mes désillusions et de mes délitements, afin non seulement de survivre (car cela m'est hautement compliqué), mais aussi de jouir d'une vie dont il ne restera que le meilleur et le plus bon.

Plus jeune je fus un diable de sagesse, un ange des bas-fonds, en un mot une crapule!
Je veux être fier pour ma famille, leurs donner la conviction qu'une autre vie que celle que nous connaissons puisse exister.
bon il faut il faut que je me temporise, je souffre atrocement de logorrhée, en ce moment.Smile

Je veux y croire, croyez-vous que cela soit possible?
avatar
oyans
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-moi bonne chance

Message par Zarbitude le Mer 3 Jan 2018 - 19:40

Selon moi, tout commence toujours par une croyance.
Et si elle est assez forte, qu'on s'y tient, elle se matérialise.
J'aime aussi la visualisation.
Visualiser un projet.
Qu'elle surgisse d'elle-même ou qu'on entretienne soi-même une vision, elle finit elle aussi par se matérialiser.
Accroche-toi Very Happy
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6074
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-moi bonne chance

Message par oyans le Mer 3 Jan 2018 - 21:42

je vais m'accrocher Smile
avatar
oyans
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum