Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Lun 6 Nov 2017 - 12:49

Coucou,
j'organise un (traditionnel) repas de Noël (anticipé) chez moi comme d'habitude. Ça se déroulera le samedi 2 décembre dès 19h00.

Merci de vous manifester très vite, les places sont limitées ;-)

J'envoi l'adresse en PM pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore.

A bientôt

Switch

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Mochi le Lun 6 Nov 2017 - 13:29

T'es pas si gros.
avatar
Mochi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 464
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : Lôz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Lun 6 Nov 2017 - 15:52

t'es pas si mochi

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Mochi le Lun 6 Nov 2017 - 15:59

Switch71 a écrit:t'es pas si mochi
Mou et pâteux et un peu gluant ?
avatar
Mochi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 464
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : Lôz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Kass le Lun 6 Nov 2017 - 16:20

...ça promet ! (count me in)
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6592
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Mochi le Jeu 9 Nov 2017 - 11:27

Bonjour.
Je m'inscris en faux.
Non. Spa ça.
En vrai je m'inscris.
Pfouahhh... dur de réfléchir le vendredi.
avatar
Mochi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 464
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : Lôz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Sherryn le Mer 15 Nov 2017 - 9:18

Hello ! Je veux bien ton adresse pour vérifier si je peux venir ^^

EDIT

Merci ! Du coup je te confirme que je viens volontiers Very Happy
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Grenadinette le Jeu 16 Nov 2017 - 14:36

Encore une place?
avatar
Grenadinette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 95
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 21
Localisation : Suisse, Etoy?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Jeu 16 Nov 2017 - 16:17

Oui il y a plein de place. Je relancerai sur le what's app

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Kass le Jeu 16 Nov 2017 - 16:31

(les genoux ça compte pas !)
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6592
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Jeu 16 Nov 2017 - 23:09

on se serra pig

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Petite Coccinelle le Dim 19 Nov 2017 - 11:00

B-bonjour,

Désolée de m'incruster comme ça... mais je ne pensais pas qu'il y avait autant de suisses sur le forum...

Ça m'a l'air sympa de faire des rencontres.

Bref, désolée ma timidité m'emporte...
avatar
Petite Coccinelle
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 20
Localisation : Suisse, ce fameux pays à préjugés ;)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Dim 19 Nov 2017 - 12:14

Bienvenue !

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Kasi le Dim 19 Nov 2017 - 22:10

Présent! (@Switch71, même si tu le savais déjà)
avatar
Kasi
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 30
Localisation : QQP

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Lun 20 Nov 2017 - 11:36

Génial ! Je ferai l'inventaire des gent°e°s la semaine prochain°e, entre ma marmaille et les invité°e°s, on va être nombreu°x°ses ( vous°e remarquez l'effort de l'écriture inclusif°ve)

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Kasi le Mar 28 Nov 2017 - 0:35

Petit up! Smile
avatar
Kasi
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 30
Localisation : QQP

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Mar 28 Nov 2017 - 0:40

annoncez-vous sur waht's up ou ici (mais pas au deux endroits sinon je me perd)

kaas+moshi+sherryn+grenadinette
+coccinelle(?)
+ 4 personnes sur what's up (à confirmer)
+ nous


Dernière édition par Switch71 le Mer 29 Nov 2017 - 13:43, édité 1 fois

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Grenadinette le Mar 28 Nov 2017 - 9:29

Coucou!
Pas inscrite sur WhatsApp (mais tu vois qui je suis IRL?), mais tu peux enlever le point d'interrogation par ici Wink

A tout bientôt!
Pis tu nous rediras, si on peut amener quelque chose?
avatar
Grenadinette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 95
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 21
Localisation : Suisse, Etoy?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Mar 28 Nov 2017 - 9:49

Oui grenadinette Wink

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Grenadinette le Mar 28 Nov 2017 - 9:50

Cool, merci!
avatar
Grenadinette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 95
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 21
Localisation : Suisse, Etoy?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Kass le Mar 28 Nov 2017 - 10:04

j'allais poser la question !
j'amènerai quand même une ou deux bouteilles, si tu les veux pas je les reprendrai, pas de problème Dent pétée

tu refais une raclette ? bounce
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6592
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Switch71 le Mar 28 Nov 2017 - 11:03

Je ferai une plancha avec des trucs a cuire sois même

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël le 2 décembre dans le gros-de-Vaud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum