Etre une femme

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par misoshiru le Ven 26 Jan 2018 - 19:09

Bimbang a écrit:
J'aime regarder aussi le corps des autres femmes, mais ce n'est pas aussi envoutant que si je regarde un homme. Je ne regarde pas les hommes de la même manière ceci dit, ce n'est pas leur corps, c'est l'ensemble. Je les "ressens". Ils m'impressionnent, m'électrisent. J'aime surtout les voir se mouvoir, sentir leur maitrise du monde, leur force. Peu importe leur physique, presque. Je n'aime pas trop regarder leur corps en détail, mais j'aime leurs voix graves. Ce titillement qu'ils génèrent en moi. Je pense correspondre aux clichés qui veut que les hommes soient rassurants. Ou peut être c'est le coté "animal" qui me fait tendre vers ça ?

Agréable à lire.

J'aime la fragilité qui se dégage d'une femme, qui donne envie de la protéger. Et puis sentir qu'elle s'abandonne, ça procure un sentiment de toute puissance.

misoshiru
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 38
Date d'inscription : 20/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par TARTEMPIONNE le Mer 7 Fév 2018 - 20:11

joan a écrit:Comme quoi "aimer les femmes" se résume à parler de leurs attributs physiques...

Ouf,Joan, heureusement que je trouve tes 2 messages sur ce fil sinon... je me sentirais bien triste...

TARTEMPIONNE
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mer 7 Fév 2018 - 20:40

Je suis, bien
qu'étant en désaccord total avec misoshiru.
(miso quoi ? :-))

Le THEME me plaisait beaucoup.

Comme me plairait beaucoup le
"Etre un homme"
mais, bon....

Oui, c'est une des questions que je ne cesserai de me poser; et ce jusque ma mort.

Et SI j'étais une femme ?
Et SI je suis un homme ?

J'attends donc vos partips avec passi
on, mais elles sont rares.

joan est réducteur d'une manière grotesque.

On peur reprendre le thème avec davantage de hauteur,
sans pour autant exclure le principe de DESIR
qui FAIT , qui CREE...

A vous, friends.
I I love you you.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mer 7 Fév 2018 - 21:16

Beau thème.

Ou faut-il que j'ouvre :
ETRE UN HOMME ?

Non, pas un hominidé !!!
Un mâle !!!

Homme.....Femme.....

The débat.

Initions ici,
ou ailleurs.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par caméléonneandco le Mar 13 Fév 2018 - 17:22

Si on parle d'être une femme physiquement, je préfère être femme qu'homme je pense... rien que pour l'orgasme ! Il me semble bien avoir lu quelque part une étude scientifique montrant que l'intensité des orgasmes féminins est bien supérieur aux masculins...et on a la chance de pouvoir en avoir plusieurs à la suite..!

Bon...à la relecture ça fait un peu réducteur mais c'est seulement un constat personnel en lien avec le thème donc...

Je suis dehors



caméléonneandco
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 491
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 35
Localisation : P-O mais opé

Revenir en haut Aller en bas

femme ?

Message par barbe jacques le Mar 13 Fév 2018 - 17:51

Bjr,
Cela m'arrive aussi, en fait dans le sommeil, me réveillant "en douceur", je garde souvenir Sad ).
Jacky

barbe jacques
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mar 13 Fév 2018 - 19:10

Ah, enfin quelqu'un,
en l'occurrence quelqu'une Smile
qui ne s'évapore pas au fil des mots et nomme les choses par leur nom,
et son plaisir par les moyens qu'elle se donne pour y accéder,
ça réjouit.

En tant qu'homme, j'y pensais bien, mais je laissais les choses venir.
Je préfère que cela sorte d'un clavier féminin.

A ma connaissance, le clavier féminin possède d'ailleurs plus de touches que le masculin.

Alors, si l'on va par là, oui, je suis d'accord avec une animale qui change de teinte au fil des supports ou autres écosystèmes,
et qui par là s'apparente davantage à une PanPanisca qu'à une PrionailuraBengalensis,
à ce que je sais des pratiques sexuelles chez les félidés.

Oui, dans la pratique, et selon "les données actuelles de la science" (comme on dit au tribunal), l'orgasme, ou faut-il dire les orgasmes, féminins sont bien supérieurs à leurs équivalents masculins.

Mais ma philosophie me faire écrire que
si l'on a souvent relevé que les femmes connaissaient souvent mal leur corps, et devraient apprendre à utiliser leurs potentialités,

--ce qui ne laisse pas d'étonner, au su de la réputation qu'on leur a construite au fil de l'Histoire (soumises à leurs désirs, lubriques, insatiables, dangereuses pour l'homme, ce ne sont que petits exemples)--

les hommes me semblent bien souvent utiliser fort mal leur propre corps, et celui de leur compagne.

Je tirerai donc 2 conclusions opposées de mon court propos :

1) D'accord avec Panthera, le corps féminin est plus apte à des jouissances puissantes et répétées, mais le partenaire peut tirer avantageusement parti de cet état de fait s'il est un brin "féministe", s'il laisse parler son "côté féminin", tout en...
(Bon, je vous ferai des dessins + tard), bref le partenaire n'a pas à être jaloux de sa partenaire, bien au contraire, si les deux s'accordent.
Ca, c'était la bonne nouvelle.

2) La mauvaise nouvelle, c'est que les femmes ont payé et paient fort cher leurs capacités sexuelles,
et le désir qu'elles provoquent chez leurs chers homologues mâles.
Socialement, dans leur corps, dans l'exploitation de leur corps, dans la réputation qu'on leur fait, dans l'infériorité de fait, comme une sorte de vengeance exercée sur elles par la force brute, etc...

Aussi ne puis-je que me réjouir de lire tes lignes, (ma) Panthera, toi qui écris bien
........"constat personnel"........ donc qui as intégré dans ton vécu le plaisir, sinon le bonheur, d'être une femme. Et de jouir de ta condition.

Et ce n'est pas réducteur du tout.
Tu peux rentrer !  Laughing  sunny  Pour Toi

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Asperzebre le Mar 13 Fév 2018 - 20:22

ifness, pourquoi pas tenter le fil être un homme, si cela te fait envie.
Tu verras bien si des gens viennent ou non y participer, ça ne coûte rien d'essayer Wink

Pour ma part, j'aurais préféré être une femme,.
Simple constat: je trouve que le rôle social d'une femme me correspond bien plus que celui d'un homme, et je trouve que les concepts associés au stéréotype féminin sont très nobles (gentillesse, douceur, sensibilité...), alors que ceux associés au stéréotype masculin me révoltent (égoïsme, domination, combativité...).

Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis transgenre, mais je correspond bien plus au stéréotype 'féminin' qu'au stéréotype 'masculin', aussi bien pour mes valeurs et mes aspirations que pour mes qualités et mes défauts.

Je pense que je m'épanouirais bien plus facilement (ou plutôt moins difficilement) en tant que femme qu'en tant qu'homme.
Mais on ne choisit pas son sexe, on naît comme on est, et il est infiniment préférable de faire avec ce que l'on est, de son mieux, plutôt que de se lamenter sur l'inaccessibilité d'une vie meilleure qu'on aurait pu avoir dans d'autres circonstances.
Aussi, je préfère essayer de profiter au maximum de ma vie d'homme que la gâcher à trop penser à la triste comparaison entre ce qu'elle est et ce qu'elle aurait pu être si j'avais été une femme.
Il n'y a pas non plus que de mauvais côtés à être un homme: meilleure condition physique, pas de règles douloureuses...mieux vaut se focaliser sur nos avantages plutôt que de jalouser ceux de l'autre sexe.
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1687
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Invité le Mar 13 Fév 2018 - 22:18

Zarbitude a écrit:Si j'étais un homme, j'aimerais avoir une femme comme moi Pété de rire

Le pire? tu as raison! What a Face
bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Invité le Mer 14 Fév 2018 - 14:57

.


Dernière édition par CélineAnne le Mar 10 Avr 2018 - 9:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mar 27 Fév 2018 - 19:31

Et puis maintenant

le silence
.

Est-ce le froid régnant ?

So long.
J'aime
ce fil
vivant.

if

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Candy rathon le Mar 27 Fév 2018 - 21:58

Être une femme, vaste sujet.

J’aime porter des jupes, robes et me maquiller. En ce sens je parais être une femme.

Quant à « se vivre » comme une femme c’est un débat qui ferait beaucoup trop polémique et dans lequel je ne rentrerai pas.

Candy rathon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Invité le Mar 27 Fév 2018 - 22:07

C'est marrant, mais je m'en fiche complètement d'être une femme. C'est tombé comme ça. J'accepte mon apparence physique, j'ai mes goûts vestimentaires personnels, le moins d'apprêts possible. C'est venu avec l'âge, et le fait de m'accepter davantage (je n'ai pas de toute façon des goûts "girly", je déteste le shopping).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mar 27 Fév 2018 - 22:35

Non, excuse-moi, zebra s,
mais tu n'as pas le droit d'écrire que tu t'en fiches complètement.

Comme si moi j'écrivais je m'en fiche complètement d'être un homme.

On voit le Monde depuis son sexe (ou son genre), isn't ?

A moins de "t'abstraire" totalement de ce même Monde... je ne vois pas bien comment.
Explique. Smile

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Invité le Mar 27 Fév 2018 - 22:48

Et ben tu ne te laisse pas représenter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Invité le Mar 27 Fév 2018 - 22:50

ifness a écrit:Non, excuse-moi, zebra s,
mais tu n'as pas le droit d'écrire que tu t'en fiches complètement.

Comme si moi j'écrivais je m'en fiche complètement d'être un homme.

On voit le Monde depuis son sexe (ou son genre), isn't ?

A moins de "t'abstraire" totalement de ce même Monde... je ne vois pas bien comment.
Explique. Smile

Pas faux... C'est mon truc à moi de m'abstraire. Smile
Et non, je ne pense pas avoir jamais vu le monde selon mon sexe, mais mon cerveau, et le cerveau n'a pas de genre.
Et puis, j'ai été fille de mon père, femme avec plusieurs hommes dans ma vie, j'ai même été (longtemps) épouse, mère, je peux bien m'offrir le luxe d'être autre chose maintenant, non ? Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Candy rathon le Mar 27 Fév 2018 - 23:13

J’adore ta réflexion Zebra Sara Wink

On peut aussi être femme sans le regard d’un homme, non ?
N’est-on qu’un simulacre de femme sans son complément ?
J’ai la femme d’y répondre. Je voulais dire la flemme. Oops.

Candy rathon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mar 27 Fév 2018 - 23:16

Très intéressant, ton positionnement.

A part que je pense que le cerveau possède un genre...
Mais chuis prêt à en débattre.

J'ai été fils de mon père, homme de plusieurs femmes dans ma vie, ai même longtemps été époux, père, je peux bien m'offrir.....

Ouaip, pas mal, ton truc. Valable.

Quand on peut raisonner "en miroir", c'est un bon premier pas.
.........................................................................................................................

Mais je peux pas dire que je me suis habillé "boyly", ça existe pas.
Alors j'ai vécu quoi, dis.....

C'est comme le titre d'un bouquin :
"Les mères juives n'existent pas. Alors qu'est-ce qui existe ?"

Qu'est-ce qui a existé de ma vie? dis....

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Invité le Mar 27 Fév 2018 - 23:53

Facile, ifness : tu as vécu les affres d'un être humain. Je lis assez souvent le forum pour voir que les échecs ou réussites en amour se vivent pareil du côté masculin et féminin, on est des personnes avant tout.
J'aime bien l'adjectif "boyly" (on peut dire "boyish", quelque chose comme "style garçon"). Smile
Je ne me sens pas garçon manqué, j'ai été une fille féminine quoique jamais coquette, plutôt originale - j'étais du genre à porter des chapeaux, du noir et des couleurs vives, des Docks, à me teindre les cheveux en rouge. Je n'ai jamais voulu m'apparenter à un "produit de consommation" mis en vitrine, et je devais parfois batailler, parce que j'étais jolie. Maintenant c'est plus facile ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Mowa le Mer 28 Fév 2018 - 0:27

CelineAnne, +1 sur tout (sauf les peaux noires et les 50 ans). Etrange sensation que de lire tes mots.

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?
avatar
Mowa
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3964
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 50
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par caméléonneandco le Mer 28 Fév 2018 - 11:43

Je suis un peu perplexe... il y a quelque temps (sur le fil être un homme je crois...ou celui-ci?) j'écrivais qu'il fallait plutôt réfléchir à qu'est-ce qu'être humain, au vu des difficultés de chacun de définir son genre...
Mais...finalement je pense que nous sommes naturellement genrés, le cerveau comme le reste.
D'une part, sociétalement, nous sommes tous depuis notre naissance plus ou moins conditionnés par notre genre. Même en tentant au maximum de proposer une éducation non-sexiste à mes enfants, je vois bien qu'ils sont quand même soumis à quelques réflexes-réflexions sexistes : mon fils est trop introverti et sensible, ma fille est trop remuante et casse-cou...Sûrement même d'ailleurs certaines attitudes discutables viennent de moi inconsciemment...
D'autre part,physiologiquement, nous sommes soumis à nos hormones qui, elles-aussi, conditionnent notre comportement. Homme ou femme, chacun ses hormones qui ont leurs propres effets comportementaux... Je suis une femme, soumise (bon, plus ou moins hein) à mes hormones qui, une fois par mois, me font vivre une "mini-dépression"... Je peux en avoir conscience, essayer de prendre assez de recul pour ne pas me laisser submerger, mais quand même..!
Peut-être que ça mériterais un peu plus de développement mais...
Bref, quelques réflexions qui attendent votre avis, suis-je HS?

caméléonneandco
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 491
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 35
Localisation : P-O mais opé

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par caméléonneandco le Mer 28 Fév 2018 - 11:45

J'envisage d'aller voir mon ami qui est devenu homme après être née femme pour discuter avec lui de ses ressentis, en tant que femme, en tant qu'homme...Si l'occasion se présente!

caméléonneandco
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 491
Date d'inscription : 05/01/2018
Age : 35
Localisation : P-O mais opé

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mer 28 Fév 2018 - 17:57

Merci, @Felix Felix.

Je ne te pense pas HS (Hors-Service ?)

Tiens, bon exemple : ton ami, pourquoi donc a-t-il ressenti la nécessité de devenir H alors qu'il était F, si tous genres se valent par ailleurs ?
(Ce qui ressort du discours de certain(e)s.)
Et si toutes représentations peuvent s'abstraire ?
NB. Je ne pense pas que ce soit pour des motifs proprement de pratique sexuelle, sinon explique-moi.

@zebra.s
Chuis vraiment désolé que tu ne sois plus jolie...
Comment ce fait-ce ?
Chuis encore joli, Laughing Laughing Laughing
même si on m'a vexé en disant "j'ai croisé -en voiture- un monsieur à cheveux blancs qui te ressemblait...
Ah bon ? J'ai les cheveux blancs ? J'me regarde pas assez dans le miroir, moi....
(Et, du coup, je me suis tondu le crâne. Plus de cheveux. Blancs. Et bruns. Ou gris. Bôf...)

J'aime bien être un homme, pasque je peux encore tenter de séduire des femmes.
Bon, une me suffirait.
Vous rétorquerez, non sans raison : si tu étais femme, tu pourrais aussi tenter de séduire des femmes. (Et les plaisirs lesbiens sont paraît-il incomparables... Embarassed Laughing )

Oh que ce monde est complexe !
Bon, tous comptes faits, c'est aussi son intérêt... Twisted Evil Long hug Prisonnier Papy

PS. Ayons de l'humour !
(je crois autant à l'importance de l'humour qu'à celui de l'amour, dans le process de survie...)

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par Candy rathon le Mer 28 Fév 2018 - 18:35

Au passage, le cerveau c’est masculin. Ben oui, « LE » n’est pas féminin. Pas étonnant que la centrale ait des coups de pompe.

Candy rathon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 114
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre une femme

Message par ifness le Mer 28 Fév 2018 - 19:05

Ouaip
si on va par là....
NON ! Pas par là ! Par là !!!

On réforme tout,
et on crée du neutre.

Sauf que si tu fais un peu d'analyse linguistix,
tu t'aperçois vite que le neutre n'est pas si effectif.
Qu'il n'obéit pas à la logique que tu désirerais.

En fait, les langues ont évolué en fonction de plein de facteurs,
y compris usages populaires,
y compris irrationalités,
elles ont une histoire,,
elles ne sont pas construites ab nihilo.

Alors oui, réforme la lingua francese,
il me semble que c'est un peu
"se battre contre des moulins".
Ce qui n'est pas inutile : Cervantès a sa petite célébrité. Laughing

Mais c'est tendance. Et si ça peut faire avancer le schmilblic : je suis pour !
Mais j'en doute.

NB. L'humour est M.
L'amour est M.
Mais les amours sont F.
"Un" délice". De douces délices.

Bon. Bof.
So long.
I love you.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1907
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum