Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Rebrousse-poil le Dim 26 Nov 2017 - 12:07

Bonjour à tous,

J'ai hésité à me présenter et puis je me suis dit que je ne pouvais décemment pas vous priver de lire ma vie passionnante !

Le truc qui me fait me sentir une imposteur ici : j'ai pas passé de test et je compte pas le faire (pour ceux que ça intéresse j'explique en annexe 1).

Sinon je suis une femme de 27 ans, et suis indéniablement "anormale" depuis toujours. Je n'y ai pas prêté attention jusqu'à mes 22 ans environ, ayant toujours mis ça sur le compte d'une personnalité atypique. D'ailleurs c'est probablement "juste" ça après tout.
Par ailleurs, notamment enfant mais encore maintenant, il m'a beaucoup été dit que j'avais "des capacité", "de la vivacité" intellectuelle. Je m'en fichais éperdument mais depuis que j'ai réalisé combien, même adulte, j'ai des préoccupations et considérations peu communes, et surtout que j'en souffre, je me suis intéressée à la douance.

Pour être honnête je me suis d'abord intéressée à tout un tas de trouble psychiatriques (mon côté drama queen eheh) mais objectivement ça colle pas. Comme quoi lire Doctissimo ça peut rassurer et non nécessairement paniquer comme le veut le cliché !

Et surtout, j'ai beaucoup de plaisir à lire vos échanges sur ce forum ou ailleurs. Au quotidien, je ne suis pas fière de l'avouer, je trouve souvent les propos des gens vraiment bas de gamme. ça me catastrophe d'être incapable la plupart du temps d'apprécier les qualités des gens. Mais quand je rôde sur des forum de zèbres, miraaacle, (presque) tous les posts sont intéressants.

Alors Zèbre refoulée ou Zèbre-fanboy ? Mystère...

Au plaisir de vous lire Wink


Annexe : un genre de paris de Pascal des tests Wais
Si je le passe :
- que ma vie est "une réussite" ET que je suis zèbre = ça "dévalorise ma reussite" (donc -)
- que ma vie est "un echec" ET que je suis zèbre = je suis donc une double loseuse puisqu'en plus j'avais du potentiel (donc - -)
- que ma vie est "une réussite" ET que je suis pas maligne = un peu vexant mais glorieux (donc un petit +)
- que ma vie est "un echec" ET que je suis pas maligne = "ô rage ô désespoir" (donc - - -)

Comme ma vie est tièdasse, et mon estime de moi un peu fragile, j'ai donc pas intérêt à le passer.
avatar
Rebrousse-poil
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par chuna56 le Dim 26 Nov 2017 - 12:23

Hello, et bienvenue.

Je ne vais pas t'inciter à passer quelconque test, je ne l'ai pas (encore) fait moi même.

Mais ton annexe m'ennuie un peu...
J'y vois une façon trop rigide peut être de conclure envers toi même :

Si je le passe :
- que ma vie est "une réussite" ET que je suis zèbre = ça "dévalorise ma reussite" (donc -)

Ah tiens, pourquoi donc ? Si on réussit et qu'on est intelligent, ça veut forcément dire qu'on n'a rien foutu pour y arriver et qu'on n'a aucun mérite ? Quelle drôle d'idée...
- que ma vie est "un echec" ET que je suis zèbre = je suis donc une double loseuse puisqu'en plus j'avais du potentiel (donc - -)
Et si on avait le droit de ne pas arriver où on aurait aimé sans être un loseur ? Pasque la vie a fait que...
- que ma vie est "une réussite" ET que je suis pas maligne = un peu vexant mais glorieux (donc un petit +)
ça veut dire que tu as bossé dur pour y arriver, comme tout le monde, en effet...
- que ma vie est "un echec" ET que je suis pas maligne = "ô rage ô désespoir" (donc - - -)
Donc ya plus qu'à aller se pendre ^^

Déjà, le truc de base, c'est quoi rater sa vie ? ^^

Tu juges les gens aussi durement que ça ?
Je parie que non Wink
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6018
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par RoyJade le Dim 26 Nov 2017 - 12:30

Aucune règle n'oblige à être testé, HQI ou même zébré pour s'inscrire ici et poster ; tu ne peux donc pas être usurpatrice.
Et j'ajouterai que zèbre et HQI n'est pas exactement la même chose, on peut être zébré non HP Wink

Sinon, j'aurai tendance vu ta version du pari de Pascal à penser que l'idée que tu te fait du zèbre (ou du HQI) n'est pas la bonne. Un HQI n'a pas comme devoir de réussir sa vie sans quoi c'est un loser, le haut potentiel est simplement un outil spécifique qui ralentit dans tout les cas où il n'est pas adapté et qui aide dans les autres cas. Et pour aider, faut une base qui elle n'a rien à voir avec le HQI. Ça ne te définit pas.
Ma version du même pari avec mes propres définitions donnerai ceci :
- que ma vie est "une réussite" ET que je suis zèbre = j'ai réussi à utiliser ce potentiel malgré le cadre inadapté (++)
- que ma vie est "un echec" ET que je suis zèbre = je suis un(e) loser(euse) car même si le potentiel m'a tiré vers le bas j'aurai pu être heureux(se) et donc réussir ma vie malgré le regard des autres (donc -)
- que ma vie est "une réussite" ET que je suis pas maligne = un peu vexant, mais l'important est d'avoir réussi (donc +)
- que ma vie est "un echec" ET que je suis pas maligne = même résultat qu'avec le potentiel, l'observation me prouve que n'importe qui peut être heureux et réussir sa vie, main ou pas, je suis donc déçu d'avoir échoué (donc - -)


Et sur ce, bienvenue !
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 293
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Rebrousse-poil le Dim 26 Nov 2017 - 13:06

Wow je ne m'attendais pas à des réponses si rapides ! Merci infiniment !

chuna56 a écrit:Donc ya plus qu'à aller se pendre ^^

Déjà, le truc de base, c'est quoi rater sa vie ? ^^

Tu juges les gens aussi durement que ça ?
Je parie que non

Ahah bien vu, tu as mis le doigt dessus. C'est justement mon énorme problème : j'ai non seulement des aspirations insensées mais je suis intransigeante envers moi-même, bien plus comme tu l'as justement fait remarqué, qu'envers les autre. Et pour rien arranger lorsque je réussis un truc je passe immédiatement à autre chose.
En gros, dans les domaines qui me tiennent à cœur, je considère mes victoires "comme la moindre des choses qu'il est attendu de moi" et les choses que j'ai pas (encore ?) atteinte comme une honte et une preuve de ma nullité. J'ai d'ailleurs remarqué que, plus j'ai des réussites, plus ça empire . D'où mes réflexions actuelles pour enrayer ce phénomène.

Je suis bien sûre preneuse de toute piste Wink

Pour revenir sur ce que je considère comme échec ou réussite
RoyJade a écrit:Un HQI n'a pas comme devoir de réussir sa vie sans quoi c'est un loser

Comme l'a justement fait remarqué chuna56 je ne pense bien sûre pas que les zèbres et HPI "doivent" réaliser ceci ou cela. Je parle bien sûre que de mon cas.
Et dans mon cas il ne s'agit pas de trucs genre "bien gagner sa vie" ou "avoir une maison enviable".

Dans mon cas j'ai listé ce qui est pour moi "la réussite" ou plutôt devrais-je dire accomplissement ou épanouissement. Et ce indépendamment de telle ou telle "classification de ma personnalité" :

- être maîtresse de mon temps (dormir tout mon saoul, avoir le temps et l'énérgie de sans cesse apprendre et tendre vers une certaine sagesse)
- avoir des relations sociales satisfaisantes (ça j'ai pas trop de mal, du coup bien sûre j'ai tendance à pas l'apprécier à sa juste valeur)
- avoir un impact positif sur le monde (j'essaie au max)
- bénéficier d'une certaine quiétude (ça fait snob mais j'aime beaucoup l'épicurisme et le stoïcisme) donc une certaine sécurité matérielle (ça j'ai pas du tout)
- être satisfaite de mon boulot que j'aime beaucoup (trop). Je me figure que pour ça il me faudrait "être reconnue", plus valorisée, mais au fond je sais que c'est surtout un travail sur moi.

Bon désolée je voulais pas me répandre dans mon post mais j'ai du mal à faire court !

PS : Je croyais que HQI et zèbre était sensiblement la même chose. Peux-tu m'expliquer la distinction dont tu parles ?
avatar
Rebrousse-poil
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Airgetlám le Dim 26 Nov 2017 - 13:35

Rebrousse-poil a écrit:Bonjour à tous,

J'ai hésité à me présenter et puis je me suis dit que je ne pouvais décemment pas vous priver de lire ma vie passionnante !
Quel courage, je n'ai moi-même pas de fil de présentation Laughing

Oué, c'est pour entretenir le mystère ^^

Rebrousse-poil a écrit:Le truc qui me fait me sentir une imposteur ici : j'ai pas passé de test et je compte pas le faire (pour ceux que ça intéresse j'explique en annexe 1).
Ne t'en fais pas, beaucoup ici n'ont pas passé de test...

Certains le prennent mal quand on perd patience avec eux et ne comprennent pas pourquoi, mais ça va, c'est plutôt rare hihi

Wink

Rebrousse-poil a écrit:Au quotidien, je ne suis pas fière de l'avouer, je trouve souvent les propos des gens vraiment bas de gamme. ça me catastrophe d'être incapable la plupart du temps d'apprécier les qualités des gens. Mais quand je rôde sur des forum de zèbres, miraaacle, (presque) tous les posts sont intéressants.
Ouch... M'en parle pas... Embarassed

Rebrousse-poil a écrit:Alors Zèbre refoulée ou Zèbre-fanboy ? Mystère...
Bienvenue à toi en tous les cas ! :-)

Rebrousse-poil a écrit:Annexe : un genre de paris de Pascal des tests Wais
Il te faudrait préciser ce que tu entends par "réussite". Beaucoup en ont une image télévisuelle. Notre société nous explique que le bonheur c'est d'être en couple, d'avoir des enfants, un taff, une maison et une voiture... Puis l'on règle les "petits" problèmes à coup d'antidépresseur, et l'on se matte encore plus la TV pour ne pas trop se poser de questions... Le fait d'être zèbre ne rend pas plus lucide sur ce qu'il nous faut réellement pour être heureux... J'ai même l'impression que l'on est à peu près tous égaux dans ce bourbier Wink
avatar
Airgetlám
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 170
Date d'inscription : 15/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par RoyJade le Dim 26 Nov 2017 - 13:57

Rebrousse-poil a écrit:PS : Je croyais que HQI et zèbre était sensiblement la même chose. Peux-tu m'expliquer la distinction dont tu parles ?

Grosso modo, un HQI est comme son nom l'indique, une personne avec "un haut QI", ou plus exactement une personne à haut potentiel (qui va souvent -mais pas toujours- avec un QI égal ou supérieur à 130). Un zèbre est opposé au cheval : c'es un animal sensiblement identique mais avec quelques différences notables, notamment le fait qu'il n'est pas dressé et qu'il a des rayures qu'il utilise aussi bien comme camouflage que comme signe distinctif voir d'unicité et ce même au sein de sa propre espèce.
Même si la définition du zèbre a été de base inventée pour désigner les surdoués, force est de constater que certaines personnes atypique non HQI remplissent très bien la définition du zèbre. J'aurai donc tendance à dire qu'à peu près tout les HQI sont zébrés, mais que quelques zébrés ne sont pas (ou pas encore/bien détecté?) HQI. Du moins, c'est mon avis !

Sinon, j'aime bien ta définition de la réussite. J'ai tendance à résumer la mienne par "être heureux", mais en la développant elle s'approche beaucoup de la tienne.
Je pense que ton problème vient surtout de ce que tu attend de toi même: trop exigeante, à t'interdire d'échouer et même pire, t'interdire d'apprécier tes réussites ? As tu déjà essayé de t'arrêter quelques minutes, de contempler physiquement et mentalement ce que tu as fait et de prendre une grande bouffée d'air et de fierté pour ton travail ?
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 293
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Rebrousse-poil le Dim 26 Nov 2017 - 14:24

Airgetlám a écrit:    Rebrousse-poil a écrit:
   Bonjour à tous,

   J'ai hésité à me présenter et puis je me suis dit que je ne pouvais décemment pas vous priver de lire ma vie passionnante !

Quel courage, je n'ai moi-même pas de fil de présentation Laughing

Oué, c'est pour entretenir le mystère ^^

ahah je savais que mon sacrifice serais reconnu à se juste valeur. Merci de m'avoir fait rigoler !

Airgetlám a écrit:Il te faudrait préciser ce que tu entends par "réussite". Beaucoup en ont une image télévisuelle. Notre société nous explique que le bonheur c'est d'être en couple, d'avoir des enfants, un taff, une maison et une voiture... Puis l'on règle les "petits" problèmes à coup d'antidépresseur, et l'on se matte encore plus la TV pour ne pas trop se poser de questions... Le fait d'être zèbre ne rend pas plus lucide sur ce qu'il nous faut réellement pour être heureux... J'ai même l'impression que l'on est à peu près tous égaux dans ce bourbier

Je partage assez ta vison de la chose. (pour ma vision de la réussite j'en parles juste au dessus mais j'ai du poster pendant que tu rédigeais). C'est un truc qui m'angoisse depuis la primaire, et quand je crois voire ces aspirations que je qualifie "d'arrosage automatique-esque + se reproduire" chez un conjoint (même au lycée ahah) c'est une source de remise en question sans limite.

Merci beaucoup RoyJade de prendre le temps de m'aider, avec beaucoup de pertinence en plus... C'est juste adorable !

RoyJade a écrit:Je pense que ton problème vient surtout de ce que tu attend de toi même: trop exigeante, à t'interdire d'échouer et même pire, t'interdire d'apprécier tes réussites ? As tu déjà essayé de t'arrêter quelques minutes, de contempler physiquement et mentalement ce que tu as fait et de prendre une grande bouffée d'air et de fierté pour ton travail ?

Tu as bien cerné "mon problème" ahah. J'essaie effectivement de me regarder "de l’extérieur", par exemple de noter les choses positives, les reussites, j'ai genre 15 applis dans cet esprit dont 5 que j'utilise souvent voir quotidiennement pour "visualiser" que non je ne fais pas rien.

Si ça vous intéresse : Goalmap, Habitica, Gratitude garden, Daylo et Toggl (ça c'est pour facturer mais ça aise aussi).

Je me sent effectivement mieux pendant disons 3 minutes après avoir bien pensé à mes réussites ou 15 minutes après par exemple avoir achevé un gros morceau de taf ou 30 après avoir reçu un compliment ou obtenu un diplôme. Ensuite ben ça retombe.
Du coup il me faudrait des shoots de fierté toutes les heures ahah ! ... ou quelque chose "de plus fort" !

Je n'ai aucune idée si c'est "courant" comme temps de satisfaction ou pas ? (je tiens pas forcément à être pile dans la norme mais les ordres de grandeurs aident à se positionner)
avatar
Rebrousse-poil
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par RoyJade le Dim 26 Nov 2017 - 14:50

J'ai vu bien trop de différences sur ce "temps de satisfaction" (passant de la microseconde à des jours entiers) pour donner une moyenne ^^
Dans mon cas, j'ai commencé à aller bien quand le temps de satisfaction s'est découpé en deux : la partie "fierté" immédiate, et le petit sentiment de contentement/béatitude qui reste sur de longues périodes et berce mon travail, s'autoalimentant ainsi sur le temps. Bon, étant lunatique j'ai les périodes moins agréables, mais ça passe. Quand j'attaque un nouveau projet, c'est de plus en plus avec en tête le souvenir et la preuve qu'ayant déjà réussi, je peux encore le faire.
Après, en "plus fort" j'ai le soutien de ma famille et de mes amis qui m'aide bien. Totalement seul, je ne sais pas si j'arriverai aussi bien à vivre heureux. Et me sentir utile aussi, soit via mon travail, soit via l'aura de bonne humeur autour de moi que je sens grandir, s'amplifier et m'être renvoyé par d'autres sources, soit par l'idée que j'arrive à aider d'autre personnes à être heureuses, comme certains l'ont fait avec moi avant.

Dans les autres techniques que je peux utiliser pour générer ces moments de satisfaction, il y a des périodes de méditation où je ne fais absolument rien physiquement, me contentant juste de penser, il y a les périodes de contemplation (souvent d'œuvres d'autres personnes) et enfin mes loisirs qui ont quasiment tous des objectifs à atteindre et par conséquence une réussite avérée pour moi.
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 293
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Tempête le Dim 26 Nov 2017 - 17:35

Sois la bienvenue, Rebrousse-poil! Very Happy

Rebrousse-poil a écrit:Je m'en fichais éperdument mais depuis que j'ai réalisé combien, même adulte, j'ai des préoccupations et considérations peu communes, et surtout que j'en souffre, je me suis intéressée à la douance.

Je me demandais de quel genre de préoccupations et considérations il s'agit, si ce n'est pas indiscret?

Rebrousse-poil a écrit:j'ai non seulement des aspirations insensées mais je suis intransigeante envers moi-même, bien plus comme tu l'as justement fait remarqué, qu'envers les autre. Et pour rien arranger lorsque je réussis un truc je passe immédiatement à autre chose.
En gros, dans les domaines qui me tiennent à cœur, je considère mes victoires "comme la moindre des choses qu'il est attendu de moi" et les choses que j'ai pas (encore ?) atteinte comme une honte et une preuve de ma nullité.

Tout pareil. C'est un sacré problème, hein?! Si jamais tu réussis à enrayer le phénomène un jour, tiens-moi au courant, ça m'intéresse! Wink
avatar
Tempête
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 03/09/2017
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Pieyre le Dim 26 Nov 2017 - 18:11

De bien belles allitérations dans ce titre, avec une harmonie de symétries et d'asymétries : félicitations !

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18712
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Rebrousse-poil le Dim 26 Nov 2017 - 18:59

RoyJade a écrit:Après, en "plus fort" j'ai le soutien de ma famille et de mes amis qui m'aide bien. Totalement seul, je ne sais pas si j'arriverai aussi bien à vivre heureux.

ça c'est un truc que je sais pas faire, me reposer sur les autres. Je sais pas trop quand y'a un mythe qui s'est installé dans mon entourage comme quoi j'étais "dégourdie" et "pas les 2 pieds dans le même sabots" (dixit ma mère-grand par exemple) et que "on peut lui faire confiance pour se débrouiller". Du coup j'arrive plus à inverser la tendance. Pire, y'a une mode parmi mes parents et amis de m'appeler lorsqu'ils ont des doutes parce que mon analyse et mes consolations leurs font du bien. En soit pourquoi pas, mais dans l'autre sens "ils savent pas quoi me dire ni comment m'aider".
Enfin c'est pas grave mais mon entourage n'est pas un soutiens sur ce point en tout cas eheh.

Tempête a écrit:Je me demandais de quel genre de préoccupations et considérations il s'agit, si ce n'est pas indiscret?
Tu vas rire ma première réaction : OMG si je lui dit tous vont se rendre compte que non seulement je suis nulle mais prétentieuse d'envisager cette option.

Ben surtout à propos de mon activité favorite qui est d'analyser des phénomènes pour mieux les comprendre et élaborer des théories dessus. L'idéal c'est si j'ai un interlocuteur qui enrichi la discussion sinon seul dans sa tête c'est moins fun. J'ai un gros faible pour tout ce qui va de la Bio jusqu'à la socio, philo, psycho, paléoanthropologie... Les sciences plus "dures" je ne me suis jamais renseignée au delà des connaissances de Lycée par contre.

Globalement ça saoule vite les gens, je suis souvent étonnée que tout le monde n'ai pas envie d'élucider le pourquoi du comment et se contente pas si rarement d'un "c'est comme ça".

Après parfois j'aime bien aussi élaborer des solutions du coup genre "si mon analyse est bonne", notamment politiquement (pour des trucs qui me regardent pas et où par ailleurs j'ai pas genre les programmes scolaires ou que sais-je) il faudrait faire comme-ci dans un 1e temps, puis ça.

J'ai rencontré de temps en temps des gens comme ça mais c'est vraiment rare. Du coup je suis tout le temps frustrée car, a part lorsqu'on rigole ou que mon interlocuteur m'apprends des choses concrètes, je suis peu satisfaite de mes relations avec les autres ! D'ailleurs c'est un peu pathétique mais j'ai au fond de moi l'impression que la relation "intellectuelle" la plus satisfaisante que j'ai eu c'était avec Montaigne, ou Asimov, ou Stuart Mill ahah.

Sinon (pour nourrir mes réflexions mais aussi par plaisir passif) j'aime lire des essais et écouter des conférences et émissions un peu "intello". Bon ça c'est pareil je sais bien que plein de gens le fond eheh.
ça m'a pris vers l'adolescence je crois même si j'ai toujours été un enfant atypique.

Après j'ai des velléités artistiques diverses.
Et aussi j'ai remarqué une chose, j'ai tendance à envisager toutes les options pour un problème et souvent si je les exprime parmi la liste des options, ça choque beaucoup. Je dis pas que je pense que toutes les options se valent loin de là, mais pour élire la meilleur j'ai tendance à croire qu'il faut tout envisager puis faire le tri.

Tempête a écrit:Tout pareil. C'est un sacré problème, hein?! Si jamais tu réussis à enrayer le phénomène un jour, tiens-moi au courant, ça m'intéresse! Wink

Okay ! En ce moment je test les "vade-mecum" / "talismans". C'est saugrenue sachant que je suis 100% athée et semi-scientiste mais justement. Partant du fait que l'effet placebo fonctionne et que la médecine actuelle comme les rites d'antan s'en serve, je me dit que je peux l'utiliser pour me soigner de ma tendance à la procrastination.

Du coup j'ai décidé que tel collier c'était le collier de "je me fout la paix", un autre celui du "qu'on on y crois, on fait mieux", et même un "invocation de tel type du passé qui justement me plait".

Je me sent un peu con en expliquant ma "super statégie" ça mais je ne veux négliger aucune piste ahah

Pieyre a écrit:De bien belles allitérations dans ce titre, avec une harmonie de symétries et d'asymétries : félicitations !

Tu veux bien développer s'il te plait ? J'ai un vrai goût pour les mots et les phrases mais de vraies lacunes techniques erg ! Merci Smile


Merci à tous pour votre accueille je suis ravie !
avatar
Rebrousse-poil
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Pieyre le Dim 26 Nov 2017 - 19:14

Ah, c'est juste que ton titre est bien balancé, que tu l'aies voulu consciemment ou non.

« Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin »

Déjà, il y a deux mots peu fréquents en quatre syllabes prononcées qui se répondent : une voyelle en tête, un A en troisième position, un T en quatrième, avec un TR dans les deux et une dominante en I (certes il y a une petite lourdeur à associer ces deux termes, mais on admet) : 4 + 1 + 4.

Et puis il y a deux mots plus simples, commençant aussi par des voyelles, tout en I et en nasales, avec un rappel de sonorités des deux premiers mots : 1 + 2 + 2.

Voilà : des symétries et des dissymétries constructives.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18712
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Rebrousse-poil le Dim 26 Nov 2017 - 19:19

Oui je vois. Merci d'avoir pris le temps de m'expliquer c'est adorable !

En tout cas merci de ton compliment ça me touche beaucoup.
avatar
Rebrousse-poil
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Usurpatrice en infiltration, je m'inscris enfin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum