De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ohc le Mer 4 Oct 2017 - 17:51

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

J'écris aussi ce message pour donner espoir, et montrer à quel point on peut évoluer en quelques années.

A tous ceux qui ont souffert et qui se sont déjà demandé si ça valait la peine de continuer, je réponds avec conviction que OUI, que quelle que soit l'intensité de la souffrance qui obscurcit le présent, ce présent passera, que la vie vaut la peine, et qu'il y a pleins de belles choses à découvrir.

Parfois, on peut être tellement en souffrance que plus rien n'a de sens, que tout fait mal, que le bonheur semble n'avoir jamais existé et ne jamais plus pouvoir exister. Ces moments passent, et laissent place à l'incroyable beauté constituée par l'expérience d'être humain.


Je me suis inscrit et présenté ici pour la première fois en janvier 2014. À ce moment, j'étais terriblement seul et psychologiquement très jeune. J'ai vécu de mes 2 ans à mes 19 ans seul avec ma mère (elle aussi hypersensible, globalement immensément seul, travaillant de chez elle en tant que chercheur au CNRS dans un domaine relatif à l'histoire). J'étais dans une relation fusionnelle avec elle, et n'avais pas d'ami « zèbre », les seules personnes que je fréquentais étaient alors mes anciens amis de collège/lycée, avec lesquels je portais constamment un masque, faute de pouvoir être qui j'étais, par peur immense d'être rejeté.

Après mon bac, je suis entré en prépa maths-physique, cauchemar absolu. J'étais apeuré, hypersensible, sans amis. Enfin, sans réel amis. Je me souviens du second jour de cours, lorsque nous sommes allés manger. J'étais assis à table avec cinq autres étudiants de ma classe, et j'ai sorti quelque chose de légèrement philosophique (je crois que ça avait rapport à l'évolution de l'espèce humaine ^^), et je les ai vus psychologiquement sortir de table, et aller s'installer ailleurs. Ils ne l'ont pas fait physiquement, mais je me suis senti mortellement rejeté, au point que j'en ai déduit que si je voulais avoir des contacts sociaux, il m'était impératif de porter un énorme masque et de prétendre être quelqu'un que je n'étais pas.

Je me suis même retrouvé à prétendre à ma mère que tout allait bien, car un peu avant le début de ma première année de prépa, elle a appris qu'elle avait un cancer. En plus d'être seul avec les gens de mon âge, je me retrouvais à vouloir protéger ma mère de ma souffrance et à porter un masque de plus en plus grand devant elle aussi. En fin d'année scolaire (juillet 2012), ma mère décède, devant moi, à l’hôpital, des suites de sa maladie.

J'étais profondément dissocié de moi-même, je ne savais pas ce que je ressentais, je n'avais plus l'impression de vivre, je n'avais pas l'impression de faire ce que je faisais. Il y avait comme un immense mur de protection entre moi et « tout le reste », y compris mes émotions. Une amie que j'ai rencontré ici en 2014 m'a dit que j'avais un regard vide à ce moment là, sans réelle autre émotion que le « je vais très bien et je souris », par peur d'être seul, rejeté pour qui j'étais, en plus d'avoir peur d'être rejeté pour ma souffrance interne.

« Je vais très bien et je souris » a été mon mode de fonctionnement pendant quelques années, de ma première année de prépa (2011-2012) à 2015. À ce moment, j'étais profondément suicidaire sans le savoir (vu que j'étais très loin de mes émotions et déréalisé comme pas possible ^^'), mais j'ai miraculeusement survécu, très certainement parce que j'avais une lueur d'espoir inconsciente, et que mon corps ne voulait pas mourir.

Edit : Petit ajout qui a son importance :
Après avoir vu sur Arte (la chaîne télé) un documentaire sur l'utilisation thérapeutique de diverses substances chamaniques, je m'y suis intéressé de plus près, et ces recherches m'ont beaucoup aidé. Les expériences (jadis sacrées) d'expansion de conscience et de profonde guérison émotionnelle induites par l’usage de ces substances peuvent permettre de gagner un temps fou dans la compréhension de soi, se sortir de ses modèles préconçus, se voir comme à la troisième personne et pouvoir, de ce point de vue étendu, mieux ré-intégrer ses émotions et s'en libérer. En une phrase, faire sauter ses blocages émotionnels et vivre la vie comme une nouvelle âme toute fraîche Smile
(fin de l'Edit)

En 2015, j'ai cherché un.e graphiste pour mon projet de MMORPG en 2D plateforme que je développais depuis un an (que je développe toujours et qui devrait enfin sortir dans le mois à venir ^^), et c'est comme ça que j'ai rencontré ma copine, et de très bon amis, même si, au final, je n'ai pas trouvé de graphiste ^^' C'est aussi à cette époque que j'ai commencé à me teindre les cheveux en bleu, essentiellement pour évoluer et ne plus être celui que j'étais, pour grandir et être obligé d'assumer mon existence, comme de me confronter au regard des autres. (au passage, désolé mon pauvre cuir chevelu, je t'ai vraiment mal traité à ce moment là xD)

Je souffrais aussi beaucoup des conventions vestimentaires hommes-femmes. Je trouve globalement les jeans moulants pour femme bien plus beaux que ceux pour mecs, et je trouve aussi que porter des talons (ok, ça dépend lesquels ^^) apporte quelque chose de sensuel et beau au corps de la personne qui les porte. Moi qui me trouvais déjà hideux, moche, moins-que-rien, stupide et inutile, porter des habits que je trouvais moins beaux que ceux des femmes ne m'aidait pas. Et il y a quelques mois, j'ai décidé que « crotte, y a pas de raison » et du coup, je fais des essais vestimentaires sur moi-même, et franchement j'aime beaucoup porter des jeans flare et des talons (le genre de jeans des années 60-70). Ma copine aime beaucoup me voir comme ça Very Happy

Maintenant, quand je croise le regard de quelqu'un de raisonnablement ouvert d'esprit dans la rue, je souris. Non plus comme un mécanisme de défense « accepte moi, s'il te plaît, j'ai peur d'exister et de me monter alors je montre ce beau sourire même si ce n'est pas moi et pas ce que je ressens réellement », mais comme une invitation à vivre, à être profondément heureux, et à se libérer de ce que l'on croit être.

Je suis un homme, un humain, un explorateur. Je cherche à comprendre toujours plus de choses, et surtout « ça », le fait qu'on existe, le fait que l'univers existe, le fait qu'il y ait cette expérience de « moi » qui tape sur ce clavier d'ordinateur, et cet inexplicable autre « moi » que vous incarnez dans ma conscience en lisant ces lignes.

J'ai la profonde sensation que nombre de nous (humains) ont tendance à s'enfermer dans un modèle définissant qui nous sommes, ce que le monde est, ce qu'il est possible de faire et ce qu'il est impossible de faire. Or ce ne sont que des concepts, des restrictions mentales, rien de plus.

(je te redis : )
A tous ceux qui ont souffert et qui se sont déjà demandé si ça valait la peine de continuer, je réponds avec conviction OUI, que quelle que soit l'intensité de la souffrance qui obscurcit le présent, ce présent passera, que la vie vaut la peine, et qu'il y a pleins de belles choses à découvrir.

Parfois, on peut être tellement en souffrance que plus rien n'a de sens, que tout fait mal, que le bonheur semble n'avoir jamais existé et ne jamais plus pouvoir exister. Ces moments passent, et laissent place à l'incroyable beauté constituée par l'expérience d'être humain.

Maintenant, j'ai envie d'échanger avec de nouvelles personnes, et si vous habitez Paris et ses environs, vous me verrez très certainement en irl prochainement ! (pas plus tard que dimanche 8 octobre (2017 ^^) au ramassage de châtaignes et le soir au bistrot des Martyrs !)


Dernière édition par Ohc le Mer 4 Oct 2017 - 19:31, édité 1 fois
Ohc
Ohc

Messages : 56
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 26
Localisation : Paris, Terre, Système solaire, Voie lactée. (à peu près)

http://womos.fr

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Fata Morgana le Mer 4 Oct 2017 - 18:08

Et ben voilà ! D'abord ce qui compte peu, ça sent le zèbre, et deuzio, le zébre qui ne se morfond pas en regardant son image dans le miroir déformant de l'opinion d'autrui. Du coup tu me fais regretter de ne pas être à Paris...

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Bbe33f10
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par riendautre le Mer 4 Oct 2017 - 18:26

ouais t'as trouve une cops des potes et un peu de taf quoi

"generalement" ça occupe et fonctionne

je m'arrete la...

riendautre

Messages : 174
Date d'inscription : 13/06/2017
Age : 35
Localisation : Vers Pignan

http://brouardthomas.org

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ohc le Mer 4 Oct 2017 - 19:18

Merci Fata Morgana pour ton message, ça m'a fait bien plaisir de le lire ^-^ Paris, y a plein de monde partout et ça pue la pollution, mais ça a l'avantage d'être un lieu où on peut trouver pleins de gens cools ^-^

Riendautre, je t'avoue avoir un peu de mal à saisir le ton de ton message (c'est un des désavantages de la communication par messages ^^'), mais je suis de ton avis, entrer dans une relation de couple sincère, lier des amitiés profondes et exercer un métier qu'on aime vraiment, ça aide à aller mieux Smile

Et surtout, travailler sur soi-même est beaucoup plus aisé dans un environnement qui s'y prête, avec des amis qui ne te considèrent pas comme "trop chelou" lorsque tu leur parle d'un truc socialement "étrange" comme porter des talons quand tu es un mec ^^
Ohc
Ohc

Messages : 56
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 26
Localisation : Paris, Terre, Système solaire, Voie lactée. (à peu près)

http://womos.fr

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Fata Morgana le Mer 4 Oct 2017 - 19:34

J'ai vécu une rencontre épique, en tout cas pour moi, à Paris, il y a quelques années.

Même si comme toi j'ai dû m'extirper du malheur - un malheur différent du tien - j'ai encore beaucoup de mal à sortir de chez moi.
Cependant la résilience est pour tous. Une vie sans traumas, ça n'existe pas. Nous sommes placés devant ce challenge de savoir quoi faire de ceux-ci: je parle évidemment seulement de ce qui est humainement supportable. S'il y a un temps durant lequel il est normal de se lamenter, il faut essayer de ne pas s'enfermer là-dedans. Toute vie est une lutte. Il y a un narcissisme du mal être que je trouve très présent sur zebra. Ton message parmi d'autres rappelle qu'il y a une autre voie que de marcher courbé sous le poids du passé ou de faire une tragédie de ce qui n'est qu'un ensemble de simples tracas.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ohc le Mer 4 Oct 2017 - 20:12

Oh, Fata Morgana, tu m'intéresse là Very Happy J'aime beaucoup lire les expériences des autres, surtout quand elles ne sont pas trop "je suis zèbre, je vais mal, mais qu'est-ce que ça fait du bien de me complaire dans cet état et d'en parler aussi longtemps que je le peux" xD
Enfin, j'aime les présentations sincères où on cesse de prétendre et de se cacher, de toute façon on est devant un ordi (plus ou moins) bien au chaud, y a rien à perdre ^^

J'ai bien envie d'avoir quelques détails sur ta rencontre épique Smile (j'ai moi aussi eu une encontre épique avec une fille de mon âge en 2014, mais ça a été vraiment compliqué vu qu'on avait tous deux des névroses particulièrement coïncidentes selon ses propres termes, et qu'on s'est bien bien fait souffrir à cause de ça ^^")

ET si tu as un lien à m'envoyer (ici ou par MP, comme tu veux) vers ta présentation et des messages cools/intéressants/intelligents (^^) dont tu es l'auteur, je prends à 100% !! Smile Merciiiiiiiiiiiiii Smile
Ohc
Ohc

Messages : 56
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 26
Localisation : Paris, Terre, Système solaire, Voie lactée. (à peu près)

http://womos.fr

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par PapyYuNyu le Jeu 5 Oct 2017 - 0:10

Ça fait du bien de voir des histoires qui donnent espoir, j'en avais bien besoin ce soir. Merci ! <3

PapyYuNyu

Messages : 39
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 84

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ohc le Jeu 5 Oct 2017 - 1:11

Merci PapyYuNyu pour ton message Smile

J'ai lu ta description "Tests en ligne, WAIS et ma vie" datant du 23 juin 2017, t'as l'air d'avoir un bon gros cerveau bien rapide, d'être quelqu'un de vachement intelligent (à mon avis, surdoué à 100% ^^), et d'être, du coup, aussi très exposé à la douleur constituée par le fait d'être globalement seul. (enfin, je ne sais pas ce qu'il en est de ta situation à l'heure actuelle, j'espère que tu es moins seul !)
Je me souviens d'une conférence Mensa (que j'avais vu sur Youtube) où il parlaient d'une jeune fille ayant un truc du genre 150-160 de QI, à laquelle son psy a dit "oh, vous devez vous sentir seule là haut", ça m'a fait penser à ton parcours ^^

Trouver des gens qui te ressemblent avec lesquels échanger, et mieux te comprendre, ça, ça fait du bien, je trouve Smile
Potentiellement, pour pousser plus loin l'étude de ta zébritude, tu peux aller chercher THQI et HQI sur Google, c'est toujours rassurant (et un peu flatteur ^^) de voir qu'il y a d'autres gens qui fonctionnent globalement de la même manière que toi, et de voir qu'ils sont passés d'une vie difficile à une vie plus heureuse, avec le temps.

Je te souhaite pleins de bonnes choses, et courage, après l'orage, le beau temps !! Smile
Ohc
Ohc

Messages : 56
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 26
Localisation : Paris, Terre, Système solaire, Voie lactée. (à peu près)

http://womos.fr

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Jora le Jeu 5 Oct 2017 - 2:14

je rejoins Fata Morgana sur :
Il y a un narcissisme du mal être que je trouve très présent sur zebra. Ton message parmi d'autres rappelle qu'il y a une autre voie que de marcher courbé sous le poids du passé ou de faire une tragédie de ce qui n'est qu'un ensemble de simples tracas.
Je trouve ça aussi mal sain de se complaire dans sa douleur trop longtemps, chaque personne a ses propres obstacles à gérer et pour que quelque chose change dans nos vies insatisfaisantes, il faut à un moment donné que ça vienne de nous-même ; alors Ohc ton récit fait plaisir à lire, et je me retrouve pas mal dedans - pensée suicidaire, solitude, sentiment d'une vie vide de sens et puis pas à pas la reconstruction le désir enfoui profond mais là, de vivre et d'aspirer au bonheur et y travailler chaque jour pour au final pouvoir réaliser qu'on est heureux, que oui il y a toujours des difficultés à surmonter, mais que ça fait aussi parti de l'expérience, qu'au final ce n'est pas insurmontable et que petit à petit on est devenu une personne qu'on apprivoise et qu'on aime (Et ce n'était pas gagné!). Tu as raison la vie est belle, les humains me fatiguent souvent mais l'expérience d'être vivant en elle-même est merveilleuse et je me réjouis d'apprendre chaque jour un peu plus sur moi et sur le monde qui m'entoure.

Je te souhaite que les expériences de ta vie continuent d'être riches et épanouissantes. sunny
Jora
Jora

Messages : 82
Date d'inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Flaurale le Jeu 5 Oct 2017 - 7:28

Bienvenue ! J'ai apprécié ton message aussi, mais surtout je suis complètement fan de ta photo de profil Very Happy
Flaurale
Flaurale

Messages : 196
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 29
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par PapyYuNyu le Jeu 5 Oct 2017 - 11:45

@Ohc C'est vrai que j'ai toujours pas fait une vraie présentation en bonne et due forme, depuis le temps. J'ai peur de pas réussir à en faire une assez courte/digeste, m'enfin bon... en attendant il faudra se contenter des messages postés un peu partout x) Pour ce qui est d'être surdoué, je n'ai toujours pas trouvé le courage d'investir 250€ pour passer le test, et tant que je ne l'aurais pas passé ça va être dur de me persuader que je passe les 130 (et ne parlons même pas de 160 xD )

J'ai trouvé pas mal de gens formidables ici, j'ai découvert que la synesthésie c'était pas juste ma tête qui était mal câblé, d'autres architectes de rêves, et surtout j'ai pu lire plein de récits de gens qui s'en sont sortis, discuter avec des gens qui gardent l'espoir de s'en sortir, ou du moins essaient, et c'est vraiment apaisant et motivant.

Bref, merci pour ce rayon de soleil ~

PapyYuNyu

Messages : 39
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 84

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Orion4 le Jeu 5 Oct 2017 - 11:53

Salut,
J'aimerai beaucoup avoir l'occasion de discuter avec toi. Ton parcours de vie semble une lumière surgissant d'une vaste pénombre.
Malheureusement, je suis pas sur Paris pour avoir ce privilège.

Orion4

Messages : 49
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Fata Morgana le Jeu 5 Oct 2017 - 12:02

Facile, tu tapes "Fata Morgana" dans la barre de recherche "recherche" et tu tombes sur ce beau merdier.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ohc le Jeu 5 Oct 2017 - 23:04

Merci beaucoup pour vos réponses Smile

Jora, ça m'a bien fait plaisir de lire ton message ^^ Et je te rejoins complètement dans le fait de s’apprivoiser soi-même et de s'aimer, et qu'on puisse se dire qu'au début "hé bien bordel, c'est pas gagné". Et qu'il est vraiment difficile/douloureux d'évoluer quand on se déteste, parce que tout peut être sujet à se détester encore plus (chaque "imperfection" ou erreur fait bien mal dans cet état d'esprit ^^") Et quand tu t'aimes de plus en plus, tes "erreurs" ont moins d'importance, tu apprends au lieu de t'en vouloir de ne pas être celui que tu voudrais être.
Et (Jora, toujours ^^), ça me fait plaisir de voir que tu as à peu près la même vision que moi quand tu dis que tu te réjouis d'apprendre chaque jour un peu plus sur toi-même et sur le monde qui t'entoure. Évoluer constamment, ça, c'est vraiment beau, parce que tu peux t'éveiller de plus en plus à la magie des choses et de toi-même, et juste écouter ton cœur battre peut être une expérience magique, un genre de "wahou, c'est trop cool, c'est fou que ça marche comme ça et que je sois en vie, et qu'est-ce que ça fait du bien !"
Et pareil, je te souhaite sincèrement de profiter de ton humanité et d'apprécier les expériences qui s'offrent à toi Smile

Flaurale, merci pour ton message, et pour ton commentaire flatteur quant à ma photo de profil Smile C'est assez agréable de me promener comme ça dans la rue et de me dire "je suis un panda aux cheveux bleus, j'aime ça, et si des gens n'aiment pas, c'est leur problème, pas le mien, je m'aime moi" Very Happy

PapyYuNyu, ton témoignage est vraiment beau, j'aime beaucoup la manière dont tu qualifie ces "architectes de rêves" et que tu les oppose l'idée qu'on puisse avoir un cerveau mal câblé. La monde n'est pas une froide équation rationnelle, mais un bordel tout chelou empli d'émotions et de magie ^^ Plus qu'un résultat numérique, le fait d'avoir pu et de pouvoir échanger avec des gens qui te font te sentir mieux, ça, c'est grandiose. Je te souhaite pleins de bonnes choses, une fois de plus ! Smile

Orion4, merci beaucoup beaucoup pour ton message, ça m'a fait un choc quand je l'ai lu ^^ Les mots que tu as employé sont très puissants, et c'est très certainement le plus beau compliment que j'ai reçu, de qualifier mon parcours de vie d'une lumière surgissant d'une vaste pénombre (j'allais écrire peine-ombre, lapsus bien trouvé xD). C'est ce que j'essaie de faire, de grandir pour aller mieux, explorer le monde et moi-même, et partager ce désir d'explorer et de comprendre avec d'autres gens. Pour échanger, il y a toujours les messages privés et Skype, si ça te tente Wink (et peut-être un jour une rencontre irl si on est tous deux dans une même ville, à un moment dans nos vies ^^)

Fata Morgana Y a beaucoup de sujets auxquels tu as participé, c'est difficile de trouver tes messages, mais je regarderai Very Happy Ça me fait découvrir des sujets intéressants, en plus ^^

Encore une fois, merci à tous, je vous souhaite vraiment le meilleur !! Smile
Ohc
Ohc

Messages : 56
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 26
Localisation : Paris, Terre, Système solaire, Voie lactée. (à peu près)

http://womos.fr

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Vesperal le Ven 6 Oct 2017 - 7:05

Et bien voilà un joli parcours . Je te souhaite de rester sur cette trajectoire et de n'en dévier que pour en prendre une encore meilleure .

Vesperal

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par keypart le Ven 6 Oct 2017 - 19:26

Tu liras le post que je ferais dans "vécu" dans quelques temps, je tenterais demain ou dimanche. Je suis en train de boucler.
(j'ai imprimé ton post initial, je lirais cette nuit pendant ma nuit blanche)
keypart
keypart

Messages : 70
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 33

https://klamyx.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Invité le Ven 6 Oct 2017 - 22:04

Bon ben je reviendrai aussi dans 4 ans pour j'espère la même évolution Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par janikest le Ven 6 Oct 2017 - 22:18

Pareil, je viens de tomber sur ton topic et j'ai été ému en te lisant.

"- Vous avez traversé vivant le pays des ténèbres
  - Et je suis parvenu aux lointains rivages du jour"
janikest
janikest

Messages : 62
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ladislas le Jeu 19 Oct 2017 - 23:07

Cher Ohc,
Te lire est merveilleux. J'ai vécu le même type de trajectoire que toi, écrasé sous une chape de souffrance mortelle durant de trop nombreuses d'années. Seule une dépression aiguë qui m'a mené aux portes du suicide m'a permis d'en sortir: depuis la vie s'offre à moi dans sa plénitude extraordinaire. Je vis dans une totale solitude, mais dans un bonheur de vivre que je n'aurais jamais pu penser connaître un jour. Tu as eu raison de poster ce topic, pour que ceux qui boivent la tasse comme nous l'avons bue puissent se persuader que demain est toujours un autre jour. Merci à toi! J'espère avoir un jour le plaisir de croiser ta merveilleuse chevelure bleue, l'étendard de ta liberté!
Avec toute mon amitié.

Ladislas

Ladislas

Messages : 25
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 20 Oct 2017 - 11:52

Hello! J'ai pas lu...j'avoue...j'ai vite survolé...mais j'ai envie de lire plus tard donc je reviendrai!!! En attendant...

WELCOME TO ZEBRA!!!!

Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1304
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ryuzaki L le Ven 20 Oct 2017 - 12:14

Contente que ça aille mieux pour toi Smile . J'ai aussi eu une phase de désespoir il y a quelques mois mais je remonte doucement la pente (je ne dirais pas que je suis profondément heureuse mais je n'ai plus envie d'en finir, c'est déjà ça...) Espérons que ça continue.
Ryuzaki L
Ryuzaki L

Messages : 756
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 27
Localisation : Toulouse

https://www.arbre-aux-enfants.com/

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty "Le pire, c’est bel et bien d’avoir traversé la vie sans naufrages, d’être resté à la surface des choses..."

Message par joan le Ven 20 Oct 2017 - 15:22

@Ohc Bonjour à vous Ohc ( ou à toi si tu/vous préfères(ez))
Votre (ton) témoignage est authentique, votre démarche généreuse et vos analyses font écho en moi.
Parfois, on peut être tellement en souffrance que plus rien n'a de sens, que tout fait mal, que le bonheur semble n'avoir jamais existé et ne jamais plus pouvoir exister. Ces moments passent, et laissent place à l'incroyable beauté constituée par l'expérience d'être humain.
et encore
Je suis un homme, un humain, un explorateur. Je cherche à comprendre toujours plus de choses, et surtout « ça », le fait qu'on existe, le fait que l'univers existe, le fait qu'il y ait cette expérience de « moi » qui tape sur ce clavier d'ordinateur, et cet inexplicable autre « moi » que vous incarnez dans ma conscience en lisant ces lignes.

Pour moi, le bonheur se construit et ne fleurit "que si chacun en a sa part", (donner du bonheur à l'autre est essentiel, le bonheur est partage). Le bonheur n'est pas un Graal à atteindre, il est le chemin vers lui, simplement, tous ces sourires, ces petits "riens" qu'on donne, qu'on reçoit, ces mains tendues ces échanges d'expériences, de vécu, mais aussi ces grands défis qu'on surmonte, ces lourds chagrins qu'on apprivoise avec le temps, c'est ça le bonheur...: être en vie. Et c'est  ce que tu dis.
À écouter la vie des autres, à recueillir leur histoire de vie j'ai bien vu que nous traversions tous des épreuves...Quand on est jeune, on se sent seul: pourquoi moi? Pourquoi encore? Quel sens donner à ça? Ce n'est pas le "pourquoi" qui aide, mais le "comment". Le pourquoi est une quête de sens, et il n'y a pas de sens à perdre un enfant, une famille, une mère, seul le "comment" (comment vais-je faire avec cette épreuve) qui est action, nous libère du mental et nous enracine ici-bas. C'est la résilience, l'alchimie qui transmute les pires épreuves en...or. Et l'or c'est la vie, l'expérience de celle-ci. Si rien ne dure, si tout change, si tout a une fin, c'est que tout vit. Traverser des épreuves c'est Être en vie.
Christiane Singer dit (lors d'une conférence prononcée le 15 juin 1991 à Mirmande): "J’ai gagné la certitude que les catastrophes sont là pour nous éviter le pire. Et le pire, comment pourrais-je exprimer ce qu’est le pire ? Le pire, c’est bel et bien d’avoir traversé la vie sans naufrages, d’être resté à la surface des choses, d’avoir dansé au bas des ombres, d’avoir pataugé dans ce marécage des on-dit, des apparences, de n’avoir jamais été précipité dans une autre dimension. Les crises, dans la société où nous vivons, elles sont vraiment ce qu’on a encore trouvé de mieux, à défaut de maître, quand on n’en a pas à porté de main, pour entrer dans l’autre dimension. Dans notre société, toute l’ambition, toute la concentration est de nous détourner, de détourner notre attention de tout ce qui est important. Un système de fils barbelés, d’interdits pour ne pas avoir accès à notre profondeur. C’est une immense conspiration, la plus gigantesque conspiration d’une civilisation contre l’âme, contre l’esprit. Dans une société où tout est barré, où les chemins ne sont pas indiqués pour entrer dans la profondeur, il n’y a que la crise pour pouvoir briser ces murs autour de nous. La crise, qui sert en quelque sorte de bélier pour enfoncer les portes de ces forteresses où nous nous tenons murés, avec tout l’arsenal de notre personnalité, tout ce que nous croyons être.
Le pire, c’est bel et bien d’avoir traversé la vie sans naufrages, d’être resté à la surface des choses...
Merci à toi Ohc, à lire ton témoignage, j'ai voulu, comme une mère (j'ai 61 ans  Smile ), t'apporter compréhension, écho, amour, et c'est en le faisant que tu m'as toi, aidée...Parce que partager sa condition humaine c'est ne plus être seul. Et partager c'est le bonheur.
Je suis un homme, un humain, un explorateur. Je cherche à comprendre toujours plus de choses, et surtout « ça », le fait qu'on existe, le fait que l'univers existe, le fait qu'il y ait cette expérience de « moi » qui tape sur ce clavier d'ordinateur, et cet inexplicable autre « moi » que vous incarnez dans ma conscience en lisant ces lignes.
et oui c'est ça, les épreuves n'ont pas de sens, paraissent insurmontables mais elles sont expériences de Vie.
Tu dis la même chose:" Parfois, on peut être tellement en souffrance que plus rien n'a de sens, que tout fait mal, que le bonheur semble n'avoir jamais existé et ne jamais plus pouvoir exister. Ces moments passent, et laissent place à l'incroyable beauté constituée par l'expérience d'être humain."
joan
joan

Messages : 96
Date d'inscription : 16/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Ohc le Jeu 26 Oct 2017 - 1:55

Vesperal, keypart, janikest, Ladislas : Merci beaucoup les copains Smile

sebraz : à dans 4 ans Wink

Ryuzaki L : je te souhaite le meilleur et j'espère que tu vas continuer à aller de mieux en mieux ! Smile

Merci Ladislas , j'espère pouvoir plus amplement échanger avec toi aux prochaines IRL ! Smile

Et enfin joan, merci beaucoup pour ton message, ça m'a vraiment fait chaud au cœur de te lire Smile
Ohc
Ohc

Messages : 56
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 26
Localisation : Paris, Terre, Système solaire, Voie lactée. (à peu près)

http://womos.fr

Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Invité le Jeu 26 Oct 2017 - 11:15

Bienvenu ! Et j'espère que tu te sentira encore mieux dans quatre années. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution. Empty Re: De suicidaire à profondément heureux, 4 ans d'évolution.

Message par Deedee le Sam 28 Oct 2017 - 23:45

Comme je suis contente de te retrouver en IRL ! je te l'ai déjà dit en vrai mais je te le redis ici, tu m'avais manqué et c'est un bonheur de te revoir, encore plus après avoir lu ton message et découvert tout ce que tu as traversé.
Au plaisir de refaire le monde (sans gravité, dans tous les sens du terme ^^)
Maintenant tu pars plus  sunny
Deedee
Deedee

Messages : 1916
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum