Etre un zèbre est un calvaire

Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Etre un zèbre est un calvaire

Message par dadou351 le Sam 28 Oct 2017 - 1:13

Bonjour,

Je viens sur ce forum car je recherche des gens similaires à moi et qui sont soulagés par certains, pourtant anodins pour les cerveaux gauches...

Je suis différent des autres, il n'y a pas de doute et ceci depuis ma naissance !

Bien évidemment il y a des avantages à être un zèbre mais aussi de sacrés inconvénients.
Ce qui me fait le plus souffrir c'est d'avoir de grandes difficultés dans la société et dans al vie de tous les jours.
Heureusement que je ne suis pas sans amis. Je suis même plutôt bien entouré...
Par contre dès que je sors les voir ou d'autres personnes (pire même) je suis en plein stress, boule au ventre, visage blanc,... Je ne cesse de penser : qui sera la, combien ils seront, comment ils seront habillés, est ce que je suis bien habillé, vont-ils me lancer sur un sujet que je ne maîtrise pas, vont-il me juger, j'espère que l'on ira pas dans un lieu que je ne connais pas.... Bref ça boucle !! Et plus je pense de façon hiérarchique, plus je suis mal au point de vouloir rentrer chez moi définitivement...
Ce cas est répétable lorsque je vais chez le médecin, chez le coiffeur, chez un client...
Un véritable enfer.

Il y a des moments où j'arrive à ne pas trop penser et bien évidemment cela passe mieux et je suis décontracté.

Je rêve d'être une personne normale qui ne réfléchie pas sans cesse et qui se prend bien moins la tête. Etre détendu au quotidien...

J'ai été voir une psychologue qui m'a dit que j'étais d'une intelligence incroyable... Super cela ne m'a pas aidé.
Du coup j'ai été voir une psychologue spécialisée et elle me recommandait de faire du sport très régulièrement et notamment du yoga, Sofro, etc.
Je me suis mis au vélo et il est vrai que je vais un peu mieux quand je suis dynamique. Mais dès que je suis inactif cela recommance.

Parfois je me demande si je suis pas malade, fou, dingue...

Des personnes sur ce forum ressentent ces mêmes problèmes ? Comment faites vous pour vous soulager ?

Bien à vous. David Smile
dadou351
dadou351

Messages : 8
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Clisson

https://www.woodyloft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Flaurale le Sam 28 Oct 2017 - 9:50

Bonjour David,

Par périodes je me sens comme toi, à angoisser dès que je dois mettre un pied hors de chez moi. Je sors, j'arrive au métro, et en voyant la foule... Non en fait, je rentre, tant pis.
Ce qui m'a "permis" de dépasser ça, c'était l'obligation financière de trouver un boulot, ça m'a permis de rajouter de la stabilité dans ma vie en plus d'une raison de sortir et de voir des gens. Et ça occupe une partie de mon temps (je bosse à mi-temps.) Mais, je me suis demandé si je ne développais pas une phobie sociale. Il me faudrait consulter un psy pour ça, et au passage, je te conseillerais de tenter de trouver un thérapeute qui te convienne, et de ne pas te laisser décourager par les psys déjà croisés.
Le reste du temps, je fais du sport quasi quotidiennement (muscu), régulièrement du yoga aussi. C'est bête mais ça aide à reprendre confiance en soi, si on est capable de gagner en force physique, c'est qu'on est capable de gagner en force mentale aussi. Enfin moi ça me réussit. Et j'ai comme hobbie de faire de la photo, ça c'est le pied: les seuls moments où je décroche totalement mon cerveau car je "bugge", je suis hyper concentrée sur des petits détails et donc je ne réfléchis pas du tout. Voilà voilà...
Flaurale
Flaurale

Messages : 196
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 29
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Loutrasque le Sam 28 Oct 2017 - 11:03

Hello !

Je suis toujours stressée.. Pour un oui oui pour un non. Je te laisse imaginer ce que ça fait.
Quand j'ai cette boule au ventre ou autre j'ai développer une technique qui fonctionne assez bien.
Le truc c'est qu'il faut faire ça pendant au moins 30 jours, histoire que le cerveau comprenne.

Je m'explique :
Lorsque tu ne vas pas bien, ferme les yeux, pense à quelque chose qui te rassure
Pendant ce temps là, rejoins ton pouce et ton majeure en les appuyant fort l'un contre l'autre
Répète ça au moins 3 fois par jour pendant 30 jours, tu verras que tu n'auras même plus besoin de penser à autre chose après.

Je bégaie énormément. Cette technique est aussi utile pour ce problème.

Après chacun son truc, comme dirait l'autre. Mais j'avoue que j'ai quelques petites aastuces si tu as besoin !

Bonne journée !
Loutrasque
Loutrasque

Messages : 63
Date d'inscription : 24/10/2017
Age : 19
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Vesperal le Sam 28 Oct 2017 - 11:45

Bonjour David,
Je considère qu'être Zèbre est plutôt un cadeau à partir du moment ou l'on sait qu'on l'est. Cependant, cela demande un travail incroyable de plusieurs années pour comprendre nos relations avec autrui ainsi que qui nous sommes. Je peux cependant te certifier beaucoup de bonheur à la clé, et certains sur ce forum te le confirmerons sûrement.

Le plus du est de savoir par ou commencer. Je ne suis pas psychologue, mais dans ce que tu écris, j'ai l'impression de lire une amie qui est phobique sociale, mais en version beaucoup plus allegée.

Réfléchir sans cesse... en dehors d'une lobotomie au pic à glace, je ne vois pas beaucoup de solution Dent pétée . Cela fait partie de toi et on apprend vite à vivre avec. Un peu de relaxation et de méditation m'ont appris à canaliser le flux pour le rendre moins envahissant et plus efficace.

J'espère que cela t'aidera.

Vesperal

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par RavenGhost le Sam 28 Oct 2017 - 12:35

Je ressens exactement la même chose, pour être honnête j'ai finis par me résigner et m'isoler.
A force du rejet des autres autour de moi, de leur abandon dès que je finis par les saouler etc...

Quoi qu'il en soit la seule solution que j'ai trouvé et qui me fasse moins souffrir c'est de rester dans mon coin et avec des gens qui jugent pas comme ici où je me sens super bien ^^. Faut savoir que je hais les gens et ce monde depuis que les autres m'ont rejetés ou humilier, harceler, c'est à dire depuis mes 8/9 ans.

J'sais bien que c'est pas la meilleur solution, mais je l'ai prise très jeune et maintenant ça va être long pour être moins méfiant et arriver à re faire confiance aux gens.

Désolé de pas pourvoir t'apporter plus que ça, d'autres ont surement de meilleurs solutions ^^
RavenGhost
RavenGhost

Messages : 36
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par dadou351 le Sam 28 Oct 2017 - 20:42

Hello, je vous remercie pour vos différents message. On se sent moins seul Smile

De mon côté je fais en sorte de ne jamais trop m'isoler. Je vois pas mal de monde quand je ne travaille pas. Je suis entrepreneur donc je rencontre pas mal de personnes également : clients, fournisseurs, entreprises du bâtiment, etc. Heureusement que je suis actif car sinon je resterai à me morfondre chez moi sans évoluer. Et vu que je n'aime pas stagner et toujours être actif je pense que ne serai jamais seul autour de mes 4 murs.

Je me force également a voir des personnes qui me génère du stress car beaucoup d'émotions : jolie femme, nouveaux clients, amis d'amis, etc. Ce n'est pas facile mais j'essaye de foncer même si parfois c'est très très très dur. Au final je fais ma propre thérapie Smile

J'ai lu et entendu partout que le zèbre recherche la stabilité financière et sentimentale pour être pleinement épanouie. Malheureusement j'ai du fermer mon entreprise en juillet dernier mais j'ai pu en monter une nouvelle car je n'étais pas en tord en terme de gestion. A ce jour je fais en sorte d'équilibrer ma vie professionnelle pour que mon activité principale génère du revenu de façon pérenne. Ma vie sentimentale est au point mort : peur de me remettre en couple, peur de souffrir, peurs de Zèbres quoi!!!!

A bientôt. David
dadou351
dadou351

Messages : 8
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Clisson

https://www.woodyloft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par RavenGhost le Sam 28 Oct 2017 - 21:01

Perso je fais une fixette sur ce que je suis, j'ai beau le savoir depuis tout petit je crois que j'en prend pleinement conscience que maintenant.

Je veux dire j'ai toujours vu ces différences entre moi et les autres mais je crois qu'arriver à là où j'en suis je fais une sorte de bilan de ma vie. Un peu comme si j'étais à la croisée des chemins et que maintenant j'avais le choix : Rester dans ma bulle comme je l'ai toujours fais pour souffrir le moins quitte à être seul ou me jeter à l'eau quitte à souffrir de temps en temps mais réussir à m'entourer des bonnes personnes.

Je pense qu'il me faut du temps pour accepter ce que je suis et que le regard des autres me touche plus.

Courage à toi en tout cas, c'est cool qu'on puissent se soutenir les uns les autres comme ça Smile

Rav'
RavenGhost
RavenGhost

Messages : 36
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par dadou351 le Sam 28 Oct 2017 - 21:04

RavenGhost a écrit:Perso je fais une fixette sur ce que je suis, j'ai beau le savoir depuis tout petit je crois que j'en prend pleinement conscience que maintenant.

Je veux dire j'ai toujours vu ces différences entre moi et les autres mais je crois qu'arriver à là où j'en suis je fais une sorte de bilan de ma vie. Un peu comme si j'étais à la croisée des chemins et que maintenant j'avais le choix : Rester dans ma bulle comme je l'ai toujours fais pour souffrir le moins quitte à être seul ou me jeter à l'eau quitte à souffrir de temps en temps mais réussir à m'entourer des bonnes personnes.

Je pense qu'il me faut du temps pour accepter ce que je suis et que le regard des autres me touche plus.

Courage à toi en tout cas, c'est cool qu'on puissent se soutenir les uns les autres comme ça Smile

Rav'

Il faut aller de l'avant même si ce n'est pas facile. J'ai compris que plus on se bouge et plus on multiplie les événements positifs, plus on a confiance en soit !
dadou351
dadou351

Messages : 8
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Clisson

https://www.woodyloft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par RavenGhost le Sam 28 Oct 2017 - 23:12

Il faut aller de l'avant même si ce n'est pas facile. J'ai compris que plus on se bouge et plus on multiplie les événements positifs, plus on a confiance en soit ! a écrit:

Tout à fait ! Plus qu'à l'accepter maintenant ^^
RavenGhost
RavenGhost

Messages : 36
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Lepapillon le Jeu 9 Nov 2017 - 12:06

Je ressens la même chose, être un zèbre est un enfer, et je donnerai n'importe quoi pour rendre mes rayures. Je partage bon nombre de tes angoisses dadou351.
Effectivement, il faut lutter contre ses démons pour bouger malgré tout, ça anesthésie un moment la pensée....

Lepapillon

Messages : 3
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Chuna le Jeu 9 Nov 2017 - 12:34

J'ai déjà dit ça ailleurs Zici, donc désolée pour la répétition. (puis ça rejoint des témoignages ici)

Le cerveau qui tourne beaucoup et souvent, les 1001 questions, je l'ai et aujourd'hui c'est juste un grand plaisir.

Le souci n'est pas l'outil mais la façon de l'utiliser.

Faites tournez votre cerveau avec tristesse, manque de confiance, aigreur... et c'est l'enfer.
Faite le tourner avec calme, assurance, positivisme et c'est le bonheur (même si c'est fatigant, je vais pas dire le contraire).

J'adore passer des heures seules à penser. C'est pas forcément très productif, je veux dire ça ne va pas me permettre d'avoir des idées grandioses, mais c'est pas grave. J'ai même ce besoin désormais d'être seule et de laisser ma pensée voleter partout.

ça change des heures de ruminations qui me donnaient envie de prendre un pieu et de me l'enfoncer dans le crâne pour que la machine s'arrête enfin.

Entre les 2 modes de fonctionnement, il y a eu 3 ans de thérapie, qui m'ont permise de reprendre confiance en moi, régler certains soucis (dont des traumatismes).
Je suis passée par la thérapie, j'ai pas réussi à faire autrement, mais d'autres personnes savent faire autrement, tant mieux.

Quelques conseils quand ça tourne trop : un mouvement bilatéral comme la marche. Hyper efficace chez moi, quand ça rumine de trop (j'ai encore des soucis comme tout le monde, mais ils ne me détruisent plus)
Yoga et méditation, j'ai pas réussi, mais parait que c'est top.
Cohérence cardiaque que j'ai entendu dire.
Enfin tout ce qui permet de revenir dans son corps et ses sensations, et au final ses émotions.

Pour ce qui est du rapport aux autres, ça n'a pas de lien avec la zébritude, par contre vu que le cerveau se met plus facilement à tourner en boucle, le résultat est peut être plus chiant.
Donc travailler ce point là (confiance en soi, rapport aux autres, ce que dit Vesperal)

Faut se défaire des idées qui sont colportées par les bouquins de vulgarisation psy : le zèbre est un humain comme les autres, avec les mêmes besoins, et les mêmes soucis de base, mais probablement que c'est amplifié par le mode de fonctionnement cérébral.
Ne pas voir la zébritude comme source du problème.
Mais bien identifier les soucis de bases (qui sont donc amplifiés).

Chuna

Messages : 15272
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par RavenGhost le Jeu 9 Nov 2017 - 12:47

Ca marche avec ceux qui sont justes zèbres ça... Dans mon cas j'ai un tdah en plus ^^ Et là je t'assure que d'avoir un tdah ça joue sur le social =/

Mais bon je me sens mieux pour ma part depuis que je suis ici, je sens que ça commence à aller de mieux en mieux ^^
RavenGhost
RavenGhost

Messages : 36
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Chuna le Jeu 9 Nov 2017 - 12:52

Ben j'ai pas fait encore testé le TDA, mais je pense que j'en suis (d'ailleurs plus que zèbre quand on regarde les caractéristiques).
J'étais assez amochée ya 3 ans, socialement c'était pas vraiment ça, et l'idée ancrée que j'étais qu'une grosse merde.

Donc même avec des handicaps, on peut améliorer les choses.

Chuna

Messages : 15272
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par nikko76 le Jeu 9 Nov 2017 - 13:51

Bonjour,
Ce que tu décris, cela ressemble beaucoup à de l'anxiété sociale. Je ne suis pas sûr que ce soit spécifiquement lié au haut potentiel....même si, peut être, le fait d'être zèbre augmente le risque de souffrir de ce type de trouble, névrotique (anxiété sociale, phobie, TOC etc...)
J'en ai moi même durement souffert, de l'âge de 13 ans, jusqu'à 25 ans au moins....Les TCC fonctionnent bien.

Par contre dès que je sors les voir ou d'autres personnes (pire même) je suis en plein stress, boule au ventre, visage blanc,... Je ne cesse de penser : qui sera la, combien ils seront, comment ils seront habillés, est ce que je suis bien habillé, vont-ils me lancer sur un sujet que je ne maîtrise pas, vont-il me juger, j'espère que l'on ira pas dans un lieu que je ne connais pas.... Bref ça boucle !! Et plus je pense de façon hiérarchique, plus je suis mal au point de vouloir rentrer chez moi définitivement...

J'avais déjà réagi sur un sujet comparable (je le retrouve pas...). Il faut accepter de ne pas avoir toujours le contrôle....accepter d'être jugé négativement....c'est toi même qui te torture, là ! Tu sembles te tyranniser tout seul, avec une image parfaite, idéalisée, sans failles, qu'il faudrait donner à voir aux autres....Et si t'es pas à la hauteur, ou que tu crains de ne pas l'être, hop ! c'est parti pour un tour d'auto torture.... (les angoisses, le stress, la boule dans la gorge etc...) Dur d'être soi même, naturel, avec ses qualités et ses défauts, dans ces conditions : cad quand on se met autant la pression, qu'on est aussi soucieux de ce que les autres penseront de nous (en bien ou en mal) !
Faut se dire aussi que les autres ne sont pas aussi attentif à toi que tu le supposes (j'ai mis du temps à le comprendre...)

nikko76

Messages : 637
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par dadou351 le Mar 12 Déc 2017 - 13:16

Hello,

Oui je souffre de cette anxiété sociale depuis que je suis né à vrai dire... C'était une galère pour mes parents rien que pour m’emmener chez le coiffeur ou pour aller chercher du pain dans une boulangerie... Peur de tout... J'analyse tout : les moindres faits et geste de l'entourage, je ressens les émotions des autres, les odeurs, les "pensées des autres" sans tomber dans la paranoïa bien sûr, etc...

Aujourd'hui j'analyse toujours tout au moindre RDV professionnel. C'est un avantage car cela permet de savoir en une fraction de seconde si le client en face de moi est intéressé par ce que je lui vends. Ou sinon m’adapter rapidement pour se mettre à sa place et trouver les meilleurs arguments... Empathie assez développé j'avoue Smile Sauf que l’excès d’empathie est néfaste car on prend tout dans les dents...

En ce moment je travaille sur cette phobie sociale qui est plus ou moins présente dans ma vie. Parfois je peux être des mois sans crises et être au top de ma forme. A l'inverse j'ai des moments où je ne contrôle plus rien... En général cela fait souvent suite à des événements marquants. Cette année j'ai affronté la fermeture de ma propre société, le décès d'un membre de ma famille, des menaces de protagonistes du bâtiment, des soucis d'argent... C'est un peu l'implosion dans le cerveau en ce moment. Bien sûr ceci n'a rien à voir avec le fait que je suis un zèbre mais tout est amplifié, exagéré, sans que je puisse contrôler !!

La question morale dans cette histoire est finalement : comment contrôler ces émotions dans des cas difficiles ?

Je vous propose de réponse à cette question. Vous avez 4heures lol Very Happy Very Happy Smile Smile
dadou351
dadou351

Messages : 8
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Clisson

https://www.woodyloft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par My_illusion le Ven 29 Déc 2017 - 22:47

Tu as déjà la réponse David : par l'action.

C'est le meilleur des calmants.

Court-circuiter la boucle en shiftant sur une autre arborescence?
Et surtout rationnaliser et revenir... à l'instant présent.

Il ne m'a pas fallu 4h pour te répondre, je te rassure.




My_illusion
My_illusion

Messages : 1463
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2018 - 13:12

.


Dernière édition par Hopefully le Ven 24 Aoû 2018 - 20:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Invité le Dim 18 Mar 2018 - 18:32

dadou351 a écrit:
Parfois je me demande si je suis pas malade, fou, dingue...

Moi ce n'est pas que parfois, c'est tous les jours. Et les autres aussi se posent la question... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par dadou351 le Dim 18 Mar 2018 - 18:44

Je vous remercie pour vos messages Smile Cool de voir que nous ne sommes pas seuls...
dadou351
dadou351

Messages : 8
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Clisson

https://www.woodyloft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Crystal Teinté le Ven 13 Avr 2018 - 13:11

Ben nous on ne fera rien que de te rediriger vers un miroir et ton propre reflet nous sommes car tu as besoin de voir en nous les versions possible de l'ordre des choses.
Je t'assure être différend c'est cruel, comme une bataille pour sortir du ventre de sa mère, ou d'un oeuf, mais après c'est un souffle de vie et de liberté.
Trouve ne nous des interventions des réponses et des questionnement, mais n'oublie pas le première fois que tu as fais du vélo ou ta première fois, l'avis des autres est la vie des autres .
Existe pour toi et pour nous.
Et après rien que pour toi.
JE
TU
IL
= nous vous ils.

Amicalement.
Crystal Teinté
Crystal Teinté
Crystal Teinté

Messages : 110
Date d'inscription : 06/04/2018
Age : 41
Localisation : Le pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Invité le Sam 14 Avr 2018 - 14:56

.


Dernière édition par Xav06 le Sam 1 Sep 2018 - 19:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Invité le Sam 14 Avr 2018 - 15:06

Tiens ça serait intéressant de faire une sorte de manuel à notre usage car les infos sont épars...

Sinon comme vous tous bienvenu au club!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par Crystal Teinté le Sam 14 Avr 2018 - 15:38

Tu dois être toi, cette nature de caméléon est une capacité qui peut être toxique trop aimer, ne doit pas être ne plus être.
Bref et si on inversé la vapeur moi quand je sens cette Râleur de nature se réinstaller en posant son gros séant dans ma vie analysant tout pour on ne sait quoi j'en vois tout bouler et je fais le contraire de tout ce que j'aurais dû faire.
ET CA FAIT DU BIEN, depuis toute petite je fais cela, je reprends mes droits sur cette identité charnelle et mentale qui est une nature, et cette nature il faut la détrôner par une spontanéité déroutante imprévisible.

Avant j'étais la petite fille " la pauvre elle est si gentille" Du mépris du mépris du mépris.

Et maintenant je suis capable d'être décalée , je ne laisse plus cette P... de capacité me mener à l'esclavage pour autrui.
Ceux que nous avons laissé ne sont pas morts et, nous non plus. Dent pétée

Be imprévisible.

Stop à l'intellectualisation tu as été un ciment qui colmatait des brèches d'autrui élèves toi tu ne craindras ni le froid ni le vent devient un mur protecteur, mais un mur infranchissable décourageant le malheur et les funestes destins.

Redécouvre ta nature de sauveur vivant et non exsangue.
Tu as un 6éme sens comme nous tous écoute-le, ne reffléchis pas trop.

Tu remarqueras que nous ne sommes pas morts malgré les coups du sort.
Tu n'as remarqué que l'on se barre avant le Requiem .
Ne perds pas de temps ça ne colle pas ne t'encombre pas avec ce qui tu aurais pu dire ou faire quand Stéphane de la cour de récré de maternelle t'as volé ton playmobil.
Vis l'instant que tu peux changer, tu peux tout avec l'avenir.
Le passé est mort nul ne peux remonter le temps.
Fraternellement.
Crystal Teinté
Crystal Teinté

Messages : 110
Date d'inscription : 06/04/2018
Age : 41
Localisation : Le pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Etre un zèbre est un calvaire Empty Re: Etre un zèbre est un calvaire

Message par OyyoNice le Mar 3 Juil 2018 - 15:32

Mais comme je me retrouve là dedans et comme vos réponses sont du pain béni!

Je connais bien le syndrome de la "peur d'aller chez le coiffeur", ou plus généralement de ne pas savoir quoi dire face à des gens, même des amis. Je suis souvent celui qui écoute, mais rarement celui qu'on écoute. Je suis rarement à l'aise pour m'exprimer, et je trouve rarement les sujets. Lorsque j'interviens, j'intéresse rarement mon auditoire, sans doutes parce que mon langage non verbal ne va pas. Alors je me renferme, ce que je sais le mieux faire.

J'ai tellement appris à vouloir "être comme tout le monde" depuis l'enfance que j'ai du mal à être égoïste, à penser à moi, à affirmer mes opinions, à donner mon avis dans un débat, etc.

Crystal tu as raison, cette attitude n'attire pas le respect mais au mieux l'ignorance, au pire le mépris. La nature humaine est très étonnante, ce n'est pas la gentillesse qui attire le respect. Et lorsqu'on est gentil par nature, c'est une erreur de penser que la majorité des gens le sont. Cela ne veut pas dire que les gens sont méchants, simplement ils ne fonctionnent pas de la même façon, et c'est difficile à comprendre.

OyyoNice
OyyoNice

Messages : 23
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum