Les travaux en équipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les travaux en équipe

Message par Zebre123 le Ven 6 Oct 2017 - 18:18

Bonsoir,

Je suis présentement aux études en master, dans le but, bien sûr, de pouvoir exercer un métier en libéral. En effet, il m'a toujours été difficile de travailler en équipe, étant donné que la plupart des personnes sont neuro-gauchères. De plus, pour diverses raisons (par exemple, ne pas connaître assez de gens dans la cohorte de mon cursus), il m'est régulièrement arrivé d'avoir à effectuer des travaux en équipe avec des neuro-gauchers qui pensent les choses de façon séquentielle qui, en plus de cela, semblaient prendre leurs études beaucoup moins au sérieux.

Ainsi, je me sens régulièrement en décalage dans de tels cas. Il est vraiment facilitant pour moi de travailler de façon complètement autonome, et les travaux d'équipe sont extrêmement chronophages pour moi. Comme j'ai en plus des idées «non conventionnelles», il est parfois difficile pour moi de les expliquer à d'autres en me faisant comprendre, et même à les convaincre sur le sujet d'un travail. J'ai souvent l'impression que leurs idées sont «trop simples», trop superficielles, trop séquentielles, ou encore trop «uni-théorique». En effet, il m'est super facile de travailler rapidement, en élaborant plusieurs théories et concepts en parallèle... J'ai aussi une vision globale des choses, et l'idée de devoir me conformer à des «plans» et à travailler de façon séquentielle est pour moi un casse-tête insupportable. Ainsi, l'arrimage de mon fonctionnement est parfois difficile avec des coéquipiers, mais aussi parfois avec le système scolaire lui-même.

Avez-vous déjà vécu ce genre de situation? Qu'avez-vous fait lorsque la vie vous amenait à travailler avec quelqu'un ayant un fonctionnement complètement différent de vous? Évidemment, j'essaie autant que possible d'avoir à travailler avec des gens sérieux, qui s'investissent bien, et qui ont une façon de voir les choses et de traiter l'information qui peut être semblable à la mienne. Toutefois, ce n'est pas toujours possible.

Je suis appelé à travailler sur un projet d'une durée d'un an en équipe de 2, avec un collègue qu'on m'a assigné bien malgré moi. Il y a quelque temps, j'avais trouvé particulièrement difficile de faire un travail de 4 mois avec un collègue avec qui ça ne cliquait pas bien pour les mêmes raisons nommées plus haut, alors l'idée de devoir faire un projet d'un an en équipe m'angoisse beaucoup.

Lorsque je dois travailler avec un neurogaucher prenant ses études assez moyennement au sérieux, j'essaie toujours de laisser de la latitude et de l'initiative à l'autre, de lui demander son point de vue, en donnant quelques idées ici et là... Très souvent, j'ai l'impression d'avoir un boulet un peu passif, que j'ai souvent tendance à trouver «paresseux» sans forcément lui dire. Mais je sais toujours que mon attitude a un impact sur la sienne, alors j'essaie malgré tout de toujours expliquer mes idées, de mentionner que je suis ouvert aux critiques, et que c'était comme cela des deux côtés... Mais à chaque fois, j'ai l'impression de devoir les traîner et de plus en plus, je m'enfonce dans une tendance à simplement faire la grande partie du travail parce que tout compte fait, ça me prend déjà 3 fois moins de temps pour cela plutôt que de continuer à faire ce que j'ai nommé plus haut (sinon, je crois que je m'épuiserais). Généralement, je fais tout pour être sympathique avec ces personnes et pour créer un lien, et j'y parviens généralement bien. Toutefois, je crois qu'à force d'usure, je finis par prendre une attitude dans laquelle je décide beaucoup plus de choses, et que je prend plus d'initiatives, ce qui fait perdre le fil à l'autre voire que l'autre peut se sentir laissé pour compte. Pourtant, j'ai l'impression que la personne ne s'en aperçoit pas, à cause d'une relative bonne relation avec elle, mais qu'elle ressent sans doute un malaise un peu diffus à travailler avec moi, sans savoir pourquoi... De plus, j'ai essayé de diviser des parties des projets, parfois même en demandant d'abord à la personne ce qu'elle préférait comme partie, pour éviter toute passivité ou désintérêt, et pour lui donner l'impression qu'elle travaille à elle seule sur quelque chose. Mais à chaque fois où nous devons mettre ensemble ces parties, je constate qu'elles sont décousues avec le reste du processus.

Il arrive très souvent que ce genre de scénario se répète. Cela doit me prendre au moins 3 ou 4 fois le temps que cela me prendrait si je travaillais seul, pour un résultat bien moins concluant. Après quelques temps, c'est inévitable, je finis par m'épuiser, mes efforts de cohésion d'équipe diminuent et je finis par tout décider et tout prendre en charge, et honnêtement, c'est plus simple comme cela. Et vous, ça vous est arrivé? Avez-vous trouvé des façons de mieux gérer cela?

Chose sûre, j'ai extrêmement hâte d'être autonome dans mon métier, mais en attendant, c'est un passage obligé...

Zebre123
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 08/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les travaux en équipe

Message par olivier77 le Ven 6 Oct 2017 - 22:48

Tu sais, c'est bien nous qui sommes hors norme et non l'inverse.
A mon sens, il faut te motiver dans ce travail en équipe pour t'exercer à accepter l'autre.
C'est évidemment pas facile mais même en travaillant en libéral, tu n'aura pas le choix que de t'adapter et à te faire comprendre des autres.
Sinon un conseil, choisi un métier solitaire et non en libéral. Peut importe dans ce cas si tu es libre ou salarié;

Il faut accepter l'autre comme il est, un peu comme quand tu motives une équipe dans une asso: partage les taches, laisse chacun autonome sur ces taches, finis les tiennes et passe ton temps à aider les autres à avancer sur les leurs sans faire le job à leur place, et sans avoir peur de l'échec! Si c'est pas fini c'est pas grave: l'important est d'apprendre et non pas de finir à leur place... sinon ce ne serait pas drôle et on ne se poserai pas tant de questions Question Arrow
Tu verras, le climat sera différent, et surtout les fainéant ne se reposeront plus sur toi!
Et ce conseil, il est valable pour toute la vie au travail lors de nos relations avec la norme (qui je te le rappelle n'est pas la notre)
Bon courage
avatar
olivier77
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 36
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les travaux en équipe

Message par Zebre123 le Dim 8 Oct 2017 - 19:41

olivier77 a écrit:Tu sais, c'est bien nous qui sommes hors norme et non l'inverse.
A mon sens, il faut te motiver dans ce travail en équipe pour t'exercer à accepter l'autre.
C'est évidemment pas facile mais même en travaillant en libéral, tu n'aura pas le choix que de t'adapter et à te faire comprendre des autres.
Sinon un conseil, choisi un métier solitaire et non en libéral. Peut importe dans ce cas si tu es libre ou salarié;

Il faut accepter l'autre comme il est, un peu comme quand tu motives une équipe dans une asso: partage les taches, laisse chacun autonome sur ces taches, finis les tiennes et passe ton temps à aider les autres à avancer sur les leurs sans faire le job à leur place, et sans avoir peur de l'échec! Si c'est pas fini c'est pas grave: l'important est d'apprendre et non pas de finir à leur place... sinon ce ne serait pas drôle et on ne se poserai pas tant de questions Question Arrow
Tu verras, le climat sera différent, et surtout les fainéant ne se reposeront plus sur toi!
Et ce conseil, il est valable pour toute la vie au travail lors de nos relations avec la norme (qui je te le rappelle n'est pas la notre)
Bon courage

Je dirais que c'est vraiment l'organisation de missions où nous dépendons totalement de l'autre pour faire notre travail et que nous devons subir les conséquences d'un manque d'implication de l'autre qui me cause problème. Il y a aussi le fait qu'il soit obligatoire pour tout le monde de travailler conjointement avec quelqu'un, et que forcément donc, on est appelés à travailler avec des gens avec des attitudes et valeurs divergentes, qui ont un degré plus ou moins grand d'implication dans leur travail. Je ne suis pas contre l'idée de missions conjointes dans une carrière dans la mesure où deux personnes partagent un sujet commun et qu'ils sont sur la même longueur d'onde. Ou encore, si nous prenons l'exemple d'une thèse de doctorat, je n'aurais pas de problème à en rédiger une si je trouvais un directeur de thèse qui partage des intérêts communs, d'autant plus que ce genre de professionnels est normalement très compétent et impliqué. Mais dans le cas des étudiants (même aux études supérieures), il existe malheureusement de plus en plus un nivellement par le bas, et des gens moins sérieux arrivent tout de même à arriver dans ces programmes de nos jours.

Avec des clients, je n'ai pas cette problématique, et je leur fais confiance, je ne me vois pas comme un expert, en effet, j'adore même faire du service à la clientèle et je n'ai pas le même rôle que mes clients, ce qui fait que le travail en solitaire n'est pas une option incontournable pour moi.
Je n'ai pas de difficultés non plus à échanger sur mon travail avec des collègues, et à recevoir des suggestions intéressantes que je pourrai me faire plaisir d'appliquer dans mon travail, dans la mesure où l'ensemble des missions est quand même assumée par moi.

Il y a deux problèmes principaux à devoir assumer des missions étudiantes en équipe : Le sentiment de «responsabilité» par rapport à notre collègue, dans la mesure où si la personne n'est pas assez consciencieuse, et que nous ne faisons pas en sorte que ce soit corrigé, nous devrons en payer le prix tous les deux en termes de résultats scolaires. Cela me met un peu dans la position d'un gestionnaire, mais sans pouvoir réellement faire cela, puisque je suis supposé être un collègue, ce qui me met souvent dans l'embarras, ce statut limite ce que je peux faire pour contrer cela. Malheureusement, les professeurs ne se mêlent pas non plus de ce genre de choses.
Le deuxième problème principal, c'est au niveau de ma faculté à jongler avec la complexité et à avoir des points de vue divergents. De plus, mes valeurs sont importantes dans les missions que je fais, surtout celles d'envergure ou longues. Alors si je suis appelé à travailler avec quelqu'un qui a une vision des choses un peu trop simple ou dichotomique, qui n'arrive pas bien à saisir mes idées parce qu'il y a un trop grand fossé entre nous, c'est très difficile à vivre. Il y a des moments où j'ai eu plus de chance que d'autre et où j'ai pu choisir plus facilement mes coéquipiers, avec qui j'ai eu un excellent rapport. Et d'autres fois qu'un tel choix n'a pas été possible, je dois donc apprendre à faire avec.

J'ai souvent l'impression de travailler avec des gens qui ne se sentent pas à la hauteur, parce que j'arrive à travailler et à avoir des idées rapidement. Elles ont donc du mal à me suivre. J'ai parfois l'impression que ça peut avoir un effet de démotivation chez l'autre dans certains cas, ce qui m'amène, après un certain temps, à devoir (vraiment mais vraiment à contre-coeur) jouer les gestionnaires parce que je n'ai plus le choix. J'ai souvent l'impression d'être le leader alors que je ne suis pas à l'aise à faire cela, et ça m'est arrivé souvent que j'aie l'impression que l'autre manque d'initiative. Un peu comme si j'étais un gestionnaire. D'autres fois, lorsque je veux m'éviter ce genre de choses, je m'occupe simplement du travail de l'autre, et je crois évidemment que ce doit être difficile à vivre pour l'autre quand je fais cela.

Tout ce que je sais, c'est que dans le cas présent, il est encore temps pour moi de développer des stratégies pour que ce soit un peu moins difficile à gérer malgré un certain décalage.

Zebre123
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 08/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les travaux en équipe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum