Présentation

Aller en bas

Présentation Empty Présentation

Message par Vincent_B le Jeu 19 Oct 2017 - 14:32

Bonjour à tous,
Nouveau sur le forum, voici une petite présentation perso, avec les grandes lignes de ma "zébritude".

Je m'appelle Vincent, j'ai 23 ans, et je suis étudiant en alternance. J'ai fait une licence de Sociologie, puis un master en communication, et refais actuellement un second master pour me spécialiser dans le web/multimédia. Je me passionne pour les nouvelles technologies, en particulier le jeu vidéo, dans lequel j'aimerai faire carrière (en tant que community manager).
Concernant ma vie de Zèbre, j'ai été diagnostiqué en CE2 alors que je m'ennuyais affreusement en classe, et préférais lire des livres sous la table que suivre le cours. Avertis par ma maîtresse, mes parents m'ont fait rencontrer une spécialiste, qui, test de QI à l'appui, m'a diagnostiqué "précoce".

Je ne suis pas sûr que mes parents savaient (savent) exactement ce qu'est être "précoce", et il m'a fallu moi-même longtemps avant d'en découvrir plus.
À l'époque, je savais juste que j'étais "plus intelligent que les autres". Depuis (ça semble concorder en terme de dates), mais résultats scolaire ont été en dent de scie, et je me suis presque toujours contenté de suivre les cours en diagonale, sans travailler chez moi. Cela a d'ailleurs suffit pour atteindre un niveau Master, même si le fait que les matières étudiées m'intéressent beaucoup plus désormais (et j'ai donc plus de facilité à retenir).

Côté social, ça a été la catastrophe toute ma scolarité, et même encore aujourd'hui j'ai beaucoup de mal, que ce soit à l'université ou au travail. En primaire je préférais lire dans un coin de la récréation que de jouer au foot, et j'ai fini par devenir tête de turc au collège. Cette période a été très très noire pour moi : replis sur moi-même, nombreuses pensées suicidaires, probablement dépression, stress, etc. J’ai consulté une psy pendant quelque temps, qui a défaut de m’avoir été d’une grande utilité, m’a appris à me créer une carapace.  Malheureusement  cette carapace a été tellement difficile à créer qu’elle m’a également pénalisé : outre le fait qu’elle ne suffisait pas à me protéger entièrement, elle a aussi affecté mes sentiments, et j’ai pendant longtemps était incapable de partager mes sentiments avec d’autres, sauf rares occasions (des gens triés sur le volet, généralement à qui je ne reparlais plus derrière), et aujourd’hui encore celle-ci m’handicape quand je souhaiterais m’ouvrir à une personne mais que j’en suis incapable – en partie par la peur de son regard.

Quoi qu’il en soit, cette position de tête de turc m'a suivi jusqu'à mon redoublement en seconde : lors de ma première seconde, je pensais que cette période était derrière moi (nouvelle classe, très peu de gens me connaissaient), mais au bout de quelques mois je suis redevenu le bouc émissaire de ma classe. À mon redoublement, j'ai fait quelque chose de simple, mais qui me semblait jusque-là hors de question : j'ai utilisé mes poings pour me défendre des insultes. Ca a d'ailleurs parfaitement fonctionné, puisque plus personne ne m'a emmerdé (du moins pas autant ni  aussi souvent) à partir de cet instant.
Pour autant, depuis cette période (ça va bien faire 8 ans), j'ai encore énormément de mal à m'intégrer socialement : je me remet constamment en cause et n'arrive pas à entretenir beaucoup de relations à long terme, sauf avec 3 amis de longue dates, que je soupçonne d'être également des zèbre.


J'ai été énormément aidé dans mon développement social grâce à mon bénévolat dans une MJC (maison des jeunes et de la culture), dans laquelle j'ai appris à être reconnu pour mes idées et prendre la parole en public sans avoir honte. Malgré ça, je garde énormément d'appréhension face au regard des autres, et, bien que ce soit largement moins important que durant l'adolescence, je continue de me remettre perpétuellement en question, à penser que les autres me dévisagent / pensent de mauvaises choses de moi, sans pour autant arriver à savoir si c'est moi qui me fait des films ou si j'ai réellement un problème (je suis peut être juste chiant, mais personne ne me l'a dit ouvertement, donc impossible de savoir Sad )
J’avais également lu le livre « Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué » de Jeanne SIAUD-FACCHIN, qui m’avait permis de mieux comprendre ce qu’est être « surdoué » (décidemment, je déteste ce mot), mais ne m’a jamais fournis toutes les clés pour moi-même.
J’ai donc décidé, après avoir été conseillé de le faire, à venir chercher quelques infos sur les « zèbres », et pourquoi pas en rencontrer certains, que ce soit pour échanger autour de ce sujet ou d’autres thèmes.
J’espère que cette petite présentation / témoignage ne sera pas trop décousue (ni trop longue), et pourquoi pas, qu’elle en aidera certains à trouver des solutions / pistes de réflexion pour aller mieux  Si vous avez des questions ou voulez discuter de votre propre expérience, je serais d’ailleurs très heureux de partager avec vous. Je suis relativement timide, mais je vais reprendre la formule d’un autre qui semble me convenir également : « En général, il me faut seulement quelques minutes pour "me lancer", mais j'ai besoin de l'aide active de quelqu'un qui me pousse dans la conversation pour le faire  »

Bonne journée à toutes et tous,
Vincent Smile

Vincent_B

Messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par zaijian le Jeu 19 Oct 2017 - 15:06

Salut Vincent, et bienvenue Smile.

Tu as dû le voir, il y a pas ma ld e rencontres pour un peu toutes les régions ici, si tu as envie de voir des gens Smile.
Et si tu es trop timide, tu peux demander un "parrain", qui fais un peu plus attention.

En espérant que venir ici t'aidera pour les problématiques que tu peux rencontrer (ça a aidé pas mal de personnes de ce que j'ai vu au fil des ans, notamment des grands timides), et que ce sera cool surtout Razz.

Pour ce qui est de ton "histoire" (enfin le bout que tu as partagé avec nous), il y a aussi pas mal de personnes qui ont eu ça et qui commencent à gérer (à leur manière) dans le coin Cool .
zaijian
zaijian

Messages : 87
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 26
Localisation : Jacta Est

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Vincent_B le Jeu 19 Oct 2017 - 15:43

Bonjour Zaijan, et merci pour ton message Smile

Je ne suis pas un grand timide, mais j'ai souvent besoin d'une forte motivation / d'un élément déclencheur pour me lancer, surtout vers des gens que je ne connais pas (et malheureusement encore plus quand il s'agit de gens que j'ai envie de connaître...).
Donc je serais plutôt partant pour avoir un "parrain", histoire de faire mes premiers pas avec vous sans trop d'appréhension - mais une fois que j'aurais pris mes marques je pense (j'espère) que ça ira Smile

Mon "histoire" est très raccourcie en effet, ce sont surtout les éléments importants qui me sont revenus en tête à ce moment, d'autres me sont revenus depuis, en particulier à la lecture d'autres récits, mais je ne sais pas s'il y a un grand intérêt à tout écrire ici.

Merci pour tes conseils,
Vincent

Vincent_B

Messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Invité le Jeu 19 Oct 2017 - 18:55

Bonsoir et bienvenue Vincent. Il semblerait que ayons tous eu de gros problèmes de socialisation.
En tout cas, tu as un parcours impressionnant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Vincent_B le Jeu 19 Oct 2017 - 19:54

Bonsoir Luciole, et merci Smile
Oui j'ai vu ça en parcourant un peu le forum, et je ne dois pas être l'un des pire. J'ai pu commencer à relever la tête à partir de la fin du lycée, ce qui a l'air de ne pas être le cas de beaucoup d'autres.
J'ai surtout eu de la chance de tomber sur de bonnes personnes, principalement à la MJC, je pourrais détailler un peu cette partie si ça vous intéresse.

Vincent_B

Messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par SofieNeuilly le Jeu 19 Oct 2017 - 20:34

Bonjour Vincent et bienvenue,

Je ne poste pas beaucoup, j'espère que tu vas trouver ici quelques réponses.
Diagnostiquée à 44 ans, dis toi que primaire jusque terminale j'ai eu un parcours assez identique et que j'en trimbale encore les casseroles Rolling Eyes
bref plein de points semblable meme aujourd'hui rapport regard des autres notamment.

Je n'ai pas lu dans quel coin tu te trouves mais le web, multimédia, bon choix :p

Welcome
SofieNeuilly
SofieNeuilly

Messages : 24
Date d'inscription : 17/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Arren le Ven 20 Oct 2017 - 13:26


    Bienvenue, Vincent.Ta présentation est intéressante puisque je m'y retrouve beaucoup. Je compatis pour ce qui a pu t'arriver au collège et après, des années pourtant si essentielles à la construction de soi, et espère que la situation finira par s'arranger pour la suite.



Dernière édition par Arren le Ven 20 Oct 2017 - 17:15, édité 1 fois

Arren

Messages : 6
Date d'inscription : 21/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Vincent_B le Ven 20 Oct 2017 - 14:20

Bonjour Sofie, bonjour Arren,

Merci à tout(e) les deux Smile
Quand vous dites que vous trouvez votre parcours assez identique ou que vous vous y retrouvez, c'est sur une partie en particulier ?
J'ai assez peu de souvenirs du collège, je pense que j'ai totalement occulté cette partie dans mon esprit pour ne garder que 2-3 souvenirs pas trop pénibles. Comme je le disais, j'ai eu de la chance de tomber sur des personnes (à la MJC en particulier) qui m'ont aidé, et je pense qu'ils ignoraient (voir ignorent toujours) le fait que je sois "surdoué" : ils m'ont pris comme j'étais, m'ont permis de m'investir et m'ont laissé progresser, en me poussant à progresser quand je n'osais pas.
Ma licence de sociologie m'a également beaucoup aidé a mieux comprendre "le monde" de manière général, et je pense également à formater (dans le bon sens) mes pensées pour les rendre plus cohérentes. La sociologie a cela de formidable qu'elle ouvre à la critique, qu'elle apprend à remettre en question la société autour de soi. Cela a également eu un contre-coup, celui d'augmenter le nombre de questions que je me pose, et de me conforter dans ma "volonté" de tout remettre en question. Mais je pense que ça m'a été plus profitable que néfaste, et que j'ai trouver dans la sociologie un véritable échappatoire à mes problèmes sociaux.
Les jeux vidéo ont aussi jouer un rôle très fort chez moi (geek depuis mes 8 ans), et j'en tire encore des bénéfices aujourd'hui. J'imagine que je suis loin d'être le seul, parmi les zèbres ayant grandis avec internet et les consoles de jeux ! (en revanche, si certain(e)s ont eu des expériences similaires par rapport à l'étude des sciences humaines, ça m'intéresse beaucoup !)

P.S. @Arren : il te faut 5 messages sur le forum, donc encore 2 et tu pourras lui répondre en principe Wink

Vincent_B

Messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par joan le Ven 20 Oct 2017 - 15:37

Bienvenue Vincent!
joan
joan

Messages : 96
Date d'inscription : 16/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Vincent_B le Ven 20 Oct 2017 - 16:20

Merci Joan Smile

Vincent_B

Messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Arren le Ven 20 Oct 2017 - 17:27


    Je m'y retrouve dans la partie harcèlement, tendance suicidaire (et toute ce genre de choses) et la fameuse carapace qu'on se fait et que je trimballe encore aujourd'hui. Ce qui diffère de toi sur cette période, c'est que j'ai pu implicitement chercher du soutien sur Internet et que la fin du collège n'a pas été si désagréable que ça sur le plan relationnel, même si le reste a été, tout comme toi, très éprouvant. On a eu des expériences d'à-côté différentes, mais on en retire sûrement des problèmes très similaires. Pour ma part, je n'ai pas intégré un cursus en sociologie, mais je partage au moins cette affection pour les jeux vidéo qui sont vraiment très utiles pour s'évader et penser à autre chose.

    P.S. : Merci. Smile


Arren

Messages : 6
Date d'inscription : 21/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum