Les zebrettes et la féminité

Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Ven 15 Déc 2017 - 16:52

.


Dernière édition par Paradoxa le Mer 3 Jan 2018 - 22:43, édité 1 fois

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 15 Déc 2017 - 17:18

Quelle tranche d'âge ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Ven 15 Déc 2017 - 17:21

20-30 ans Wink

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Shazz le Ven 15 Déc 2017 - 17:40

Alors je vais (pas ?) te rassurer, je suis le même modèle en version vintage Laughing !!

A une nuance près (et de taille) : mes 3 facettes ne sont pas en compétition ,elles ne l'ont jamais été, je les ai toujours considérées avec amusement en me disant que c'était vraiment une chance de pouvoir toutes les vivre en une seule personne ! Elles se complètent et se vivent très bien , chacune laissant " exister" les autres !!  

Petit exemple, rien qu'au niveau vestimentaire : t'aimerais toujours porter le même style de fringues comme certains , être étiquettée "trendy" , "bcbg" ou "gothique" ?

Moi j'aime tout et selon l'humeur, l'occasion et l'envie, je suis caméléon, c'est trop bon !  Smile
ça veut pas dire qu'on a pas de personnalité ou qu'on flirte avec la schizo, c'est juste qu'on est multipass !!  Trèfle

Une femme qui a tous ces aspects pour moi : Foresti . Qu'en penses -tu ?

Bref, tout ça pour dire que mes différents logiciels ne sont pas en conflit les uns avec les autres et que je te souhaite que la maturité fasse son boulot : ACCEPTER l'habit zébré tel qu'il est et l'assumer (voir le plus souvent ses meilleurs côtés) ! Smile

(PS :laisse le numéro 2 s'en occuper, la grande gueule, elle sait très bien affirmer en pleine Lumière qui tu es !!)

Bisous
Shazz
Shazz

Messages : 588
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 15 Déc 2017 - 17:45

Paradoxa a écrit:20-30 ans Wink

Merci. (:

Je ne me retrouve pas dans ce que vous décrivez, mais ma conception de la notion de "féminité" (en général et à titre personnel) a -par exemple- beaucoup évolué naturellement au gré de mon parcours sentimental/sexuel. Et cela continue jour après jour. Alors peut-être qu'il en sera de même pour vous et que vous parviendrez ainsi à vous positionner davantage en harmonisant progressivement vos trois "facettes".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Ven 15 Déc 2017 - 17:53

Merci beaucoup pour vos deux réponses, intéressantes toutes les deux !

Je prend note ! Wink

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 15 Déc 2017 - 22:26

Like a Star @ heaven


Dernière édition par no.one le Dim 1 Avr 2018 - 12:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par isadora le Mer 20 Déc 2017 - 17:35

les facettes que tu évoques sont elles vraiment en toi ou ne sont elles que le reflet des différentes attentes de la société, y compris avec des codes vestimentaires ou des comportements stéréotypés associés ?
bref, des facettes sous le regard de l'autre, qu'il soit un autre masculin ou un autre féminin (les hommes et les autres femmes).
trouver une harmonie intérieur extérieur me semble être plus important qu'harmoniser ces différentes facettes intérieures. et dans ce cas, qu'importe la facette que tu montres et qui du coup peut aussi changer dans la seconde.
isadora
isadora

Messages : 1397
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par JCVD le Mer 20 Déc 2017 - 17:49

"L'étoupe, le soleil de la féminité."
A. Pabeau

Les zebrettes et la féminité Photos-chantier-2010-190
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Shaloswa le Mer 20 Déc 2017 - 21:39

ben j'ai ces trois facettes moi aussi... affraid en moins marqué j'ai l'impression,enfin je ne sais pas, c'est dingue...En fait ce forum me fait peur...enfin il me déroute...

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Mer 20 Déc 2017 - 23:20

Je peux dire : vous me faire chier, en robe noire moulante, cheveux un peu décoiffés et talons hauts, Avec un verre de vin rouge à la main ( du Bordeaux et le vernis assorti).

Ou est le probleme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Jeu 21 Déc 2017 - 13:40

J'ai pas réussi à faire passer mon message surement je pense... Non, en effet, on peut on s'en tape d'avoir des styles vestimentaires different, ce que je voulais dire était plutôt dans le sens qu'intérieurement me sentir avec plusieurs facettes et pas personnalités mais une tonne d'éléments me déroutent parfois et me fait comme bien trop souvent me demander qui je suis mais c'est pas grave... je me suis mal exprimée...

merci à tous pour vos réponses Smile

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Jeu 21 Déc 2017 - 13:41

Shaloswa a écrit:ben j'ai ces trois facettes moi aussi... affraid en moins marqué j'ai l'impression,enfin je ne sais pas, c'est dingue...En fait ce forum me fait peur...enfin il me déroute...

En quoi il te déroute ? étant donné que tu l'exprimes ...

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Jeu 21 Déc 2017 - 14:04

Paradoxa, tu es tout simplement tout cela à la fois, tour à tour ( en quelques secondes, selon l'humeur, l'expérience du moment), il me semble que tu n'as pas à faire de choix.
On est façonnés par tant de facteurs exogènes et endogènes, et se connaître cela prend du temps, peut être meme n'y parviendrons nous jamais ?
Se questionner me semble sain en tout cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par JCVD le Jeu 21 Déc 2017 - 14:18

Cacendre a écrit:Je peux dire : ["]vous me [faites] chier["], en robe noire moulante, cheveux un peu décoiffés et talons hauts, [a]vec un verre de vin rouge à la main [(]du Bordeaux et le vernis assorti).

O[ù] est le probl[è]me ?

Et si, en plus, tu ajoutes : "espèce de salaud !", alors là ! Je chope carrément une érection !

(PS : je me suis permis de corriger tes fautes car je suis un maniaque, j'espère que tu ne m'en voudras pas trop.)
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Jeu 21 Déc 2017 - 14:46

Cacendre a écrit:Paradoxa, tu es tout simplement tout cela à la fois, tour à tour ( en quelques secondes, selon l'humeur, l'expérience du moment), il me semble que tu n'as pas à faire de choix.
On est façonnés par tant de facteurs exogènes et endogènes, et se connaître cela prend du temps, peut être meme n'y parviendrons nous jamais ?
Se questionner me semble sain en tout cas.

Merci pour ton message... Justement dans mon post c'est bien ce que je dis, je suis tout et ce n'est pas le but de faire un choix .


Merci de ta réponse.

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Jeu 21 Déc 2017 - 15:32

Avec plaisir Paradoxa.
N'hésite pas à préciser ta pensée, la quête de soi est infinie.
Bonne journee :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Shaloswa le Jeu 21 Déc 2017 - 16:09

paradoxa, le mot "déroute" était peut-être mal choisi, en fait je suis étonnée de voir que des choses que je pensais propre à ma personnalité peuvent appartenir à d'autres.
Du coup, je suis désolée de mon intervention car elle ne t'est bénéfique en rien, j'ai réagi spontanément.

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Lujan le Jeu 21 Déc 2017 - 18:54

Tout le monde a plus ou moins ces trois facettes. Mais chez certains, l'une l'emporte largement sur les autres, ce qui fait que le dilemme n'existe pas.

Je ne suis pas féminine. Mais parfois ça m'amuse de penser que je pourrais l'être.
S'il y a deux côtés qui s'affrontent, c'est plutôt la petite fille (assez pratique et confortable) et le garçon manqué qui me dit "merde, tu t'en fous!". Donc, je suis plutôt naïve, calme et suiveuse en groupe, parce que ça m'arrange bien. Mais ça ne m'empêche pas d'avoir un idéal indépendant et de me botter les fesses pour essayer de faire quelque chose de ma vie.

Lujan

Messages : 122
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Jeu 21 Déc 2017 - 19:05

.


Dernière édition par Paradoxa le Mer 3 Jan 2018 - 22:45, édité 1 fois

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Jeu 21 Déc 2017 - 22:30

bon en gros paradoxa tu veux juste t'autoriser à faire ta cagole ?

2nd degré

Arrow


Dernière édition par danslesétoiles le Sam 23 Déc 2017 - 10:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Jeu 21 Déc 2017 - 22:54

Merci "danslesetoiles "

La féminité que les autres assimilent a la séduction ! Piste très intéressante ça me parle trop !

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Merule le Jeu 21 Déc 2017 - 23:21

Personnellement jai laissé tombé le total look feminin (definition grand publique avec la panoplie robe talons maquillage) parce que le message compris par autrui n'était pas le bon.

En gros quand tes sappée comme une bombe, tu es satisfaite car tu te trouve canon. Point. Ou alors cest pour seduire lors d'un rdv. Mais l'entourage croit systematiquement que cette belle image leur est destinée alors que pas du tout ! Donc pour eviter les malentendu, jai décidé que cetait pas la peine.

Ce que je ressens moi, cest pas un conflit de facettes, cest plutot l'interpretation des gens qui est souvent à coté de la plaque. Pareil si tu jure comme un charretier au comptoir d'un bar et que tu vas faire pipi entre les voiture : certains ne seront pas contents alors qu'on ne leur a pas demandé leur avis. Pis en plus ca arrive d'etre bourré, non ?

Je me demande si plus que de ne pas s'autoriser ca ou ca cest pas plutot eviter les malentendus ?

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Merule

Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : 72

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par JCVD le Jeu 21 Déc 2017 - 23:23

Paradoxa a écrit:(...) je dois accepter en gros, de pouvoir être habillée comme une bombe, d'oser me faire belle en gros, et ne pas avoir cette sensation ouais d'être une imposture aux yeux des gens, c'est trèèèèès difficile à expliquer rrrrrrraah lala...

Ha ! Lala ! Vraiment, tes questionnements me bouleversent, Paradoxa !
Si je peux t'aider de quelque façon, en te donnant un avis d'après photos ou IRL par exemple, n'hésite pas à me le dire.
C'est mon côté boy-scout : je ne demande qu'à rendre service.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 22 Déc 2017 - 8:47

#balancetonJCVD

Je t'ai vu !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 22 Déc 2017 - 8:52

.


Dernière édition par danslesétoiles le Mer 31 Jan 2018 - 9:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Ven 22 Déc 2017 - 9:06

Oui mais alors la encore une fois, ce serait un espèce de refus au nom de qui ? du regard des gens...

Pour éviter certains malentendus ou jugements ou je ne sais quoi, je vais inconsciemment me freiner... et ça faut qu'ca change Wink lol

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 22 Déc 2017 - 9:15

jocolor


Dernière édition par danslesétoiles le Sam 23 Déc 2017 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par isadora le Ven 22 Déc 2017 - 10:05

La féminité c est un état intérieur de réceptivité de l autre, d accueil, de capacité de légèreté et d ancrage dans la terre (même en talons hauts), de fluidité, être comme l eau du torrent qui finira par polir les galets à la longue sans heurt.

Et c est aussi vivre la compassion, la bienveillance et prendre soin.

Certains hommes peuvent donc avoir une part de féminité.

Les zèbres ont souvent une part masculine et une part féminine qu ils soient de sexe masculin ou féminin.

La société surtout pour des raisons commerciales exacerbe certains codes de la féminité.

A nous de les accepter par jeu ou de les rejeter.


isadora
isadora

Messages : 1397
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Merule le Ven 22 Déc 2017 - 13:45

Je comprends parfaitement cette problématique. Tenter de se réapproprier son corps de facon a ce qu'il soit le plus en phase possible avec notre etat interieur. Je ne sais pas bien pourquoi ca aurait une resonnance avec la feminité plutot qu'autre chose (l'Histoire surement).

Personnellement j'attache trop d'importance au confort et a l'optimisation pour me repencher la dessus (et en plus avec des enfants en bas age cest du suicide de se jucher sur des escarpins avec une jupe portefeuille...) mais l'age avancant pourquoi pas.

J'avais il y a peu le meme souci avec le port ou non de soutien gorge. Je n'ai pas persisté dans ce combat car l'age avancant et la taille aussi, la practicité l'emporte. Pour l'instant du moins !

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Merule

Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : 72

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Ven 22 Déc 2017 - 18:31

Je ne sais pas si ce fil est réservé aux filles… ou non.
Yaka m'le dire et je m'esbigne.

Paradoxa a écrit:J'ai ciblé le mot que je voulais. Arnaque. J'en reviens AU FOND à mon " soucis " d'impression d'arnaquer les gens. D'être une imposture tellement je cache des choses en moi, tellement j'ai de facettes.. voyez ? et du coup, pour en revenir a la féminité mon soucis c'est pas que j'aille pleins de facettes, c'est juste que je dois accepter en gros, de pouvoir…
Il me semble comprendre qu'il s'agit de ne pas "arnaquer" les autres au travers de son image. Je dirais plutôt qu'il y a des tempéraments à "scrupules", et d'autres sans aucuns.

Quand on a plusieurs facettes, qui permutent entre elles dans temps à autre, il faut bien se montrer avec la sensibilité du moment. D'où les fringues qui annoncent la couleur, mais pas forcément la drague immédiate !

D'autres n'ont pas ces variations de facettes, mais la vie s'en charge quand même d'une manière ou d'une autre.
Après une période difficile j'avais fait du gras. Classique, ça doit aider à flotter dans les situations de naufrage. Puis, rencontre internet, premier rendez-vous, j'avais pris soin de l'annoncer à la dame afin de ne pas nous égarer. Réponse conciliante "J'aime bien un peu de gras sur l'entrecôte." Sympa de sa part ! Je ne sais pas si c'était le fond de son gout ou le moyen gentil de désamorcer un doute, mais cela m'avait permis d'endormir mes scrupules. J'étais de ce fait bien dans ma peau renaissante du moment.

Comme les emmerdements ne vont pas toujours dans le même sens négatif ma vie a ensuite changé encore, et m'a changé moi-même singulièrement. Je me regarde un jour dans la glace, et m'aperçois que la famille abdo était de retour, modérément quand même. Le moral remonte d'autant, pas difficile à comprendre, mais les scrupules aussi paradoxalement : Est-ce vraiment moi du coup, ou pas ?

Si cela peut aider…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Sam 23 Déc 2017 - 19:16

Comme a dit très justement Merule : " Tenter de se réapproprier son corps de facon a ce qu'il soit le plus en phase possible avec notre etat intérieur. " C'est exactement ça.

Cebradesantiago : merci pour ta réponse, évidemment, ça n'était pas un post réservé qu'aux femmes Smile . " Est-ce vraiment moi du coup ou pas !?" Oui c'est exactement ce que je me pose comme questions en fonction de comment je m'habille, ce que je renvois aux autres comme image etc...

Personnellement, je ne suis pas du style à me focaliser sur les apparences, mais dire que les apparences ne sont pas importantes serait mentir. J'aimerais que mon état intérieur, mon moi, se reflète de l'extérieur, et c'est exactement ça, h-a-r-m-o-n-i-e. Le but est d'être en harmonie.. Peut-être le jour ou je serai un peu plus en harmonie intérieurement, je le serai "" extérieurement "" ? ... Le mot harmonie me fait venir le mot " équilibre ", et le mot "équilibre " m'amène à " stabilité ". " Stabilité " me fait venir sur le mot " Linéaire. "

Un enchainement de pensée, amené par certains mots. Je suis tout sauf linéaire, tout sauf stable.. Un équilibre, tout n'est que question d'équilibre, je ne sais pas pourquoi l'équilibre, me ramène à " linéaire ". Linéaire, ma hantise.


Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Sam 23 Déc 2017 - 19:22

La toupie est donc linéaire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Paradoxa le Sam 23 Déc 2017 - 21:00

pas compris lol

Paradoxa

Messages : 223
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Dim 24 Déc 2017 - 10:27

Ça m'arrive de me comprendre qu'à moi tout seul  Embarassed

Paradoxa a écrit:je ne sais pas pourquoi l'équilibre, me ramène à " linéaire ". Linéaire, ma hantise.
La toupie est stable, en équilibre, mais pas vraiment linéaire dans sa destinée.
Elle reste libre de décrire des grandes courbes imprévisibles, des crochets, et parfois des crashs ! Selon son inspiration du moment.

Mais elle reste "consciente" de ce qu'est son attitude d'équilibre (en rotation sur sa pointe).

J'essayais d'évoquer le fait que de stabiliser une partie de soi-même n'est pas forcément une conformation sociale linéaire. Ce peut être une facilitation à la création. Selon comment l'on pratique, ce peut être une base d'appuis pour tenter quelque manœuvre créative, tout en sachant d'où l'on vient, ce que l'on est, et surtout où on va reprendre ensuite.

Ex : Je fais Nice-Bordeaux par l'autoroute, c'est linéaire, ce n'est pas drôle. Nice, au départ, c'est plutôt stéréotypé, calibré, artificiel. Mais, à mi-chemin, je peux sortir à une bretelle d'autoroute, sortir mon trépied, mon appareil photo, et faire quelques images de l'abbaye de Fontfroide. Créativité graphique intérieure.
Je sais qu'ensuite, satisfait, je vais linéariser encore un peu ma route pour m'abandonner sur les immenses plages de sable de Lacanau-océan.

Les tenues vestimentaires sur cette plage et à l'abbaye sont opposées.  Embarassed Simplification absolue du paraître.

Je peux vivre deux apparences différentes, en respect avec mes valeurs, mais mon référentiel stabilisé me permet de maitriser là où j'en suis, de combien je m'écarte délibérément. Je me mets ainsi dans la peau qui me REALISE en l'instant.

Merule a écrit: " Tenter de se réapproprier son corps de façon à ce qu'il soit le plus en phase possible avec notre état intérieur. "
Et peut-être même réciproquement !

L'éloignement sans égarement.

Je suis un peu compliqué dans ce que je tente de dire : L'adoption de certaines attitudes stabilisées REND POSSIBLE des acrobaties.

Je suis bavard comme une pie, et le seul mot "linéaire" a déclenché tout ce baratin. Et je crois même être proche du hors sujet.


Pour en finir donc, il faut peut-être considérer ce qui suit :
isadora a écrit:Certains hommes peuvent donc avoir une part de féminité.
Les zèbres ont souvent une part masculine et une part féminine qu'ils soient de sexe masculin ou féminin.
Shocked
Si je suis au clair dans ma tête sur ce que je suis (MALE), je peux laisser s'exprimer largement la partie complémentaire, sans danger. Je sais où se trouve mon point de retour.
Si j'avais un doute sur ma nature de mec, un manque de confiance, je me sentirais obligé d'en faire des tonnes pour convaincre/paraitre (macho dites-vous ?!)

Et Paradoxa aussi, tu peux te cuiter à la bière en jurant comme une charretière, mais te glisser le lendemain dans un bain chaud avec des cristaux parfumés à la résine de pin. Tu sais que tu peux revenir à toi-même : femme. Sans avoir besoin d'en faire des tonnes non plus.

Mais tout ça peut rendre sacrément libre pour s'éloigner du tronçon linéaire, de manière apaisée.
Vivre les autres facettes que nous portons, sans nous corrompre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Shamrock le Dim 24 Déc 2017 - 12:05

C'est un très bon sujet, ça !

Je suis moi aussi passée par le stade où j'avais "peur" d'être féminine (surtout avant de me savoir surdouée), et j'ai vu d'autres filles z comme ça aussi (des mâles aussi d'ailleurs). Maintenant, j'essaie d'adapter mon style pour qu'il soit féminin (au moins au minimum de la norme attendue) et moi-même. Aller fouiner dans les boutiques de seconde main m'a aidé, parce que ça permet 1) d'avoir des vêtements de marque, qui sont plus beaux et plus confortables et rendent plus belle tout en étant simples, et 2) d'oser acheter des vêtements pour essayer de nouveaux styles, sans que ça coute un bras.
Et j'ai un peu théorisé la question (j'aime bien théoriser les trucs  What a Face ) et découvert par exemple la colorimétrie (un exemple mais y'a mieux), qui m'a permis de trouver plus facilement des couleurs qui me vont. Il y a des chaines/vidéos YouTube de mode aussi, certaines pleines de sexisme sont à jeter mais on peut glaner des infos intéressantes.

Une femme a aussi son cycle, qui fait que selon les périodes elle va être en mode cocooning-gros pull ou femme-en-chaleur. Peut-être que chez nous c'est plus marqué, ou qu'on accepte mieux le mode cocooning même si moins féminin.

Tu peux mixer tes styles, ou féminiser tes côtés garçon manqué et petite fille si ces côtés-là te gênent. Le côté petite fille est un style vestimentaire ("gamine"). Cet hiver, je suis souvent en mode jupe-guêtres-bottines, c'est mimi, confortable et un chouia féminin.
Tes côtés petite fille et mecs sont aussi un style qui révèlent une part de toi, ils vont annoncer que tu aimes les choses simples, les activités cocooning, que tu es honnête... Heureusement, il y a des garçons qui aiment ces filles simples, naturelles et hors-norme (surtout parce que le samedi aprem elles leur proposent une balade-chocolat chaud plutôt qu'elles les traînent à sephora What a Face ).

Moi je sais que je dois jouer aussi sur mes hypersensibilités et problèmes de coordination, donc pas de maquillage ni de talons.  Razz
A notre époque, on peut trouver des vêtements et chaussures à la fois confortables et jolis, comme les ballerines et sandales à décathlon.

C'est à nous aussi, filles originales, non-conformistes, d'oser créer des styles hors normes, de refuser cette "arnaque" dont tu parles, d'obéir à certaines règles sociales mais pas à toutes, de se sentir féminines sans maquillage, de sortir des blagues grasses en robe noire moulante... queen
Shamrock
Shamrock

Messages : 918
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 34
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Ana1974 le Ven 29 Déc 2017 - 21:47

Idem que Shazz : trois personnalités mais elles ne s'opposent pas. Je profite de l'une ou l'autre au gré de mes envies et humeurs.
Je crois que mon entourage s'est habitué ! (LOL) Aussi bien ans ma vie privée qu'au travail.
dans le fond, je ne me suis jamais demandée ce que les autres en pensaient. Quant à moi, je m'en fiche : je fais comme j'en ai envie à l'instant T.
Ana1974
Ana1974

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 44
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Sam 30 Déc 2017 - 16:35

En voici une autre qui s'exprime sur sa réalité flower

Cindy Crawford : "Je me suis longtemps considérée comme une imposture".

Il lui arrive de décevoir ses fans. Il lui arrive même de s’excuser auprès d’eux. Mais de quoi, grand Dieu ? «De ne plus ressembler à l’image qu’ils se font de moi, explique Cindy Crawford le plus sérieusement du monde. Parfois même, je les console, je leur explique que le temps a passé et que je ne suis plus tout à fait la même.»


Bon, là elle est un peu débraillée sur la photo. Mais il vaut mieux faire envie que pitié, dit-on.

Ciel ! Je lis donc Le Figaro Madame. Suis-je donc vraiment un mâlo-typique, ou serais-je moi aussi une imposture qui s'ignorerait ?

Les zebrettes et la féminité Cindy_12

Signé : La moitié féminine de Cebra lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par ifness le Sam 6 Jan 2018 - 23:36

Salut à toi, Isadora.

En tant qu'homme,
aimant les femmes (pas tout à fait comme les aime Almodovar, mais je m'insére avec jouissance en son monde),
hétérosexuel définitif, mais communiant SOS Perplexe

en tant qu'Attentif aux termes de Genre,
attentif, inquiet, aux aguets, apprenant,

il me plaît de penser que
nous pouvons entrer en communication, non ?
Zébrettes et zèbres,
non pas "pareils", pas "semblables", pas "égaux" (au sens mathématique d'égalité absolue des termes),
mais complices, comp....................

Pas facile.
Impossible, même que ce simple post parvienne à circonscrire (non, pas circoncire !) le sujet.

Simplement : intrusion du principe "Masculin" dans un thème "Féminin".
J'ose.
A suivre.

En substance : mon propos était de dire
que la féminité
(de même que la masculinité)
est sujet partageable, sans opposition dommageable.
Que nous pouvons nous en-tendre
nous com-prendre.

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Mer 24 Jan 2018 - 14:16

Je venais sur le sujet parce qu'il m'intéressait, mais je ne suis pas sûre de l'avoir bien compris, car plusieurs messages sont effacés.
J'ai toujours aimé m'habiller de manière originale et un brin décalée : plus jeune, je portais un chapeau, ou des collants noirs à trous sur collants de couleur, doc Martens à coques... Je ne voulais pas envoyer un message de séduction basique, je voulais bien être féminine, mais plutôt rigolote, différente, un peu punk.
Ayant un métier de représentation, j'ai adopté ensuite un look plus classe, ou passe-partout. Aujourd'hui, je redeviens à nouveau rebelle, j'ai moins envie de faire des efforts vestimentaires pour me situer dans une catégorie particulière.
Je ne sais pas quelle image je renvoie, mais j'aime à penser que ma féminité s'exprime à travers une facette androgyne, Je refuse les clichés, et j'aime l'ambiguïté.
Il est vrai aussi que j'ai eu deux enfants, mon corps a changé, et peut-être qu'en étant mère je n'avais plus rien à me prouver (à moi-même, hein, je ne suis pas en train de dire qu'il faut être mère pour se sentir femme !), ce qui m'a aidée à me libérer de codes établis, et de la lecture des magazines féminins par la même occasion ! tongue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par ifness le Mer 24 Jan 2018 - 18:15

Ah les femmes...
(Merci, zebra sara)

Question apparence, je fais le minimum syndical. Propre. C'est tout.

Mais vous.....
Tiens, du coup je viens de relire le fil : non, pas Florence Foresti (trop exhib'),
chuis plus Nicole Ferroni. Et puis elle est certainement plus Z. clown

ifness

Messages : 2725
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 96
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par EÏzae le Sam 17 Fév 2018 - 8:34

Paradoxa,
Si je comprends, (je suis nouvelle et découvre le fonctionnement du site), tu as effacé ton premier post avec les 3facettes.
Donc, je ne saisis pas tout...

J'interviens cependant. Être un caméléon est génial. Je suis plus souvent féminine vu qu'après tout j'ai toujours été différente, je l'accentue tiens! J'assume pleinement et de plus en plus les talons/jupe et regard de braise et le lendemain le style à la j'en ai marre de vivre ....Là, je me tate vraiment pour colorer mes cheveux en pastel....Mes gamins m'y pousseraient presque...

Il ne faut pas se poser de question, pour moi. Il faut vivre.
EÏzae
EÏzae

Messages : 32
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 48
Localisation : Montauban

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Sam 17 Fév 2018 - 12:17

Je me pose toujours la même question : pourquoi quand on parle de féminité, on arrive immédiatement sur les questions vestimentaires et l'idée qu'il faut "exprimer" ou "assumer" sa féminité par ce biais-là ? Assumer sa féminité en pantalon, sans décolleté, en godillots ou talons plats, ça a l'air presque impensable. A moins de rajouter du maquillage ou le petit accessoire qui fait dire que oui, quand même, c'est pour de faux, des fois que vous m'auriez confondue avec un être étrange et dangereux car non assignable à la féminité, c'est un jeu, car au fond du fond, ma nature féminine reste visible et donc rassurante. Ce qui induit peut-être également que les qualités considérées comme l'essence de la féminité (beauté, douceur, attention aux autres, que sais-je encore) sont bien intégrées.

Je me demande aussi pourquoi il faut absolument "assumer". Est-ce que c'est si problématique ?

Curieusement, j'ai l'impression qu'il faut sans cesse se poser cette question, et la résoudre, alors qu'on pourrait très bien ne pas se la poser. Du tout. Mais tout nous rappelle qu'il faut se la poser quand même, que nous devons nous la poser, comme un devoir social, et qu'il faut quoi que nous choisissions "assumer" ou "jouer" ou "exprimer" cette féminité. On pourrait penser qu'elle s'exprime très bien toute seule, et pourtant que d'efforts à fournir pour y travailler, chaque jour, s'y conformer, la donner à voir, rassurer tout le monde sur notre capacité à être "féminine" quand être une femme pourrait déjà bien suffire. Il y a des évidences qui s'imposent, mais visiblement, ça n'est pas assez.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Dô le Dim 18 Fév 2018 - 18:21

Zamzam, c'est très juste ce que tu dis. Et finalement c'est quoi "être une femme"? Ou être un homme d'ailleurs.
Mis à part l'aspect biologique, il y a une part de féminin et de masculin chez tout un chacun. C'est ce que nous choisissons de devenir qui fait la différence.

Les questions que je me pose : est-ce que être "femme" c'est par rapport à un autre que moi? Un homme? Une autre femme...Est-ce que je suis une femme par comparaison? Par identification? S'il faut s'identifier au groupe alors ça ne me plait pas.

Est-ce que je suis femme par identification à ma mère? Ma grand-mère? et encore avant?

Est-ce qu'une fois cette question résolue (oupa) je dois me poser la question de ce que c'est qu'être HPI en étant femme? Ou femme en étant HPI? Est-ce que finalement ça ne me range pas doublement dans une boîte, telle une poupée russe? Est-ce que je ne vais pas finir par étouffer avec toutes ces boîtes? Ou bien est-ce juste un moyen pratique de me définir...

Et dans TOUT ça, alors c'est quoi "être féminine"...

Ma féminité, elle est mienne avant tout. Elle m'appartient. J'ai parfois des réflexions d'homme qui me préfèrent "comme ci" ou "comme ça", et je précise que je ne suis pas "avec". Comme si une femme devait être "contrôlée" ou "protégée" peut-être...c'est difficile de connaitre la motivation première de tels propos.

"Ne fais pas de grimaces, c'est moche"
"Pourquoi tu portes ça comme ça, ça fait bizarre"
"ça te va mieux les cheveux lâchés"
etc

ça ne me viendrait pas à l'idée de dire ça à quelqu'un d'autre, que ce soit une femme qui me le dise ou un homme peu importe. Par contre apprécier une tenue et le dire, un bijou, une coupe de cheveux, oui. ça je comprends.

Et qu'est ce que mon côté HPI change à tout ça? Peut être simplement, ma grande sensibilité et ma propension à retourner juste un commentaire dans ma tête encore et encore. Mais j'apprends à lâcher prise et m'en moquer Wink

Au final pour moi être féminine c'est d'abord intérieur, peu importe l'aspect extérieur, j'ai déjà croisé des femmes que je trouvais incroyablement féminine et qui ne portaient pas les "codes" habituels.

Be yourself, that's quite enough!
Dô

Messages : 38
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Vers Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Grenouille75 le Lun 19 Fév 2018 - 10:31

Et pourquoi une femme devrait toujours sourire ?
J'en ai marre des "toi tu fais toujours la gueule..."... j'ai rarement entendu cela à l'encontre d'un homme bizarrement.

Grenouille75

Messages : 24
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Pentagone le Sam 24 Fév 2018 - 19:56

La virilité d'un homme ne réside-t-elle pas dans sa capacité à accepter sa part de féminité ? Et la féminité d'une femme ne réside-t-elle pas dans sa capacité à accepter sa part de masculinité ?

Zèbre en attente de confirmation, je suis aussi photographe amateur à mes heures perdues. J'aime beaucoup le portrait. Tout ça pour expliquer que la féminité d'une femme ne s'exprime pas dans l'exhibition de ses attributs physiques, mais dans ce qu'elle dégage... Une femme en bleu de travail peut être très féminine et je ne parle évidemment pas des calendriers Pirelli et autres Smile...

Pentagone

Messages : 4
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Shamrock le Dim 25 Fév 2018 - 15:28

Une très bonne réponse à ce propos.
Shamrock
Shamrock

Messages : 918
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 34
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Les zebrettes et la féminité Empty Re: Les zebrettes et la féminité

Message par Invité le Dim 25 Fév 2018 - 16:32

" Celui qui connaît la virilité, mais contient la féminité, deviendra un bassin où s'accumule toute la force du monde. "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum