avant d'être zèbre, je croyais que....

Aller en bas

avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par jeachlo le Ven 24 Nov 2017 - 9:55

Bonjour à tous,

J'espère déposé ce sujet au bon endroit, dans le cas contraire...ben...faudra me dire quoi faire.

C'est un peu parce que j'avais envie de me délester de tout ce que j'ai pensé tout bas pendant longtemps et que maintenant, ben je sais parfois plus où mettre tout ses croyances...

donc avant de me savoir zèbre, je croyais :

-avoir le gène de la dépression (s'il y en a un) (la cause aux crises existentielles bien sûr)

- être proche bipolaire

- venir d'une autre planète (quand j'étais enfant)

-être "appelée "par dieu (je suis agnostique, baptisée j'ai pris le mien mais au fond peu importe...c'est juste qu'ayant beaucoup de compassion empathie et tout et tout, je me suis dit avec tout l'amour que j'ai en moi et ma capacité à si bien voir et comprendre et ressentir, ça doit venir de quelque part pour faire quelque chose...), cette croyance étant ici juste citée, sans rentrer dans un débat philosophique ni théologique...ce n'est pas le sujet du post présent. bien que je me sois bien pris la tête dessus...

- que je voulais plus exister...vivre si...mais pas exister comme j'étais

- que la perfection était la référence...

-...

jeachlo
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 41
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Zorglub_33 le Ven 24 Nov 2017 - 10:35

Ouaip, et pour ma part j'ajoute que j'étais obsédée par la "normalité" dont je me sentais désespérément éloignée.

Aujourd'hui, je sais que je suis zèbre, et tout ça prend enfin sens :-) Je me sens "unifiée" et non plus éclatée en morceaux disparates.

(et ça fait du bien !)

Zorglub_33
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 113
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par jeachlo le Ven 24 Nov 2017 - 13:13

ah oui, en me relisant, mon message est un peu tristounet (la faute à la météo de ma région, ciel bas et petite pluie ...) mais en effet

enfin tout prend un sens et ça fait du bien !!!

jeachlo
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 41
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Déhèle le Ven 24 Nov 2017 - 14:35

La Cause des causes décelée, le poids du pourquoi qui s'envole.
Nouvelle grille de lecture, enfin tout comprendre. Mise en lumière des zones d'ombre.
Vivre enfin pleinement en pleine conscience de soi-même. Non pas renaître mais comme naître enfin.

Avant de me découvrir, je me sentais:
- proche de la folie.
- à côté de la plaque.
- contraint d'évoluer dans un monde qui n'est pas le mien.  
- en déficit.
- souffrant d'une pathologie sociale.
- parfois invisible.
- isolé.
- en marge malgré moi.
- incapable d'avoir une vie qui me contente.
- incompris.
- non abouti.
- préoccuppé.

et surtout je croyais être le seul à éprouver tout ça. Voilà peut-être la grande différence avec l'"avant".
avatar
Déhèle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 309
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par ShineFlower le Ven 24 Nov 2017 - 16:12

Bonjour,
Quant à moi, d'être échu dans un monde qui ne me correspondait pas. D'être anormale. D'être folle. D'être borderline. Merci Jeanne Siaud-Facchin. Je te l'ai déjà dit et je te le redit. Merci. Zèbre
avatar
ShineFlower
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 59
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Invité le Ven 24 Nov 2017 - 17:30

Pour ma part je me croyais pas HPI car je pensais pas comme les autres.

Mais aujourd'hui tout va bien, merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par LiliColibri le Ven 24 Nov 2017 - 20:29

Comme je te comprends. Pour ma part, j'ai fini par découvrir que j'étais zèbre (seule) à cause de 4 ans de crises d'angoisses qui m'ont pourri la vie. Je voulais TROUVER MON PROBLEME. Je croyais:
- Que j'avais des tendances dépressives alors que je suis quelqu'un de plutôt enjoué de base.
- Que j'avais un trouble anxieux généralisé (diagnostic erroné de mon médecin qui n'a rien trouvé d'autre que me prescrire des anti-dépresseurs... à 19 ans. Mais je savais que ce n'étais pas ça mon pb)
- Que personne ne me comprenais et me comprendrait jamais.
- Je ne comprenais pas comment les autres faisaient pour "y arriver" (notion
absolument floue mais intensément ressentie, encore aujourd'hui d'ailleurs)
- Que j'étais folle oui aussi.


LiliColibri
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Lujan le Ven 24 Nov 2017 - 21:29

Avant de savoir que je suis zèbre,
- je croyais que les autres pensaient tous comme moi, et par conséquent que la majorité des gens vivaient normalement avec un cerveau encombré, je ne comprenais pas pourquoi je n'y arrivais pas
- je ne comprenais rien à ma génération
- je croyais que j'étais nulle en maths (alors que d'après mon test, j'ai de très bonnes aptitudes logico mathématiques, comme quoi, on en apprend tous les jours)
- je croyais aussi que j'étais bipolaire

Lujan
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 85
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Lyla le Ven 24 Nov 2017 - 22:41

Avant de savoir pour ma part (entre autre) :

- L'impression d'être à côté du monde, d'être comme un étranger, un extraterrestre sans rien n'y comprendre.
- Tout en ayant l'impression aussi de comprendre et voir des choses que les autres ne voyaient pas (bon c'est encore le cas en fait pour les 2 cas)
- L'impression d'être seule au monde, que personne ne me comprenait (or je sais maintenant que je ne suis pas seule dans ce cas ^^)
- L'impression d'être un peu idiote aussi (surtout en société)
- J'ai longtemps voulu faire comme tout le monde, imiter pour me fondre dans la masse (surtout étant enfant, je voulais être "normale", comme les autres, en gros j'essayai de me "réparer") sans jamais y parvenir.
- J'ai aussi longtemps cherché ce qui clochait chez moi (hypersensibilité, bipolaire, ou autre, j'ai longtemps cherché)


Lyla
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Belletegeuse le Mer 6 Déc 2017 - 21:39

Avant d'être zèbre, je pensais qu'on allait m'embêter pendant le reste de mes jours//(javais 10 ans). J'ai été testée pour le départ en sixième car la directrice de l'école voulait savoir si on pouvait m'y envoyer. Au CDI, ils ont dit que si je n'y allais pas, personne n'irait ni ne suivrait. Je ne savais pas que c'était des tests, le lendemain quand je suis revenue à l'école, l'une de mes camarades a dit qu'il ne fallait plus m'embêter car j'étais la personne la plus intelligente du canton.

Parfois je me souviens de cela et je me rebiffe, malheureusement j'ai changé de canton et il y en a qui ne savent pas... Laughing

Mes partents ont été affolés quand j'ai voulu aller à l'école 'à 4 ans), il n'y avait pas de maternelle où j'habitais alors je suis allée à l'école car on leur a dit qu'ils pouvaient demander à l'instituteur.

Ma zébritude a été une affaire d'école, et vers 40 ans, j'ai compris pourquoi j'étais "bizarre", j'avais fait abstraction du côté social, comportemental, je me protégeais en me disant que les autres n'étaient pas assez bien pour moi, et quand cela m'embêtait de croire cela, je me faisais "avoir".

mais ma fille étant zèbre, les choses ont changé. je me suis dit, je me suis reproduite donc je ne suis pas "gogol", en dehors de l'école, je suis une personne valable, donc les autres sont devenus valables eux aussi et maintenant j'ai un compagon...
avatar
Belletegeuse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 57
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par SB.ABcube le Lun 22 Jan 2018 - 16:26

C'est marrant quand je me souviens de quand j'était pi'tit... j'ai toujours su que j'étais différent vers l'âge de 6-7 ans cela devenait une évidence de plus en plus évidente.

Au collège j'ai bien morflé. Le débile c'était moi. alors je n'y allais pas très souvent.

Je suis un zèbre qui n'a absolument pas été géré par qui que se soit ou quoi que se soit.

A l'âge adulte, j'ai émis tout un tas d'hypothèse sur le pourquoi du comment de mon état.

- Bipolaire
- Dépressif chronique
- Ratage de vie
- Borderline
- un sale con
- etc

Quand, j'ai su le pourquoi du comment. J'ai mis quelques temps à accepter au vu de mes études brillante. Un BTS en apprentissage......dans un cfa tout pourri....

D'une bétise déconcertante les pieds dans le plat en permanence de chez en permanence.

Tout les trucs simple, je ne les comprends pas ou alors faut m'expliquer longtemps et de l'autre coté tout les trucs complexes sa passe assez bien.

La hiérarchie, j'ai du mal. Des gens avec un peu de pouvoir. Bonjour les dégâts.

En fait le problème, c'est les gens. Je n'ai jamais eux un truc heureux avec les gens. J'ai beau mis prendre de toute les manières qui soit le résultat reste le même.

Pourtant, je sais que je suis quelqu'un de bien et je m'aime bien aussi.

J'ai au moins réussi ma vie de famille ma vie pro et pour moi partiellement raté.










avatar
SB.ABcube
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 206
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 39
Localisation : Entre le froid et le chaud mais plutôt froid

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Belletegeuse le Mar 23 Jan 2018 - 18:23

Avant d'être zèbre, je croyais que j'étais méchante. Je m'en suis aperçue il n'y a pas si longtemps, en m'occupant d'adolescents en difficulté.
Je ne me suis jamais sentie bête ou décalée, mais mauvaise. J'ai été culpabilisée par une institutrice qu'on qualifierait de nos jours de perverse, qui disait que j'écrivais mal, que je n'étais pas ce que je croyais, etc, que mes parents avaient tort de penser que j'étais un petit génie, etc etc
Il y a eu un jour où j'ai eu envie de me tuer parce que je pensais que je n'arriverais jamais à me comporter comme tout le monde et que j'étais condamnée à mettre la honte à mes parents et à ce qu'on me fasse des reproches.

c'est revenu par moments et j'ai combattu cela car je m'aime I love you vive moi et ma zébritude, je profite de la vie ===
avatar
Belletegeuse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 57
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Zarbitude le Mar 23 Jan 2018 - 19:06

Moi je m'écrasais tout le temps parce que je pensais être la seule à ne pas savoir me débrouiller dans la vie.
Un jour mon père m'a posé une question et j'ai pas su répondre. Alors il a dit : ça vaut bien la peine de faire des études si c'est pour ne pas savoir répondre à ça!
Je ne sais plus quelle était la question...
Alors j'ai étudié encore plus et au final, je trouve qu'il m'a bien rendu service.
Je m'écrase encore très souvent mais maintenant j'aime bien ça, d'avoir un ego tout petit associé à une plus grande confiance en moi.
Je vais mieux maintenant Very Happy
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6071
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Invité le Mar 23 Jan 2018 - 21:50

Je croyais que j'étais la petite soeur de Ziggy Stardust, qui jouait à la marelle sur la voie lactée.  pirat



Dernière édition par zebra sara le Mar 23 Jan 2018 - 21:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Godzilla le Mar 23 Jan 2018 - 21:56

zebra sara a écrit:Je croyais que j'étais la petite soeur de Ziggy Stardust, qui jouait à la marelle sur la voie lactée.  pirat


Argh.
(dans le bon sens ^^)
Another David's Higlight:
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Invité le Mar 23 Jan 2018 - 22:41

Bon, j'aurais posté Five years en spoiler, mais il faut que j'attende sept jours. Arrow
Tant pis, ce sera pour une autre fois...

Et pourquoi cette chanson de Gainsbourg, c'est une private joke ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Godzilla le Mer 24 Jan 2018 - 14:14

zebra sara a écrit:Bon, j'aurais posté Five years en spoiler, mais il faut que j'attende sept jours. Arrow
Tant pis, ce sera pour une autre fois...

Et pourquoi cette chanson de Gainsbourg, c'est une private joke ?

On se "dévouera" pour poster du Bowie en temps utile ^^
Pour le titre de Gainsbourg, c'est juste que ça colle bien avec mon état, mais exprimé avec sa classe nonchalante ça passe mieux Smile
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Dederj le Sam 3 Mar 2018 - 21:32

Hello alors bon ce post a déjà quelques semaines mais ça me parle alors je vais ajouter quelques lignes.
Pour ma part j'ai toujours été moyenne en tout.
Sans bruit.
J'ai toujours eu des bons copains, ma vie s'est plutôt bien déroulée jusque là. Un bon job, un bon mari et deux magnifiques filles, ma plus belle réussite.
Aucune raison de me poser des questions sur une éventuelle zebritude me direz vous.
Car en plus, rien qui ne mette une éventuelle surdouance en avant.
Et pourtant je suis la aujourd'hui à vous parler...
Comment.?
Suite à de nombreuses conversations, une amie me conseille de faire lire "je pense trop" à mon mari, qu'elle pense concerné.
Il ne le lit pas... Finalement, je me dis que je vais y jeter un œil car c'est dingue ce que ça se bouscule dans ma tête... C'est sûr je pense trop, tout le temps, en fait, mais comme je me sens plutôt moyenne, je me dis que tout le monde est pareil, que c'est normal.
Et au fil des chapitres, page après page, je me suis reconnue et je sens que je peux enfin mettre un sens sur ce que je suis : cette émotion à fleur de peau en regardant une émission de chanson ou l'amour d'un père envers son enfant (ça ça doit faire résonner qqc de particulier en moi) ou même un animal qui meurt pour de faux dans un film..., cette hyperesthesie dont je ne savais même pas que c'était un mot, et encore moins une vraie caractéristique, cette faculté d'adaptation hors norme, cet amour que je donne avec une certaine forme de naïveté, et du coup ce besoin d'être aimée ou de reconnaissance au point de m'adapter aux autres au détriment de mon vrai moi... Que du coup je ne connais pas.
Donc, moi c'est la lecture de ce livre qui me met la puce à l'oreille (et aussi ce que je lis sur ce forum, force est de constater que je me retrouve dans certains témoignages) et qui coïncide avec un besoin de mieux me connaître et de répondre à une nécessité de m'affirmer en tant que moi car je veux qu'on m'aime pour ce que je suis mais encore faut il que je sache qui je suis. J'ai commencé ce travail ça y est. J'ai hâte de voir ce que ça va donner.

Dederj
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 28/02/2018
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant d'être zèbre, je croyais que....

Message par Holi le Mer 7 Mar 2018 - 15:01

Je croyais que tout le monde était comme moi.(ou que j'étais comme tout le monde...)
Je ne réalisais pas que je demandais trop, que j'attendais trop. J'étais juste souvent déçue et décontenancée par la réaction ou le manque de réaction des autres.
C'est moi que je remettais en question, en auto analyse et je ne suis pas forcément tendre avec moi.
Par exemple je me surveille pour ne pas couper la parole, ne pas finir les phrases, ne pas essayer d’accélérer le tempo... Avant je pensais que je n'étais pas suffisamment attentive, que je ne me mettais pas vraiment à l'écoute etc... Maintenant je sais que c'est parce que je vais juste beaucoup plus vite, que j'ai déjà compris, que je sais déjà.
De la même façon je pensais avoir un problème avec l'autorité, la hiérarchie. Maintenant je sais que j'ai besoin de comprendre pour faire, et que inconsciemment je ne peux pas respecter quelqu'un si je sens que je suis +... que lui, que je pourrais faire mieux.
Et il n'y a vraiment là aucune forme d'orgueil, c'est juste que maintenant je sais que je fonctionne différemment je n'y peux rien.
Et justement avant d'être zèbre je croyais parfois que j'étais trop orgueilleuse, un peu prétentieuse et j'étouffais vite ce qui avait provoqué ça, pour que personne ne le sente...
Finalement le but est d'arriver à s'accepter pour ce que l'on est VRAIMENT... Pas si simple...
avatar
Holi
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum