Douance à caractère schizoïde

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Lanza le Dim 17 Juil 2011 - 22:06

adrctoune a écrit:Bien sur faudra que l'autre ait d'autres caractéristiques, et notamment une grande ouverture d'esprit.

Pour moi, la fracture est plutot la que dans le QI.
True. Ou presque.

adrctoune a écrit:(allez, je te l'accorde, un THQI déja plus ou moins "construit").
La nuance est effectivement là.

adrctoune a écrit:'veux dire faut pas exagérer, qu'il y ait un certain dialogue intellectuel, ok, mais bon.. pas besoin d'avoir un THQI en face de soi pour le trouver.
Tu mélanges QI et performances intellectuelles pures. Pourtant, si ZC existe, c'est bien que ça n'est pas le cas, et qu'on s'est aperçu qu'il était corrélé à d'autres choses. Ce qui en y réfléchissant un minimum, est tout à fait logique : s'imaginer qu'on puisse avoir un cerveau physiquement différent sans aucun impact autre que les capacités intellectuelles pures est finalement assez naïf.

Et la façon de penser a une influence énorme sur notre façon d'être. Hé, c'est le cerveau qui contrôle tout le corps, hein. Le décalage n'est pas seulement intellectuel, il l'est aussi dans les goûts, l'humour, le comportement... Tout ce qu'on partage, quoi.

Oui, on peut partager avec d'autres, en étant (T)HQI. Mais c'est quand même vachement plus agréable quand on est sur la même longueur d'ondes.

Lanza
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par MCS08 le Dim 17 Juil 2011 - 22:12

adrctoune, je conçois très bien mais dans un sondage sur les relations sentimentales entre Z ou non Z, il ressortait clairement que les couples Z + Z fonctionnaient bien mieux que le contraire. Ces données doivent également s'appliquer aux relations amicales. Après, bien sur ce n'est pas une règle.

Mais quand on a souffert et souvent exclu, trouver quelqu'un qui voit la vie du même optique que nous et qui nous comprend, les mêmes centres d'intérêts etc... Ba y'a pas photo. Enfin pour moi c'est primordial, en tout cas, c'est devenu une nécessité.


Dernière édition par MCS08 le Dim 17 Juil 2011 - 22:16, édité 3 fois
avatar
MCS08
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 234
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Lanza le Dim 17 Juil 2011 - 22:15

Spoiler:
bluecat a écrit:lanza tu te fais tester quand? qu'on puisse enfin être sûrs que c bien naturel que tu planes si haut What a Face ................naaan tu m'attraperas pas, suis déjà dehors
Je n'ai pas l'impression de planer plus haut que toi, donc à ton avis, est-ce naturel ? What a Face Question subsidiaire : d'après toi, j'étais où, mercredi, avant d'aller boire un verre ? Wink
avatar
Lanza
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 42
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par volcan auvergnat le Dim 17 Juil 2011 - 22:31

Ok MSC08, je comprends évidemment ce que tu veux dire.
Juste, te ferme pas de portes.
Te laisse pas enfermer dans des raisonnements, dans des préjugés, ou dans des replis causés par des rejets subis au collège par exemple. Les gens évoluent. T'as surement des caractéristiques qui ont fait que toi, tu n'as jamais été autant immature que les gens que tu as pu croiser et qui ont causé des souffrances, mais les gens évoluent, t'enfermes pas dans des sondages, des statistiques quoi.

volcan auvergnat
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 256
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 42
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par paela le Dim 17 Juil 2011 - 23:06

Autant que j'apprécie les échanges sur ce forum, je ne trouve pas qu'il y a sensiblement plus d'ouverture d'esprit chez les zèbres que chez les autres. Attention, je ne fais que constater que les membres de ce forum sont bien plus capables de se remettre en question (parfois trop) qu'autre part, mais c'est une ouverture d'esprit presque mécanique, qui vient directement du fonctionnement de la pensée zèbrique. Alors qu'un autre forme d'ouverture d'esprit, plus sincère je trouve, se retrouve chez tous les gens, zèbres ou non-zèbres.
Et puis j'ai jamais participé à une rencontre entre zèbres, mais j'ai pas non plus l'impression que j'aimerais plus les zèbres ou qu'ils me comprendraient sensiblement mieux que les non-zèbres. Bon ok mon meilleur ami est zèbre, mais les autres, ainsi que mes anciennes copines sont normaux et très attachants, (sans parler de ma famille) pourtant je suis bien THQI.

Alors je peux me demander si par exemple sur 100 zèbres il y aura un pourcentage de personnes potentiellement plus aptes à ce que je les apprécie supérieur à celui chez les non-zèbres, je vous l'accorde. Mais comme le dit adrctoune, qui l'exprime mieux que moi, il est préférable de ne pas se fixer de limites en essayant de savoir si oui ou non les THQI sont condamnés à etre seuls entre THQI.

Au fait, c'est vraiment de ça que traite le topic? Surprised
avatar
paela
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2298
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 25
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Invité le Dim 17 Juil 2011 - 23:08

pourquoi se concentrer sur ce qui nous différencie de l'autre plutôt que ce qui nous en rapproche?

quand à la différence, c'est une richesse.
intellectuellement, ma femme est l'opposé de moi: elle détient l'intelligence de la simplicité (c'est un compliment, hein!), et elle m'est une réelle bouffée d'oxygène.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Elmoon le Dim 18 Mar 2012 - 17:18

Bonjour,

Je mets le sujet en up car je me demandais si depuis, certains avaient pu se renseigner sur les troubles schizoides. Le topic a largement dévié sur une autre question et je n'ai pas trouvé de réponses ici...
A la base, cela parlait des HP et troubles schizoides.
La raison pour laquelle je suis tombée sur ce sujet, c'est pq Tony Atwood (auteur du guide complet sur le syndrome d'Asperger) nous renvoie en conclusion aux recherches de Sula Wolff sur les enfants solitaires (et futurs adultes...) et donc sur les schizoides (même si ce n'est pas le terme employé). Car selon leurs théories, les schizoides (qui comptent 3 degrés différents? et dont le trouble pourrait se manifester sur le tard?) seraient sur le continuum autistique, entre NT et aspies. Enfin, c'est ce que j'ai tiré de mes lectures sur le net, mais tout ça n'est pas très clair (d'ailleurs, je crois que tout ce que j'ai pu lire ne sont qu'hypothèses).
Je voulais juste savoir si quelqu'un avait des connaissances sur le sujet, et aussi si quelqu'un avait lu le livre de Wolff (en anglais: "loners, the life path of unusual children")

Merci
avatar
Elmoon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Elmoon le Lun 21 Mai 2012 - 16:43

Up up up
avatar
Elmoon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Catre le Lun 21 Mai 2012 - 19:17

Non je n'ai pas lu... Tout ce que je sais, c'est qu'avant de trouver des textes sur la douance, j'ai lu le DSM-IV et me suis aperçue que j'étais un mélange... Rolling Eyes study Mais il ne semble pas y avoir de DSM-IV exprès pour les surdoués en général puisqu'il n'y a que celui pour la norme...

On comparait la douance à une autre "maladie" du DSM-IV ici aussi: http://www.zebrascrossing.net/t862-douance-et-sociopathie-diagnostic-differenciel#28737
avatar
Catre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Elmoon le Lun 21 Mai 2012 - 19:33

Merci pour ta réponse Cathoo. Tu t'es aperçue que tu étais un mélange de quoi? Surdoué/schizoïde? Ou sociopathe?
avatar
Elmoon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Catre le Lun 21 Mai 2012 - 21:30

Aujourd'hui je dirais juste surdouée avec un peu de TOC.

Avant de connaître la douance, je me trouvais un peu dans schizoïdie, sociopathie AVEC l'empathie donc impossible d'être vraiment ça, dépressive, plusieurs TOC que j'ai améliorés depuis... je pense que c'est pas mal tout... Mais ça dépendait des périodes. Alors, plutôt déçue de ne pas mettre un mot qui résume mieux.

Et toi? Ne t'étais-tu pas retrouvée dans plusieurs aussi?
avatar
Catre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par 16729438 le Dim 1 Juil 2012 - 2:17

Bonne nuit,

P'tit up pour le témoignage d'un probable schizoïde doué.
Je n'ai jamais approché de psychologue mais le gnothi seauton est aisé.
Pour la douance, le premier signe est peut-être ma victoire à 8 ans lors d'un concours de calcul mental.
J'étais le plus jeune mais il me semble que personne n'ait pu me devancer sur une réponse.
J'étais aussi paranoïaque et très timide. Trois ans auparavant, la perte d'une carte dragonball Z (que je vois encore précisément)
m'avais bouleversée. J'étais encore sensible, très sensible. Ma paranoïa a atteint un pic en cinquième (à cause d'une fille ?).
Puis j'ai découvert la programmation, dans laquelle je me suis plongée à corps perdu. A mon arrivé en seconde, mon prof de math
m'interdisait d'utiliser ma caclulatrice car je programmais sur celle-ci tout en écoutant d'une oreille plus ou moins attentive.
Mais ce n'était pas seulement en math, mais aussi en géo en français et en dehors des cours...
J'ai découvert à cet époque des algorithmes de compression ou encore la méthode de héron (afin de calculer des racines de
nombres complexes). En mathématiques, je découvrais aussi des résultats que j'ai revu par la suite : comparaison séries intégrales,
résolution d'equadiffs par les séries. En mécanique, le moment d'inertie.
Je n'ai pas souvenir d'avoir été second en math...ailleurs c'était correct.

Puis en terminale, j'ai commencé à "glander". Les maths me passionnaient moins qu'avant. Je suis parti en prépa math.
Je réussissais toujours, simplement en pompant les exos sur les autres. J'avais honte.
J'ai eu ce qu'on pourrais nommer des passages dépressifs.

Finalement j'ai eu l'excellente école d'info que je souhaitais intégrer depuis la première.
Je continue d'étonnner en "touvant les trucs que personne ne trouve".
Mais ma sensibilité est morte. Je suis concilliant avec tout le monde, gagner ou perdre, réussir ou échouer sont des notions qui me sont étrangères.
Solitaire, on peut difficilement faire mieux, mais que je sois seul ou avec d'autres ne change rien.
La solitude s'établit plus facilement : c'est l'équilibre stable.

L'expos(é)(ition) touche à sa fin. Une dernière chose : je ne m'intéresse pas seulement aux maths, à l'info ou à la physique, mais aussi à
la politique, à l'histoire ou au cinéma. Bref, un nerd cultivant (un peu) son jardin.

16729438
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 60
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par rv le Dim 1 Juil 2012 - 9:03

bonjour, 16729438
et bienvenue sur le forum,

Je ne me suis jamais lancé à corps/cœur perdu dans un domaine particulier,
peur de décrocher de la réalité et de me couper du monde.

Pourtant ce monde m'a déchiré, j'avais l'impression de ramper sur un champs de bataille entre mitraille, mines et barbelés.
pas assez bon ou assez fou pour fuir dans une passion.

A un tel niveau, tu as du rencontrer peu de monde qui partageait ton hobby? ça à l'air d’être un trip solitaire, j'ai l'impression.

j'ai pas pu renoncer à la sensibilité, l'amputation à froid, j'aime pas.
Moi, c'est la créativité qui s'est envolée. je ne me souviens pas quand ni pourquoi.

j'ai toujours cru qu'Avalon existe, un havre existentiel qui concilie ma singularité et les Autres -quels qu'ils soient- et que la seule variable d'ajustement est ma capacité à communiquer, à rencontrer, à me connaitre aussi.

j'ai trouvé un équilibre dynamique ou je peux apprécier les gens que je rencontre sans trop m'attacher.
j'ai réappris à être sociable de façon fonctionnelle.
autrui m'affecte , mais je choisi mon investissement et le degré de sensibilité qui m'expose au minimum. survie oblige.
avatar
rv
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 42
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par sandrabreizh le Dim 1 Juil 2012 - 10:49

Elmoon : tu voulais savoir quoi exactement ?

sandrabreizh
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 41
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Elmoon le Dim 1 Juil 2012 - 11:08

16729438, bienvenue ici! Smile Je vois dans ton témoignage beaucoup de conséquences HP mais schizoïde? Pour pas d'empathie?

@Sandra, je voulais des témoignages. Et aussi des infos sur le continuum schizoïde-autiste asperger...
ça fait déjà plusieurs semaines que j'ai acheté le livre dont je vous parlais plus haut, et je n'y ai rien trouvé que je ne savais pas déjà. monkey
avatar
Elmoon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par sandrabreizh le Dim 1 Juil 2012 - 11:48

Pourtant j'ai lu partout que T Atwood était THE spécialiste d'Asperger (j'ai le livre mais je n'ai pas encore eu le temps de le lire ) .
Je n'ai jamais lu un lien etre personnalité schizoide et asperger (tu penses que c'est lié ?),tu ne crois pas qu' il y certains points communs entre les 2 mais que ce sont 2 choses différentes ? Comme entre les HP et les schizoides en fait

sandrabreizh
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 41
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par 16729438 le Dim 1 Juil 2012 - 12:13

Merci, Smile

Solitaire oui et non. Disons qu'à cette époque, j'avais encore la volonté
d'impressionner. J'ai eu des problèmes liées à des "conneries" (informatiques) au lycée.

La passion de l'informatique s'est un peu envolé avec celle des maths. Je n'en fait plus de manière spontanée,
j'ai perdu ce questionnement, ce flux intarissable. Je me contente de comprendre plus vite que tous et de
répondre aux questions qu'on me pose.

C'est vrai, je n'ai peut-être pas mis l'accent sur mon côté schizoide. Tout d'abord la solitude ne me pèse
pas. Elle est le produit de treize mètre carré par une semaine. Comme précisé, mon esprit de compétition
n'est plus. Etre ou ne pas être avec les autres m'est indifférent. De même pour l'amour.
Face à quelqu'un, j'aime trouver le bon mot mais uniquement pour ma satisfaction intellectuelle.

Petite annecdote : début de l'année personne ne se connaît. Le prof souhaite faire un tour de table. Chacun doit énnoncer
son prénom et un mot qui "le caractérise". Je n'aime pas ce mot, caractérisation en mathématique c'est une équivalence.

Bref, le mot "enchanté" est venu à moi. Quelle ironie !
Evidemment, tout les objectifs sont remplis : m'amuser et me dissimuler.

Un bon mot illumine son auteur mais éblouit son auditoire.

Est-ce que je partage des traits avec un autiste d'Asperger ? Je ne sais pas.

J'ai une vison géométrique et intuitive propres aux mathématiques. Lorsque je lit un texte mathématiques, mon
esprit construit une représentation sur laquelle mes intuitions se basent. Je peux aller beaucoup beaucoup beacoup
plus vite que des personnes "douées en maths" en géométrie. Mais en algèbre je suis plutôt mauvais.

J'ai un sens des analogies diagonales.

Exemple1 : Durant un cours magistral (auquel j'assiste fait relativement rare), je fait mes mots fléchés et
une personne me parle (il y en a qui insistent). Le prof pose une question. Doucement je dit "r²/12". Le prof n'a pas entendu
de toute façon, il semblerait que ça ne soit pas la réponse attendue. Je continue mes mots fléchés. Le prof continu de parler
d'entropie puis pose un calcul d'intégrale simple : r²/12 au final. Les personnes qui ont pu entendre ma réponse me demandent
comment j'ai fait. Je leur dit que c'est le moment d'inertie d'une tige simple (centrée).

Exemple2 : En cours de prépa (sup) (fond de classe avec un hyper-actif qui tente de m'énerver mais qui n'y arrive pas...il n'a
jamais vu si stoïque).
X : on va calculer le centre de poussé.
Moi : Mais c'est au 2/3 c'est le centre de gravité du triangle.
X : euh...on va quand même faire le calcul.

Je n'ai jusqu'ici pas vraiment formulé de réponse claire vis à vis de mon empathie. Disons que ça fait des lustres que je n'ai pas
pleuré que je ne me suis pas énervé ou ressenti une quelconque sensation un peu forte.
Je ne désire aucune compagnie (est-ce là n'aimer personne ?). Pour les gens passionnés, je suis une vrai sangsue.
Je bois la moindre de leur parole et je les encourage à se livrer le plus vite possible. Mais là encore, c'est l'intérêt intellectuel qui prime.
Une fois passé le moment de découverte, je retourne dans cette tour que personne n'a ne serait-ce qu'ébréché.

Il serait peut-être préfrable que je mette toute ces descriptions dans un topic de présentation, non ?


Dernière édition par 16729438 le Dim 1 Juil 2012 - 13:31, édité 3 fois

16729438
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 60
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Fa le Dim 1 Juil 2012 - 12:34

Coucou

Je me retrouve un peu... pas partout Cool
Plutôt comme toi dans ton fonctionnement, par exemple pour la géométrie vs l'algèbre.
Plutôt comme toi sur la dissimulation ou le fait d'être solitaire.
Plutôt pas pareil sur le fait d'y être indifférent.

Si on me demandait, je dirais que tu y as mis un baume pour ne pas que ça te fasse trop souffrir... mais ce serait sûrement m'avancer un peu plus loin que ce que je connais des fonctionnements affectifs. C'est juste mon ressenti.

La question est de savoir, serait-ce un baume resté superficiel qui te permettrait de te retrouver, et te sentir "exister", si tu tentais de t'en défaire, quitte à prendre le risque de laisser la peau à vif...
Ou est-ce vraiment quelque chose qui est toi, ou un baume qui a pénétré si profondément qu'il est impossible de le dissocier de ta chair ?

Quoi qu'il en soit, bienvenue Cool
Tu peux écrire une présentation, si tu veux, bien sûr. Ca permet à mon sens de s'y retrouver dans qui est qui, quand c'est là-bas... Mais c'est donc d'un point de vue plutôt social, tout dépend de tes préoccupations Wink
avatar
Fa
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par 16729438 le Dim 1 Juil 2012 - 13:02

Coucou, Smile

Merci.
Je vais tenter de prendre le temps d'en écrire une...et de dormir.
"Je suis un tantinet décalé dans mes horaires" (dixit Lino Ventura dans les tonton flingueur un toast à la main en hochant la tête (il me semble))

16729438
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 60
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Elmoon le Dim 1 Juil 2012 - 13:06

@Sandra, nous avons un malentendu lol! . Je ne parlais pas du livre de Tony Atwood mais de celui de Sula Wolff: "loners, the life path of unusual children" sur les enfants schizoïdes.

Pour le lien entre asperger et schizoïde, ce sont encore des hypothèses et selon les auteurs cités il serait donc possible que les deux soient sur un continuum. Mais ce n'est qu'une hypothèse. Est-ce que c'est lié, je crois qu'il n'y a aucune preuve encore (c'est de la recherche) mais je crois me rappeler (j'espère ne pas dire de bêtises) qu'il arrive que dans les générations précédant un individu asperger, il pourrait y avoir des schizoïdes ou ayant certains traits et/ou traits autistiques.
avatar
Elmoon
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Sayark le Dim 22 Juil 2012 - 18:56

ça alors , je m'intéresse depuis peu au mode de fonctionnement des shizoïstes, n'ayant pas fait la démarche pour me faire tester, j'essaie malgré tout par mes propres moyens de découvrir ce qui me caractérise dans mon comportement.
Comme mentionné dans ce fil, les autres ne m’intéressent pas, j'ai déjà à 13 ans pu apercevoir un cadavre gisant sur la route sans me faire quelque émoi, rien du tout aucune émotion malgré que je sois un hypersensible refoulé: ce qu'il me reste est une très grande empathie musicale et une profonde sensibilité vis-à-vis des troubles de la conscience ( Alzheimer, sénilité, le sentiment de la conscience d'une perte de ses capacités cognitifs )

De ma vie, je n'ai jamais pleuré autre que pour les raisons cités ci-dessus .... bref un véritable ermite solitaire condamné à une vie extrêmement sédentarisée.
Cependant, contrairement à l'autisme, mon absence de relations inter-personnelles me blesse au plus haut point, une véritable cicatrice ouverte, une torture de tous les instants, se sentir seul en étant accompagné : quelle désillusion.

Avec le temps, avec le confinement de mes émotions, j'ai peut-être dû crée une personnalité froide, trop intellectuelle, névrosée, inaccessible et desaffectivée lorsque je ne fais pas attention à cultiver mon image,à la représentation que je donne de ma personne comme si la vie était une pièce de théâtre , où j'en resterai le bouffon, tout cela en société évidemment mais c'est la sincérité qui prévaut en situation de solitude ou avec un seul proche, la confiance est présentement partagée.
De tout cela naît une certaine rancœur, un regard acerbe et lucide sur le monde, pas étonnant que certains HQI / THQI deviennent de véritables nuisances pour la société.
L'anecdote étonnante c'est qu'avec tout ce cortège d'émotions pathétiques, je reste extrêmement apprécié chez les enfants jusqu'à l'adolescence, les méandres de la prééminence de leur cerveau limbique leur permet-il de jauger instinctivement l'amour et la bonté d'une personne ex nihilo ? bom


"Condamné à faire semblant, tu parles d'une vie, dis. L'amour c'est un partage. Quand tu ne peux pas partager, tu ne peux pas aimer."

C'est tellement vrai, cette phrase m'a heurté. Une vie sans amour, sans espoir, sans rêve n'est plus une vie au sens propre du terme. Certains tombent dans l'addiction, dans la dépression, et certains pire , se sentant qu'il n'y a plus rien à perdre , font des actes irrévocables.


Je pense que la personnalité shizoïste chez un (T)HQI n'est qu'une réponse de la pression de la société et de son entourage exercé sur sa propre personne, dans l'optique d'éviter le chagrin et la souffrance.
Lorsqu'il se sent acculé, des digues et des carapaces sont construits par l'effort de l'esprit autour de notre petit coeur sensible et fragile; la fortification de ces barrières est donc réponse au stimulus externe produit par notre environnement à tel point que , lorsque la souffrance est trop importante/ coeur trop fragile, plus rien ne peut sortir de cette impasse, la personne est totalement replié sur soi => shizoïsme. What a Face


Voilà, je n'ai pas encore l'habitude de débattre sur ce site et je suis désolé si j'ai manqué de convenances,... oh et puis zut laissons tombé cette timidité What a Face scratch
avatar
Sayark
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Catre le Dim 22 Juil 2012 - 19:40

Sayark Long hug
avatar
Catre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Sayark le Lun 23 Juil 2012 - 16:42

Merci Long hug Long hug Long hug
avatar
Sayark
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Chuck Tulita puu le Ven 14 Juin 2013 - 1:52

Je crois que j'ai un sérieux problème. Depuis quelques mois (?) j'ai la net impression que mes rêves et mes souvenirs se confondent, j'ai le souvenir d'évènements et de faits improbables, je suis presque sûre que ça ne s'est pas passé et pourtant c'est bien dans "ma mémoire". Ça me gêne maintenant dans mes relations. J'écris ce que j'ai en tête et tente de faire le tri. Il faut dire que ma mémoire en générale n'est pas spécialement claire, mon esprit est de plus en plus brouillon. Parfois il m'arrive de ne pas me reconnaître dans ce que je fais ou dis. Je crois que je vais aller voire un psychiatre. C'est vraiment gênant...

Edit: Au point ou j'en suis, j'en ai plus rien à cirer. Au revoir.
avatar
Chuck Tulita puu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 26
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par JCVD le Ven 14 Juin 2013 - 2:12

Va voir un psychiatre, il t'aidera.
avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6532
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 100

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douance à caractère schizoïde

Message par Chuck Tulita puu le Lun 17 Juin 2013 - 18:01

MDRR J'attendais des réactions fortes pour montrer qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter pour certains. Au final je passe juste pour un dingue :p
avatar
Chuck Tulita puu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 26
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum