Présentation d'une lionne :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation d'une lionne :)

Message par lionne le Dim 12 Nov 2017 - 19:19

Bonjour,

je me présente, j’ai bientôt 31 ans, je vis à Paris. Je m’excuse d’avance pour ma syntaxe et mon orthographe, qui ont toujours été ma bête noire.

Je suis depuis un an en thérapie pour dépression, ça arrive et comme m’a dit ma psy « c’est une période créative dans la vie ».
L’une des phrases qu’elle m’a dite au début et qui a trotté dans ma tête un moment avant de l’entendre « vous a-t-on déjà dit que vous étiez intelligente? vous me coupez la parole et vous savez de quoi je vais parler par la suite »
J’avoue avoir été interloqué, on ne dit jamais à quelqu’un « tu es intelligente », en tout cas pas à moi.
Cela m’a paru incongru, j’ai été touché, ému et je n’ai pas su quoi en faire.

Il y a quelques semaines, je me suis retrouvée dans une situation qui m’a ébloui, je parlais avec des amis d’amis, l’une médecin et l’autre écrivant des thèses. Je trouvais la discussion passionnante et lors de cette discussion, j’ai « choqué » en trouvant par hasard les chapitres suivants de la dite thèse. Cette personne est partie interpeller une amie, un mélange d’étonnement et de déconvenue de sa part. Je suis restée bête, car je n’avais pas réalisé ce que j’avais dit de si spécial. Par contre j’ai senti une lumière dans mon cerveau qui c’était allumé pendant cette discussion, et qui s’est éteinte d’un coup.
Je n’ai pas aimé cette extinction et retourner « à ma normalité » qui m’a paru si fade. Donc depuis quelques semaines, je me suis mise à écouter des conférences sur les HT, des reportages, des livres.
J’ai eu la sensation de recevoir un mode d’emploi de moi-même, et en même temps avec une petite voie qui me disait «  comment oses tu même y songer, tu es ridicule »

Je n’ai jamais passé de test, jamais passé de classe etc. J’ai peur de dire que je suis peut-être plus intelligente, on dirait que socialement c’est une honte et qu’on va passer pour quelqu’un de hautain que les autres s’amuseront à nous casser de suite, en parlant de nos faiblesses, pour qu’ils puissent montrer leur supériorité et la stupidité de mes propos.

Je pense que pour l’instant ma psy n’est pas trop pour le passage de ces tests, car je suis en dépression et j’ai beaucoup de choses à gérer. Je ne peux pas nier que j’aie tenté les tests sur internet, même si je ne crois pas du tout en leurs véracités (dont celui de mensa), je trouvais ça bête.. j’ai fait le test à des amis qui se sont arrêtés dès les premières questions, alors que moi je trouvais ça drôle.

J’ai découvert que ce n’était pas de ma faute :
Si je suis hypersensible (les larmes me viennent plus vite que l’éclair),
Si je suis en trop en amour (trop aveugle, trop impatiente, attire les pervers narcissiques, peur de l’abandon (même en amitié),
Si pour moi une injustice, c’est l’hécatombe,
Si je suis emphatique, même avec des inconnus (je m’amuse dans le métro à savoir qui sont réellement les gens). Je n’arrive à travailler avec des gens que je trouve faux ou mauvais etc Pour moi tout le monde avait cette capacité de voir comme dans un livre ouvert, ils ne faisaient justes pas l’effort d’analyser la gestuelle, les propos des autres.
Si j’ai toujours un million d’idée de projets à la minute
Si j’ai besoin de faire mille activités en même temps, que je peux m’endormir en réunion, je me mets à compter les dalles de plafond.
Si j’aimerais changer le monde, mais je n’ose rien faire car je vois trop loin l’évolution de mon idée, et soi je ne ferais pas assez bien à mon goût, soi je vois forcément un échec.
Si j’ai tant de mal à être sociable, je me sens fatiguée de ce double jeu. De faire semblant de trouver intéressantes des banalités qui ne m’apportent rien.

Je suis en pleine réflexion, j’ai peur de partir dans une nouvelle « obsession », que je ne suis pas du tout HP. Dois-je le savoir ou pas..Mais en écoutant ces conférences, je me suis retrouvée apaisée comme libéré d’un poids, que je ne sentais pas et complètement bête de ne m’être jamais posé la question ou de sous-entendre que ça pourrait être ça…

J’aimerais savoir si d’autres personnes comme moi se sont retrouvés dans la même situation? Cette découverte à 30 ans, ce peut être.. réfléchir sur plusieurs histoires de mon enfance et pourquoi personne n’aurait vu. Si personne ne l’a vu c’est être pas du tout ça… je suis perdue. Je ne sais même pas si j’ai le droit d’écrire ici.

merci (désolée pour ce roman)

lionne
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une lionne :)

Message par Fleur de Lotus le Dim 12 Nov 2017 - 19:36

Bonjour Lionne, si personne ne l'a vu, c'est peut-être tout simplement parce que dans ton entourage c'est une modalité de fonctionnement qui a été bien enfouie et ce depuis longtemps.

J'avais deux ans d'avance, je "cartonnais" en tout, j'ai été soit disant "détectée" à l'école, tout comme mon frère d'ailleurs, mais ce n'était tellement pas envisageable que.. et bien je l'ai en fait (re)découvert très tardivement, car cela avait été occulté pour moi et dénigré pour mon frère. Alors que mon père était très certainement HP, tout comme son père, considéré comme un génie dans son métier, mais complètement cassé et incapable d'aider ses enfants à s'épanouir.

Résultat des courses, j'ai eu une enfance de type "bulle autistique", puis "Toc et autres joyeusetés", une adolescence rebelle et folle dingo où j'ai mis ma vie en danger, ai raté mes études, ai attiré les mauvaises personnes à moi, puis je me suis "rangée" et ce sont mes enfants qui m'ont permis de vivre, puis de comprendre, par leurs recherches, qui j'étais peut-être.

Tout ça pour dire que ton parcours me parle.

Si ce n'est déjà fait, je te conseille de lire le livre "Intelligents, très intelligents" de Carlos Tinoco qui explique, de façon limpide, sa théorie que je trouve plus facile à accepter pour les HP timides qui ne se trouvent pas si intelligents que ça, ou qui cartonnent à un moment puis plus du tout après, ou perdent leurs moyens comme tu le décris. Pour lui, tout le monde a des capacités incroyables, seuls certains réussissent à les exprimer, et à certains moments. Question de contexte, d'histoire personnelle, de culture, d'environnement, etc.

Bienvenue et bon courage à toi Smile
avatar
Fleur de Lotus
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une lionne :)

Message par lionne le Dim 12 Nov 2017 - 20:03

@Fleur de lotus merci pour cette réponse, je vais lire le livre de suite !! Smile Merci pour ton témoignage, je vois que je ne suis pas la seule à avoir enfoui qui j'étais. Cela me donne de l'espoir de voir que tu es sortie de tous ces dégâts.

Je comprend pour le côté secret familial, c'est une souffrance qui perdurent de génération en génération. Je suppose que mon père est aussi HT et tous les hommes de son côté. (peut-être les filles...).Etrangement dès le début de ma thérapie, j'ai parlé de la peur d'avoir des enfants, par peur de perdurer quelque chose de néfaste.

Ma mère nous a élever en ne faisant surtout aucunes vagues, je pense que j'ai enfoui tous ça pour être "normal=parfaite". Je pense que je me suis habituée à ne pas poser toute les questions, rester très silencieuse et éteinte.

lionne
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une lionne :)

Message par RoyJade le Dim 12 Nov 2017 - 23:17

D'habitude, les lions mangent les zèbres. J'espère que ce n'est pas ton cas :p
Mais une lionne dans la savane est à sa place.

Bienvenue donc !

Autant je ne suis pas dans ton cas, autant des personnes (surtout des femmes d'ailleurs) qui ont mis un nom sur leurs différences que tardivement, j'en ai rencontré plusieurs. Presque tous ont comme tu semble l'avoir fait enfoui ces zébrures au nom de la normalité et de l'intégration, ne comprenant absolument pas ces outils encombrants qui leur sont greffés, avec personne pour leur apprendre à s'en servir plutôt qu'à les subir. Et pour absolument toute ces personnes, si ça n'a "pas été vu", c'est que pour presque tout le monde (HP compris), si on ne connais pas du tout, ça n'existe pas. Quelqu'un qui ne sais pas ce que sont les zébrures ne peux juste pas imaginer (sauf cas extrêmement rare) que la personne un peu bizarre devant elle puisse être haut potentiel. Pour beaucoup, la découverte des zébrures est toujours liée à la présence d'une personne qui sais ce que c'est : un ami, un psy, un conseiller, un collègue… souvent zèbre ou lié à des zèbres.
Bref, tu as tout à fait le droit de te poser cette question, tout comme beaucoup d'autres.
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 293
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une lionne :)

Message par Tempête le Lun 13 Nov 2017 - 0:42

lionne a écrit:Ma mère nous a élever en ne faisant surtout aucunes vagues, je pense que j'ai enfoui tous ça pour être "normal=parfaite". Je pense que je me suis habituée à ne pas poser toute les questions, rester très silencieuse et éteinte.

À qui le dis-tu!  Neutral

Bienvenue sur le forum, j'espère qui tu y trouveras de quoi alimenter tes réflexions! Very Happy
avatar
Tempête
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 03/09/2017
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation d'une lionne :)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum