L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par H Hesse le Dim 5 Nov 2017 - 15:18

Hello tous,

Sous ce titre pompeux, une petite introspection automnale : la recherche d'absolu en amour, qui est, je pense, partagée par certain.e.s d'entre vous, ne serait pas l'origine même de nos déconvenues et désillusions ?
Par recherche d'absolu, je n'entends pas la quête de l'alter ego parfait, plutôt celle de quelqu'un qui, par sa sensibilité et son intelligence affective, nous comprendrait et nous aimerait pour ce que nous sommes. Parce que nous ne pouvons pas être comblés par une relation en demi-teinte où nous serions contraints d'arborer un masque social et de recourir à de vains artifices pour ne pas avoir honte d'être tout à fait nous mêmes. Et je suis persuadé que même si ce genre de rencontres existent, on peut passer un temps infinitésimal voire toute sa vie à chercher ce type de rencontres en vain, frustrés de déambuler dans un cercle vicieux. Et finalement, cette "recherche" d'idéal deviendrait un Zahir, un manque à combler permanent qui n'existe que parce qu'il est manque. Qui, par sa simple force, peut pousser à idéaliser, comme il m'est arrivé, des relations passagères où comme on n'a pas vraiment connu l'autre, on peut se permettre de lui attribuer les qualités de la personne qu'on aime dans nos rêves. Un peu comme la nouvelle de la Gradiva de Freud où l'archéologue tombe amoureux d'une femme en bas-relief, de celle qui marche mais qu'il ne rencontre jamais. Et en même temps on se sait incapables de baisser ses exigences ce qui serait un mensonge à soi, une petite défaite de l'âme. Ce n'est pas très clair mais c'était ma petite interrogation relou du dimanche, vous qui vous reconnaissez un peu là-dedans, comment êtes vous parvenus à ne plus aimer l'idéal de celle/celui qui marche pour, finalement, être prêts à la/le rencontrer ?
H Hesse
H Hesse

Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 30
Localisation : Théâtre magique, pour les fous uniquement

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Dim 5 Nov 2017 - 16:38

Je crois n'avoir jamais cherché un idéal, lorsque je suis amoureuse ou que j'aime profondément je prends l'autre tel qu'il est.
En amont, je ne sais pas ce qui fait que je tombe amoureuse, c'est pas vraiment explicable ni rationnel. C'est lui qui tout à coup devient spécial pour moi.
C'est souvent un processus assez long chez moi : un sentiment de Bien etre peut être balayé rapidement par n comportement qui va heurter un essentiel par exemple ( manque d'humilité ou d'écoute)
Idéaliser ... non je ne ne crois plus au prince charmant.
j'aime les liens complices, qu'on soit alliés, qu'on s'ecoute et se comprenne . Ca passe par le rire ( j'en ai parlé sur un autre to pic).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Dim 5 Nov 2017 - 17:42

message censuré


Dernière édition par Roger le Sam 16 Déc 2017 - 22:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par oyans le Dim 5 Nov 2017 - 18:03

l'idéal je le connu, mais il ne dura pas plus de trois ans et demi, la passion s'est étiolée un jour...

Nous n'avions que notre amour, mais il y manquait l'expérience, la vie reprit ses droits et dans le flot de l'incompréhension, nos désirs similaires se désagrégèrent.
Mon idéal, la femme de ma vie, car il n'y en a nulle autre, s'en alla.

Depuis ma vie est morne, bien que, des fois au cours de mes pérégrinations, je finis par rencontrer d'autres femmes, mais en moi tout était fini, aucune d'elles ne saurait la remplacer.
J'ai essayé, j'ai tenté et nombre d'échecs finirent par me rendre à l'évidence; l'idéal n'était pas de ce monde et moi je compris, à ce moment là, ô combien la vie si longue... Pouvait être cruelle.

J'aurai beau chercher, je savais bien que ce charme là, n'était plus l'apanage de ma désillusion. depuis, j'erre l'âme en peine, car quoi qu'il en soit, je pensais, tout au fond de moi, que plus rien ne ravivait cette flamme.
ce jour où nous nous sommes séparés était l'aube de ma mort,il m'eut suffit alors de suivre comme un condamné, l''écheveau du temps passant, jusqu'à l'ouverture béante du néant où résiliait ma future mort, déjà bien entamée...

Oui, donc l'idéal, l'idéal...
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Dim 5 Nov 2017 - 18:06

message censuré


Dernière édition par Roger le Sam 16 Déc 2017 - 22:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Dim 5 Nov 2017 - 18:31

Intéressant ce que tu dis Roger.

J'aurais tendance à voir une prédominance du vécu, ptèt à tort...

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Dim 5 Nov 2017 - 19:18

équilibres hormonaux et intégration au groupe social...

So sad.

( equilibre hormonal kesako ? Quid des homosexuels, des gens ayant une différence d'age etc ...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par isadora le Ven 10 Nov 2017 - 8:26

pour moi, la différence entre être seule et être avec quelqu'un qui ne me comprendrait pas au premier regard est faible. pour mes amies non zèbre, la différence entre être seule et être avec n'importe qui est importante.

en gros entre être seule et me sentir seule en ne l'étant pas, je préfère être vraiment seule.
isadora
isadora

Messages : 1563
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 18:42


C'est dommage de considérer que nos idéaux puissent être des freins.


Dernière édition par Hiémale le Jeu 4 Jan 2018 - 18:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 20:04

Je crois que se contenter de moins que l'idéal c'est renoncer à vraiment aimer
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Zafu84 le Mer 3 Jan 2018 - 20:08

isadora a écrit:pour moi, la différence entre être seule et être avec quelqu'un qui ne me comprendrait pas au premier regard est faible. pour mes amies non zèbre, la différence entre être seule et être avec n'importe qui est importante.

en gros entre être seule et me sentir seule en ne l'étant pas, je préfère être vraiment seule.

Ce que tu dis me parle... pour avoir ignoré depuis longtemps le fait que plusieurs thérapeutes dans mon parcours de développement personnel avaient pointé du doigt ma dimension zèbre... je continuais à me "planter" gentiment dans mes relations amoureuses faute d'avoir compris ce que tu as écrit : je n'avais pas réalisé à quel point cet aspect (être compris très rapidement sans devoir tout expliquer) pesait finalement très fort et finissait par induire chez l'autre un sentiment d'infériorité que je ne cherchais pas à induire... et donc chez moi un sentiment insupportable d'avoir en face quelqu'un qui se mettait "en-dessous".

Alors oui, plutôt être seul... jusqu'à ce que je finisse par rencontrer celle avec qui cela passera spontanément !
Zafu84
Zafu84

Messages : 33
Date d'inscription : 02/01/2018
Age : 54
Localisation : Carpentras

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 20:13

C'est quoi ton idéal, MrMerlin ?

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 21:05

chuna56 a écrit:C'est quoi ton idéal, MrMerlin ?

Complexe en aspirant à une vie simple, comme moi. Ca prendrait des pages et des pages pour la décrire. Je résumerais par "celle qui ne me décevra jamais."
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 21:15

Ca prendrait des pages et des pages pour la décrire

Oké merci.
t'as pas peur du coup d'être restrictif ?

Perso, j'ai pas d'idéal, mais c'est ptèt pour ça que ça finit par foirer ^^

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 21:17

MrMerlin a écrit:
chuna56 a écrit:C'est quoi ton idéal, MrMerlin ?

Complexe en aspirant à une vie simple, comme moi. Ca prendrait des pages et des pages pour la décrire. Je résumerais par "celle qui ne me décevra jamais."

en rapport avec le concept de "flamme jumelle"  ?

(bonne année Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 21:43

chuna56 a écrit:
t'as pas peur du coup d'être restrictif ?

Non. Si mon idéal courait les rues, ça voudrait dire que je me contente de peu, non ? ;)
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 21:48

MrMerlin a écrit:
chuna56 a écrit:C'est quoi ton idéal, MrMerlin ?

Complexe en aspirant à une vie simple, comme moi. .../... "celle qui ne me décevra jamais."

Autant je te suis sur ta première assertion, autant je pense que s'accrocher à la deuxième, c'est le meilleur moyen de ne jamais "monter au front" ...

J'entends par "monter au front" , se coltiner le réel de l'Autre dans tout ce qu'il a de merveilleux et aussi de bas, aller se frotter à cette altérité qui va donc obligatoirement nous décevoir (puisque déjà on se déçoit soi-même) et qui par là même va nous faire grandir ... et si on dépasse le cap, faire grandir et mûrir la relation...

Bref, l'idéal, c'est très agréable dans la tête, mais 'faut savoir aussi le tenir rêne courte, voire le frustrer un peu parfois pour passer simplement le seuil de chez soi et faire de vraies rencontres...
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 21:55

@ Chuna : vrai de vrai ? T'as pas du tout d'Idéal ?

@ Revz : j'aurais tendance à penser que même une "flamme jumelle" peut te décevoir et t'esquinter par moments... c'est la qualité d'être et de communication qui diffère d'avec toutes les autres, à mon sens... parce qu'on reste quand même bê(a)tement humain (pour le moment Wink )...
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 22:05

MrMerlin a écrit:
chuna56 a écrit:
t'as pas peur du coup d'être restrictif ?

Non. Si mon idéal courait les rues, ça voudrait dire que je me contente de peu, non ? Wink

Et si ton idéal n'existe pas , tu fais quoi de ta vie ? Puisque notre Idéal est une chimère produite par un cerveau super créatif...
Une vie sans amour ?
Tu ne donnes rien à personne ?
Ou tu vis des amours en demies teintes , méprisant tes partenaires de n'être pas à la hauteur de ton rêve ?
Tu ne te demandes pas si tu peux placer le curseur de tes exigences ne serait-ce qu'un peu plus bas ?
Si le fait de changer ne serait-ce qu'un peu ton attente en quelque chose de moins exigeant ne fait pas de toi un être meilleur, plus bienveillant et compréhensif envers tous, à commencer par toi-même ?

(aucune agressivité dans ce questionnement, hein, juste un questionnement taquin !! Wink Razz )
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 22:09

Shazz a écrit:
Bref, l'idéal, c'est très agréable dans la tête, mais 'faut savoir aussi le tenir rêne courte, voire le frustrer un peu parfois pour passer simplement le seuil de chez soi et faire de vraies rencontres...

J'ai utilisé une seule phrase en tentant vainement de résumer une sensation plus qu'un concept (comme je l'ai dit, il m'en faudrait des pages pour une description totale). De plus, avec la bonne personne, les différences ne déçoivent pas, et la bienveillance générale doit envelopper les deux, quels que soient les obstacles.
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 22:11

Shazz a écrit:Puisque notre Idéal est une chimère produite par un cerveau super créatif...

Ca c'est une opinion. Que je ne partage pas ;)
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 22:18

Damned, j'ai trouvé plus fichtrement idéaliste que moi !!! Laughing Razz Wink
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 22:18

@Shazz : ben non, les Messieurs qui m'ont fait chavirer dans la vie, et ils sont très peu, n'avaient pas grand chose en commun, et je ne m'y attendais pas.
Du coup, j'accueille ce qui vient.

Disons que j'ai un idéal matériel on va dire (genre un mec mobile, puisque j'en suis pas), des trucs que j'aimerais bien, mais c'est tout.
Le dernier m'a fait chavirer avec... des maths ^^ Moi, quoi, hein, je veux dire, le truc qui m'a jamais intéressé lol

A côté de ça, c'est tellement la galère côté amours (puisque je tombe sur des gars qui sont déjà pris d'une façon ou d'une autre (gosses, toussa), et donc qui ne peuvent pas m'accorder ce que j'aimerais (vie à 2), que je me dis que je suis à côté de la plaque tongue
(mais bon, je suis à côté de la plaque, ça je sais bien)

C'est pour ça, ça m'épate, quand on a une idée précise de ce qu'on veut.
Je sais ce que je veux pas, c'est déjà pas si mal ^^
J'aurais peur d'être restrictive et de passer à côté de quelque chose de génial.

A côté de ça, je comprends MrMerlin : être avec quelqu'un qu'on n'aime pas, c'est une vraie souffrance, je trouve.

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 22:23

Shazz a écrit:
Tu ne te demandes pas si tu peux placer le curseur de tes exigences ne serait-ce qu'un peu plus bas ?
Si le fait de changer ne serait-ce qu'un peu ton attente en quelque chose de moins exigeant ne fait pas de toi un être meilleur, plus bienveillant et compréhensif envers tous, à commencer par toi-même ?

Pour la première phrase, c'est définitivement non. Ca rabaisserait le sentiment que de vouloir se "contenter" de moins que l'absolu, quand on ressent quelque chose de fort, je crois. Il ne s'agit pas d'une échelle de valeurs, mais de correspondances, de vibrations synchrones. Si on n'est pas sur le même rythme, si c'est un concert de fausses notes, l'intellect a beau dire qu'il faut "placer le curseur plus bas," ben ça ne marchera quand même pas.
Pour ta seconde phrase, encore non. La bienveillance, la compréhension, c'est accepter les autres comme ils sont. Ca ne veut pas dire qu'on a envie d'être avec tous les autres, même si on les comprend et qu'on les apprécie éventuellement. Pour moi, l'amour est une alchimie. La recette prend, ou elle ne prend pas. Le fait de se résigner à moins que la quête de l'idéal, c'est à la fois se mépriser soi-même (genre : si je ne veux pas être seul, je dois me contenter de ça, c'est déjà pas mal) et mépriser l'autre en lui niant le droit d'être aimée entièrement ("bah, celle-là elle ne me correspond pas vraiment mais je vais m'en contenter")
Je crois que tout le monde mérite le bonheur absolu, à la base. Donc le rechercher devrait être l'objectif de tout un chacun. Les concessions telles que tu les expliques, c'est renoncer au vrai bonheur pour ne pas rester dans une situation malheureuse.
Je ne dis pas non plus que toutes les relations sont idéales, mais qu'à un moment donné elles ont le potentiel de l'être si on les commence dans cet esprit-là. Pour trouver, il faut chercher. Et se tromper, le droit à l'erreur (réciproque), c'est aussi au coeur de la bienveillance, non ? :)
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 22:26

@ Chuna :Vi, c'est bien pour ça que la voie du (juste) milieu peut être pas mal, je trouve ! Smile

J'ai l'impression que :
- si t'as pas assez d'idéal ben t'es toi-même flou(e) dans ta demande/démarche et c'est difficile de partir à deux dans la même direction si l'un de deux ne sait pas assez où il veut aller/ comment il veut y aller...
- si ton idéal est trop élevé, tu crèves tout seul dans ton coin sans amour parce que tu veux pas baisser de quelques nuances la couleur de ton rêve... (ce que je peux concevoir aussi cependant, ça demeure un choix. Un choix extrême, selon moi, mais un choix respectable)

@ l'enchanteur : c'est génial !! j'ai définitivement trouvé plus idéaliste que moi et je m'en réjouis , car du coup, tu me donnes l'impression que je fais plus dans la dentelle (ce qui n'est pas forcément le cas, mais bon, aïe, laisse-moi rêver, moi aussi j'ai le droit de me percher et de pas descendre, pour le coup !! Razz Wink )

(Ceci dit, laisse-moi réfléchir à tes 3 dernières phrases, elles sont pas complètement montées au cerveau, je comprends, mais y'a un truc qui me dérange ...)


Dernière édition par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 22:35, édité 2 fois
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 22:29

@MrMerlin : alors en fait, c'est plus le sentiment que déclenche chez toi la personne qui correspond à un idéal, non ?

(pasque moi ce que j'entends par idéal c'est genre il a les yeux bleus et un gros portefeuille Dent pétée bref des caractéristiques objectivables)

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Godzilla le Mer 3 Jan 2018 - 22:33

J'aime bien cette fable, à chacun d'y voir ce qu'il veut ^^
https://www.iletaitunehistoire.com/genres/fables-poesies/lire/le-heron-biblidpoe_012

Sinon, bah si on avait trouvé son idéal et qu'elle s'est barré (au bout de 10 ans quand même ^^), on fait quoi, les experts ? Wink
Godzilla
Godzilla

Messages : 11445
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 42
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 22:36

chuna56 a écrit:@MrMerlin : alors en fait, c'est plus le sentiment que déclenche chez toi la personne qui correspond à un idéal, non ?

(pasque moi ce que j'entends par idéal c'est genre il a les yeux bleus et un gros portefeuille :dent_pétée: bref des caractéristiques objectivables)

Déjà que je ne crois pas en l'objectivité ! (rire)
Je crois à la spiritualité, en revanche, et au dialogue silencieux entre deux âmes. Les seules caractéristiques "matérielles" qui comptent pour moi sont celles qui relèvent de l'expérience, du vécu. Genre "je n'ai aucune attirance sexuelle pour les femmes vertes à pois roses, donc ça ne peut être que des amies". Ou "une femme qui a tel type de caractère va me donner des envies de meurtre au bout de 10 minutes."
L'idéal, c'est pour moi une correspondance intime, qui fait que les choses deviennent évidentes. Ca peut foirer sur la durée (genre : on change, c'est plus si évident...). On peut se tromper, aussi. Donc l'idéal n'est pas forcément "pour la vie". Là je veux bien abaisser mes "prétentions" : l'idéal, c'est un idéal pour durer jusqu'à la fin, mais je veux bien admettre le droit à l'erreur des deux côtés ;)
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 22:40

Bon, ça me parait plus clair ^^

Ceci dit, je pensais ainsi. A la puissance de l'amour, et à la synchronie des esprits (je suis moins spirituelle), et la vie m'a appris autre chose.
J'y crois plus vraiment.
Et je vais me rabattre sur les limaces, un de ces 4, je crois ^^

Je disais donc mieux vaut être seul que mal accompagné (le "mal" étant sujet à caution, je le trouve trop jugeant), mais la solitude, faut pouvoir la supporter éternellement...
et vient un moment...

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 22:43

chuna56 a écrit:

Je disais donc mieux vaut être seul que mal accompagné (le "mal" étant sujet à caution, je le trouve trop jugeant), mais la solitude, faut pouvoir la supporter éternellement...
et vient un moment...

Il y a pire que la solitude : la solitude à deux ;P
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 22:45

Très honnêtement, pour avoir testé les 2 (oui, je suis une grande curieuse ^^), ben je n'en suis plus si sûre aujourd'hui...
(10ans de célibat, crotouille. Voilà quoi)
(bon, si ya de la violence, des assiettes et des claques qui volent, je dis pas... )
(je ferais mieux d'accumuler les conquêtes, ça m'occuperait)

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 22:54

[quote="MrMerlin"]
Shazz a écrit:
Je ne dis pas non plus que toutes les relations sont idéales, mais qu'à un moment donné elles ont le potentiel de l'être si on les commence dans cet esprit-là. Pour trouver, il faut chercher. Et se tromper, le droit à l'erreur (réciproque), c'est aussi au coeur de la bienveillance, non ? Smile

Oui, donc, au final, même si on l'exprime différemment, si j'ai bien tout compris , tu agis de la même façon que moi^^...

j'avais écrit un long et joli texte pour l'expliquer mais -inutile- j'ai tout effacé, la question que je me pose maintenant , c'est : alors est-ce que tu penses qu'il n'y a sur terre qu'une seule et unique personne qui nous corresponde ?

Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 22:57

Godzilla a écrit:J'aime bien cette fable, à chacun d'y voir ce qu'il veut ^^
https://www.iletaitunehistoire.com/genres/fables-poesies/lire/le-heron-biblidpoe_012

Sinon, bah si on avait trouvé son idéal et qu'elle s'est barré (au bout de 10 ans quand même ^^), on fait quoi, les experts ? Wink


Tu chiales ta race dessus pendant longtemps , mon Godzi, comme moi... Va falloir qu'on se retrouve quelqu'un(e) de sacrément rock n'roll pour se les sortir du cœur une bonne fois pour toutes, tu crois pas ! Wink Laughing
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 23:02

chuna56 a écrit:

Et je vais me rabattre sur les limaces, un de ces 4, je crois ^^

Je disais donc mieux vaut être seul que mal accompagné (le "mal" étant sujet à caution, je le trouve trop jugeant), mais la solitude, faut pouvoir la supporter éternellement...
et vient un moment...


Naaaaaaan, pas les limaces , Chuna , m'enfin, râlâlâ !! ...même s'il est vrai que la solitude est usante à la longue...
Et si tu es moins idéaliste que notre enchanteur, pourquoi ne pas naviguer de coup de cœur en coup de cœur ? ça vaut ce que ça vaut mais ça nourrit un peu la vie ...
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Mer 3 Jan 2018 - 23:17

Ben ché pô faire, moi......

(Chui un cas lourd, je vais pas m’étaler ici aussi ^^)

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Invité le Mer 3 Jan 2018 - 23:21

@shazz  je sollicitais l'opinion de merlin sur le concept, s'il l'associait à ses descriptions ( ce qui conforterait un important idéalisme d'un point de vue probalité )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Mer 3 Jan 2018 - 23:21

Shazz a écrit: alors est-ce que tu penses qu'il n'y a sur terre qu'une seule et unique personne qui nous corresponde ?


J'espère que non, ça voudrait dire que je finirais seul. Parce que bon, une fois qu'on a trouvé "la" personne et qu'on l'a perdue, on ferait quoi ?
Je ne crois pas vraiment au concept de "l'âme soeur" (une seule et unique personne), d'autant qu'on évolue, on change. Je ne suis pas la même personne que je l'étais il y a 10 ans, par exemple. L'idéal, c'est peut-être à un moment donné de trouver la personne avec qui on se trouve en harmonie et qui regarderait dans la même direction que soi.
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 23:33

Oui,donc on l exprime différemment mais on a sensiblement la même vision des choses finalement  (bien que...je maintiens : j admets humblement qu il semble que je sois un chouille battue sur le terrain de l'idéalisme Razz Very Happy )

+++
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Godzilla le Mer 3 Jan 2018 - 23:36

@Shazz Wink

Bon sinon mon critère est simple, si je peux pas "appliquer" cette chanson à la personne, c'est que quelque chose coince ^^ (Selon McCartney, "la plus belle chanson jamais enregistré", c'est subjectif mais l'avis d'un Beatles, tout de même ^^)
Godzilla
Godzilla

Messages : 11445
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 42
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 23:50

Je sais pas si c est "la plus belle chansons jamais enregistrée" mais en tout cas...

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs 19_l10

Bien choulie ... (l'avait pas mauvais goût ton Beatles Laughing )

Je comprends que tu t'en serves tel un "révélateur"  Wink

+++
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Godzilla le Mer 3 Jan 2018 - 23:52

Arf, désolé, c'est vrai qu'elle est puissante émotionnellement, j'aurais du prévenir davantage ! Console Sorry ...
Godzilla
Godzilla

Messages : 11445
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 42
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Mer 3 Jan 2018 - 23:57

Naaan ,t inquiète, j ai l habitude ,je fais partie d un club d inadaptés sociaux qu on taxe arbitrairement d "hypersensibles"... des "zèbres" je crois qu ils appellent ça ...

Dent pétée Dent pétée Dent pétée
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Godzilla le Jeu 4 Jan 2018 - 0:02

Laughing Very Happy On connait aussi des zèbres pour qui même la 9eme de Bethov' reste "un truc de saltymbanque" hein ^^

Celle-ci est pas dégueulasse non plus, sur ce thème de l'idéal... ^^
(mouchoirs pas indispensables mais à garder à portée de main au kazoo)
Godzilla
Godzilla

Messages : 11445
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 42
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Jeu 4 Jan 2018 - 0:06

Si l’on croit à l’âme Sœur (comme moi qd j’étais jeune Papy ), on passe sa vie à renier ceux qu’on a aimés puisqu'on n’est plus avec...
(a moins de verser dans le « c’est fini je ne serai plus jamais heureux, devenons moine »)

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Zafu84 le Jeu 4 Jan 2018 - 0:10

Si je puis me permettre de proposer une autre vision de cet idéal...

Zafu84
Zafu84

Messages : 33
Date d'inscription : 02/01/2018
Age : 54
Localisation : Carpentras

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Godzilla le Jeu 4 Jan 2018 - 0:11

Mais les moines sont pas forcement malheureux ?
Ne dit-on pas : "si les soutanes étaient de bronze, on entendrait sonner le tocsin" ^^
Pfffft désolé après la soirée avec "mon cher papa" je décompresse ^^
Godzilla
Godzilla

Messages : 11445
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 42
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Shazz le Jeu 4 Jan 2018 - 0:27

@ Godzi : ooooh Amoureux j adore cette chanson ! Thanx !

@ Chuna :ben là encore, j ai une 3ème option  : je pense que tu peux avoir une âme sœur qui n'est pas prête dans son chemin de vie à "matcher "avec toi (ou l'inverse) et que du coup,on peut passer à côté... et en même temps, je ne ferme pas la porte ...je me dis que peut-être un "ange" viendra me prouver le contraire, que je me suis trompée sur celui que je pensais être "âme soeur"...

@Zafu84 : merci pour cette vision délicate ,simple et apaisante Wink

+++
Shazz
Shazz

Messages : 592
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Décentrée dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par MrMerlin le Jeu 4 Jan 2018 - 0:29

Shazz, en fait tu décris ça :



Mais soyons optimistes Wink
MrMerlin
MrMerlin

Messages : 613
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Chuna le Jeu 4 Jan 2018 - 0:33

Shazz, non, définitivement je ne veux pas y croire.

Pasque la on est clairement dans de la croyance.

Une personne géniale t’est passée sous le nez, mais une autre frappera à ta porte un jour.

Y’a pas une âme sœur, y’a des âmes sœurs.
Pas un idéal, mais des idéals (oui je sais c’est idéaux mais je préfères idéals, comme des chevals)

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs Empty Re: L'idéal qui dicte l'abîme de nos coeurs

Message par Godzilla le Jeu 4 Jan 2018 - 0:39

En fait, j'ai pas d'avis bien arrêté la-dessus - mais un autre adage disait "c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa g...", alors voila ^^
Plus sérieusement, tout ces sujets, notamment sur ZC et son cortège de grands sensibles (dont je suis, sous les épines de l'avatar !) me font irrémédiablement penser à cette chanson... donc ça me bloque (mode  Neutral  Sad ^^) (cela dit j'aime bien les lire, plus agréable et enrichissant que les polémiques ^^)
Godzilla
Godzilla

Messages : 11445
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 42
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum