idéalisation de l'autre suivie de défiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Mer 6 Déc 2017 - 13:15

Bonjour à tous,

je me suis présentée dans la rubrique ad hoc.

Ce qui m'amène à ouvrir un fil c'est une question posée par une psy avec qui je reconstruisais mon parcours. Cette personne a manifestement bien choisi son métier. Vers la fin de l'entretien (premier entretien) elle me demande si j'ai une certaine tendance à idéaliser l'autre, suivi d'un rejet ou d'une déception ; et si j'avais ensuite tendance à fuir par peur de l'abandon. C'est totalement ce qui caractérise les relations fortes que je peux avoir. Des amours aux amitiés, j'ai tendance à passer par ces deux phases. Enfin surtout en amour.

Un amoureux me l'a dit il n'y a pas longtemps sous une autre forme : pourquoi avec toi tout est soit sublime, soit de la merde? Ce qui m'a plutôt blessée...

Si ce fonctionnement est répété, enraciné, il est évidemment source de malentendus.

Une personne idéalisée par l'autre n'est pas vue ou appréciée pour elle-même. J'ai déjà vécu ce genre de situation, et j'avais l'impression de n'être que le support du fantasme de l'autre.

S'il s'agit de projeter un fantasme, un idéal, eh bien la réalité va bien vite donner des signes qui ne correspondent pas à cette image, voire la personne, se rendant compte qu'il y a méprise, va peut-être ruer dans les brancards.

A ce moment il peut donc y avoir chute du piédestal, et je me sens abandonnée, je sens qu'on m'a trompée.
Peut-être que je me trompe moi-même finalement, et que par dépit je le mets sur le compte de l'autre, qui n'est, finalement, que lui-même, ni parfait ni maléfique...

Voilà ces quelques réflexions, à voir si cela inspire quelqu'un, si cela résonne dans vos expériences.

Bonne journée
avatar
elduendeviajero
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Paradoxa le Mer 6 Déc 2017 - 20:54

Ca raisonne totalement oui... Mais la tout de suite, j'ai pas de mots... je reviendrai...

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 181
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par chuna56 le Mer 6 Déc 2017 - 21:06

Je ne vis pas ça, j'ai tendance à m'accrocher à l'autre quand j'ai été déçue, enfin je veux dire à lui trouver des excuses.

Par contre, il y a déjà des témoignages dans le genre ici. Faudra que je cherche...

Un amoureux me l'a dit il n'y a pas longtemps sous une autre forme : pourquoi avec toi tout est soit sublime, soit de la merde? Ce qui m'a plutôt blessée...

Pourquoi donc ça t'a blessée ?

A ce moment il peut donc y avoir chute du piédestal, et je me sens abandonnée, je sens qu'on m'a trompée.
Peut-être que je me trompe moi-même finalement, et que par dépit je le mets sur le compte de l'autre, qui n'est, finalement, que lui-même, ni parfait ni maléfique...


Je sais pas si tu te trompes toi-même, mais à priori, tu as des difficultés (de ce que tu dis, hein), à estimer les gens en face...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6018
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 11:42

Salut salut,

Je ne vis pas ça, j'ai tendance à m'accrocher à l'autre quand j'ai été déçue, enfin je veux dire à lui trouver des excuses.

je précise que dans mon cas "fuite" n'est pas non plus le terme adapté. Dans les premiers temps de la chute, je peux au contraire m'accrocher, pas pour trouver des excuses, mais je crois plutôt pour comprendre où j'ai pu me tromper. ça équivaut à vouloir creuser dans une dalle en béton. Parfois il n'y a juste rien à comprendre. Les gens sont différents...

Bon, par la suite la déception peut être tellement forte qu'il y a rejet, ou fuite, et cette réaction peut être aussi exagérée que ne l'était l'attachement de départ. Exagéré, c'est à dire sans rapport avec la personne réelle.
Donc une fausse rencontre en réalité. Une projection, un produit de l'imagination, et un retour à la solitude.

Je sais pas si tu te trompes toi-même, mais à priori, tu as des difficultés (de ce que tu dis, hein), à estimer les gens en face...


Oui, sans doute. A partir du moment où les choses vécues avec une personne me remuent émotionnellement, l'imagination se met en route, sans que je puisse me rendre compte que je m'éloigne de la réalité. Ce qui vient compliquer l'affaire, c'est que beaucoup de gens n'ont pas la capacité de nommer, d'analyser, et enfin de me faire redescendre sur terre en m'expliquant ce qu'il en est.

Avec le temps et les rencontres, je crois que finalement la seule chance de rompre cette solitude c'est de trouver, avec chaque personne avec qui il y a une entente, le terrain sur lequel pourra se baser la communication. Avec certains ça peut être se donner des nouvelles et faire toujours le même genre de blagues. J'ai un ex avec qui je communique comme ça, et finalement c'est sympa, à partir du moment où je n'attends pas de discussions philosophiques (auquel cas je serai systématiquement frustrée).

Quant à ça :

pourquoi avec toi tout est soit sublime, soit de la merde? Ce qui m'a plutôt blessée...

Pourquoi donc ça t'a blessée ?


Eh bien, ça me semblait dénigrer mes sentiments.

Merci pour vos réactions, bise
avatar
elduendeviajero
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par killitkid le Jeu 7 Déc 2017 - 11:59

Cela m'intéresse. Quand vous étiez adolescent, avez-vous passé beaucoup de temps seul? As-tu trouvé refuge dans la fiction? (bandes dessinées, films, etc.?)
avatar
killitkid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 31/03/2014
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Fleur de Lotus le Jeu 7 Déc 2017 - 12:00

Il me semble que ton questionnement pourrait être rapproché du fil sur "Quand on est trop" : http://www.zebrascrossing.net/t33040p50-quand-t-es-trop#1359707

Je ne te connais pas et ne me permettrai donc pas de porter un avis sur ce que tu exprimes mais, d'une part, si tu es "trop" comme beaucoup d'entre nous, et bien tu n'idéalises pas, ce n'est pas ça ton "problème".

Ce qui se passe c'est tu y vas à fond, toi, et pas forcément l'autre en face, d'où le décalage qui te tombe dessus et te démolit, tout bêtement. Tu n'as pas mal agi, ou "fait de travers", tu as juste tout donné, mais l'autre en face n'a pas su/pu/voulu gérer. Et crois moi, je sais combien ça peut faire mal.

Et d'autre part, étant moi même passée par là (j'ai eu une activité de psychanalyste pendant deux ans, quand j'y repense je me fais honte, même si je ne pense pas avoir causé de tort...) n'oubliez jamais que TRES RARES sont les psys qui ne projettent pas sur leurs patients !!! Il faut avoir fait un super travail sur soi pour ne pas projeter, et ce n'est pas donné à tout le monde de faire ce travail et surtout d'aller au bout.

Donc avant de croire ce que dit un psy sur nous, toujours se demander s'il/elle n'est pas en train de parler de lui/elle...
avatar
Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 12:01

Hahaha
oui kilitkid, complètement! Heureusement qu'il y avant la BD hein!

avatar
elduendeviajero
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 12:04

Salut Fleur de Lotus,

intéressant ce que tu dis sur la projection des psys, je n'y avais jamais pensé. Mais en l'occurrence, je crois qu'elle avait raison. La compréhension (prendre avec) c'est aussi s'inclure, être dans le même sac, ou dans la même galère, que l'autre.

Quant à être trop, aller jusqu'au bout, oui, je crois être comme ça. C'est ce que les autres, qui sont, eux, raisonnables, peuvent ne pas comprendre (ça les effraie peut-être...)

Je vais lire le fil que tu m'indiques. Merci!
avatar
elduendeviajero
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par killitkid le Jeu 7 Déc 2017 - 12:18

elduendeviajero a écrit:Hahaha
oui kilitkid, complètement!


ouais... mais je soupçonne que cela peut être la cause du problème. Il se pourrait que nous placions les référents dans cette fiction au lieu de la réalité et cela déforme nos expectatives Neutral
avatar
killitkid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 31/03/2014
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par elduendeviajero le Jeu 7 Déc 2017 - 12:29

... sauf si on trouve quelqu'un qui est fan des mêmes BD?

Non je déconne, en fait, je me suis jamais trop reconnue dans le portrait de la binoclarde coupée de la réalité (d'ailleurs je porte pas de lunettes). Mais c'est un vrai déni de réalité : bien qu'aspirant à de grandes amitiés, j'ai été très déçue de ce point de vue là pendant toute mon adolescence et au-delà.

Et (par ailleurs) j'adorais la BD, la lecture, le dessin, qui me permettaient de m'absorber dans des mondes, des histoires parallèles.

C'est tellement évident que je ne m'en étais jamais rendue compte.

avatar
elduendeviajero
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par killitkid le Jeu 7 Déc 2017 - 12:46

J'ai le même "problème"... d'abord tu dois l'identifier je suppose, mais je n'ai pas la solution (pour le moment)

Je pense que nous assistons à la déconstruction de l'amour romantique en Occident (si à tout moment cela a été quelque chose de plus qu'un mythe)
avatar
killitkid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 31/03/2014
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Cygne le Jeu 7 Déc 2017 - 13:52

elduendeviajero a écrit:Une personne idéalisée par l'autre n'est pas vue ou appréciée pour elle-même. J'ai déjà vécu ce genre de situation, et j'avais l'impression de n'être que le support du fantasme de l'autre.

Lorsque nous rencontrons quelqu'un, ne sommes-nous pas les liens que nous tissons avec cette personne, que ce soit en Âmour, en Amitié, dans nos relations sociales ou bien professionnelles ?

En fonction des champs, domaines ou "univers" dans lesquels se produit la rencontre, me vient à l'esprit que "les fonds" ou "formes" qui se rencontrent et qui se tissent, ne relèvent pas des mêmes champs affectifs et émotionnels et des questionnements qui jaillissent, lorsque nous nous ressentons blessés ou "déçus" par la déchirure de ce que nous croyions coudre ou bien tisser.

Je vais donc me poser, juste sur les champs affectifs des champs émotionnels, activés, réveillés ou éteints, lorsque la déception, nous fait "tomber de haut" dans sa chute lente.

Deux "profondeurs ou fonds" qui se rencontrent ? Deux "univers" qui se rencontrent, des ressemblances qui se reconnaissent, des différences qui nous invitent à entrer dans leur connaissance, des attentes, des désirs, des besoins et toutes ces projections de nous dans l'autre et de l'autre en nous ?

Notre "regard" n'est jamais vierge, jamais dans sa totalité "vierge" lorsqu'il entre dans le regard de l'autre et Naturellement, sa perception de l'autre sera toujours "imprégnée" de projections miroir de l'Ëtre que nous sommes devenus.

Dans l'autre, ne retrouvons-nous pas des "substances communes" ou bien des "bris" et le "fantasme" serait peut-être leur expression ?




avatar
Cygne
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 331
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 51
Localisation : Anglet

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Cécile 09 Hier à 14:48

C'est JUSTE exactement "ça" :-( inévitablement....

Cécile 09
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 13/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Saltymbanque Hier à 18:16

je pose ça la: je sais que j'ai longtemps fonctionné comme ça. idéalisation, dépit, retour à la réalité
là j'en suis consciente parfaitement et je n'ai vraiment pas l'impression de le reproduire. ce qui est en train de se produire en revanche c'est :
envie, enthousiasme de la découverte et du nouveau, lassitude et perte d'énergie de se bouger pour aller vers l'autre, repli, retour progressif à la normale ...

donc je me demande si :
1) je n'avais pas créé des interprétations signifiantes pour mon cerveau qui prenaient tout bêtement appui sur des niveaux physiques et nerveux d'énergie
2) cela va un jour changer et comment je peux fonctionner avec ou malgré ces cycles énergétiques
avatar
Saltymbanque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1930
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: idéalisation de l'autre suivie de défiance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum