En plein néant

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Orion4 le Jeu 12 Oct 2017 - 16:26

Bon je vais tenter une brève réponse.
@Arsène : Merci de ces pistes qui méritent d'être considérées. Si je reprends le schéma de ta pensée, je pense pour ma part qu'il s'agit d'un deuil d'une idée ancrée. Je n'ose pourtant (pas encore) me prononcer sur une terminologie acceptable.

@Chuna56 : Je me sens plutôt vide mais dans un sens différent de la fois dernière. Je pense toujours autant (l'inéluctable pensée !) mais je ne m'émeus pas de cette situation. Phase de transition à l'aide de la méthode des petits pas. J'avance, doucement, lentement mais j'avance. Je me suis notamment replongé dans une lecture intensive (dont le Mythe de Sisyphe de Camus que m'avait conseillé Mystery) qui me soulage quelque peu. Je suis bien désolé de la platitude de ces propos quelques peu fugaces.

@Sebraz : Chienne de vie ! (et absurdité latente !).


Dernière édition par Orion4 le Jeu 12 Oct 2017 - 16:33, édité 1 fois

Orion4
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Orion4 le Jeu 12 Oct 2017 - 16:32

J'ai oublié de vous remercier. C'est intolérable. Inacceptable. Alors merci à toutes et à tous de vos réponses.

Orion4
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Sambabrazil le Jeu 12 Oct 2017 - 19:22

Je me reconnais un peu dans ton histoire, au lycée j'étais sociable et intégré (tout en restant un peu différent) mais je me mettais trop de pression (après chaque soirée je pensais plus à l'image que j'avais renvoyé qu'à si je m'étais amusé etc). Petit à petit, à la fac, j'ai arrêté de faire des efforts pour être sociable en me disant "je n'ai plus rien à prouver". J'ai commencé à ne plus aller en cours, à ne plus sortir de chez moi, à ne plus voir personne et à réfléchir sur le monde dans mon coin. Maintenant je suis obligé de voir des gens à cause de mon travail et j'ai l'impression de ne plus être dans le train de la sociabilité, mon esprit à déconstruit ce qui semble normal pour les autres. J'alterne les phases de déprime et de joie/euphorie mais j'ai l'impression que la joie est de plus en plus rare car je suis frustré de ne pas pouvoir exprimer mon potentiel.

Je ne sais pas si je dois chercher à être moi quitte à être seul dans mon monde ou alors si je dois me formater pour partager avec les gens.


Cette vidéo m'a beaucoup fait réfléchir et j'espère qu'elle pourra te servir :

https://youtu.be/FCYlKPcyj8A?t=385

Sambabrazil
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 05/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Orion4 le Ven 13 Oct 2017 - 11:10

Salut Sambabrazil (j'aime bien ton pseudo en passant).
Oh tiens ! C'est bien moi ça. J'étais spectateur des soirées comme dans un jeu vidéo à la troisième personne. J'appuyais un peu sur les boutons pour comprendre le fonctionnement de la mécanique sociale.
Merci pour la vidéo, on peut dire ce qu'on veut sur Soral mais comme dirait ma grand-mère c'est un "débrouillard".

Orion4
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Arsène le Ven 13 Oct 2017 - 19:02

@orion4
Tu as bien fait de lancer le sujet, je croix que les HP étant une minorité, on forcément un moment où on prend conscience de notre différence et de tous les efforts que l'on a fait pour la maintenir caché à nous même et aux autres.
Personnellement j'ai beaucoup haï pour cela. Je suis aller jusqu'à avoir des pensées meurtrière tous les jours au lycée. Des trucs que si je disais à quiconque il y avait de grande chance pour que l'on me mette sous traitement.
( bon ok ça fait un peu bizarre dit comme ça ).
Mais bon, au final, le problème c'est que tu ne sais pas où s'arrête ta ressemblance avec les autres et où elle commence.
Alors tu peux soit envoyer tout le monde se faire voir, soit aller avec des gens qui respecte tes pensées (HP c'est pas mal aussi)

Mais UN truc, lit ça http://2.bp.blogspot.com/-F3df_Zhx7HE/VFmu_OjFUqI/AAAAAAAAMyA/5imDLC96gDQ/s1600/Calvin-et-Hobbes--extrait-de-l-album---Gare-au-psychopathe-.jpg

Arsène
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Beautymist le Ven 13 Oct 2017 - 22:31

Calvin et Hobbes 1 / Soral 0
avatar
Beautymist
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 941
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 44

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Sambabrazil le Sam 14 Oct 2017 - 0:13

Certes mais ce n'est pas vivre que de passer son temps à chercher le pourquoi du comment de tout parce que c'est sans fin.

Sambabrazil
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 05/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: En plein néant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum