Bon, mon histoire et mes interrogations...

Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 4:16

Bonjour à tous.

Les histoires amoureuses semblent n'avoir jamais été mon fort je crois... Comme beaucoup d'entre vous... D'entre "nous"...
Je crois qu'on peut dire que ma vie amoureuse en tant que telle n'a commencé qu'il y a XX ans... Des histoires de jeunes, sans réelle importance je dirais... Les histoires ce sont enchaînées, courtes, sans intérêt pour elles comme pour moi.
J'ai été dans une relation pendant 2 ans et demi, maintenant je dirais que c'étais tragi-comique, aussi débile que triste. C'est elle qui est partie, pour me "faire mal et m'apprendre une leçon". La douleur fut là, la leçon fut apprise, oui. Difficilement certes, accompagné d'un travail sur moi-même énorme qui m'a permis d'avancé sur beaucoup de point et d'une remise en question énorme.
J'ai lu, repris ma vie en main, fait ce que je devais faire.
Depuis, il semble que trouver une partenaire de temps à autre ne m'est pas difficile. Vous savez le truc habituel, être drôle, spirituel, cultivé, un peu attentionné, quelques vannes, jouer le mystère, être sûr de soi sans excès, ne pas montrer ses intentions etc... Ajouté ça à la loi des grands nombres en multipliant les essais, un peu d'alcool, la "fascination" qu'on exerce parfois sans le vouloir et de la patience...
( Pfff, j'ai tellement déconstruit et analysé certaine chose que c'est devenu presque sans saveur. )
Bref, j'avais cru trouvé quelqu'un qui me correspondait bien, rencontré par hasard, un feeling immédiat, j'ai fait les quelques efforts d'ouverture de soi pour vraiment essayer, et je me suis fait larguer pour un autre... 3 mois de relation, c'est rien mais bon... ( Un ancien plan cul qui ne voulait pas se mettre en couple jusqu'à ce qu'il apprenne qu'elle l'étais, je souhaite qu'elle trouve ce qu'elle cherche, mais bon... )
Et là, seul depuis quelque mois, à réfléchir, à chercher...
J'ai toujours la sensation d'être déphasé, de pas être là quand les autres le sont, de pas voir les choses comme les autres... C'est un avantage quand ça permet d'anticipé les événements et comportements, d'analysé les comportements ou les différents niveaux de langage, même dans mon travail ça m'est utile.
Mais dans les relations amoureuses, même quand je me contente juste du présent, j'ai la sensation que ça se retourne contre moi... J'ai l'impression de pas avoir réussi à écouté comme il faut, de pas avoir fait ce qu'il fallait... Ou alors, je me suis juste planté de personne encore... Ou je suis un dégât collatéral des événements parfois...

Bref, je me demande pourquoi c'est si dur de trouver quelqu'un qui me corresponde ? Pourquoi c'est si rare ? Pourquoi ça marche pas au final ?
J'en suis au moment où je ne sais plus si c'est moi ou les autres...
Je suis un peu perdu, et j'avais besoin de parler un peu je crois.


Dernière édition par Bjorn le Mer 14 Fév 2018 - 22:31, édité 1 fois
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Sleepwalker le Ven 22 Sep 2017 - 6:32

Ça fait deux sujets comme ça de suite, dans la même section.
Tu devrais directement envoyer un mp à Mystery. Y a moyen que le courant passe. Wink
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Chuna le Ven 22 Sep 2017 - 9:01

Lol sleepwalker pourquoi pas après tout ?


Bjorn : tu as essayé les zebrettes ?
Chuna
Chuna

Messages : 14333
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par fleurdesel le Ven 22 Sep 2017 - 9:43

C'est délicat ces périodes de vie emplies de doute. Il y a peut-être quelque chose à trouver entre "c'est moi" ou "c'est les autres". Peut-être quelque chose du genre "vers qui je suis attiré?" vs "qu'est-ce que j'attends d'une relation amoureuse?". Quand je me suis posée ces questions, je me suis rendue compte que j'étais attirée ("c'est moi") par des hommes avec qui ça ne pouvait pas marcher longtemps ("c'est les autres") au vu des réponses à la 2è question et j'ai commencé à regarder les personnes autour de moi différemment.
En général, nous sommes attirés par ce que nous connaissons, et ce que nous connaissons n'est pas forcément le meilleur pour nous Wink

Bon courage sunny
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 951
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 15:08

Sleepwalker : j'ai fait ce post pour en discuter un peu, avoir des avis et surtout des pistes de réflexion. Merci de la proposition, mais c'est pas ce que je cherche actuellement.

chuna56 : je ne sais pas si j'ai essayé les zebrettes, je ne crois pas... En tout cas, pas de testé ou on me l'a pas dit...

fleurdesel : Je me suis posé ces questions lors de ma remise en doute, j'avais déjà répondu, et je confirme que ça fait voir les choses très différemment... Néanmoins, ça ne m'a pas permis de rencontrer plus de personnes me correspondant... J'ai même l'impression que depuis, c'est moins de personne encore...
J'avoue qu'actuellement, je suis plus attiré par ce que je connais pas, j'ai tendance à m'ennuyer pour rien en ce moment...
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 15:30

La piste qui me vient en te lisant, c'est qu'il me semble que tu vois l'amour comme la complétude de soi.
Tu dis : "J'ai toujours la sensation d'être déphasé, de pas être là quand les autres le sont, de pas voir les choses comme les autres..." et plus loin "Bref, je me demande pourquoi c'est si dur de trouver quelqu'un qui me corresponde ?".

Je sens (peut-être à tort), que tu cherches l'amour pour être moins seul dans ta tête, dans tes doutes, et dans ta vie aussi.
Pour moi, c'est un leurre. En tout cas, je l'ai vécu comme un leurre. L'amour ne rend pas moins seul.
L'amour permet d'accepter un autre dans son cercle intime et de porter sur cet autre un regard aimant et émerveillé, qui fait du bien tant à celui qui regarde qu'à celui qui est regardé. C'est "tout", et c'est beaucoup.

Ensuite, tu dis : "Pourquoi c'est si rare ? Pourquoi ça marche pas au final ?"... Mais j'ai pas l'impression que ça marche autrement pour les autres (qui qu'ils soient, rayés ou pas). Alors ça ne répond pas à la question du pourquoi, ou plutôt la réponse se trouve dans la façon de poser la question.
Si l'amour ne rompt pas la solitude existentielle, si l'amour est ce regard aimant et émerveillé, alors il me semble normal de ne pas s'émerveiller tous les 4 matins ni à tous les coins de rue.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Chuna le Ven 22 Sep 2017 - 15:45

Alors là, je ne suis pas du tout d'accord ^^

Si tu te sens pas moins plus, et mieux compris, quand t'es en couple, t'es juste pas avec la bonne personne.
Chuna
Chuna

Messages : 14333
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 15:56

Je me sens plus acceptée en fait, sans forcément plus de compréhension. Je me sens acceptée comme je suis. Mon ami, sans rayures, est régulièrement largué par mes circonvolutions... Et il m'aime quand-même. Je le sais, je le sens, je le vois. Il le fait, il m'aime.

J'ai longtemps cru que l'amour - pour moi hein - était intellectuel. Que je devais avoir des joutes orales, et intellectuelles, que mon cerveau devait être nourri. J'ai eu des couples comme ça d'ailleurs, et il est vrai qu'il y avait un indéniable bien-être moral et intellectuel à être avec quelqu'un qui me correspondait à ce sujet.
Sauf que ça ne durait pas, que je perdais des choses essentielles au couple pour moi : l'envie d'être avec lui. Il devenait "connu", nous devenions semblables.

Or, pour aimer dans la durée, j'ai découvert que j'avais besoin de ce sentiment d'altérité profond. L'autre doit être autre et rester autre, dans tout ce que ça peut avoir de déroutant, étrange ou agaçant.

Mon ami actuel est connecté à moi autrement. Il m'oblige à aller voir du côté de l'incompréhension, de l'affectif pur, de l'émotion et de la sensation... Ce ne sont pas mes points forts : j'ai beaucoup d'émotions mais je reste très cérébrale, je me défends par l'intellect. Je suis obligée, presque malgré moi, de constater que ce lien affectif inintellectualisable fonctionne avec moi.

Mais je ne suis pas "comprise" par lui. Mes doutes existentiels sont toujours là, mes noeuds au cerveau, mes émotions en dents de scie, la mise en abîme perpétuelle, le cerveau en sur-régime... Tout ça est toujours là et je suis toujours seule avec ça. Je pense que je le serai toute ma vie... Mais ça va, parce que je suis acceptée et aimée en partie, et aussi parce que j'ai accepté pour moi-même qu'on n'échappait jamais à son propre esprit.

Et merci d'exprimer ton opinion sur mon couple avec un peu plus de délicatesse.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Fata Morgana le Ven 22 Sep 2017 - 16:08

C'est marrant cette idée de chercher quelqu'un "qui nous corresponde !" Une extension du moi en fait !
En réalité ça ne marche pas comme ça. L'amour uni des êtres DIFFÉRENTS, sinon c'est pas de l'amour c'est du narcissisme.
Mon épouse je l'ai rencontrée elle avait 16 ans. Elle était en S, j'avais 3 ans de retard. je sortais de HP chez elle tout le monde est ingénieur. J'étais inculte (à l'époque) et elle connaissait plein de trucs, je suis petit, elle est grande, je suis zèbre, pas elle, je suis genre du sud, elle du nord. En fait notre couple est totalement improbable. Il y a quasiment 40 ans que nous sommes ensemble.
Tous les couples qu'on a croisé où les personnes se "correspondaient" ont fini à la baille ! Il y a une erreur monumentale sur le sens de ce que signifie "se correspondre". L'amour est infiniment plus profond que les accointances naturelles. Quand ça te tombe vraiment dessus, ça n'a rien de rationnel ou de calculé, ni même de voulu. Pas de stratégie, pas d'efforts à faire. Même pas de séduction. C'est limpide.
Ce qui est différent chez elle ou lui te charme, ses défauts t'émeuvent, ses erreurs te touchent. En-dehors de ce genre de relation qui commence comme une évidence (sauf pour l'entourage) il n'y a que de la consommation mutuelle, ça peut pas finir bien.
Le meilleur moyen de ne trouver personne, c'est de partir sur des bases fausses et des idées préconçues. Et la première de ces âneries c'est de croire que tu vas t'entendre avec quelqu'un "qui pense" comme toi. Tout le monde change. Quelqu'un qui pense comme toi finira par penser inévitablement différemment, et vous vous retrouverez comme deux cons. L'amour se situe à un tout autre niveau, à un niveau indicible, impossible à verbaliser. Le sexe n'y est même pas nécessaire autant que la pub consumériste et les descendants de ce con de Freud, veulent nous le faire croire.
Ça se passe dans le regard, ça se passe dans une tendresse, un penchant à tout aimer chez l'autre, aussi différent qu'il soit de nous, y compris politiquement (c'est plus dur religieusement) socialement, intellectuellement. En fait ces critères sont des trucs à la con de revues féminines bourrées d'une propagande à la con. Des tissus de mensonges radotés pour récolter du pognon !
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Chuna le Ven 22 Sep 2017 - 16:46

Miss : je parlais en général, je ne te connais pas, comment veux tu que je devine que tu es en couple ?

Qq1 qui correspond c'est qq1 avec qui tu t'entends et combles tes besoins, pas forcément qq1 qui te ressemble scratch
Chuna
Chuna

Messages : 14333
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 16:55

Pour moi aussi, quelqu'un qui correspond, c'est quelqu'un qui ressemble. J'ai bien dit au postant que j'avais l'impression qu'il en attendait autre chose/plus, de type "identité".
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 17:09

MissMiaouw : la solitude me convient assez bien. J'ai fait en sorte de m'accepter et de savoir vivre avec moi pour mieux vivre avec les gens en général. Ce qui marche bien.
Après tout, on ne peut pas vivre avec qui que ce soi si on ne peut pas vivre avec soi.
Et puis je doit dire que j'aime beaucoup mettre la musique que j'aime, manger ce que je veut et faire ce que j'ai envie quand j'ai envie sans restriction ou compromis à faire ^^'
La relation que tu partage avec ton conjoint est assez proche de ce que j'imagine être une relation amoureuse...

Néanmoins, que ce soit avec toi MissMiaouw, ou Portez des luenttes roses, j'ai l'impression qu'il y a un énorme quiproquo dans le terme "correspondre".
Je ne parle pas de ressemblance, de complétude, ou tout ce que vous voulez... Juste quelqu'un qui m'aimerais pour ce que je suis tout comme je l'aime pour ce qu'elle est.
Bien sur, il peut y avoir des différences culturelle, de taille, d'age, de religion, de couleur de peau etc.... Tant que les deux coeurs sont là, c'est bon.

Après, je me rend aussi compte que j'idéalise peut être un peu ce genre de relation...
Il est vrai que la relation que j'ai eu pendant 2 ans et demie ne fut pas des plus agréable... ( isolement de mes amis et familles, me faire frapper, rabaisser, etc... ) Mais je crois avoir tourné la page et mettre bien reconstruit...
En discutant avec vous, je commence à me demander si ce n'est pas ma vision des choses qui est trop belle....
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 17:13

Pour moi aussi, quelqu'un qui correspond, c'est pas quelqu'un qui ressemble. J'ai bien dit au postant que j'avais l'impression qu'il en attendait autre chose/plus, de type "identité".
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 17:20

MissMiaouw : je m'excuse, mais je ne comprend pas ce que tu veut dire pas "de type identité"
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 17:25

Pas de souci, je peux expliquer Smile

De type identité = cherche du même dans l'autre. Chercher quelqu'un "comme soi".
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 17:33

MissMiaouw : Ben dans toute relation amoureuse avec autrui, il y a soi. On cherche à complaire la vision de nous, à être un peu le centre pour quelqu'un, et donc aussi de retrouver un peu de soi.
Néanmoins, je ne suis pas tout à fait dans ce type de recherche... Je suis devenu très indépendant (peut être trop)... J'aide et protége quand je le peut parce que c'est ce qu'il faut faire et que j'aime le faire, mais je ne perd pas mon temps avec ceux qui aime se plaindre et aussi je n'aime pas qu'on m'aide.
Bref, je crois que j'aimerais une relation basé sur l'échange, l'entraide, le support, et tout ça mutuel...
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 17:38

Bjorn a écrit:MissMiaouw : la solitude me convient assez bien. J'ai fait en sorte de m'accepter et de savoir vivre avec moi pour mieux vivre avec les gens en général. Ce qui marche bien.
Après tout, on ne peut pas vivre avec qui que ce soi si on ne peut pas vivre avec soi.
Et puis je doit dire que j'aime beaucoup mettre la musique que j'aime, manger ce que je veut et faire ce que j'ai envie quand j'ai envie sans restriction ou compromis à faire ^^'
La relation que tu partage avec ton conjoint est assez proche de ce que j'imagine être une relation amoureuse...

Néanmoins, que ce soit avec toi MissMiaouw, ou Portez des luenttes roses, j'ai l'impression qu'il y a un énorme quiproquo dans le terme "correspondre".
Je ne parle pas de ressemblance, de complétude, ou tout ce que vous voulez... Juste quelqu'un qui m'aimerais pour ce que je suis tout comme je l'aime pour ce qu'elle est.
Bien sur, il peut y avoir des différences culturelle, de taille, d'age, de religion, de couleur de peau etc.... Tant que les deux coeurs sont là, c'est bon.

Après, je me rend aussi compte que j'idéalise peut être un peu ce genre de relation...
Il est vrai que la relation que j'ai eu pendant 2 ans et demie ne fut pas des plus agréable... ( isolement de mes amis et familles, me faire frapper, rabaisser, etc... ) Mais je crois avoir tourné la page et mettre bien reconstruit...
En discutant avec vous, je commence à me demander si ce n'est pas ma vision des choses qui est trop belle....

Je suis désolée de lire que tu as été frappé et humilié par ton amie de l'époque. C'est un doux euphémisme de dire que ce ne fut pas des plus agréables...

En quoi idéaliserais-tu les choses? Vouloir être respecté (donc ni frappé ni humilié) n'est pas un idéal, c'est une base, et tu as raison de l'exiger.
Y a-t-il autre chose que tu idéalises?

MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 17:43

Bjorn a écrit:MissMiaouw : Ben dans toute relation amoureuse avec autrui, il y a soi. On cherche à complaire la vision de nous, à être un peu le centre pour quelqu'un, et donc aussi de retrouver un peu de soi.
Néanmoins, je ne suis pas tout à fait dans ce type de recherche... Je suis devenu très indépendant (peut être trop)... J'aide et protége quand je le peut parce que c'est ce qu'il faut faire et que j'aime le faire, mais je ne perd pas mon temps avec ceux qui aime se plaindre et aussi je n'aime pas qu'on m'aide.
Bref, je crois que j'aimerais une relation basé sur l'échange, l'entraide, le support, et tout ça mutuel...

Je ne sais pas si dans toute relation amoureuse il y a soi. Au début oui. Etre amoureux, à mes yeux, c'est s'aimer soi dans le regard de l'autre et c'est un stade que beaucoup traversent - moi y compris. Cependant, ce n'est pas un stade obligatoire pour que la relation amoureuse perdure. Enfin, je crois pas. J'en ai vu et connu qui n'en avaient pas besoin.
Mais après, pour que ça dure vraiment, il faut surtout qu'il y ait l'amour de l'autre dans la relation. L'amour de soi, c'est entre soi et soi.
J'aime mon ami pour lui, et uniquement pour lui. Bien sur que j'aime qu'il m'aime et que ça me fait du bien mais si demain il ne m'aimait plus, je serais triste mais pas détruite. Je suis, sans lui. Et je suis quelqu'un de bien, sans lui. Par contre, je trouve le monde plus joli depuis que je sais qu'il y vit, et ça ne changera pas même s'il me quittait. Et je me sais chanceuse qu'il m'aime.

Si tu veux de l'entraide mutuelle, il faudra accepter qu'on t'aide, non?
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 17:44

MissMiaouw : je ne sais pas, c'est l'idée que je commence à avoir...
Je vois et connais des couples, et il y a toujours un qui dirige, un qui s'impose. Toujours un qui est avec l'autre parce qu'il a rien trouvé de mieux et qui s'enferme dans cette relation... Je ne vois pas de ralation "amoureuse" dans ces cas, mais des relations de "non solitude amoureuse", souvent assez bizarre et qui fait que je m'éloigne à un moment ou un autre...
La relation d'égale à laquelle j'aspire, elle me semble illusoire avec le temps...
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 17:46

"Si tu veux de l'entraide mutuelle, il faudra accepter qu'on t'aide, non?"
exacte, et j'avoue qu'être là, à parler de tout ça est déjà un premier pas pour moi non négligeable pour moi.
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Ven 22 Sep 2017 - 17:47

Bjorn a écrit:MissMiaouw : je ne sais pas, c'est l'idée que je commence à avoir...
Je vois et connais des couples, et il y a toujours un qui dirige, un qui s'impose. Toujours un qui est avec l'autre parce qu'il a rien trouvé de mieux et qui s'enferme dans cette relation... Je ne vois pas de ralation "amoureuse" dans ces cas, mais des relations de "non solitude amoureuse", souvent assez bizarre et qui fait que je m'éloigne à un moment ou un autre...
La relation d'égale à laquelle j'aspire, elle me semble illusoire avec le temps...

Quel age as-tu?

Oui, des relations comme tu le décris, j'en vois aussi beaucoup. Et je comprends très bien que ça ne te convienne pas, je les "analyse" (juge serait un mot plus exact) comme toi.
Je pense que les relations d'égal à égale sont tout à fait possible, à condition de réaliser que parfois, une pomme vaut une poire et que les "comptes" s'équilibrent dans le temps.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Ven 22 Sep 2017 - 17:58

J'ai pas trop envie de dire mon âge, mais je suis pas tout jeune non plus ^^'
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par MissMiaouw le Sam 23 Sep 2017 - 20:05

Ok, alors dis moi juste si tu es plus jeune que moi : j'ai 38 ans.
J'ai l'impression que tu as la trentaine fraiche.

Je pense que tu es sur le bon chemin si tu fais de petites expériences d'aide demandée, par exemple en faisant un topic sur le forum.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Poupipou le Dim 24 Sep 2017 - 12:00

Poupipou
Poupipou

Messages : 59
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Bjorn le Mar 26 Sep 2017 - 1:24

MissMiaouw : Je suis plus jeune que toi, et tu vois assez juste. Le plus étonnant, c'est que je peut demander de l'aide dans tout, sauf dans ce sujet bien précis.
Au travail, si je ne comprend pas, ou ne sais pas, je demande, comme quand des gens emploient un vocabulaire que je ne connais pas.

Poupipou : je m'étais posé une question proche de la vidéo : "peut on dire qu'on aime une fleur quand on la cueille pour la mettre en vase au lieu de l'arroser en la laissant en terre ?"
Je suis arrivé aux mêmes conclusions que la personne dans la vidéo, et je suis bien d'accord avec lui.
Et depuis tout le temps que j'agit ainsi, je suis bien mieux avec moi-même et avec les autres par voie de conséquence.
Pourtant, même en sachant ça, même en l'ayant digéré, même en ayant lu et vu des exemples de ce genre, il y a des fois où je doute et je me pose des questions.
Je n'ai pas encore fini de "repousser" les "démons" comme Siddhartha, je les "combat" encore régulièrement.
Bjorn
Bjorn

Messages : 27
Date d'inscription : 19/11/2013
Localisation : Yggdrasil

Revenir en haut Aller en bas

Bon, mon histoire et mes interrogations... Empty Re: Bon, mon histoire et mes interrogations...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 19 Avr 2018 - 9:42

Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1283
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum