Et l'homme découvrit le zèbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et l'homme découvrit le zèbre

Message par darkshinobi le Jeu 7 Juil 2011 - 22:19

Bonjour à tous,

Tout d'abord je souhaitai m'excuser d'avoir mis du temps à me présenter ( procrastination quand tu nous tiens...) et également vous remercier pour votre accueil pour ceux à qui j'ai déja eu la chance de parler.

En espérant ne pas vous endormir avec mon réçit.

Je pense que je n'ai pas eu un parcours commun et des plus faciles comme beaucoup d'entre nous ici je pense...
Bref je me lançe.
Je suis né il y a de cela dix-neuf années, si l'ont en crois une invention qui s'appelle un calendrier.
D'origine Normande ( aaa la Normandie,la pluie,les vaches, what else?) je n'y connaî rien de cette contrée car je suis parti dans les Deux-Sèvres à l'âge de trois ans.
A l'âge de deux ans et demie les médecins ont découvert que j'étai diabétique, se qui fût plutôt dur pour mes parents car moi à cet âge je ne pouvai encore le comprendre...
( sa va vous ne dormez toujours pas?)

Mes parents ont divorcé lorsque j'avai trois ans, suite à cela mon père s'est remarié six mois plus tard. ( je vous épargne les détails )
Par la suite je voyai mon père très rarement, et cela se passai très mal avec sa nouvelle femme et sa fille qui me martyrisai à chaque fois.
Un jour elle demanda à mon père de faire un choix entre elle ou moi, et c'est à six ans que mon père m'abandonna sans explications.

Ma mère se remaria plus tard elle aussi avec donc mon beau-père actuel.
A l'école primaire pas de soucis majeur mis à part en CE2 ou l'institutrice convoqua ma mère car je réussissai ce qui était difficile et avai des difficultés dans ce qui étai facile.
Par la suite j'eu une petite soeur qui a maintenant douze ans.
( je pense que certains commence à piquer du nez)

Par la suite vinrent les années collège, et le début des ennuis...
En sixième convoqué chez le principal au bout de deux semaines de cours.
Je fîs tellement de conneries la bas que le principal avoua plus tard à mes parents que j'étai le plus gros dossier qu'il ai eu dans ce collège.Ce n'étai pas des bêtises méchante mais l'accumulation était impressionante.Par exemple au collège il y avait une journée plage ou tout le monde venaient en short et en tongues,et bien moi je suis arrivé en maillot de bains avec les bouées et les brassards,je me suis fais renvoyer cinq jours pour sa!
D'ailleurs j'ai fais six collèges et lycée en six ans!

J'étai souvent seul au collège, les personnes m'avaient collé une étiquette d'une personne que je n'étai pas...Ils venaient me voir quand ils avaient besoin de moi.
Car en effet, je me sentai déja en décalage avec ceux de mon âge, préférant parler aux adultes.J'ai passé mes années collège à essayer d'aider les personnes de mon entourage qui en avait besoin et qui me remerciai secrètement mais qui en publique ne faisait rien pour m'aider.
Chez moi c'étai la guerre, ne m'entendant plus avec ma mère et mon beau-père ( beau-père avec qui je me suis battu plusieurs fois...)
A treize ans j'ai décidé de revoir mon père, ce qui au final à l'heure d'aujourd'hui m'a simplement permis de ne pas vivre dans le questionnement vis à vis de lui puisque sinon je ne le vois presque toujours pas...
( Je suis désolé cela commence à faire long je vais abréger )

Au début j'acceptai mon beau père mais cela fais maintenant des années que je le déteste, il représente tout ce que je haie, maniaque,tout doit être parfait,esprit de consommation,se permet de râler tout le temps dès qu'il n'est pas content, bref représente très bien la plupart des ignards d'aujourd'hui...Malheureusement ma mère et ma soeur déteigne sur lui ce qui fait qu'il y a un climat très rock'n'roll à la maison.

J'ai commencé à m'interroger sur ce que je pouvai avoir à l'âge de quinze ans.Car je voyai bien que j'étai différent des autres, que je pensai différemment...
Je me suis imaginé bipolaire enfin bref beaucoup de choses inimaginable ( imagination de zèbre me direz vous...)
Je suis allé voir pas mal de psy, aucun n'a réussi à trouver ce que j'avai...
J'ai fais un séjour en psy qui ne m'a strictement servit à rien, d'ailleurs les infirmiers m'ont reprit car je préférai m'occuper des soucis des autres et remplacer les infirmiers plutôt que de m'occuper de moi.
Au niveau relationnel avec les autres c'est devenu super quand j'ai quitté mon premier collège, me faisant beaucoup d'amis et sortant beaucoup ( enfin quelque chose de positif )
La je pense que beaucoup ont quitté la page.

J'ai passé un premier test de "zébritude" à quinze ans qui fût positif mais qui tomba aux oubliettes.
A force d'insister et d'être convaincu que j'avai cela j'ai repassé un test assez récemment qui fût positif mais moins que l'autre.Mes parents me croyaient enfin mais un jour à un rendez vous qui n'avai rien à voir on a sorti à mes parents que je n'étai pas comme sa, depuis ils s'imaginent que je me fais des films et me mets sur un pied d'estale...
De plus chez moi c'est le côté verbal qui est développé et du côté manuel logique et autre je suis en dessous de la moyenne m'handicapant et me bloquant pour le permis par exemple.
Je me suis dis depuis mon adolescence que si je ne pouvai être bien moi alors autant me servir jusqu'au bout de ce que j'ai pour aider les autres, résultat j'ai peu être vu et entendu certaines choses que je n'aurai pas du...
Par hasard j'ai revu une connaissance il y a quelques années,qui rentra par la suite dans mon équipe de Airsoft.Finalement il devînt mon meilleur ami,car lui aussi,tout comme moi, est rayé Smile D'ailleurs pour moi il est mes rayures blanches et je suis ces rayures noirs.Je le remercie d'ailleurs pour tout ce qu'il fait pour moi.Au passage il va s'inscrire sur ce forum.

A l'heure actuel je vis dans un climat étouffant chez moi, mes parents étant violent verbalement avec moi et me blessant tout les jours,j'ai décidé de faire comme si je n'avai pas la douance avec eux et à faire l'ignorant mais les méprisant à l'intérieur.
Avec ceux de mon âge je continus d'essayer de faire tampon et de les accompagner au mieux dans leurs soucis pour les aider à aller mieux mais moi dans tout sa je le reconnaî je me sens mal,perdu,avec de mauvaises envies tout les jours...

Voila j'en aurai encore énorméméent à dire mais je m'abstiens pour ne pas vous ennuyer d'avantages.De plus sachez que j'ai horreur de raonter ma vie aux autres mais la ce n'est pas pareil,puisque je vous considère comme ma famille et que c'étai pour moi une manière de vous prouvez ma confiance que de me confier comme sa.
En remeriant ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout.








darkshinobi
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 24
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par ErbeZ le Jeu 7 Juil 2011 - 22:26

J'ai lu jusqu'au bout ! ;-)

Je te souhaite la bienvenue et j'espère que tu vas t'épanouir ici. Ton histoire m'attriste mais tu es fort d'avoir traversé cela et d'avoir trouvé un ami si proche qui devrait te renforcer encore.

Bonne chance,
Erbez

ErbeZ
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 02/07/2011
Age : 48
Localisation : Région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par ♥ El Castor ♥ le Jeu 7 Juil 2011 - 22:30

Tout d'abord je souhaitai m'excuser d'avoir mis du temps à me présenter

Ca va pour cette fois, Obi One

Bienvenue

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par Bliss le Jeu 7 Juil 2011 - 22:32

Bienvenue à toi Darkshinobi !! Very Happy

Merci pour cette présentation sincère et émouvante (que j'ai lue en entier sans m'endormir, oui oui Wink)

J'espère que cette vaste prairie accueillante va pouvoir t'aider à te sentir mieux avec tes rayures et t'apporter des réponses aux questions/doutes qui t'habitent. Et surtout, qu'elle te permettra de valoriser/cultiver enfin tes qualités humaines, à savoir (pour ce qui ressort déjà dans ton texte de présentation) ta sensibilité, ton empathie et ta générosité ! sunny

Long hug

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par darkshinobi le Jeu 7 Juil 2011 - 22:42

Merci beaucoup d'avoir eu la patience de lire jusqu'au bout Smile
AAAA mais vous êtes adorable merci beaucoup sincèrement Smile
Je crois que je vais considérer ce forum comme ma famille Smile
Merci pour votre accueil

darkshinobi
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 24
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par coeur sensible le Jeu 7 Juil 2011 - 23:03

bienvenue!

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par darkshinobi le Jeu 7 Juil 2011 - 23:06

Merci Smile

darkshinobi
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 06/07/2011
Age : 24
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'homme découvrit le zèbre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum