Inhibition intellectuelle

Aller en bas

Inhibition intellectuelle

Message par Plume25 le Sam 25 Nov 2017 - 22:41

Bonjour

Je voudrais avoir des retours de personnes ayant peut être vécu quelque chose de similaire.

J ai fait dès mon plus jeune âge de l'inibition intellectuelle.
A la suite d'une dépression avec decompensation J'ai fait exploser les mécanismes de protection émotionnels et intellectuels que j'avais mis en place. En pleine reconstruction je me suis mise à développer toutes les formes d'intelligence et J'ai fini par découvrir ma surdouance à plus de 35 ans. Je me remets doucement mais tous ses changements ont imprimé des mécanismes d'angoisse qui se réactiver facilement. J'ai peur aussi de retomber dans mes vieux schémas et de brider de nouveau mes potentialité, surtout que l'angoisse flingue constamment ma mémoire à court terme et me fatigue enorment.
Il faut tout réapprendre: gérer les émotions, stabiliser cette nouvelle pensée en expansion, récupérer... bref passionnant mais pas facile tous les jours.

Merci de vos échanges sur le sujet.
avatar
Plume25

Messages : 12
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par Plume25 le Mer 29 Nov 2017 - 20:24

Désolée pour les fautes. J'ai écris un peu vite...
Cela doit heurter les yeux de quelques amoureux de l'écriture!
avatar
Plume25

Messages : 12
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par prométhéus le Jeu 30 Nov 2017 - 0:32

Bonjour, j'ai eu une expérience assez similaire, elle a eu lieu au alentour de mes vingt ans ,la transition a restructuré toute ma construction mentale du monde, apporté un certain niveau de granularité, la sensation de passer d'une vision monochrome à un monde plein de nuances chatoyante, avec des enchevêtrements complexes d'une grande beauté.
Cela fut assez déstabilisant mais on s'y habitue, ce qui devient par contre difficile, c'est le rapport que l'on entretient avec son entourage,
qui devient très énergivore, car il faut tout le temps freiner sa pensée, pour ne jamais blesser, mais ce processus génère une sensation grandissante de solitude.
Une solution envisageable pour juguler cette désagréable sensation:
aménager dans nos moments de vie, des instants réservés, des zones privées, des bulles où on va librement y développer nos capacités sans jugement, sans limitation, respirer un peu pour reprendre des forces ..

avatar
prométhéus

Messages : 345
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 38
Localisation : troisième planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par Plume25 le Jeu 30 Nov 2017 - 9:21

Bonjour Prometheus,

Merci pour ta réponse et ton témoignage. Effectivement, c'est très déstabilisant mais aussi grisant. J'avoue que je dois aussi apprendre à me pardonner d'être passée à côté de ma surdouance presque toute ma vie. Intellectuellement, je comprends pourquoi je l'ai fait mais emmotionnelement c'est autre chose. Je me réserve des moments à moi. De toute façon, c'est nécessaire tant les surchauffes émotionnelles sont fortes. Je ne sais pas encore comment gérer sans être dans le contrôle ou la dissociation emmotionnelle.
J'ai peur aussi de repartir dans mes vieux schémas inconscients de contrôle et la libération à été telement violente que je pense qu'il y des formes de mémoires traumatiques qui me brident encore. Mais J'y mets de la conscience et commence un accompagnement en gestion des émotions.
Et depuis, cette prise de conscience continue ? J'avoue qu'il y a aussi un côté complètement addictif... rires...
Bref, ma vie est d'une complexité telement plus importante, pleine de paradoxes mais aussi telement plus riche que je ne reviendrais en arrière pour rien au monde.
avatar
Plume25

Messages : 12
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par Plume25 le Jeu 30 Nov 2017 - 9:24

Petite question encore : comment fais tu pour develliper tes capacités dans ses bulles. J aimerais telement voir jusqu'où je peux aller. M'éclater un peu sans surchauffe après toute cette violence. Mais je n'ai aucune idée de comment faire. Je suis un peu comme un enfant qui doit tout apprendre de ce nouveau mode de fonctionnement.
avatar
Plume25

Messages : 12
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par prométhéus le Ven 1 Déc 2017 - 22:27

Plume25 a écrit:Petite question encore : comment fais tu pour develliper tes capacités dans ses bulles. J aimerais telement voir jusqu'où je peux aller. M'éclater un peu sans surchauffe après toute cette violence. Mais je n'ai aucune idée de comment faire. Je suis un peu comme un enfant qui doit tout apprendre de ce nouveau mode de fonctionnement.
Ce qui change fondamentalement, c'est le rapport que l'on entretient avec le savoir, qui devient aussi nécessaire que boire ou manger.
Il est le moteur qui fait évoluer l'individu, accroît sa singularité en l'éloignant de sa tendance à la conformité morbide, ne pas être un mort marchant, ou être l’automate plus ou moins autonome se synchronisant régulièrement au champs de normalité instillé par les différents médias grand publics,ce fournisseur de pensée lyophilisée,
qui devient "pensée personnelle", pensée maison comme la purée en sachet après adjonction d'eau.

Une bulle c'est un lieu de culture.
Il suffit de partir d'un centre d'intérêt existant comme un jeune pouce et le faire grandir avec des connaissances, qui peuvent être des livres, des vidéos sous forme de vulgarisation puis monter, conférence grand public, ou scientifique, cours , etc ...
Bon l'on peut multiplier le procédé et se créer une véritable forêt, des outils qui vont étendre nos perception, donc plus de nuances, plus de complexité, plus de beauté,
c'est aussi une manière très saine de ne jamais prendre la grosse tête, car aussi intelligente qu'une personne puisse être ou devenir, il ne reste qu'une bien petite chose perdue dans un jardins luxurieux et gigantesque et cela fait du bien de se sentir tout petit.

avatar
prométhéus

Messages : 345
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 38
Localisation : troisième planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par Plume25 le Ven 1 Déc 2017 - 23:33

Je suis donc sur la bonne voie...
C'est ce que j'ai commencé à faire. Nourrir cette pensée puissante, profonde.
En plus de la joie de develliper ses potentialités, je pense qu'il y aussi la nécessité d'occuper la bête.
Disons qu'avant je l'avais enfermée dans une belle petite cage et qu'aujourd'hui j'essaie de la dompter, de la chevaucher. Elle a besoin de nourriture sinon elle s'occupe en ruminant le passé ou en s'inquiétant pour l'avenir. Je croise telement de zèbres qui sont sous-stimulés... de belles personnes mais qui ne voient pas les potentialités, qui ont peur de laisser la bête s'émanciper. Et du coup, il y a une énergie qui stagne, qui ronge.
Je ne veux plus avoir peur pour ma part. Mais bon sûrement plus facile à mentaliser qu'à vivre.

avatar
Plume25

Messages : 12
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par Candy rathon le Ven 23 Fév 2018 - 13:01

Ce sujet m’interpelle.
Ne concerne t-il que les SD ?


Candy rathon

Messages : 114
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par holokian le Ven 23 Fév 2018 - 13:14

Tu peux te rassurer sur un point : je doute que l'angoisse annihile ton intelligence.

Je connais bien l'anxiété, et selon moi, effectivement cela peut fatiguer, disperser, perturber la mémoire à court terme, mais jamais cela m'a empêché de raisonner, de créer, d'inventer, d'avoir de grands moments d'inspiration dans plein de domaines.

Mais c'est probablement une anxiété de plus, et je comprends que mon explication ne peut pas la faire disparaître. Mais avoir conscience que c'est aussi le fruit d'une anxiété est positif je pense. Depuis que je fais de la pleine conscience, je me rends plus compte de ce genre de choses.
avatar
holokian

Messages : 527
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inhibition intellectuelle

Message par dimanche le Lun 15 Oct 2018 - 9:49

Bonjour

J'aurais une question : Comment as tu fais pour te reconstruire ? Merci

dimanche

Messages : 292
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum