Le cauchemard du repas de Noël

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le cauchemard du repas de Noël

Message par Blossac le Jeu 21 Déc 2017 - 7:01

Et voilà, comme tous les ans, il va falloir faire bonne figure sous le sapin avec papa, maman, tonton, tata, machin et cousine truc... Cela me fatigue rien que d'y penser! Les discussions à la con, la dinde qui a perdu sa tête, les cadeaux au pied du sapin qu'il va falloir déballer et faire comme si c'était un jour mémorable. Et puis vers 17H00, toujours la même excuse pour fuir le plus vite possible: "il va faire nuit et j'ai de la route..."
avatar
Blossac
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 802
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 41
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Monomane le Jeu 21 Déc 2017 - 10:16

C'est pour ça que j'ai décidé de ne plus aller de ce côté de ma famille (Paternelle) où il me prenne tous pour un ovni et ne comprenne absolument à rien à ma trajectoire de vie (Tu fais quoi déjà dans la vie ? Ah... Et tu vas faire quoi avec ça . D'accord... C'était quoi tes études déjà .)

Noël sera avec ma grande mère, mon oncle et les chats !
avatar
Monomane
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Geneva

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 11:24

Blossac a écrit:Cela me fatigue rien que d'y penser

Je remarque que vous êtes déjà mal à l'aise pour une situation qui n'a pas encore eu lieu. Donc ce n'est pas la situation qui est la cause de votre mal-être mais votre anticipation de ce que vous POURRIEZ ressentir.
Ça vous parle ce que je dis là ou je suis à côté de la plaque ?

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Monomane le Jeu 21 Déc 2017 - 11:26

minord a écrit:
Blossac a écrit:Cela me fatigue rien que d'y penser

Je remarque que vous êtes déjà mal à l'aise pour une situation qui n'a pas encore eu lieu. Donc ce n'est pas la situation qui est la cause de votre mal-être mais votre anticipation de ce que vous POURRIEZ ressentir.
Ça vous parle ce que je dis là ou je suis à côté de la plaque ?

Bienvenue dans les tribulations d'un Zèbre. Anticipation and worst case scenario Wink
avatar
Monomane
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Geneva

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Hyaden le Jeu 21 Déc 2017 - 11:42

Blossac a écrit:Et voilà, comme tous les ans, il va falloir faire bonne figure sous le sapin avec papa, maman, tonton, tata, machin et cousine truc... Cela me fatigue rien que d'y penser! Les discussions à la con, la dinde qui a perdu sa tête, les cadeaux au pied du sapin qu'il va falloir déballer et faire comme si c'était un jour mémorable. Et puis vers 17H00, toujours la même excuse pour fuir le plus vite possible: "il va faire nuit et j'ai de la route..."

Ah ouais, chaud cacao.
Ou pas.

#ouin-ouin
avatar
Hyaden
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 612
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Invité le Jeu 21 Déc 2017 - 11:53

oui aucun plaisir à ces fausses empathies non plus , on se voit pas pendant l'année et faudrait faire comme si on s'aimait un jour par an

ben non

j'ai fait cela quelques années en apportant mon empathie et en retirant quelques bribes puis au fil des ans, je me suis rendu compte que si je ne venais pas avec mon empathie les autres ne faisaient rien

alors je m'emmerdais

c'est une obligation sociale qui me mine, le lieu pour faire le bilan merdique d'une année merdique

et moi la dedans égoïstement ? ben assumes mon grand

et oui anticipation qu'ils seront toujours aussi cons ... et confirmation la semaine prochaine

on ne choisit pas sa famille

cons peut être pas en plus.. juste ce que je suis ils s'en foutent, égoisme excluant donc, et je n'aime pas me sentir exclu

à moi de faire les efforts, jamais eux

à moi d'entrer dans leurs mondes jamais l'inverse

c'est ce déséquilibre là qui finit par miner

de l'amour la dedans ? pas beaucoup en fait

famille recomposée dans la foulée

et avec une absence de tronc commun depuis cette année

aleee fait risette, cela peut virer à guernica ou à la petite maison dans la prairie

tu préfères quoi ?

que cela glisse et en sortir indemne oui merci si possible , je suis plus en état pour autre chose

déjà que je ne fais plus le moindre effort vestimentaire , je viens comme je suis tous les jours

car même cela un temps n'est pas festif, eux ne le font pas non plus

conventions cons et vents

la faculté d'assumer les conventions sociales en dit long sur le surdon en fait, un surdoué passe son temps à contester les conventions

mais bon coté clair toussa.. ne pas détruire non plus

joyeux noel et on retire juste joyeux c'est tout

noel quoi


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Invité le Jeu 21 Déc 2017 - 12:15

c'est cela qui manque le bonheur , pas neuf, trop intelligent pour être heureux même à la noweelll


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 12:43

Question bête (et volontairement provocatrice Wink ) : mais pourquoi ne faites-vous pas ce qui vous plait au lieu de vous plier aux règles sociales ?

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Monomane le Jeu 21 Déc 2017 - 12:49

minord a écrit:Question bête (et volontairement provocatrice Wink ) : mais pourquoi ne faites-vous pas ce qui vous plait au lieu de vous plier aux règles sociales ?

Dans mon cas, je pense que c'est parce que je suis encore jeune (26) et ces dernières années je n'étais jamais là pour Noël (J'habitais a l'étranger)... Donc maintenant c'est un peu une sorte de pression sociale d'être "présente" pour les membres de sa famille pendant les fêtes.
Quand j'étais petite, je me trouvais déjà bien à part (Enfant unique + Parents divorcés + Père alcoolique +... Études littéraires ! Mon Dieu !), mais comme tout le monde venait aux fêtes de famille, je me sentais obligée d'y aller (Puis mes cousins avaient l'ordinateur avec Age of Empire... C'était tout ce que je voulais !)

Avec l'âge, tous les cousins qui ramène leur copine/fiancées (Et ne joue pas a l'ordi) pendant les fêtes et perpétue la tradition familiale... et moi qui détonne toujours autant... Maintenant je sais que je ne veux plus me "plier" à ce foutre bordel social et que je ne veux plus y aller Smile
avatar
Monomane
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Geneva

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Invité le Jeu 21 Déc 2017 - 12:50

pour ne pas entrer en guerre avec ce qui reste de famille

et finalement c'est assez mince

mais bon j'ai une famille compliquée avec santés fragiles, je ne voudrais pas me sentir responsable de l'accélération de leurs chutes


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Zorglub_33 le Jeu 21 Déc 2017 - 12:57

Le repas de nowell il y a pas mal de choses qui se jouent là dedans, et c'est pas toujours très agréable en effet. J'en garde un souvenir assez mitigé moi aussi. Mes parents, âgés et fatigués, ont décidé de ne pas faire de repas cette année, et si je suis soulagée, je suis un peu déçue aussi, car c'était tt de même le seul moment de l'année où toute la famille se retrouvait ensemble, mes parents étant les seuls à avoir un séjour et une table suffisamment grands pour toute la famille.

Sinon, il y a les enterrements, et ça, c'est sympa, tu peux faire la gueule c'est de circonstance, et tu as le plaisir de retrouver la petite cousine éloignée avec qui tu as joué gamine :-) j'adore les enterrements !

Zorglub_33
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 109
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 13:06

Monomane a écrit:une sorte de pression sociale d'être "présente" pour les membres de sa famille pendant les fêtes

Si je traduis : une partie de vous se sent obligée d'y aller et une autre partie refuse. Un vrai conflit intérieur, douloureux !

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par -Olivier- le Jeu 21 Déc 2017 - 13:10

Cette année, j'ai enfin pris la décision de faire l'impasse.
avatar
-Olivier-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 443
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 37
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 13:13

-Olivier- a écrit:Cette année, j'ai enfin pris la décision de faire l'impasse.

Et vous vivez comment le fait d'avoir réussi à faire ce choix ?

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par -Olivier- le Jeu 21 Déc 2017 - 13:23

Indifférent, ça ne va pas changer le cours du monde.
Je suis juste embêté parce que ça va rendre mes parents tristes.
Je ne sais pas si c'est de l'empathie, ou juste parce que je n'ai pas envie qu'ils me cassent les pieds par rapport à cette décision.
avatar
-Olivier-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 443
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 37
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 13:30

Ce n'est pas facile d'accepter de déplaire aux gens qui comptent pour nous. C'est un apprentissage à faire.
Il me semble que le plus important c'est que vous aillez décidé de faire passer votre propre bien-être avec celui des autres. Et ça c'est une vraie marque d'autorité et de confiance en soi.


Dernière édition par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 13:45, édité 1 fois

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Bleuenn le Jeu 21 Déc 2017 - 13:44

Et vous avez oublié: sortir de table à quatre heures de l'après-midi. (j'ai toujours haï ça)

J'aime bien y aller parce qu'on évoque les vieux souvenirs, pour le fait d'être ensemble, pour les cadeaux et les bonnes choses qu'on ne mange qu'à noël. Pour le reste, j'occulte: je me réfugie dans mes pensées et je réponds à peine.

Après, oui, c'est une obligation sociale mais en vrai personne ne vous oblige à y aller si ce n'est ces conventions ou prétexter être fatigué par le travail (ça tombe un week-end, mauvaise pioche) et aller dormir/rentrer tôt. Le tout c'est de trouver un compromis.
avatar
Bleuenn
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 465
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 34
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Monomane le Jeu 21 Déc 2017 - 14:00

minord a écrit:Ce n'est pas facile d'accepter de déplaire aux gens qui comptent pour nous. C'est un apprentissage à faire.
Il me semble que le plus important c'est que vous aillez décidé de faire passer votre propre bien-être avec celui des autres. Et ça c'est une vraie marque d'autorité et de confiance en soi.

Oui c'est exactement ca. Refuser d'y aller c'est d'une façons affirmer ce que je suis...
J'essayerais de parler une autre fois du problème que j'ai de m'affirmer auprès de mes grands parents paternelles, qui essayent constamment de me mettre dans le costume de la "parfaite petite fille" et qui n'essaye pas de me voir au de la de ce label social.
avatar
Monomane
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Geneva

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par minord le Jeu 21 Déc 2017 - 14:15

Monomane a écrit:du problème que j'ai de m'affirmer auprès de mes grands parents paternelles

Pour ça , je peux juste dire que personne ne vous oblige à vous affirmez auprès de vos grands parents. Vous pouvez très bien décider de ne rien faire. C'est aussi une prise de décision. La confiance se bâtit  sur la capacité à décider, à faire des choix. Il n'y a pas de solution parfaite. Choisir c'est apprendre à renoncer. Expérimentez ça régulièrement et voyez comment vous vous sentez après.

Autre chose qui me semble essentiel : faire un choix à un instant t ne veut pas dire qu'il faut s'y tenir à tout prix. Vous avez le droit de vous tromper, de changer d'avis, d'évoluer. C'est tout à fait normal et nécessaire. S'obliger à rester dans un choix est une violence que vous vous faites. Ne soyez JAMAIS violent avec vous. Et vous verrez que, comme par magie, vous adopterez le même comportement avec les autres.

Accordez vous le droit d'être imparfaite. Soyez douce avec vous. Vous sentirez tout le bien-être que ça procure.

Smile

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Blossac le Jeu 21 Déc 2017 - 19:41

Hyaden a écrit:
Blossac a écrit:Et voilà, comme tous les ans, il va falloir faire bonne figure sous le sapin avec papa, maman, tonton, tata, machin et cousine truc... Cela me fatigue rien que d'y penser! Les discussions à la con, la dinde qui a perdu sa tête, les cadeaux au pied du sapin qu'il va falloir déballer et faire comme si c'était un jour mémorable. Et puis vers 17H00, toujours la même excuse pour fuir le plus vite possible: "il va faire nuit et j'ai de la route..."

Ah ouais, chaud cacao.
Ou pas.

#ouin-ouin
Tu railles mes propos mais pourtant j'ai moi aussi vécu des trucs horiiiiibles ! Oui tout comme toi. Et pourtant ,ce genre de situation anodine me met dans un état de stress et d'angoisse très intense.
#Tucomprendsrien
avatar
Blossac
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 802
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 41
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par alba37 le Jeu 21 Déc 2017 - 20:30

Moi je boycotte ..depuis 4 ans .. mais c'est la première fois que cela me rend infiniment heureuse!
Avant :un gros fond de tristesse (ouinhhhhhhhhh :j'ai pas une famille à la hauteur de m'apprécier, de me donner ce que j'attends..) et un petit fond de culpabilité (je vais leur manquer, leur gâcher leur noël par mon absence)
Aujourd'hui : une vrai euphorie de me dire que, enfin (45 ans!), je fais comme je le sens, comme j'ai envie:seule et rien! Et surtout : fini de culpabiliser.
De toute façon cela ne leur conviendra pas que je vienne (en me forçant donc, et en faisant vite "la gueule" car je ne parviens plus à faire semblant et cela se voit..soit en me sauvant vittttttttttte au bout de 4 heures avec toujours une excuse bidon) ou pas, donc autant que un côté se sente bien. En l'occurence MOI ! Envie enfinnnnnnnnnnn de vivre un "noël" où je me sente bien donc en ne le fêtant pas.. Bon peut être quand même un bon verre de moelleux avec du foie gras pour passer une super soirée (j'ai toute le saison 7 de Games of thrones à rattraper Laughing )
avatar
alba37
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 05/08/2017
Age : 46
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Shaloswa le Jeu 21 Déc 2017 - 21:50

pfff ben nous c'était génial, quand on était petits avec les cousins le 24 on dansait comme des fous, on attendait cette soirée toute l'année limite. Et puis de moins en moins fort la musique, et de plus en plus de pauses entre les morceaux et de moins en moins de morceaux et puis plus de musique du tout. Et qu'est ce qu'on se fait ch*** maintenant! Bon on est toujours contents de se voir pour certains mais personnellement je suis dég que mes enfants ne connaissent pas mes réveillons d'enfant! Et pour d'autres c'est du semblant aussi et moi je n'y arrive pas non plus...voilà...

Shaloswa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par RoyJade le Jeu 21 Déc 2017 - 21:54

C'est en lisant ce genre de message que je me dis que j'ai une famille formidable. Certes, certains ont encore du mal avec ma façon d'être, mais ils sont minoritaires et leur amour familial reste plus fort que leurs préjugés (sans compter les parents qui eux comprennent bien et qui savent dire "stop, je gère" quand il le faut).

Je souhaite bon courage en sus de bonnes fêtes à tout ceux déchirés par ce type de conflit intérieur, ainsi qu'à ceux ayant fait leur choix difficilement ou douloureusement.
avatar
RoyJade
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 359
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Wall-E le Dim 24 Déc 2017 - 18:31

Privilégiez les impasses. En général c'est mieux pour tout le monde.

Bon Noël à ceux qui ne le fêtent pas.
À ceux qui sont seuls, à ceux qui ont éteint leur téléphone.
À ceux qui n'aiment ni la fête, ni les repas, ni les cadeaux.
Aux sceptiques, aux maussades, aux anxieux, aux angoissés.
À ceux qui sont différents, et qui aimeraient que ça soit moins difficile de l'être.
À ceux qui aimeraient être ailleurs, à ceux qui rêvent d'autre chose.

(inspiration Edouard Baer)
avatar
Wall-E
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 56
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 34
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cauchemard du repas de Noël

Message par Myamato le Dim 24 Déc 2017 - 19:34

Les repas de noel pour moi représente souffrance.J'ai dès que j'ai pu esquiver ce truc là surtout avec le décès des arrières grands parents qui rassemblaient toute la famille.

Depuis j'ai coupé les ponts il me reste que ma mère.Qui elle aussi a coupé les ponts avec une famille toxique.

J'ai une pensée pour ceux et celles qui vont devoir se taper !

courage après y a le jour de l'an à faire!  Cool

surtout à la fin mdrr la grosse embrouille

avatar
Myamato
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 294
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum