En plein néant

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Greysome le Jeu 14 Déc 2017 - 1:43

Courage mon grand. Je sais que ce n'est pas facile...
avatar
Greysome
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 410
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 29
Localisation : Caen

http://www.zebrascrossing.net/t34145-t-or-not-t-cafe

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par ifness le Jeu 14 Déc 2017 - 14:08

Oh, tu sais, j'ai horreur de polémiquer sur le site.
De "rentrer dans le lard" d'une personne.
D'ailleurs, je n'attaque pas la personne (que je respecte), mais ses écrits.

Mais quand j'ai lu la prose gigantesque de jeande, j'ai été effrayé.
J'espère simplement qu'ici on ne le prendra pas trop au sérieux.

Et je n'ai pas l'intention de perdre mon temps à de semblables bêtises.

En plus, je risque d'avoir la modération sur le dos. Se prosterne

Merci pour ton soutien, ma petite... Wink

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1898
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par ifness le Jeu 14 Déc 2017 - 14:09

PS. Et revenons au thème, en effet.

Mais bizarre : personne ne bouge.
Je suis inquiet.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1898
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Orion4 le Ven 15 Déc 2017 - 14:16

Pas mal de réponses decidemment sur ce fil.
Inutile d'en revenir vers moi, les choses se poursuivent lentement sans que se dessine une issue bienheureuse.
Le premier semestre se termine enfin et ma tête n'en peux plus Wink
Je reviens vers ce forum bien tard, ça faisait déjà un (petit) moment.
Merci pour le soutien apporté (et quelques messages privé forts sympathiques, j'y répondrai).




Orion4
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par ifness le Ven 15 Déc 2017 - 17:43

@ Orion
Bon, puisque je te lis revenu, je me permets d'écrire quelques lignes.

J'ai repris le fil depuis le départ.
Manifestement, il s'est passé quelque chose qui a aggravé ton mal-être.

1) Tu affirmes avoir des parents formidables (surtout ta mère)
et avoir souffert des enfants.
Je n'ai rien à dire à propos des enfants, même si je peux imaginer.
En revanche, il est clair que ta position vis à vis de tes parents est intenable.
Tu t'empêches de vivre TOI pour... pour QUOI ?
NB perso : je suis allé chez un psycha quand j'ai trouvé insupportable, j'avais env 30 ans, de me trimballer avec mon père dans la tête qui me disait : c'est pas bien, ce que tu fais, tu devrais....
MORALE qui vaut un zéro pointé.
Et, selon moi, tu ne peux devenir libre qu'en te débarrassant de ça en lâchant prise chez un (e) psy. En tenant bon. ce peut être dur, tu peux sortir du cabinet en chialant, mais tu dois te débarrasser de ça.

2)Voir la société du dehors, avoir une fausse personnalité, se sentir spectateur d'une mauvaise farce, tu sais, je crois que nous sommes assez nombreux à vivre/avoir vécu dans ce schéma. En tous cas, moi, oui. Et j'y suis encore, malgré mes efforts, c'est presque devenu une constituante de mon orgueil : je me verrais devenir hamster si je suivais la troupe. De toute façon, je ne PEUX pas.
Ce qui n'exclut pas un mieux-être, et des relations riches (bien que toujours vécues comme incertaines ou contraignantes) avec des êtres particuliers.

Si je n'ai pas "plongé" comme toi (bien que j'aie traversé une sévère dépression), c'est ,
je te lis, que je me suis toujours plutôt aimé, je me jugeais moins con, plus intelligent que la meute. Et les femmes m'ont aussi aidé. (pas toutes...et pas ma mère ! No )

Et puis que je trouvais souvent à me raccrocher à certaines choses consolantes : l'immersion dans la nature, le voyage, la poésie, l'écriture. (Liste non exhaustive)

Le "parcours" étude>>>éventuel job est une chose (je n'ai jamais pu "y croire", entrer dans une seule case, suivre un trajet préétabli), la richesse de la vie perso et intime en est une autre.

Pour pouvoir la toucher du bout des sens et de l'intellect, il est nécessaire de disposer d'une certaine LIBERTE intime, dont, à te relire, tu ne disposes pas.
Tu dois créer les conditions de sa naissance, de ta naissance, de ta re-naissance.

Je suis mauvais conseilleur, surtout par courrier.

Ce que j'aimerais, c'est t'écouter. Difficile.

Je te laisse ici quelques pistes.
Tu sais, on t'a conseillé Camus (et l'existentialisme), je pourrais tout aussi bien te conseiller le stoïcisme (le vrai), ou l'épicurisme, ou l'hédonisme.....
Isme...isme....isme....ismes......

Ceci posé, je ne vois toujours pas où jeande veut en venir : si ça peut aider, tant mieux, moi je ne comprends rien à sa "leçon de vie".

Ne CHERCHE PAS une issue BIENHEUREUSE  : chercher est le moyen le + sûr de ne pas trouver.
Lâche prise, et laisse-toi aider. Tu as bâti trop de barrières contre ton "existant" possible. Crois-moi : on peut accéder à de vrais moments de bien-être. Ne pas être trop exigeant, non plus... Smile
Et pense que c'est ton orgueil insensé, ta volonté absurde (oui, on peut lire Camus, en effet, sur "l'absurde" Wink ) de perfection qui te fait voir le monde comme tu le vois.
Les humains sont ce qu'ils sont, pas TOUJOURS si idiots que ça.
Et le Plaisir, oui, ça existe.
Ne pas rechercher le Bonheur, mais le Plaisir. On baisse la barre d'un cran.

A lire pour le plaisir : Sylvain Tesson (en Sibérie).
Ne pas boire autant de vodka que lui, néanmoins. drunken

So long, compagnon.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1898
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum