Les HP : des "alter humains" ? (et questions existentielles sur le pourquoi de nos cerveaux chelous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les HP : des "alter humains" ? (et questions existentielles sur le pourquoi de nos cerveaux chelous)

Message par isines le Mar 21 Nov 2017 - 14:21

Bonjour à tous, je suis encore toute nouvelle ici (je me suis présentée dans le topic dédié). J'espère que je poste dans le bon endroit ??
Il y a une question (enfin une foule de questions en vrai) qui me travaille concernant les zèbres/HP/surdoués...

Si on part du principe que notre cerveau est en quelque sorte "monté différemment" que celui de la plupart des gens... est-ce que nous représentons une forme d'évolution de l'humain (sachant qu'on dirait bien que ce câblage alternatif peut-être retrouvé à toutes les époques) ? Ou sommes-nous un glitch ?

D'un point de vue biologique, comment / pourquoi la nature a-t-elle permis le développement de ces humains câblés différemment ? A quoi pourrions-nous "servir" du point de vue de notre espèce humaine ?

Je me pose aussi ces questions parce que je réalise que nous sommes nombreux à vivre ce qui peut être qualifié de "phénomènes para-normaux" (je sens les "fantômes" par exemple, quoi que soient ce que nos connaissances limitées appellent les "fantômes" - j'ai tendance à me dire que je perçois soit des dimensions parallèles, soit des reliquats d'ondes émises par des vivants et capturées dans les murs etc).
Mon ex, lui, a des prémonitions, qui se révèlent toujours justes (sauf quand il a dit qu'on aurait un enfant ensemble, LOL, quoi que on sait jamais). Ma mère me "sent". Elle sait comment je vais, ce que j'éprouve. Toujours (bien relou pour moi quand elle me dit "rhaaa je me sentais super mal, je comprenais pas pourquoi et j'ai réalisé que c'est pcq tu ne vas pas bien")

Cette extra-sensibilité, cette potentielle ouverture à des réalités alternatives... Pourquoi certains humains l'ont et pourquoi d'autres non ?

Bref, je pose mes questions de façon confuse, mais vraiment le "pourquoi" me travaille. Pourquoi de tout temps et toujours en faible proportion trouve-t-on ce type d'humain ? (je me dis que les "sorcières" des temps archaïques devaient être des HP, par exemple)

Je prends toutes réflexions, conseils de lecture etc. Merci !!
avatar
isines
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 27
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les HP : des "alter humains" ? (et questions existentielles sur le pourquoi de nos cerveaux chelous)

Message par Belena le Sam 9 Déc 2017 - 21:09

Bonne réflexion ... moi je pense à ça depuis que je sais que je suis HPI... On n’est pas nombreux , donc je pense qu’on a dû se battre pour être encore là... En effet, j’ai toujours eu des sensations étranges , comme tu dis à cause d’une grande hypersensibilité: j’ai des rêves prémonitoires , des sensations qui m’on prévenu des dangers même de morts, j’ai parlé avec une copine morte , plutôt elle m’a parlé ou je l’ai sentie ... etc etc
Je ne sais pas quoi penser, c’est vrai ou des illusions d’un cerveau hyperactif ... Il faudrait définir la réalité , ou plutôt la réalité des autres . Ce que nous sentons est vrai , plus vrai ?
Je ne sais point. Par contre si le temps n’existe pas et on vit dans un continuum sans début ni fin , notre cerveau est juste mal fait . Je m’explique, le cerveau humain ne doit pas voir l’infini , il doit percevoir un temps qui passe , les saisons , le passé coupé du présent , ne pas voir le futur... mais un cerveau qui aurait une faille pourrait percevoir cette réalité cachée ... cet infini , continuum de la nuit de temps .
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 665
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum