Comme je ne sais pas me présenter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Hormé le Sam 30 Sep 2017 - 14:58

Bonjour les Zèbres, HPI, EIP, HPE, HP, surdoués, enfants indigos, petits génies, neuroatypiques, supercerveaux droit, adultes doués et sensibles, hypercerebraux, chiants et bizarres, trop intelligent... bref à tous ceux qui comme moi ont surtout l'impression d'être nés avec un cerveau circuité n'importe comment et avec beaucoup trop de fils.

C'est très difficile de me présenter car comme beaucoup de zèbres, j'ai une vision complexe et contrastée avec mon identité, ma conscience de moi-même et mon anamnèse. Ma vie scolaire fut par exemple à la fois une immense joie sincère d'apprendre, de découvrir et d'étudier, mais avec des notes catastrophiques et de grosses difficultés à comprendre ce que l'on attendait de moi. Puis sans raisons apparentes, à partir du lycée, je suis devenu dans les premiers de ma classe. Ensuite parcours classique des bons élèves : prépa (un des moments les plus passionnants intellectuellement de ma vie) puis écoles de commerce (d'un ennui encore plus mortel que l'érèbe des grecs), puis marketing et enfin direction commerciale d'une PME, mon emploi actuel, un travail difficile et exigeant que j'ai beaucoup apprécié mais où je végète un peu désormais. Entre temps j'ai repris des études en cours du soir de Théologie et de Sciences Religieuses et d'autres de finance de marché par pur plaisir intellectuel et un désir très fort d'étudier vraiment des sujets et des matières qui sont parfois les boucs émissaires dans notre société.

Pour ce qui est la zebritude, je n'ai pas du tout été testé petit, l'idée aurait été jugé saugrenue pour mon entourage puisque l'on pensait plutôt que j'étais bête et limité. Mes parents avaient en effet remarqué que les instits passaient beaucoup de temps à m'expliquer les exercices et mes résultats étaient très médiocres. Pourtant j'ai forgé très tôt un sentiment que quelque chose ne collait pas, que j'avais quelque chose de plus spécifique et non pas en moins mais en plus que les autres enfants de mon age. J'étais en effet complètement dévoré par des sujets étranges comme la philo et la poésie (dés le début du collège) ou la mythologie et l'Histoire avant cela (je n'ose pas ici évoquer que j'ai passé plusieurs mois à l'age de 12 ans à noter et retracer toute la généalogie des tsars russes en feuilletant une à une les milliers de pages d'une encyclopédie).
Adulte je m'étais fait l'opinion sans heurtes, car je n'étais plus en situation d'échec, que je bénéficiais d'une intelligence surement très atypique mais pas du tout inefficiente. Je vivrai alors ma vie à ma manière optimiste et sereine, en ayant un travail le jour le moins vide plus passionnant possible et la nuit je laisserai faire mon insatiable curiosité intellectuelle.
Néanmoins un jour j'ai réalisé que mon travail, de plus en plus alimentaire, ne me nourrissait plus vraiment et surtout me prenait beaucoup trop de temps et m'empêchant d'approfondir les sujets qui me passionnaient et pour lesquels je vivais. Je réalisais que j'étais doucement en train de passer à coté de ma vie et de moi-même en devenant un homme doublement frustré. Avec une double peine ; celle de la vie professionnelle du surchargé qui s'ennui, où j’enchaîne des milliers de petits taches urgentes et dévorantes mais peu mobilisatrices, et celle de la vie intérieure d'un idiot cultivé, où je survole les passions sans prendre le temps de les comprendre vraiment.

Cette crise a été l'occasion d'un retour sur moi-même pour chercher ce qui ne fonctionnait plus et qui en fait n'avait jamais vraiment fonctionné.

La suite est ici un classique. Un ami diagnostiqué zèbre par sa psy m'a passé quelques livres sur la douance. Je me suis complément reconnu dans ce tableau et je me suis posé un bon milliers de questions, pour enfin, après 3 ans de procrastinations réflexions, pousser la porte d'un neuropsy, puis y découvrir que je suis bien HP, mais aussi dyspraxique (plutôt bien compensé) et surement autre chose (j'ai chuté l'arithmétique et relativement 2 items sur 3 en mémoire des chiffres). Ce "autre chose" pourrait expliquer mes grandes difficultés scolaires jusqu'au collège.

Voila où j'en suis en venant ici.

Sinon je suis nul en orthographe et je mords si on me le fait remarquer. J'ai une passion pour les religions en général et la philosophie en particulier (oui oui dans ce sens là, j'y tiens) et aussi pour l'économie politique et depuis 2 ans pour la finance et le fonctionnement des entreprises. J'aime apprendre et comprendre, mais je n'aime pas plus que ça faire et réaliser concrètement.

Bon weekend à tous

PS, je trouve ce forum excellent et d'une aide précieuse pour ceux qui sont encore en recherche de leurs arabesques zébresques uniques et personnelles. Je me joins surement à beaucoup pour dire ici merci infiniment à vous tous pour vos aides précieuses.
avatar
Hormé
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 257
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 34
Localisation : Lieu dit : La Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Lulibérine le Sam 30 Sep 2017 - 15:26

J'aime bien ta présentation. En plus, j'aime bien ton parcours. C'est chouette, de se coltiner des études de théologie, comme ça. J'aimerais avoir moi-même l'énergie d'entreprendre quelque chose comme ça.
avatar
Lulibérine
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 476
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Belena le Sam 30 Sep 2017 - 20:42

Salut!!
Je suis HPI et aussi disfraxique et TDA ( peut-être un peu hyperactive aussi), en tout cas la psy m'avait dit dans un premier temps que j'étais bien Surdouée, et ensuite dans le test ( car je voulais vérifier- je ne la croyais pas ) j'ai eu moins de points en chiffres en en cubes, le reste très bien entre 14 et 18 ,et puis comme je ne pouvais pas être sans bouger un moment et sans parler une minute- hyper émotive- elle m'a dit que j'étais le déficit d'attention TDA et puis j'avais la disfraxie- problèmes viseo spatial. J'ai vu une ortoptiste que m'a diagnostiqué la disfraxie et le TDA- et elle dit que souvent ça va ensemble…
Moi, j'ai réussi bien mes études au lycée et à la Fac, mais… je n'ai pas finis ma thèse car j'avais l'impression d'être nulle- j'ai mis du temps à me rassurer.
Aujourd'hui j'ai un boulot stable mais c'est en préparant mon concours que j'ai vu mes facilités par rapport les autres, et j'ai pris plus confiance en moi.
J'adore la philosophie… l'art, la poèsie, les langues, l'astrophysique, la littérature, l'histoire et la logique, la psychologie , la nature et les animaux…
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 665
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Belena le Sam 30 Sep 2017 - 20:44

Bienvenu!!!!!
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 665
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Belena le Sam 30 Sep 2017 - 20:52

Le TDA fait chuter la mémoire à court terme donc: le test de chiffres et l'arithmétique , un peu les matrices mais pas maintenant car on nous laisse du temps pour détecter les HPI TDA- H- qui ont aussi une bonne logique.

Le TDA est un troble lourd et peut expliquer des échecs scolaires. Moi, j'étais courageuse, car j'ai bien bossé au lycée et à la Fac pour compenser ce trouble ( sans le savoir), mais j'ai toujours travaillé pas mal à l'école. Le problème pour moi ça a été mon manque de confiance- me sentir que je ne méritais pas les notes- les mérites… mais ça fait partir du lot TDA-h et HPI- on est des surdouées moins bien identifiés et plus complexes…
Et avec une vie plus bizarre...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 665
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par keypart le Mar 3 Oct 2017 - 22:47

+1 pour ce qui est de la théologie ainsi que la philosophie, dès mes 16 ans à peu près je m'y suis penché en parallèle de mes études, enfin à l'adolescence c'était les premières questions existentielles, donc cela restait à l'état embryonnaire.
avatar
keypart
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Patate le Jeu 5 Oct 2017 - 15:31

Bienvenu !:
Enfin un heureux à l'école de la vie. Ça fait plaisir à lire.

Hormé, celle du mythe ou celle ci dessous ?
Hormé
Terme créé par Monakow et Mourgue, dans leur Introduction biologique à l’étude de la neurologie et de la psychopathologie, pour désigner la matrice des instincts. J. Delay résume ainsi la conception de ces auteurs : « Chez un être pourvu de système nerveux, l’instinct est une force propulsive latente issue de la hormé, qui réalise la synthèse des excitations internes avec les excitations externes en vue d’assurer l’adaptation de l’individu.
À partir de l’instinct formatif se différencient, d’une part la sphère des instincts et des sentiments qui en résultent, d’autre part la sphère de l’orientation et de la causalité. Mais, née d’une matrice commune, la sphère de l’orientation et de la casualité n’est nullement émancipée de l’instinct où elle puisse son dynamisme et sa capacité plastique.
Guiraud. De son côté, a repris cette notion de « hormé » en l’associant à celle de « thymie », en a poussé l’étude en profondeur, dans ce qu’il appelle le système hormo-thymique. On trouvera exposé ce point de vue, étayé du reste sur l’anatomie, la physiologie et les recherches expérimentales, dans sa conceptions bioneurologique qui a servi de préface et comme l’introduction à ses études de Psychiatrie clinique (librairie Lefrançois, Paris, 1956).
A. P.
« En art comme en amour, l'instinct suffit. » (Anatole France (écrivain français, né en 1844 et décédé en 1924


Dernière édition par Patate le Jeu 5 Oct 2017 - 17:51, édité 1 fois (Raison : Après quelques lectures. Heu deux en vrai !! ;))
avatar
Patate
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1129
Date d'inscription : 20/01/2017
Age : 44
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Fab. Fabrice le Jeu 5 Oct 2017 - 16:30

Bienvenue
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par ISIS75 le Dim 12 Nov 2017 - 12:21

Belena a écrit:Salut!!
Je suis HPI et aussi disfraxique et TDA ( peut-être un peu hyperactive aussi), en tout cas la psy m'avait  dit dans un premier temps que j'étais bien Surdouée, et ensuite dans le test  ( car je voulais vérifier- je ne la croyais pas ) j'ai eu moins de points  en chiffres en en cubes, le reste très bien entre 14 et 18 ,et puis comme je ne pouvais pas être sans bouger un moment et sans parler une minute- hyper émotive- elle m'a dit que j'étais le déficit d'attention TDA et puis j'avais la disfraxie- problèmes viseo spatial. J'ai vu une ortoptiste que m'a diagnostiqué la disfraxie et le TDA- et elle  dit que souvent ça va ensemble…
Moi, j'ai réussi bien mes études au lycée et à la Fac, mais… je n'ai pas finis ma thèse car j'avais l'impression d'être nulle- j'ai mis du temps à me rassurer.
 Aujourd'hui j'ai un boulot stable mais c'est en préparant mon concours que j'ai vu mes facilités par rapport les autres, et j'ai pris plus confiance en moi.
J'adore la philosophie… l'art, la poèsie, les langues, l'astrophysique, la littérature, l'histoire et la logique, la psychologie , la nature et les animaux…

bonjour as-tu été soignée pour ta dyspraxie ?
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2539
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme je ne sais pas me présenter...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum