Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Aller en bas

Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Lyla le Mer 25 Oct 2017 - 18:51

Hello tout le monde

Je viens ici pour savoir si vous aussi vous avez aussi tendance à vouloir tout fixer (je crois que c'est le meilleur terme, mais je sais pas s'il laisse tellement transparaitre mon idée Laughing ), garder. Si vous avez peur de perdre ou d'oublier. Je parle moins de chose physique que de mes pensées, cheminements, réflexions en tout genre (d'où le terme de "fixer" plutôt que de "garder" qui fait plus référence au matériel je pense)

Ce que je veux dire par là, c'est que j'ai tendance à avoir envie de ne rien perdre ou d'oublier, donc je note énormément de choses (sur des carnets, journaux intimes, j'annote mes bouquins etc pour garder une trace de ma pensée, de ce que je vis, fixer mes souvenirs malgré ma bonne mémoire). Mais mon angoisse de perdre ces fils de pensée divers et variés est allé jusqu'à la préoccupation de l'encre, trouver une encre qui ne risque pas (trop) de s'effacer avec le temps. Que si, dans 50, 60 ou plus je décidais de rouvrir mes carnets, je puisse toujours retrouver le fil de ma pensée, les descriptions que j'ai faites dans mes carnets. (J'ai fini par trouver l'encre indélébile qui résisterait mieux que l'encre moyenne de de supermarché bleue effaçable qui passé 3 mois est quasi illisible... quoi ? Névrosée et psychorigide ? Moi ? Nooonnnn !! Alors là, pas du tout Rolling Eyes Laughing )

Bref, du coup, je me demandais si vous aviez aussi des tendances de ce genre là, à vouloir tout garder (en matériel ou en pensée/souvenir) ou si pour le coup, je suis vraiment bizarre (ce dont je ne doute absolument pas bounce )
Si c'est le cas, jusqu'où êtes-vous allé pour préserver ce que vous tient à cœur ?

Lyla
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Pieyre le Mer 25 Oct 2017 - 19:19

Oui, c'est tout moi. Au collège, je me suis dit que c'était déjà trop tard pour commencer un journal, parce que l'essentiel était perdu. Je m'y suis tout de même mis à 16 ans, mais je n'ai jamais réussi à rendre bien compte de ce qui était le plus important, parce que je ne suis pas un littéraire. Et puis il y a eu des interruptions depuis  une dizaine d'années. Je suis très sensible à ce qui a existé, mais je n'ai pas tellement de motivation. Il faut bien vivre; et, écrire, c'est déjà consacrer une énergie au détriment de la vie... Alors je suis sensible aux choses physiques qui m'ont accompagné (que je photographie avant de les jeter quand elles sont usées ou obsolètes) comme aux souvenirs (que je tente de fixer comme je le peux). Je suis sensible y compris aux souvenirs de ma famille. Quand j'étais en thèse, j'ai consacré des journées entières aux archives départementales à recopier des documents pour établir ma généalogie alors que j'aurais eu mieux à faire. Et puis je suis friand des moindres souvenirs de mes parents, même si en général j'ai la flemme de les noter. Il faudrait que je les enregistre m'en parler, mais je n'oserai jamais leur demander...

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20203
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Kreach le Mer 25 Oct 2017 - 21:49

Oui c'est atroce, mais j'oublie tout finalement parce que j'ai la flemme.
avatar
Kreach
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 181
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 30
Localisation : Montagnes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Invité le Jeu 26 Oct 2017 - 19:51

Moi j'oublie des pensées, des phrases ou discours que j'imagine. Par exemple, si je pense à un truc que je dois dire à quelqu'un, je l'imagine tellement bien; avec un sentiment que je ne pourrai plus jamais si bien le penser, que je stresse. Et soit je le note, soit lorsque j'y repense plus tard, je suis frustré car cela me parait moins bon.

Sur ce registre, je crois en la spontanéité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Tokamak le Jeu 26 Oct 2017 - 20:29

Spoiler:
avatar
Tokamak
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Kreach le Sam 28 Oct 2017 - 18:57

davidabricot a écrit:Moi j'oublie des pensées, des phrases ou discours que j'imagine. Par exemple, si je pense à un truc que je dois dire à quelqu'un, je l'imagine tellement bien; avec un sentiment que je ne pourrai plus jamais si bien le penser, que je stresse. Et soit je le note, soit lorsque j'y repense plus tard, je suis frustré car cela me parait moins bon.

Totalement. Et le penser parfaitement dans la réalisation c'est frustrant, car l'action ne sera pas aussi exact.
avatar
Kreach
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 181
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 30
Localisation : Montagnes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Ombrinou le Dim 29 Oct 2017 - 12:30

Moi aussi, je note beaucoup de choses. J'ai des carnets partout et quand je ne peux pas écrire car cela ne s'y prête pas (au bar avec des amis, dans un magasin...), je dégaine mon téléphone portable et je rédige des notes sans avoir l'air d'être une fille étrange. J'aimerais bien sortir un carnet et écrire mais les gens me prendraient pour une folle, se poseraient des questions... alors que sur un téléphone, ça ne pose de problème à personne. Drôle d'époque.

Et pour la question de l'encre, je me suis posée la question mais je continue à écrire à l'encre bleue, c'est tellement agréable de sentir le stylo glisser sur le papier...
avatar
Ombrinou
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Vesperal le Dim 29 Oct 2017 - 13:37

Je le faisais il y a longtemps, mais il s'est avéré que je ne retournais quasiment jamais lire mes notes. Quand je le faisais, il s'avérait que peu de choses importantes en ressortaient. J'ai appris à faire le tri et identifier les pensées vraiment intéressante pour noter moins.... et utiliser la fonction dictaphone de mon téléphone Smile.

Vesperal
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Ombrinou le Dim 29 Oct 2017 - 18:12

Personnellement, j'aime bien me relire, même des années après. J'ai l'impression que quelqu'un me comprend, et j'ai l'impression d'être moins seule, tout en me disant que je suis restée fidèle à moi-même. Certaines mièvreries me font sourire et me rappellent la douce époque de l'insouciance.
avatar
Ombrinou
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par seraitbiensanspseudo le Jeu 2 Nov 2017 - 10:32

Tu as été capable de produire ces choses que tu souhaiterais garder.

En quoi perdrais-tu cette capacité, "réactivable" à tout moment ?

seraitbiensanspseudo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Caribou le Jeu 2 Nov 2017 - 11:40

Je me retrouve beaucoup dans la problématique que tu décris, "tout garder". Mais moi, je n'écris pas trop, parce que je trouve ça nul quand je relis.
Je garde des objets, des petits mots, des photos, des vêtements, des conversations que j'ai eues sur internet... tout ce qui touche aux souvenirs.
J'ai même des boîtes pour chacune des personnes qui ont compté dans ma vie, et j'y range tout un tas de trucs qui les concernent, et je fais attention de les mettre dans un endroit à l'abri du feu, de l'humidité, du vol...

Ce fonctionnement m'a posé problème dans ma vie parce que je me suis souvent sentie encombrée, non seulement physiquement, mais surtout psychiquement, par tous ces souvenirs. Immobilisée dans ma vie, comme s'il fallait en permanence que je me souvienne de tout pour avancer à nouveau.

Il m'est même arrivé de me retrouver en larmes un jour ou j'avais décidé de me débarrasser de certaines choses, parce que je n'arrivais pas à me décider, je me retrouvais à passer 10 minutes devant chaque objet, en ne trouvant pas le critère qui me permettrait de prendre ma décision de jeter ou de garder.

Par contre je me suis quasi systématiquement sentie mieux après m'être débarrassée des trucs qui m'encombraient. C'est vrai, j'oublie, mais ça permet de faire de la place pour les choses à venir.

Je pense qu'il faut se faire confiance, notre cerveau est construit pour oublier. D'ailleurs, les personnes qui se souviennent de tout vivent ça très mal il me semble.

C'est une problématique qui est pas mal en rapport avec l'angoisse de perdre et le besoin de contrôle. Les psys relient ça au stade anal.

En ce moment je m'interroge pas mal sur l'autre versant du truc, la capacité à lâcher et à donner (de soi-même aux autres).

Les personnes qui gardent tout ont-elles du mal à (se) donner ?

Caribou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par jeandelamer le Jeu 2 Nov 2017 - 15:25

Bonjour Lyla, as tu lu mon post sur le fil ''en plein néant'' d'Orion4 ? J'aimerais bien que tu me dises ce que tu en penses.
@Caribou : Non, non, non, tu es mal informée, les cerveaux des animaux se sont construits depuis le début il y a des centaines de millions d'années parce que la mémorisation permettait la survie individuelle et la survie des espèces.
On n'oublie rien, jamais, je suis bien placé pour le savoir et je vis ça très bien. Évidemment les personnes qui ont des ''mauvais'' souvenirs doivent vivre ça très mal et c'est un blocage si elles n'ont rien à voir ou espérer ''devant''.
avatar
jeandelamer
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 78
Localisation : Sauveterre de Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Caribou le Jeu 2 Nov 2017 - 15:59

Je me suis peut-être mal exprimée. J'aurais dû dire que notre cerveau est AUSSI construit pour oublier.
Bien évidemment il ne me viendrait pas à l'idée de remettre en cause l'utilité de la mémoire et sa fonction adaptative.
Je voulais simplement souligner que l'"oubli" (le fait de ne pas pouvoir se rappeler consciemment de tout ce qu'on a pensé/vécu/etc.) est une faculté tout aussi adaptative que la mémorisation.

Les traces de notre vécu sont effectivement stockées en grande partie dans notre mémoire (pas toutes cependant, des chercheurs ont montré qu'une partie des zones dédiées à la mémorisation pouvait également effacer certains souvenirs), mais c'est notre capacité à récupérer nos souvenirs qui n'est pas infinie.

Le fait de conserver des écrits, photos ou objets ou d'être en présence d'indices contextuels (odeurs, bruits...) facilite la récupération de souvenirs auxquels nous n'aurions que difficilement accès sans eux.

Bien que tu aies apparemment une excellente mémoire, je ne pense pas que tu sauras me répondre si je te demande de me décrire en détails ta journée du 12 décembre 1997... à moins que tu aies vécu un évènement particulièrement chargé émotionnellement ce jour-là ou que tu en aies conservé des traces.

Je maintiens donc mon propos, la mémoire fonctionne aussi par l'oubli et c'est un processus adaptatif ; l'hypermnésie est considérée comme une psychopathologie à part entière et fait généralement souffrir les personnes qui en sont victimes.

Je cite un article trouvé sur internet :
"Pour éviter la folie, votre cerveau se débarrasse d’une partie de votre mémoire.

La capacité à conserver et à rappeler des informations est un processus imparfait, même pour les meilleurs moments, une faiblesse qui semble, maintenant, ne pas être un hasard. Une nouvelle étude montre que notre cerveau nous fait activement oublier des détails sans importance et que si ce n’était pas le cas, nous deviendrions probablement fous.

En effet, les personnes ayant une mémoire dite “photographique”, ou mémoire eidétique, prétendent vivre dans une sorte d’enfer : ce qui semble être un cadeau, est en faite un fardeau qui peut rendre fou, selon elles. Mais la mémoire eidétique est rare dans la population humaine et très peu de cas ont déjà été documentés. C’est probablement parce que l’évolution sait ce qu’elle fait. Pour des raisons d’adaptation psychologique, nous sommes seulement en mesure de stocker et de rappeler l’information qui est importante.

Et comme les scientifiques de l’Université de Bâle, en Suisse, le suggèrent maintenant, le cerveau humain doit oublier les informations sans importance pour rester efficace. De plus, de graves problèmes mentaux peuvent survenir si ce processus est perturbé. Cela signifie que le cerveau s’applique à se débarrasser activement, plutôt que passivement, de l’information superflue.

Comme le notent les auteurs dans leur étude (lien plus bas) :
Un système nerveux plastique nécessite non seulement la capacité d’acquérir et de stocker, mais aussi d’oublier.

Dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont identifié la molécule responsable de ce processus, la protéine Musashi (msi-1). Elle est responsable de la structure et de la fonction des synapses dans le cerveau, en particulier là où l’information est transmise d’une cellule nerveuse à l’autre.

En travaillant avec des vers nématodes (Caenorhabditis elegans), les chercheurs ont découvert que cette protéine est un prérequis nécessaire pour la fonction de la perte de mémoire en fonction du temps. Ils ont pu perturber les capacités d’apprentissage des vers, en créant des versions génétiquement modifiées qui n’avaient pas la protéine. Contrairement au vers avec la protéine Musashi, les vers transgéniques étaient significativement moins sujets à l’oubli au fil du temps. Les chercheurs pensent que la protéine interfère avec la croissance des molécules responsables de la stabilisation des synapses.

L’humain a aussi la protéine Musashi, conduisant les scientifiques à estimer que le même processus s’applique pour nous : l’oubli, la détérioration de la mémoire, est un processus adaptatif régulé par cette molécule.

Il reste  aux scientifiques à confirmer cela en étudiant les personnes disposant d’une mémoire photographique. Si cette thèse est juste, ces personnes devraient manquer de cette protéine. De plus, celle-ci pourrait conduire sur des pistes de recherche amenant à la création de médicaments destinés à prévenir la perte rapide de mémoire, comme c’est le cas pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

L’étude publiée sur Cell : Forgetting Is Regulated via Musashi-Mediated Translational Control of the Arp2/3 Complex."


Dernière édition par Caribou le Ven 3 Nov 2017 - 10:24, édité 1 fois

Caribou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par jeandelamer le Jeu 2 Nov 2017 - 16:37

Merci professeur, mais tu es ''hors sujet''.
avatar
jeandelamer
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 78
Localisation : Sauveterre de Bearn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Caribou le Ven 3 Nov 2017 - 0:36

De rien jeandelamer, mais si ma réponse est hors sujet c'est que ta remarque l'était...

Spoiler:
Désolée pour la leçon, mais quand on me dit que je suis "mal informée", j'ai tendance à donner des informations...
Quant au "professeur" et au "hors sujet", tu tombes pile poil dans le genre de remarques désagréables qu'on espère éviter quand on fréquente un forum comme ZC.
Sinon la prochaine fois t'as qu'à spécifier dans ton post que tu ne souhaites pas être contredit, je m'abstiendrai Wink

Caribou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout noter, vouloir tout garder, peur de perdre

Message par Starlit le Ven 24 Nov 2017 - 19:52

C'est tout à fait ça, j'ai ces tendances à tout vouloir garder même si je suis plus laxiste depuis quelques temps. Jusqu'à ton post, je ne m'étais jamais demandée si c'était normal ou non!
J'ai un rapport particulier aux souvenirs et à la mémoire. J'ai toujours pris l'habitude d'écrire mes pensées profondes surtout - je pense que ça m'aidait à gérer mes émotions d'un premier abord - et par la suite c'est devenu une habitude pour garder la moindre trace de ma vie. Retrouver mes écrits me permet de me souvenir de mon ancienne moi, comment j'étais, comment je pensais, ce que j'ai vécu et donc de me rappeler comment et pourquoi je suis arrivée à cet instant précis aujourd'hui (ce qui est assez important lorsqu'on peut déprimer à mon avis..).

J'ai aussi toujours eu la manie de garder des objets comme souvenir, ça pouvait ce petit caillou croisé en ce jour spécial, un morceau de page déchiré, ces paroles de musique choisies en titre de fichier ou des choses beaucoup plus concrètes.
Depuis quelques temps, j'ai appris à jeter les choses car j'ai beaucoup déménagé, ce n'est vraiment pas pratique de se trimbaler des cartons de souvenirs. Je me conserve davantage dans les photos et toujours autant à l'écrit. J'ai aussi appris à effacer les historiques de conversation, à arrêter de vouloir garder des traces d'histoires. J'adore les histoires que ce soit la mienne ou celles des autres et j'accorde donc énormément - beaucoup trop - d'importance aux débuts des rencontres (amicales, souvenirs de familles, début d'années). C'est vrai qu'accepter de supprimer peut permettre d'oublier et peut-être d'avancer (je dis peut-être parce que je rame..). Peut-être d’accéder à une autre vision de la vie où l'on n'est plus une histoire mais plutôt un ressenti; une personne qui traverse la vie, et prend les moments pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils resteront, ni ce qu'ils provoqueront. Mais ça demande un énorme effort de lâcher prise..
avatar
Starlit
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 20/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum