je doute encore et encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je doute encore et encore...

Message par elfy le Sam 9 Juil 2011 - 6:16

Bonjour,

Je ne sais pas vraiment par où commencer, je me demande même pourquoi j'écris ici... j'en ai presque honte d'ailleurs car je ne suis pas surdouée, je n'ai, en tous cas, pas passé de tests. Je me sens pourtant différente depuis toujours, je me pose des questions depuis des années mais je ne sais pas vers qui me tourner, j'ai peur d'être jugée. Je me dis que je ne peux pas être surdouée parce que je ne suis pas assez intelligente pour ça mais d'un autre côté j'ai des doutes, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai fait des recherches à ce sujet et ce que j'ai appris m'a totalement choqué. Quand je lis certains témoignages je me retrouve parfaitement... je vais essayer de me présenter aussi rapidement que possible.

J'ai 23 ans et j'ai l'impression de ne pas savoir qui je suis. J'ai toujours été une enfant très curieuse, toujours première de ma classe jusqu'en terminale. En CM2, le directeur de l'école primaire a proposé à mes parents de me faire passer directement en 5ème parce que j'avais 19 de moyenne et que comme il disait "elle s'ennuie", c'était peu dire d'ailleurs. Je m'ennuyais tellement que ma maîtresse de l'époque m'envoyait copier les cours au tableau à sa place, je finissais les exercices donnés très vite alors pendant que les autres travaillaient, moi on m'occupait comme on pouvait. Bien sûr, à cause de ça, j'étais rejetée, on m'appelait "le dico" ou "grosse tête", je me sentais bien avec les adultes mais pas du tout avec les enfants de mon âge. Mes parents n'ont pas voulu me faire passer une classe parce qu'ils avaient peur que j'échoue ensuite en allant trop vite et ils disaient que la 6ème était une classe importante. Je m'en sentais capable pourtant et quand ils ont refusé, je me souviens avoir pleuré pendant des heures. Ma scolarité s'est poursuivie normalement, j'ai continué à m'ennuyer et c'est encore le cas aujourd'hui d'ailleurs. En terminale mon professeur d'espagnol m'a proposé d'entrer en classe préparatoire, j'ai refusé par peur de l'échec, je n'ai aucune confiance en moi, je ne m'en sentais pas capable, pour moi c'était pour les gens intelligents ça. Je me suis inscrite en première année de licence, parce que c'est ce que tout le monde attendait de moi, encore une fois je me pensais trop bête pour réussir même si j'ai toujours rêvé de faire de longues études. Résultat, au bout de 3 mois j'ai abandonné, sans passer les examens. Je me comparais sans arrêt aux autres étudiants, je trouvais qu'ils s'exprimaient magnifiquement bien, qu'ils étaient vraiment intelligents... j'ai toujours remarqué les qualités des autres, je suis indulgente avec autrui mais quand il s'agit de moi, je ne me laisse rien passer, pas le droit à l'erreur. Je suis perfectionniste, d'ailleurs ça m'épuise Crying or Very sad je me mets toujours une pression énorme sur les épaules, je trouve toujours à redire sur le travail que je fais, je trouve tout ce que je produis dans mes études ou le cadre professionnel complètement nul. Je corrige 10 fois, j'améliore, je passe un temps fou dessus. Cette année j'ai repris mes études, un devoir que certains étudiants auraient mis 4 heures à faire, moi je le terminais en 12 ou 24 heures, si ce n'est plus (et encore j'avais un mal fou à me dire "c'est bon, tu peux le rendre, il est terminé" parce que selon moi tout peut toujours être amélioré et même si je suis consciente que la perfection n'existe pas, j'essaye de m'en rapprocher le plus possible). Comme si ça ne suffisait pas, je remets tout ce que j'ai à faire au lendemain, je sais à l'avance que je vais passer des heures dessus et qu'au final ça ne sera pas parfait, alors j'attends le dernier moment, d'être au pied du mur, comme ça là au moins, je n'ai plus le temps de réfléchir trop longtemps. Le mois dernier, j'ai passé 3 semaines enfermée dans ma chambre pour faire tous les devoirs pour mes examens (j'étudie par correspondance parce que le système classique ne me convient pas du tout) alors que j'ai eu 1 an pour les faire... j'ai attendu la session de rattrapage. Je mets mes études en danger à cause de ça. Et puis hier, les résultats tombent, j'ai eu 15,55 de moyenne générale, admise, avec de très bonnes notes alors que je n'ai rien fait de l'année... je n'y comprends plus grand chose, je suis perdue. Tout le monde m'a dit "c'était certain que t'allais réussir, tu stressais pour rien" et moi en voyant les résultats, j'ai pleuré de joie, d'étonnement, je pensais échouer...énorme contraste.

Sinon ce qui me frappe aussi, c'est que je m'ennuie tout le temps, les conversations des autres m'ennuient malgré mes efforts pour suivre et y participer, au bout d'un moment je décroche pour aller faire mes trucs à moi dans mon coin, je suis très solitaire. Si je n'apprends rien en parlant avec les autres, je trouve que c'est inutile, que je perds mon temps et je préfère faire des recherches sur un sujet qui m'intéresse (et il y en a des tas), lire... j'ai soif de connaissances, quand on ne m'explique pas clairement le pourquoi du comment, quand je ne comprends pas comment quelque chose ou quelqu'un fonctionne, c'est presque un drame. Je pose des questions, encore et encore. Un exemple tout bête, un ami de mon chéri s'appelle Gatien, quand j'ai entendu ce prénom pour la première fois, qu'est ce que j'ai fait ? J'ai demandé d'où ça venait, les origines du prénom... personne ne savait et tout le monde s'en moquait. J'ai cherché quand même parce que je ne peux pas ne pas savoir. Autre trait de ma personnalité qui me pose problème, ma sensibilité exacerbée, je vois bien que je ne réagis pas comme les autres, que je suis tout de suite très touchée par ce qui arrive aux autres, même trop, je n'arrive pas à me fondre dans la masse. Souvent on me répète "mais c'est pas grave..." mais je prends tellement tout à coeur que si, pour moi c'est grave. Ca me met en colère parce que je me dis "mais il n'y a que moi qui me préoccupe de ce qui peut arriver aux autres ? C'est quoi ces relations superficielles qu'ont les gens entre eux ?" Mes deux précédents ex ont rompu avec moi parce que comme ils disent je suis "trop", trop triste, trop heureuse, trop sensible... trop tout et dans mon monde. Quand j'ai entendu ça, je me suis sérieusement posée des questions, encore plus que d'habitude parce que j'avais l'impression d'être une folle à leurs yeux. Pourtant je reconnais qu'ils ont raison j'en fais trop et je sentais bien un décalage entre eux et moi, comme avec la majorité de la population d'ailleurs. Je ne supporte pas l'injustice non plus, je crois que c'est la chose qui me met le plus hors de moi, quand quelque chose est injuste, il faut que je le dise et que j'essaye de réparer cette erreur, que je prouve par tous les moyens que la situation n'est pas normale.

Je pourrais encore en rajouter mais c'est déjà bien assez long, j'avais dit brièvement... et je me rends compte que j'ai finalement bien besoin de parler vu la longueur de mon post.

Bonne journée à tous

elfy
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par Prosopeion le Sam 9 Juil 2011 - 8:24

Que tu sois surdouée ou pas, tu décris ici des caractéristiques (le perfectionnisme, la difficulté à s'évaluer et à avoir une image claire de soi pour se construire, l'ennui, la soif de savoir, la sensibilité, l'exigence de justice) typiques du groupe qui fréquente ce forum. L'avantage, c'est que tu n'auras pas besoin d'un test pour comprendre que tu te retrouves "en famille". Bienvenue donc.
Le conseil que nous serons plusieurs à te donner : saute rapidement le pas des rencontres, ne les repousse pas ad eternam en te mettant en tête qu'il s'y discute des choses qui te resteront obscures et inaccessibles, l'interaction avec ceux qui te ressemblent est une expérience simple mais riche, fondatrice pour se retrouver soi.

Spoiler:
Juste pour savoir, tu l'as récrite combien de fois ta présentation avant de la poster ? Very Happy

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par b&w le Sam 9 Juil 2011 - 8:30

Je plussoie Prosopeion (dont le spoiler Wink )

Bienvenue Elfy Very Happy

b&w
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 446
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 49
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par ahlala le Sam 9 Juil 2011 - 9:52


Bienvenue Elfy,

Prosopeion le spécialiste de l'accueil t'a déjà tout dit. Tu verras, même ici, nous ne sortons pas tous du même moule, mais tu trouveras sans doute un pont entre toi et le monde.

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par Passeur le Sam 9 Juil 2011 - 10:55

Bienvenue.
Je plussoie ce qui a été déjà écrit ici.

En effet, viens rencontrer d autres z, presque vite. Peut être toucheras tu du doigt ce que d autres ont vécu alors: l immense joie de l inutilité d être parfait ici, et l'autorisation d être soi, puisque proches dans cette différence.

Passeur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2387
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 48
Localisation : Fontenay-aux-roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par Bliss le Sam 9 Juil 2011 - 14:03

Bienvenue à toi elfy ! Very Happy

Pendant longtemps j'ai moi aussi souffert de ce côté trop perfectionniste et de toutes les souffrances que ça engendre : auto-censure permanente, auto-dévalorisation, être obligé de faire les choses au tout dernier moment et dans l'urgence pour être sûr de les mener à terme (par ex, j'ai réalisé mon mémoire de fin d'études de psycho clinique en 2 semaines seulement - dans le stress le plus total - juste parce que, ne me sentant pas capable d'y arriver, je n'avais cessé de repousser l'échéance tout au long de l'année Rolling Eyes).

Et je plussoie tous ceux qui plussoient Prosopéion au sujet des rencontres ! cheers

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par ♡ Kiss 4 ever ♡ le Sam 9 Juil 2011 - 14:06

"bisou"

♡ Kiss 4 ever ♡
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 30
Localisation : Paris

http://www.facebook.com/?ref=home#!/profile.php?id=1780322196

Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par Invité le Dim 10 Juil 2011 - 17:17

Bienvenue Elfy ! cheers

Pour moi tu es bien une petite zèbre (et moi aussi je m'ennuie souvent (j'essaie de me dire que je ne m'ennuie pas mais....) dans les discussions avec les autres, en soirée etc...c'est très pénible d'ailleurs)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par Invité le Dim 10 Juil 2011 - 20:46

Bienvenue Elfy!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je doute encore et encore...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum