Dérangée par le mot intelligence

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Dérangée par le mot intelligence

Message par Zebroune le Sam 21 Oct 2017 - 16:31

Salut,

Nouvelle venue dans l'univers de la zébritude, testée depuis quelques mois seulement, je viens de participer à un atelier entre zèbres d'une demi-journée.
A la fin de l'atelier il a été demandé à chaque participant d'utiliser un seul mot pour qualifier l'après-midi. Une des participantes a utilisé le mot "intelligence".
Je ne sais pas pourquoi mais cela m'a mise mal à l'aise. Je crois que j'ai trouvé cela prétentieux. En tout cas cela a créé chez moi comme un malaise. Alors je l'ai dit au groupe, sans vouloir être agressive envers la participante (ça aussi je l'ai dit !). Personne n'a l'air d'avoir ressenti la même chose que moi. Du coup, de retour chez moi, je me dis que je n'aurais pas dû dire cela, que la participante l'a peut-être mal pris, etc. Et ça me gâche un peu le plaisir de cette première rencontre entre zèbres !

Quelqu'un a-t-il déjà ressenti cela (cette gêne avec le mot intelligence) ? Et quelqu'un sait-il d'où cela peut provenir ?





Zebroune

Messages : 8
Date d'inscription : 14/10/2017
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par izo le Sam 21 Oct 2017 - 16:49

Zebroune a écrit:Salut,

Nouvelle venue dans l'univers de la zébritude, testée depuis quelques mois seulement, je viens de participer à un atelier entre zèbres d'une demi-journée.
A la fin de l'atelier il a été demandé à chaque participant d'utiliser un seul mot pour qualifier l'après-midi. Une des participantes a utilisé le mot "intelligence".
Je ne sais pas pourquoi mais cela m'a mise mal à l'aise. Je crois que j'ai trouvé cela prétentieux. En tout cas cela a créé chez moi comme un malaise. Alors je l'ai dit au groupe, sans vouloir être agressive envers la participante (ça aussi je l'ai dit !). Personne n'a l'air d'avoir ressenti la même chose que moi. Du coup, de retour chez moi, je me dis que je n'aurais pas dû dire cela, que la participante l'a peut-être mal pris, etc. Et ça me gâche un peu le plaisir de cette première rencontre entre zèbres !

Quelqu'un a-t-il déjà ressenti cela (cette gêne avec le mot intelligence) ? Et quelqu'un sait-il d'où cela peut provenir ?

J'aime Bien ce mot intelligence, il est doux à dire déjà et je lui acolle toujours la préposition « avec », le voyant à la fois comme un lien et un liant. En user réclame du doigté.
Ton malaise est à sonder. Peut être ne t’envisage-tu pas selon elle, ce qui te perturbe. Ce n’est pas un gros mot. Il est fortement connoté il est vrai dans notre système de vie, mais l’intelligence n’est pas un objet de honte, et ici il est bien d’en discuter afin de la dédramatiser un peu et de l'alléger de tous les enjeux qu’on lui fait porter.
Ensuite tu as exprimé ton ressenti. Tes interrogations pointent quelque chose d’intéressant à savoir que l’on pense que le surdoué possède un mode de fonctionnement optimal pré établi et qu’il réside toujours sur la crête de lui même, constamment intelligent. Aussi en rencontrer induit une tension sur la représentation et l’effet que l’on donne de soi à cette occasion, mettant sur la balance cette conformité là. Il n’y a pas d’etalon de l’intelligence (la bonne, la mauvaise ); l’intElligence est selon moi, proteiforme, diverse, variable, surprenante. C’est ce qui fait son charme. Reconnaître ses variations soulage qui pourrait être tendu à cause d’elle. Mais ceci est un autre débat. Voili voilà. Respire sinon, tout va bien.
avatar
izo

Messages : 2472
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Zebroune le Sam 21 Oct 2017 - 16:54

Merci Izo.
Ta réponse est ... douce. Et me fait du bien, tout simplement.

Zebroune

Messages : 8
Date d'inscription : 14/10/2017
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par chekkumeito le Lun 11 Juin 2018 - 19:54

il est vrai que ce mot m'a beaucoup dérangé au début, il faut voir la réputation qu'il a.
prenons un exemple:
une personne qui réussit bien à l'école, c'est une personne curieuse, avide de connaissances comme diraient les esprits doux mais pour d'autres c'est un lèche bottes, un intello.
une personne qui réussit bien en sport, c'est un sportif mais les envieux pourraient aussi l'appeler un "surfeur" "un petit kéké".
Ce que je veux dire par là c'est qu'on peut voir le mauvais regard social sur l'intelligence par ces deux phrases, le sportif tout comme le brillant élève subit des brimades mais lui, il ne possède pas de mot spécialement inventé pour lui. "l'intello" désigne directement l'élève mais "le surfeur" est une brimade ironique, en réalité le mot surfeur n'est pas à l'origine une insulte tandis qu'intello si.

Peut être est tu gênée car tu es habituée à ce genre de réputation, on t'aurai appris à considérer cela comme de la vantardise, même si c'est vrai?
Mais peut être est-tu gênée aussi parce que le qi est au centre des discutions des psychologues? Ils pensent que ta "différence" vient de ton intelligence, mais peut être serai-ce l'inverse? peut être que ton intelligence viendrai-t-elle de ta différence?
La question est très large et je ne pense pas pouvoir la couvrir en un seul message, c'est pourquoi je te laisse ce lien, qui et la chaîne youtube de l'écrivain d'un livre ("les <<surdoués>> et les autres, comprendre l'écart") que je trouve vraiment pertinent. https://www.youtube.com/channel/UCTFSbMzp7yjguxH3eZU77CQ Et si tu veux en parler, je t'invite plutôt à me rejoindre ne messages privés, afin de ne pas dénaturer le but de ce topic.

bien à toi, Lucie
avatar
chekkumeito

Messages : 27
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 17
Localisation : Caen

http://zebreattitude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Invité le Lun 11 Juin 2018 - 22:03

Supposons qu'il y ait de l'intelligence, faudrait-il le cacher pour ménager les égos ? Etre dérangé par ce mot, c'est être dérangé par ce qu'il représente. Conséquence lourde d'un système qui valorise la médiocrité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par molloy le Lun 11 Juin 2018 - 22:39

Juste pour apporter ma petite pierre à l'édifice. En faisant un petit détour par l'étymologie, on peut se souvenir que intelligere ne signifie pas "être superieur", ni même "savoir", mais veut dire : "comprendre" (comprendre, qui vient lui même de "saisir avec"). Pour moi, l'intelligence, c'est donc une posture d'esprit, celle où l'on cherche à comprendre, où on tente de saisir le monde.
avatar
molloy

Messages : 82
Date d'inscription : 03/05/2016
Age : 23
Localisation : aujourd'hui

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Invité le Mar 12 Juin 2018 - 13:31

Je suis d'accord avec izo, l'intelligence n'est pas un gros mot... Mais il est lourd si on se l'applique à soi-même. Smile
La participante a peut-être voulu faire référence à un plaisir intellectuel qu'elle a ressenti, en ayant des discussions plus élevées que d'habitude ?
Je ne revendique pas l'intelligence, je n'en vois même pas l'intérêt, mais je trouve que les conversations de couloir volent bas quand même, souvent...^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'intelligence faste sujet

Message par jazz1712 le Mar 12 Juin 2018 - 14:22

Bonjour à tous et toutes

Il est même trop lourd, lorsque l'on l'accole au terme de surdoué, oui, notre cerveau es tout le temps en éveille, oui, on a des réponses dont on ne pourrait expliquer pourquoi on les connaît, on le sait c'est tout. On perçois des choses que d'autres peinent à imaginer. il est lourd parce que l'on ne fais pas parti de la "normalité", ni des "surdoués", les uns vous diront que l'on est trop intelligents pour eux (sans compter la peur que cela suscite), les autres pas assez, je parle pour ma part bien évidement, mais du coup je finis par me demander avec qui converser. J'ai un emploi dans le quel je côtoie normalement de monde, je ne vois raconte pas le calvaire. Parce que malgré tout cela nous sommes très sociable de par notre curiosité insatiable (quel paradoxe!)
Pour résumé, ce n'est pas l'intelligence ou le terme qui me dérange, mais ma place dans ce concept.

Si quelqu'un pouvais me répondre, et peut-être même me rassurer
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par izo le Mar 12 Juin 2018 - 15:12

jazz1712 a écrit:Bonjour à tous et toutes

Il est même trop lourd, lorsque l'on l'accole au terme de surdoué, oui, notre cerveau es tout le temps en éveille, oui, on a des réponses dont on ne pourrait expliquer pourquoi on les connaît, on le sait c'est tout. On perçois des choses que d'autres peinent à imaginer. il est lourd parce que l'on ne fais pas parti de la "normalité", ni des "surdoués", les uns vous diront que l'on est trop intelligents pour eux (sans compter la peur que cela suscite), les autres pas assez, je parle pour ma part bien évidement, mais du coup je finis par me demander avec qui converser. J'ai un emploi dans le quel je côtoie normalement de monde, je ne vois raconte pas le calvaire. Parce que malgré tout cela nous sommes très sociable de par notre curiosité insatiable (quel paradoxe!)
Pour résumé,  ce n'est pas l'intelligence ou le terme qui me dérange, mais ma place dans ce concept.

Si quelqu'un pouvais me répondre, et peut-être même me rassurer

Je converse avec tout livre ouvert et c'est richement bon ! Parfois je risque de m'étonner de vive voix sur tel sujet, suscitant l'échange avec ceux qui se trouvent à mes cotés. J'ai tenté les café philo mais ça virait rapidement en "j'ai raison" et en " moi je pense que", sans chercher à éveiller ce qui est pétrifié en nous (nos visions systématiques) pour les confondre, les mélanger et tenter d'accéder à d'autres mondes que le sien. Être curieux est insuffisant, il s'agit aussi de vouloir se risquer dans d'autres mondes.
avatar
izo

Messages : 2472
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Bimbang le Mar 12 Juin 2018 - 15:22

Moralité :
A la place du mot "intelligence", elle aurait dû dire "fantastique" Laughing
avatar
Bimbang

Messages : 3852
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par chekkumeito le Mar 12 Juin 2018 - 19:19

Je suis vraiment de tout cœur avec toi parce que moi aussi j'ai vécu ce moment où on bloque sur ce mot si mal connoté ^^ le tout c'est de se dire que les psychologues ou ceux qui en parlent de manière générale des fois ne pensent pas à la connotation que ce mot a et de ses répercussions sur son interprétation. en ce sens je te conseille de lire " les <<surdoués>> et les autres comprendre l'écart". Alors, le titre est un peu abrupte mais il est expliqué avec douceur dans le livre, franchement il est bien, sa logique correspond parfaitement à la vision que je me fais des zèbres car il prend les questions dans un sens différent de l'habituel. Je laisse une vidéo à ce sujet réalisée par un des auteurs pour te donner une idée de la logique du livre.

avatar
chekkumeito

Messages : 27
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 17
Localisation : Caen

http://zebreattitude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Ven 15 Juin 2018 - 21:04

Bonsoir,
vidéo très intéressante, je me souviens avoir lu quelque par que beaucoup qualifiait la sur-douance comme une pathologie, alors que c'est avant tout et surtout une caractéristique particulière. Et pourquoi le terme "d'intelligence" me gêne c'est tout simplement parce qu'elle se mesure, et comme le dit l'auteur elle se base sur des limites, dans lesquelles on à du mal à ce placer
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Ven 15 Juin 2018 - 21:06

Et fantastique...?, oui probablement quand tu arrives à gérer, et perso, je n'en suis pas encore là
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Ptérodactyle le Ven 15 Juin 2018 - 21:18

Bonsoir,
C'est un mot lourd de sens que ce mot "intelligence", et qui dépend du contexte dans lequel il est usité.
En tout cas je préfère ce mot et son étymologie que celle de "surdoué".

Et puis il n'y a pas qu'un être humain que l'on peut qualifier d'intelligent;
Y'a aussi un ensemble d'êtres vivants;
Y'a aussi des actions, des réflexions, des pensées, des réactions, des démarches, des systèmes.

Ce qui me dérange à proprement parler ce n'est pas le mot en lui même, mais la récupération que l'on en fait.

avatar
Ptérodactyle

Messages : 981
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 37
Localisation : une contrée lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par LoreleiSebasto le Ven 15 Juin 2018 - 21:53

Il y a la bonne intelligence
 Qui nous permet de vivre en paix
 Et il y a la mauvaise.
 Refuser l'intelligence à d'autres
 N'importe quel autre
 Empêche la bonne intelligence.
 Je comprends ton malaise venant de ce sentiment
 D'un jugement envers des absents
 Lourd de conséquence.
 Ce malaise était-il fondé?
 Mystère.
 Reconnaître une intelligence quelque part
 N'est pas nécessairement la refuser ailleurs.
avatar
LoreleiSebasto

Messages : 291
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 30
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par MrMerlin le Sam 16 Juin 2018 - 5:46

Je crois qu'on a tort d'avoir peur des mots. Nous vivons une époque horriblement influencée par le politiquement correct qui surinterprète les concepts.

Fuir le mot intelligence, même pour les raisons expliquées plus haut, pour moi ça ne passe pas, j'appelle un chat un chat. Je comprends les arguments, hein, ils partent probablement d'une bonne intention. Mais je trouve ça inquiétant pour le type de société que nous préparons.

Bientôt on va refuser de dire de quelqu'un qu'il est grand. On va plutôt dire "tiens, cette femme a un haut potentiel en altitude". Ou alors les grands vont se regrouper et créer le forum des "girafes" pour en parler entre eux, et surtout ne pas dire "on est grands, ça a des avantages, des inconvénients, on n'est pas supérieurs aux autres, on a juste des centimètres en plus". Non. Ils ne vont pas oser, parce qu'on pourrait les croire élitistes Wink

Ca me rappelle un épisode de Charmed avec les sept nains où l'un d'eux dit "now we say vertically challenged".


(Ce message a été réalisé avec un soin particulier et beaucoup de bonnes intentions. Aucun concept n'a été maltraité durant l'écriture de ce message. Toute blessure causée par les idées qu'il contient est de la responsabilité de celui qui les interprète. En conformité avec la loi du 30 avril 2032)
avatar
MrMerlin

Messages : 611
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Sam 16 Juin 2018 - 13:39

Bonjour,
Je suis entièrement d'accord avec toi, et peut-être que je ne suis pas sur le bon forum, je ne suis pas pas surdoué, juste "sur-efficient mental, et hyperesthésique, le cerveau qui mouline jour et nuit, ajouter à ça l'hypersensibilité qu'a également le surdoué. donc le seul fait de l’intelligence ne s'applique peut-être pas à moi (ça reste mon avis). Ouvrir un forum n'est pas élitiste, il en existent pleins sur des sujets bien distincts. Ma question serait plutôt, comment gérer "ce bagage"?, que l'on soit "grands', "girafes", "zèbres", différents en sorte? Je me dis que voir des gens comme nous aiderait sûrement, mais comment faire?
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Invité le Sam 16 Juin 2018 - 13:53

N'existe-t-il pas différentes formes d'intelligence ? On parle d'intelligence émotionnelle/relationnelle, je pourrais aussi ajouter l'intelligence pratique, manuelle, et d'autres formes encore...
De par l'étymologie, l'intelligence, c'est la "faculté de recueillir par les sens" : être réceptif c'est être intelligent, plus que le traitement des informations, qui implique un savoir, des expériences assimilées, pour que se produisent les connexions indispensables à toute intégration d'information nouvelle.
On peut porter (souvent involontairement) des oeillères, qui font qu'on rejette inconsciemment ce qui ne cadre pas avec son système de croyances, de pensée. Mais le cerveau est plastique, et on peut s'entraîner.
Accepter de faire parfois un pas de côté par rapport à sa trajectoire habituelle est alors une chance donnée à son intelligence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Sam 16 Juin 2018 - 14:34

Merci pour ta réponse Darlene, il est vrai que l’on a souvent tendance à occulter l'émotion et la relation quel qu’elle soit à l’intelligence, et je crois que ces œillères dont tu fais mention viennent de de ça, mais pour s’entraîner il faut rencontrer des personnes qui peuvent t'apporter cet apport, et un jour tu a vite fait de t'apercevoir que c'est peine perdu, j'ai des amis que j'adore mais pour eux ce concept est quasi impossible, ils le rejettent en bloc, et on se retrouve à expliquer aux pour quoi et surtout en quoi on est "différent" (ce que l'on pas du tout), c'est comme si être "différent", donc, les plaçait en infériorité, ce qui n'est nullement le cas, certes, mais c'est à nous de leur expliquer que l'on voit le monde différemment c'est tout, c'est épuisant à force
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par Invité le Sam 16 Juin 2018 - 14:41

C'est curieux, parce que dès lors qu'on se démarque parce qu'on assume sa différence, les gens croient qu'on se met au-dessus d'eux. Rolling Eyes

Cela pour les personnes qui entrent en contact avec nous pour la première fois, et à qui nous montrons (souvent involontairement) cette différence - dans ce cas, je suis d'accord avec ce qui a été dit, garder en tête la discrétion...
Quant aux personnes qui nous connaissent, ça me paraît un peu différent : souvent, elles n'aiment pas remettre en cause leur représentation de "nous", et changer leur regard. C'est souvent ce qui en famille rend l'évolution difficile. J'ai souvent l'impression d'être ramenée de force en arrière, et rhabillée avec mes vieux vêtements d'ado, alors que je me suis mise à créer mes vêtements moi-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Sam 16 Juin 2018 - 14:57

Comme tu dis c'est remettre en cause leur vision, se remettre en question tour court. Je pense que c'est avant tout leur représentation d'eux-même d'ailleurs, et cette faculté n'est pas donné à tout le monde, nous à l'inverse le faisons régulièrement. Et leur regard à notre égard, "tu m'étonnes", jusque là on pliait notre vision à la leur, mais au fur et à mesure "chasser le naturel..." comme on dit. Ça me fait penser à la feuille sur laquelle on dessine une ligne et que l'on plie pour en rapprocher les deux points distant, oubliant du même coup la distance qui les sépare
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par MrMerlin le Sam 16 Juin 2018 - 15:11

Je n'ai heureusement pas eu à affronter ce problème : depuis tout petit, j'ai assumé mes différences et fait en sorte que les autres les respectent. Mais mon côté caméléon, adaptable aux environnements que je fréquentais, m'a servi aussi.

Je pense que le problème d'assumer des différences en "intelligenceS" est qu'on pourrait avoir tendance à s'enfermer dans une tour d'ivoire. Si l'on se comporte très naturellement avec les autres, sans pour autant nier ses propres particularités, ça peut très bien se passer. Après tout, pour reprendre l'exemple de la taille, je suppose que même les types de 2m10 doivent avoir des collègues de bureau qui les trouvent sympa, non ? (rire)

Je dirais que le souci essentiel est si l'on est soi-même complexé par les surdons, que ce soit un complexe d'infériorité ou de supériorité. Alors qu'en sachant juste qu'on est différent mais en se comportant de manière bienveillante avec les autres, il n'y a pas de raison de déclencher une hostilité particulière à cause de ça. Enfin, rien de plus que l'hostilité naturelle de l'être humain en général Wink

Just my 2€ cents...
avatar
MrMerlin

Messages : 611
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Sam 16 Juin 2018 - 15:25

L'hostilité ne vient pas forcement de notre part, voit "les minorités", ce sont pas elles qui la déclenchent et pourtant ce sont bien elles qui la subissent, tout bienveillantes soit-elle
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par MrMerlin le Sam 16 Juin 2018 - 16:04

Certes, mais c'est ce que j'entends par "hostilité naturelle de l'être humain en général". Je ne pense pas qu'il y ait une hostilité spécifique face aux surdoués, car nous ne sommes pas une minorité identifiée en tant que telle.
avatar
MrMerlin

Messages : 611
Date d'inscription : 09/02/2016
Localisation : Près de Brocéliande (Bzh)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérangée par le mot intelligence

Message par jazz1712 le Sam 16 Juin 2018 - 16:30

Hostilité, n'est peut-être pas le choix de mot adapté, mais il y a bien et tu en convient un sentiment qui s'en approche au plus au point. Pour ce qui est de minorité, à peu près 10% de la population pour ce qui est de la sur-douance et 1/4 en zébritude, je ne vois pas comment appelé ça. Après ce terme n'est nullement péjoratif, mais à mon sens le reflet d'une certaine réalité
avatar
jazz1712

Messages : 16
Date d'inscription : 12/06/2018
Age : 55
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum