Poeme pour tes rayures

Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Poeme pour tes rayures

Message par Eliade le Lun 11 Déc 2017 - 14:53


Je suis une imposture,
Une moins que rien,
Et une injure
JE suis TDAH, enfin, quand je dors pas
Je suis bipolaire, mais plutôt down que up, car trop lucide pour me faire avoir par les up,
Je suis OPK. Ça c’est moi qui l’ai décidé à 12 ans. Résultat, comme souhaité, mon corps n’est effectivement pas propice à l’enfantement.
Mon corps n’est pas vraiment le mien, plutôt un corps d’emprunt, celui qu’il faut avoir, pour sortir de son lit.
Et cette fatigue depuis que j’ai fêté mon millième anniversaire.
Mon cœur n’est pas encore à moi. Encore un long chemin, pour être sûre de mon choix et aller jusqu’à lui.*
Mes nuits seules sont les miennes, mes jours appartiennent à d’autres,
D’autres qui m’emploient à tout et à n’importe quoi,
Et surtout n’importe quoi,
Surtout pas de sens,
Sentir plus que tout
Que plus rien n’avance,
Mais qu’ça finit pas.

Je continue mon imposture,
SI tu es arrivée là, tu prendras peut-être un café avec moi ?
Non, on ne se connait pas,
Je vais prendre peur et puis m’enfuir,
Ou essayer de retenir,
Te dire que j’ai voulu être photographe,
Car je n’en pouvais plus de voir le monde s’effondrer sans même qu’on y fasse gaffe,
Mais que j’étais trop forte en maths, en philo, en tout, pour que mon père dise oui,
Quel connard, quand je pense qu'il est sensé être un génie,
Te dire qu’enfant j’ai souffert de violence
Et que je n’en ai jamais guéri, pas de chance,
Et que c’est elle qui me tuera,
Car je n’ai pas la clé pour ça,

Je l’ai jetée avec le reste
Des cartons vides de ce qu’il faut
Des valises pleines de ce qui manque,
Dans ce rêve que je fais chaque nuit,
Où tout s’égare et tout s’oublie,
Où je m'en fous et je m'ennuie.


* (cf mon post "toute réaction bienvenue" qui 2 ans après reste malheureusement d'actualité)

Fin du poeme, j'en peux plus:

Je ne sais rien de mes rayures,
encore quelques jours, c'est programmé,
je vois juste que je ne comprends rien à ce qu'il m'arrive actuellement,
je perds pied et je n'arrive même plus a aller bosser. Trop anxieuse
En un moins, j'ai rencontré une psychiatre qui me pense bipolaire maline et une psychologue qui me pense très probablement surdouée avec un gros passif à également soigner. la psychologue a peur que je réagisse mal au test, s'il est positif, a cause de mon perfectionnisme et mon conformisme acquis. (comprenez: petite fille trop gentille qui n'a jamais fait que ce qu'on lui a demandé même si ça la faisait violemment chier, qui a toujours agi pour les autres et n'est pas connectée à ses besoins). Elle a peur que je me dise: "ah et en plus avec ce QI, j'ai même pas réussi ma carrière" ou un truc comme ça. Je lui ai indiqué que s'il était négatif, j'irai probablement mieux, car moins investie d'une mission de réalisation de potentiel. Elle est moyennement convaincue car elle pense vraiment que je peux faire un gros score. En tout cas ce qui est certain pour elle c'est que savoir ne soignera pas grand chose, en particulier si positif, et que quelle que soit l'issue, je ne suis pas bipolaire, seulement en burnout général.
Bon ben merci de m'avoir lue,
je vais chez la psychiatre dans une heure qui va m'arrêter max 3 jours et me filer des cachetons pour y retourner. Je sais pas si elle se trompe ou pas, mais elle m'est bien utile.
Cela va sans dire mais comme je suis au fond du trou, n'hésitez pas à me répondre voire me soutenir, même d'un zebre à un potentiel gnou, ça fait toujours plaisir.






Eliade

Messages : 96
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 38
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Invité le Lun 11 Déc 2017 - 15:06

J'ai des troubles bipolaires et je suis HPI tout comme toi.
Pour ma part j'ai appris à vivre les 2.
Il y a de ça quelques années j'errais en quête de mon identité.

Et le suivi avec une psychologue m'a été très bénéfique, je l'ai vu 1 mercredi sur 2.

J'ai bien aimé ton poème, mais c'est en persévérant que l'on devient forgeron.

Si tu veux extraire tes problèmes, je te conseil une psychothérapeute.

Bon sur ce je te souhaite d'aller mieux et puis tu verras que la vie est belle si on sait profiter de l'état présent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Invité le Lun 11 Déc 2017 - 15:10

Et puis n'hésite à demander conseil auprès des parisiens qui pourrons te donner de bon psychothérapeute.

Un stéphanois exiler contre sa volonté 2nd degré lyonnais maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Loulou63 le Lun 11 Déc 2017 - 15:36

--


Dernière édition par Loulou63 le Sam 16 Déc 2017 - 15:39, édité 1 fois

Loulou63

Messages : 35
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 56
Localisation : Haut-Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Eliade le Lun 11 Déc 2017 - 17:44

Merci à tous les deux.
Elle m'a arrêtée 10 jours + Attarax sur la même période,
J'ai lu ta présentation loulou. T'a l'air d'avoir 3 fois plus d'énergie que moi.

Eliade

Messages : 96
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 38
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Eliade le Lun 11 Déc 2017 - 17:45

mais contrairement a tes "copines" je ne suis pas jalouse, mais admirative (et circonspecte sur mon cas)

Eliade

Messages : 96
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 38
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Loulou63 le Lun 11 Déc 2017 - 18:31

-


Dernière édition par Loulou63 le Sam 16 Déc 2017 - 15:40, édité 1 fois

Loulou63

Messages : 35
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 56
Localisation : Haut-Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Eliade le Mar 12 Déc 2017 - 17:08

N'empêche ce n'est toujours pas clair pour moi cette situation.
Comme sais-tu que tu es bipolaire, as tu passé un test?
Je me renseigne a fond sur le sujet, et j'ai quand même l'impression qu'il y a de gros chevauchements de symptômes entre les 2 situations.
Pour mon cas, mais je crois l'avoir également lu pour d'autres sur le site, ma psychiatre a l'air un peu circonspecte. Je sais pas si c'est sa forte conscience pro, le fait qu'elle me découvre encore, mais elle est pas encore certaine de son diagnostique... Elle me dis que je dois être un cas léger...
Aussi, a part sous RItaline (erreur de diagnostic car manque de sommeil induisait pb de concentration, depuis que c'est réglé je suis réputée pour ma rigueur), je n'ai jamais eu de phase maniaque, en mode super woman. La vérité, c'est que le soir quand je rentre chez moi, alors que je fais pas non plus des heures sup de tarés, je suis souvent épuisée au mieux ça va, mais jamais je renchainerai sur une soirée en boite. Et c'était valable à 25 ans aussi, en tout cas jusqu'au vendredi ;-)
moi ça me dérange pas l'étiquette qu'on me colle, je suis plus à ça pres...pourvu qu'on se trompe pas une nouvelle fois,
PS: j'ai rv chez la psychologue à nouveau samedi.
la bise,
Eliade,


Eliade

Messages : 96
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 38
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Poeme pour tes rayures Empty Re: Poeme pour tes rayures

Message par Loulou63 le Mar 12 Déc 2017 - 17:20

-

Loulou63

Messages : 35
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 56
Localisation : Haut-Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum