Déhèle pour prendre son envol...

Aller en bas

Déhèle pour prendre son envol...  - Page 2 Empty Re: Déhèle pour prendre son envol...

Message par Heldé le Lun 29 Jan 2018 - 23:33

J'ai pas adhéré aux derniers livres de la série, les jugeant un peu trop noirs.

Il n'empêche que je suis assez curieux de voir le rendu du film.

Au delà de l'humour que nous propose la série de prime abord, je lui trouve beaucoup de matière en sous-jacence découlant évidemment de la personnalité d'Alexandre Astier.

Musicien, compositeur, acteur, producteur, réalisateur, scénariste pour ce que j'en connais, je trouve ce mec talentueux et intéressant. Que ce soit dans les interviews, ses spectacles mais aussi ses apparitions lors d'émissions radios & tv, pour ma part y'a rien à jeter!

De mémoire, y'a un fil à son effigie il me semble.

Heldé

Messages : 403
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Déhèle pour prendre son envol...  - Page 2 Empty Re: Déhèle pour prendre son envol...

Message par Godzilla le Lun 29 Jan 2018 - 23:59

C'est vrai que ça va assez loin avec l'homme en noir, et la "folie" de Lancelot...
J'avais trouvé très audacieux, mais effectivement peut-être trop !
Tout à fait d'accord sur Astier - de plus, il me semble qu'il n'a pas cédé à la grosse tête, même s'il fut un temps ou on le sentait prêt à basculer ^^
Et puis je suis peut-être un peu décalé mais j'ai toujours trouvé l'interprète de Guenièvre aussi talentueuse que charmante ^^ (d'ailleurs, une vision attentive montre qu'Arthur est loin de la mépriser...)
Godzilla
Godzilla

Messages : 9117
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Déhèle pour prendre son envol...  - Page 2 Empty Re: Déhèle pour prendre son envol...

Message par Invité le Mar 30 Jan 2018 - 0:17

Une divine présentation que je ne vois que bien tard, grâce à sa remontée, à point nommé Smile  

J'ai l'impression de me reconnaître, pour te citer, dans cette introspection, auto-sabotage, les échecs, l'humour particulier, cette dose d'optimisme malgré tout, la découverte de soi, la sensation de n'avoir pas existé pendant longtemps, ce renouveau...(ma vingtaine fut une survie sur un radeau, sans l'équipage de Géricault...jusqu'à l'île déserte...du coup plutôt "seul au monde" (surement un côté Tom Hanks...mais restant imberbe). Le passage à la trentaine avait commencé sur un frêle esquif, contre vents et marées, mais aujourd'hui le souffle divin semble plutôt dans mon dos pour mettre le cap vers un horizon nouveau...un monde inconnu mais qui porte aujourd'hui un nom...la terre des pères. J'ai gardé du périple la cicatrice mélancolique qui aujourd'hui est plus ressenti comme une seconde nature dont je ne combats plus la blessure)  

Avec un peu de retard, et puisque tu as surement déjà fait le tour des autres lieux, sans toutefois avoir pris le soin de t'y croiser en connaissance de ton existence...Bienvenue Smile


Dernière édition par sebraz le Mar 30 Jan 2018 - 15:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déhèle pour prendre son envol...  - Page 2 Empty Re: Déhèle pour prendre son envol...

Message par Heldé le Sam 8 Déc 2018 - 2:40

quarte
uranate
escarpolette
lustral
avidement
lévulose
biconcave
usnée
makhzen
dégingandé
rhizocarpées
gabion
????????????
Heldé
Heldé

Messages : 403
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum