Prés à tentation, prêt sans aliénation, prétention sans A.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prés à tentation, prêt sans aliénation, prétention sans A.

Message par flotos le Mar 5 Déc 2017 - 12:06

Hola ! D'habitude je ne supporte pas rédiger, donc j'ai toujours reporté le fait de faire ma petite présentation.

Comment dire, comment le parler à l'écrit, sans l'évoquer à l'oral ? Oui, j'aime juste écrire ce qui me passe par la tête quand je prends le pas de rédiger, car tout formuler est fatiguant, car on peut toujours faire mieux. Ayant l'habitude de progresser par l'échec, de recommencer jusqu'a atteindre le but parfait, je me lance sans aucun fil directeur.
File ! directeur de ma pensée, et laisse moi écrire. Et crier. Comme à la criée. Je marquerais ces mots à la craie, à destination du créancier de mes idées. Ces idées que je garde trop pour moi, et ce que je ne réalise que maintenant.
Personnalité éponge, j'ai su m'adapter, et je le réalise désormais à mes dépends. Ainsi, tout dépends de qui est autour de moi: des pans de ma personnalités se révèlent et se perdent ainsi, mais qui suis-je réellement ? Suis-je la somme de mes centre d'intérêts, dont moi-même je ne me rapelle pas tant il y en a ?
J'ai longtemps pensé ça. Cela fait maintenant un an et demi que je connais ZC, et ce forum a su faire évoluer mes flux de pensée, de restructurer ma tête à souhait, de me tromper, et ainsi d'apprendre.

Je n'aime pas rédiger, mais pourtant y prends du plaisir. Errer parmis les mots, à trouver les héréditées des sons, rediriger leurs sons. Sans intéraction, les jeux de mots sont plannifiable, et non spontannés, ce qui enlève tout leur intérêt. Sans spontanéité, écrire devient lassant, car il suffit "juste" d'y passer du temps. (N'y voyez pas là une atteinte à ceux qui aiment écrire bien sûr).
Je peut écrire des heures comme cela paradoxalement, mais ne suis pas capable de bien organiser ma pensée pour argumenter. Enfin si je le peut, mais... La flemme. Trop d'effort à trouver des mots aux "ressentis logiques" des arguments (A ne pas confondre a prendre un argument émotionnellement).

Du coup je vaque à créer mes innombrables mondes, à visualiser mes petits monstres en les superposant à la réalité pour m'occuper; faire pousser des arbres dans le métro, mais trop et on en perds l'attention de la réalité.
Marre de ces barrières morales, éthiques et sociales qui préviennent un trop grand nombre de discussions intéressantes. Je ne supporte pas le principe de brider ses mots, de peur de choquer, de paraître autain, ou simplement d'atteindre des sentiments. J'en comprends la nécessité pour certaines discussions délicates, mais pas celles basées sur des argumentations, ou juste des réflections.
Enfin je dis ça, tout ceci ne sert pas à grand chose. Mais c'est juste agréable d'écrire pour ne rien dire. A défaut de développer mes mondes, je m'ouvre à celui-ci, pas si immonde, en y esquivant ses discussions mondaines.

Oh, et à ce qu'il parraît une présentation sert à se présenter. Hum. Rajoutez au menu que j'apprends ce que je peut, et suis un créateur compulsif, ce qui m'empêche d'être consommateur de contenu.
avatar
flotos
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 21
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum