déprime totale

Aller en bas

déprime totale

Message par franckyky le Jeu 19 Oct 2017 - 21:39

Je me présente franckyky, actuellement en tcc, j'ai de plus en plus de mal a surmonter, mes pensées négatives. Comme je l explique a ma psy, une idée ou la pensée en tête, c est foutu, ca se répète continuellement, même si je suis occupé. Le pire, c est le weekend, des levé en général, voir même le vendredi soir, ca commence, ca me mine le cerveau, il arrive a prendre le dessus sur moi-même. Et je peux pas faire grand chose contre. Pourtant, sous traitement antidépresseur et anxiolytiques.
j espère trouver quelqu'un qui me comprend voire même, subir le même trouble. J'ai aussi ce même type de raisonnement, sur le suicide,j ai fait première tentative, et je suis incapable de dire que je ne vais pas recommencer
merci d avance, si quelqu'un me comprend, j apprécierai.
avatar
franckyky
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Localisation : Bergerac

Revenir en haut Aller en bas

Re: déprime totale

Message par jérénico le Dim 22 Oct 2017 - 6:17

Mouais.
Oui, je comprends.
Non, je ne vis pas la même chose, quoique, parfois si. Surtout pas question suicide. Jamais tenté.
Je suis un peu scié que personne n'ai répondu à ce message sur ce forum.
Pour ce qui est de la pensée répétitive, ... c'est de ta faute. Je m'explique : elle te vient et t'obsède, ça, tu n'y peux pas grand chose, normal, quand ça me vient (c'est rare mais ça arrive, souvent, enfin bref ça arrive) je laisse aller un moment comme pour profiter de la pensée et des réflexions qu'elle implique. Mais JE LA STOPPE, au bout d'un moment. Oui, je me fous de la zique, en général ça fait intervenir des pensées émotionnelles autres et ça me distrait, vous me suivez ? Bon, il faut STOPPER ses pensées, ça soulage le stress (même petit stress) et ça permet de continuer sa vie etc..
Attention, les antidépresseurs etc ne sont pas là pour stopper tes pensées, en tout cas, ils n'ont jamais marché pour moi. Mais, il y a 20 ans environ, les antidépresseurs étaient nuls pour moi, mais pas les anxiolytiques (putain il est où le Y), ça aidait JE CROIS à calmer mes pensées du soir. Je ne les prends plus depuis bien longtemps, et j'apprends à stopper les pensées envahissantes, obsédantes etc. Pour ce qui est de faire tourner en boucle une pensée négative, fait tourner une autre pensée négative, laisse aller, laisse t'envahir, puis remplace par un truc hyper simple mais positif, genre un champ de fleurs ou un nounours gentil (exemple au hazard) , et tu te rendras compte que tu peux contrôler (un peu mais ça peut suffire) et que tu peux supprimer (avec le temps) les pensées de merde. Quand je dis supprimer, il faut relativiser à ton échelle, un peu beaucoup, plus rien du tout, c'est toi qui vois, mais le tenter c'est y arriver, mêm un peu.

Tu es incapable de dire si tu ne vas pas recommencer une TS ou pas. Ben... ne te poses pas la question, oublies et marche droit. Un peu de discipline mentale et personnelle et ça devrait s'améliorer. Simple à dire, mais pas à faire surtout en mauvaise période, mais ça peut se tenter quand même. Je dis tout cela sans idée autoritaire, c'est juste ce que je pense sur l'instant.
BE YOUR SELF.

jérénico
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 19/10/2017
Age : 52
Localisation : Montpellier

https://www.flickr.com/photos/tophographeur/albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: déprime totale

Message par franckyky le Jeu 26 Oct 2017 - 22:28

Je sais plus ou moins que c est de ma faute,pour les pensées négatives.j essaye de les effacer, mais ceci dépend surtout de l ambiance ou de la situation dans laquelle je me trouve.Et surtout en fonction de ce que j'ai subit ultérieurement.
Au moment ou j'ai lu ton texte, sur le fait de ce fabriqué une sorte de " refuge" dans sa tete, une autre personne venait de m en faire part.C est un concept nouveau pour moi, sur lequel il faut que je bosse, même ma psy ne m'en avait pas parlé.
C'est cette attitude qui me fait me questionner sur le suicide ou ma capacité de ne pas me l interdire.Et comme tu dis, c'est les mauvaises périodes, qui me font douter ou me font revenir mes sales délires.
Je te remercie bien pour ton intervention et pour tes bon conseils Amicalement..
avatar
franckyky
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Localisation : Bergerac

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum