idéalisation de l'autre suivie de défiance

Aller en bas

idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Mer 6 Déc 2017 - 12:15

Bonjour à tous,

je me suis présentée dans la rubrique ad hoc.

Ce qui m'amène à ouvrir un fil c'est une question posée par une psy avec qui je reconstruisais mon parcours. Cette personne a manifestement bien choisi son métier. Vers la fin de l'entretien (premier entretien) elle me demande si j'ai une certaine tendance à idéaliser l'autre, suivi d'un rejet ou d'une déception ; et si j'avais ensuite tendance à fuir par peur de l'abandon. C'est totalement ce qui caractérise les relations fortes que je peux avoir. Des amours aux amitiés, j'ai tendance à passer par ces deux phases. Enfin surtout en amour.

Un amoureux me l'a dit il n'y a pas longtemps sous une autre forme : pourquoi avec toi tout est soit sublime, soit de la merde? Ce qui m'a plutôt blessée...

Si ce fonctionnement est répété, enraciné, il est évidemment source de malentendus.

Une personne idéalisée par l'autre n'est pas vue ou appréciée pour elle-même. J'ai déjà vécu ce genre de situation, et j'avais l'impression de n'être que le support du fantasme de l'autre.

S'il s'agit de projeter un fantasme, un idéal, eh bien la réalité va bien vite donner des signes qui ne correspondent pas à cette image, voire la personne, se rendant compte qu'il y a méprise, va peut-être ruer dans les brancards.

A ce moment il peut donc y avoir chute du piédestal, et je me sens abandonnée, je sens qu'on m'a trompée.
Peut-être que je me trompe moi-même finalement, et que par dépit je le mets sur le compte de l'autre, qui n'est, finalement, que lui-même, ni parfait ni maléfique...

Voilà ces quelques réflexions, à voir si cela inspire quelqu'un, si cela résonne dans vos expériences.

Bonne journée
avatar
elduendeviajero
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Paradoxa le Mer 6 Déc 2017 - 19:54

Ca raisonne totalement oui... Mais la tout de suite, j'ai pas de mots... je reviendrai...

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 208
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par chuna56 le Mer 6 Déc 2017 - 20:06

Je ne vis pas ça, j'ai tendance à m'accrocher à l'autre quand j'ai été déçue, enfin je veux dire à lui trouver des excuses.

Par contre, il y a déjà des témoignages dans le genre ici. Faudra que je cherche...

Un amoureux me l'a dit il n'y a pas longtemps sous une autre forme : pourquoi avec toi tout est soit sublime, soit de la merde? Ce qui m'a plutôt blessée...

Pourquoi donc ça t'a blessée ?

A ce moment il peut donc y avoir chute du piédestal, et je me sens abandonnée, je sens qu'on m'a trompée.
Peut-être que je me trompe moi-même finalement, et que par dépit je le mets sur le compte de l'autre, qui n'est, finalement, que lui-même, ni parfait ni maléfique...


Je sais pas si tu te trompes toi-même, mais à priori, tu as des difficultés (de ce que tu dis, hein), à estimer les gens en face...

chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6615
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 10:42

Salut salut,

Je ne vis pas ça, j'ai tendance à m'accrocher à l'autre quand j'ai été déçue, enfin je veux dire à lui trouver des excuses.

je précise que dans mon cas "fuite" n'est pas non plus le terme adapté. Dans les premiers temps de la chute, je peux au contraire m'accrocher, pas pour trouver des excuses, mais je crois plutôt pour comprendre où j'ai pu me tromper. ça équivaut à vouloir creuser dans une dalle en béton. Parfois il n'y a juste rien à comprendre. Les gens sont différents...

Bon, par la suite la déception peut être tellement forte qu'il y a rejet, ou fuite, et cette réaction peut être aussi exagérée que ne l'était l'attachement de départ. Exagéré, c'est à dire sans rapport avec la personne réelle.
Donc une fausse rencontre en réalité. Une projection, un produit de l'imagination, et un retour à la solitude.

Je sais pas si tu te trompes toi-même, mais à priori, tu as des difficultés (de ce que tu dis, hein), à estimer les gens en face...


Oui, sans doute. A partir du moment où les choses vécues avec une personne me remuent émotionnellement, l'imagination se met en route, sans que je puisse me rendre compte que je m'éloigne de la réalité. Ce qui vient compliquer l'affaire, c'est que beaucoup de gens n'ont pas la capacité de nommer, d'analyser, et enfin de me faire redescendre sur terre en m'expliquant ce qu'il en est.

Avec le temps et les rencontres, je crois que finalement la seule chance de rompre cette solitude c'est de trouver, avec chaque personne avec qui il y a une entente, le terrain sur lequel pourra se baser la communication. Avec certains ça peut être se donner des nouvelles et faire toujours le même genre de blagues. J'ai un ex avec qui je communique comme ça, et finalement c'est sympa, à partir du moment où je n'attends pas de discussions philosophiques (auquel cas je serai systématiquement frustrée).

Quant à ça :

pourquoi avec toi tout est soit sublime, soit de la merde? Ce qui m'a plutôt blessée...

Pourquoi donc ça t'a blessée ?


Eh bien, ça me semblait dénigrer mes sentiments.

Merci pour vos réactions, bise
avatar
elduendeviajero
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par killitkid le Jeu 7 Déc 2017 - 10:59

Cela m'intéresse. Quand vous étiez adolescent, avez-vous passé beaucoup de temps seul? As-tu trouvé refuge dans la fiction? (bandes dessinées, films, etc.?)
avatar
killitkid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Fleur de Lotus le Jeu 7 Déc 2017 - 11:00

Il me semble que ton questionnement pourrait être rapproché du fil sur "Quand on est trop" : http://www.zebrascrossing.net/t33040p50-quand-t-es-trop#1359707

Je ne te connais pas et ne me permettrai donc pas de porter un avis sur ce que tu exprimes mais, d'une part, si tu es "trop" comme beaucoup d'entre nous, et bien tu n'idéalises pas, ce n'est pas ça ton "problème".

Ce qui se passe c'est tu y vas à fond, toi, et pas forcément l'autre en face, d'où le décalage qui te tombe dessus et te démolit, tout bêtement. Tu n'as pas mal agi, ou "fait de travers", tu as juste tout donné, mais l'autre en face n'a pas su/pu/voulu gérer. Et crois moi, je sais combien ça peut faire mal.

Et d'autre part, étant moi même passée par là (j'ai eu une activité de psychanalyste pendant deux ans, quand j'y repense je me fais honte, même si je ne pense pas avoir causé de tort...) n'oubliez jamais que TRES RARES sont les psys qui ne projettent pas sur leurs patients !!! Il faut avoir fait un super travail sur soi pour ne pas projeter, et ce n'est pas donné à tout le monde de faire ce travail et surtout d'aller au bout.

Donc avant de croire ce que dit un psy sur nous, toujours se demander s'il/elle n'est pas en train de parler de lui/elle...
avatar
Fleur de Lotus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 315
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 11:01

Hahaha
oui kilitkid, complètement! Heureusement qu'il y avant la BD hein!

avatar
elduendeviajero
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 11:04

Salut Fleur de Lotus,

intéressant ce que tu dis sur la projection des psys, je n'y avais jamais pensé. Mais en l'occurrence, je crois qu'elle avait raison. La compréhension (prendre avec) c'est aussi s'inclure, être dans le même sac, ou dans la même galère, que l'autre.

Quant à être trop, aller jusqu'au bout, oui, je crois être comme ça. C'est ce que les autres, qui sont, eux, raisonnables, peuvent ne pas comprendre (ça les effraie peut-être...)

Je vais lire le fil que tu m'indiques. Merci!
avatar
elduendeviajero
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par killitkid le Jeu 7 Déc 2017 - 11:18

elduendeviajero a écrit:Hahaha
oui kilitkid, complètement!


ouais... mais je soupçonne que cela peut être la cause du problème. Il se pourrait que nous placions les référents dans cette fiction au lieu de la réalité et cela déforme nos expectatives Neutral
avatar
killitkid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 11:29

... sauf si on trouve quelqu'un qui est fan des mêmes BD?

Non je déconne, en fait, je me suis jamais trop reconnue dans le portrait de la binoclarde coupée de la réalité (d'ailleurs je porte pas de lunettes). Mais c'est un vrai déni de réalité : bien qu'aspirant à de grandes amitiés, j'ai été très déçue de ce point de vue là pendant toute mon adolescence et au-delà.

Et (par ailleurs) j'adorais la BD, la lecture, le dessin, qui me permettaient de m'absorber dans des mondes, des histoires parallèles.

C'est tellement évident que je ne m'en étais jamais rendue compte.

avatar
elduendeviajero
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par killitkid le Jeu 7 Déc 2017 - 11:46

J'ai le même "problème"... d'abord tu dois l'identifier je suppose, mais je n'ai pas la solution (pour le moment)

Je pense que nous assistons à la déconstruction de l'amour romantique en Occident (si à tout moment cela a été quelque chose de plus qu'un mythe)
avatar
killitkid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Invité le Jeu 7 Déc 2017 - 12:52

elduendeviajero a écrit:Une personne idéalisée par l'autre n'est pas vue ou appréciée pour elle-même. J'ai déjà vécu ce genre de situation, et j'avais l'impression de n'être que le support du fantasme de l'autre.

Lorsque nous rencontrons quelqu'un, ne sommes-nous pas les liens que nous tissons avec cette personne, que ce soit en Âmour, en Amitié, dans nos relations sociales ou bien professionnelles ?



Dernière édition par Cygne le Jeu 14 Déc 2017 - 14:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Cécile 09 le Mer 13 Déc 2017 - 13:48

C'est JUSTE exactement "ça" :-( inévitablement....

Cécile 09
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 13/12/2017
Age : 45
Localisation : MARSEILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Saltymbanque le Mer 13 Déc 2017 - 17:16

je pose ça la: je sais que j'ai longtemps fonctionné comme ça. idéalisation, dépit, retour à la réalité
là j'en suis consciente parfaitement et je n'ai vraiment pas l'impression de le reproduire. ce qui est en train de se produire en revanche c'est :
envie, enthousiasme de la découverte et du nouveau, lassitude et perte d'énergie de se bouger pour aller vers l'autre, repli, retour progressif à la normale ...

donc je me demande si :
1) je n'avais pas créé des interprétations signifiantes pour mon cerveau qui prenaient tout bêtement appui sur des niveaux physiques et nerveux d'énergie
2) cela va un jour changer et comment je peux fonctionner avec ou malgré ces cycles énergétiques
avatar
Saltymbanque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1961
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : down on earth

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Paradoxa le Ven 15 Déc 2017 - 12:08

Voilà, je décide de revenir sur ce post qui forcèment me parle aussi... C'est très intéressant .

J'aurai aussi tendance à idéaliser l'autre ou alors partir dans une projection, imagination qui m'éloigne quelque peu ( voir beaucoup même parfois ) de la réalité.
Lorsque la réalité m'envoient des signes contradictoires avec ce que moi j'ai dans la tête, c'est très très dur. Cette prise de conscience du décalage entre " réalité " et " imagination ", fait très mal et me pousse inévitablement à rentrer dans le déni et c'est cette sorte de déni, qui me fait premièrement m'accrocher à l'autre... Ne pas vouloir lâcher tout de suite, je pars même dans une sorte d'acharnement dans ma tête ou je refais toutes les possibilités, toutes les suppositions de pourquoi l'autre se comporte comme ça, lui trouver des excuses, me remettre en questions sur mon attitudes, paroles etc...En gros je refais le fil et j'essaie de comprendre ou ça a merdé mais comme à écrit qqn plus haut, parfois il n'y a juste RIEN à comprendre. C'est comme ça et c'est tout. ( Je déteste forcément lol )

Maintenant mes questions moi qui me vient tout de suite c'est : 1 ) Pourquoi forcément parlons-nous d'imagination ? Décalage avec la réalité ? Pensez-vous pas qu'on puisse justement être dans la réalité mais que L'AUTRE est dans le déni justement ? un déni de je sais pas quoi par contre peut être qqn aura compris ce que j'essaie de dire.. lol.. pfouu j'en sais rien...

je suivrai ce post de très prêt Smile



Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 208
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Invité le Ven 15 Déc 2017 - 13:50

Maintenant mes questions moi qui me vient tout de suite c'est : 1 ) Pourquoi forcément parlons-nous d'imagination ? Décalage avec la réalité ? Pensez-vous pas qu'on puisse justement être dans la réalité mais que L'AUTRE est dans le déni justement ? un déni de je sais pas quoi par contre peut être qqn aura compris ce que j'essaie de dire.. lol.. pfouu j'en sais rien...


Imaginons que le "regard" qui se pose sur une autre personne, soit un microscope unique à chaque personne (chaque Être est unique) et que les "réglages" de toutes les loupes existantes et adaptables à ce microscope  (réglage qui se fait inconsciemment bien entendu pour s'adapter à ce qu'elle observe en intégrant le sujet dans le paysage observé) se fasse d'abord par la "reconnaissance" de loupe à loupe (une certaine reconnaissance de notre réalité intérieure qui se retrouve en l'autre) et qu'à la première loupe, vienne se rajouter une autre loupe (l'imagination).

Et maintenant, si nous prenions en considération les loupes "prédominantes" en chaque d'entre nous et que ce que nous montrent ces loupes déterminent ce que nous pensons voir en les autres par la mémoire qui reconnaît et que l'imagination puisse être une projection de ce que l'une de nos loupes aimerait voir en l'autre ?

La notion de déni, pourrait alors entrer dans ce que nous savons au fond de nous, non pas parce que nous l'avons imaginé, mais parce qu'au fond de nous nous avons perçu ce qui est là, que notre voix intérieure nous dit et que nous essayons de la faire taire, parce que nous n'avons pas envie, surtout pas de l'entendre...?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Shaloswa le Ven 15 Déc 2017 - 16:37

Ca m'est arrivé! J'ai idéalisé mon mari dès notre rencontre. C'est la première fois que c'était le cas, du moins je crois.
J'ai eu deux relations sérieuses avant et je me suis lassée au bout de 3ans. Je me demandais si j'étais capable d'aller plus loin dans une histoire.
Je voyais mon mari comme l'homme le plus responsable du monde, gentil, attentionné, bref le gendre idéal.
J'ai déchanté. Non pas parce qu’au final c'est un con, mais parce qu’il a des défauts et un caractère comme tout le monde et heureusement!
Et bien je l'aime toujours autant mais je ne l'idéalise plus. Ca été dur sur le moment car j'ai rencontré une déception. De son côté c'était dur aussi car il me disait que comme je le mettais sur un piédestal le moindre "faux pas" était très mal vécu de ma part et de sa part dans un deuxième temps puisqu'il voyait cette déception.

Shaloswa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Switch71 le Ven 15 Déc 2017 - 16:38

je m'idéalise trop, je sens que je vais me laisser tomber....

Switch71
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3008
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : ..............................................................

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Ven 15 Déc 2017 - 18:11

Haha je sens que ça résonne, et j'ai même du mal à suivre toutes les interprétations, car chacun a son expérience personnelle.

Shaloswa : évidemment ce n'est pas bon pour la relation de mettre l'autre sur un piédestal, et l'autre ne veut pas forcément être vu comme ça, ne s'y reconnaît pas... Et au fait, comment êtes-vous sortis de ce fonctionnement avec ton mari?

En fait, je crois que dans mon cas, comme je suis plutôt démonstrative, ça a tendance à faire fuir l'autre, qui se figure que je mets trop de choses sur ses épaules (et c'est un peu vrai). C'est un équilibre à trouver, une vraie rencontre en somme, si on veut bien s'en donner la peine.

Enfin je pense tendre vers ça. Je ne veux ni rester seule, ni (continuer de) me perdre dans des relations déséquilibrées.
avatar
elduendeviajero
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Invité le Ven 15 Déc 2017 - 19:19

Au fait, qu'est-ce "idéaliser quelqu'un" ? Est-ce le regard transformant qui nous rend encore plus "Beaux" les personnes que nous Aimons ?
Est-ce notre imagination qui habille de "encore plus Beau Intérieurement" le regard que nous posons sur les autres ?
Est-ce une projection sur l'autre de ce que rêvons qu'il soit pour l'adapter parfaitement à notre vision de l'autre ?
N'Aimons-nous pas un Être pour qui il EST et pour ce qu'il n'EST pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Paradoxa le Ven 15 Déc 2017 - 20:52

Très très bonne questions Cygne !

Personnellement, je pense qu'idéaliser oui c'est transformer, imaginer l'autre autrement, le voir ENCORE PLUS beau...

Après justement je ne sais pas si c'est le fait de RAJOUTER des qualités à l'autre, rajoutons nous qqch de beau à ce que l'on voit déjà ? Imaginons, projetons nous des choses chez l'autre qui au final.... n'existe pas ?

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 208
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Shaloswa le Dim 17 Déc 2017 - 20:22

Elduendeviajero: Et bien un jour il m'a menti, ce n'était pas très grave mais je ne supporte pas et là c'est le ciel qui me tombait sur la tête! J'ai vraiment eu une grosse déception. C'était au sujet de ses anciennes copines donc évidemment sujet qui fâche!^^ Il m'a dit qu'il ne s'était rien passé avec une fille alors que si. Bon, soit on n'était pas ensemble du tout, c'était bien avant notre rencontre mais du coup j'ai encore moins compris le mensonge. Mais alors il m'a lâché que ça lui faisait peur il osait pas me dire la vérité sur le nombre de ses conquêtes parcequ'il avait très peur que je sois déçue, qu'il voyait bien mon regard à chaque fois qu'on en parlait, etc a suivi la discussion sur l'idéalisation...
J'ai envie de répondre, grande romantique que je suis, que c'est l'Amour qui nous a fait en sortir!Wink Disons que je me suis rendu compte que peu importe ce qu'il avait fait avant je l'aimais quand même...ça a mis du temps et puis au fil de la relation j'ai posé de moins en moins de question sur son passé et c'est vrai qu'à l'heure actuelle ça me parait loin.

Shaloswa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Shaloswa le Dim 17 Déc 2017 - 20:26

En fait en lisant tout ça je me demande si dans ces cas là l'idéalisation c'est pas inconsciemment tout faire pour que l'histoire se termine...

Shaloswa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum